• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon, le candidat de la raison

Mélenchon, le candidat de la raison

Communiste, je voterais le 24 et 25 novembre, pour que mon parti appelle à voter Jean-Luc Mélenchon. Ce sera un vote de raison, sans enthousiasme.

Le PCF a appelé plusieurs mois durant à une candidature de large rassemblement de la gauche d’alternative au capitalisme. Sans échos ni de Jean-Luc Mélenchon, ni des autres partis à la gauche du PS (EELV, NPA, LO…) ; et fort peu de réponse de la société civile. Et tout porte à croire que cela ne changera pas d’ici à l’élection présidentielle.

Parmi ces candidatures déclarées, une se démarque nettement des autres, celle de Jean-Luc Mélenchon. Je n’en ai pas apprécié la méthode, très gaullienne, mais je ne peux que prendre acte du résultat. Jean-Luc Mélenchon rassemble derrière sa candidature une grande majorité des électeurs et soutiens potentiels de la gauche d’alternative au capitalisme.

A l’issu de l’élection présidentielle, que voulons-nous ? Une gauche d’alternative au capitalisme éparpillée, morcelée et donc incapable d’apparaître comme une alternative politique crédible ? Avec une social-démocratie détruite par cinq années de dérives libérales, cela laisserait un boulevard à la droite et à l’extrême droite pour appliquer leurs politiques les plus réactionnaires.
 
Au contraire, si un candidat de notre courant de pensée – Jean-Luc Mélenchon – terminait au soir du 1er tour en tête des forces de gauche, brisant ainsi l’hégémonie du PS, ce serait une source d’espoir, un appui fort pour les luttes à venir.
 
Oui, il est peu probable que Jean-Luc Mélenchon se qualifie pour le second tour, encore moins probable qu’il gagne l’élection présidentielle. Mais personne d’autres ne semble pouvoir faire mieux. Attendre et espérer qu’émerge de la primaire socialiste un candidat en totale rupture avec l’actuelle ligne social-libérale de ce parti et capable de réconcilier « les deux gauches » me parait illusoire. Jamais un tel candidat ne pourra rassembler derrière-lui, sous l’étiquette du PS, tous ceux qui se sont sentis trahis par le quinquennat de F. Hollande. Par leur politique droitière, le président et son 1er ministre ont fait exploser la gauche. Recoller les morceaux prendra du temps, largement plus que les quelques mois qui nous séparent du 1er tour de l’élection présidentielle. Là aussi, il faut en prendre acte.
 
 
Oui, j’ai de fortes réserves vis-à-vis de Jean-Luc Mélenchon. Je n’apprécie pas la démarche « gaullienne » de » sa candidature, centrée sur sa personne, en dehors des partis. Je n’apprécie pas son autoritarisme, son incapacité à dialoguer sereinement avec ses partenaires politiques du Front de Gauche en cas de désaccord. Sur le fond programmatique de la France Insoumise, on pourrait chercher aussi la petite bête. Mais je passe outre.
 
La réalité est que pour l’immense majorité de la population, Jean-Luc Mélenchon représente notre courant de pensée, celui d’une alternative au capitalisme. Chercher un point particulier d’un programme pour en faire un « casus belli » empêchant tout rassemblement, ce fut un des travers du gauchisme, comme des innombrables scissions et groupuscules du mouvement troskyste. Ce n’est pas ma vision du communisme. Au contraire, nous nous devons de rassembler, en acceptant les différences. 
 
Enfin, pour mon propre parti, je ne veux pas me réveiller au soir du 1er tour avec un Jean-Luc Mélenchon en tête de la gauche et le PCF qui aurait raté le train d’une victoire majeure de notre courant de pensée, resté sur le bord du chemin avec un candidat au score ridiculement faible. Ce qui sera assurément le cas.
 
Présenter une candidature pour la retirer au dernier moment ne fera que mettre en exergue notre incapacité à faire un score décent à l’élection présidentielle. Sauf à nous rallier à quelqu’un au dernier moment. Mais à qui ? Jean-Luc Mélenchon ? Ce sera un peu tard. A qui d’autre ? Aucun nom n’est prononcé. Et comme je le disais, je ne crois pas que le salut viendra de la primaire du Parti Socialiste.
Bref, rarement l’expression « l’union est un combat » n’aura été aussi juste. Un combat car nous voulons faire l’union avec des forces qui ne le souhaitent pas nécessairement, ou du moins pas dans les conditions que nous voulons. Amener Jean-Luc Mélenchon à dépasser le cadre taillé sur mesure de la France insoumise ne sera pas facile. Ce n’est pas une raison pour ne pas tenter de mener ce combat de l’union. 

Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

252 réactions à cet article    


  • Harry Stotte Harry Stotte 23 novembre 2016 13:00

    Pas de bol ! Fondamentalement, les gens votent avec leurs tripes. Y compris les intellos, faut pas se leurrer...



    Prenez l’exemple de Trump. Tout le monde le voyait laminé. D’ailleurs, c’était mathématique :

    — 98 % des Afroricains contre lui
    — 90 % des Hispaniques contre lui
    — 80 % des femmes contre lui


    ...même 100 % des hommes de race blanche ne suffiraient pas à le faire passer.


    Or, je pense que vous avez entendu parler du résultat.

    • gogoRat gogoRat 23 novembre 2016 14:15

      ’Je n’apprécie pas la démarche « gaullienne » de » sa candidature, centrée sur sa personne’
       
      Valable pour tous candidats/candidates, de quelque brigue qu’ils se revendiquent !
       - - - -

      Ma propre réponse à une question à coté de la plaque ne m’intéresse pas moi-même !
      ... si ce n’est est en essayant d’identifier la méta-question que cette question tente d’escamoter en dévoyant mes efforts d’attention, d’observation, de réflexion, et mes motivations premières !
       
       La seule façon de répondre, de façon respectueuse et constructive, à cette fausse question, est de répondre à la méta-question qui la génère ... par une méta-réponse.
      (méta : ... est souvent utilisé pour désigner un niveau d’abstraction supérieur)
       
       La question : voter ? (ou voter pour qui ?)
       La méta-question : comment apporter, à mon échelle individuelle, la contribution civique et responsable requise pour vivre, dans mon pays et avec mes concitoyens, dans une honnête et digne quête de démocratie ( Pouvoir partagé du peuple, par le peuple,et pour le peuple ; le peuple étant constitué d’êtres humains libres, égaux en dignité -donc en droit ... et en capacité de développer des opinions et convictions pertinentes - et égaux pour une fraternité)
       
       La méta-réponse :
       l’urgence passe d’abord par l’honnêteté
      ... qui implique l’honnêteté intellectuelle la plus rigoureuse possible
      ... qui implique (entre autres certes, mais de façon impérative) un minimum d’aptitude et d’efforts à recourir aux déductions les plus élémentaires !


    • gogoRat gogoRat 23 novembre 2016 14:16

      ’Candidat de la raison’ ?
       
       Tentative de mise en application
       attendus :
       * ai-je constaté l’honnêteté du système de scrutin actuel ?, de la délégation de pouvoir à des plus-que-citoyens qui, non contents de penser à ma place durant le temps d’un mandat, prétendront incarner tous les humains dont je suis ? 
       >>> non ! Je n’ai pas cautionné cet état de fait qui m’est imposé sans que mon avis citoyen sur la question des légitimations n’ait jamais été officiellement entendu.

       * ai-je jamais constaté une mise en oeuvre honnête des promesses d’un « moi-Président » ? 
       >>>non !
       
       * suis-je et ai-je été séduit, conquis, concrêtement aidé par les ’urgences’ qu’Il a traitées ?
       >>> non !
       
       * ai-je des raisons objectives de croire qu’un autre Président, pour peu qu’il soit meilleur, voire exceptionnel, pourrait améliorer mes propres perspectives ?
       >>> non ! Pour ce qui est d’ordre politique cela ne dépend de Lui (ou Elle) qu’à la marge d’un ’élan’ d’ordre sentimental possiblement insuflé à un instant exceptionnel (donc non pérenne !) par une personnalité particulière : le contraire de l’humilité démocratique !
       
       * ai-je des raisons objectives de croire qu’Il (ou Elle) pourrait améliorer les perspectives de celles et ceux qui ont une probabilité raisonnable de pouvoir envisager le long terme ?
       >>> non ! Même si un miracle peut théoriquement laisser des bénéfices durables, il n’est pas crédible qu’il puisse être pérenne. Et l’on a déjà constatéde façon re-répétée que l’inverse du miracle est bien plus probable par la suite .
       
       * l’exercice de la délégation de pouvoir politique se concrétise-t-il autrement que par des paroles (engagements officiellement galvaudés, ordres donnés, décrets) ?
       >>> à ce que je sache, ce ne sont jamais eux qui enfreindraient l’hypocrisie convenue de laisser exécuter les exclusions par des sous-fifres (d’un statut ’moins-égal’) !
       
       Tentative de déduction logique :
       Puisque nous sommes sensés viser à une démocratie, à un partage du pouvoir par tous les citoyens, et puisque le pouvoir c’est la parole officielle, alors, ce qu’il faut partager d’abord, c’est l’accès à la parole officielle !
       
       Puisque la logique du scrutin a été retenue pour légitimationner, et puique la vérité mathématique des qualités vertueuses du scrutin sensées justifier cette légitimation est celle du théorème du jury de Condorcet (émergence d’une réponse plus pertinente que toute réponse individuelle par la diversité nombreuse) ... ce sont les paroles officielles de tous, de chaque citoyen qui devraient être officiellement pondérés par chacun de ses autres concitoyens !
       Impossible à réaliser ? Prouvez-le ! ... mais sans entraver celles et ceux qui voudraient établir un contre-exemple de cette supposée impossibilité !


    • Croa Croa 23 novembre 2016 19:24

      À gogoRat,
      L’auteur veut dire par là qu’il traite ses partenaires potentiels par le mépris et c’est hélas vrai.


    • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 2016 21:34

      @Croa
      SNCF, CGT, PCF


      Mes plus sincères condoléances...

    • germon germon 24 novembre 2016 09:03

      @Harry Stotte

      Après lecture de tous ces commentaires ; TRÈS intelos ci-dessous. Je conseille à tous ces communistes, npa, Lutte ouvrière et autres « groupes » « tendance » de gauche de voter France Insoumise s’ils ne veulent pas se retrouver avec une « PHARAMINEUSE » gueule de bois après les élections présidentielle. Tout le reste c’est du « pipo ».

      Alors on pourrait reparler des « fossoyeurs de la gauche », non ? 


    • Le421 Le421 24 novembre 2016 09:55

      @germon
      Totalement exact.
      Simple et exact.
      Excellente interview de Henri Guaino (pas du tout mon bord politique, mais il faut savoir écouter les autres...) ce matin sur France 2 dans les 4 vérités. Il a tout résumé.
      40 ans qu’on fait les mêmes conneries et on veut faire encore pire !!
      Quand à la mascarade des primaires, il a tout dit aussi...


    • manu manu 24 novembre 2016 20:51

      A votre avis ceux qui éparpillent les voix ils le font pour de l’argent ou parce qu’ils sont aveuglés par leur égo ?


    • alinea alinea 24 novembre 2016 20:58

      @manu
      aveuglés par leur ego, c’est certain !!


    • manu manu 24 novembre 2016 21:18

      @alinea

      Donc si on veut avancer il faut s’en prendre à leurs égos, non ?


    • germon germon 27 novembre 2016 12:20

      @germon

       En ce jour du 27 Novembre 2016 je tiens absolument à remercier les 56 % qui ont votés pour soutenir « l’élection » de JL Mélenchon afin de virer les responsables de la misère des salariés.

       En dehors de toute « idéologie » passéiste


    • Onecinikiou 23 novembre 2016 13:10

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait pas voté pour l’acte unique européen et le Traité de Maastricht !


      Si Mélenchon était raisonnable il ne serait pas resté 31 longues années au parti socialiste, parti le plus fanatiquement européeiste et anti-national !

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait pas participé au gouvernerment Jospin, gouvernement le plus privatiseur de toute la Vième république !

      Si Mélenchon était raisonnable il aurait appelé comme certains lucides et courageux à stopper l’immigration massive que ce pays connait depuis quarante ans, face à ses conséquences prévisibles désastreuses que les tartuffes constatent avec effarement désormais !

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait pas participé à l’édification de l’imposture antiraciste sous l’égide du Lobby, visant précisément à criminaliser et donc délégitimer tout débat public et citoyen sur cette question pourtant fondamentale pour l’avenir du peuple et de la nation !

      Si Mélenchon était raisonnable il oserait critiquer avec virulence le nouveau totalitarisme du XXIème siècle qu’est l’Islam et ses zélateurs, qui veulent nous faire Endre gorge !

      Si Mélenchon était raisonnable il aurait appelé à ce que la France sorte de l’euro depuis son introduction ou, à tout le moins, depuis la grave crise de 2008, alors qu’il le propose seulement depuis quelques mois !

      Si Mélenchon était raisonnable il soutiendrait un protectionnisme aux frontières nationales en mesure de contrecarrer un libre-échange mortifère pour notre économie, élément qui n’apparait nul part dans son programme présidentiel tant de 2012 que de 2017 !

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait pas soutenu la résolution de l’ONU ouvrant la voie au bombardement de la Libye et à l’assassinat de son dirigeant historique légitime, servant par la même les pires intérêts néoconservateurs !

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait pas appelé à voter « sans conditions » pour le pantin de l’oligarchie euro-mondialiste Hollande dès le soir du premier tour !

      Si Mélenchon était raisonnable il ne serait pas acquis à la cause des officines maçonniques qui ont pour objet la destruction des identités enracinés et des particularismes culturels dans l’optique chimérique de bâtir un homme hors sol détaché de ses liens vitaux !

      Si Mélenchon était raisonnable il n’aurait jamais proposé jadis une alliance électorale avec l’utralibéral et eurôlatre Cohn-Bendit, pas plus qu’il ne tendrait la main aux écolos d’EELV, également fanatiquement pro-européistes et libertaires !

      etc, etc... 

      • alinea alinea 23 novembre 2016 13:31

        @Onecinikiou
        mais si !
        Maastricht, la grande majorité des Français l’a voté !
        Il était à la gauche du PS et a pensé - trop longtemps, c’est facile pour nous de le dire- avant de comprendre qu’il ne se passerait rien de l’intérieur, que c’était de l’intérieur qu’il pourrait agir. Lui-même n’a pas changé ! c’est le PS qui a changé et l’on peut essayer de comprendre que c’est plus difficile de l’intérieur, que quand on est spectateur.
        C’est ce qu’il propose.
        Il le fait, mais pas à la manière de Marine !
        Bien sûr que si ! un parti de gauche se désiste pour le mieux placé, c’est la ligne de conduite morale de toute tendance. et ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de morale aujourd’hui qu’on peut le lui reprocher.
        Il n’est pas à ma connaissance aliéné à la cause maçonnique et prône depuis longtemps la souveraineté ; de la France, peuple politique uni sous les lois de la République.
        Il a proposé une alliance avec Cohn-Bendit ?
        etc,etc.


      • Onecinikiou 23 novembre 2016 14:22

        @alinea

        Ma chère, le but d’un homme politique respectable, je dirai même plus d’un chef d’Etat, dans le contexte de nos démocraties représentatives, avant même d’envisager gouverner, c’est d’éclairer les enjeux, ce qui suppose au préalable (et c’est heureux) de les comprendre. 

        Sur Maastricht, comme sur tous les sujets fon-da-men-taux que j’ai dûment rappelés, Mélenchon n’a su les éclairer car il ne les avait tout simplement pas compris. Par aveuglement idéologique sans doute. Pour cause de sa mitterrandôlatrie également aussi. 

        Le Traité de Maastricht, mère de toutes les batailles, n’a pas été votée par « une grande majorité de Français » comme vous le soutenez nonchalement, mais par 51% des votants. Ce qui veut bien dire l’importance qu’ont eu les moindres prises de position des uns et des autres sur le résultat final.

        Mélenchon n’a jamais été un souverainiste, bien qu’il tente pitoyablement d’en récupérer les oripeaux par démagogie et opportunisme électoral : il est fondamentalement un fédéraliste européen. C’est absolument évident pour quiconque connait et comprend la logique de ses prises de position passées, et leur articulation philosophico-politique. 

        Vous êtes hors de pouvoir le comprendre parce que vous n’avez pas de formation véritablement politique. Vous êtes une littéraire. 

        Quant à l’alliance proposée par Mélenchon à l’européiste Cohn-Bendit et déclinée par ce dernier - soit le comble du camouflet - en voici la preuve. Et sans doute croirez-vous que Cohn-Bendit est un parangon souverainiste n’est-ce pas...


      • alinea alinea 23 novembre 2016 14:41

        @Onecinikiou
        J’ai voté non à Maastricht ; c’était il y a vingt quatre ans ; je ne vais pas me tourner vers Le Pen aujourd’hui parce que Mélenchon a voté oui, et qu’il s’en est expliqué !
        je n’attends pas le père rédempteur, parfait ! je fais partie d’un mouvement populaire dont il est le fer de lance, le porte parole.
        Libre à vous de donner ce genre d’excuses bidon à votre choix politique ; vous feriez mieux de l’assumer tel qu’il est sans pourrir le voisin.


      • bernard29 bernard29 23 novembre 2016 15:36
        @Onecinikiou
        vous avez tout a fait raison. si les révolutionnaires en peau de lapin comme Mélenchon avait voté non à Maastrich , nous n’aurions pas eu cette europe là.
        Il peut maintenant s’excuser, mais c’est dans les moments importants qu’un politique doit savoir faire les bons choix. Il n’avait rien compris, ou avait d’autres intérêts et à mon avis , en tant que porteur de projet politique , il n’a plus sa place.

      • Onecinikiou 23 novembre 2016 15:43

        Vous êtes incapable de contester les faits que je rapporte et mets en évidence. Et pour cause.


        En fait ce que vous voulez c’est, à travers votre champion, donner prime à l’incompétence et, par la même, implorer qu’on vous laissa sur sa nature vous bercez de douces illusions. Bien à vous. Plus dur sera la chute. 

      • HELIOS HELIOS 23 novembre 2016 16:11

        @Onecinikiou

        Comme tous les communistes, Melanchon est pour la suppression de toute racine... il faut que seuls les « camarades » sans Histoire (notez le grand H et sans s).

        A partir de là, tous ses péchés sont veniels, sauf un : la Souveraineté de la France... et là, c’est la disqualification. 

        De Maasstricht à Lisbonne en passant par l’OTAN, il a tout faux, aucune raison de continuer (non, de commencer avec lui)... après le cheminement aventureux de notre pays ces 40 dernières années, avons nous encore le droit de choisir des chemins de traverses, probablement sans issue ?

      • Alren Alren 23 novembre 2016 17:51

        @Onecinikiou

        Parce que vous en connaissez, vous, parmi les futurs candidats importants de la présidentielle 2017, un(e) candidat(e) qui a voté NON à Maastricht en 1992, il y aura donc 25 ans (!) en 2017, soit un quart de siècle ?

        Si vous, vous n’avez pas changé de point de vue sur rien pendant ce temps ... je vous plains !!!


      • Le421 Le421 23 novembre 2016 18:09

        @HELIOS
        De Maastricht à Lisbonne ??

        Mais vous délirez complètement, ma parole !!

        Maastricht, il a reconnu s’être lourdement trompé et croyait en un idéal européen basé sur une union politique, monétaire et sociale.
        Par contre, après, il a régulièrement combattu tous les traités scélérats qu’on nous a proposé...

        Bon, je sais aussi et suis conscient que quand on est à droite (Modem, PS, LR ou FN), Mélenchon risque poser problème et il va falloir taper fort.

        Continuez à sortir des idées fausses. Ce sera plus facile pour nous...  smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=1gf52G1N7kA

        Mélenchon défends le traité de Lisbonne... C’est quoi votre produit ??


      • Osis Osis 23 novembre 2016 18:19

        @HELIOS

         Mélanchon n’a jamais été communiste et ne le sera jamais, même avec une teinture.

        C’est juste un ancien socialiste.
        Donc infiniment douteux.


      • Onecinikiou 23 novembre 2016 19:17

        @Alren


        Des girouettes comme votre candidat le monde politique en est malheureusement perclus. 

        Mais des grands hommes, qui ont une véritable colonne vertébrale et des convictions appuyées sur une haute vision de la France, même s’ils sont peu nombreux et marginalisés, pour ne pas dire diabolisée et d’abord pour ces raisons, existent malgré tout.

        J’en connais même un encore vivant qui a voté contre l’adoption du Traité de Rome en 1957 voyez-vous, qui vota contre le Traité de Maastricht en 1992, et qui vient d’être récemment réintroduit président d’honneur du premier parti de France...

        Pour preuve qu’il n’y pas de fatalité de changer de convictions comme de chemises, sauf évidemment chez les médiocres dont vous faites une promotion hasardeuse, en particulier quand on prétend les faire accéder aux plus hautes responsabilités politiques !

      • Croa Croa 23 novembre 2016 19:31

        À alinea « Maastricht, la grande majorité des Français l’a voté ! »
        *
        FAUX, C’est passé tout juste.
        *
        À l’époque 50% des gens n’avaient pas encore Internet. Les médias étaient presque tous pour le oui et Mitterrand faisait le grand malade.


      • alinea alinea 23 novembre 2016 19:40

        @Croa
        C’est vrai !!! ma plume a fourché ! je me souviens même de m’être dit que si ces putains d’ex soixante huitards n’avaient pas cru le conte, ça ne serait pas passé ; hélas, la chose a été si bien emballée que tous mes amis, pourtant politisés, ont foncé tête baissée. Ce n’est que parce que je suis un animal instinctif et intuitif que j’ai refusé l’empire qui se dessinait nettement devant mes yeux ! et c’est parce que je le suis que je n’ai eu aucune influence sur leur décision !!


      • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 2016 21:57

        @alinea
        Si Mélenchon n’était pas raisonnable, il serait pas en train de se foutre de vos gueules enfarinées de sans dents avec ses 8000 euros de retraites et ses 740 000 euros de patrimoine gagnés sans avoir jamais eu à se salir les mains...


        Un bourgeois reste un bourgeois, c’est pas une écharpe rouge qui change un homme...




      • wesson wesson 24 novembre 2016 02:12

        @alinea
        Franchement Alinéa, discuter et répondre avec les identitaires c’est une perte de temps. Aucun argument n’as d’effet sur ces types là, parce de toute manière ils ne sont pas là pour discuter mais pour détruire. Ils n’ont rien à proposer en dehors de « Marine Marine Marine » sans même se rendre compte à quel point le FN les entubent déjà avec l’Europe, où ils votent pratiquement toutes les décisions avec la droite et les sociaux-démocrates, autorisation pour les migrants compris...


        C’est de la pacotille tout ça. Une perte de temps.

      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 novembre 2016 02:55

        @Onecinikiou
        Ah, oui... l’ancien éditeur des chants nazis ? Vous aimez les bruits de bottes sans doute ?


      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 03:10

        @alinea

        Il n’est pas à ma connaissance aliéné à la cause maçonnique

        A force de ne rien connaitre d’un mec que vous prétendez avoir connu, on va finir par se demander si c’est bien du meme mec connu qu’on parle ???

        « J’y suis entré en 1983 », affirme-t-il, après « le tournant de la rigueur » qui l’a mis « K.O. debout ». « Quand tout s’est cassé la figure, que reste-t-il ? La République. Donc, in fine, la liberté et l’égalité », souligne l’ex-trotskiste, dont le père était également maçon. « Je comprends non pas la vision trotskyenne de la franc-maçonnerie, c’est-à-dire une machine à corrompre la classe ouvrière, mais je vois l’inverse : le lieu où se conserve le fil d’or. Où traverse notre histoire. Les temps profonds », dit-il.

      • 59jeannot 24 novembre 2016 08:27

        @Onecinikiou
        et si Clovis n’avait pas cassé le vase de Soissons aurait-il.......... ?


      • Julien30 Julien30 24 novembre 2016 09:03

        @wesson
        Et aucun argument n’a d’effet sur vous, 1-1, balle au centre. Pour ce qui est de se faire entuber vous avez vous-même reconnu aimer ça (être de gauche c’est se faire avoir à peu près tout le temps, rappelez-vous votre constat), Mélenchon au PS, Mélenchon et Maastricht, Mélenchon et son soutien sans condition à Hollande, Sanders et son soutien sans condition à Clinton... Ce n’est plus un loisir c’est une passion.


        « ils ne sont pas là pour discuter mais pour détruire. »
        Et manger les enfants des gauchistes, n’oubliez pas.

      • alinea alinea 24 novembre 2016 09:51

        @wesson
        je ne supporte pas le mensonge, jusque dans ma tombe on m’aura avec ça, mais vous avez absolument raison ; quel est le plaisir de polluer ainsi l’ambiance, j’aimerais le comprendre !!
        merci wesson


      • Le421 Le421 24 novembre 2016 10:06

        @Cadoudal
        Et... Votre vidéo, là, à quel moment il dit qu’il est franc-maçon ???

        J’ai pas bien entendu.
        Dites-moi à quel moment, je vous dirais à quel moment il précise qu’il va au GOF, mais en tant que visiteur ou membre... Il ne le dit pas.
        Ensuite, cela a bien peu d’importance hormis le fait que vous en êtes encore au leitmotiv du « menhir » sur les dangers du complot « judéo-maçonique ».
        Et merde !!
        Fifille va faire des mammours à Nethanyau. 
        Ben, partout où y’a du fric... Point.
        Et là, c’est pas une théorie.
        Mélenchon n’entasse pas l’or.


      • wesson wesson 24 novembre 2016 10:46

        @Julien30
        « être de gauche c’est se faire avoir à peu près tout le temps, rappelez-vous votre constat »


        je m’en rappelle fort bien, et je l’assume. L’histoire de la gauche c’est avant tout l’histoire d’une trahison permanente. Mais à bien y regarder, chez vous les identitaires c’est la même chose. Vos dirigeants vous mentent autant que les nôtres.

        A ceci près que même si les personnes trahissent, les idées elles ne trahissent pas. 
        En quelques années d’extrême droite (régime de Vichy), tout cela fut balayé et relégué dans les poubelles de l’histoire. Pétain, d’une extraordinaire popularité dont il jouissait lors de son coup d’état, a pratiquement tout perdu en 2 ans, surtout lorsque le STO s’est mis à taper sur ceux qui avaient cru que l’antisémitisme était une politique et qu’ils seraient épargnés. De cette période il ne reste rien si ce n’est la honte.


        Par contre, en 2 ans de Front Populaire, et juste quelques mois de gouvernement communiste après la 2ème guerre mondiale, il reste toute la protection sociale de la France, et qui est le véritable ciment de la nation. Des avancées incontestables que presque 80 ans d’attaque de vos amis n’ont pas encore réussi à mettre totalement à bas (mais ils ne renoncent pas). 

        Alors entre trahi de tout bord, à vous il reste la honte d’un régime honnis, à nous la fierté d’avoir construit une nation. 

        Vous êtes à poil avec votre connerie d’Eurabia. Puisque maintenant vous vous prenez pour Trump, bon courage pour construire un mur tout au long de la méditerranée.

        @Alinea
        Et oui, on a tous ses faiblesses. Ma réponse ci dessus en est la preuve.

      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 11:11

        @Le421
        Ensuite, cela a bien peu d’importance hormis le fait que vous en êtes encore au leitmotiv du « menhir » sur les dangers du complot « judéo-maçonique ».


        Moi aussi j’aime bien la lumière et éclairer mon prochain...

        Aussi peu d’importance que le sénateur lui meme en cause sans qu’on lui demande rien pour se comparer a Sarkosy allant au Vatican ?

        Si la rue Cadet est l’inverse du Vatican et si le sénateur à le droit de donner de l’importance au Vatican, qu’est ce qui empêcherait un gars comme Le Pen de donner de l’importance aux maçons...

        Vous avez vu la une de Libé sur les dangers du retour de Jésus ?

        Ca c’est autorisé, c’est pas complotiste et tout et tout ??

        En ce moment vous rédigez votre programme, faites nous une petite liste de ce qui sera autorisé ou pas, de ce qui à de l’importance et de ce qui n’en n’a pas...










      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 11:32

        @wesson
         De fait, le conseiller Schleier, « constatant que la grande majorité des partisans de la politique de collaboration vient de la gauche française23 » pousse Abetz à favoriser l’entrée au gouvernement de Vichy des syndicalistes et socialistes acquis à la collaboration.


        « De cette période il ne reste rien si ce n’est la honte. »

        C’est comme ça que tu fais le partage mon Wesson, la protection sociale pour la gauche et la honte pour la droite ?

        L’Enim doit sa vocation et son nom à Colbert. Alors secrétaire d’État de la maison de Louis XIV, il fonde en 1673 le fonds des invalides de la marine. Son successeur et fils Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, signe l’ordonnance de subsistance des femmes et des familles en 1675 et instaure la pension des marins en 1689.

        Colbert et Louis XIV étaient donc de gauche, Jaques Doriot et Marcel Déat venaient de la droite ? 

        Va pas être contente la young Leader Marocaine si faut tout réimprimer les manuels de nos chères tètes blondes ou venant de la diversité chances pour la France... 

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 12:35

        @wesson
        La protection sociale, on la doit au CNR.


      • wesson wesson 24 novembre 2016 12:35

        @Cadoudal
        Hors sujet : Il ne s’agit pas des personnes mais des idées. La trahison d’une personne à l’idéal qu’il prétendait défendre ne rends pas cet idéal invalide, bien au contraire.


        Le gouvernement de Vichy était composé de 1 ou 2 « de Gauche » ? La belle affaire : quand bien même tous eut été « de gauche », dès lors qu’ils mènent une politique d’extrême droite c’est bel et bien là dessus qu’ils seront jugés. 

        Vous pourrez faire le parallèle avec le PS d’aujourd’hui : La loi sur la déchéance de nationalité, la sortie sur l’inintégrabilité des Rom, ce n’est pas parce que ce sont des mecs qui se prétendent socialistes qui le font que ça en fait des mesures de gauche. 

        Sur « le fonds des invalides de la marine », faut-il rappeler qu’il s’agissait de filer une rente à ceux qui ont combattu au nom du roi. Strictement rien à voir avec une mesure sociale, mais juste une mesure sectorielle pour s’assurer la fidélité d’une partie de la troupe. Là encore totalement hors sujet. 

        Il ne reste donc de votre propos qui se voulait intelligent que la fange qui le conclut, avec une petite attaque raciste à la personne de Najat Valaud-Belkacem. Décidément vous ne pouvez pas vous en empêcher. 

      • wesson wesson 24 novembre 2016 12:48

        @Fifi Brind_acier
        Non, on la doit à Ambroise Croizat, un communiste. 


        Le CNR l’as effectivement théorisé, mais c’est Ambroise Croizat qui a réussi à la faire passer à la fois auprès des gaullistes et du parlement. Faut-il rappeler que la droite n’en voulait pas, mais que comme elle était bien trop affaiblie par la collaboration, elle n’as pu s’y opposer.

        C’est bien gentil de coucher des choses sympa sur le papier, mais ensuite il faut les appliquer, et c’est en général là que on rencontre les plus vives résistances. 

        Par exemple, le programme du CNR concernant les médias et leur indépendance n’as jamais été mis en place. Des tas d’autres choses aussi n’ont pas été faites.

      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 15:53

        @wesson
        « La loi sur la déchéance de nationalité, la sortie sur l’inintégrabilité des Rom, ce n’est pas parce que ce sont des mecs qui se prétendent socialistes qui le font que ça en fait des mesures de gauche. »


        Elle à plus que ça dans ses cartons la « gauche », la fin des frontières et l’HLMisation des peuples nomades ??
        Avec une petite dose de révisionnisme historique en sus...
        Et Belkacem qu’aurait plus droit non plus d’être Marocaine et de se revendiquer telle..

        « le meilleur des mondes », très peu pour moi mon Wesson, prends tes pilules si tu veux pour essayer de vendre ton programme terrifiant...

        Moi et les miens on veut pas être des « hommes nouveaux », faudra nous les injecter en intraveineuses ou en suppositoires tes substances nocives...

        Je vous vois bien toi et ton sénateur aller au kremlin demander à poutine de baisser son froc pour prendre son traitement...


        .




      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 16:41

        @Cadoudal
        C’est l’apophtegme de la démocratie libérale et libertaire : sois toi-même, donc fais comme tous




      • Alren Alren 24 novembre 2016 17:09

        @Onecinikiou

        Si votre ami Jean-Marie le Pen a toujours voté NON à une construction européenne qui aurait pu être élaborée dans l’intérêt des peuples et de la paix après deux guerres mondiales voulues par l’Allemagne et qui ont si fortement affaibli le continent, c’est uniquement par xénophobie, par détestation de tout ce qui est quelque peu différent de lui.

        Pas par intelligence politique et souci réel des Français.

        C’est la haine des autres, de tous les autres ou de certaines catégories qui a toujours été le moteur de l’extrême-droite, que l’on parle des nazis, du Klu-klux-klan ou, au hasard, des franquistes.

        Cavanna dans son livre biographique, Les Ritals, l’avait expérimenté avec les organisations catholiques et les cercles italiens quand Mussolini paradait en Italie.


      • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 19:46

        @Alren


        L’ennemi de De Gaule et de Le Pen :

      • jaja jaja 24 novembre 2016 21:33

        @alinea

        Notez que la LCR, l’ancêtre du NPA, avait appelé à voter Non à Maastricht... Vos ex soixante-huitards ne devaient pas fréquenter les bonnes chapelles...


      • taktak 27 novembre 2016 13:03

        @Onecinikiou

        Vous pouvez tentez de donner des leçon, mais le FN n’a pas voté contre l’acte unique. le FN a été un soutien de la construction européenne. Le Pen allait serrer la pogne de Reagan, le pen va chercher ses prix à Washington. Les deux sont partisans de l’europe allemande ! Faut dire que le FN a été créé notamment par des anciens SS. Le FN c’est le parti du système, des collabos de l’oligarchie capitaliste qui détruit la France

        Il n’y a qu’un seul parti qui a voté contre le Traité de Rome, la CED, l’acte Unique, Maastricht, le TCE, le traité de Lisbonne, le TSCG etc.

        Le Parti Communiste. Le Parti Communiste qui a été la colonne vertébrale de la libération de la France de l’occupant nazi faut il le rappeler !

        Car les communistes sont les seuls à avoir TOUJOURS défendu les travailleurs et la démocratie.


      • Onecinikiou 27 novembre 2016 21:39

        @taktak


        Le PCF a fait le tapin par deux fois avec le parti le plus euro-mondialiste qu’est le PS, actant au sein même des gouvernements d’alors toutes ses politiques néolibérales et européistes de démantèlement de l’Etat-Nation ; le PCF a fait élire Mitterrand par 2 fois puis Hollande, des personnages de facto ennemis de la souveraineté française, et vous oseriez donner des leçons de saine politique ?!

        Cantonnez-vous aux leçons de morale à deux francs six sous, c’est ce que vous savez faire de mieux.

        JMLP ou l’actuelle présidente partisans d’une Europe allemande, il y a de quoi se pisser dessus !

        Mélenchon n’est pas sauvable politiquement vu ses erreurs qui a été énumérées précédemment, malheureusement pour vous vous allez devoir le soutenir puisque vos coreligionnaires ont voté pour sa candidature. Ce que Chassaigne qualifie d’ailleurs de suicide de l’appareil communiste. 

        Vous allez avoir des nuits difficiles dans les mois qui viennent...

      • lsga lsga 27 novembre 2016 21:43

        @Onecinikiou
        « Les communistes ne se distinguent des autres partis ouvriers que sur deux points : 1. Dans les différentes luttes nationales des prolétaires, ils mettent en avant et font valoir les intérêts indépendants de la nationalité et communs à tout le prolétariat. 2. Dans les différentes phases que traverse la lutte entre prolétaires et bourgeois, ils représentent toujours les intérêts du mouvement dans sa totalité. »

        K. Marx, Manifeste du Parti Communiste.


      • alinea alinea 23 novembre 2016 13:19

        Si vous êtes au PCF, vous n’ignorez rien de l’histoire de l’éclatement du FdeG.
        Je ne fréquente pas Mélenchon, donc j’ignore son intolérance, mais il est quand même notable que lorsqu’il fut le porte parole du FdeG, il fut honnête : sa parole n’était pas libre comme elle l’est aujourd’hui, et ceci lui a mis pas mal de gens à dos.
        Je vous approuve tout à fait dans votre choix, car nous avons , dans l’urgence, obligation d’être pragmatique, plus le loisir de notre « pureté » mais la nécessité de faire le premier pas pour sortir de cet enfer. Du reste beaucoup de communistes l’ont fait, et la pureté du communisme du PCF reste à vérifier !!
        Je pense que le PCF ne risquera pas les frais d’une candidature où il sera sûr de n’avoir pas 5% ! aussi, chacun sera libre de s’abstenir ou de voter !


        • Osis Osis 23 novembre 2016 18:06

          @alinea

          C’est un ancien socialiste fossoyeur de la Gauche.
          Complice pendant trente ans avant de s’apercevoir que la soupe est empoisonnée... et d’y réchapper.
          C’est pour le moins douteux.

          Tout brillant qu’il soit, il n’est qu’une ultime défense en cas de défaillance du PS scélérat.

           


        • Le421 Le421 23 novembre 2016 18:12

          @Osis
          Vous avez oublié de parler du sang de nouveau-né qu’il boit le soir avant de se coucher...
          Mélenchon.
          Fossoyeur de la gauche.

          Le seul actuellement à représenter la gauche.

          Les socialistes ont sorti la loi El-Khomri ?
          Ils vont payer l’addition.


        • alinea alinea 23 novembre 2016 18:41

          @Osis
          Mais il est socialiste !! c’est le PS qui ne l’est plus mais s’il s’y est pris un peu tard pour se lancer - il ne l’a pas fait seul mais avec Marie-George Buffet ( ce qui prouve au passage qu’il n’avait pas a priori l’ambition de la présidence !!)- il ne pouvait guère le faire avant 2005 ; à ce moment, il a créé son association ( PRS je crois mais n’en suis pas sûre) qui rassemblait tous ceux qui, trois ans plus tard, ont quitté avec lui le parti.
          La soupe, quelle soupe ? Il était sénateur, il a été ministre, vous déconnez complet !
          Le PS est mort depuis Hollande, Mélenchon était à son élection, son pire ennemi !
          Vous êtes PS ou FN ou LR, c’est votre droit le plus strict mais contentez-vous de faire la promo de vos idées pour sortir de notre situation.
          Vous tapez sur Mélenchon , mettons pour influencer quelques hésitants ; vous proposez qui ou quoi à sa place ?


        • Osis Osis 24 novembre 2016 06:07

          @alinea

          Révisez ou apprenez, votre histoire de France, et vous apprendrez ce qu’est le parti socialiste.


        • Le421 Le421 24 novembre 2016 10:08

          @Osis
          Et il y a une énorme différence entre le parti et l’idéal...
          Dans mon bled, les socialistes rejoindront Mélenchon si Montebourg n’y va pas.


        • Osis Osis 24 novembre 2016 14:18

          @Le421

          « rejoindront Mélenchon si Montebourg n’y va pas. »

          Vous avez parfaitement résumé mon propos.


        • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 13:31

          "Enfin, pour mon propre parti, je ne veux pas me réveiller au soir du 1er tour avec un Jean-Luc Mélenchon en tête de la gauche et le PCF qui aurait raté le train d’une victoire majeure de notre courant de pensée, resté sur le bord du chemin avec un candidat au score ridiculement faible. Ce qui sera assurément le cas."

          Moi j’ai déjà voté, depuis quelques mois, quand il est devenu évident que Mélenchon était sorti de mon écran radar.
            Pour ceux qui ne connaissent rien à la nuance qui existe pourtant entre communistes et socio-démocrates je rappelle que la principale se trouve dans la tendance naturelle des socio-démocrates à négliger le collectif, dans les décisions, le programme, et le travail. L’exemple de Mélenchon et de ses « insoumis » en est un exemple d’école ; un chef et des petits soldat ! Ca rappelle, légèrement, un autre social démocrate parti à la conquête de Rome avec ses « chemises noires » ? Voilà pourquoi, après avoir beaucoup donné en 2012, je ne marche pas dans l’aventure « Mélenchon 2017 ».
          Ceci dit, je sais que dans cette élection, les chances d’un communiste sont nulles, mais au moins on parlera de notre programme et pas que des divagations « boboistes », dont l’unique intérêts est de se distancier de la lutte des classe afin, désormais, de caresser les médias bourgeois dans le sens du poil.
           Seul un social-démocrate peut atteindre, en 2017 le 2°tour, çà pouvait être Mélenchon, sauf que, pour des raison purement carriériste, « moi sinon rien », il a décidé de se priver de l’appui de la gauche du PS, ce qui est rédhibitoire pour espérer le 2°tour.
          Voilà pourquoi je choisis Montebourg (20 an de PS) qui, ne doit pas être bien plus loin de la Révolution sociale que Mélenchon (30 ans de PS), d’autant que nous sommes plutôt sur la défensive sur ce terrain.


          • alinea alinea 23 novembre 2016 13:36

            @CN46400
            Pour un PC, choisir Montebourg plutôt que Mélenchon, ça coule de source ! la proximité du PS vous a peut être abîmé ?
            Vous êtes sûrement dans le vrai de votre intimité, mais politiquement parlant excusez ! :

            https://legrandsoir.info/montebourg-the-young-leader.html


          • lsga lsga 23 novembre 2016 13:40

            @CN46400

            La droite et l’extrême droite et le centre vont massivement voter pour Valls.

            Montebourg, même si il est élu, sera tributaire du bilan de Hollande.

            L’absence d’une gauche auto-organisée en France va se solder par la victoire de l’extrême droite (Fillon ou Lepen).

            Le travail d’élimination des Trotskistes et des anarchiste par le PCF porte ses fruits. Bravo les mecs, vous êtes des champions.


          • eric 23 novembre 2016 14:09

            @lsga

            C’est tout à fait évident ... ! La France va élire un candidat d’extrême droite, Le Pen FIllon, Montebourg, Hollande Vals Mélenchon ou Aubry.

            Mieux qu’évident, c’est logique,

            Mieux que logique c’est juste !

            Il est juste et bon que quand un courant politique représente 99% de la population, le président soit choisit en son sein.... !

            Pas de regret, quand il existait ( si elle a existé) une gauche auto organisée « pas encore détruite par les communistes », elle n’était de toute façon qu’impuissance.

            Après quel besoin de perdre du temps avec ces machins ?

            Il ne faut pas oublier que partout et en tout temps, ces groupuscules rassemblant de 4 à 15 000 personnes, se sont souvent avérés capables, en période de crise, par la violence de rue, le pmeurtre organisé, d’imposer leur totalitarisme fascisant. Il n’est donc pas mauvais de garder un œil sur eux.

            Je pense même que quand « l’extrême droite hollandaise », fâcheusement complice de ces gens ne sera plus là, il ne serait pas mauvais qu’on leur applique les lois de la république.
            ON doit avoir des photos des casseurs de NDDL, de la loi el machin, etc... Non ? et on a prévu 16 000 places en tôle. Faudrait voir à les rentabiliser ...


          • lsga lsga 23 novembre 2016 14:28

            @eric

            La population est mondiale, tu le savais ? 

          • eric 23 novembre 2016 15:09

            @lsga
            Va donc falloir que t’apprenne les langues étrangères..En France, tes idées ,c ’est mort...


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 15:11

            @alinea
            Savez-vous mon cher que celui qui a donné à la France la loi de 1905 sur la séparation de l’état et de l’Eglise avait occupé l’essentiel de ses études dans les séminaires, petits et grands du Tarn ?....

            Montebourg, pour moi est un social démocrate, comme Mélenchon, ni plus, ni moins. En 39 la plupart des députés socialistes, élus avec le soutien du PC, qui avaient, en 36, voté les lois sociales, ont voté la dissolution du PC et la révocation de ses élus.....Quand on s’intéresse à la politique, il faut s’attendre à tout, demandez à Sarko... Je ne vois pas, sur la dernière période, le plus qu’aurait Mélenchon sur Montebourg, sinon un peu plus d’ancienneté au PS..... ?


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 15:34

            @lsga

            Vous croyez vraiment que je compte sur Montebourg pour déclencher la Révolution ? Je vote Montebourg pour arriver au 2° tour, rien de plus, rien de moins. Et, au passage pour voter comme la plupart de mes proches, qui sont de gauche mais un peu moins que moi.... et sans qui rien de positif ne sera possible.


          • alinea alinea 23 novembre 2016 15:34

            @CN46400
            Vous l’avez déjà dit une fois mais vous n’entendez pas le réponse : Mélenchon n’est pas un social démocrate !! Montebourg si ! mais cette saloperie de politique en séduit plus d’un, pourquoi pas un coco !!


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 15:57

            @alinea

             Mélenchon a passé l’essentiel de sa carrière dans les moquettes du PS, il fallait bien vivre. Quand l’heure de la retraite est arrivé, et que les pensions de l’état ont remplacé les salaires conditionnés du PS, Mélenchon est redevenu ce qu’il était avant 25 ans, un révolutionnaire de la parole. Avant c’était un social-démocrate intégral, discipliné, poli, etc.. çà a duré 30 ans, maintenant, c’est lui qui le dit, il est plus vrai que nature, j’ai aussi cru à sa sincérité, mais depuis 2014 j’ai progressivement décroché, priez pour le mécréant que je suis devenu....


          • capobianco 23 novembre 2016 17:00

            @CN46400
            Choisir Montebourg plutôt que Mélenchon, voilà qui dénote un vrai choix révolutionnaire et une clairvoyance rare. Tu es peut-être (le tu ne te gène pas j’espère) dans l’attente d’une promotion ou cherches-tu une aide du ps.

            Moi je marche dans « l’aventure » Mélenchon mais pas comme un petit soldat, comme un acteur d’un projet pour notre pays. Je voterai pour lui non pas pour lui en temps que tel mais pour le projet qu’il porte de la meilleure des manières. Choisir Montebourg parce que 20 ans de ps plutôt que Mélenchon à 30 ans voilà qui donne envie de te rejoindre. Il est vrai que ton choix est un démocrate lui puisqu’il se « rangera » derrière le gagnant de sa primaire que ce soit hollande, vals ou ducon. Bon appétit camarade.


          • lsga lsga 23 novembre 2016 17:04

            @CN46400
            si montebourg est le candidat du PS, les voix de la gauche se diviseronts en 2 : 50% voteront Montebourg, 50% voteront Mélenchon. Pendant ce temps là, 100% de la droite votera Fillon. 

             
            C’est peine perdu. Demandez vous plutôt pour qui vous voterez : Lepen ou Fillon ? 

          • capobianco 23 novembre 2016 17:05

            @CN46400
            J’ai quand même un mal fou à imaginer que tu sois au pc ou alors tu es peut-être cet ancien secrétaire du pc avec un bouc et grand soutien du ps, si si un soi-disant ancien rockeur...


          • Alren Alren 23 novembre 2016 17:57

            @CN46400

            Je ne savais pas que vous étiez un comique : voir Montebourg au deuxième tour, elle est bien bonne, si ! si !
            Surtout si Macron se présente en face de Fillon et pourquoi pas Bayrou pour compléter le bouquet.
             


          • Norbert 23 novembre 2016 18:17

            @lsga

            Il n’y a pas si longtemps tu annonçais une victoire facile de Hollande, président souhaité par la classe dirigeante.


          • lsga lsga 23 novembre 2016 18:21

            @Norbert
            C’était avant la déchéance de nationalité. 


          • Le421 Le421 23 novembre 2016 18:21

            @Alren
            La plus grande partie du PS est maintenant clairement néolibérale et ne se rangera pas derrière un Montebourg plutôt centriste.
            Mélenchon - Montebourg - Macron, en pourcentage de vote, c’est 20 - 10 - 15 à vue de nez.
            Et c’est pas du Ipsos, c’est de la logique...
            Mais Valls ne laissera pas la place, ou ça m’étonnerais.
            Et « pépère » risque de mettre tout le monde d’accord... Balladur aussi devait battre Chirac.


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 18:36

            @lsga
            Reste à décrire précisément les « voix de gauche »....çà manque un peu dans le raisonnement non ?...


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 18:43

            @lsga

            J’ai l’age d’avoir fait le service militaire, et pendant 16 mois j’ai constaté qu’il existe des personnalités qui apprécient d’être commandées. J’ai aussi constaté cela dans ma profession... Désolé mais ce n’est pas mon cas !


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 18:47

            @capobianco

            Rockeur non mais militant au PC oui, je viens d’ailleurs de remettre, dans cette heure, une carte à un jeune prof, salut à tous....


          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 18:54

            @capobianco
            Qui vivra, verra !


          • lsga lsga 23 novembre 2016 19:04

            @CN46400
            C’est quand même simple à comprendre. Quoi qu’il arrive, Mélenchon fera au moins 10%. Donc, si le candidat du PS arrive à fédérer : on aura deux candidats de gauche avec des scores aux alentours de 10%. Bravo. 





          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 novembre 2016 03:20

            @CN46400
            Non, Camarade, surtout pas Montebourg ! Il a été formé par la même pépinière que la moitié du gouvernement actuel, que Hollande lui-même, même Macron, et la plupart des « élites » des partis de droite. Ce sont tous des adoubés « Young Leaders » de la Fondation France-Amérique, un truc atlantiste pour trouver des jeunes à former afin qu’ils deviennent de bons serviteurs des USA et des banques + les multinationales. Le seul politique français qui a demandé à être retiré des listes est un élu de l’Essonne, de droite bien affirmée, Depuis la Fondation a effacé sur son site les années les plus anciennes, mais il reste encore des articles de sites qui les ont conservées.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 07:23

            @Danièle Dugelay
            Mélenchon non plus n’explique jamais les origines américaines de la construction européenne...
            « UPR - Les origines cachées de la construction européenne »


            Pas plus qu’il n’explique que le modèle économique de l’ UE était le projet d’Hitler pour l’ Europe.... Dont voici les grandes lignes :

             Une zone économique européenne
             sans frontières
             sans barrières douanières
             un marché unique,
             une politique agricole commune,
             la relocalisation des usines au plus rentable,
             un taux fixe entre les monnaies,
             et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.




          • CN46400 CN46400 24 novembre 2016 07:50

            @Danièle Dugelay
            Lisez les posts et vous constaterez que j’ai répondu à cette question. Montebourg , comme Mélenchon est un social démocrate classique, il se trouve qu’il a choisi une démarche qui peut déboucher sur le 2° tour, ce qui est hors de portée de la démarche mélenchonniste, parce qu’elle refuse d’entrainer la gauche socialiste....C’est simple, il suffisait d’y penser !


          • sarcastelle 23 novembre 2016 13:36

            @ l’auteur :

            .
            « communiste, je voterai... » veut dire : « je suis communiste »
            « communiste, je voterais... » veut dire : « je ne suis pas communiste »

            • JMBerniolles 23 novembre 2016 18:39
              @sarcastelle


              C’est bien vu, mais le conditionnel est naturel en politique.

              Et apparemment l’auteur entre ses multiples engagements ne voit plus très clair.

            • tf1Groupie 23 novembre 2016 13:49

              Ou avez-vous vu que Mélenchon proposait une « alternative » au Capitalisme ??


              • Alren Alren 23 novembre 2016 18:12

                @tf1Groupie

                Où avez-vous vu que Mélenchon proposait une « alternative » au Capitalisme ??

                Le programme de la France Insoumise prévoit que les achats d’actions pour prendre part aux conseils d’administration des entreprises, ne donneront un pouvoir de décision (droit de vote) que si les « investisseurs » s’engagent à conserver leur placement cinq ans.
                Ça c’est un changement majeur qui empêchera les fonds vautours de détruire des entreprises rentables. C’est tout un pan du capitalisme financiarisé qui sera mis en échec.
                Surtout s’il est accompagné par un pouvoir de veto des représentants du personnel pour les décisions importantes comme la cession massive d’actifs.


              • Le421 Le421 23 novembre 2016 18:26

                @tf1Groupie
                Vous avez raison !! La véritable alternative au capitalisme, c’est Macron (mdr), Fillon (re-mdr) ou Le Pen (re-re-mdr), ça me semble une évidence !!
                Des pauvres malheureux sans le sou qui savent ce que c’est que le petit peuple !!

                Anne-Sophie Marchand de St - Machin bénéficiaire du RSA épluchant les patates au Restos du Coeur !!

                Et la marmotte, hein ? La marmotte ? Elle plie encore le chocolat dans le papier alu ou c’est devenu du papier AQ ??  smiley


              • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 18:58

                @Alren

                Achat d’actions, c’est du De Gaulle et son intéressement, Vous pouvez citer un entreprise qui soit devenu socialiste avec ce système ?...


              • Norbert 23 novembre 2016 20:19

                @tf1Groupie

                Il ne propose pas d’alternative au capitalisme. C’est un des recours du capitalisme en cas de nécéssité seulement.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 novembre 2016 21:19

                @Alren
                Où est le programme définitif ?


              • alinea alinea 23 novembre 2016 21:23

                @Fifi Brind_acier
                Quelle impatience !! pensez que quand ils sont des centaines, après avoir été des milliers, à faire un programme, ça va moins vite que quand c’est le chef qui dicte !
                Nous avons déjà le programme de l’Agriculture !!


              • Vipère Vipère 23 novembre 2016 21:47

                @alinea


                « Nous avons déjà le programme de l’Agriculture !! »


                Et le reste du programme, c’est à Pâques ou la Saint Glinglin ?

              • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 2016 23:29

                @Vipère
                La révolution, oui, mais à un train de sénateur....


              • Vipère Vipère 23 novembre 2016 23:49

                @Cadoudal


                La révolution ? à Pâques ou à la Trinité et au train d’escargot ! smiley

              • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 novembre 2016 03:31

                @Vipère
                 Normalement, le programme de la France Insoumise sera imprimé et disponible le 1er décembre. Il est possible qu’il soit complété par la suite si de nouveaux soutiens souhaitent y participer encore.


              • Le421 Le421 24 novembre 2016 10:16

                @Fifi Brind_acier
                Ah oui... Tiens. Vous avez ajouté le mot « définitif » depuis que vous avez pris par le pif le fait qu’il en existe un.
                Et ben voilà. Les grandes lignes sont tracées, mais vous le savez déjà, et le texte évolue encore avec les contributions des membres de France Insoumise...

                Il y a très peu de temps, c’était pas de programme.
                A l’UPR, le programme c’est :
                1)On sort de l’Europe
                2)On sort de l’Europe
                3)On sort de l’Europe
                4) etc,etc...

                Et après ??


              • Legestr glaz Ar zen 24 novembre 2016 11:00

                @Le421

                On supprime la procédure du congrès
                On instaure le référendum d’initiative populaire
                On qualifie le vote blanc
                On refuse le cumul des mandats
                On accepte un seul renouvellement de mandat
                On accepte que la banque de France prête à taux zéro à l’Etat.
                On nationalise les autoroutes
                On nationalise la Poste
                On nationalise le service des eaux, du gaz,l’EDF et France télécom
                On nationalise la SNCF
                On intéresse les travailleurs aux bénéfices des sociétés
                On remet en place le contrôle du mouvement des capitaux
                On sanctuarise dans la constitution la sécurité sociale
                On garantie l’indépendance des syndicats et de la presse.
                Etc

                Lisez le programme de l’UPR que vous critiquez sans l’avoir lu, ce qui n’est pas un gage de bonne foi.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 12:39

                @Le421
                Et après la sortie de l’ Europe, on peut faire... tout ce que Mélenchon ne pourra pas faire !

                Les 20 thématiques du programme de libération

                Introduction

                 



              • manu manu 24 novembre 2016 22:12

                @Fifi Brind_acier

                Pourquoi il ne pourra pas le faire ?


              • fred.foyn 23 novembre 2016 13:56

                Mélenchon..Juppé ou Fillon..de vieilles crottes sur les trottoirs de la France !


                • jaja jaja 23 novembre 2016 13:58

                  @ l’auteur : « Ce n’est pas ma vision du communisme. Au contraire, nous nous devons de rassembler, en acceptant les différences. »

                  Rassembler ne peut se faire qu’après accord sur une plate-forme commune et, dans le cas de l’élection présidentielle, de définir qui sera son porte-parole. Le candidat autoproclamé que vous soutenez n’a pas agi ainsi. Au nom de quoi faudrait-il se rallier à son panache qui n’a rien de blanc ?

                  Au nom de quoi avaler ses sorties sur le travailleur détaché qui « vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place », lui qui n’est pas un voleur mais un exploité ? Au nom de quel communisme encaisser ses déclarations d’amour aux « millionnaires » devant le tout Patronat réuni aux Assises du produire en France :
                  « Je suis venu vous dire dans quelles conditions, compte tenu de ce que je ferai avec nos gouvernements et nos majorités, vous pourrez vous rendre utile au pays et aux objectifs communs que nous tracerons à la patrie. » Passons sur l’aspect patriotard...
                  Donc selon Mélenchon patrons et salariés auraient des objectifs communs et chacun devrait simplement trouver sa place dans cette société de classes aux intérêts opposés qu’est la France....

                  Laissons aussi de côté le soutien à Poutine, les femmes en Burkini traitées de « provocatrices », la remise au goût du jour de la bataille de Valmy et la réinvention d’un ennemi allemand...

                  Pour ma part je n’oublie pas sa dernière saloperie en date : « En traitant la Fraction rouge de l’ERP d’Argentine de « provocateurs », d’ « assassin » et d’ « agent de la CIA », Mélenchon insulte un groupe de révolutionnaires qui, durant les années 1970, s’affrontèrent au régime militaire (1966-1973) et à l’Alliance Anticommuniste Argentine (escadron de la mort qui fit des milliers de victimes), puis combattirent la dictature militaire argentine réinstallée en 1976. Comme d’autres groupes – guévaristes, péronistes de gauche, socialistes révolutionnaires –, ces militant-e-s pratiquaient la lutte armée, pour résister au plus criminel des régimes militaires de l’époque. Nombre d’entre eux ont été assassiné-e-s, torturé-e-s, emprisonné-e-s par la dictature. »

                  https://npa2009.org/idees/histoire/nous-nacceptons-pas-de-voir-notre-passe-commun-insulte-par-jean-luc-melenchon

                  Bref c’est à lui qu’il faudrait se rallier ? A ce social-démocrate aujourd’hui encore admirateur de Mitterrand et de son oeuvre ? Nul besoin ici de rappeler son passé au PS ni le Traité de Maastricht qu’il voulait nous faire avaler...

                  Voici ce que déclarait Olivier Besancenot à propos du discours mélenchoniste :

                  « Aujourd’hui, une partie de la gauche radicale aime à se réconforter dans les idées du souverainisme, de la frontière, de la nation. Tout en expliquant que “sur le reste on tiendra bon“ ». « Jean-Luc Mélenchon nous a fait des grandes sorties au début sur le souverainisme économique -et promis, juré, craché, c’était que ça- au nom de la lutte, nécessaire par ailleurs, contre les institutions européennes », rappelle l’ancien candidat à la présidentielle de la LCR. « À la fin, t’en viens à bafouiller sur la liberté de circulation et d’installation. Et puis, à la fin, t’en viens à dire que t’es pas pour la liberté d’installation », déroule le trotskiste, qui ne voit pas cette dérive d’un bon oeil : « Tout ça, je l’analyse comme des grands sujets de régression politique pour la gauche radicale », conclut-il. »


                  • alinea alinea 23 novembre 2016 14:04

                    @jaja
                    D’autant plus exploité qu’il est détaché !


                  • fred.foyn 23 novembre 2016 14:15

                    @alinea......détaché !..oui mais avec K2R...


                  • capobianco 23 novembre 2016 17:09

                    @jaja
                    Sinon au 2ème tour vous avez déjà choisi entre fillon ou marine ?


                  • Alren Alren 23 novembre 2016 18:21

                    @capobianco

                    Sinon au 2ème tour vous avez déjà choisi entre Fillon ou Le Pen ? (@ jaja)

                    C’est la bonne question qu’il faut poser aux gauchos intransigeants qui sont incapables de s’entendre entre eux et qui avec leurs ratiocinations sur le seul candidat de renouveau social et leurs quelques pour-cent de voix égarées sur leurs candidats (qui, eux, n’ont envie de « discuter » avec personne, je veux dire d’accepter un programme contenant la moindre proposition des autres : je sais de quoi je parle au niveau local !) feront peut-être échouer l’espoir d’un changement ! Les c...s !!!


                  • Le421 Le421 23 novembre 2016 18:37

                    @Alren
                    La grande spécialité de beaucoup de gauchos est l’étude de la technique de découpe quadripartite de la pilosité anale.
                    En restant sur ce sujet, qui m’énerve par dessus tout, je me pose simplement ces questions :
                    1) Qui a une chance de pouvoir représenter la gauche à la Présidentielle ?
                    2) Qui pourra au moins dépasser les 5% fatidiques et même faire mieux ?
                    3) Qui, dans son programme, a plus de 50% de ses idées correspondantes aux miennes ?

                    Voilà pourquoi j’ai choisi définitivement Mélenchon.

                    Parce que si vous comptez sur Macron, Valls, Hollande, Fillon, Le Pen, Bayrou ou autre Asselineau, Dupont-Aignan, Poutou, Arthaud, Jadot pour faire des étincelles... Voyez ce que je veux dire !!

                    A la loterie du moins pire, je choisis France Insoumise www.jlm2017.fr/


                  • alinea alinea 23 novembre 2016 18:52

                    @Le421
                    Tu oublies de dire que c’est la seule proposition de participation des volontaires ! et, malheureusement, c’est sûrement ça qui coince ; la plupart préfère râler que s’investir, subir qu’agir ; qu’ils me prouvent le contraire et je changerai d’avis !


                  • jaja jaja 23 novembre 2016 18:59

                    @capobianco

                    Je vote Poutou aux deux tours ! Entre la peste et le choléra on ne choisit pas !


                  • Le421 Le421 23 novembre 2016 20:20

                    @alinea
                    On est d’accord, même si on parle différemment.
                    Ancien militaire, ça ne s’invente pas, je ne supporte pas le blabla stérile.
                    Quand l’avant-bras est explosé par une balle, on ne cherche pas pendant deux heures si il faut couper à l’articulation ou scier 5 cm en dessous.
                    Le type crève...
                    A un moment, il faut se décider. L’histoire a prouvé qu’il y a toujours une part d’incertitude, voire d’erreur.
                    Il faut accepter les risques, la perfection n’existe quasiment pas...


                  • Le421 Le421 23 novembre 2016 20:21

                    @jaja
                    Bravo !! Au moins une voix...
                    La France avance.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 novembre 2016 21:31

                    @Le421
                    Le programme de l’ UPR est celui du Conseil National de la Résistance réactualisé.
                    Mais la grande différence avec Mélenchon, c’est la priorité donnée au Frexit et à la sortie complète de l’OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.


                    Quand les électeurs de Gauche sont lassés des querelles de chapelles, lassés des promesses genre Syriza, et lassés des échecs de la Gauche occidentale, ils viennent à l’ UPR. Mes condoléances !

                    ** Programme génial de Syriza en 2012.

                    ** Les échecs de la Gauche occidentale" ;


                  • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 2016 23:39

                    @jaja
                    Au nom de quoi avaler ses sorties sur le travailleur détaché qui « vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place », lui qui n’est pas un voleur mais un exploité ? 




                    Et quand ce détaché travaille pour l’avancement du communisme, il dit quoi le facteur à Drucker ?

                  • jaja jaja 24 novembre 2016 00:01

                    @Cadoudal

                    Qu’est-ce qu’il a encore à geindre le facho royaliste colon au Sénégal ? Il n’a pas encore compris qu’un travailleur détaché est un exploité et qu’il soit Nord-Coréen ne change rien à l’affaire...

                    D’autre part si le régime Nord-Coréen est communiste alors je suis le Pape smiley


                  • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 01:27

                    @jaja
                    Qu’est ce que tu fous encore là vieux coco...


                    La section Malienne du NPA est en action et toi tu dégoises tranquillement avec un facho royaliste ???
                    T’es pas encore parti faire le siège de la mairie et caillasser les fils de prolos blancs qui sont gendarmes ??

                    « Les gendarmes sont en train de se déployer, il y aura d’ici une demi-heure, 90 militaires sur le terrain et un hélicoptère », a ajouté la préfecture.

                    Tu mollis mon vieux, le facteur à Drucker va pas être content, et Soros risque de pas envoyer son chèque cette année à ton groupuscule de révolutionnaire retraités...

                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 24 novembre 2016 03:57

                    @jaja

                    Vous en savez beaucoup plus sur Mélenchon que moi qui le connaîs depuis son entrée au PS dans les années 1970 dont j’étais déjà adhérente alors et que j’ai quitté lors du vote pour le traité de Maastricht. Comme moi, il était dans la fédération socialiste de l’Essonne, sans doute la fédération la plus à gauche et la plus remuante du PS de l’époque. Avec un camarade du courant Cérès, ils se disputaient la responsabilité du département. Ce n’était pas la social-démocratie à l’époque.

                    Par ailleurs, jaja, je crois que malheureusement la plupart des citoyens en ont soupé des partis politiques. Ils ont été trop trompés et déçus. Si nous voulons sauver les idées de gauche et sauver surtout le peuple, puis l’humanité de ce désastre que les financiers et les vrais riches nous préparent depuis des décennies, nous devons nous adapter à la manière dont les gens veulent vivre la politique maintenant. Il nous faut l’union de l’immense majorité exploitée. Les capitalistes possèdent l’argent, mais nous, peuple(s), nous avons le nombre ... et la ferme volonté de ne pas nous soumettre, de les empêcher de tuer le vivant et notre planète.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 07:32

                    @Danièle Dugelay
                    L’union pour sortir de l’ UE & de l’ OTAN a du sens.
                    L’union sur un programme dont la priorité est de « changer l’ Europe », n’est pas une nouveauté.
                    Cela fait plus de 30 ans que tous les Partis politiques, à chaque élection nous promettent « Une Autre Europe »...


                    C’est juste pour faire patienter les mécontents, vu qu’il faut l’accord unanime des 27 pays pour changer une virgule aux Traités... Et que les 27 sont divisés sur des questions essentielles : sur le dumping fiscal, sur le dumping salarial, sur les frontières, sur les sanctions envers la Russie, sur l’ Ukraine etc .

                    Vous n’aurez jamais l’unanimité indispensable...
                    « L’Europe n’est pas réformable ».


                  • Le421 Le421 24 novembre 2016 10:21

                    @Fifi Brind_acier
                    Le programme du CNR était tout à fait respectable et nécessaire. En 1946.
                    Vous battez Fillon, lui ne veut revenir que 40 ans en arrière...  smiley

                    Ah si !! Un certain Sarkozy parlait des Gaulois, aussi.
                    Encore que les gaulois ne mangeaient pas de frites.
                    Les belges, c’est « des frites,une fois !! », Sarko c’est « des frites, deux fois !! ».
                    Et hop !! Dehors le clown !!


                  • Gorg Gorg 24 novembre 2016 10:57

                    @Le421

                    « Les belges, c’est « des frites,une fois !! », Sarko c’est « des frites, deux fois !! ».
                    Et hop !! Dehors le clown !! »

                    Bien dit…Belle image...

                    « Bon, je reprends... Les pédés !! Ha, merde encore !! Le sous-chef en fait partie... Encore raté »

                    Celle-là aussi est pas mal.

                    A l’UPR, le programme c’est :
                    1)On sort de l’Europe
                    2)On sort de l’Europe
                    3)On sort de l’Europe
                    4) etc,etc...

                    Votre à-propos est très cruel...Continuez, je me marre…

                    Cordialement


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 12:46

                    @Le421
                    Le protectionnisme est effectivement ce qui a le mieux marché, par opposition à la mondialisation dont les peuples ne veulent plus... .

                    Mais continuez bien dans la voie de la « modernité », car vous semblez ne pas avoir entendu ce qu’on dit les Anglais et les Américains...

                    "L’élection de Trump est un avertissement, mais pas pour les raisons qu’on pense .


                  • lsga lsga 23 novembre 2016 14:10

                    Allez maintenant, la question à 100 balles pour les anti-fascistes (dont je fais partie) : 

                    En cas de deuxième tour Fillon - Lepen, pour qui voter ? Laquelle de ces deux extrêmes droites est la plus dangereuse ? 
                     
                    Fillon, c’est Lepen père. Il est pire que Marine Lepen en tout point. Lui qui a publié un décret autorisant le tir à balle réelle sur les manifestants pourrait bien être le prophète que l’Extrême Droite européenne attend.
                     
                    Vous ne vouliez pas de la mondialisation libérale ? Vous allez adorer l’autoritarisme national.

                    • zygzornifle zygzornifle 23 novembre 2016 14:57

                      @lsga


                      2017 second tour Filon VS Le Pen, droite extrême contre extrême droite le tout orchestré par les votes des fauxcialistes a qui on demandera comme a une bande de moutons de Panurge de veauter LR et de se faire défoncer par un président de droite pour éviter un FN bien moins dangereux , je me gondole et me régale d’avance ......

                    • Onecinikiou 23 novembre 2016 15:57

                      @zygzornifle


                      Vous avez raison. Finalement Fillon est encore préférable à Juppé, dont le programme est moins accentué encore dans l’ultra-libéralisme que ce premier, qui bat des records en la matière.

                      Voir les socialopes et leurs obligés de prétendue extrême-gauche - dont Mélenchon, comme en 2012 - appelé à voter comme un seul homme pour le sosie de Thatcher va être drôlissime d’imposture !!

                    • lsga lsga 23 novembre 2016 17:15

                      c’est loin d’être évident. À mon humble avis, l’immense majorité des électeurs de gauche n’iront pas voter du tout au second tour. Une autre partie, loins d’être négligeable, ira voter contre Fillon. 


                      Il faut dire, depuis que l’on a vue la baudruche Trump se dégonfler à pein élue, ceux qui depuis des années disent qu’il faut crever l’abcès du Front National une bonne fois pour toute en leur donnant le pouvoir commencent à trouver un auditoire. 

                      Cela n’a jamais été ma position. Ceci dit, je vois bien que la baudruche Lepen est complètement asservie à sa loge maçonnique, aux lobbyes gays et sionnistes, aux entristes communistes qui sappe son parti de l’intérieur depuis des années, et à l’oligarchie Russe. Si elle est élue, elle va cocufier son électorat comme jamais dans l’Histoire de la République Française. 

                      Fillon en revanche n’a rien d’une Tatcher, et n’est absolument pas libéral. Fillon, c’est la droite catholique extrêmiste, c’est l’union des poujadistes contre la mondialisation et la concentration du Capital, c’est le sexisme et le racisme le plus autenthique, bref, c’est un clône de Jean Marie Lepen. 

                    • Alren Alren 23 novembre 2016 18:26

                      @zygzornifle

                      veauter LR et de se faire défoncer par un président de droite pour éviter un FN bien moins dangereux , je me gondole et me régale d’avance ......

                      Ah bon ! Vous n’êtes pas Français et vous allez contempler de loin les souffrances de ce peuple ?

                      Vous en avez de la chance si votre prédiction se réalise d’être étranger francophone !
                      Merci pour l’absence de compassion !


                    • alinea alinea 23 novembre 2016 18:57

                      @lsga
                      Personnellement je ne voterai pas mais je ne suis pas sûre que je préférerais que ce soit Le Pen qui passe, parce que, si c’est Fillon, ça pourrait provoquer des mouvements de foule qui ne soient pas quelque chose de ressemblant à une guerre civile !
                      Mais comme je n’en sais rien je me retirerai, lâchement peut-être, de toute responsabilité.


                    • lsga lsga 23 novembre 2016 19:05

                      @alinea
                      Si Fillon fait tirer à balles réelles sur les manifestants, ça pourrait dérapper. 


                    • Le421 Le421 23 novembre 2016 20:25

                      @lsga
                      Fillon - Le Pen.
                      Ben, je ne voterais pas.
                      Pas de bulletin blanc inutile qui peut tout cacher.
                      Pas de vote, c’est la seule réelle contestation.
                      Au premier tour, il y a toujours quelqu’un.
                      Au deuxième, si Mélenchon n’y est pas et je fais confiance au « système » pour qu’il n’y soit pas, à la pêche !!


                    • Croa Croa 23 novembre 2016 22:11

                      À lsga,
                      C’est pour cela qu’il faut tout faire dès maintenant pour ne pas subir un « deuxième tour Fillon - Lepen »  !  smiley smiley smiley


                    • alinea alinea 23 novembre 2016 22:59

                      @lsga
                      je n’ai pas suivi quand il a dit ça, mais c’est tellement aberrant qu’on ne peut pas y croire ; en revanche s’il lui pétait de donner ces ordres et que personne ne désobéisse, oui, ça dérapera ! c’est bien pour ça que je suis convaincue qu’il faut arrêter d’aller dans la rue comme des gosses qui réclament justice à leur père. Il faut tout bloquer, en restant chez soi ! mais pour l’instant, le courage ne se tente qu’en groupe, par manque de confiance en l’autre évidemment.


                    • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 00:15

                      @alinea
                      Quand les racailles africaines débouleront chez vous, vous serez bien contente que la police tire à vue...


                      En attendant on fait comme on a dit...


                    • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 00:23

                      @Cadoudal
                      Enfermez-moi tout ça une bonne foi pour toutes.
                      Beaumontois moi-même, je peux vous affirmer que 50 allers-retours pour le Mali ont été payés pour l’enterrement à la famille mais que seuls 49 sont rentrés, car Bagui risque 15 ans en France pour extorsion de fonds avec violences. Je constate qu’il est rentré en douce, lui qui pourrait être en outre poursuivi pour faux témoignage : il avait témoigné avoir vu son frère mourir sous les coups des gendarmes qui l’auraient tabassé devant lui ; or, si l’autopsie est floue, elle a prouvé qu’aucun coup, même minime ne lui avait été porté.
                      Et personne ne dit que le Adama, le jour de sa mort, avait 1 500 euros sur lui en petites coupures. Lui qui a été arrêté à la sortie d’un bar, il devait avoir gagné au tiercé, lui qui sortait de prison (7 condamnations) et touchait le RSA...


                    • jaja jaja 24 novembre 2016 00:50

                      @Cadoudal

                      Cadoudal nous fait le coup de la version policière... Une émeute est en cours à Beaumont suite au placement en détention provisoire des deux frères d’Adama Traoré, tué en juillet lors de son interpellation....


                    • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 01:40

                      @jaja
                      Version policière ???


                      Comment on dit racaille africaine en NPA ?

                      Jeune révolutionnaire discriminé ?

                      Comment on dit racket en bande organisée en NPA ?

                      Impôt révolutionnaire ?

                      Apprends nous mon vieux coco, nous on est 60 millions et des brouettes a ne pas comprendre ce que tu nous raconte..
                      C’est peut-être intéressant ce que tu veux nous dire, mais on entrave que dalle...



                    • Le421 Le421 24 novembre 2016 10:29

                      @Cadoudal
                      Comment on dit racket en bande organisée en NPA ?

                      On dit « radars sur les routes » ou « TVA à 22% ».
                      Et des exemples comme ça, il y en a pléthore...

                      Mais vous, visiblement, c’est les bougnoules, les nègres, les franc-maçons, les juifs... Heu, non, pas les juifs, marinette est copine avec, ils ont plein de fric.
                      Bon, je reprends... Les pédés !! Ha, merde encore !! Le sous-chef en fait partie... Encore raté.

                      Je pense que la base du FN va plutôt s’intéresser à marionnette à papy qu’à marinette, trop soft !!
                      Crânes rasés et bras tendus au boulot. Serge Ayoub comme conseiller à l’Intérieur !!


                    • Cadoudal Cadoudal 24 novembre 2016 11:47

                      @Le421
                      Vous êtes pas très sympa avec les victimes du fiston Traoré, ni avec les deux flics cramés par les électeurs du beau fils Mélenchon...

                      Si être de gauche c’est considérer que se faire tabasser ou cramer dans sa bagnole à le meme effet qu’une prune pour excès de vitesse, alors je confirme que je ne suis pas de gauche...

                      A moins que vous vouliez nous dire une fois de plus que les violentes racailles africaines le sont à cause de la misère..

                      Ca marche encore ces arguments à la con ou c’est juste pour vous rassurer ???


                    • Tall Tall 23 novembre 2016 14:24

                      In Memoria


                      URSS  1917 - 1990
                       
                      PCF    1920 - 2016

                      • lsga lsga 23 novembre 2016 14:26

                        @Tall
                        https://thenextrecession.wordpress.com/2016/10/04/the-us-rate-of-profit-1948-2015/


                        Les USA contemporains avec leur FED qui planifie l’économie en dehors de toute logique de profit ressemble à s’y méprendre à l’URSS des années 80. 

                      • Tall Tall 23 novembre 2016 14:29

                        @lsga

                          
                        USA  1776 -  ?

                      • lsga lsga 23 novembre 2016 14:31

                        @Tall
                        2008


                      • VICTOR Ayoli VICTOR 23 novembre 2016 14:34

                        "je ne veux pas me réveiller au soir du 1er tour avec un Jean-Luc Mélenchon en tête de la gauche et le PCF qui aurait raté le train d’une victoire majeure de notre courant de pensée, resté sur le bord du chemin avec un candidat au score ridiculement faible. Ce qui sera assurément le cas."

                        Voilà, tout est dit dans cette phrase. Je ferais comme vous, je voterais Mélenchon.

                        Banzaï !


                        • lsga lsga 23 novembre 2016 14:40

                          @VICTOR
                          et au 2ème tour ? Vous voterez Fillon ou Lepen ? 


                        • erichon erichon 23 novembre 2016 15:03

                          @lsga

                          Comme beaucoup je n’irai pas !!!


                        • leypanou 23 novembre 2016 15:08

                          @lsga
                          et au 2ème tour ? Vous voterez Fillon ou Lepen ?  : pourquoi ne pas tout de suite passer au 3ème tour, le plus intéressant ?


                        • eric 23 novembre 2016 15:47

                          @leypanou
                          Ben c’est clair, Isga pose la bonne question Fillon ou LE PEn au second tour, et personne ne répond à l’autre bonne question. Aux législatives, il doit être possible pour la gauche Mélenchon d’acheter les verts. Mais comment fera-t-il pour acheter la gauche de droite humiliée par sa victoire relative, ou même conclure des alliances. Certes, il aurait la dynamique d’être le premier des socialos battus du premier tour, mais les réalités locales laisseront quand même au PS des arguments.

                          Les alliances seront difficiles, les reports également.

                          On aurait en tendance une assemblée nationale avec une majorité Lr et une opposition FN.

                          Dans les groupes un peu symboliques des partis de témoignage et de protestations, je pense que le PS resterait en tête. Combien de députés mélenchon et ou vert de rouge ? Peut être 2 peut être 3 ?

                          Il est vraisemblable que tous pourront prétendre que ce on tles autres qui leur ont fait raté le second tour....

                          ON peut donc conclure que l’élection de fillon va immédiatement donner des moyens supplémentaires à la fonction publique : tous les élus de gauche qui vont devoir retourner à leurs sinécures de fonctionnaire...


                        • alinea alinea 23 novembre 2016 19:09

                          @eric
                          Si Mélenchon passe, cela risque bien de brasser les cartes ! et je parie que certains de la gauche molle se souviendront qu’ils ont été plus « durs » dans leur jeunesse. Je ne dis pas que cela fera de bonnes recrues mais en tout cas je doute fort qu’elles défendent la politique actuelle avec hargne !
                          N’oubliez pas qu’on commence par réécrire la Constitution, et qu’y sera inscrit le référendum révocatoire !


                        • eric 23 novembre 2016 21:14

                          @alinea
                          Passe ? Passe où ? Mélenchon et ses gauches arrivistes peuvent dépasser le résultat de la gauche arrivée. Mais vous n’avez pas saisie ce que les média entendent par « droitisation des droites... »
                          On trouverait peut être à la rigueur quelques centristes pour voter pour un Macron si il existait. Mais Pas pour Mélenchon même en sachant que ses postures sont du cirque.

                          Il y a deux blocs à 30 et un troisième qui est la gauche, plus quelques divers et en tout genre ( Verts 1,5%... ?) Ce sont quand même les derniers 30%, les gauches, qui sont les plus divisées. SI leur intérêt est commun, -nous piquer notre argent- elles ne parviennent plus à partager en une période ou le gâteau stagne en taille et ou la société ne peut plus supporter de hausse de leur prélèvement compte tenu de la qualité des services publics qu’elles offrent en échange.


                        • alinea alinea 23 novembre 2016 21:19

                          @eric
                          C’est qui le deuxième groupe de 30 ? vous oubliez le groupe de 30 de réservistes !! Les insoumis sont le groupe de 20, pour l’instant ! il y a de la marge parce qu’on se doute que les réservistes ne se bougeront pas le cul pour ceux qui les ont dégoûtés !


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 novembre 2016 21:37

                          @alinea
                          Il faut pour cela que Mélenchon ait les 500 signatures...
                          Julien Dray est chargé de lui savonner la planche, comme la mafia Killary pour Sanders.
                          « Dray veut en finir avec l’obstacle Mélenchon »


                        • Vipère Vipère 23 novembre 2016 21:43

                          @Fifi Brind_acier


                          Dray est un vermisseau au ras des pâquerettes, sa voix compte pour du beurre !

                        • eric 23 novembre 2016 23:29

                          @alinea

                          30+ FN
                          30+ LR
                          30 - Les gauches
                          10 - - divers et en tout genre blancs nuls

                          Dans les 30 gauche, il va y avoir

                          Un gros tas d’abstentions, comme le prouve toutes les partielles locales et européennes des 5 dernières années. Ceux qui n’en peuvent plus, ne voteront peut être pas encore tous à droite cette fois-ci, mais ne veulent pas cautionner ni hollande ni ses ancien ministre ni celui qui l’a conduit au pouvoir en 2012 en e ralliant sans conditions. Mélenchon. Car tous savent qu’au final, cela aura été pire que sous Sarko.

                          Une moitié gauche de gauche, une moitié gauche dite de droite.

                          La première question est de savoir en combien de morceau sera chaque moitié.

                          la seconde quelle sera la taille des moitiés...

                          A priori, même une très grosse moitié de 3à cela fait moins que 30.

                          Il n’y aura pas de gauche au second tour.

                          Après, chacun va essayer d’arrondir son magot. Mais les deux droites partent chacune avec un noyau dur très important dès le premier tour.

                          Parce que même si elles faisaient mine de s’unir dans les 6 mois qui viennent, toutes les gauches, qui y croirait ? Vous ?


                        • alinea alinea 24 novembre 2016 00:12

                          @eric
                          Je ne crois pas à l’union de toutes les gauches ! les gauches haïssent Mélenchon ! j’espère en l’union d’un peuple qui découvre que l’insoumission peut être une porte de sortie


                        • JMBerniolles 23 novembre 2016 15:03
                          Il y d’abord une très mauvaise appréciation de ce que représente EELv.

                          Qui sous sa forme les verts, puis sous ce rassemblement hétéroclite EELv qui, au parlement européen, est un pilier du système néo libéral, est associé au pouvoir depuis plus de 20 ans.
                          Donc à une politique ultralibérale. Il y a l’exemple du naufrage de la gauche plurielle.

                          Au moins, le PC avait-il compris dans le passé qu’il n’y rien à tirer des trotskistes, même des plus sérieux c’est à dire le POI.

                          Se rabattre sur un soutien à Mélenchon, le vote le plus probable des militants je pense, est une option qui peut paraître bonne à court terme. D’abord parce que voir Mélenchon être présent au deuxième tour n’est pas du tout utopique. Et que les législatives se jouent sur la dynamique de l’élection présidentielle.

                          Mais sur le fond c’est une solution à la Tsipras

                          C’est un choix qui correspond à l’idée que l’on peut changer de système, le néo libéralisme ne peut être valablement remplacé que par le socialisme, le retour à un capitalisme industriel n’est pas possible, par la voie électorale.

                          C’est une grosse erreur d’appréciation politique. Pour changer de système, il faut une révolution.
                          Donc un fort mouvement populaire. (c’est notamment ce qui a totalement manqué en 1981)

                          Donc le choix par le PC de présenter un candidat, le mieux serait un jeune marxiste mais je ne sais pas s’il existe, je connais des jeunes communistes dans les instances dirigeantes mais ils sont plutôt sur une ligne opportuniste, serait un choix de combat à plus long terme.

                          Il est clair que les français anesthésiés ne sont pas prêts à se battre. Alors, cette dernière option conduit à un score électoral faible et à un gros problème pour les législatives. C’est un choix courageux et salutaire pour retrouver son âme, mais très pénalisant pour l’appareil.
                          Donc il a peu de chance d’être retenu.
                          S’il avait été fait il y a plus longtemps le PC n’en serait pas où il en est, c’est à dire au stade de la marginalisation.





                          • CN46400 CN46400 23 novembre 2016 15:25

                            @JMBerniolles
                            "D’abord parce que voir Mélenchon être présent au deuxième tour n’est pas du tout utopique. Et que les législatives se jouent sur la dynamique de l’élection présidentielle."

                            L’amour rend vraiment aveugle. Vous croyez que la bourgeoisie qui vient d’évacuer Sarko (voir le score à Neuilly) ne va pas s’arranger pour que Fillon, ou Juppé, soit devant Mélenchon et son fan club. Les bourges jouent en D1 et Mélenchon, même en multipliant les politesses sur les plateaux de Télé restera en D4... Pour être au 2° tour il faut embringuer la gauche du PS et pas laisser cet électorat à la disposition de Macron, Valls ou Hollande. C’est pas si compliqué que cela à comprendre...


                          • JMBerniolles 23 novembre 2016 15:53
                            @CN46400

                            Il ne me semblait pas développer un amour immodéré pour Mélenchon dans mon commentaire.

                            Pour être au deuxième tour il faut que des gens votent pour vous. Avec la multiplication des candidats qui se marchent dessus, l’accès au deuxième tour peut être à moins de 20% des votants.

                            Macron c’est d’abord la Loi Macron, c’est à dire l’expression de la volonté de la commission de Bruxelles, les médias ont beau le relooker et des sondages trafiqués lui donner une audience, il n’est pas sûr que beaucoup de gens se laissent prendre. Personnellement, j’aimerais bien que Hollande se représente pour rigoler de la veste mémorable qu’il se prendrait.
                            Valls est dans le même bateau.... Contrairement à ce que vous dites il n’y a pas de politiciens de gauche au P(S). C’est juste un leurre pour les gens, comme le PS en a toujours eu. Il a bien réussi à faire croire que Guy Mollet, un archétype du responsable politique social démocrate, était marxiste.

                            Non je maintiens qu’avec une bonne campagne, mais il a le charisme pour la faire, et un soutien du PC (l’action de terrain compte), Mélenchon peut croire au deuxième tour.









Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès