• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron et son gouvernement de millionnaires ont trouvé le coupable : les (...)

Macron et son gouvernement de millionnaires ont trouvé le coupable : les retraités

Hausse de la CSG, baisse des APL, diminution des complémentaires retraites et très bientôt une nouvelle réforme des retraites. Une réforme qui serait repoussée d’un an à 2019, le président Macron craignant un mouvement social énorme alors qu’en 2018 il s’attaque aux fonctionnaires, aux étudiants et aux chômeurs. De fait Macron et son gouvernement de millionnaires ont trouvé un coupable à faire payer : les retraités

Le retraité, ce pelé, ce galeux, d’où viendrait tout le mal, cet inutile qui vit trop bien (voyages, restaurants et tutti quanti). Plus riche qu’un jeune, quel scandale ! Lui qui coûte si cher à la société quand il tarde à mourir et accumule les bobos dispendieux. Le conseiller de Macron, le sémillant Jacques Attali se prononce d’ailleurs pour la liquidation des retraités qui à partir de 65 ans “coutent trop cher” (1).

Nos retraités, une richesse pour le pays

Mais voilà, il y a un autre regard possible sur le retraité, qui a vécu durement, longuement cotisé et longtemps travaillé. Si impliqué dans la vie des familles, des associations, dans la vie publique et qui subvient de plus en plus aux besoin de ses ascendants et descendants (prix des EPAD, compensation du CHÔMAGE des enfants et des petits-enfants).

A travers les retraites, ce sont les salaires qui sont la cible

Alors les sanctions sont “EN MARCHE”, les réformes pleuvent à tous vents sur les retraités. Les inégalités se creusent comme jamais. La volonté du gouvernement de mettre en œuvre une nouvelle contre-réforme des retraites par points effacerait les spécificités du système de retraite de la fonction publique et aussi des régimes spéciaux tout en soumettant le niveau des pensions aux fluctuations de la rentabilité capitaliste.

A tout cela s’ajoute dans l’immédiat le blocage du point d’indice dans la fonction publique, et la hausse de la CSG au 1er janvier 2018, de 1,7 point sur les pensions, soit une augmentation de 25% NON COMPENSEE et cela au nom d’une solidarité avec les actifs. Cette augmentation d’impôt représente une perte nette du pouvoir d’achat pour la majorité des retraités de 0,9 % ; . alors que les pensions ont augmenté en moyenne du prix d’une baguette ordinaire depuis 2008 !

Le gouvernement Macron prétend que cette augmentation massive d’impôts ne frappera que les retraités “riches”. sachez donc que pour Macron et ses ministres millionaires, un retraité est riche à partir d’une pension de retraite mensuelle de 1200 € ! Tandis que les millionnaires – tels la ministre de la casse du code du travail et du chômage Murielle Pénicaud – pas suffisament riches selon Macron voient eux la suppression de l’ISF (impôts sur la fortune). Selon les calculs de nos confrères de l’hebdo Marianne, la suppression de l’ISF c’est un cadeau de 2 milliards d’euros pour 3.400 ménages les plus riches. Et à cela s’ajoute le prélèvement forfaitaire unique, un cadeau de 1,3 milliard pour les 2.830 ménages faisant parti des 0,01% les plus riches.

Attaque contre les retraites : l’application de l’euro destruction des salaires

Toutes ces mesures s’ajoutent aux précédentes ponctions fiscales : CASA de 0,30%, suppression de la demi-part des veufs et des veuves, fiscalisation de la majoration familiale pour trois enfants, qui ont pour conséquence une baisse continue du pouvoir d’achat des retraités. Et cela sans parler des précédentes réformes de retraites (Raffarin, Fillon/Sarkozy, Ayrault Hollande Macron…).

Toute cette politique est l’application de l’euro destruction des salaires impulsée par l’Union Européenne. Faut il rappeler que la funeste « construction » européenne pousse, Accords de Barcelone à l’appui, à « monter l’âge de la retraite en moyenne à 67 ans dans l’Union européenne ». C’est-à-dire, soit à crever au boulot pour le seule profit du patronat, soit à obtenir des pensions misérables si l’on est forcé d’arrêter avant (tel est le système des « décotes » instauré par Balladur et repris par Fillon, puis prorogé par Sarko, Hollande et Macron qui, eux, ne risquent pas de mourir sur une chaîne ou de faire un malaise à une caisse de supermarché !).

Mépris et violence contre les retraités

Macron a refusé de recevoir les REPRESENTANTS mandatés par 16 MILLIONS de retraités et continue à les ignorer ; les retraités ne sont ni des « personnes âgées » ni des assistés, encore moins des privilégiés. ILS RECLAMENT LEUR DÛ à un gouvernement de millionnaires qui donne beaucoup plus aux riches (baisse de l’ISF, baisse de l’impôt sur les sociétés, plafonnement de l’impôt sur le capital à 30% ….). D’autant que depuis trois décennies, la part des salaires sur la valeur ajoutée, qui était de 3/5 en 1970 (à l’époque où on LUTTAIT !), est descendue à 2/5ème, la petite minorité capitaliste prenant tout le reste !

La baisse des pensions de retraites – à travers les décotes, augmentation de l’age de départ à la retraite, baisse des complémentaires etc.. – c’est très concrètement la baisse du salaire des travailleurs : en effet les pensions de retraites sont une partie du salaire – différé et mutalisé – gagné par chaque travailleurs. Selon les projections du Conseil d’Orientation des Retraites, avant même les nouvelles attaques menées par Macron MEDEF, le niveau de vie des retraités va baisser de plus de 40% dans les décennies à venir. Mais cela n’est pas inéluctable, et cet avenir sombre ne se réalisera pas si les travailleurs, jeunes, salariés, publics, privés ou retraités se mobilisent tous ensemble.

Avec le PRCF rendre aux travailleurs, retraités, chômeurs ou étudiants un avenir

Dans cette période d’URGENCE SOCIALE, il faut redonner aux travailleurs, aux retraités et aux demandeurs d’emplois des perspectives de changement ; pour refuser ces régressions dont profitent le MEDEF, les banques et l’oligarchie capitaliste.

Le PRCF appelle les étudiants, futurs salariés exploités, les actifs, que l’on presse actuellement comme des citrons, les demandeurs d’emploi, dont Macron veut fortement réduire l’indemnisation, et les retraités à préfèrer une politique , républicaine, authentique, laïque, ouvrière, sociale et révolutionnaire : pour cela il faut retrouver le chemin tous ensemble et en même temps contre les régressions et la fascisation, hors de l’Union européenne du grand capital, de l’euro, cette austérité faite monnaie, de l’OTAN, la république SOCIALE ET SOUVERAINE en marche vers le socialisme. Rejoingons les syndicats de lutte, aidons le PRCF à reconstruire un VRAI PARTI COMMUNISTE en France : c’est indispensable pour remettre à les travailleurs, actifs, retraités, du public et du privé, à l’offensive contre le capital.


(1) « Mais dès qu’on dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. » Jacques Attali Ce texte, comme les suivants, est extrait de l’interview de M. Jacques Attali publié par Michel Salomon dans son livre “l’Avenir de la Vie” (Segher éd.)

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/macron-gouvernement-de-millionnaires-ont-trouve-coupable-retraites/
www.initiative-communiste.fr l'info par et pour les travailleurs


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 17:11

    Facile les retraités on peut les fracasser pendant les manifs personne ne viendra les chialer surtout pas leurs rejetons attendant l’héritage ..... de dettes ....


    Macron est un équarrisseur de mougeons il fait ce pour quoi il a été mis en place par les lobbys mondiaux suas aux retraités , chômeurs , smicards , conducteurs etc et ce n’est que le début il a encore 4 ans et demi pour faire saigner les sans dents .....

    • jmdest62 jmdest62 10 janvier 19:19

      @zygzornifle
      Salut
      Les retraités n’ont pas besoin de manifester , ils ont juste à faire la grève du bénévolat ...
      je sais.... c’est cynique mais près de 4 millions de retraités qui arrêtent leurs activités bénévoles dans les associations ça devrait être aussi efficace qu’un blocage des raffineries par les routiers et en plus c’est pacifique et pas illégal.
      Voir paragraphe 3 de ce document
      @+


    • Doume65 10 janvier 21:01

      @jmdest62
      «  ils ont juste à faire la grève du bénévolat ... »
      S’ils avaient fait la grève du vote il y a quelques mois, Macron n’aurait pas été en tête au premier tour.


    • HELIOS HELIOS 11 janvier 03:21

      @Doume65

      ... ce ne sont pas les retraités qui ont fait élire Macron, car eux, les retraités - n’ont pas peur de Marine Le Pen...

      ... Macron a été élu par une bande de trous du cul qui pensent que servir son pays et le defendre c’est ringard, qu’il faut ouvrir les bras a tout le monde au détriment de sa propre famille... comme c’est beau avoir une attitude chretienne quand on crache sur la religion.

      Quand au fond de l’article, quoi de plus risible que les communistes defendant les retraités. Je ne sais pas s’il vaut mieux etre sous le joug des communiste ou de Macron quand on est retraité, mais ce qui est sûr, c’est que tous attaquent ceux qui ne peuvent plus se defendre... et non, il n’est pas question de faire la grève du benevolat car ceux qui n’ont plus rien, il leur reste encore cette solidarité....

    • Alren Alren 11 janvier 13:09

      @Doume65

       Pas la grève du vote : il fallait voter Mélenchon ! Tout autre comportement faisait le jeu de Macron !

      D’ailleurs si ces messieurs- dames ont sablé le champagne au soir du premier tous c’est parce que JLM ne serait pas au second et qu’alors la victoire finale était dans la poche !


    • Lugtata Lugtata 11 janvier 13:23

      @Alren

      Sauf que les retraités ne sont pas fou et pensent à leurs économies, ils ont autant peur de Mélenchon que de lepen, si ce n’est plus.

    • jmdest62 jmdest62 11 janvier 13:46

      @Lugtata
      Salut
      « Sauf que les retraités ne sont pas fou et pensent à leurs économies »
      Vous êtes bien péremptoire mon ami...jeune start-upeur sans doute ?
      Pouvez-vous simplement imaginer qu’il existe aussi des retraités qui pensent à l’avenir de leurs enfants et petits enfants ? et que beaucoup d’entre eux consacrent leurs économies à amortir les coups durs que ceux-ci subissent ou auront à subir.
      Ca s’appelle de la solidarité inter-générationnelle...si si ! ça existe encore !
      @+


    • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 16:04

      @Alren


       il fallait voter Mélenchon !

      Hélas en veautant Méluche on ouvrait en grand les robinets de la migration de masse....

    • Le421 Le421 12 janvier 09:15

      @zygzornifle
      C’est tellement simple, la politique, avec certains...
      Tout ce qui est excessif est dérisoire. (Talleyrand) Sauf la bêtise !! (Moi)


    • ASTERIX 16 janvier 10:41

      @jmdest62

      OK on leur conseille cela  : ils n’en font rien !!!!!!
      le bénévolat devrait compter un trimestre/an pour la retraite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      exemple d’abus envers les bénévoles  :

      - SAUVETAGE EN MER DES BENEVOLES DONT DES GAMINS ( avec tous les marins d’état sur les bareux gris ou ils n’en foutent pas une)

      - les pompiers ON ENVOYE AU FEU DES GAMINS DE 16 ANS ET DES ANCIENS DE 70 ANS !!!!


    • Quand on voit le nombre de retraités qui capitalisent le pognon, louent des logements pourris pour exploiter de jeunes couples (à Paris notamment) et qui vivent comme des princes dans le sud de la France, on peut trouver courageuse l’initiative de Macron... 


      • Alren Alren 11 janvier 13:11

        @France Républicaine et Souverainiste

        Oh les vilains retraités ! Êtes vous autant scandalisé quand ce sont des riches héritiers qui font ce que vous dénoncez ?
        Ils sont pourtant bien plus nombreux ...


      • Lugtata Lugtata 11 janvier 13:28

        @Alren

        Les riches héritiers plus nombreux que les retraités qui fructifient leur épargne ?? Dans quel pays ?

        La propriété privé est un droit de l’Homme élémentaire, ils font bien ce qu’ils veulent de l’argent économisé au cour de leur vie. Quand je voit le nombre de personnes qui se plaignent de leur pouvoir d’achat et achettent tous les ans des amartphones a 900€ pour se servir de 20% de leur capacité..

      • Le421 Le421 11 janvier 19:54

        @France Républicaine et Souverainiste
        Ah, l’alcool...
        Il n’y a pas que sur la route que ça fait des dégâts !!


      • amiaplacidus amiaplacidus 10 janvier 18:27

        Macron joue vraiment petit jeu. Certains veulent faire bien mieux.

        Par exemple, le « penseur » français de choc, J. Attali, écrivait, en 1981, dans « L’avenir de la vie » :

        « Dés qu’il dépasse 65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit, et il coûte cher à la société.
        La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable.
        Je suis pour ma part contre l’allongement de la vie.
        L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures
        . »

        Le problème, c’est qu’Attali a maintenant 74 ans, toujours vivant. Neuf ans après l’échéance qu’il fixait, il n’a pas mis sa théorie en pratique,

        Comme quoi il y a une loi inéluctable : on commence par être un jeune con et on finit par être un vieux con.


        • Doume65 11 janvier 09:29

          @amiaplacidus
          Attali n’est pas ma tasse de thé. Mais pour qu’Agoravox ne perde pas un procès en diffamation que pourrait lui intenter Attali (il en a intenté - et gagné - pour exactement les mêmes déformations de ses propos), voici les pensées de ce personnage :

          « Mais dès qu’on dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.

          D’où je crois que dans la logique même de la société industrielle, l’objectif ne va plus être d’allonger l’espérance de vie, mais de faire en sorte qu’à l’intérieur même d’une durée de vie déterminée, l’homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité.

          Alors apparait un nouveau critère d’espérance de vie : celui de la valeur d’un système de santé, fonction non pas de l’allongement de l’espérance de vie mais du nombre d’années sans maladie et particulièrement sans hospitalisation.

          En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

          C’est parfaitement clair si l’on se rappelle que les deux tiers des dépenses de santé sont concentrées sur les derniers mots de vie.

          De même, cynisme mis à part, les dépenses de santé n’atteindraient pas le tiers du niveau actuel (175 milliards de francs en 1979) si les individus mouraient tous brutalement dans des accidents de voiture.

          Ainsi force est de reconnaître que la logique ne réside plus dans l’augmentation de l’espérance de vie mis dans celle de la durée de vie sans maladie. (...)

          L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures.

          Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

          Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportable ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante.

          Je pense donc que l’euthanasie, qu’elle soit une valeur de liberté ou une marchandise, sera une des règles de la société future. »


        • Debrief 11 janvier 10:05

          @Doume65
          Que ce crétin intelligent applique donc ses recommandations à lui-même. Qu’il s’euthanasie !
           
          Macron, 40 ans, a sans doute une approche similaire et pense qu’il n’appartiendra à la catégorie des vieux que dans une éternité lointaine.


        • Alren Alren 11 janvier 13:21

          @amiaplacidus

          « Dès qu’il dépasse 65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit, et il coûte cher à la société. »

          Le but de la vie n’est pas le travail mais l’épanouissement personnel, « la recherche du bonheur ».

          Avec une organisation sociale non-capitaliste, on aurait en France de quoi permettre à chacun de réaliser son vœu fondamental.

          Il faudrait évidemment supprimer les gaspillages divers, l’incitation par la publicité permanente à une consommation de biens inutile et l’obsolescence programmée.

          Il faudrait imposer aux constructeurs de ne fabriquer que des produits robustes, réparables, garantis sur une longue durée.

          Un autre monde que celui que nous subissons ...


        • Lugtata Lugtata 11 janvier 13:33

          @Alren

          Merci, même si je n’apprécie guere sa pensée ces propos me semblaient étrange. Evidement il s’agissait de nuire en déformant ses propos, le mensonge l’arme des faibles, comme d’habitude.

        • Lugtata Lugtata 11 janvier 13:36

          @Alren

          « Avec une organisation sociale non-capitaliste, on aurait en France de quoi permettre à chacun de réaliser son vœu fondamental. »


          Une organisation « non-capitaliste » va faire disparaitre les maladies et les besoins de santée ? Pour le moment toutes ces expériences « non capitalistes » ont fait disparaitre les moyens de soigner, et c’est un euphémisme.

        • Sozenz 11 janvier 13:45

          @Doume65
          merci d’ avoir mis le texte dans son intégralité . ça remet les choses au clair et évite des interprétations distendues .
          toutefois , il n est pas toujours facile de mettre la limite dans l interprétation qu’ il pourrait être fait dans les faits réels .
          quand pourra t on dire qu une maladie va couter trop chère pour se permettre de pratiquer l euthanasie ?


        • Sozenz 11 janvier 13:59

          @lugtata

          Une organisation « non-capitaliste » va faire disparaitre les maladies et les besoins de santé ?

          Pour le moment toutes ces expériences « non capitalistes » ont fait disparaitre les moyens de soigner, et c’est un euphémisme.

          le capitalisme est un système mortifère ; l objectif étant de cumuler le maximum et de mettre en place la loi du plus fort . vous devez confondre la capitalisme avec " le socialisme ou le communisme qui a fait mettre en place tous les droits et on fait développer les services publics .

          donc oui les maladies peuvent disparaitre car vous retirez des mises en tension qui créent des maladies ; et les propos d atali sur une meilleur qualité de vie se tient . mais cela demande de sortir du système capitalisme .


        • Choucas Choucas 10 janvier 18:32

           
          FINANCEMENT DE L’ACCUMULATION PRIMITIVE DU CAPITAL MONDIALISTE
           
          - pillage des vieux souchiens
           (paysans des tps modernes, propriétaires immobiliers...)

          - financement des colonies mégapoles multiethniquées
           (par le trafic de drogue comme l’opium anglais s’il le faut)
           
          - exode immigratiuonniste comme fût l’exode rural organisé
           (enclosures)
           
          - dépeçage des acquis sociaux et des entreprises nationales
           (les communaux du moyen âge)
           
           
          Alibi du libéralisme progressiste gogochon à l’échelle planétaire


          • Le421 Le421 11 janvier 19:58

            @Choucas
            Ah, le fameux « gogochon » !! Critiqué par un « gogocon »...
            C’est toujours aussi excellent.
            Vous avez pensé à consulter ?  smiley


          • BA 10 janvier 19:13

            Jeudi 28 septembre 2017 :

            Le Secours populaire face à « un raz-de-marée de la misère ».

            « Un raz-de-marée de la misère » : le président du Secours populaire particulièrement touché par les retraités qui demandent à manger.

            En marge de la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, a témoigné jeudi 28 septembre sur franceinfo du « drame » des personnes âgées touchées par la pauvreté. Celui qui le touche « le plus ».

            « Le nombre de personnes âgées qui viennent demander de l’aide au Secours populaire français est en augmentation croissante, a-t-il détaillé. L’année dernière, nous avons aidé trois millions de personnes en France et il y avait parmi elles de nombreux retraités. C’est un raz-de-marée de la misère. »

            « C’est le drame qui me touche le plus, voir des retraités qui ont travaillé toute leur vie et qui viennent demander à manger au Secours populaire, c’est vraiment douloureux. »

            http://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/un-raz-de-maree-de-la-misere-le-president-du-secours-populaire-particulierement-touche-par-les-retraites-qui-demandent-a-manger_2393236.html


            • kalagan75 10 janvier 20:09

              Le problème est surtout lié à une partie des retraités actuels qui ont bénéficié d’avantages que les jeunes générations actuelles ne pourront obtenir. Le maître d’école partait à la retraite à 55 ans !! Le professeur des écoles partira à 65, si tout va bien ... 


              • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 09:34

                @kalagan75


                 et l’ouvrier crevait 6 mois après avoir pris sa retraite , il n’y avait que les fonctionnaires qui en profitaient vraiment car départ plus tôt et surtout pas de vie de labeur .....

              • markos 10 janvier 21:20

                je suis en train de lire un article ici sur le déficit des retraites.
                https://www.lesechos.fr/02/10/2017/lesechos.fr/030639250844_retraite---les-deficits-seront-bientot-de-retour.htm
                j’y lis qu’après un excédent de 200 millions en 2016, les régimes de retraites vont accuser de nouveaux déficits qui peuvent aller jusqu’à 4,1 milliards en 2020 selon la pire des projections.
                ça vaut ce que ça vaut....
                je ne suis pas un expert.
                à côté de ça, on sait que la fraude fiscale coûte annuellement au pays entre 60 et 80 milliards, la balance du commerce extérieur est de - 40 milliards, les intérêts de la dette 42 milliards, la contribution de la france à l’UE 9 milliards par an ( 22 milliards donnés pour 13 « rendus » ) etc.. etc...
                alors c’est vrai que pour redresser le pays, c’est toujours plus facile de s’attaquer à des gens qui ne peuvent pas se défendre, mais je crois qu’on aurait tout à gagner à aller chercher l’argent ou il est et pas dans la poche de ceux qui n’ont pas déjà grand chose.


                • egos 10 janvier 22:09

                  Les électeurs de E Macron en ont pour leur argent.

                  Macron, lui, en a après leurs porte-monnaie.
                  Les jeux sont faits, et selon l’expression consacrée, encore et toujours, rien ne va plus.

                  • jmdest62 jmdest62 11 janvier 18:52

                    @egos
                    « Les électeurs de E Macron en ont pour leur argent. »
                    Pas tout à fait ...certains électeurs de Macron en ont pour leur argent , je parle des initiés , ceux qui sont invités au festin ...et qui ne paieront plus l’ISF.
                    Pour les autres , les + nombreux , ceux qui ont écouté le chant des sirènes et cru au « prooojeeet » à la vision , effectivement ça va « piquer »
                    @+


                  • Le421 Le421 11 janvier 20:04

                    @jmdest62
                    Salut mon ami.
                    A noter qu’il y a aussi un tas de vieux cons de retraités comme moi qui n’ont pas déposé la paire de couilles au vestiaire et restent au charbon...
                    Résistance.
                    Quand à Jupiter, je lui proposerais « en même temps », une « bienveillante » sodomie profonde non lubrifiée chez nos amis hellènes*, lors de son prochain voyage.
                    Encore que... La Grèce ne doit guère montrer d’intérêt pour le bellâtre !!  smiley

                    *Un migrant congolais bien équipé - il paraît que leurs attributs sont conséquents - serait aimablement sollicité pour l’occasion !!


                  • bob14 bob14 11 janvier 06:06

                    C’est marrant ces français qui votent pour un banquier, et qui après font la gueule ?


                    • markos 11 janvier 08:04

                      @bob14
                      cette élection s’est jouée au premier tour puisqu’il est admis que le candidat qualifié pour le second tour en ayant MLP comme concurrente, avait 100% de chance de remporter la présidentielle.
                      36 millions d’exprimés au 1er tour dont 8,6 millions pour jupiter : 27,4 millions de français peuvent faire la gueule.


                    • bob14 bob14 11 janvier 08:38

                      @markos....Chez vous une élection c’est deux tours il me semble ?


                    • markos 11 janvier 09:18

                      @bob14
                      c’était comme ça jusqu’en 2017.
                      la donnée supplémentaire de la dernière présidentielle fut la présence au second tour du FN.
                      elle était attendue, annoncée et concrétisée.
                      comme il est absolument impossible qu’un candidat FN rassemble la majorité des scrutins, un seul tour a décidé du destin de la france.
                      27 millions de français ne voulaient pas de jupiter 1er, ils peuvent légitimement faire la gueule sans qu’on les accuse de quoi que ce soit.


                    • Olivier 11 janvier 10:39

                      @markos


                      « comme il est absolument impossible qu’un candidat FN rassemble la majorité des scrutins, un seul tour a décidé du destin de la france. »

                      Absolument impossible pour ceux qui gobent la propagande du système, et qui sont prêts à voter pour un petit arriviste inconnu 3 mois auparavant et lancé comme une nouvelle marque de lessive ! Le suivisme des français est tel que si on leur avait demandé de voter pour un cornichon dans son bocal ils l’auraient fait !
                      Ils ont voulu d’un employé des Rothschild, ils s’attendaient à quoi, à une politique sociale ? Finalement ils n’ont que ce qu’ils méritent. La connerie n’est pas une excuse.

                    • Petit Lait 11 janvier 11:10

                      @Olivier

                      Je n’ai jamais compris tous ces fantasmes autour du nom des Rothschild.... Franchement, il aurait travaillé à BNP Paribas ou UBS, cela n’aurait absolument rien changé, ni à ses compétences ni à sa personnalité, même pas à son carnet d’adresse... La seule chose, c’est que personne n’en aurait parlé, ou du moins cela n’aurait jamais été un élément aussi fort auprès des gens les plus faibles....


                      En plus, je veux bien que les Rothschild soient historiquement puissants, mais de nos jours, il y a moult banquiers, financiers, familles commerçantes ou industrielles, bien plus riches, puissantes et disposant de bien plus de leviers... Mais c’est vrai que leurs noms n’apparaissent pas dans les théories complotistes diverses et variées, alors on les oublie... 

                    • Lugtata Lugtata 11 janvier 13:44

                      @Petit Lait

                      les Rotchschild sont juifs, il suffit de regarder les discours de la gauche populistes contre « les banquiers » et on comprend vite d’ou cela viens. Comme si avoir été considérer comme un génie de la finance était une tare pour diriger de plus.. certains semble préférer ceux qui n’ont jamais eu de carrière professionel en dehors des généreux fromages de la République.

                    • Sozenz 11 janvier 14:09

                      @Olivier

                      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/04/26/presidentielle-les-francais-de-l-etranger-ont-vote-macron-a-40-au-premier-tour_5117947_4355770.html
                      +
                      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/05/10/93-des-francais-de-l-etranger-ont-vote-macron-lors-du-second-tour-de-la-presidentielle_5125570_4355770.html

                      pour les expatries ; qui ne vivent pas sur le territoires français les lois directes qui ne vont concerner que les français du territoire . ils s en fichent ...

                      au second tour , il etait inconcevable pour les personnes etrangères que MLP puise passer . donc cela a ete le focus sur macron au second tour .
                      alors arretez de parler de l unique connerie des français qui subissent .


                    • Petit Lait 11 janvier 15:30

                      @Lugtata

                      Le plus drôle, c’est que ceux qui voient des Rothschild partout derrière Macron et dans le monde entier, sont régulièrement les mêmes qui se félicitent de l’élection de Trump.... sans jamais se questionner sur le nom de Mercer ou de Cambridge Analytique, l’une de ses sociétés. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès