• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Ce que révèlent les chiffres de l’épidémie

Ce que révèlent les chiffres de l’épidémie

 Depuis quelques semaines, la communication autour des chiffres de l’épidémie de la seconde vague pose doublement problème. Non seulement les chiffres communiqués ne sont que ceux remontés le jour même, sans prendre en compte la date des tests. Mais plus globalement, le choix des chiffres mis en avant donne l’impression d’une volonté de communication aussi anxiogène qu’infantilisante.

 

Amateurisme, projet peur et conséquences

 En préliminaire, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de nier l’importance de l’épidémie, mais je suis assez effaré par tout ce qui tourne autour des chiffres de cette crise sanitaire. Pour suivre Olivier Berruyer, sur Les Crises, qui fait partie de ceux qui nous ont alerté très tôt sur les dangers du coronavirus, et Nicolas Meilhan, je constate qu’outre certains ratés du pouvoir, la communication de bien des média sur le sujet semble extrêmement partielle, et même partiale. Premier problème, plus conjoncturel : la remontée imparfaite de l’information, illustrée l’envolée des cas pendant quelques jours, dépassant même 80 000 le 7 novembre, du fait d’un problème informatique, et d’un effet, artificiel, de rattrapage. Second problème, plus structurel, souligné à maintes reprises par Nicolas Meilhan, le fait que les chiffres du jour ne sont que les remontées du jour, qui portent sur des tests réalisés sur plusieurs jours.

 En fait, pour avoir une vue précise de ce qui se passe sur les contaminations, il faut retraiter les données communiquées pour affecter au jour de test, et non au jour de remontée, les cas de contamination. Pour bien mesurer l’évolution, il faut également étudier les chiffres sur une semaine roulante, pour neutraliser l’effet de la fin de semaine, où les laboratoires ne sont pas tous ouverts. C’est la méthodologie utilisée par Nicolas Meilhan, Olivier Berruyer, et d’autres. Les épidémiologistes distinguent trois phases pour une telle épidémie : l’accélération (croissance exponentielle du nombre de cas), la décélération (l’augmentation du nombre de cas ralentit) et la décrue. En France, on constate une très forte décélération depuis la période du 25 octobre, peu après la mise en place du couvre-feu.

 Et après un plateau sur la fin octobre, la décrue a démarré début novembre. La propagation de l’épidémie a été arrêtée, au point que le R0 est passé sous les 1, signe que chaque personne contaminée en contamine moins d’une. Il est somme toute logique que des décisions aussi dures soient efficaces, même si les choix et la façon de faire du gouvernement sont extrêmement critiquables. En revanche, parce qu’il y a un décalage entre contamination et hospitalisation ou réanimation, il y a un contraste saisissant avec la situation des services hospitaliers, qui subissent encore une forte hausse du nombre de patients, même si le pic semble devoir être assez proche maintenant. C’est sans doute ce qui explique le discours très alarmiste d’une très grande partie du personnel soignant aujourd’hui.

 Jusqu’à peu, le gouvernement et les média tenaient un discours alarmiste, incriminant l’indiscipline des Français et multipliant les menaces de sanctions. Parallèlement, la communication de chiffres bruts, sans la moindre mise en perspective (pas de lissage hebdomadaire, pas d’évolution par rapport à la semaine passée) est clairement une représentation de la réalité plus inquiétante qu’elle ne l’est réellement. De même, les chiffres bruts par pays n’ont pas toujours du sens du fait des différences de taille. Nous gagnerions à les présenter d’une manière à les rendre comparable, comme le font certains. Il en va de même pour ces communications sur le chiffre total des morts, parfois même non accompagné du chiffre du jour. Il y a un décalage frappant entre la réalité de l’évolution de l’épidémie et la façon dont cette évolution est présentée, avec un biais marqué, par les média, et le gouvernement.

 Bien sûr, il y a sans doute eu des excès et il est important de ne pas dilapider l’effort fait. En outre, nous sommes sur le point d’atteindre le pic pour le système hospitalier, et cela est une source légitime de stress. Mais plutôt que de présenter les choses de manière si partielle et partiale, le gouvernement et bien des média auraient pu dire plus tôt, depuis au moins deux semaines, que nous tirons les fruits de la stratégie de restrictions des déplacements de la population, dire que cela ne se retrouvera dans le système hospitalier que dans quelques jours et qu’il faut tenir bon pour maitriser cette deuxième vague et également éviter de semer les graines d’une troisième vague pour plus tard. Mais à ce discours adulte et mature, il semble que l’élite politico-médiatique de notre pays préfère l’infantilisation.

 C’est ainsi que Macron avait exagéré le nombre de morts dans sa dernière allocution et avancé le chiffre totalement extravagant de 400 000 morts potentiels en France sans mesure, près de 10 fois le bilan étatsunien à population équivalente, avec peu de restrictions ! En clair, la macronie et trop de média sont sur une communication visant à faire peur aux Français pour compléter toutes les restrictions légales prises. Mais une telle stratégie, quand elle est exagérée, et revient à tordre les faits, ou à en faire une présentation trop biaisée, est très dangereuse. Tous ceux qui connaissent ces analyses plus fines ne peuvent qu’être révoltés par la communication peu honnête et infantilisante du gouvernement et de bien des média. Cette façon de faire casse toute forme de confiance avec nos élites.

 Il ne faut donc malheureusement pas complètement s’étonner si une partie de la population joue un peu avec les règles byzantines conçues par le gouvernement pour s’affranchir en partie du confinement. Ce n’est sans doute pas cela qui mettra en échec le confinement, mais on peut voir dans le rebond de la rentrée, particulièrement marqué en France, une conséquence de la politique du gouvernement, entre mensonges et restrictions particulièrement fortes. A prendre les Français pour des enfants irresponsables, en jouant plus de l’interdit que de leur civisme, le gouvernement récolte largement ce qu’il a semé. C’est sans doute également la raison pour laquelle les théories les plus folles circulent.

 En effet, il y a quelque chose d’assez troublant à voir le gouvernement qui gère avec grande difficulté et une multitude de couacs et erreurs, et la plupart des média refuser de tenir un discours de vérité aux Français. Ce faisant, transparaît la populophobie dont est coutumière la macronie et notamment Macron. Mais après, il ne faut pas qu’ils s’étonnent d’être remis en question…


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • rogal 14 novembre 09:52

    Pas assez fouillé. Comment pouvez-vous accepter la notion de « cas » après les critiques qu’elle a subies, de tous côtés, depuis plusieurs semaines ?


    • doctorix doctorix 14 novembre 10:36

      Rappel des chiffres :
      Le 8/4, 7148 cas en réa. Hier, 4903 (3 de plus que la veille).

      Le 15/4 : 1438 morts, dont ...924 dans les ehpads où on les laissait crever.
      Hier : 616 morts, si on répartit sur 3 jours les 476 morts en ehpad.
      https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=FRA

      Donc : cette pseudo deuxième vague est deux fois moins meurtrière que la première, et correspond parfaitement à une grippe saisonnière.
      Ensuite, elle n’ira pas plus loin (+3 réanimations hier).
      Enfin, le confinement n’a pas eu le temps d’être responsable de cette stabilisation.
      On va pourtant lui en attribuer les mérites.
      Une dernière chose : dans les ehpads, Raoult a 13% de morts, alors que c’est 27% partout ailleurs.
      Buzyn et Veran ont donc tué plus de la moitié des 13739 morts dans les ehpads.


    • rogal 14 novembre 12:48

      Merci, doctorix, mais ça ne correspond pas au problème soulevé..


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 novembre 15:22

      @rogal
      Les cas n’ont aucune utilité sauf si on sait remonter aux contaminations
      c’est ce que j’ai fait. J’avais prévu il a y deux semaines 5000 réa comme pic. 
      L’épidémie va entrer ces prochains jour en phase descendante
      J’ai sousestimé cependant les décès. Car la population en réa a changé progressivement depuis deux mois
      En passant, un peu de promo pour ma chaîne spécial Covid
      https://www.youtube.com/channel/UCyL4ILvnC-NIZmZrqpm8rHg
       
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-covid-19-evolue-t-il-vers-une-228276
       « On note une proportionnalité entre ces chiffres avec un léger souci sur une modification de la pratique du testing en septembre. Il est possible que la positivité se stabilise autour de 20 %. Ce qui ferait monter les réanimations à 5000 et les décès à 350/j. Et ce, d’ici 15 jours.  »


    • nono le simplet nono le simplet 14 novembre 15:45

      @Bernard Dugué
      J’avais prévu il a y deux semaines 5000 réa comme pic. 

      elle est bonne celle là !
      après avoir perdu au loto pendant des semaines un ticket remboursable devait bien finir par arriver smiley


    • zygzornifle zygzornifle 14 novembre 17:22

      @Bernard Dugué

       salut dugué, tu en as banni combien aujourd’hui ?


    • Ecométa Ecométa 14 novembre 20:04

      @doctorix


      Au bout du compte, sur les statistiques de l’Insee après déclaration des décès en mairie du 01/03/2020 au 19/10/2020 avec comparaison de la même période sur 2019 par région et lieu de décès, voici le constat au 19/10/2020.


      Augmentation des décès :


      I d F :Total +27 % = Hôpital +18 % - Ets Spécialisés +69 % - Domicile + 37 %

      PACA : Total +5 % = Hôpital - 3 % - Ets spécialisés + 6 % - Domicile +16%


      France :Total + 9 % - Hôpital + 3% - Ets Spécialisés +23 % - Domicile +16 %


      Des chiffres de l’I d F tellement élevés, qu’ils font sérieusement monter la moyenne française et surtout le pic français d’avril parmi les plus important au monde !


      Les mêmes statistiques de l’Insee (au bout du compte) au 11/05/2020, à la fin du premier confinement, donc en pleine crise covid 19, étaient encore bien pires  :

       

      I d F : Total +77 % = Hôpital + 57 %, Ets Spécialisés +194 %, Domicile + 85 %

      PACA : Total + 9% = Hôpital (-) 8 %, Ets Spécialisés +23 %, Domicile +16 %


      France:Total + 21 % = Hôpital + 13% - Ets Spécialisés +45 % - Domicile +26 %

       

      Il faut savoir, habituellement, que l’on décède beaucoup moins en IDF qu’en province, 200 décès pour 100.000 h, contre 300 à 400 en province. Ceci veut dire qu’au fur et à mesure, tout en restant importants les chiffres de l’I d F vont se réduire.

      Il n’empêche qu’en pleine bagarre il y a tout de même eu un sacré problème, et ils se permettent de donner des leçons au reste de la France. Peut- être que les études randomisées évoquées en région parisienne, de savoir quel malade serait soigner et lequel recevrait un placébo, y sont pour quelque chose, de triste mémoires : on est chez Her Doctor Mengele ; ceci en plus du fait de devoir rester chez soi et attendre d’être dans de graves difficultés pour appeler le 15 !

      L’ I H U Méditerranée est on ne peut plus transparent sur sa façon de soigner le covid 19 ; nous aimerions en voir autant de la part des Hôpitaux de Paris !



    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 novembre 20:38

      @nono le simplet
      Je n’ai jamais joué au loto, je n’ai jamais fait de projections, juste signalé des tendances qui pouvaient se confirmer ou pas. 
      La seule projection, c’est celle de mon article du 2 novembre, 5000 réa pour le 15 novembre et le pic
      Aujourd’hui, 4855 réa, moins 34, le signe que le plateau est atteint, d’autant plus que les entrées sont en baisse
      J’ai gagné cette partie je pense


    • I.A. 14 novembre 20:56

      @Ecométa

      « ceci en plus du fait de devoir rester chez soi et attendre d’être dans de graves difficultés pour appeler le 15 !  »

      ... Lequel 15 va directement vous amener dans l’un des hôpitaux de l’APHP. En fait, c’est carrément le but de ces criminels : ça valide leurs mesures et gestes débiles.

      Mais le plus étonnant : qu’ils s’imaginent que personne ne voit clair dans leur petit jeu. Il faut être sacrément avancé dans le délire, quand même !

      Tout un chacun les invite à voir telle ou telle porte de sortie, mais non ! ça s’obstine, ça, madame, tellement c’est fort et intelligent !! Ils auront bien mérité ce qui risque de leur arriver, à tous...


    • nono le simplet nono le simplet 15 novembre 10:01

      @Bernard Dugué
      juste signalé des tendances qui pouvaient se confirmer ou pas. 

      on va dire « ou pas » alors smiley

      Bernard Dugué 5 novembre 22:57

      @nono le simplet
      Pas des exponentielles actuellement
      Je continue à croire à mon scénario optimiste, avec un niveau plus haut que projeté et une descente. Il n’y aura pas la grande vague dont nous parle Véran. Tant que les chiffres ne démentent pas mon scénario, je ne me rendrai pas !

      Bernard Dugué 2 novembre 11:36

      @astus
      Bonjour Christian,
      Je connais comme toi les chiffres et je tente une photographie de l’épidémie permettant une projection. La situation du pays est grave. Si la phase de novembre se présente comme prévu, de niveau 1, cela devrait faire entre 4000 et 7000 décès, ce qui avec le chiffre pour août-octobre nous situerait au niveau d’un mauvais millésime grippal (2018). Peut-on bloquer le pays pour une épidémie de niveau 1 ? 

      Bernard Dugué 27 octobre 11:47

      @nono le simplet Attendons ce soir mardi
      peut-être seulement 100 réa en plus. Si on reste sur un rythme de 200 réa en plus, les 5000 risquent d’être atteints d’ici 10 à 12 jours. Ou alors le rythme serait de 120, ce qui laisse 20 jours, et peut-être une décélération liée à l’immunisation qui arrive. Wait and see. Les chiffres sont sacrés, les interprétations libres


    • Ouallonsnous ? 17 novembre 09:28

      @doctorix

      Ca ne sert à rien d’ergoter sur des chiffres inventés où falsifiés, écrivez plutôt sur la géante chimère inventée par les « merdias » à la botte du régime de « foutriquet mutilator » !


    • Arogavox Arogavox 14 novembre 10:16

      « Les médecins italiens [au moins 112] disent qu’il est temps que l’on revienne au bon sens et que l’on considère la médecine comme elle se doit. »

       cf http://www.francesoir.fr/politique-monde-societe-sante/en-italie-les-medecins-disent-nous-allons-utiliser-la-chloroquine-la


      • I.A. 14 novembre 21:02

        @Arogavox

        Il est temps que quelques pays quittent « cette séquence délire » qui va les enfoncer dans une crise sans précédent, au seul motif d’une obstination déplacée.


      • Legestr glaz Legestr glaz 15 novembre 10:06

        @I.A.

        Ne prenez pas nos gouvernants pour des buses. Ils savent pertinemment ce qu’ils font. Il s’agit d’une « stratégie » et non d’une « obstination déplacée ». 

        Il s’agit de faire entrer Le Peuple, à pas forcés, dans la 4ème Révolution industrielle avec tout ce que cela implique.


      • Laulau Laulau 14 novembre 10:41

        Comme le gouvernement l’auteur utilise à tord les termes « cas » de covid au lieu de « tests positifs au coronavirus », ce qui permet d’afficher des chiffres anxiogènes. La plupart des « positifs » ne sont pas malades et ne sont pas des cas de covid !

        De plus les tests pratiqués en France s’effectue avec 45 passages d’amplification ce qui conduit à détecter des fragments de virus et donc à gonfler les chiffres de positivité.


        • doctorix doctorix 14 novembre 10:54

          @Laulau
          Grace à ces tests multiples, on sait maintenant que 20% de la population est positive (enfin positive selon les critères officiels). Le gouvernement s’en vante assez... (mais les CT>35 multiplient les cas par 10)
          Comme il meurt chaque jour 1680 personnes toutes causes confondues, il n’y a rien d’étonnant à trouver 336 morts par jour étiquettés Covid, puisque tout ce qui meurt covid+ est attribué « mort du covid ».
          Dans le pic actuel, qui n’arrivera plus, on n’est pas très au-dessus de ce chiffre, et ça ne durera pas.
          Voilà pourquoi il n’y a pas le feu au lac.
          Mais l’intox continue.


        • math math 14 novembre 11:24

          « Ce que révèlent les chiffres de l’épidémie »

          Le virus..0,05% de mortalité...

          On nous prendrait pour des imbéciles que je ne serais pas étonné ?


          • sylvain sylvain 14 novembre 14:25

            @math
            On nous prendrait pour des imbéciles que je ne serais pas étonné ?

            Et « on » insiste depuis tellement de temps sans aucune conséquence néfaste qu’« on » a peut être pas tort


          • I.A. 14 novembre 21:26

            @math
            @doctorix

            Le problème, c’est que ces mythos sont bel est bien en train de garder des patients en réa en dehors de toute recommandations et nécessité : 

            • patients condamnés mais toujours là plusieurs mois après leur admission en réa.
            • patients ne nécessitant pas, ou plus, de soins de réanimation.

            Il n’y a pas de contrepouvoir pour les corriger. Chacun attend sa récompense, son os, ses avantages  des plus petites aux plus hautes sphères administratives et médicales (ce qui explique que les régions les plus « vertes » prennent les mêmes mesures que les grandes villes)

            Tous les potentiels contrepouvoirs se sont discrédités dès le début, avec le confinement, le Lancet, les masques, l’IHU, les pays qui n’ont pas imité les autres, l’absence de décès parmi les bien-portants, les déclarations à l’emporte-pièce, et j’en passe !...

            Ceux qui ne se sont pas discrédités se sont laissés achetés, ou espèrent se faire acheter...

            L’ambition et la bêtise perdront l’espèce humaine.


          • BA 14 novembre 12:50

            Vendredi 13 novembre 2020 :


            L’INSEE vient de mettre à jour son graphique sur le nombre de décès en France, quelle que soit la cause de la mort. Sur ce graphique, nous pouvons voir que la première vague de COVID-19 a duré deux mois, du 1er mars 2020 jusqu’au 30 avril 2020 : c’est la courbe jaune.


            La deuxième vague a commencé environ le 20 octobre 2020 : c’est parfaitement visible sur le graphique ci-dessous :


            https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854#graphique-figure1_radio1


            • doctorix doctorix 14 novembre 12:59

              @BA
              Les vieux qui meurent maintenant meurent juste quelques semaines ou mois trop tôt.
              Mais ils ne mourront pas deux fois, et la courbe repassera en dessous de la moyenne rapidement, pour compenser ces décès prématurés.
              Mais au total, il n’y aura guère plus de morts.
              C’est si grave, si on meurt à 80 ans et trois mois au lieu de 80 ans ?
              Ca mérite de tuer la France ?
              Et honnêtement, votre deuxième vague fait piètre figure à côté de la première.


            • doctorix doctorix 14 novembre 13:10

              @BA
              Vous observerez sur votre courbe qu’on a moins de morts actuellement que le 1er Mars 2018, alors qu’on se trouvait alors sur une pente descendante et que ça descendait de plus haut. On avait alors 2191 décès (et plus avant). Le pic actuel est à 2034 décès, et ne montera plus (+3 cas en réa hier).
              L’Insee s’est bien gardé de donner les chiffres de Janvier et Mars 2018, pour bien inquiéter.
              Est-ce qu’on a fait quoi que ce soit à l’époque ?
              Est-ce qu’on a coupé l’économie ?
              Est-ce qu’on a affolé tout le monde ?


            • pemile pemile 14 novembre 13:32

              @doctorix "Les vieux qui meurent maintenant meurent juste quelques semaines ou mois trop tôt. Mais ils ne mourront pas deux fois, et la courbe repassera en dessous de la moyenne rapidement, pour compenser ces décès prématurés."

              C’était déjà le discours en avril et cela s’est révélé faux.


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 novembre 13:38

              @pemile

              C’était déjà le discours en avril et cela s’est révélé faux

              Non ça c’est avéré au contraire. On a un pic de mortalité en mars qui signale juste une grippe un peu plus méchante que la moyenne et puis basta. Deux tiers des morts rapportés covid sont des morts toutcourt et il n’y a pas plus de deuxième vague que de beurre en branche.

              Un mensonge mille fois répété n’en fait pas une vérité, escroc.


            • pemile pemile 14 novembre 13:43

              @Philippe Huysmans « ça c’est avéré au contraire. »

              Non.

              « il n’y a pas plus de deuxième vague que de beurre en branche. »

              Tu t’enfonces dans le ridicule, point smiley

              « Un mensonge mille fois répété n’en fait pas une vérité, escroc. »

              Plus qu’éculée ta technique de contre attaque smiley


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 novembre 13:55

              @pemile

              Plus qu’éculée ta technique de contre attaque

              Bof, tu sais je me contente de prendre les chiffres officiels, de les coller dans un tableur et d’en sortir des graphiques et des tableaux. Avec 7 mois de recul, on peut estimer très précisément la surmortalité mars/avril aujourd’hui, en comparaison des années précédentes.

              Sur la période du 01.01 au 30.06 on a 16.872 décès de plus qu’en 2019, et 15.427 de plus qu’en 2018. Rien d’extraordinaire, ça correspond en surmortalité plus ou moins à la sous-mortalité sur la période en 2016.

              Pt’êt que pour la prochaine mise à jour je ferais ça en excel uniquement, histoire que chacun puisse vérifier par lui-même sur base des données brutes. Je ne connais pas les limites en nombre de lignes pour les TCD, mais si ça marche, pourquoi pas.

              Ceux qui voudraient alors vérifier n’auraient quà inclure les données téléchargées par eux-mêmes dans un onglet, et dans l’autre on aurait le TCD, et dans un troisième, les totaux et les graphiques.

              Tu te fatigues pour rien, boulet. On ne peut pas cacher une réalité dont les données sont publiques.


            • pemile pemile 14 novembre 14:26

              @Philippe Huysmans « Tu te fatigues pour rien, boulet. On ne peut pas cacher une réalité dont les données sont publiques. »

              C’est pas plutôt toi qui te fatigues à écrire des articles, alors que l’On ne peut pas cacher une réalité dont les données sont publiques ?


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 novembre 14:33

              @pemile

              C’est pas plutôt toi qui te fatigues à écrire des articles, alors que l’On ne peut pas cacher une réalité dont les données sont publiques ?

              Quelquefois je me demande l’âge que tu peux bien avoir. Le niveau de tes interventions plane à quelque chose comme 12 ans d’âge mental. Il y a quelque chose de jubilatoire à voir comme tu t’agites en pure perte sur des sujets que tu ne maîtrise pas, et des faits auxquels tu ne peux, en fin de compte rien changer.

              Je publie sur la question et mes articles sont (très bien) lus. Toi tu nous fais des cacas nerveux en-dessous de 200 commentaires que plus personne ne lit depuis belle lurette, tu est un nain visible, sonseau.

              Ce qui me donne à penser que dans le fond t’es presque plus bête que méchant (et c’est une performance), c’est que tu sembles ne pas te rendre compte de cette réalité.

              Bisou


            • pemile pemile 14 novembre 14:37

              @Philippe Huysmans «  Le niveau de tes interventions plane à quelque chose comme 12 ans d’âge mental »

              Pas besoin d’être plus vieux pour démonter tes infox ?


            • Alex Alex 14 novembre 16:03

              @BA
              Ces données sont bien évidemment tronquées. Il manque plusieurs mois dhistorique d’une part et d’autre part il suffirait d’aller quelques années de plus en arrière pour révéler une toute autre réalité. J’imagine que cette figure peut être aisément retracée en utilisant les données complètes . Allez un petit effort ! 


            • doctorix doctorix 14 novembre 20:14

            • Ecométa Ecométa 14 novembre 20:24

              @doctorixA
              Entièrement d’accord, cependant il faut suivre le lien Insee donné par BA en allant au plus bas à gauche sur :

              « Derniers fichiers diffusés ».

              C’est très instructif sur les régions.

              Puis télécharger le fichier en format Excel (xlsx, 1216ko) puis l’ouvrir avec Excel.

              Il faut se rendre avec la petite flèche à gauche de lisez-moi en allant à l’onglet « lieu et régions ». il y a là un tableau de synthèse qui montre que l’Ile d France est de loin le plus mauvais élève en matière de soins !  


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 novembre 09:25

              @doctorix

              dreuz.info conseille la prudence sur cette info :

              02h30  : De faux rapports affirment que des serveurs électoraux ont été saisis en Allemagne. Des élus ont témoigné en ce sens sur Newsmax. Il convient d’apporter de la prudence à des affirmations non fondées sur plusieurs sources connues.

              https://www.dreuz.info/2020/11/09/elections-americaines-en-temps-reel/


            • Legestr glaz Legestr glaz 15 novembre 10:11

              @pemile

              Ce que vous dites là est faux pemile. C’est un gros mensonge ! 


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 novembre 17:11

              @doctorix

              Pourquoi Trump va gagner l’élection ? Et l’on reparle du fameux décret de 2018, par un article de Mike Adams qui démontre que s’engage un processus juridique stupéfiant qui va bouleverser l’élection.

              Pour résumer, ce très long article très détaillé et fouillé de Mike Adams dans Natural News* : le fameux décret donc, interdit toute ingérence étrangère dans le processus électoral (d’autant plus en vue de le corrompre). Or Dominion Voting Systems est une société canadienne. Et Scytl est gérée à partir de l’Espagne. Que Dominion, société à capitaux étrangers, achemine ses données informatiques sur des serveurs en Allemagne. Ce qui représente donc bien une « ingérence étrangère » dans les élections américaines.

              https://vk.com/wall622964491_643


            • michalac michalac 16 novembre 15:27

              @doctorix
              .

              l’armée US saisit en Allemagne les serveurs du système de vote électronique « Dominion » qui ont servi à truquer les élections américaines


              .
              En réalité, l’Armée américaine n’a fait que désinstaller les interfaces de votes de la société scytl dont c’est le métier de fournir des solutions de vote à distance pour les expatriés...
              L’histoire ne dit pas combien de faux bulletins Républicains ont ainsi été transmis par le système, l’Armée des Etats-Unis étant encore, au jour du scrutin, sous contrôle de l’Administration Trump.

            • math math 14 novembre 13:18

              En fait il n’y a qu’une seule vague, le virus ayant muté...on se retrouve avec une nouvelle première vague du nouveau virus ?

              Enfin il me semble ?


              • Francis Francis 14 novembre 13:47

                Les gens ne savent pas que ce qui les attend à la sortie du tunnel c’est la piqûre ou l’incarcération définitive pour les plus récalcitrants, virtuelle comme maintenant, et à plus ou moins court terme, réelle.

                 

                S’ils savaient, vu que 50% des gens ne veulent pas se faire piquer, ça ferait du raffut.

                 

                 Parlez en avec eux, autant que possible, avant qu’il soit trop tard.


                • doctorix doctorix 14 novembre 13:57

                  @Francis
                  C’est 70% qui n’en veulent pas.
                  Comme en 2009, leur vaccin, ils pourront se le mettre dans le cul.
                  Il est vrai que ce grand humaniste et démocrate, Christophe Barbier, a trouvé la solution :
                  https://twitter.com/C_Barbier/status/1326178042373398528
                  Ca commence par « La France, pays de Pasteur... », et déjà ça inquiète : Pasteur est un des plus grands escrocs de tous les temps, avec sa filiale Sanofi.
                  Mais le reste, ça fait vomir.
                  Encore un salopard à prendre...


                • LatineJazz LatineJazz 14 novembre 17:34

                  @Francis

                  L’incarcération ?
                  combien de places libres en prison, ça doit être autant que de lits en réa... irréalisable.
                  Par contre comme moyen de pression maximum pour faire injecter la puce à la plèbe, pas mieux. 
                  Et si le français boycottait la surconsommation, et faisait la grève des impôts et « cotisations sociales », tous ensemble, la conjuration des confinés à P. Perret 


                • Francis Francis 14 novembre 18:10

                  @LatineJazz
                   
                  ’’combien de places libres en prison, ça doit être autant que de lits en réa... irréalisable’’
                   
                   
                  « Au 1er mars 2017, la capacité d’accueil des 186 établissements pénitentiaires est de 58 664 places. Un total de 69 430 personnes détenues y sont incarcérées , dont 2 330 femmes. »
                   
                   « La capacité est de 7.700 lits en réa et soins intensifs, avec la possibilité de monter jusqu’à 10.400 lits. »
                   
                   D’autant qu’il ne s’agit plus de prisons mais d’établissement d’isolement. Pourquoi pas des HP ?
                   
                  Écoutez Christphe Barbier : « L’individu devrait également accepter de participer au calendrier de vaccination COVID-19 et COVID-21, ce qui lui permettrait de voyager et de vivre sans restriction même sous un verrouillage complet’ »
                   
                   Un verrouillage complet à terme est donc prévu.


                • Ecométa Ecométa 14 novembre 20:40

                  @Francis
                   En Italie, la Lombardie, par L’OMS, s’est vue imposée 300.000 vaccins contre la grippe en fin 2019 car il ne vaccinait pas assez : on connait la suite de l’histoire ! 
                  La région la plus contaminée avec le plus de décès de toute l’Italie !

                  Alors que les personnes avaient résisté à la grippe dite saisonnière elles ont été rattrapées par le covid 19 quelques 4 à 6 mois plus tard ! Y a-t-il une relation de cause à effet ? Ce Covid 19 étant tellement particulier, ne touchant pas les enfants, mais plus spécifiquement et comme toutes les grippes : les personnes âgées !


                • troletbuse troletbuse 16 novembre 15:33

                  @Francis
                  Les gens ne savent pas que ce qui les attend


                  Ils se voilent les yeux. Ils devraient y mettre le masque.
                  Faut être vraiment CON pour ne pas voir que le confinement va rendre l’économie ; déjà bien malade, moribonde.
                  C’est bien ce qui est cherché et qui va permettre ou justifier la dictature totale qui va suivre.


                • nono le simplet nono le simplet 14 novembre 14:35

                  le comptage des nouveaux cas et des tests est assez imprécis et ne s’affine qu’au bout de quelques jours, soit au bout d’une semaine au fur et à mesure des remontées des labos vers le SI-DEP ... c’est vrai .. mais de là à jeter le bébé avec l’eau du bain il y a quand même un pas de géant ...

                  il faut prendre ces chiffres avec prudence mais force est de constater que globalement ils baissent, même si ce n’est peut être que légèrement ...

                  pour ce qui du R0, selon la méthode de calcul (toutes étant un peu empiriques) il varie dans de grandes proportions et donner un chiffre précis est ridicule ... on doit être autour de 0.9 plus ou moins 0.2 ...

                  le TIS est en baisse seulement depuis une semaine ... mais reste très élevé ...

                  à quoi c’est du ? certainement la conjonction de plusieurs facteurs dont peut être, sûrement même, la prise de conscience d’une partie de la population que la deuxième vague était là ... à ce sujet il faut remarquer que les deux régions les plus touchées à la première vague sont moins touchées à la seconde ... chat échaudé craignant l’eau froide ...

                  pas le moment de se relâcher en tous cas !

                  PS dire que les USA n’ont eu que peu de restrictions est faux bien sûr ... et les États incrédules le payent cash en ce moment comme le Sud Dakota qui a vu sa mortalité tripler depuis début Août comme la Louisiane ou le Texas ou encore le Missouri ...


                  • McGurk McGurk 14 novembre 14:42

                    En préliminaire, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de nier l’importance de l’épidémie

                    Et si justement...entre les chiffres complètement faux et totalement gonflés, les morts faussement attribuées au virus et les mensonges des gouvernements, les véritables données n’existent pas.

                    En conséquence, à part les morts de personnes âgées d’EPHAD qui sont décédées dans la solitude et sans soin, on ne peut en tirer de conclusion.

                    En outre, nous sommes sur le point d’atteindre le pic pour le système hospitalier, et cela est une source légitime de stress.

                    Ce qui est faux. Il a été totalement saturé lorsque l’équipe de nuls de la Mort publique a annoncé un nombre incalculable de symptômes et enjoint les gens à aller en masse à l’hôpital.

                    Plus, bien sûr, la suppression constante de nos capacités hospitalières sousl’égide de l’UE et de nos pseudo-gouvernants.

                    que nous tirons les fruits de la stratégie de restrictions des déplacements de la population

                    Arrêter la vie et l’activité du territoire entier est d’une imbécilité lunaire.

                    Il faut soigner les gens malades. La base de la médecine.


                    • troletbuse troletbuse 14 novembre 15:00

                      @McGurk
                      Arrêter la vie et l’activité du territoire entier est d’une imbécilité lunaire.


                      Plutôt crime de haute trahison
                      C’est la raison pour laquelle ce crime a été supprimé


                    • troletbuse troletbuse 14 novembre 15:01

                      @McGurk
                      De plus, Micron veut une armée européenne afin de livrer l’arme nucléaire aux Allemands. Ce salopard


                    • McGurk McGurk 14 novembre 15:21

                      @troletbuse

                      Oui.

                      J’ai également lu que l’UE va se doter d’un organe de gestion de crise sanitaire « aux pouvoirs étendus ». Autrement dit un outil dictatorial supplémentaire et délocalisé pour ne pas faire face à la colère des peuples européens.


                    • nono le simplet nono le simplet 14 novembre 15:50

                      @McGurk
                      il parait que tous les complotistes vont être envoyés dans des camps de travail ... ça va nous faire des vacances smiley


                    • McGurk McGurk 14 novembre 16:13

                      @nono le simplet

                      Le Canada envisage plus que sérieusement de retenir, dans des camps d’isolement, toute personne atteinte de cette maladie et de celles suspectées de l’être.


                    • alinea alinea 14 novembre 19:21

                      @McGurk
                      Vous oubliez que si 98% des cas sont asymptomatiques, dans ce qu’il reste beaucoup n’iraient pas en réa s’il y avait des soins préalables.
                      Seulement les soins sont interdits, sous les applaudissements de quelques-uns sur ce site...


                    • McGurk McGurk 14 novembre 19:38

                      @alinea

                      Vous oubliez que si 98% des cas sont asymptomatiques

                      J’adore ce genre d’argument. « Vous l’avez en vous mais vous êtes quand même malade ».

                      Ca sert à justifier n’importe quoi, surtout vu la fiabilité des tests PCR.

                      dans ce qu’il reste beaucoup n’iraient pas en réa s’il y avait des soins préalables.

                      Oui, mais sur la base de quoi ?

                      Quand un test est aussi fiable que les numéros du loto, comment fait-on ?
                      Lorsque les chiffres sont bidon, on fait quoi ?
                      Quand le gouvernement ment et tue les gens, quel repère a-t-on ?

                      Seulement les soins sont interdits, sous les applaudissements de quelques-uns sur ce site...

                      Plus précisément ?


                    • VY-rus T VY-rus T 14 novembre 19:48

                      @alinea

                      Pour erradiquer le virus , il faut tester tout le monde et traiter tout les positif , sinon on eradiquera jamais le virus ...

                      Alors certe le traitement peut tuer , 50 000 personne ... mais ne pas traiter en as tuer deja 30 000 et en tuera autant tout les ans pendant 50 ans ...


                    • alinea alinea 14 novembre 22:52

                      @McGurk
                      Je ne fais que rassembler les infos que l’on a ! Dans ma logique basique, interdire la chloroquine est une interdiction de soins !


                    • AlLusion AlLusion 14 novembre 15:41

                      Et dire que si on avait fait comme les Chinois et quelques pays asiatiques, nous ne serions pas là. smiley



                      • zygzornifle zygzornifle 14 novembre 17:23

                        Les chiffres mais sont t’ils exacts ?


                        • roby 14 novembre 17:49

                          On fait dire aux chiffres ce que l’on veut selon qui cela arrange , plus il y a de confusion plus c’est anxiogène pour une majorité de la population.


                          • pierrot pierrot 14 novembre 17:54

                            Article intéressant.

                            Certes la deuxième vague est moins meurtrière que la première en France, grace, an particulier à une meilleure connaissance du virus et des moyens de s’en prémunir et de traiter les patients (corticoïdes, assistance à la respiration, prise en compte des risques cardiaques ...) .

                            Je pense aussi que le palier des contaminations sera atteint vers le début décembre puis une décroissance.

                            Les réanimations devraient plafonner vers 5500 environ ce qui est compatible avec les moyens.

                            le nombre de décès suivra avec un retard de 10 jours environ.

                            A plus long terme en 2021, un vaccin efficace sera trouvé et appliqué pour le personnel soignant et les personnes à risque.

                            L’horizon s’éclaircit mais il faut rester prudent et maintenir les mesures de prévention.



                              • Sozenz 14 novembre 18:03

                                j aime beaucoup vos article en général ; vous etre assez carré

                                mais ... il y a un mais

                                temps que vous utiliserez ce type de mot

                                Amateurisme


                                 c est que vous n avez pas encore accepté de la voir le réalité en face . ne mettez rien si vous ne voulez pas sembler complotiste . mais ne arretez de mettre ces mots .


                                cordialement .

                                 


                                • curieux 14 novembre 19:07

                                  Pour ma part une communication du nombre total de mort en France par semaine dont tant avec la covid me paraitrait plus simple à comprendre, appréhender.

                                  J’ajouterais aussi les chiffres des semaines précédentes voir l’année 2019-2018-2017 pour comparaison (avec ou sans la covid)

                                  j’ai vu un tableau du genre par mois et j’en ai conclu que j’étais devenu un rassuriste. Pas plus de mort à fin sept 2020 qu’à fin sept 2019 ou 2018. Les chiffres étant faux d’aprés certains médias de débunkage de fake news en arguant que certains morts n’avaient pas été enregistrés la bonne année.....cela ne m’a pas convaincu comme argumentation

                                  J’ai comme l’impression qu’il ne sortira rien de bon de cette période, on voit 2 camps qui s’opposent dans la société en ce moment (les pros mesures anti covid et les antis), je me demande si cela n’est pas voulu de monter les gens les uns contre les autres.

                                  Maintenant dés que l’on s’interroge, on est estampillé complotiste

                                  curieusement votre


                                  • alinea alinea 14 novembre 19:23

                                    @curieux
                                    Vous êtes un curieux complotiste ! tandis que je serais plutôt une complotiste curieuse !
                                    Ah la belle langue que la nôtre !! smiley


                                  • curieux 14 novembre 22:06

                                    @alinea

                                    attention nouvelles mesures en prévision ;
                                    le virus se transmettant maintenant par les mots, interdiction de parler, de lire (réfléchir sera encore possible en respectant un protocole strictement encadré)

                                    Par contre pas de souci, vous pourrez aller faire du shopping en décembre avec votre laissé passer dument authentifié
                                    On reconfinerat juste après Noël, trop de bordel à la St sylvestre, trop de clusters je voulais dire.


                                  • alinea alinea 14 novembre 22:48

                                    @curieux
                                    Qu’est ce qu’on fait : smiley ? smiley  ? smiley

                                     ? smiley

                                     ? ou ça : smiley

                                     ?


                                  • curieux 15 novembre 10:43

                                    @alinea

                                    Hier j’écoutais un réanimateur marseillais qui parlait de 3 hypothèses pour la suite (on ne parle plus ici de l’évolution de la maladie mais des changements sociétaux en cours induits par les mesures soit disant sanitaires)

                                    1. Aboutissement du contrôle total des population type orwellien (lire 1984 pour ceux qui ne connaissent pas)
                                    2. révolte, révolution d’une partie de la populace qui risque de se terminer en affrontement type gilets jaunes VS force de l’ordre
                                    3. Avoir le courage de dire NON cad respecter à sa manière les mesures sanitaires (non port du masque sauf si je vois la police, se déplacer librement) au motif que ces mesures vont contre nos propres libertés et se sont montrées inefficaces voir contre productives lors du 1er confinement (qui peut croire qu’un laissé passez fera reculer le virus, cette mesure n’a rien de sanitaire et est clairement politique en plus de nous rappeler les heures sombres de notre histoire)

                                    Pour info, un maire d’une commune de 3000 hbts m’a révélé qu’il reçoit plus de 10 délations par jours (mes voisins ont fait une fête, untel est sorti à telle heure....) bonjour l’ambiance.

                                    Vivant à la campagne, il est facile pour moi d’appliquer le point 3, ce que je fais depuis le début, il faut absolument éviter l’affrontement contre productif, l’objectif étant de faire germer le doute, la réflexion dans l’esprit du quidam.

                                    En ville c’est plus compliqué à faire, ce serait bien qu’une solidarité s’installe parmi ceux (50% des gens de mon entourage à la louche) qui dénoncent ce qui se passe en ce moment (instauration d’une dictature n’ayons plus peur des mots),

                                    Il serait drôle et impossible à gérer si la 1/2 de la population se rendait spontanément à la gendarmerie, commissariat pour faire enregistrer le fait qu’il ne respecteront pas les mesures anti covid, il serait bien qu’en cas de verbalisation dans la rue des dizaines voir centaines de personnes déboulent pour demander à se faire emmener au poste. On peut rêver.

                                    Désolé d’avoir été aussi long.

                                    Bon dimanche


                                  • stef 14 novembre 19:38

                                    Ils nous foutent les pétoches pour qu’on tombe dans la seringue


                                    • pierrot pierrot 14 novembre 21:27

                                      le futur vaccin sera injecté en priorité aux soignants et aux personnes à risque sanitaire.

                                      Les autres attendront un peu.

                                      C’est comme le vaccin contre la grippe utilisé essentiellement par les personnes âgés dont la grippe peut être mortelle.






                                              • Pierre Alain Reynaud Pierre Alain Reynaud 16 novembre 16:18

                                                Ce que révèlent les chiffres de l’épidémie ? Qui peut croire qui ? 

                                                La certitude est que le gouvernement nous « mène en bateau » depuis longtemps. 

                                                Aujourd’hui, on voit bien que l’Etat Macron utilise le Covid 19 à des fins politiques.

                                                Il n’est pas le seul à procéder ainsi en Europe. D’autres pays le font également.

                                                En ce moment, c’est la dictature sanitaire. Demain, ce sera la vraie dictature !

                                                Que chacun fasse son opinion ! www.lafranceliberee.fr


                                                • Sozenz 18 novembre 15:33

                                                  https://www.youtube.com/watch?v=KvDcbCJYH1Y

                                                  jacques brel ; les singes

                                                  un petit résumé de notre histoire !

                                                  courage et ayez la Foi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité