• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi Macron a-t-il maintenu les élections municipales ? Une (...)

Pourquoi Macron a-t-il maintenu les élections municipales ? Une théorie

Alors que le monde occidental s’englue dans la crise du Coronavirus, la France a récemment brillé pour ce qui est des directives prises dans l’urgence. Il faut dire que le gouvernement d'Édouard Philippe s’est négativement démarqué par rapport à ses voisins européens, tout d’abord en ne se prononçant pas sur la possibilité de fermer les frontières (choses que certains pays ont déjà fait), puis en ne prenant aucune mesure concernant les scènes de bataille observées dans les centres commerciaux désormais victimes de pénuries.

Mais au milieu de ce chaos plus ou moins autorisé, il subsiste un évènement qui a retenu l’attention de tous, le maintien coûte que coûte des élections municipales. Au même moment où le chef de l’État interdisait à ses concitoyens de fréquenter les lieux peuplés et de s’adonner à des activités de groupe, ce-dernier insistait pour voir le scrutin se tenir et ce malgré l’évidence d’un taux de participation catastrophique.

Bien que l’abstention reste encore, à tort ou à raison, le mouvement le plus rassembleur du pays, les chiffres constatés lors du scrutin de dimanche semble battre tous les records. Alors pourquoi insister pour que le vote se déroule ? Une réponse possible : la future non-légitimité des maires d’opposition.

En effet, comment concevoir une telle non-mesure sans penser aux sondages peu encourageants des candidats LREM concernant les élections de plusieurs grandes villes. Avec la quasi-garantie de voir des listes macronistes finir au pied du podium (voire même dernière dans certaines métropoles), mieux vaut faire en sorte que le scrutin tout entier soit déconsidéré. Puisqu’en politique aussi bien qu’en sport, on n’accable jamais totalement les gens qui portent ses couleurs, le problème doit venir d’ailleurs. Cette élection bouleversée par la propagation du Covid-19 arrive donc au meilleur moment possible.

Loin d’y voir une quelconque synchronisation des évènements (nous laisserons ça aux complotistes), il est pour ainsi dire impossible de ne pas voir dans le maintien du vote une échappatoire rêvée pour le camp En Marche. Alors que certains maires vont se voir élire avec des taux de participation ne dépassant pas les 15%, leur crédibilité comme force politique sera jugée comme insignifiante. Le camp présidentiel s’en donnera alors à cœur joie pour souligner le manque de soutien populaire que les nouveaux opposants possèdent, préférant ignorer ce qui sera tout de suite étiqueté comme épiphénomène.

Si les élections sont souvent la toile parfaite pour y dessiner des graphiques colorés dont l’objectif est de symboliser le renversement absolu de l’opinion publique, la distribution d’aquarelle sera vue d’un autre œil cette année. Mettant en avant une crise sanitaire sans précédent et prônant l’unité nationale sous un même gouvernement, la présidence se contentera d’ignorer ce qui est pourtant un véritable ras-le-bol des villes et des campagnes. En espérant que certains membres du pouvoir en place n’en profitent pas pour accuser les autres partis d’avoir tiré avantage d’une telle situation. À moins que...


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • rita rita 16 mars 10:02

    Pourquoi en effet ?

    Alors qu’il savait depuis le début que le second tour n’aurait pas lieu !

    Toute la classe politique voulait ce premier tour, mais maintenant demande l’annulation du second ?

    Des « PANTINS » rien de moins !

    Pauvre France des trous du culs véreux et malhonnêtes veulent le pouvoir ?

    TOUS.


    • JL JL 16 mars 11:51

      @rita
       
       ’’ (il) savait depuis le début que le second tour n’aurait pas lieu !’’
       
       Ah ? Je crois plutôt qu’il espérait une victoire.
       

      Il faut maintenir le second tour, au moins pour trois raisons :

       

       — d’une part, 80% des sortants sont réélus, ce serait injuste de priver les maires et leurs administrés de ce beau résultat ;

      — d’autre part, les municipalités ont démontré hier qu’elles savaient organiser ces élections dans de parfaites conditions sanitaires ;

      — enfin, seulement 20% des électeurs devront être appelés aux urnes dimanche prochain prochain.


    • CLOJAC CLOJAC 16 mars 22:32

      @JL

      « Il faut maintenir le second tour, au moins pour trois raisons : »

      Oui, mais 2 de plus :
      Pour annuler une élection, ou en changer les modalités plus tard, il faut une loi organique dont les modalités d’adoption sont longues et complexes.

      L’usage de l’art 16 serait anticonstitutionnel :

      « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacées d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République... etc.... »
      Une épidémie n’entre pas dans ce cas de figure, et accepter que le freluquet se serve de ces dispositions reviendrait à légitimer un coup d’état sanitaire... Qui ne changerait rien aux risques de la pandémie mais ferait du paltoquet un dictateur de poche.


    • Raymond75 16 mars 10:08

      La droite, le président du sénat Gérard Larcher, et le président de l’association des maires de France, François Baroin, ont hurlé à la manipulation lorsque fut évoquée un possible report des élections, et il en aurait été de même sur Agoravox.

      Maintenant, tout le monde hurle à la décision stupide : nous sommes en France, pays infantile toujours agité par la critique systématique.


      • pemile pemile 16 mars 10:13

        @Raymond75 « hurlé à la manipulation lorsque fut évoquée un possible report des élections, et il en aurait été de même sur Agoravox. »

        Non, vous avez fait des stats sur avox pour voir le nombre de posts qui voulaient maintenir ces élections ?


      • Trelawney Trelawney 16 mars 11:14

        @Raymond75
        Vous avez raison de parler de Baroin et Larcher, car lorsque macron les a consulté pour son intervention du jeudi 12, ces derniers on mis la pression pour interdire l’annulation des élections.
        Cependant Macron a manqué de vigilance et de conseillers compétents, car pour envoyer un signal fort il aurait du reporter ces élections et passer outre les avis des politiques. 
        Lors de son intervention du jeudi, il y avait 2000 cas en France. Lors de l’intervention de E Philippe du samedi (48H plus tard), il y avait 4000 cas. Aujourd’hui 6000. A la décharge de Macron et du gouvernement, ils ne pouvaient pas savoir au moment où ils ont parlé que la situation pouvait empirer à cette vitesse.
        De toute façon, ce soir nous seront confinés avec interdiction de sortir de chez nous. Donc le second tour des élections se sera pour dans plus tard


      • eau-pression eau-pression 16 mars 11:27

        @Trelawney

        On peut penser aussi qu’on les avaient prévenus de la vitesse de propagation, mais que, ne se préoccupant que des chiffres économiques, il ne voyaient pas de raison de s’affoler. En effet, on confine pour éviter d’avoir 100 000 morts plutôt que 10 000, dont beaucoup de vieux. Vous ne croyez pas que les indicateurs économiques à 1 an sont plus favorables si on laisse faire le virus sans confiner ?
        Ce n’est pas une vision complotiste, juste une hypothèse d’autisme chez les dirigeants.


      • Trelawney Trelawney 16 mars 18:11

        @eau-pression
        Ici il y a un article sur la méthode anglaise face au Covid19. C’est économiquement avantageux, mais humainement désastreux.
        Peut être que lors de l’allocution de Macron, le gouvernement n’était pas trop décidé sur la marche à suivre. Et que maintenant c’est plus clair pour eux.
        Il est certain que le nouveau ministre de la santé, par son discourt clair et autoritaire force la main au membre du gouvernement (Lemaire, Blanquer) qui seraient tentés par la méthode anglaise.


      • CLOJAC CLOJAC 16 mars 22:36

        @Raymond75

        « Maintenant, tout le monde hurle à la décision stupide : nous sommes en France, pays infantile toujours agité par la critique systématique. »

        Critique ou pas, il y a des textes et des procédures qui régissent nos institutions, et s’asseoir dessus au prétexte que certains paniquent, reviendrait à instaurer une dictature bien plus dure que l’autocratie que nous subissons ;
        Est-ce cela que veulent les Français ?
        La perte de leurs dernières libertés contre une illusion de non-contamination ?


      • L' Hermite (IX) DR simon wright 16 mars 23:12

        @CLOJAC

        1/ faut impérativement garder nos maire formé aux procédures ...
        2/ remplacer , les mort et les démissionnaires ...seulement

        et recommencer le 1er tour fin juin si possible ...
        Tout le reste n’ est que du bricolage on peut pas se permettre de former des maire au pied levé ...

        les préfet ne pourrons pas assumer sans aide .

        on va pas dans la bonne direction avec un premier tour hybride deuxième suspendus .


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 mars 10:09

        « l’union sacrée », le fin mot de l’histoire

        quand tout part en couille, il faut se rallier au panache blanc du chevalier sans peur et sans reproche

        combattre le « terrorisme » n’est plus rassembleur quand de plus en plus de gens se prennent à avoir envie d’être terroristes

        au moins, personne n’a envie d’être un virus !

        alors, tous pour un et un pour tous, d’Artagnan à l’Elysée, Athos à Matignon et en avant pour de nouvelles aventrures


        • Palmer ELDRITCH Calimity Jane 16 mars 10:16

          @Séraphin Lampion

          ÆŒM, Persévère Pépère, aux last breaking news, il a encore pris de l’a/en-bon-points dans sa shape-KÂ... sauf que je n’ai les yeux de She mène que pour « son » bouffon !!


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 mars 17:59

          @Séraphin Lampion
          Pour de nouvelles éventrures ?


        • rita rita 16 mars 10:29

          Les hôpitaux de Paris ont reçu une alerte du gouvernement, Paris serait mis en quarantaine ce soir ?

           smiley


          • rita rita 16 mars 10:51

            @rita
            Information en direct des hôpitaux Parisiens !
            Attendons la suite ?


          • Trelawney Trelawney 16 mars 11:15

            @rita
            Ce n’est pas seulement Paris, c’est tout le pays !


          • rita rita 16 mars 12:44

            @Trelawney
            Confinement confirmé !


          • rogal 16 mars 12:46

            @rita
            Exact. Attendons 20 h.



          • JL JL 16 mars 13:36

            @rita
             
             ’’Paris serait mis en quarantaine ce soir ?’’
             
             Compte tenu de ce qui se dit depuis le gvt, y a pas de raison que la France ne fasse pas comme l’Italie et l’Espagne. A très court terme, c’est toute l’UE qui sera confinée. C’est le but.
             
             Cela leur permettra de dire que si la pandémie n’a pas fait beaucoup de victimes, c’est grâce au confinement, grâce à eux. J’aime autant ça que beaucoup de victimes : entre deux maux on préfère toujours le moindre.
             
             Nous sommes dirigés par ceux qui nous ont mis dans ce système si fragile. Ne comptons pas sur eux pour nous en sortir ; bien au contraire, ils s’en sortent toujours trop bien ceux-là qui profitent ignoblement du capitalisme prédateur.
             
             Lire, relire Naomi Klein

            Le capitalisme de catastrophe : comment gagner de l’argent sur le dos du malheur

          • BA 16 mars 13:38

            Lundi 16 mars 2020 :


            CAC 40 : la panique emporte tout, retour sous 3760 points.


            La Bourse de Paris s’effondre de 11,39 %.


            https://www.boursorama.com/bourse/actualites/cac-40-la-panique-emporte-tout-retour-sous-3-760-points-62ce323f551f47972074cf04490fbe59 ?


            • ZXSpect ZXSpect 16 mars 13:44

              @BA
              .
              .

              Si vous n’avez aucun commentaire personnel à apporter, si vous voulez néanmoins exister sur le web, postez des copiés-collés d’infos anxiogènes que chacun peut consulter sur internet…

              .

              prenez exemple sur Bruno Arfeuille pour en ajouter inutilement à l’anxiété générale justifiée mais qui n’a pas besoin d’amplificateurs irresponsables !


            • Cadoudal Cadoudal 16 mars 13:54

              @ZXSpect
              Allez hop hop hop maintenant que tout ce beau monde s’est refilé le virus après avoir fait son pique-nique et fait la fête en boîte, faut aller le disperser dans toute la France.

              Libérés par la mise en place généralisée du télétravail, des Parisiens se dépêchent de quitter l’Ile-de-France avant l’éventuelle interdiction de tous les déplacements.

              www.leparisien.fr/societe/coronavirus-par-crainte-du-confinement-ils-fuient-paris-16-03-2020-8281143.php


            • sleeping-zombie 16 mars 14:09

              Bonjour,

              La raison la plus simple :

              > gilet jaunes « Macron fasciste ! »

              > réforme des retraites : « Macron fasciste ! »

              Quelle aurait été la réaction si les municipales avec la veste annoncée pour LREM avaient été annulée ?


              • Inquiet 16 mars 15:58

                Macron, LREM, tout ça n’a pas d’importance y compris pour Macron, LREM.

                Ce qui a vraiment de l’importance c’est que les mairies ne tombent pas à gauche, vraiment à gauche.

                Et c’est mission quasi remplie, étant donné que les vieux droitards vont toujours voter même à l’article de la mort, et l’électorat que pourrait attendre la gauche, dès la moindre occasion ne vote pas. Alors un virus, vous pensez.

                L’abstention était ce qui était recherché.


                • soi même 16 mars 23:56

                  Je croie ce bon homme n’a pas confiance au sondage, il lui faut le verdict des urnes qui lui confirme qui est profondément impopulaire ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès