• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Islamisation

Voici mon petit compte-rendu de la conférence à laquelle j’ai assisté samedi dernier. Il s’agissait de la conférence de lancement en France du livre russe d’Elena Tchoudinova, “Mosquée Notre-Dame de Paris, 2048″. Beaucoup d’intervenants intéressants, séance de questions/réponses passionnante. Le thème de fond : l’islamisation.

J’étais donc, ce samedi 18 avril 2009 à 14h, dans la salle Pierre Nicole à Paris, pour assister à la conférence organisée par Jean Robin (Editions Tatamis, voir aussi le blog). Je n’étais pas seul : la salle était bien remplie, et l’ambiance assez spéciale. A sujet sensible, émotion palpable. Je vais essayer de retranscrire ce que j’ai ressenti pendant la conférence, et de rapporter la teneur des interventions. Les intervenants étaient dans l’ordre :

- Elena Tchoudinova, l’auteur du roman “Mosquée Notre Dame de Paris, 2048″, venue exprès de Russie
- Anne-Marie Delcambre, docteur d’Etat, docteur en civilisation islamique, la préfacière du roman
- Père Samuel, d’abord moine orthodoxe, il choisir de devenir prêtre catholique en 1967. Il a vécu au Proche-Orient pendant 35 ans, avant de s’installer en Belgique. Il refuse tout dialogue avec l’islam. Controversé, il reste fidèle à la messe en latin et à l’église d’avant le concile Vatican II. Il déclare que le salut vient des juifs, soutient Israël. Son combat, c’est la lutte contre l’islamisation de l’Europe
- Alain Pagès, prêtre et internaute “évangélisateur” est également venu participer à la séance de questions/réponses

Très bon roman

Avant de retranscrire une partie des questions abordées, je voudrais donner mon sentiment sur le livre d’Elena Tchoudinova. C’est un bon roman, avec un très bon rythme, une construction assez dense. Le sujet est extraordinaire, en soi. La France de 2048 est islamisée, les femmes sont toutes voilées, les églises et les autres religions interdites, la place de la Concorde est un lieu de lapidation publique, et la Mosquée Notre-Dame de Paris est une mosquée. Je suis un peu dégouté, parce que j’avais commencé à écrire un roman dont l’action se passait dans un futur lointain, et où la Terre était sous la coupe des islamistes. La résistance s’était établie sur une autre planète, et un résistant du monde libre partait en mission sur Terre. Bon, ok : ça n’était pas aussi claquant comme scénario, mais quand même. L’idée n’était pas trop éloignée. Le décor est bien planté et on sent que Tchoudinova connait bien le monde musulman (cela a été souligné, d’ailleurs, par Anne-Marie Delcambre pendant la conférence). Un souffle épique parcours l’ouvrage : on suit l’action de la résistance parisienne qui veut reconquérir Notre-Dame. Un mélange hétéroclite de chrétiens et d’athées, d’orthodoxes prend part à l’action. Et bien sûr, une bonne part de musulmans.

L’action est vive et prenante. Le thème très fort. Je vous recommande la lecture de ce très bon roman. Dont j’espère bien qu’il n’est pas d’anticipation.

Un phénomène : l’islamisation

Le point commun des interventions est la mise en évidence d’un phénomène : l’islamisation de l’Europe. Anne-Marie Delcambre a rappelé ce qu’est l’islamisation : la progression de l’application de la loi islamique, la Charia. Elena Tchoudinova a rappelé des évolutions récentes dans son pays à ce propos, et la manière finalement assez insidieuse dont les plus prosélytes parviennent à retourner l’ouverture de nos sociétés, sa tolérance à la diversité, contre elle-même. Commencer par demander le retrait des symboles chrétiens au nom du respect de la diversité et de la non-discrimination, et puis, une fois le rapport de force inversé, réclamer de remettre des références religieuses à l’islam, au nom de la majorité. Anne-Marie Delcambre a clairement expliqué en quoi l’islam ne tolère pas la diversité, justement, et pourquoi il faut refuser le dialogue islamo-chrétien, parce que l’islam est aussi une loi. Ce n’est pas qu’une religion. Le Père Samuel a quant à lui rappelé la triste vérité des sociétés islamiques : il n’y a pas de diversité dans les sociétés musulmanes. Il n’y a pas de liberté pour les non-musulmans dans ces pays, et la construction d’églises ou de synagogues y est interdite. Le père Samuel a expliqué, comme les autres intervenants, qu’il n’a rien contre les musulmans, mais qu’il faut par contre se battre contre ce texte scandaleux qu’est le Coran. Un petit “dialogue” entre Anne-Marie Delcambre et le Père Samuel a conclu les interventions. Quelques vérités ont été rappelées : il n’y a qu’un islam, celui du Coran et du prophète. Là où il y a l’islam, il n’y a jamais de démocratie. Dur, mais vrai.

Quelles réponses ?

La séance de questions / réponses a ensuite débutée. J’ai été un peu gêné par certaines questions, car elles venaient pour certaines de personnes clairement à l’extrême-droite, ou très catholiques. Rien de choquant sur le fond de ces questions, mais la remise en perspective de Jean Robin, qui a rappelé que bien loin de subir la diversité, notre société risque avec le phénomène d’islamisation une diminution de sa diversité, était la bienvenue. Le but est bien de défendre notre société ouverte et tolérante. Il ne s’agit pas d’un repliement sur soi, mais simplement d’une identification de ce qui peut menacer nos sociétés libres. La composition du parterre d’intervenants était également excellente. Anne-Marie Delcambre est athée, et l’a clairement fait savoir. Il ne s’agissait ni d’un meeting de l’extrême-droite, ni d’une messe. Il s’agissait bien de la conférence de lancement d’un livre dont le thème - l’islamisation - est sensible, et globalement laissé de côté par les médias. La question que j’ai posée était assez terre-à-terre : si le phénomène d’islamisation est indéniable, quels sont les moyens de lutter contre ? Faut-il interdire l’islam ? Ok, je voulais choquer un peu ; mais il faut être cohérent. Si on pense que l’islam est un danger, et si on pense qu’il s’agit d’une idéologie totalitaire, il faut lutter contre avec la même énergie que contre les totalitarismes déjà identifiés, et contre lesquels il faut aussi lutter : nazisme, communisme, et toutes leurs déclinaisons. La réponse d’Elena Tchoudinova était en trois points :

- stopper l’immigration de populations musulmanes
- intégration des populations présentes dans la nation russe (elle parlait bien sûr pour son pays)
- ne pas oublier qui nous sommes : une civilisation européenne, judéo-chrétienne

Les réponses d’Anne-Marie Delcambre et du Père Samuel m’ont parue moins directes, et j’ai eu l’impression qu’ils ne faisaient que réaffirmer les dangers de l’islam, sans proposer de pistes pour lutter contre l’islamisation. Le père Pagès est venu un instant à la tribune pour expliquer que selon lui, il faut démonter l’islam, c’est-à-dire en expliquer les contradictions, la violence. Il est dans une logique d’évangéliser les musulmans. Je comprends son propos, j’approuve la méthode (comment faire comprendre sans démonter et expliquer), même si je ne me reconnais que “symboliquement” dans le but.

Voilà. J’ai profité par la suite de Jean Robin pour proposer à Anne-Marie Delcambre une interview par écrit, qu’elle a accepté. Je suis en train de réfléchir aux questions, n’hésitez pas à en suggérer en commentaires.

J’aimerais terminer ce compte-rendu en rendant hommage à Jean-Robin pour cette conférence réellement passionnante, variée, stimulante, et avec des intervenants de qualité, modérés, tolérants et lucides. Le sujet est ouvert. Que pensez-vous de tout cela ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

229 réactions à cet article    


  • Jim 23 avril 2009 10:52

    L’islamisation de la France est inversement proportionnelle à sa déchristianisation.

    La question est : Pourquoi en 2009 les français rejettent la Foi de leurs ancêtres qui n’est pas incompatible, ni avec la science, ni avec nos société modernes, bien au contraire. Sauf si on entend par société moderne « consommation/jouissance sans entrave/ déculturation. ».

    Pour les ptits malins qui viendront me parler du Pape, je leur répond d’avance : Les chrétiens adorent Dieu, et non le Pape.


    • Gasty Gasty 23 avril 2009 12:34

      Parce que les français ont vus ce que ça pouvaient donner la religion. C’est un rejet des religions et de leur dogmes....Toutes les religions.

      Mon charcutier traiteur s’intègre bien dans la société moderne seulement lui, il rend service et fait pas c... le boulanger patissier. En autre, j’adore la pâté, pas le cochon en soi.


    • Jim 23 avril 2009 12:40

      Explication peu claire.

      Merci d’être plus clair sur « ce que ça peu donner les religions » ;

      illustrez votre propos d’exemples probants et qui ne datent pas du moyen age


    • Mycroft 23 avril 2009 13:06

      Ce que peut donner les religions et notamment la religion chrétienne :

      Créationnisme, mouvement anti-avortement, refus du mariage homosexuelle (parce que dieux veut que le mariage soit entre un homme et une femme et blablabla) donc discrimination sur des motifs de préférence sexuel, condamnation de l’euthanasie, condamnation du préservatif (alors qu’il n’a rien d’incompatible avec la fidélité prêché par l’église).

      Ca, c’est le résultat des manœuvre de la seule religion chrétienne, sachant quand même qu’on a mis des siècle et plusieurs guerres à essayer de lui retirer petit à petit son pouvoir de nuisance.

      Si on rajoute que l’ancien testament pousse à vénérer un dieux fachiste qui tue ceux qui ne lui plaisent pas, qui règne par la terreur et la violence, et que, par le passé, l’église catholique (pas seulement le pape) a utiliser les même méthode pour contrôler l’occident (inquisition, croisade, soutient aux dictature (ou royauté, c’est pareil))

      Et qu’apporte la religion, au final ? A par de la servitude béate ? Si les gens ont besoin de croire en quelque chose, qu’ils croient dans les math, dans la science. Ca, au moins, c’est une croyance constructive, pour l’individu comme pour la communauté.

      On ne peut être un pratiquer sérieusement une religion et garder un esprit scientifique performant. Les grand scientifiques qui avaient ou ont une religion ne sont pas de grand pratiquants, et remette souvent en cause de nombreuse théorie lié à la religion, ce qui au final, n’en fait pas des chrétiens, des musulmans ou des juifs. Ils sont souvent croyant, mais pas membre d’une religion.


    • Gasty Gasty 23 avril 2009 13:19

      C’est très simple en fait : On peut aimer son prochain et partager sans passer par l’aide d’une religion. Si vous en avez besoin, c’est que vous devez avoir un problème à partager avec les autres. Ne dit-on pas que le corps sait ce qui est bon pour lui ? Lorsque vous avez mal, vous savez trouver la meilleur position pour atténuer une douleur. Faites vous confiance, vous saurez ce que vous devez faire.

      Ce que peuvent donner les religions, sans remonter au moyen âge, reportez- vous à aujourd’hui, ça devrait suffir.

      Vous pouvez croire en Dieu mais je vous assure que vous n’avez besoin d’aucuns intermédiaires pour vous l’expliquer. D’ailleurs, ils ne l’on jamais vu mais imaginer. Le mien, il est formidable.


    • kingofshifumi 23 avril 2009 14:01

      Ce que peut donner les religions et notamment la religion chrétienne :

      -le mariage d’amour qui peut s’effectuer contre l’avis des parents (Moyen-Age)
      -la version moderne de la justice, avec enquête, possibilité de se défendre (Inquisition)
      -un Dieu trinitaire, progrès incroyable qui a favorisé l’emergence de toute la pensée
      occidentale moderne 

      -une source d’inspiration sans laquelle les plus beaux tableaux et les plus belles musiques que nous ayons n’existeraient pas

      Ce que peuvent donner les religions, sans remonter au moyen âge, reportez- vous à aujourd’hui, ça devrait suffir.

      C’est-à-dire ? Je serai également tenté de dire : « ce que peut donner le manque de foi, reportez-vous à aujourd’hui, ça devrait suffire. »

      Vous pouvez croire en Dieu mais je vous assure que vous n’avez besoin d’aucuns intermédiaires pour vous l’expliquer

      Qui êtes-vous pour nous « assurer » cela ?


    • Mycroft 23 avril 2009 14:45

      Le mariage d’amour qui s’effectue contre la volonté des parents, mis en place par la religion ? C’est quoi ce délire ? Le moyen age est peuplé de mariage d’intérêt, c’était même une des bases de la diplomatie à l’époque. Et, à moins qu’on me prouve le contraire, je ne crois pas que le mariage était uniquement politique en Grèce ou dans l’empire Romain par exemple, qui sont, elles, les véritables bases de notre civilisation , après en avoir supprimé les excés.

      La base de notre justice ne repose pas sur la torture, contrairement à l’inquisition.

      La religion comme source d’inspiration artistique, c’est vrai, elle a généré un style artistique aussi laid que l’art Stalinien, basique et sans richesse. Un art qui s’est un peu améliorer en se mélangeant avec l’art oriental, et la redécouverte de l’art de l’antiquité, je vous l’accorde. Mais bon, justement, au moment ou elle s’est amélioré, le coté religieux était moins omniprésent.

      Pour les fautes actuelles de la religion, relisez mon poste, j’en donne quelques une.


    • oncle archibald 23 avril 2009 14:48

      @ Gasty : si vous n’avez aucun problème pour partager avec les autres c’est que vous avez compris que nous sommes tous frères et qu’on ne laisse pas son frère dans la merde.

      Finalement vous croyez en l’Homme, avec un H majuscule, cet individu capable d’abnégation parce qu’il se sent un impérieux besoin d’aider son voisin . Pour moi croire cela en étant athée c’est croire en Dieu sans le nommer …

      Vous écrivez « On peut aimer son prochain et partager sans passer par l’aide d’une religion. Si vous en avez besoin, c’est que vous devez avoir un problème à partager avec les autres » 

      Heuuuu .. vous avez regardé un peu autour de vous ?? C’est plein de gens très partageux autour de vous ?? Je veux dire des vrais partageux, pas de ceux qui donnent quelques miettes de leur superflu pour se donner bonne conscience. Et il y a aussi le « don sélectif » aux « bonnes causes », pas aux autres.

      Il n’est pas si simple d’être irrationnel au point de se priver de quelque chose pour le donner à son voisin … La religion peut aider à se « surpasser ».


    • kingofshifumi 23 avril 2009 14:57

      Le mariage d’amour qui s’effectue contre la volonté des parents, mis en place par la religion ? C’est quoi ce délire ?

      La vérité. Cette grande première dans l’histoire de l’humanité a été initiée par l’Eglise catholique.

      La base de notre justice ne repose pas sur la torture, contrairement à l’inquisition.

      Parce que pour vous l’Inquisition se résume uniquement à la torture, alors que l’Eglise a inventé à cette époque la défense de l’accusé et l’enquête. Même si ça n’a pas été une panacée tout de suite, on peut quand même être reconaissant. Vous manquez de connaissances sur la questions, et donc vos jugements sont biaisés.


    • 5A3N5D 23 avril 2009 16:44

      @ Kingofshifumi,

      « Le mariage d’amour qui s’effectue contre la volonté des parents, mis en place par la religion ? C’est quoi ce délire ?

       »La vérité. Cette grande première dans l’histoire de l’humanité a été initiée par l’Eglise catholique.« 

      Vous vous foutez du monde ? ? ? Vous n’avez sans doute jamais fait de généalogie car dans le cas contraire, vous sauriez que, jusqu’à la Révolution, l’autorisation des parents était requise pour contracter mariage, et ceci jusqu’à l’âge de 30 ans,âge de la majorité civile pour les garçons. Les époux étaient mineurs (civilement) jusqu’à 25 ans pour la fille et 30 ans pour le garçon mais ils étaient nubiles à partir de 12 ans pour la fille et 14 ans pour le garçon. Tous les gens qui se mariaient à partir de cet âge étaient donc mineurs et ne pouvaient se passer de l’autorisation parentale.

      Pour le mariage qui peut se  »faire sans la volonté des parents", vous repasserez donc. N’attribuez pas à l’église catholique des mérites qu’elle n’a jamais eus. Marier des enfants de 12 et 14 ans, vous trouvez cela génial ?

      http://membres.lycos.fr/numa/major.html


    • oncle archibald 23 avril 2009 19:09

      Odal Gold vous m’avez mal compris ou je me suis mal exprimé. Je pense au contraire que toutes les avancées « sociales » et « droits de l’hommistes » sont issues de notre culture chrétienne, qui est tellement imprégnée dans les civilisations occidentales qu’on n’a même plus besoin de s’y référer pour en prôner les valeurs. 

      On peut en occident et ailleurs promouvoir les valeurs de l’évangile, qui a quand même été le premier recueil philosophique ou l’on ne prônait plus « oeil pour oeil dent pour dent » mais « que celui qui n’a jamais fauté lui lance la première pierre » sans faire référence au christianisme, c’est pas beau ça ? c’est pas une avancée ça ?..

      D’autres n’en sont pas encore la .. patience .. Dieu à le temps pour lui, par essence !

    • Jim 23 avril 2009 22:02

      Hey Michel

      Ah ça me fait plaisir, j’attendais ce commentaire, enfin, y en a un qui m’a suivit.

      En fait, votre intervention est minable. Mr le prof de français se pointe, et non content de corriger mon erreur, que je reconnais bien volontiers, se met à jetter la petite pique à la con qui est censée me « casser grave ».

      Mais cher monsieur, les lecteurs d’Agoravox, moins tatillons que vous et certainement plus charitable m’ont compris, comme quoi, rien ne sert d’être un académicien pour s’exprimer.

      C’est à cause des gens comme vous que j’en veux à mes ayeux d’être aller se faire charcuter en 14, tout ça pour ça. Minable.

      Heureusement, si je comprend qui vous êtes, c’est bientôt la quille...


    • Gino 24 avril 2009 02:21

      Encore faut-il bien dire que, 12 et 14 ans avant la Révolution, ce n’est pas du tout la même chose que 12 et 14 ans en 2009.
      Et ça, on peut aussi le remarquer dans les arbres généalogiques, par ex. en remarquant les espérances de vie bien moindres à l’époque.

      N’est-ce-pas ?


    • Gasty Gasty 24 avril 2009 12:38

      @ oncle archibald

      Désolé de vous répondre avec autant de retard.

      Vous dites « c’est croire en dieu sans le nommer », de mon côté ce serait de croire en l’homme sans le nommer.L’homme, celui qui a rédigé les droits universels.Tous les écrits viennent de sa main et de sa pensée, associer ces écrits au génie humain aussi loin que vous le souhaiter, avant ou après JC, je dirais qu’ils n’ont pas à être récupérer par des entreprises religieuses. L’homme,un génie ou un Dieu.

      A celà, votre critique sur les partageux ne manque pas de justesse, mais je n’ai rien vu des religions qui puisse me servir à me surpasser


    • Gazi BORAT 23 avril 2009 10:57

      « ISLAMISATION »

      Autrefois, dans les mêmes cercles de pensée, on multipliait les conférences sur :

      « L’enjuivement »

      ..Et même les expositions pédagogiques :

      http://www.dailymotion.com/video/x12fvn_le-juif-et-la-france-1942_news

      Agoravox prend une tournure étrange : un article sur le néo nazi Alain De Benoist, la publicité pour des auteurs ouvertement xénophobes..

      A quand un « BETEIMMONDEVOX » ?

       

      gAZi bORAt


      • brieli67 23 avril 2009 12:34

        Bien plus Gazi

        AdB

        AUTEUR-Rédacteur sur AGORAVOX
        en date du 18 mars

        http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-retour-de-la-france-dans-l-otan-53191

        On n’y rencontre ni du Furtif ni du Morice
        nos pédagogues historiens labellisés EN


      • Relladyant icare 23 avril 2009 13:23

        Toujours la même chansons... Puisqu’il y a eu la Shoah, alors toute critique de la progression d’une religion dans la société attire inévitablement le fameux « brrr, encore un nazi qui nous rappelle les heures sombres de notre Histoire ».

        Un autre argument de plaisantin : « ah oui mais les Cathos aussi ont fait des croisades » ? (oui et alors ? justement, on s’accorde à crier haro sur l’Inquisition d’il y a plusieurs siècles, donc on ne devrait pas tortiller longtemps du cul pour condamner de la même façon l’expansion de l’Islamisme qui arrive de nos jours)

        Dans un sondage CSA, 40% des Musulmans Français sont pour l’application de la Charia (chiffre similaire en Grande Bretagne). Le rapport Obin fait par l’Assemblée (mais laissé bien discret), s’inquiète des problèmes de plus en plus fréquents causé par un Islam intégriste (et accessoirement par le Judaisme en moindre mesure), dans les écoles, dans les cantines, dans les piscines, dans les hopitaux de banlieues.

        Mais évidemment, la police de la pensée veille et distribue à l’envie les titres « d’Islamophobe » à quiconques parlera de l’Islam pour dire autre chose que ’c’est une religion d’amour et de paix’ (seul discours autorisé).


      • jakback jakback 23 avril 2009 13:45

        @Gazi Borat,

        vous êtes la preuve vivante de la tolérance, de la diversité, de la libre parole, a une seule condition quelle rejoigne votre philosophie.

        L’Islam est une religion/loi incompatible avec nos démocratie,.


      • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 14:03

        Se battre contre l’islamisation n’a rien de xénophobe : c’est une action de salubrité publique !

        (Et je le pense encore plus fort en lisant ci-dessus que 40 % des musulmans de France seraient pour la charia !!! Aaaargh !)


      • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:45

        Ca suffit Gazi : !

        On connait bien votre propagande pro islamiste.


      • jaki chan jaki chan 23 avril 2009 16:02

        @polo

        effectivement, le FN pourrai arriver par surprise....


      • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:02

        @ briely

        Je l’avais loupé cet article..

        Tout àfait dans le ton, Alain de Benoist.. Quand il fait dans l’américanisme, c’est une resucée du complot juif ourdi de Wall Street..

        @ JACKBACK

        « Libre parole », « politiquement incorrect », etc.. derrière tout ce jargon se cache la volonté d’exprimer, malgré des lois l’interdisant, la xénophobie et l’appel à la haine raciale..

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:04

        @ Stephane Bouleau

        Toujours ce « ON », qui laisserait supposer un collectif...

        Alors allez-y, citez moi, pour étayer vos accusations !

        gAZi bORAt


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:39

        Il y a bien une police de la parole et de la pensée, exercée par la plupart des journalistes et par quelques associations.

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50556


      • Sébastien Sébastien 23 avril 2009 16:51

        Gazi, denoncer les derives d’une certaine vision de l’islam n’est pas etre xenophobe pour la simple raison que l’on parle de musulmans francais. Je ne vois pas ce que les etrangers viennent faire dans cette discussion.

        On a encore le droit de critiquer une ideologie, non ?


      • jakback jakback 23 avril 2009 17:52

        @gazit,

        Vous confondez tous, ni raciste, ni xénophobe, juste respectueux de la culture Française, dont j’aimerai quelle soit partagée par les allogènes, qui pour le coup, pour beaucoup d’entre eux portent les tares dont vous voulez m’affubler.
        Ne vous trompez pas de cible,


      • oncle archibald 23 avril 2009 19:16

        A vrai dire, l’intolérance n’est indispensable qu’au monothéisme."


        Non Gold, l’intolérance est indispensable à tous ceux qui ne supportent pas la pluralité de pensée, de mode de vie, de religion ...

        Je ne vois pas comment à ce jour on peut prétendre que la religion chrétienne fait autre chose que proposer une façon de vivre, sans chercher à l’imposer à quiconque ..

        D’autres n’en sont pas encore la, mais ça viendra ....

      • polo 24 avril 2009 12:37

        Les juifs n’ont JAMAIS :

        1) Posé des bombes dans le métro parisien.
        2) Été à l’origine de 70 % de la délinquance tout en étant une petite minorité de la population.
        3) Vociféré dans la rue la gueule déformée par la haine en hurlant « mort à l’Occident ! ».
        4) Organisé des réseaux clandestins pour faire venir toute leur smala et glander aux frais  du contribuable en profitant des généreuses aides de la France.

        etc..

        Ce sont des faits. L’islam est une menace OBJECTIVE. Ceux qui pensent que tous les européens de souches vont tranquillement se laisser égorger comme des moutons auront un jour une douloureuse infirmation. Probablement plus vite que prévu.


      • morice morice 23 avril 2009 11:08

        Que pensez-vous de tout cela ?

        que l’islamophobie va remplacer la haine du juif de 40, et que ceux qui vont en profiter sont les gens d’extrême droite qui attisent ce nouveau racisme déguisé... et votre article y participe...

        • abdelkader17 23 avril 2009 11:12

          Exact Morice, le barbu est un business très lucratif .


        • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 14:14

          Alors monte « Barbu Land » ou « Burka Park », avec ses chouettes attractions : l’effrayant labyrinthe des pendaisons, le champ des lapidations (jeux d’adresse), ... et ses nombreux commerces. Spécial promo : vends ta fillette de 12 ans sur place au marché aux esclaves et rembourse ton séjour au « Burka Park » pour toute ta famille !!!

           smiley


        • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:49

          Non morice, au contraire.

          Il est evident que l’islam (au sens dur, celui de l’integrisme et de la conquete) est un nouveau fascisme par de nombreux points.

          Comme le fascisme du temps d’hitler, il profite de la democratie et de la tolerance des autres pour essayer de s’imposer.
          On y retrouve le meme manque de tolerance, le coté fanatique et totalitaire, le meme racisme de ceux qui sont differents (les infideles), le meme machisme, le meme déni de la vie et surtout la meme violence AVEUGLE !!!

          Et comme le nazisme, il se base beaucoup sur la propagande. Vous en savez quelque chose.


        • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:06

          @ DRAGQUEEN

          Remplacez sur votre picto votre caricature de Ben Laden par une image de rabbin, et vous serez tout à fait dans le ton des officine de la haine antisémite..

          gAZi bORAt


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:43

          @ morice

          « l’islamophobie va remplacer la haine du juif de 40 »

          Je pense plutôt que ce que l’on appelle à tort ’islamophobie’ prolonge le combat contre les nazis et plus généralement contre les totalitarismes.

          http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


        • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:53

          @ COUROUVE

          Vous êtes sur un terrain glissant..

          Comparer votre croisade à un combat contre le nazisme et soutenir ailleurs les thèses négationnistes des Faurisson & co..

          On s’y perd..

          gAZi bORAt


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 17:08

          Je n’ai jamais soutenu les thèses de Faurisson, ou, pour prendre un autre domaine, les thèses de Benvéniste sur la mémoire de l’eau. En revanche j’ai soutenu la liberté d’expression, en accord sur cela avec le fondateur d’Agora Vox, Carlo Révelli, qui lors du forum du Nouvel Obs, s’était déclaré en faveur d’une « liberté d’expression globale ».

          S’il y a quelqu’un qui n’a pas sa place ici, ce n’est pas moi.

          Le critère des fanatiques et des totalitaires, c’est qu’ils réclament la liberté d’expression comme un privilège qui devrait leur être réservé. Ils n’ont absolument pas intégré la nécessaire conjonction de la liberté et de l’égalité des droits dans une société ouverte.

          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50556


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 17:13

          Non seulement je n’ai pas soutenu les thèses de Faurisson , mais de plus il m’a publiquement critiqué pour cela, comme chacun pourra le constater.

          http://www.francecourtoise.info/03/286/page.php?id=19div 


        • morice morice 23 avril 2009 11:08

          on se rejoint, GaziBorat, heureusement que vous veillez ,ici !!!


          • snoopy86 23 avril 2009 19:42

            Il y a des soutiens dont le camarade Godwin-Gazi se passerait sans doute volontiers....

            RENDEZ NOUS LES SMILEYS !!!


          • abdelkader17 23 avril 2009 11:11

            « Commencer par demander le retrait des symboles chrétiens au nom du respect de la diversité et de la non-discrimination »
            bonne blague, n’est ce pas au contraire le prosélytisme de laïcards intransigeants qui produit ce phénomène


            • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 15:41

              « je t’emmerde je suis ici chez moi »

              Non. T’as juste eu des papiers grâce à notre « belle générosité ».

              Et d’ailleurs tu nous remercie de celle ci grâce à cette image d’un martyr avec sa kalachnikov qui sent bon la paix et l’amour ...

              Tu ne seras jamais chez toi ici ! Jamais.
              Tu devrais prendre la route de l’afghanistan et retrouver tes idoles terroristes.


            • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:11

              @ Stephane Bouleau

              La martyre en question (Leila Khaled, de son petit nom) n’est pas morte et appartenait à un mouvement qui était tout sauf religieux (le FPLP) et à direction chrétienne..

              Son aspiration était une Palestine égalitaire entre Juifs et Arabes..

              Il existait tout un monde avant le 11 septembre..

              Retournez vous instruire !

              gAZi bORAt


            • scanjet.33 23 avril 2009 18:26

              faux ! dans une maternité catho d’Aix les bains un musulman dont la femme y était venu accouché a réclamé et obtenu que l’on décroche les crucifix dans tout l’hôpital.
              Pour moi comme pour de plus en plus de Français attachés aux valeurs républicaines , l’islam et ses prosélytes est effectivement devenu un danger sérieux pour les générations futures.
              je dirai même qu’ilest beaucoup plus « fourbe » que le communisme car il s’avance masqué. Cf tariq ramadan.


            • abdelkader17 23 avril 2009 20:52

              @Bouleau
              va t"amuser avec les idiots de ton calibre, les abrutis on ne peut rien en tirer.


            • abdelkader17 23 avril 2009 11:18

              « la construction d’églises ou de synagogues y est interdite »
              on est plus à une connerie près pourquoi alors les musulmans n’ont pas détruient les lieux de culte chrétiens en terre d’islam .
              Basilique notre dame d’Afrique en Algérie,les églises en Turquie au Maroc dans tous le moyen orient.
              Le phénomène d’intolérance est de rejet n’est que de votre propre fait


              • jakback jakback 23 avril 2009 14:15

                @abdelkader,
                le mensonge comme arme de désinformation, vous connaissez bien le Coran

                http://www.20minutes.fr/article/320431/Paris-Obliges-de-tricher-pour-batir-des-mosquees.php

                http://www.valeursactuelles.com/public/valeurs-actuelles/html/fr/articles.php?article_id=3820

                http://www.youtube.com/watch?v=jy0tcmB_YHQ

                http://www.youtube.com/watch?v=TQQIU_qH6Z0

                http://www.youtube.com/watch?v=Nqm4kjhIdCg

                http://www.youtube.com/watch?v=vjZ24QNlwF4

                http://www.youtube.com/watch?v=5NJ_02OaIiQ

                on peut en rajouter de pages entières, si cela n’est pas une islamisation rampante de la France, cela y ressemble beaucoup.
                Pour levée toute équivoque, sachez que je suis agnostique.


              • oncle archibald 23 avril 2009 19:46

                Sainte Sophie à Constantinople ..


              • Jojo 23 avril 2009 21:44

                Sainte Sophie ?! Très mauvais exemple,

                Pour commencer et à son emplacement actuel se trouvait jadis un temple dédié à Apollon… Ensuite c’est vrai que les Othomans en ont fait une mosquée, mais ils l’ont fait avec une haine telle, que le jour où Atatürk a décidé d’en faire un musée, il a suffi d’enlever les délicats plâtres qui avaient été enduits sur les mosaïques chrétiennes, pour que celles-ci soient superbement dévoilées intactes.

                Manque de pot (pour les islamophobes) et suite à un incendie, l’ancienne porte du temps des Othomans n’était plus et avait été remplacée par une autre aux dimensions réduites et il n’était donc plus possible de sortir (sans les endommager), les magnifiques panneaux circulaires de l’ère islamique calligraphiés en Arabe.

                Résultat des courses, dans le même lieu majestueux, de magnifiques mosaïques chrétiennes et puis ça (voir photo) : Un véritable pied de nez aux haineux de tous bords, vous ne trouvez pas ?

                 

                Mais surtout, tenez-vous bien, j’espère que vous êtes bien assis :

                En 1453, la conquête de  ville par les Turcs sous le sultan Mehmet II permit de sauver « l’édifice en ruine », car il la transforma aussitôt en mosquée.

                La transformation de Sainte Sophie en mosquée se fit avec le plus grand respect pour l’édifice malgré les changements inévitables. Au sommet de la coupole on remplaça la croix par le croissant qu’un siècle plus tard on recouvrit de l’or obtenu de la fusion de 50 mille pièces. On érigea une chaire à la place de l’ambon et un mihrab orienté vers le Mecque pour les prières. On dota alors la nouvelle mosquée d’un minaret auquel vinrent s’ajouter d’autres par les suites. Les icônes, les iconostases et les mosaïques restèrent toutes en place.

                http://www.planet-turquie-guide.com/sainte_sophie.htm



              • abdelkader17 23 avril 2009 11:24

                « Là où il y a l’islam, il n’y a jamais de démocratie. Dur, mais vrai »
                la où les occidentaux passent il n’y a pas plus de démocratie, anarchie ; confessionnalisme comme en Irak, torture, meurtres à grande échelle, destruction systématique et vous voulez nous faire la leçon.
                Vous détruisez des modèles pluriséculaires ou la présence chrétienne à toujours été pour ne laissez subsister que le culte du divin marché, vous êtes abject.


                • Antoine Diederick 23 avril 2009 11:43

                  fô dire cela aux protestants us smiley


                • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:53

                  « modèles pluriséculaires »

                  Oui, lapider des femmes, tuer pour le prohete mohammed (et sa femme de 8 ans) ... un sacré modèle !!  smiley


                • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:13

                  @ Infatigable DragQueen

                  Tous les monothéismes (le vôtre y compris) ont incité à tuer au nom de Dieu et se valent bien dans la barbarie..

                  Entre les bûchers, l’Inquisition et la complicité dans la Shoah, certains n’ont guère de leçons à donner..

                  gAZi bORAt


                • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 16:43

                  Exact Gazi, toutes les religions monothéistes ont tué au nom de Dieu : raison de plus pour combattre la plus radicale d’entre elles !


                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:47

                  Sauf que le christianisme s’est civilisé, est devenu non violent et plus exigent sur le plan intellectuel (avec sa recherche de preuves de l’existence d’un « Dieu », alors que l’islam stagne et se ferme à la culture.

                  http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


                • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:48

                  rectif : exigeant


                • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:56

                  « Le christianisme s’est civilisé »

                  Pas plus que les autres.. L’Islam n’est pas plus réductible aux officines politiques extrémistes qui s’en réclament que le catholicisme ne l’est à Romain Marie où le judaïsme au Betar..

                  gAZi bORat


                • oncle archibald 23 avril 2009 19:31

                  Le christianisme ne s’est pas civilisé, il est revenu aux essentiels ... l’évangile est un message révolutionnaire qui prone que tout homme vaut son voisin. Le christianisme s’est dévoyé lorsqu’il s’est acoomodé d’être religion d’état, d’être au service, en laisse devrait-on dire, des « tout puissants » et de leur argent.


                  Il revient aux fondamentaux et c’est tant mieux, il ne vaut rien en dehors de cette spécificité qui lui impose d’aimer et de pardonner... Il s’est dévoyé quand il ne l’a pas fait, mais ça remonte à quelques lunes même si les « bouffe curés » nous en rabattent les oreilles à chaque ligne.

                • abdelkader17 23 avril 2009 21:52

                  @Courouve
                  le christianisme s’est civilisé grand comique va avec un pape des plus réactionnaires reintégrant des négationnistes, elle est belle la civilisation, votre supériorité civilisationnelle n’est qu’un mythe.
                  Inquisition, les guerres intra européenes ,la saint Barthélemy, Calvin tout ça fonde l’histoire européene l’auriez vous oublier ?


                • Stéphane Bouleaux 24 avril 2009 10:44

                  @gazi

                  Sauf que moi je suis un athée d’origine chretienne, je n’ai donc RIEN A CIRER des religions et des tarés qui croient à ces contes de fée !!!

                  @ abdelkader

                  La difference c’est que quand le pape dit une connerie, les chretiens et les athées condamnent ouvertement et publiquement ses propos !!!

                  Lorsque les integristes veulent imposer le voile, des bandes de criminels immigrés tabassent un francais aux cris de « sale francais de merde » et que les terroristes « musulmans » font peter une ecole, on n’entend pas la « communauté musulmanne » , on ne la voit pas non plus defiler (ce qu’elle fait très bien contre les juifs).

                  QUI NE DIT MOT CONSENT !!!!


                • Antoine Diederick 23 avril 2009 11:32

                  Bonjour ,

                  Intéressant....au moins voici un témoignage en direct, un « report » qui est proche d’une bonne pratique de la mise en forme de l’info.

                  Remarques :

                  Il n’est pas possible de baser la politique d’un Etat , à notre époque, sur le fait religieux à moins de renoncer à la laïcité.

                  Je suppose quà ce genre de conférence il doit bien s’y trouver quelques nationalistes bon teint, des identitaires, des cathos intégriste et quelques revanchards de tout bord qui trouve dans ce nouveau combat un exutoire au mal vivre sinon au mal de vivre.

                  De la fiction à la réalité....

                  Au delà de cela...

                  Questions : quelle est la place de la religion dans la société, Islam et chrétienté sont ils compatibles, démocratie et religions ?

                  Autre question : La question de l’Islam en Europe n’est -elle pas, au final, un questionnement sur nos propres valeurs, le fait qu’il n’y a plus de projet mobilisateur et fédérateur en Europe dans lequel nos concitoyens peuvent s’investir . Ne sommes nous pas en face d’une crise des valeurs et d’un manque de définition, de repères alors que l’environnement mondial change rapidement ?


                  • Antoine Diederick 23 avril 2009 11:41

                    ....et enfin, les aspects économiques et les mouvements de capitaux liés à une économie qui semble être mondialiste ne poussent-ils pas le pouvoir politique à revoir les moyens des investissements privés appliqués à l’entreprise industrielle en Europe et à encourager une diversité culturelle à des fins de profits , en bien comme en mal.

                    Bref, ces questions ne sont-elles pas liées à l’économie ?


                  • Christophe Christophe 23 avril 2009 12:51

                    @Antoine Diederick,

                    La question de l’Islam en Europe n’est -elle pas, au final, un questionnement sur nos propres valeurs, le fait qu’il n’y a plus de projet mobilisateur et fédérateur en Europe dans lequel nos concitoyens peuvent s’investir . Ne sommes nous pas en face d’une crise des valeurs et d’un manque de définition, de repères alors que l’environnement mondial change rapidement

                    Votre questionnement est pertinent puisqu’il rejoint l’approche de nombre de sociologues qui constatent une recrudescence d’adhésion aux valeurs religieuses chez les individus du monde.

                    Si la religion musulmane est mise en avant actuellement, c’est tout simplement lié au fait que c’est celle qui parvient à obtenir le plus de fidèles dans le monde actuellement.

                    Mais ce que les sociologues relèvent principalement, et c’est sans doute là le point le plus dangereux, est une tendance vers la radicalité dans l’interprétation des valeurs religieuses ; là non plus, ce n’est pas une spécificité de l’islam, cette religion étant la partie la plus visible.

                    L’explication fournie est justement une perte de valeur ne permettant plus de se situer dans l’espace et dans le temps. Même dans le monde occidental, cette poussée des religions est forte. Ce n’est pas tant les valeurs sur un plan théorique (ou philosophique) qui pose problème, mais la forme qu’elles prennent dans la vie quotidienne, la perception inhérente à chaque individu dans sa vie de tous les jours.

                    La religion est plus perçue comme un refuge, comme le souligne Sfez, dans une société qui ne sait plus communiquer avec elle-même, dont la cohésion est contestée, dont les valeurs se délitent, que des symboles trop usés ne parviennent plus à unifier


                  • Antoine Diederick 23 avril 2009 23:05

                    A Cristophe,
                    « 
                    Je suis d’accord avec votre remarque, il y a une crispation sur »le religieux« et étonnamment sur l’aspect conservateur : le désir d’un fondamentalisme. C’est inquiétant.

                    Je viens de lire un article sur les »débaptisés", nouvelle mode curieuse....

                    D’autre part, dans le contexte que nous connaissons actuellement, certains se demandent s’il n’y a pas une campagne contre le catholicisme.

                    Pour ce qui concerne l’islamisation en Europe, certains imaginent à tort ou à raison qu’un plan a été mis en place depuis une vingtaine d’année.


                  • plancherDesVaches 23 avril 2009 11:44

                    Que penser de cela.. ???

                    Que les religions disparaîtront lorsque l’humanité sera adulte. Et que ce n’est pas demain la veille.


                    • Antoine Diederick 23 avril 2009 11:52

                      cé fou comme votre commentaire nourrit le débat possible....quelle pensée profonde de votre part.....je suis tout ébaubi.


                    • plancherDesVaches 23 avril 2009 14:27

                      Etonnamment, je ne suis pas surpris que ça vous dépasse....


                    • abdelkader17 23 avril 2009 12:00

                      l’ancienne chasse à l’arabe à tout simplement mutée en chasse au musulman


                      • Julius Julius 23 avril 2009 14:07

                        Arabes n’est pas la même chose que musulman. Il ya de nombreux Arabes, qui ne sont pas musulmans et la plupart des musulmans ne sont pas Arabes. Islamovigilance n’est pas le racisme, islamovigilance est le bon sens. Il suffit de regarder le monde musulman pour voir quels sont les succès de l’Islam. La tragédie des pays musulmans ne peuvent pas être expliquées par les croisades et la colonisation. D’autres pays ont aussi été colonisés, et ils sont maintenant dans un état raisonnable. Et les musulmans étaient plus souvent les colonisaters que les colonisés, ils ont été plus souvent que les esclaves esclavagistes. L’origine des problèmes dans les pays de l’islam est l’islam même.


                      • Julius Julius 23 avril 2009 14:15

                        correction :
                        Arabes n’est pas la même chose que musulman. Il ya de nombreux Arabes, qui ne sont pas musulmans et la plupart des musulmans ne sont pas Arabes. Islamovigilance n’est pas le racisme, islamovigilance est le bon sens. Il suffit de regarder le monde musulman pour voir quels sont les succès de l’Islam. La tragédie des pays musulmans ne peuvent pas être expliquées par les croisades et la colonisation. D’autres pays ont aussi été colonisés, et ils sont maintenant dans un état raisonnable. Et les musulmans étaient plus souvent les colonisaters que les colonisés, ils ont été plus souvent les esclavagistes que les esclaves. L’origine des problèmes dans les pays de l’islam est l’islam même.


                      • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:57

                        « l’ancienne chasse à l’arabe à tout simplement mutée en chasse au musulman »

                        Celui qui respecte son voisin, le pays qui l’accueille et nos lois n’a aucun raison d’etre chassé.


                      • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:18

                        @ Dragqueen

                        On disait la meêm chose autrefois à propos des Juifs :

                        « accueillis généreusement... » « insensibles aux malheurs d’un pays qui n’est pas le leur.. » « ils seront expulsés de la communauté nationale »

                        Votre discours est bien inspiré et offre d’étranges résonnances

                        http://www.youtube.com/watch?v=1Cf0SuzYTao&hl=fr

                        gAZi bORAt


                      • Sébastien Sébastien 23 avril 2009 16:55

                        Gazi, vous confondez tout. On ne disait pas la meme chose du tout a propos des juifs et vous le savez puisque vous etes loin d’etre idiot. On n’a jamais accuse les juifs de vouloir que tout le monde se conforme aux preceptes du judaisme.


                      • Gazi BORAT 23 avril 2009 17:02

                        @ Sébastien

                        Cela aurait été difficile, la conversion au judaïsme est controversée..

                        Mais l’alibi à l’époque était l’anticapitalisme dévoyé et le prétendu pouvoir occulte des Juifs... mais la dynamique est la même et les discours se ressemblent.

                        Toujours ces « Etrangers venus grâce à notre générosité et qui en ont profité pour imposer leurs lois..’

                        L’un des ouvrages les plus fins sur la question, pour moi, reste »L’idéologie Française" de BHL (Et oui !)

                        Malgré tout ce qu’on peut lui reprocher en terme d’égo exacerbé et de cabotinage... il a écrit là un livre fort juste sur les formes de l’identitarisme franchouillard. Par contre, Finkielkraut, je n’en ai jamais rien tiré d’intéressant..

                        gAZi bORAt


                      • Bulgroz 23 avril 2009 12:12

                        Intéressant ce fil de discussion d’Avril 2009 sur mejliss.com. (Les mots en italique et le surlignage sont de moi)

                        http://www.mejliss.com/showthread.php?t=446626

                        ShamsTabrizi lance le fil de discussion dont le titre est : «  Le france pays musulman. » le 11/04/2009 (nota bene : ShamsTabrizi accompagne toutes ses interventions de ce précepte :Régle numéro1 pour être un bon talafi, laisser son cerveau devant la porte avant de rentrer dans l’islam.)

                        ShamsTabrizi dit :

                        Salam
                        Dans une ville de 22 milles habitant située à quelques km de Paris, plus de 6 milles personnes ont participé à la prière de vendredi hier à 14 heure dont un nombre très important de français et françaises converties, à la fin de la prière et en voyant toute cette population, je me suis posé la question à savoir dans combient d’année la France sera t elle un pays majoritairement musulman ?

                        Moi je pense que dans maximum 30 ans.

                        __________________
                        Régle numéro1 pour être un bon talafi, laisser son cerveau devant la porte avant de rentrer dans l’islam.

                        ShamsTabrizi répond à un intervenant qui dit que cela prendra plus de trante ans.

                        Salam
                        Je ne suis pas d’accord avec toi, vu l’évolution de la situation dont j’étais témoins, je ne donne pas plus de trante ans pour voir des maires faire des preches les vendredi pour les fideles.

                        puis, plus loin dit :

                        Les Français ne font plus beaucoup d’enfants. Rendons service à la France et assurons-lui le renouvellement des générations, problème de beaucoup de pays européens !

                        Abdel93600 dit  :
                        Le taux de natalité en France a récemment atteint un record, le plus élevé d’Europe il me semble, dû en très grande partie aux femmes immigrées (liens sur wikipidia pour confimer).

                        prince.hakim dit :

                        je pense que nous nous acheminons vers une civilisation créole franco maghrebine avec métissage massif sous l’égide de l’Islam.

                        As-Salâm `alaykûm

                        Bruxelles dans moins de 20 ans sera majoritairement musulmane (ce sont les statistiques des non-musulmans). Incha’Allâh.

                        Maléikite dit :

                        Donc pour un pays aussi grand que la France, je pense qu’il faudra quand même plus que 30ans. Minimum trois générations. Wallahou a`lem

                        ShamsTabrizi dit :

                        salam
                        Donc vous etes d’accord avec moi, la France deviendra une terre musulmane surement pour nos petits enfants voir nos enfants, donc c’est à nous de commencer par construire une bonne base pour leurs éviter des surprises dans l’avenir.

                        ShamsTabriz dit :

                        Demande à ton père si ils imaginait autant de mosquée et de musulmans lorsqu’il avait ton âge ?
                        Ensuite t’auras la réponse à ta question a savoir à qui appartiendra la France.

                        J’aime la France et je l’aimerai encore plus musulmane, ne t’inquiete pas monspdeuod2, nous on sera plus indulgent à l’égard des minorités chretiens.

                        prince.hakim répond à un blanc  :

                        il ne sera pas question de conquête mais d’adhésion à un projet commun entre Français et Maghrebins. Tu devrais songer à te convertir à l’Islam.

                        ilyas_95 ne semble pas convaincu  :

                        C’est ridicule de rentrer dans le jeu de la menace... on est parqué en grande majorité dans les banlieues et les tour et genre on va bouleversé la France alors qu’on est même pas capable de s’entendre sua la façon dont on doit se gratter le nez... 


                        • abdelkader17 23 avril 2009 12:44

                          @Jacob

                          Le problème de la république française c’est qu’elle est sous influence des officines sionistes pas étonnement alors de constater la diabolisation continue de l’islam.


                        • abdelkader17 23 avril 2009 13:59

                          @Hubert
                          Venant de la part du communautaire sioniste c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.


                        • Traroth Traroth 23 avril 2009 15:47

                          Si le sionisme est républicain, qu’est ce qu’Israël attend pour devenir une république ?


                        • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 16:45

                          Nan, c’est la Synagogue qui se moque de la Mosquée !


                        • Traroth Traroth 23 avril 2009 23:28

                          Quel peuple ? Si Israël est une république, l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid était aussi une république !


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 avril 2009 12:32

                          L’islam extrême ressemble à l’Eglise catholique du temps de l’inquisition. Se déchristianniser n’a aucun intérêt si c’est pour retourner avant la guerre de cent ans. aujourd’hui, l’on peut se passer de Dieu et de religions, de l’Islam et ses six mille six cent soixante six versets si l’on applique les dix commandements quotidiennement, Mais, on ne peut se passer de respect pour la Terre-Mère. C’est la religion de demain. de ce point de vue, il est des pays qui peuvent plus que d’autres donner l’exemple. Ils sont faciles à reconnaitre, ils ne le chantent pas sur les toits !


                          • maestro 23 avril 2009 12:44

                            Abdekader

                            Exactement, bien visé ! On ne peut plus s’attaquer aux « arabes » en tant qu’être humains car cela tomberait sous le coup de la loi ! Le moyen le plus habile est bien évidemment d’attaquer l’Islam et ses adeptes ( donc arabes) réputés inintégrables, inassimilables, véritables menaces pour notre société laïque, droilhommiste, blablabla ! L’extrême droite ( identitaire et atlantiste) a enfin trouver un discours de contournement assez habile ! !! Une certaine Gauche (Charlie hebdo,...) , la droite sarkozyste atlantiste , eux aussi alignés sur la théorie du choc des civilisations chère aux nos néo-con, ne trouvent bien évidemment rien à y redire ! Pourtant à y regarder près, ces nouveaux prêcheurs tiennent un discours qui n’a rien à envier aux logorrhées haineuses des meeting fascistes des années 30-40 sur les juifs et le judaïsme !
                            Il est assez curieux de constanter que le mot « islamisation » est assez recente dans le langage poltique ! Ca fait environ 60 que des populations de confession musulmane se sont installées chez nous et nos prêcheurs ont attendu toutes ces années pour brandir ou découvrir la menace ! Rappelons aussi que ces populations ne sont pas venues les armes à la main, mais par le biais de l’immigration de travail organisée par nos élites durant les 30 glorieuses !
                            Entre les écrivains ou essayistes à la recherche de notoriété rapide, qui se sont trouvés un filon très lucratif (« lslam »), les laïcs à la recheche d’un nouveau combat, l’extrême droite qui peut enfin tenir un discours de countournement, des curés et evangelistes qui se rêvent en nouveaux croisés, on ne sait pas qui est véritablement l’idiot utile de cette théorie du choc des civilisations ! Ce qui est sûr, la stigmatisation de l’Islam arrange tout le monde ! L’extrême droite connaît une seconde jeunesse, les écrivains « spécialistes de l’Islam »sont invités partout, les laïcard ont à nouveau une raison de vivre, les curés croisés espèrent peut être remplir leurs églises vides !
                            Ceci-dit, il conviendrait effectivement de se poser quelques questions :
                            - L’Islam et les musulmans, étant réputés selon ces nouveaux prêcheurs, inassimilables, inintégrables, qu’est ce qu’ils comptent faire des musulmans « européens » qui sont là depuis des générations ? Les gazer ? Les déporter ?
                            - Pourquoi ces nouveaux precheurs ne se sont pas rendus compte du danger il y a 20,30 ans avant que la « menace islamique » ne soit brandie par des néo-con ? Où étaient-ils ? POurquoi avoir attendu que les musulmans soient à la 3,4,5,6,.. générations pour nous alerter sur leur dangérosité supposée ! Posez ces questions à Delcambre car je ne vois pas bien le but de stigmatiser continuellement l’Islam !
                            - Les musulmans sont -ilspotentiellement des islamistes en puissance (dans leur globarité) ?


                            • Zanini 23 avril 2009 12:46

                              Anne-Marie Delcambre : Tres appréciée sur libertyvox , site ultra sioniste.

                               Père Samuel : Idem

                              « ne pas oublier qui nous sommes : une civilisation européenne, judéo-chrétienne »

                              Tiens le terme judéo-chrétien, utilisé une fois de plus pour essayer de lier le sort de l’europe a celui d’Israel.


                              • abdelkader17 23 avril 2009 12:53

                                Lisez dons orient occident la fracture imaginaire de l’intellectuel Libanais Georges Corm
                                c’est beaucoup plus rafraîchissant que ce tas d’âneries.


                                • LE CHAT LE CHAT 23 avril 2009 13:32

                                  on a galéré pour que les curés n’aient pas plus d’influence que l’éditorial du Figaro sur nos vies , c’est pas pour être enmerdé maintenant par l’Islam . Toutes les religions sont nocives !


                                  • TimeLord Wetz25 23 avril 2009 15:25

                                    Exactement ; mais il faut attendre encore un peu avant que l’humanité ne s’en rende compte.
                                    J’espère que nos petits-petits-petits-petits-petites-enfants se moqueront de ses imbéciles qui croyaient encore en l’existence d’un dieu...


                                  • Traroth Traroth 23 avril 2009 15:45

                                    Oui, toutes les religions sont nocives. Mais ça ne doit pas être un prétexte pour opprimer une religion en particulier. Si le catholicisme est acceptable, l’islam aussi. Cette islamisation dont on nous rabat les oreilles n’a rien d’évident. Moi, ce que je vois, ce sont des musulmans qui n’ont pas de lieu de prière digne de ce nom, qui sont obligés de se réunir dans des caves. Ce n’est pas correct.

                                    La radicalité vient de la radicalisation, et il est clair que plus on opprimera les musulmans, plus on donnera de réalité à ce qui pour l’instant qu’un mythe créés par une bande de xénophobes, mais qui font tout pour que leurs prophéties funestes se réalisent.

                                    Le rejet créé la haine. Je le dis haut et fort : Le Pen et Pasqua, et maintenant Sarkozy, portent une lourde responsabilité dans la radicalisation des musulmans en France.


                                  • appoline appoline 23 avril 2009 18:34

                                    @ Chat,
                                    Vous avez tout dit. C’est clair, net et tout le monde peut comprendre le commentaire.


                                  • LE CHAT LE CHAT 24 avril 2009 08:28

                                    @appoline

                                    j’aime bien les commentaires courts et concis qui vont à l’essentiels , comme on dit , pas besoin de tortiller du cul pour chier droit ! lol !

                                    bien à toi


                                  • paul muadhib 23 avril 2009 13:34

                                    je percois un penchant pour l islam , pas en tant que tel mais comme etant la seule voix dissonnante dans un monde a pensee unique de profit pour une minorite.
                                    ce serait ainsi la seule voix et voie possible en ce moment pour des gens dont la vie est totalement gache par un rouleau compresseur.comme une alternative.
                                    bien ou pas n est pas le propos
                                    qu en pensez vous ?


                                    • Zanini 23 avril 2009 13:58

                                      C’est ce que la propagande voudrait vous faire croire, il y a 6 milliards d’individu sur terre, l’occident c’est a peu pres 750 millions, les musulmans 1.2 milliards, reste près de 4 milliards d’individus qui sont en grande majorité contre cette « pensée unique de profit pour une minorite », en clair contre l’oligarchie occidentale dirigée depuis les états-unis.C’est bien plus économique et social que religieux.


                                    • abdelkader17 23 avril 2009 14:02

                                      @Paul
                                      Salut Paul va plutôt lire l’article de Chitour sur le dernier ouvrage livre de Amin maalouf.
                                      ça change des schémas de pensée binaires.
                                      bien à toi Abdelkader


                                    • paul muadhib 23 avril 2009 15:36

                                      merci a zanini et a abdelkader !!


                                    • Ungh Ungh 24 avril 2009 02:32

                                       Penser qu’un dieu omniscient et omnipotent, l’unique, le créateur de toute chose, le grand, aurait besoin de la parole de l’homme pour exister ne peut être que fumisterie. Si il y avait dieu, ils n’y aurait pas d’imam, pape, rabbin et autres prêcheurs-interprètes d’écrits sacrés à essayer de faire le mégaphone de sa parole.
                                       Les écrits sont vieux, les écrits sont rigides, incontestables. Les rites sont répétitifs et tiennent du lavage de cerveau à intervalle régulier. Je rajouterais la listes des interdits ou obligations qui tapent à tous les niveaux de la bouffe aux vêtements, la pureté, l’impure. Je ne voie pas où l’Islam pourrait être différent.
                                       Partant de là, ce n’est pas parce que c’est une voix dissonante que ça en fait une alternative progressiste valable. L’Islam s’accommode très bien de chefs, d’émirs, de Shah, bref « d’élites ». Passer d’une féodalité à une autre ce n’est que changer de contraintes.


                                    • paul muadhib 23 avril 2009 13:56

                                      l homme , insatisfait de ce qu il est ,s identifie a quelque chose de plus grand,
                                      sa rue, son quartier , sa ville , sa region, son pays, son choix societal, son continent, sa race, son statut social, sa religion etc...vu comme cela l espoir est a mettre de cote...
                                      www.kinfonet-fr.org


                                      • martien martien 23 avril 2009 14:05

                                        Quelle drôle d’idée , en même temps que de croire en des anciennes entités omniscientes qui ne sont que des fantasmes...
                                        Et un être supérieur avec son fils, et un autre qui sourit tout le temps et encore un qui ne voudrait pas qu’on fasse son portrait.... et plein d’autres qui ont tellement de bonheur à nous distribuer....
                                        Enfin, ce que j’en dis c’est que plus on les oublira, ces idées anciennes, mieux on s’envisagera un avenir un peu plus sympa. 
                                        Il n’y a pas assez de soucis à se faire de notre vivant ?
                                        Islamisation, christianisation, bouddhistanisation,... Il y a beaucoup de « sation », mais pas d’humanité dans ces histoires...
                                        Tous ces dieux sont superbalaises pour lever des foules afin de s’entretuer, mais pour le reste, j’attends la suite. Vous savez, la félicité, parler avec les animaux (déjà que j’ai du mal à comprendre la plupart de mes contemporains), avoir pleins de femmes a mes pieds (c’est pas un peu macho, ça, quand même ?), je ne sais pas, gagner au loto,...
                                        Ah si, il y a peut-être une chose qu’ILS prônent tous : ne réflechissez pas, appliquez strictement nos preceptes, oubliez votre liberté de conscience.

                                        Ces fantasmatiques divinités sont comme les banquiers. Elles ont oublié qu’ils nous doivent leur existence.

                                        je vous laisse à vos tueries...


                                        • beubeuh 23 avril 2009 14:19

                                          @ l’auteur : il n’y a pas de diversité dans les sociétés musulmanes. Il n’y a pas de liberté pour les non-musulmans dans ces pays, et la construction d’églises ou de synagogues y est interdite.

                                          C’est tout simplement faux, et même si aujourd’hui il y a une forte tendance à l’intolérance dans certains pays musulmans (pas tous, loin de là), ces même pays ont été fortement cosmopolites par le passé (beaucoup plus d’ailleurs, que nos sociétés occidentales actuelles). Par ailleurs le premier pays musulman du monde (l’Indonésie) est une république laïque qui reconnait officiellement 6 religions.


                                          • guibbs 23 avril 2009 14:19

                                            On pourrait palabrer sur la supériorité d’un religion sur l’autre, mais une siple constatation suffit : alors que les musulmans ont (grosso-modo) des droits religieux bien établis en occident ; le pays le plus musulman du monde, l’Arabie Saoudite, interdit l’exercice de tout autre culte que l’Islam sur son sol.

                                            Quelqu’un a dit : on reconnaît un arbre à ses fruits !


                                            • abdelkader17 23 avril 2009 14:28

                                              @guibbs
                                              l’Arabie saoudite n’est que le meilleur allié des occidentaux je n’entends jamais les politiques dénoncer ce régime, les intérêts économiques.


                                            • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 15:00

                                              On n’entend pas le peuple d’arabie saoudite non plus...

                                              De plus, si on donne notre opignion sur l’arabie saoudite, vous allez nous traiter de colonisateurs...

                                              L’arabie fait ce qu’elle veut, peu nous importe.


                                            • masuyer masuyer 23 avril 2009 20:00

                                              Dragqueen,

                                              un rien faux-cul, non ? parce que quand il s’agit de l’Iran, t’es moins gêné.


                                            • kingofshifumi 23 avril 2009 14:27

                                              Ce qui m’étonne c’est que dans cette conférence aucun représentant musulman ne soit présent pour apporter la contradiction. Anne-Mrie Delcambre est ouvertement islamophobe, l’abbé Pagès fait de son « démontage » de l’Islam l’un de ses principaux chevaux de bataille, quant aux deux autres intervenants, leur opinion a l’air également hostile à l’Islam.

                                              Dans le même registre, je serais plus enclin à saluer l’honnêteté d’un Soral qui a récemment organisé une conférence sur le thème « Français, musulman et patriote », ce qui me semble être plus constructif.

                                              Dans le premier cas on discute des dangers de l’Islam et des façons de s’en préserver ; dans le second on discute avec les musulmans qui sont là de toute manière et l’on essaye de trouver une solution pour vivre ensemble.


                                              • kingofshifumi 23 avril 2009 14:45

                                                Si on pense que l’islam est un danger, et si on pense qu’il s’agit d’une idéologie totalitaire, il faut lutter contre avec la même énergie que contre les totalitarismes déjà identifiés, et contre lesquels il faut aussi lutter : nazisme, communisme, et toutes leurs déclinaisons.

                                                J’ajoute que cette phrase est incroyablement niaise car il faut pas déconner quand même, l’islam n’est pas la menace numéro 1 qui pèse sur nos têtes. Les prosélytes de la gouvernance globale sont tout le vrai danger car eux sont en position de force. Voilà un vrai totalitarisme que vous n’avez pas identifié, cher auteur ! Le problème musulman n’est qu’une détail tout à fait secondaire à côté de ce qui est sur le point de nous arriver sur la tronche.


                                              • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:44

                                                Interessant !

                                                L’islamisme est un vrai cancer qui avance masqué en france.

                                                Rien à voir avec les « juifs » comme aimeraient le faire penser certains commentateurs.

                                                Il ne s’agit pas ici de refuser une religion à un peuple ou de vouloir supprimer ce peuple.
                                                Il s’agit de refuser que les aspects radicaux de l’islam et du refus de us et coutumes de notre republique.

                                                Il ne s’agit donc pas de racisme , mais bien d’un combat pour la liberté, le progrès, la securité et l’egalité face à une minorité integriste qui aimerait faire du monde un moyen orient attardé.

                                                Mais je pense que le peuple francais et europeen est en train d’en prendre la pleine mesure, il suffit d’ecouter les reactions des gens autour de soi.
                                                Les francais sont accueillants, mais il ne faut pas trop nous prendre pour des cons non plus.


                                                • Traroth Traroth 23 avril 2009 15:50

                                                  Oui, mais quand les musulmans veulent simplement une mosquée, on leur dit déjà qu’ils ont de la chance de pouvoir rester en France. Donc dire qu’il « ne s’agit pas de refuser une religion à un peuple », excusez-moi, mais ça ne résiste pas un examen objectif des faits. La France est un pays où on refuse des logements aux gens parce qu’ils sont musulmans. C’est un fait !


                                                • A. Nonyme Trash Titi 23 avril 2009 17:07

                                                  Traroth, vous dites n’importe quoi !

                                                  Quand les mosquée en France ne sont pas financées par un pays du Golf ou autre généreux donateur, elles le sont par la collectivité sous couvert de salle polyvalente et autre détournement. Ben oui mon pote, avec l’argent de vos impôts et la complicité de nos élus !
                                                  Dans la rue où habitait mon frère, à Marseille, nous avons vu s’élever une Mosquée toute couverte de marbre, mais il n’y a jamais eu de permis de construire...
                                                  Alors nous faites pas pleurer avec vos pauvres petits musulmans qui n’ont pas de lieu de culte et allez méditer à la - très belle - mosquée de Paris, pour en finir avec l’angélisme.


                                                • masuyer masuyer 23 avril 2009 20:20

                                                  Trash Titi,

                                                  Quand les mosquée en France ne sont pas financées par un pays du Golf ou autre généreux donateur, elles le sont par la collectivité sous couvert de salle polyvalente et autre détournement. Ben oui mon pote, avec l’argent de vos impôts et la complicité de nos élus !

                                                  Vous dites n’importe quoi ! La collectivité se sert des baux emphytéotiques qui dans le cas des mosquées entrainent bien souvent des saisines de tribunaux administratifs par des organisations d’extrême-droite à qui les tribunaux donnent raison, assimilant ces baux à des subventions déguisées. Ces mêmes associations n’ont jamais saisis les tribunaux administratifs pour des BEA conclus pour l’édification de temples, églises ou synagogues. En Ile de France, sur 1800 lieux de cultes bâtis après 1905, 500 ont bénéficiés pourtant de tels baux.


                                                • TimeLord Wetz25 23 avril 2009 14:51

                                                  Le problème, c’est surtout les religions !
                                                  Les cathos faisaient bouillir, brûler vif, torturer les « hérétiques » ; les musulmans les lapident. Rien de bien choquant.
                                                  Après tout, a quoi servent les religions ? Sinon garder sous contrôle des hordes d’imbéciles incultes (et que l’on prendra soin de grader comme tel, sinon ses gens s’apercevraient des absurdités qu’ils vénèrent) ?
                                                  Lorsque l’on regarde le passé et que l’on compte le nombre de massacre engendré par les religions, on ne se demande plus si elles sont bonnes ou mauvaises ! Que ce soit le christianisme ou la religion musulmane ! Les « livres saints » ne sont que des ramassis de sottises.
                                                  Stopper l’islamisation, dites-vous ?
                                                  Et pourquoi pas rendre le pays réellement laïc plus porté sur la science et le progrès que sur la vénération d’idoles, et pour ceux ou celles qui veulent vénérer un dieu qui n’existent pas, qu’ils dégagent ! Ils pourront fonder une société fondée sur la vénération béate, l’obéissance aveugle et des principes qui les forceront à retourner au moyen-âge. Et pendant ce temps-là, le monde continuera à évoluer, débarrassé de ses boulets et de ses parasites (les religieux) qui s’engraissent sur le dos du système sans rien lui apporter.


                                                  • abdelkader17 23 avril 2009 15:03

                                                    @wetz
                                                    c’est très réducteur comme schéma.


                                                  • kingofshifumi 23 avril 2009 15:10

                                                    C’est non seulement un schéma réducteur, mais il démontre en plus une bêtise et une ignorance désolantes.


                                                  • TimeLord Wetz25 23 avril 2009 15:32

                                                    D’accords, je veux bien entendre que je suis un ignorant...
                                                    Alors, s’il vous plait, donnez-moi quelques exemple des côtés positifs des religions ?


                                                  • kingofshifumi 23 avril 2009 15:49

                                                    Tu écris

                                                    Et pourquoi pas rendre le pays réellement laïc plus porté sur la science et le progrès que sur la vénération d’idoles

                                                    Alors que les religions monothéistes ont remplacé le culte des idoles par la transcendance absolue. Le concept de Dieu unique est en lui-même révolutionnaire car il permet cette transcendance, même si on ne lui donne pas le nom de Dieu (le Tao par exemple).

                                                    Au lieu de considérer que les religions ont de tous temps empêché l’homme d’être libre, demande-toi où nous en serions aujourd’hui si elles n’avaient pas été là. Tu ne te rends pas compte de tout ce qui fait partie de ta culture et que tu dois au passé judéo-chrétien de l’Occident. J’ai cité par exemple dans un autre commentaire les mariages d’amour, le droit à se défendre d’une accusation, l’enquête lors d’un procès, et l’art inspiré par le sentiment religieux.


                                                  • kingofshifumi 23 avril 2009 15:52

                                                    Et j’ajoute au sujet des idoles que tu es mal placé pour parler ce ça alors que tu as Baphomet comme avatar.


                                                  • TimeLord Wetz25 23 avril 2009 16:05

                                                    En effet, il est vrais que l’héritage judéo-chrétien est important, et il serait intéressant de savoir où nous en serions si ses religions n’avaient pas existé ; mais en a-t-on encore besoin aujourd’hui ?
                                                    En ce qui concerne Baphomet, oui je sais, mais c’est surtout la couleur et la symétrie du symbole qui me plait.


                                                  • Diva Diva 23 avril 2009 14:58

                                                    Entièrement d’accord avec Wetz25.

                                                    Braves gens, Athée vous !

                                                    que l’on commence à réfléchir vraiment !


                                                    • plancherDesVaches 23 avril 2009 15:07

                                                      Oui, Diva.
                                                      Mais le problème n’est pas simple.
                                                      Ainsi, n’avoir aucune croyance, qui vous permet de rêver, oblige à regarder la vérité en face (la votre, la notre, tel que nous sommes) et pour cela être responsable.
                                                      Je ne vais pas dire voire écrire que je détiends la vérité... Heureusement, car je ne fais pas partie des allumés se prenant pour des dieux vivants.
                                                      Mais demandez-vous pourquoi la religion de l’argent marche-t’elle autant par les temps qui courent.... ?
                                                      Nous avons encore besoin de donner un but à notre vie. Un but autre que simplement vivre... et mourrir.


                                                    • kingofshifumi 23 avril 2009 15:15

                                                      Ainsi, n’avoir aucune croyance, qui vous permet de rêver, oblige à regarder la vérité en face (la votre, la notre, tel que nous sommes) et pour cela être responsable.

                                                      Parce que croire qu’après notre mort nous devrons répondre de TOUS nos actes ne rend pas responsable, peut-être ?
                                                      Parce que la vérité c’est qu’il n’y a pas de Dieu (puisque la regarder « en face » est le privilège des athées) ? Comment le savez-vous ? Croire qu’il n’y a pas de Dieu est une croyance fondée sur rien du tout, vous aussi vous avez une foi.

                                                      Que de contre-sens ! Que de dédain dans ces commentaires !


                                                    • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 15:35

                                                      Non, certaines religions promettent mille et un merveilles si le croyant a tué bcp d’infideles...


                                                    • plancherDesVaches 23 avril 2009 17:07

                                                      Face à ces hérésies :
                                                      « Parce que croire qu’après notre mort nous devrons répondre de TOUS nos actes ne rend pas responsable, peut-être ?
                                                      Parce que la vérité c’est qu’il n’y a pas de Dieu (puisque la regarder « en face » est le privilège des athées)  »
                                                      Je vais exceptionnellement vous répondre.
                                                      Ainsi, cela me changera de parler de paradis fiscaux, et me replongera dans des débats avec des croyants, où, entre personnes civilisées, nous arrivions, aprés de nombreuses heures, à tomber d’accord sur un point : nul ne convaincra l’autre.
                                                      Ainsi, il m’a été permis de connaître des personnes croyantes ET respectueuses.

                                                      Non. Le « jugement » aprés la mort est une vaste blague. Si c’est dieu qui m’a dit de faire, c’est pas de ma faute si je tue ou vole ou pire.... déjà, les croisés avaient des doutes sur le bien-fondé de leur action...
                                                      Regarder la vérité, ou plutôt, commencer à ne plus croire au mirage est bien pire que tout ce que vous pouvez penser. Soyez confronté de trés prés à la mort en sachant que, comme tout animal ou plante, il n’y a rien derrière est pire que toute souffrance. Oui : TOUT donne envie de fuir la vérité. Celle-là, et tant d’autres....
                                                      Certes : vous pouvez inventer que j’ai une croyance par le fait que je suis persuadé qu’il n’existe aucun dieu.
                                                      Alors, je vous propose une analyse comparative.
                                                      - Catholissisme : on va au paradis ou en enfer. mais comme leur fils de dieu est revenu sur terre, il n’y a pas de raison que tout le monde ne revienne pas. Résurection. Dedieu, va falloir se pousser car les milliers de milliards d’humains catholiques déjà morts devraient prendre une place non négligeable. Bof, en empilant, ça devrait le faire. Sainte Promise Cuitée, vous risquez de nous entrainer à des débordements charnels.
                                                      - Boudisme : encore mieux. Ton âme se réincarne dans les animeaux et les objets... Performant. Le fameux « tout » de l’univers... L’astuce consiste à oublier que l’on a éventuellement été « incarné » dans des trucs style humains. Si le phosfore a été jugé bon pour la mémoire, il est temps de sucer des alumettes...
                                                      - Islamisme : d’aprés ce qu’on peut en percevoir, c’est encore de la fumisterie à ciel ouvert. La puissance de l’islam semble résider, pour MOI, dans le fait d’absence de représentant unique. Et aussi particulièrement adaptée à des choses pratiques.
                                                      Elle est commercialement la religion la plus efficace, car la moins dirigeable et la plus proche du peuple.
                                                      Je ne citerai pas les dieux de l’Olympe et ceux des Indiens d’Amérique, ils semblent morts à l’heure actuelle.


                                                    • kingofshifumi 23 avril 2009 22:12

                                                      Ainsi, il m’a été permis de connaître des personnes croyantes ET respectueuses.

                                                      Alors soyez respectueux à leur égard.

                                                      Non. Le « jugement » aprés la mort est une vaste blague. Si c’est dieu qui m’a dit de faire, c’est pas de ma faute si je tue ou vole ou pire.... déjà, les croisés avaient des doutes sur le bien-fondé de leur action...

                                                      Vous le décidez tout seul. Dans le christianisme, ce n’est pas « Dieu m’a dit de faire », puisque l’Amour remplace la Loi. Vous le sauriez si vous aviez lu le Nouveau Testament. Et l’existence de Dieu n’est pas contraire au libre arbitre, « Dieu propose et l’homme dispose. »

                                                      Regarder la vérité, ou plutôt, commencer à ne plus croire au mirage est bien pire que tout ce que vous pouvez penser. Soyez confronté de trés prés à la mort en sachant que, comme tout animal ou plante, il n’y a rien derrière est pire que toute souffrance. Oui : TOUT donne envie de fuir la vérité. Celle-là, et tant d’autres....

                                                      Parce que VOUS, vous savez ce que c’est que la vérité ? Vous avez la réponse à l’une des questions que se pose l’humanité depuis la nuit des temps ? Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Au moins les croyants croient, et ils ne savent pas. Mais vous vous croyez savoir, et vous ne savez pas que vous ne faites que croire. Vous êtes un fanatique athée en somme. Et puis vous êtes un sacré optimiste : s’il n’y a rien du tout après la mort c’est plutôt un soulagement, et pas une dure réalité. Croire que l’on répondra de ses actes après la mort, de quelque manière que ce soit, est une position bien plus difficile à tenir.

                                                      Quant à votre analyse des religions, elle est ridicule. Vous vous croyez très intelligent car vous ne croyez pas aux dogmes ridicules des religions, alors qu’en fait vous vous persuadez que ces dogmes sont ridicules pour vous cacher votre incapacité à croire. Les gens qui ont la foi nous surprennent toujours par la force que celle-ci leur confère, et nous préférons trouver une raison de les mépriser plutôt que de reconnaître qu’ils ont quelque chose en plus. Au moins moi je ne me mens pas : j’admire les gens qui ont la foi.
                                                      Une autre manière de se réconforter est d’énumérer la liste des crimes commis au nom de la religion (croisades, inquisition, etc.), et de jeter le bébé avec l’eau du bain. Mais c’est malhonnête car la plupart des gens ne citent que les points négatifs, et jamais les positifs.


                                                    • guibbs 23 avril 2009 15:44

                                                      Ce n’est pas d’intérêts économiques bien compris dont on parle mais de réciprocité de la liberté religieuse : alors que les musulmans ne cessent de récalmer davantage de droits et de visibilité en occident, loi du nombre oblige, le monde musulman est en train de se barricader derrière un rideau de fer religieux.

                                                      Est-ce un hasard, si les premier pays persecuteurs des chrétiens (surtout les convertis, ces apostats !) sont les pays musulmans ? (cf. statistiques d’Amnesty Int, Portes Ouvertes, Human Rights Watch, und so weiter !)


                                                      • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 23 avril 2009 16:11

                                                        Tchador vs String, quel est votre choix ? (AS A CONCEPT !!!)


                                                        Merci

                                                        • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:23

                                                          Le string est en perte de vitesse, malheureusement.

                                                          Il s’accordait si bien aux pantalons taille basse...

                                                          Ce bonheur du promeneur urbain n’aura duré que peu de temps..

                                                          gAZi bORAt


                                                        • Ungh Ungh 24 avril 2009 03:20

                                                          @Gazi Borat

                                                          Les beaux jours reviennent. Ne désespérez pas.


                                                        • 23 avril 2009 16:14

                                                          Tchador vs String, quel est votre choix ?

                                                          Tchador dans la rue, string à la maison


                                                          • Bois-Guisbert 23 avril 2009 16:20


                                                            De deux crétins notoires, Gazi Borat et Morice, dont on connaissait la bêtise, on découvre qu’ils n’ont qu’un seul disque, de surcroît le même, dans leurs juke-box respectifs. Le premier ravi écrit :

                                                            « ISLAMISATION » Autrefois, dans les mêmes cercles de pensée, on multipliait les conférences sur :« L’enjuivement » même les expositions pédagogiques : http://www.dailymotion.com/video/x12fvn_le-juif-et-la-france-1942_news » (10h57)

                                                            Quant au second, un peu plus « structuré », il geint : « …l’islamophobie va remplacer la haine du juif de 40, et que ceux qui vont en profiter sont les gens d’extrême droite qui attisent ce nouveau racisme déguisé... » (11h08)

                                                            Malheureusement, pour ces deux ignares, le problème musulman n’a strictement rien à voir avec le « problème juif » des XIXe et XXe siècle. A cette époque, les Juifs étaient surtout combattus pour leur influence réelle et supposée sur les gouvernements, du fait de leur capacité de manoeuvre financière.

                                                            Au début des années 1920, le Petit Larousse illustré donnait comme définition de l’antisémitisme : Doctrine de ceux qui sont opposés à l’influence des juifs. Nous sommes donc, à cette époque, en présence d’une minorité dont certains estiment le poids excessif.

                                                            Et d’une minorité destinée à le rester puisque, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, la population juive du monde était de quinze millions de personnes, en tout et pour tout.

                                                            Avec les musulmans, il en va tout autrement. Rien qu’en Europe, ils sont actuellement déjà cinquante-cinq millions dont vingt dans l’U.E., ils sont en constante augmentation et ils disposent d’un stock de plus d’un milliard et demi de fidèles pour alimenter la sournoise invasion qui est en cours.

                                                            A la différence des juifs, les musulmans ne sont ni discrets ni réservés, ils revendiquent au fur et à mesure que leurs communautés acquièrent plus de poids, pour que les sociétés qu’ils « métastasient » soient adaptées aux exigences de leur foi et du système politico-social qu’elle induit.

                                                            C’est cette adaptation des sociétés qu’on appelle l’islamisation. Elle est en cours partout, mais désormais partout aussi la résistance s’exprime et se développe. Elle réunit des gens aussi différents que :

                                                            - l’Italienne Oriana Fallaci, journaliste décédée et engagée dans toutes les causes « progressistes » de la seconde moitié du XXe siècle,

                                                            - le Hollandais Geert Wilders, dont le parti, selon les derniers sondages en date, devrait remporter les prochaines élections législatives,

                                                            - l’Allemand Ralph Giordano, écrivain rescapé de la Shoah,

                                                            - le Norvégien Steinar Lem, écologiste de gauche qui tire, son tour, le signal d’alarme « Oslo aura bientôt une majorité de non-occidentaux, et la même chose pourrait se produire dans tout le pays à un rythme soutenu au cours de ce siècle. La plupart des non-Occidentaux sont de culture musulmane. Les conséquences seront dramatiques. »

                                                            - le Danois Nicolaj Sennels, psychologue attaché à la prison des jeunes de Copenhague, auteur d’un livre intitulé « Parmi les criminels musulmans. L’expérience d’un psychologue à Copenhague » et qui conclut, définitif : « L’intégration des musulmans est impossible ».

                                                            - le Français René SERVOISE, ancien ambassadeur de France en Indonésie qui nous prévient : « …deux dynamiques vont se développant : l’une à l’intérieur de nos frontières (accroissement du nombre de Musulmans) ; l’autre à l’extérieur (renaissance de l’Islam). Concomitantes et convergentes, ces évolutions sont déterminantes pour l’Europe, et pour la nation française dont la stagnation démographique est alarmante. »

                                                            Alors que pèsent les glapissements choraux de demeurés inconscients comme Gazi Borat ou Morice face à ces voix autorisées, dont on espère seulement que nous n’auront jamais à constater qu’elles nous ont prévenus en vain ?


                                                            • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:28

                                                              @ BOIS GUIBERT

                                                              De retour d’un fil où il faisait l’apologie des mouvements néo-nazis, il vient nous donner des leçons sur l’antisémitisme en glissant un très habile :

                                                              « Nous sommes donc, à cette époque, en présence d’une minorité dont certains estiment le poids excessif. »

                                                              Aujourd’hui, comme chacun sait, et après des mesures radicales dont Mr Bois Guibert d’ailleurs nie l’authenticité (les chambres à gaz ? Denandez-lui, ça n’a jamais existé !) le poids de la communauté juive a diminué...

                                                              Les mêmes causes produisant les mêmes effets, grattez le un peu.. et il vous parlera d’une « solution finale » au « problème musulman ».

                                                              gAZi bORAt


                                                            • Gazi BORAT 23 avril 2009 16:30

                                                              @ BOIS GUIBERT

                                                              En fin de post, votre expression « voix autorisées » laisse perplexe..

                                                              gAZi bORAt


                                                            • Bois-Guisbert 23 avril 2009 16:48

                                                               après des mesures radicales dont Mr Bois Guibert d’ailleurs nie l’authenticité (les chambres à gaz ?

                                                              Il te faut fournir la citation et ses coordonnées, si tu veux démontrer que tu n’es pas un pauvre étron surfant sur une vague de malhonnêteté ! Autrement, tout ceux qui ne savaient pas encore la merde que tu es, en auront la démonstration.


                                                            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:55

                                                              « La plupart des non-Occidentaux sont de culture musulmane. Les conséquences seront dramatiques »

                                                              Elles le seront parce qu’une religion archaïque et fanatique ne constituera jamais une ’culture’, au sens véritable de ce mot.

                                                              http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-les-religions.html


                                                            • Gazi BORAT 23 avril 2009 17:09

                                                              @ BOISGUIBERT

                                                              Dans l’impossibilité technique de satisfaire immédiatement à votre demande, je ne peux que vous faire confiance et vous féliciter :

                                                              Vous n’êtes pas aussi monstrueux que je le pensais et je suis heureux de votre reconnaissance de ce fait historique : les chambres à gaz ont bien existé dans les camps d’extermination nazis à des fins d’exécution et non d’épouillage...

                                                              Mais une question me taraude : pensez vous que les Juifs étaient trop nombreux dans la France d’avant guerre ?

                                                              gAZi bORAt


                                                            • Gazi BORAT 24 avril 2009 07:13

                                                              @ BOIS GUIBERT

                                                              ... Pas de réponse à la dernière question.

                                                              A chacun de tirer ses conclusions sur le profil du personnage..

                                                              A noter, qu’au sens purement étymologique du mot, c’est un véritable antisémite : il déteste tout autant les Juifs que les Arabes !

                                                              gAZi bORAt


                                                            • Bois-Guisbert 24 avril 2009 08:37

                                                              Pas de réponse à la dernière question.

                                                              T’es vraiment une déjection, Borat ! Tu crois que je n’ai que ça à faire ?

                                                              Ma réponse, la voici, parce que je ne suis pas donné le mal de la rédiger pour la mettre à la corbeille à papier. Mais pour la suite de la discussion, tu vas te faire mettre !

                                                              «  …pensez vous que les Juifs étaient trop nombreux dans la France d’avant guerre ? »

                                                              La question ne se pose pas dans ces termes-là. Il y a alors 300’000 Juifs sur une population de 41,5 millions d’habitants, soit 0,723 % de la population, c’est-à-dire 723 Juifs pour 100’000 habitants.

                                                              Actuellement, on parle d’environ 500’000, ce qui équivaudrait à 800/850 Juifs pour 100’000 habitants toujours, ce qui est peu.

                                                              Toutefois, c’est moins leur nombre que leur influence qui est en cause. Si je me réfère à mes souvenirs de lecture de La France juive, de Drumont, je n’ai pas le sentiment qu’il mentionne cent personnes

                                                              Si je lis Bagatelles pour un massacre, de Louis-Ferdinand Céline, il m’apparaît que ce dont Céline accuse les Juifs, c’est de pousser la France à entrer en guerre contre l’Allemagne pour leur plus grand profit, et ce n’est assurément pas aux Juifs crasseux et ignorants, provenant du Shtetl, que Clémenceau décrit dans Au pied du Sinaï, et réfugiés en France, qu’il s’en prend.

                                                              De même aujourd’hui, quand Renaud Camus estime que la communauté juive est surreprésentée dans telle émission de « France-Culture », ce n’est pas davantage un critère quantitatif qui est mis en avant, il s’étonne d’une présence qu’il estime, à tort ou raison, excessive.

                                                              C’est subjectif et c’est son problème, mais j’estime aussi que c’est son droit de le dire. Surtout s’il a le sentiment que cette présence massive a une incidence sur le choix des thèmes et le contenu des émissions.

                                                              C’est bien joli de dire qu’en France, il n’y a que des citoyens et pas des catholiques, des juifs, des musulmans, etc., etc., etc., mais c’est faire complètement, et stupidement, abstraction des différences de sensibilité existant entre les représentants des différentes communautés.

                                                              Maintenant, pour un identitaire, la question juive reste extrêmement ambiguë.

                                                              D’une part, les Juifs représentent un exemple, un modèle et une démonstration du poids déterminant de l’identité dans la survivance d’un peuple – à mon avis, l’explication de la pérennité par la religion ne tient pas, puisqu’il n’est pas nécessaire d’être croyant pour être et se sentir Juif.

                                                              D’autre part, les identitaires non-Juifs sont fréquemment dans le collimateur des Juifs qui semblent avoir beaucoup de peine à tolérer d’autres identitaires qu’eux-mêmes, alors que ce sont eux qui sont les mieux à même de comprendre leur attitude et leurs préoccupations.


                                                            • masuyer masuyer 24 avril 2009 08:54

                                                              Tu sais Bois-Guibert au fond je t’aime bien.

                                                              Tu me rappelles un ami, qui comme toi aimait jouer les « gars à qui on ne la fait pas », qui s’estimait victime du politiquement-correct et de la « bien-pensance » gauchiste. Aigri, prenant des poses viriles, disant que lui si il baisait c’était pour perpétuer l’espèce. Et puis un jour il changea complètement. Il venait d’accepter son homosexualité qu’il avait tant réprimé. Ca l’a ’achement détendu.

                                                              C’est peut-être une piste pour toi, ça t’évitera l’ulcère.


                                                            • Bois-Guisbert 24 avril 2009 09:24

                                                              Il venait d’accepter son homosexualité qu’il avait tant réprimé. Ca l’a ’achement détendu.

                                                              Ta proposition, tu te la tailles en pointe et tu te la carres bien profond, tu n’es pas du tout mon type. Le type giron sylvicole ne me convient pas du tout.

                                                              disant que lui si il baisait c’était pour perpétuer l’espèce

                                                              J’ai dit ça, moi ? Alors, il te faut produire l’extrait... Mais je te préviens, tu risques la panne technique comme l’autre abruti...


                                                            • masuyer masuyer 24 avril 2009 10:01

                                                              Bois-Guibert,

                                                              il se trouve que dans l’immense masse de tes commentaires (plus de 1700 à ce jour), il me faudra du temps pour retrouver l’extrait. Il s’agissait d’un des nombreux papiers sur le Pape et la capote.

                                                              Sinon, je ne t’offrais pas mes services. Il y avit bien Jörg Haider, mais je crains qu’il t’est laissée veuve.

                                                              Sinon homophobie et homosexualité refoulée, c’est un sujet assez bien documenté en psychologie.

                                                              Mais y a pas de mal à se faire du bien.

                                                              Tiens pour t’aider.

                                                              Lâches-toi, ça permettra à ta femme de s’éclater avec des grands noirssmiley


                                                            • Bois-Guisbert 24 avril 2009 10:17

                                                              Sinon homophobie et homosexualité refoulée, c’est un sujet assez bien documenté en psychologie.

                                                              Oh la la, et c’est aussi un sujet que je connais bien, depuis que mon psy m’a fait découvrir que je suis arachnophobe parce que je refoule le Spiderman qui est en moi...


                                                            • nephilim 24 avril 2009 10:23

                                                              Bois Guibert ^^ 

                                                              Ago accepte que vous vous exprimiez soit , mais tolerer des discours qui n’ont absolument rien a voir avec de la citoyenneté me fait mal.
                                                              Il n’y a rien de citoyen chez vous Hormis le C, O, N.
                                                              être citoyen c’est accepter l’ideal républicain : Liberté Egalité Fraternité, la declaration des droits de l’Homme bref tout ce qui ne vous correspond pas.
                                                              Alors s’il vous plait, aller sur des sites vous correspondant, pour les trouver taper Réac facho catho homophobe sur internet je suis certain que vous trouverez votre bonheur. 
                                                              Bonne route


                                                            • Bois-Guisbert 24 avril 2009 10:32

                                                              il se trouve que dans l’immense masse de tes commentaires (plus de 1700 à ce jour), il me faudra du temps pour retrouver l’extrait.

                                                              Comme tu m’as pas l’air très futé - le fait de mentionner les plus de 1700 commentaires - est un aveu de faiblesse intellectuelle. Je vais donc t’aider :

                                                              - Tu recherches sur AgoraVox, les discussions consacrées aux déclarations tronquées de Benoît XVI. Ca te permettra d’enfermer la citation dans un laps de temps de trois ou quatre jours maximum.

                                                              - Ensuite, tu vas à ma « page » personnelle, et tu commences par consulter la page 10, pour comparer les dates qu’elle comporte, avec les dates que tu as déterminées lors de la phase 1.

                                                              - Si tes dates se situent en aval de la page 10, tu vas à la page 5 et tu verras si le propos que tu m’attribues se situent entre la page 5 et la page 10, ce qui ramenèra ta recherche de citation à 60 interventions au lieu des + de 1’700 recensées. Mais tu peux aussi resserrer la rechercher en recherchant les dates comprises entre les pages 6 et 9, puis 7 et 8.

                                                              - Si tes dates se situent en amont de la page 10, tu vas à la page 15 et tu verras si le propos que tu m’attribues se situent entre la page 10 et la page 15, ce qui ramenèra ta recherche de citation à 60 interventions au lieu des + de 1’700 recensées. Mais tu peux aussi resserrer la rechercher en recherchant les dates comprises entre les pages 11 et 14, puis 12 et 13.

                                                              - Si tes dates se situent en amont de la page 15, tu vas à la page 20, le cas échéant à la page 25, jusqu’à ce que tu sois dans la bonne fourchette de 6 pages.

                                                              Ca a peut-être l’air compliqué, mais si tu t’y mets avec un maximum de concentration - il n’y a pas d’allusion -, il te faudra moins de dix minutes pour découvrir que le propos que tu m’attribues n’existe pas.


                                                            • Bois-Guisbert 24 avril 2009 10:39

                                                              être citoyen c’est accepter l’ideal républicain : Liberté Egalité Fraternité, la declaration des droits de l’Homme bref tout ce qui ne vous correspond pas.

                                                              Hélas, Nephilim, trois fois hélas... C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

                                                              Avant d’accepter l’idéal républicain, il faudrait y croire !

                                                              Et là, en ce qui me concerne, c’est comme Dieu, j’aurai beau me forcer, je n’y arriverai jamais. Pour toutes sortes de raison qu’il serait beaucoup trop long de développer ici.

                                                              Agnostique dans le domaine religieux, je suis carrément athée dans celui de l’idéal républicain.

                                                              Et franchement, je ne pense pas être un con pour autant... D’autant moins qu’en France, c’est généralement très bien vu d’être un mécérant. Non ?


                                                            • nightflight nightflight 23 avril 2009 16:53

                                                              Il ne faut pas confondre Islam et extrémisme musulman.

                                                              L’Europe s’islamise parce que la proportion de la population issue de pays où l’Islam est majoritaire augmente au fil du temps.

                                                              Il y a donc deux causes, l’une démographique et l’autre liée à l’immigration, on ne sait d’ailleurs pas exactement si les chiffres liés à l’immigration sont aussi calamiteux que certains voudraient bien le prétendre.

                                                              Je ne trouve en aucun cas que le Coran soit un texte scandaleux, et je pense que tout croyant intelligent aura compris que Dieu peut envoyer des Prophètes là où il le juge nécessaire.

                                                              Par contre, l’instrumentalisation du Coran par les intégristes est inacceptable : Ils trahissent en partie l’esprit de leur Livre Sacré, et l’utilisent pour servir des causes qui n’ont rien à voir avec l’exercice du Bien.

                                                              L’amalgame entre Islam radical et Islam tout court est trop souvent pratiqué : Les gens préfèrent n’avoir jamais lu le Coran et prétendre que ce Livre est mauvais.

                                                              Si la proportion des musulmans augmente, et que nos institutions restent fermement attachées à la laïcité, ainsi qu’au maintien des valeurs républicaines, je vois guère où est le problème.

                                                              Si par contre, comme ce fut le cas à une époque en Angleterre, on accepte les discours extrémistes sans condamner leurs auteurs pour incitation à la violence, alors si le phénomène fait boule de neige, ce la risque de provoquer des problèmes.


                                                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 16:58

                                                                On nous dit qu’il existe un « islam modéré ». Mais en même temps la plupart des commentateurs reconnaissent que si des élections libres avaient lieu dans les pays musulmans (Algérie, Egypte, Pakistan, etc.), les partis islamistes l’emporteraient. Où est l’islam modéré ?

                                                                http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com/2009/02/notes-atheologiques-sur-les-religions.html


                                                              • Gazi BORAT 23 avril 2009 17:19

                                                                @ courouve

                                                                Les pays musulmans que vous citez sont en état de guerre civile et où, patiemment, les pouvoirs en place ont tout fait pour éviter de voir émerger une contestation autre que religieuse.

                                                                Qu’il s’agisse des fruits d’une politique anticommuniste dans le cadre de la Guerre Froide et menée par des alliés des Etats Unis ou des manipulations de régimes corrompus aux abois (L’Algérie est un bon exemple) ou d’autres qui jouent le « chaud-froid » en encourageant une censure religieuse et en torturant tous azimuts toute personne accusée d’islamisme (l’Egypte), l’Islam politique est un phénomène qui a largement été instrumentalisé de l’extérieur et doit sa progression à ces soutiens mal inspirés beaucoup plus qu’à sa dynamique propre..

                                                                Mais aujourd’hui, la mode veut que tout phénomène soit analysé en terme de guerre de religion.. C’est facile et racoleur...

                                                                Autrefois, le problème juif était la réponse à tout dysfonctionnement économique : la crise de 29 le prouvait, les listes de banquiers aux noms à sonorité ashkenazes le prouvaient.. les démonstrations étaient simples..

                                                                Mais l’immense majorité des Juifs n’étaient pas des financiers milliardaires.. pas plus qu’aujourd’hui les Musulmans ne sont des terroristes poseurs de bombes..

                                                                gAZi bORAt


                                                              • Sébastien Sébastien 23 avril 2009 18:50

                                                                Gazi, je ne pense pas que le veritable probleme soit les bombes. Cela concerne, et tout le monde est d’accord, une minorite de musulmans et on ne peut pas dire que la France soit devenue l’Irak.

                                                                Les affaires de voiles, d’horaires de piscines, de nourriture Halal... sont assez frequentes et concernent monsieur tout-le-monde. D’ailleurs ces affaires se reglent devant les tribunaux et pas en egorgeant les gens.

                                                                Il ne faut donc pas caricaturer grossierement ceux qui pensent que certains tentent d’islamiser la societe francaise.


                                                              • Bulgroz 23 avril 2009 16:57
                                                                Autour de la conférence de Durban, émission d’Arte sur la bataille des droits de l’homme du 21 Avril 2009 :


                                                                En 2ième partie de l’émission : comment les pays musulmans défendent les droits universels à la Charia et le droit à l’interdiction de la critique de la religion.

                                                                (vidéo encore disponible quelques jours seulement)

                                                                • abdelkader17 23 avril 2009 22:07

                                                                  @Bulgroz
                                                                  parlons en de cette émission tailler sur mesure pour la défense de l’entité sioniste.
                                                                  François zimeray Bhl et compagnie

                                                                  Sarkozy nomme ambassadeur spécial un lobbyiste pro-israélien

                                                                  Le socialiste François Zimeray a été nommé par Nicolas Sarkozy « ambassadeur pour les droits de l’homme », un poste mal défini, mais qui semble lié à la préparation du sabotage de la Conférence de suivi des Nations unies contre le racisme et la xénophobie (Durban II). Tel-Aviv et Paris craignent en effet que cette conférence ne re-qualifie le sionisme de racisme.

                                                                  Avec Willy de Clercq, François Léotard et Marco Panella, François Zimeray a créé Medbridge, le lobby israélien au Parlement européen. Il a également créé le Cercle Léon Blum, le lobby israélien au Parti socialiste français.

                                                                  Pour François Zimeray Israël est la patrie des juifs tandis que la Palestine serait la patrie des Palestiniens ; une position récemment adoptée par le président Sarkozy qui implique le nettoyage ethnique de la région et un strict apartheid.


                                                                • Sébastien Sébastien 23 avril 2009 16:59

                                                                  Le truc avec l’Islam et son application stricte est qu’on peut voir le resultat ailleurs. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas brillant.

                                                                  Alors etre vigilant sur l’islamisation de la societe, absolument.


                                                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 avril 2009 17:21

                                                                    Ce dont on peut donner acte aux islamistes, c’est que mis à part quelques discours à double langage, dans l’ensemble ils ne se cachent pas et ne dissimulent rien. Les réactions aux 12 caricatures de Mahomet ont été instructives à cet égard.

                                                                    Le totalitarisme soviétique faisait tout pour masquer ses échecs et enjoliver la réalité parce qu’il savait encore rendre l’hommage du vice à la vertu. Avec l’islamisme, on est dans le cynisme de la force qui sait que la démographie joue à son avantage.


                                                                  • Tristan Valmour 23 avril 2009 17:01

                                                                    1. Le retrait des symboles chrétiens n’a pas été demandé par les islamistes mais par les athées. Ainsi dans le calendrier scolaire n’est-il plus écrit « vacances de Pâques » mais « vacances de printemps » ; « vacances de Noël », mais « vacances d’hivers ». Voir les débats qui ont précédé cette modification dans le BOEN.

                                                                     

                                                                    1. Sur le plan historique, les chrétiens pouvaient pratiquer leur religion à partir du moment où ils s’acquittaient de l’impôt, alors que la réciproque n’était pas vraie.

                                                                     

                                                                    1. Pas de diversité dans les sociétés musulmanes ? Chi’ites, sunnites, etc. ???? Possibilité de pratiquer d’autres religions (pour les religions du Livre au moins ; les autres, je ne sais pas). Je n’ai eu aucun problème en Turquie, un pays magnifique avec des gens magnifiques. Je n’ai eu aucun problème au Maroc, sauf à Fès, dans le quartier populaire, où je n’étais effectivement pas le bienvenu. Mais dans ces deux pays musulmans, j’ai rencontré des gens ouverts, et pas seulement des cadres sup à bac + x. Le paysan qui vous présente du beurre rance au goût de mauvais fromage est parfaitement lucide sur sa religion. J’ai même passé une semaine avec un enseignant, qui était aussi un Imam. C’était un homme très cultivé et ouvert. Dans les montagnes de l’Atlas ou à Essaouira, les marocains rencontrés n’accordaient pas trop d’importance à la religion. Idem dans l’Ouest de la Turquie – surtout les villes côtières-, à l’exception de quelques quartiers d’Istanbul. En Turquie, le gouvernement subventionne la conservation des premières églises (on en trouve de très anciennes) comme il le peut. Tous les Français installés en Turquie étaient très contents de leur sort. Lorsque j’ai visité la Mosquée Bleue, j’ai donné une belle somme à l’entrée, ce qui a surpris l’aide-conservateur. Ce dernier m’a avoué que les Occidentaux donnaient très peu pour la Mosquée Bleue ; beaucoup plus pour Sainte Sophie (qui est pourtant aussi une mosquée) : où est l’ouverture des occidentaux qui font autant de différence pour deux monuments magnifiques ?

                                                                     

                                                                    1. Qui peut vraiment croire que tous les musulmans sont islamistes et qu’ils n’ont pas de goût pour la liberté et la diversité ? Seule une minorité bruyante et agissante, et qui bénéficie de la complicité de nos gouvernants (allez chercher pourquoi) correspond à ce portrait. La majorité des musulmans ( et des autres religions comme des athées) ne souhaite qu’une chose : vivre une vie digne et humaine. Le reste n’est que le fruit d’une lutte pour le pouvoir.

                                                                     

                                                                    1. Quand on parle de liberté et de diversité, il faut d’abord balayer devant sa porte. Elles ont parfaitement régressé dans nos pays. Il suffit de parler avec des gens qui ont vécu à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

                                                                     

                                                                     


                                                                    • nightflight nightflight 23 avril 2009 20:01

                                                                      Oui le Ben, sauf que ton post n’est pas forcément en relation avec le sujet.

                                                                      Donner l’exemple de région du monde complètement instables n’est pas forcément lié au fait qu’il existe une population musulmane dans les pays occidentaux.

                                                                      Certaines forces en présence instrumentalisent la cause religieuse, c’est le cas d’Israël et de l’Iran en particulier.

                                                                      Mais allons nous pour autand nous méfier de notre voisin musulman ?


                                                                    • Bois-Guisbert 24 avril 2009 09:29

                                                                      Mais allons nous pour autand nous méfier de notre voisin musulman ?

                                                                      Tu parles de celui dont tu découvriras la photo de face et de profil, dans ton journal, en disant : - Ben merde alors, lui, j’aurais jamais cru !?!?!?

                                                                      Ou de celui dont le fils n’est pas en stage à Brive, comme il dit, mais à l’entraînement dans un camp de « réfugiés » au Liban ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès