• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Emmanuel Macron face à la 4e vague (2)

Emmanuel Macron face à la 4e vague (2)

« Concernant l’ensemble de la population âgée de 12 ans et plus, l’obligation vaccinale contre la covid-19 constitue la seule option réaliste en termes de responsabilisation personnelle et d’engagement solidaire permettant de préserver sa santé, celle des autres et de parvenir à l’immunité collective. L’obligation s’impose quand une vaccination efficace et bien tolérée peut maîtriser une infection sévère, potentiellement mortelle et incontrôlable par tout autre moyen. » (Académie nationale de médecine, communiqué du 9 juillet 2021).

L’Académie nationale de médecine veut l’obligation vaccinale pour tous les Français âgés de plus de 12 ans. Est-ce pertinent ? Sur le fond, oui ; une population avec un taux de couverture qui se rapprocherait de 100% serait bien mieux protégée qu’avec un taux plus faible. Le principe d’une vaccination obligatoire pour toute la population n’est pas nouveau et a été utilisé pour lutter contre la variole, la diphtérie, le tétanos, la tuberculose et la poliomyélite.

Sur la forme, évidemment non. D’une part, on ne peut pas parler d’obligation sans, parallèlement, envisager des sanctions et un calendrier : à partir de quand serait-il illégal de ne pas être vacciné (il faut du temps, surtout si toute la population doit être vaccinée) ? et comment vérifier qu’on est vacciné ou pas ? En allant sonner à la porte de chaque domicile ? Sans compter les difficultés juridiques voire constitutionnelles.

D’autre part, cela ne sert à rien, dans le cas actuel de la pandémie de covid-19, d’avoir un pays totalement protégé (hypothèse de toute façon impossible à atteindre en raison d’une efficacité du vaccin qui n’est pas de 100%) si on ne vaccine pas les populations de tous les autres pays du monde (ce que dit d’ailleurs l’Académie : « L’Académie nationale de médecine et l’Académie nationale de pharmacie rappellent également notre devoir de solidarité internationale à l’égard des populations démunies du privilège de bénéficier de la vaccination. »).





Bref, on peut comprendre l’obligation vaccinale pour le personnel soignant et les aides à domicile des personnes fragiles car d’une part, cette obligation est réalisable techniquement (interdiction de soigner sans être vacciné, c’est facile à appliquer), et d’autre part, cela paraît pertinent de manière éthique : comment peut-on accepter qu’un soignant puisse contaminer une personne à soigner (personne malade, personne dépendante, etc.) qui, par définition, est fragile et vulnérable (sinon, elle n’aurait pas besoin d’être soignée par quelqu’un d’autre) ?

On peut juste tenter une explication de cette communication : l’Académie de médecine tend juste à faire pression sur l’Élysée avant la très importante allocution que le Président Emmanuel Macron doit prononcer à la télévision ce lundi 12 juillet 2021 à 20 heures. L’Académie le dit clairement : « Promouvoir l’obligation vaccinale, c’est reconnaître l’urgence d’une mobilisation de la communauté nationale dans la lutte contre un nouveau flux pandémique lié aux variants du SARS-CoV-2. Cela exige un effort de communication visant les personnes isolées, vulnérables ou exclues, dépourvues de recours à une information pertinente. ». Il est peu probable que le gouvernement aille dans la voie de l’obligation pour la population totale, comme le préconise notamment François Bayrou (il l’a répété sur LCI et RTL le 4 juillet 2021).

Et l’Académie nationale de médecine n’est pas forcément pertinente quand, le 23 juin 2021, elle demande « la suspension du remboursement des tests RT-PCR et des tests antigéniques pratiqués pour convenances personnelles ». En dehors du fait de savoir ce qui signifie "convenances personnelles", c’est toute la politique (efficace !) de dépistage qui serait remise en cause. Avec plus de 96 millions de tests au total, la France est en effet l’un des pays les plus performants en matière de dépistage. Or, il est indispensable de bien dépister si on veut contrôler l’épidémie. Remettre en cause la gratuité conduirait inévitablement à mettre le brouillard sur la situation épidémique (beaucoup de personnes renoncerait à se faire tester), et ce ne serait certainement pas une mesure qui favorisait la vaccination, qui serait l’objectif de cette suspension de remboursement. D’ailleurs, c’est une des membres correspondantes de cette honorable académie qui l’a redit le 5 juillet 2021 sur France 5, la professeure en maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis de Paris, Anne-Claude Crémieux au sourire aussi dévastateur que ses paroles sont d’or : il faut laisser les tests gratuits pendant la pandémie.

La vaccination est donc l’objet de cet article qui est la suite de celui d’il y a deux jours (au même titre).

Dans ce précédent article, j’affirmais que la quatrième vague épidémique arrivait en France, c’est une certitude car les signaux sont passés tous du vert au rouge sur le front des contaminations. En cause, la progression de variant delta, beaucoup plus contaminant que le variant alpha. Au 11 juillet 2021, la proportion de variant delta dans les nouvelles contaminations en France est majoritaire, évaluée à 58,80%. Il était de 55,30% la veille. Cette progression est très rapide.

Parmi les personnes plus ou moins complotistes, on peut mettre quelques stades. Il y a ceux qui pensent que le covid-19 est une maladie inventée, ou une maladie inoffensive. À ceux-là, je ne peux plus rien faire, si après dix-huit mois de cauchemar, trois confinements en France, la plupart des pays du monde en arrêt économique pendant plusieurs mois, plus de 187,5 millions de malades et plus de 4 millions de personnes décédées (dont 111 325 en France au 11 juillet 2021), ils n’ont toujours pas compris le caractère désastreux de la pandémie et de ses conséquences tant sanitaires qu’économiques, sociales et culturelles.

En revanche, on peut évidemment être raisonnable, penser que ce virus est une véritable saloperie (désolé du mot), qu’il ne s’attaque pas qu’aux personnes fragiles, mais aussi à des jeunes dans des formes certes modérées mais avec des séquelles (voir les cas de covid long), et vouloir que l’été soit il-est-beau, il-est-joli. Tout le monde souhaiterait passer un été agréable, tout le monde voudrait se rassurer et personne n’aime les oiseaux de malheur qui annoncent les malheurs futurs. Donc, aux questions : y aura-t-il une quatrième vague ? Et si oui, quand ? on aimerait tellement dire non, ou du moins, s’il y a une quatrième vague, qu’elle soit pour le mois de septembre, à la rentrée, après les vacances tant méritées après une année difficile d’enfermement plus ou moins strict. Allez, on prend rendez-vous avec le variant delta. Quel jour en septembre êtes-vous disponible ?…

Et pourtant, la réponse est facile à donner : hélas, oui, la quatrième vague arrive, et cela ressemble à un tsunami qui fonce droit sur nous. Les signaux sont clairs, je l’avais évoqué dans mon précédent article et ils se confirment. Le taux d’incidence ne cesse de grimper depuis le 26 juin 2021 (où il était de 18,54) est maintenant, au 9 juillet 2021, de 34,70 personnes contaminées en une semaine pour 100 000 habitants (le double en treize jours). Si on n’est pas convaincu par cet indicateur, un autre indicateur est sans appel : le taux de reproduction du virus est passé de 0,56 au 19 juin 2021 à 1,1 au 3 juillet 2021 (une augmentation de 71,9% en une semaine !). Un taux supérieur à 1 est un très mauvais signe, cela signifie que l’épidémie s’aggrave, que le temps est défavorable.

_yartiCovidDP06

Le nombre de nouvelles contaminations durant les sept des derniers jours a augmenté de 63% par rapport à la semaine précédente. Cette évolution s’observe dans de nombreux pays européens, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’Italie et l’Allemagne, suivant ainsi l’évolution constatée en Grande-Bretagne. Ce dimanche 11 juillet 2021 sur Radio J, le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a indiqué que le nombre de nouvelles contaminations devrait atteindre 20 000 par jour au début du mois d’août 2021, ce qui serait bien plus grave qu’à la première vague s’il n’y avait pas la vaccination. À ce jour, il est entre 4 000 et 4 600 par jour (4 256 le 11 juillet 2021, pourtant en week-end).

Un autre indicateur est le nombre de cas encore actifs (c’est-à-dire, de personnes infectées qui peuvent encore contaminer). Au 11 juillet 2021, ce nombre était de 54 837, en pleine remontée (le nombre le plus faible était 42 374 au 5 juillet 2021, soit une augmentation de 29,4% en seulement six jours !).

Même le nombre des personnes hospitalisées (7 183 au 11 juillet 2021) et le nombre des personnes en réanimation (947 au 11 juillet 2021) commencent à ne plus baisser (à stagner) et devraient hélas remonter dans les prochains jours (comme en Grande-Bretagne : au 10 juillet 2021, 417 personnes étaient en réanimation, à comparer au minimum, 122, au 20 mai 2021).

_yartiCovidDP07

La question est donc : comment la France va-t-elle encaisser le choc de cette nouvelle vague ? La chance, effectivement, c’est qu’il existe une piste efficace, c’est la vaccination. Mais tant que la couverture de vaccination n’est pas généralisée, la vaccination ne sera pas l’unique arme. En effet, tant que "l’immunité collective" ne sera pas atteinte (et le sera-t-elle ? à quel taux de couverture vaccinale ?), le virus et ses variants continueront à circuler et continueront à entraîner hospitalisations et décès. Comme l’été 2020, les contaminations touchent d’abord les jeunes générations, mais ensuite, ce sont les générations plus âgées qui seront touchées, et les personnes non-vaccinées atteintes pourront alors se retrouver en réanimation.

C’est pourquoi la vaccination des autres protège soi-même. La protection individuelle du vaccin est un leurre : son efficacité est de l’ordre de 95%, c’est beaucoup, mais cela signifie aussi que 5% des personnes vaccinées peuvent quand même être touchées par la maladie. Le risque n’est pas négligeable. En revanche, si tout le monde est vacciné, le virus ne peut plus tourner et le risque d’attraper la maladie s’effondre.

L’idée de l’obligation vaccinale généralisée répond donc à cet impératif de protéger toute la population, mais cela de façon très théorique. Elle n’explique pas comment avoir une population totalement vaccinée. Or, l’obligation aurait plus un effet contreproductif qu’un effet efficace. Elle ferait augmenter la part des complotistes antivaccin ("ah, tu vois, je te l’avais dit, ils veulent nous empoisonner !"). Je soutiens que cette catégorie de la population est ultraminoritaire et négligeable en termes de santé publique. En revanche, il reste encore beaucoup de personnes réticentes pour de nombreuses raisons, toujours légitimes, parfois futiles et inattendues (j’ai entendu par exemple un vacancier qui se faisait vacciner au bord de la mer et qui disait : je n’aime pas les ambiances d’hôpital, mais là, le cadre est plutôt festif, j’y suis donc allé).

Concrètement, même si l’Allemagne fait mieux que nous en ce moment, la France n’a pas à avoir honte de sa campagne de vaccination. Elle est massive et efficace même si je préférerais qu’elle s’accélère encore pour pouvoir encaisser le choc de la quatrième vague qui va déferler à l’hôpital dans les prochaines semaines.

Le seuil des 35 millions de Français ayant reçu au moins une dose a été atteint le 7 juillet 2021 (je rappelle que l’objectif du gouvernement est d’atteindre 40 millions au 31 août 2021, ce qui me paraît un objectif trop peu ambitieux). Actuellement, au 10 juillet 2021, plus de 53,3% de la population totale (35 722 248 personnes) ont reçu au moins la première dose de vaccin, et plus de 40,7% (27 255 605 personnes) sont complètement vaccinées. C’est très insuffisant, mais cela donne déjà une belle couverture vaccinale et les vaccinations continuent encore (3,2 millions de rendez-vous ont été pris cette semaine, dont 0,9 pour pour la première dose). C’est pourquoi je ne crois pas justifiée l’obligation vaccinale, à moins de vouloir faire un affichage politique qui me paraîtrait peu pertinent.

C’est normal que depuis quelques semaines, les secondes doses soient plus nombreuses que les premières doses, car c’est dans la chronologie de la campagne de vaccination (il faut bien compléter les vaccinations des mois précédents). Le rythme reste soutenu même s’il s’est ralenti et on peut comprendre que la période estivale rend plus difficile la vaccination. J’insiste d’ailleurs sur le fait que depuis le début de la campagne, il a toujours été possible de faire sa seconde dose dans un autre centre de vaccination que celui de sa première injection. Il faut juste reprendre rendez-vous dans un autre centre de vaccination et annuler le rendez-vous pris avec la première dose (cette possibilité était offerte depuis le début sur Doctolib en mettant comme motif du rendez-vous le choix "seconde dose" prévu à cet effet).

_yartiCovidDN04

Sur les catégories de personnes vaccinées, la couverture est déjà très élevée.pour les personnes à risque. Il est clair qu’il faut poursuivre l’effort et continuer à augmenter cette couverture, mais c’est une erreur de croire qu’on arrive à un plafond. Des personnes même à risques continuent encore à se laisser convaincre et à finalement aller se faire vacciner (il suffit de regarder le rythme, au fil du temps, le taux continue à monter, c’est heureux).

Quant aux plus jeunes, ils se posent rarement la question de la suspicion, ils sont confiants dans les nouvelles technologies. Ils sont plutôt pragmatiques et voient surtout le côté pratique de pouvoir passer des vacances tranquilles et de pouvoir aller dans les rassemblements sociaux en réduisant les risques de contamination.

Ce qui est important, et cela se fait, surtout à l’échelon des communes puisque c’est leur rôle d’être au plus près de la population, c’est de faciliter au maximum la vaccination. Certaines communes n’hésitent pas à installer des mini-centres de vaccination à côté de lieux de rassemblement (festival, concert, animation estivale, etc.). Pour que la personne qui souhaite se faire vacciner puisse se dire que c’est aussi facile que d’aller chercher son pain (plus facile même car elle n’aura rien à débourser). Ou alors, encourager les médecins du travail à vacciner sur les lieux professionnels, ainsi, les salariés peuvent se faire vacciner rapidement pendant une pause travail (Olivier Véran avait annoncé le 1er juillet 2021 que les salariés pouvaient se faire vacciner pendant les heures de travail sans impact sur leur rémunération).

Revenons aux vaccins anti-covid-19. Il faut insister sur le fait que ces vaccins (en France : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen) ont tous réalisé leur phase 3 d’essais cliniques, c’est-à-dire qu’ils ont été validés par les autorités du médicament de nombeux pays du monde sur la base d’essais concluants, selon les règles habituelles. Probablement qu’en Europe, d’autres vaccins seront validés dans les prochains mois, comme le vaccin russe Sputnik V qui jouit aussi d’une grande efficacité (Sputnik V est de même technologie qu’AstraZeneca et Janssen, par vecteur viral).

Aujourd’hui, après plus d’un an d’essais sur l’homme (premiers essais phase 2 en avril 2020) et après sept mois de vaccination grand public massive partout dans le monde, avec plusieurs milliards de doses injectées, on peut facilement conclure que le vaccin est inoffensif et surtout, efficace. Les études se multiplient sur le sujet.

L’argument de personnes ayant un peu peur du nouveau vaccin, en se disant attentistes : attendons de voir sur les autres (ce qui n’est pas une preuve d’un grand courage mais on ne demande à personne d’être courageux, ce qu’on veut, c’est en finir avec cette satanée pandémie), c’est argument est maintenant levé : eh bien, effectivement, c’est démontré sur une échelle planétaire, les vaccins sont efficaces et ont très très peu d’effets secondaires.

Les complotistes antivaccin qui extrapolent les données de veille pharmacologique sont "mignons" : ils se servent de données diffusées par leur "ennemi" pour les tordre et leur faire dire le contraire de ce qu’elles signifient. On se demande vraiment pourquoi ces autorités auraient laissé diffuser ces données supposées si compromettantes, sans, en plus, retirer les dits vaccins du marché, si c’était aussi dangereux que ces vrais désinformateurs le prétendent.

Rappelons que le vaccin n’empêche pas la contamination. Il empêche le déclenchement de la maladie, et surtout, ses formes graves, et permet d’éviter l’hospitalisation, la réanimation voire le décès. Il suffit de comparer, toujours avec le décalage en temps qu’il faut prendre en compte dans l’inertie de l’épidémie, les situations sanitaires des pays en forte épidémie, et comparer ceux qui bénéficient d’une forte couverture vaccinale et ceux qui ont très peu vacciné. Il n’y a pas photo : les dégâts sont majeurs par exemple en Indonésie (plus de 1 000 décès le 10 juillet 2021), en Russie aussi, et des pays comme la Grande-Bretagne qui ont beaucoup vacciné ont peu de décès, peu de personnes en réanimation (même si cela remonte). C’est là l’espérance pour cette quatrième vague : la vaccination massive pourra éviter le pire.

Le problème réside dans la couverture vaccinale. En Grande-Bretagne où la couverture est de 67,5% au 9 juillet 2021 (deux tiers de la population britannique a eu au moins la première dose), on constate cependant une progression du nombre de décès : une augmentation de 63% du nombre de décès ces sept derniers jours (192, soit maintenant plus qu’en France) par rapport à la semaine précédente. Cela reste encore d’un niveau faible, heureusement.

Cette augmentation du nombre de décès se comprend par l’effet de la montée rapide des contaminations en Grande-Bretagne, une augmentation de 30% des nouveaux cas en une semaine, avec 211 009 nouveaux cas durant les sept derniers jours (soit une moyenne quotidienne de plus de 30 000 nouveaux cas, ce qui est énorme !).

C’est clair que, hors vaccination, comme c’était le cas avant février 2021 en France ou en Grande-Bretagne, il y aurait environ 500 décès par jour avec un tel niveau de contamination, et aujourd’hui, en Grande-Bretagne, il n’y a "que" 30 décès par jour en moyenne sur sept jours, ce qui est beaucoup plus faible. Cela démontre l’effet très positif de la vaccination.

Mais néanmoins, c’est encore trop de décès, ce n’est pas négligeable, et cela explique pourquoi le taux de 67,5% n’est pas suffisant comme couverture vaccinale. Du reste, la vraie couverture vaccinale doit se comprendre comme le taux de la population ayant reçu la seconde dose il y a plus de deux semaines, et pas seulement une dose.

_yartiCovidDP09

D’autres internautes inquiets font état d’un certain nombre de personnes vaccinées parmi les personnes contaminées. Dans les faits, plus une population est vaccinée, plus le taux de personnes contaminées étant vaccinées est fort dans un lieu où le virus continue à circuler. Selon les spécialistes, il faudrait atteindre environ une couverture vaccinale réelle (deux doses et deux semaines) de 80% à 90% de la population pour envisager que le virus ne circule plus à cause de la vaccination. On en est encore loin, même dans les pays les plus en avance dans la vaccination.

Ce qui est important de comprendre, c’est que la vaccination est une solution collective, pas individuelle. L’efficacité du vaccin n’est que de 95%, c’est beaucoup mais insuffisant pour avoir zéro mort. C’était prévisible d’ailleurs que les complotistes antivaccin allaient récupérer honteusement la détresse humaine que sont les décès par covid-19 de personnes pourtant vaccinées : 5% des personnes vaccinées ne sont pas protégées, par conséquent, peuvent être contaminées, malades et mourir. Trouver des exemples précis, malheureux, n’invalide en rien l’efficacité globale de la vaccination. Cela avait été d’ailleurs évoqué avant même le début de la campagne de vaccination.

Ainsi, si l’on prend l’état actuel de la situation vaccinale en France, pour simplifier, je prends 27 millions de vaccinés complètement, cela signifie environ 1,4 million de personnes vaccinées non protégées (les 5% pour lesquelles le vaccin n’est pas efficace), et si toutes ces personnes venaient à être contaminées, cela aboutirait à environ 27 000 décès, ce qui reste énorme (l’équivalent de la première vague). On voit donc que la vaccination ne peut pas s’entendre comme une protection individuelle mais seulement comme une protection collective.

C’est pour cette raison aussi que les gestes barrières doivent continuer à être respectés : port du masque dans les lieux clos, distance de sécurité en cas de réunion collective, nettoyer les poignées de porte, de caddie, etc. Bref, rester vigilant malgré l’été et le besoin de se changer les idées.

C’est donc important de préciser que la protection n’est pas de 100%. Cela signifie que la protection sera d’autant mieux assurée que l’ensemble de la population sera vacciné. Car cela permettra de stopper la circulation du virus, et cela grâce à un autre moyen que celui qu’on connaît maintenant trop souvent, à savoir le confinement. C’est cela la vraie alternative : vaccination ou confinement, à vous de choisir !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (11 juillet 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Emmanuel Macron face à la 4e vague (2).
Emmanuel Macron face à la 4e vague (1).
SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England, Technical briefing 17, Publlic Health England, 25 juin 2021 (à télécharger).
Bosetti et al., Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations ; a modeling study applied to France, Institut Pasteur, 28 juin 2021 (à télécharger).
Covid-19 : Où en est l’épidémie en France ? Et faut-il avoir peur du variant delta ?
Covid-19 : la divine surprise.
Vive le déconfinement, mais attention au relâchement !
Covid-19 : passe sanitaire et obligation vaccinale.
Dénigrements du vaccin Pfizer sur le Web : une origine russe ?
Plus de 20 millions de Français vaccinés : et moi et moi et moi.
Covid-19 : le passe sanitaire né dans la douleur en France.
Levée des brevets des vaccins anti-covid-19 : de la théorie à la pratique.
La balance bénéfices-risques du vaccin d’AstraZeneca.
Covid-19 : 100 000 décès en France, 1 million en Europe.
Le vaccin russe Sputnik V.
Témoignage : au cœur d’un centre de vaccination contre le covid-19.
Origine du coronavirus SARS-CoV-2 : détecté et en circulation en France depuis le 5 novembre 2019 ?
La technologie à ARN messager de Katalin Kariko.
Pandémie de covid-19 : plus de 2 millions de décès et une poignée de néo-négationnistes.
7 questions sur les vaccins contre le covid-19.
Covid-19 : vaccins et informations parcellaires.
La lune de Jupiter.
Faudra-t-il rendre obligatoire le futur vaccin contre le covid-19 ?

_yartiCovidDP08
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.23/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • phan 12 juillet 12:42

    Le médecin Martin Blachier était l’invité de l’émission Punchline et il n’a pas hésité à donner son opinion sur la situation. Il considère qu’il y a un vrai manque de décision du côté du gouvernement. Pour lui, la stratégie vaccinale d’Emmanuel Macron n’est pas la bonne. Le spécialiste de santé publique est très contrarié et explique que le Président est encore dans un “schéma moyenâgeux”. Il faut agir et prendre de nouvelles dispositions. Est-ce que nos vacances d’été auraient été plus sereines ? Martin Blachier ne voit qu’une seule solution pour résoudre cette pandémie : rendre la vaccination obligatoire pour mettre ce virus derrière nous. Pour l’épidémiologiste, “La règle qui permettrait de sortir de ce cauchemar, nous n’osons pas la prendre”.


    • phan 12 juillet 15:46

      Pour Blachier, Macron & Compagnie on peut voir ces vidéos suivantes :

      Martin Blachier Comedy Club #1 : EHPAD, vaccins et rigolade
      https://www.youtube.com/watch?v=pVHyShHgDXQ

      Martin Blachier Comedy Club #2 : médecin, businessman et esthéticien ?
      https://www.youtube.com/watch?v=sDle9M51VaA

      Martin Blachier Comedy Club #3 : pro-Raoult et anti-Lacombe ?
      https://www.youtube.com/watch?v=hkYRiNk7VZs

      Martin Blachier Comedy Club #4 : est-il COMPLOTISTE ?
      https://www.youtube.com/watch?v=M8Dxw4UdSn4

      Martin Blachier Comedy Club #5 : moitié Dark Vador, moitié Raoult ?
      https://www.youtube.com/watch?v=Q87aitJlZ5Q

      Martin Blachier Comedy Club #6 : confinement, masque et rigolade
      https://www.youtube.com/watch?v=O-n4SBlV4do

      Vaccination obligatoire : mensonges, menaces et rigolades
      https://www.youtube.com/watch?v=pAwnME8x0lQ

      Blanche Gardin : « Nous vivons maintenant dans un pays où les journalistes sucent plus de bites que les prostituées » © Blanche Gardin


    • ETTORE ETTORE 12 juillet 13:51

      Au début « l’état » à cloué le bec au médecins.

      Asphyxiant, les moins corrompus.

      Aujourd’hui, suite à ce repiquage , de valeurs, les « médecins » tel que

      BLA BLA CHIER, veulent la clouer à l’Etat, Etat, qui plus en état, de téter quoi que ce soit.

      Nous assistons à un nourrissage du pouvoir à la seringue, alors que les urnes se vident, des mains, des affamés de la démocratie !

      Un morpion qui se mord la queue, ne ferait pas plus idiot ! :

      A propos......

      A quand un waxx anti Râ KotO ?


      • nanobis 12 juillet 14:08

        Ils sont très bien ces vaccins surtout les US. Regardons les résultats en UK et Israêl ! ça n’a pas l’air de marcher pour le delta ! qui est majoritaire.


        • Pascal L 12 juillet 14:28

          Aujourd’hui, nous savons que le vaccin n’est pas la solution...

          L’Etat d’Israël a annoncé que son vaccin (Pfitzer) n’est efficace qu’à 64%, donc ce n’est pas suffisant pour juguler la pandémie.

          Aucun vaccin, malgré le déni de M. Veran, n’est arrivé à la fin de la phase expérimentale. Le protocole de Nuremberg prévoit que dans ce cas, il faut une information détaillée des risques, information qui n’est jamais faite honnêtement en France.

          A propos des risques, la base de donnée européenne tient la comptabilité des suspicions des effets secondaires. Elle arrive tout de même à plus de 17000 décès en Europe et plus d’un millions de signalement. Vu la disparité des signalements d’un Etat à l’autre, il apparaît manifeste que ces signalements sont largement sous-évalués. On nous explique que la corrélation n’est pas établie mais une simple analyse de l’intervalle de confiance devrait nous persuader du contraire.

          Le conseil de l’Europe a largement déconseillé de rendre ce vaccin obligatoire dans sa décision 2361/2021 du 27 janvier 2021 et publié en mars. Il a également demandé à ce que le pass sanitaire ne puisse servir à autre chose qu’à une analyse médicale au risque de perdre le secret médical. 

          Les traitements dès les premiers symptômes s’avèrent efficaces, y compris sur ce variant, contrairement aux vaccins. Ivermectine ou Hydroxychloroquine + antibiotique et zinc dans les 5 premiers jours et anti-histaminique en cas de réaction après 8 jours. Il y a une grande disparité en Inde entre les Etats qui ont mis en œuvre ces traitements et ceux qui ont fait d’autres choix.

          Le virus delta s’avère assez peu grave pour la majorité de la population et c’est une bonne nouvelle. Il vaut peut-être mieux protéger les populations fragiles et laisser le virus se développer dans le reste de la population.

          Il est intéressant de constater qu’aucun vaccin n’a été rendu obligatoire pour la grippe, malgré le nombre de victimes. Et pourtant, les effets secondaires de ces vaccins sont bien plus faibles que pour la Covid. Sans doute, le constat que les vaccins ne sont pas très efficaces sur des virus qui mutent facilement.

          Il apparaît évident que nous sommes en train de plonger dans une dictature sanitaire. Le pass sanitaire crée une différence entre les bons et les mauvais citoyens. Que craignent donc les personnes vaccinées, sinon une atteinte à ce qu’ils pensent être leur liberté de mouvement ? S’ils pensent que le vaccin est efficace, ils ne devraient pas craindre de se faire contaminer... C’est une forme volontaire d’esclavage où ils ont échangé le droit de vivre contre leur liberté. Celui qui est libre n’a pas peur pour sa vie. Comme dans toute idéologie totalitaire, il est nécessaire de désigner un ennemi à combattre. Les non vaccinés sont une cible efficace.


          • véronique 12 juillet 14:59

            @Pascal L

            À propos du pass sanitaire, il est probable que de nombreuses personnes vaccinées pensent que ce pass est lié au fait qu’il y a des personnes non vaccinées, le pass n’étant là que pourr inciter. Or il est vraisemblable que le pass sanitaire n’ait rien à voir avec ça. Même si 100 % de la population est vaccinée, il y aura le pass. Pour l’instant c’est une mesure provisoire, on verra dans deux mois ce que ça veut dire.


          • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 12 juillet 16:34

            @Pascal L
            Dommage qu’Agoravox bloque la notation « 3 étoiles »...


          • Mirlababo 13 juillet 10:42

            @Pascal L

            Israël 

            193 nouveaux cas 12 Juillet 2021.
            10 000 nouveaux cas durant le pic du mois de Janvier 2021. 

            (Apparté) l’augmentation du nombre des contaminés est en corrélation avec l’augmentation du nombre de tests à cause des VACACANCES pas de delta bravo charlie. 

            Les hôpitaux se vident en France, pas l’inverse, situation à l’instant T.

            Tout le monde ne cesse d’affabuler.

            PS : je n’encourage personne à se vacciner tout comme je dénonce les propos anti vaccins. Chacun était libre de choisir jusqu’à hier soir et les délires de Macron.


          • Taverne Taverne 12 juillet 14:33

            Quand l’esprit refuse d’admettre qu’il n’existe aucune solution définitive et efficace, il en arrive à se convaincre du contraire. Ainsi, d’aucuns affirment (gratuitement car leur argument s’appuie sur du sable) que la vaccination générale nous sauvera tous. Or, on sait très bien que c’est faux et que les variants se développeront dans les pays pauvres que l’on néglige.

            Quand l’esprit parvient, non sans mal à prendre du recul en face des sommités scientifiques et de leurs arguments d’autorité, il ne s’en laisse pas moins impressionner jusqu’au point de panique par de simples chiffres. Or, disons-le, un millier de cas de juillet 2021 n’équivaut pas à 1 millier de cas de la première vague. L’immunité naturelle s’est répandue, la vaccination aussi. Le virus est exactement le même. Il n’est pas plus dangereux que le premier. De même, présenter les données sous forme de pourcentages pour faire paniquer les gens, c’est un procédé honteux. 60 % d’augmentation de cas !! Et alors ? Qui dit « cas » ne dit pas « malade ». 60 % de 10 personnes dans un département, cela fait peu en valeurs brutes.

            Voilà deux biais que la raison devrait éviter : cesser de croire à la panacée universelle, cesser de prendre peur en voyant des chiffres et des courbes.

            Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre des mesures d’endiguement, d’anticipation et de prudence.


            • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 12 juillet 14:52

              il est bien ce nartic : Vachination ou CON-finement à vous de choisir, c’est le docteur Ragototo qui le dit en prélude au discours de notre vénéré (baffé) président ce soir.

              C’était l’épisode 33 de la saison 2 COVIDIOT 2021 une saison qui va se terminer en octobre 2020

              Oh la vache meuuuuuuuuuuuhhhhh

               :-O

              En attendant la saison 3 COVIDIOT 2022 qui ne va pas être triste, elle parlera surtout d’économie avec une reprise économique extraordinaire, des millions de créations d’entreprises avec des millions d’emplois à la clé,

              La START UP NATION va démarrer,

              Patience les ploucs et gardez vos distances et vos mamasques sur le bec

               smiley



              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 juillet 15:33

                @Bendidon
                 
                 ’’ Vachination ou CON-finement à vous de choisir
                 
                 peste ou choléra.


              • Patrick Huet 12 juillet 19:11

                @Francis, agnotologue
                On peut choisir une troisième voie : les dégager de la scène publique !
                Et les traduire en justice pour haute trahison envers leur pays.

                Si tous les soignants, tous les médecins, tous les directeur d’établissements s’accordent, manifestent ensemble et refusent ouvertement et clairement la vaccination et le pass sanitaire, alors tous les Macron de l’univers et tous les syndicats complices pourront toujours hurler.

                C’est le peuple qui détient le vrai pouvoir ! (on lui a toujours dit l’inverse, pour mieux le museler), mais c’est lui malgré tout qui peut décider de ce que sera sa voie.


              • Taverne Taverne 12 juillet 14:56

                « C’est cela la vraie alternative : vaccination ou confinement, à vous de choisir  ! »

                Voilà une conclusion plus que navrante d’un article utile et qui n’est pas mauvais. L’auteur aurait pu s’abstenir d’agiter ce mensonge en forme d’alternative arbitraire.

                « Le Roi, juste et prudent, ne veut que ce qu’il peut. » (Corneille, Nicomède). Une phase que devrait méditer François Bayrou...


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 juillet 15:30

                  @Taverne
                   
                   ’’« Le Roi, juste et prudent, ne veut que ce qu’il peut. » (Corneille, Nicomède)’’

                   La politique n’est pas de savoir ce qu’il faudrait faire, mais ce que l’on peut faire.


                • Zolko Zolko 13 juillet 01:38

                  @Taverne

                  « C’est cela la vraie alternative : vaccination ou confinement, à vous de choisir  ! »


                  Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi l’option « soigner les malades » n’est JAMAIS envisagé. JAMAIS !!! Alors qu’il existe une liste de produits qui produisent de bons résultats sur le terrain.
                   
                  La seule explication complotiste est qu’ils ne veulent pas soigner les gens, ils veulent 1) les vacciner et 2) entretenir la panique.

                • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:02

                  N’oublions pas de dire aux pro-vaccins que ce sont eux a leurs risque et périls qui servent de cobayes car les vaccins n’ont bénéficiés que de simulations .


                  • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:04

                    Passé sous silence depuis Mars, un malade décédé en Belgique a été contaminé par 2 souches distinctes de Corona ....


                    • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:09

                      Je ne suis pas contre la vaccination, en réalité je m’en contrefiche mais je suis contre le pilonnage du gouvernement des pseudos scientifiques au garde a vous et des pro-vax sur le sujet.

                      Bientôt des rafles de la police et des camps de vaccinations obligatoires .... 


                      •  Captain Jack John 12 juillet 15:31

                        Zygzornifle salut !

                        « Bientôt des rafles de la police et des camps de vaccinations obligatoires .... » 


                        Et ceux qui ne voudront pas se soumettre à l’Empire Vacciné se retrouveront retranchés dans un village qui sera par la suite entouré de quatre camps ... Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petibonum ... smiley ... 

                         


                      • pemile pemile 12 juillet 15:47

                        @John « un village qui sera par la suite entouré de quatre camps ... Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petibonum »

                        Et la potion magique locale marche contre la légion Covidius ?


                      •  Captain Jack John 12 juillet 16:06

                        Pemile salut !

                        Je ne sais pas si on aura réellement besoin de potion magique vu qu’il soit possible que l’Empire Vacciné se sera autodétruit dans les quelques années qui suivront à la phase de la Grande Injection ... 


                      • pemile pemile 12 juillet 16:16

                        @John « possible que l’Empire Vacciné se sera autodétruit dans les quelques années qui suivront à la phase de la Grande Injection ... »

                        Faut peut être arrêter de jouer à se faire peur, est-ce que Astérix et Obélix avaient exiger que Panoramix leur fournisse une AMM en bonne et due forme ?


                      • HΞŁŁБФUЛÐ cyrus 12 juillet 16:26

                        @pemile

                        Faut peut être arrêter de jouer à se faire peur

                        Et c’est toi qui oses dire ça, après avoir cautionné la stratégie de la peur instillée par le gouvernement ?

                        T’as une idée du nombre de gens qui se sont suicidé à cause de la fermeture de leur commerce seul moyen d’existence ? De ceux qui ont été ruiné et dont les bien ont été saisit ? 

                        T’est vraiment un égoïste sans foi ni loi ... Immonde et répugnant.


                      • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 15:15

                        Le Ministre Véran nous a menti il y a un an et demi et certainement grâce a lui une quantité non négligeable de citoyens sont morts lorsqu’il annoncé que le masque ne servait a rien et qu’il pouvait être même dangereux.

                        C’est comme la gripette de la Buzyn.

                        Comment puis je accorder le moindre crédit a ce fieffé menteur, qu’il se fasse remplacer son sang par du vaccin et que grand bien lui fasse .....

                        Plus on insiste plus je me rebelle, c’est comme la pub, je me fais un plaisir de ne jamais acheter quoique ce soit qui est vanté par la pub .   


                        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 12 juillet 16:37

                          @zygzornifle
                          On est au moins deux !!  smiley


                        • Taverne Taverne 12 juillet 17:01

                          @zygzornifle

                          Il faut tenir compte du Véran « delta plus » qui n’a pas fini d’évoluer au point que l’on se demande si l’alphabet grec suffira pour ce ministre. smiley


                        • xana 12 juillet 18:26

                          @Le421... Résistant

                          Et trois maintenant.
                          Qui peut encore faire confiance à ces vendus ? A ces menteurs ?

                          Seul Pemile fait encore semblant d’y croire pour gagner sa croûte...


                        • pemile pemile 12 juillet 18:55

                          @xana « Seul Pemile fait encore semblant d’y croire pour gagner sa croûte.. »

                          wiwi et d’après le Bondindon je suis accroc au monde, libé, l’obs et le fig ! smiley


                        • troletbuse troletbuse 12 juillet 18:08

                          J’espère que Micron s’est acheté une bouée de secours pour la 4eme vague.

                          Surtout si elle se produit dans la piscine de Bregancon.  smiley



                            • Zolko Zolko 13 juillet 01:44

                              @phan

                              Il nous vient d’Inde, et est commercialisé sous le nom de « variant delta »

                               
                              en fait, c’est pas con : si la guérison est une option pour avoir ce foutu passe sanitaire, je vais me faire le variant delta et HOP ! pas de vaccin. Où peut-on se le choper ?
                               
                              Je suis sérieux là. C’est une solution à ce délire. L’arroseur arrosé. Faisons passer ce message à tous et on contournera la complot du Grand Reset.

                            • HΞŁŁБФUЛÐ cyrus 13 juillet 02:00

                              @Zolko
                              https://fr.wikihow.com/simuler-une-fi%C3%A8vre

                              pour le PCR , des debris hospitalier zone covid smiley


                            • véronique 12 juillet 18:37

                              Je ne comprends pas comment on peut dire qu’il n’est pas possible de rendre la vaccination obligatoire sous le seul prétexte que la mise en œuvre de cette obligation serait concrètement difficile et qu’il faudrait prévoir des sanctions.

                              Je vous renvoie au code de santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006072665/LEGISCT A000006171171/#LEGISCTA000006171171

                              On y apprend que les personnes qui résident en Guyanne doivent être obligatoirement vaccinées contre la fièvre jaune. Ou bien que dans certaines circonstances un décret ou un arrêté préfectoral peuvent rendre obligatoire la vaccination ou la revaccination antivariolique pour toute personne quel que soit son âge.

                              Pour ce qui est des sanctions, c’est justement sous la présidence macron que les sanctions pénales prévues pour non vaccination obligatoire ont été abrogées. Parce que la tendance c’est davantage le pass sanitaire que l’obligation vaccinale en fait. Alors c’est un peu gonflé de jouer les naïfs sur ce sujet, comme si on n’avait jamais en France instauré d’obligation vaccinale génerale, y compris pour les adultes.

                              Donc rien n’empêche d’un point de vue concret, de décider d’une obligation vaccinale. Le contrôle de cette obligation peut se faire à partir des informations envoyées aux agence régionales par les vaccinateurs.

                              Et il est possible aussi de réintroduire le principe d’une sanction, peut-être pas aussi grave qu’avant (le refus de vaccination obligatoire était un délit). Bien sûr tout contrôle devrait permettre une régularisation dans un délai raisonnable, avant de sanctionner. Ça peut paraître très liberticide comme système (pour ceux qui pensent qu’ils n’iront pas dans les festivals ou au restaurant), mais ça l’est bien moins que de devoir montrer un pass valide pour aller au cinéma, au restaurant etc., qui peut créer, outre une obligation de fait sous une apparence de liberté, un contrôle permanent de chaque personne.

                              Donc encore du blablabla pour laisser penser que seul le pass sanitaire est possible, ou même le pass vaccinal, et surtout pour éviter d’aborder la question essentielle de l’obligation vaccinale générale, c’est-à-dire les conditions de fond qui permettraient de la mettre en place : efficacité, innocuité et nécessité du vaccin. Les fameuses difficultés juridiques ou constitutionnelles, évoquées dans cet article comme s’il s’agissait de simples tracasseries administratives, alors que justement, ces « difficultés » sont là pour vérifier que si on porte atteinte aux libertés, on le fait vraiment pour protéger la santé de tous contre un fléau très important.

                              Il faut ajouter que le gouvernement a eu moins de scrupules à imposer le masque y compris là où il est inutile, le confinement, les restrictions de circulation et le couvre-feu.


                              • pharmacien 12 juillet 18:50

                                La phase 3 d’essais cliniques n’est pas terminée du tout. pour certains vaccins elle se terminera en fin 2022 pour d’autres fin 2023. les effets long terme ne sont pas évalués pas davantage que la cancérogenèse. Les vaccins mettent en moyenne 8 ans d’essais avant une mise sur le marché. Il n’est donc pas tout à fait honnête de dire que ces vaccins sont surs puisqu’on ne le sait pas vraiment ! L’AMM est d’ailleurs conditionnelle c’est à dire provisoire tant qu’on ne reconnaît aucun traitement.

                                rendre la vaccination obligatoire est potentiellement dangereux. surtout que le variant delta quoique plus contagieux , n’est visiblement pas plus dangereux au contraire, cela permet peut-être d’augmenter l’immunité collective. Faire de la propagande pour le vaccin ne le rendra pas plus efficace ni plus attrayant.

                                Les chiffres disent ce qu’on veut pour la « mortalité » du covid ! n’oublions pas que les épidémies les plus récentes ont duré entre 1 et 2 ans avant de disparaître....est il nécessaire de rendre obligatoire pour tous la vaccination dans ces conditions ?


                                • fabrice 12 juillet 18:58

                                  Je vous cite : Revenons aux vaccins anti-covid-19. Il faut insister sur le fait que ces vaccins (en France : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen) ont tous réalisé leur phase 3 d’essais cliniques, c’est-à-dire qu’ils ont été validés par les autorités du médicament de nombreux pays du monde sur la base d’essais concluants, selon les règles habituelles Ces affirmations sont fausses , les phases d’essais sont toujours en cours https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/07/08/covid-19-les-essais-de-phase-3-des-vaccins-sont-ils-termines-depuis-des-mois-comme-l-affirme-olivier-veran_6087580_4355770.html 

                                  et il s’agit d’autorisations de mise sur le marché dîtes conditionnelles.
                                  En effet, une AMM conditionnelle permet l’autorisation de médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l’efficacité et la sécurité ne soient disponibles. Cela est possible uniquement si les bénéfices de la disponibilité immédiate du médicament l’emportent sur le risque inhérent au fait que toutes les données ne sont pas encore disponibles. L’AMM conditionnelle rassemble tous les verrous de contrôles d’une autorisation de mise sur le marché standard pour garantir un niveau élevé de sécurité pour les patients. https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-vaccins/covid-19-vaccins-autorises

                                   


                                  • ETTORE ETTORE 12 juillet 19:58

                                    Si la mise en vente de ces vaccins est effectivement bien « conditionnelle », notre liberté, ne l’est absolument pas.

                                    Pas de jugement, condamnation par contumace des innocents de crimes....

                                    ( jugés possibles) dont on surcharge les « pré-venus » par courriers médiatiques médisants..

                                    Quelle belle cour de justice, avec de si beaux dindons de la farce .


                                    • leypanou 12 juillet 20:04

                                      que ces vaccins (en France : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen) ont tous réalisé leur phase 3 d’essais cliniques, c’est-à-dire qu’ils ont été validés par les autorités du médicament de nombeux pays du monde sur la base d’essais concluants, selon les règles habituelles  : quelle contre-vérité.

                                      Une dame ayant développé le syndrome de Guillain-Barré après une injection de Moderna téléphone à Moderna pour les mettre au courant. Moderna répond que le vaccin Moderna n’a pas été approuvé par le FDA mais a eu seulement une autorisation d’utilisation temporaire, qu’il n’y aucun vaccin approuvé par le FDA contre le covid, et que les conséquences à long terme ne sont pas connues (détails le début de l’article ici).

                                      Ce qui est croustillant est que Moderna avoue que les gens participent comme cobayes d’une opération sans le savoir.


                                      • Petite lacune de merd2 du système de vaxxination .

                                        Un médecin a le droit de se vacciner lui-même mais le médecin met la dose de vaccin dans les chiottes ( ce geste est honorable mais un peu lâche) puis il se remplie son attestation de vaxxination bénéficiant de tout, sans se pourrir la vie , n’est ce pas m’sieur Macron . .

                                        Les personnels soignants et le citoyen lambda n’ont pas cette liberté .


                                        • HΞŁŁБФUЛÐ cyrus 12 juillet 21:46

                                          @SPQR complotiste chasseur de comploteur...

                                          TREIZE EX-ACTE smiley

                                          Ya pas de complot puisque il est tout seul ...
                                          le citoyen lambda ne devrais pas metre en doute l’ integrité de nos personel medicaux ou administratif ....

                                          On as jamais eu d’ exemple de magouille dans ces milieux la , c’ est pas comme si on avais eu le sang contaminé ou les magouille de cahuzac ...

                                          Ha ces complotisque qui veulent pas oublier (SIC ) vite du GHB pour leur effacer la memoire smiley

                                          Par simple equité , on devrais tous etre tester pour voir si on est vraiment vacciner ou si certain ont triché , avant meme d’ oser suggerer la vaccination obligatoire smiley


                                        • ETTORE ETTORE 12 juillet 23:08

                                          Ce soir, Lundi 12 Juillet 2021, la France est entrée en dictature, par un appel au meurtre, de toute personne opposant son intégrité corporelle, à la corruption financière.

                                          Quand je pense que l’on condamne pour une quenelle, alors que le bras levé, raide, vers les nues de l’hypocrisie, est à nouveau plébiscité.

                                          HEIL !


                                          • HΞŁŁБФUЛÐ cyrus 12 juillet 23:22

                                            @ETTORE

                                            Les sidaîque portant une maladie mortelle a plus ou moins longue echeance selon les traitement ( a des coup exorbitant ) que nous leur payons auront le droit d’ enculer nos momes en boite A cul sans avoir a decliner leur statut sanitaire .

                                            Alors que nous notre statut serologique nous interdira tout les lieux publique y compris alimentaire ...


                                          • ribouldingue ribouldingue 13 juillet 01:18

                                            Et oui, mesdames, messieurs nous sommes en guerre et je suis en campagne pour la présidentielle.

                                            Le seul remède contre le virus c’est la réforme des retraites, la réforme de l’assurance chômage et la rilance que je prévois à 6 % pour se sortir de ce merdier. Bla bla bla. Avec les confinements à répétition les français ont épargnés à outrance au lieu de consommer inutilement.

                                            A cause des salauds d’ épargnants, l’inflation est à nos portes ! Demain pour un euro, vous n’aurez plus que la moitié d’une baguette, alors qu’aujourd’hui grâce à la planche à billets vous payez encore la baguette 1 euro. ; Nous vivons dans un pays en faillite car il faut rembourser la dette colossale de la crise de 2008 en rajoutant les 100 milliards d’euros que j’ai réussi à gratter à l’Europe, pour cela il faut travailler plus.

                                            Je vous impose de travailler jusque 64 ans en 2022 une fois que je serai réélu puis en 2023 travailler jusque 67 ans en 2024 travailler jusque 70 ans et 2025 enfin la retraite par capitalisation.

                                            Quant à la vaccination obligatoire parlons en ; Il suffit de se tourner vers Israël où 70 % de la population est vaccinée et pourtant : Covid-19  : ces étonnants cas de variants Delta qui obligent Israël à reconfinerÀ Binyamina, dans le nord du pays, les déplacements sont limités au strict minimum en raison de l’apparition d’un foyer de contaminations liées au variant Delta, aussi dit « indien ». Dans un pays où l’on est massivement vaccinés, ces clusters interrogent.


                                            Source le parisien du 21 juin 2021.


                                            Vaccination gros foutage de gueule ! on en reparlera lors des effets secondaires massifs de la population vaccinée les yeux fermés.




                                            • Petite lacune de merd2 du système de vaxxination .

                                              Un médecin a le droit de se vacciner lui-même mais le médecin met la dose de

                                              vaccin dans les chiottes ( ce geste est honorable mais un peu lâche) puis il se

                                              remplie son attestation de vaxxination bénéficiant de tout, sans se pourrir la vie ,

                                              n’est ce pas m’sieur Macron . .

                                              Les personnels soignants et le citoyen lambda n’ont pas cette liberté .



                                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 juillet 09:27

                                                @SPQR complotiste chasseur de comploteur...
                                                 
                                                ’’Un médecin a le droit de se vacciner lui-même mais le médecin’’
                                                 

                                                Les policiers sont exonérés de cette obligation.
                                                 
                                                C’est simple tous les opposants que la dictature craint, elle en fait des collabos.


                                              • La Loi Kouchner : la liberté de choix thérapeutique


                                                L’Article L1111-4 du code de la Santé Publique précise
                                                Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment.
                                                La vaccination étant un acte médical, le patient est en droit de l’accepter ou de le refuser.

                                                • Après les déclarations de Macron sur la vaxxination obligatoire et les menaces sur nos libertés individuelles avec le pass sanitaire ...

                                                  Le plus terrifiant , le plus clivant est le silence glaçant de la totalité des partis politiques .

                                                  Pas un parti politique ne s’est opposé à Macron .

                                                  LR

                                                  PCF

                                                  PS

                                                  EELV

                                                  UDI

                                                  Agir en semble

                                                  LREM

                                                  MODEM

                                                  RN

                                                  LFI

                                                  Lutte ouvrière

                                                  M R

                                                  M D

                                                  Debout la France

                                                  UPR

                                                  Action Française.........etc ,,,

                                                  TOUS DES BASTARDS , TOUS DES POURRIS


                                                  • véronique 13 juillet 07:55

                                                    @SPQR complotiste chasseur de comploteur...

                                                    S’opposer comment ? Parce que j’ai vu que deux partis avaient réagi dès hier soir.


                                                  • véronique 13 juillet 08:48

                                                    @véronique

                                                    J’avais oublié Dupont-Aignan, ça fait 3 partis.


                                                  • véronique 13 juillet 08:52

                                                    @véronique

                                                    Pour info l’avocat Di Vizio a aussi réagi dès hier soir.



                                                  • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 07:55

                                                    Si on a besoin d’une transfusion aura t’on le choix entre un sang pur et un sang bourré de vaccins ? 


                                                    • véronique 13 juillet 08:15

                                                      @zygzornifle

                                                      Déjà il faudra pouvoir franchir le seuil de l’hôpital puisque le pass sanitaire est exigé aussi pour ce lieu.


                                                    • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 08:05

                                                      On va rigoler bientôt devant les mensonges inventés par le gouvernement et véhiculé par les merdias et leurs journalopes pour cacher les effets indésirables de ces vaccins, les spécialistes vont défiler sur les plateaux pour nous annoncer une épidémie d’hallucinations collective ... 


                                                      • ETTORE ETTORE 13 juillet 09:13

                                                        @zygzornifle

                                                        C’est bien la problématique de ce foutage de gueule en accéléré.
                                                        Faire en sorte, que le maximum de pingouins soient waxxinés, avant que le nombre de handicaps, ne décrédibilise à tout jamais ces explorateurs de l’infâme.

                                                        Il ne faudra pas les oublier, tout comme les bourreaux de la dernière guerre, il faudra les débusquer et les faire payer pour leurs actes de traitrise envers le peuple.
                                                        Certains, seront encore jeunes, ce seras tant mieux, parce que la peine seras bien plus longue. Les juger ? Pourquoi faire ? La peine commence par l’application de la même peine que celle imposée à leur habitants.
                                                        La fin, également devras être à l’identique.


                                                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 juillet 08:37

                                                        926 000 prises de RDV en quelques heures sur DOCTOLIB suite a l’annonce des restrictions liberticides renforcé pour les non vaccinées ! Quel chantage odieux de MACRON !!!

                                                        .

                                                        926 000 trouillards !

                                                        .

                                                        Quel chantage odieux par des criminels !
                                                        C’est un crime contre l’humanité de vacciner les gens avec des vaccins expérimentales !

                                                        .

                                                        Je ne cèdera pas ! Qu’ils viennent me chercher avec les CRS !!!

                                                        .

                                                        Non aux vaccins ARNm expérimentales contenant la protéine SPIKE qui est toxique que ses criminels nous imposent !
                                                        .

                                                        C’est odieux ce chantage à ne pas verser les salaires aux non vaccinées et de nous refuser l’entrée dans les centres commerciales, c’est à dire de nous empêcher d’acheter à manger !

                                                        .

                                                        J’appel à une manifestation géante !

                                                        .

                                                        Ce gouvernement ne doit pas terminer son mandat !

                                                        Macron & Co démission !



                                                        • ETTORE ETTORE 13 juillet 09:05


                                                          Pas un parti politique ne s’est opposé à Macron .

                                                          ( qui ne dit mot, consent ) La belle unité des sourds muets !,

                                                          C’est comme pour les votes : Plein de prospectus colorés, une urne, une fente, dedans...TOUT devient ....pareil. Et on en as une preuve flagrante aujourd’hui.

                                                          Quand on as un nazillon notoire, qui se prend pour le sauveur de l’humanité, c’est fou comme il se trouve des cloportes pour lui lécher le dard, afin qu’il ne se sente plus pisser.

                                                          Il faut d’une manière ou d’une autre, expulser ce parasitage, de la cage dorée ou il procrée ses idées.

                                                          Après qu’on le lapide ou qu’on le pende, cela feras partie des réjouissances laissées au peuple.

                                                          Cette saloperie, pré programmé, nous conduit tout droit vers une guerre civile.

                                                          Pour un « pas fini » qui voulait réécrire l’histoire de France, il n’est pas allé trop loin, niveau références.

                                                          J’attend de voir, si les forces armées, vont défiler avec le bras levé !.


                                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 juillet 09:38

                                                            @ETTORE
                                                             
                                                             ’’J’attend de voir, si les forces armées, vont défiler avec le bras levé ! ’’
                                                             
                                                            Les forces de polices sont exonérées de vaccination.
                                                             

                                                            Vous en rencontrerez partout, en civil.


                                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 juillet 13:07

                                                            @Francis, agnotologue

                                                             
                                                             la question que je pose au sujet de l’exonération des FDP : seront-ils exonérés en tant que FDP, ou bien leur carte professionnelle leur servira-t’elle de pass ? Si oui, ce sera la rupture de l’égalité républicaine et le retour aux privilèges.
                                                             
                                                            Nous devrions exiger que tous ceux qui nous contrôleront à l’entrée ou dans les espaces soumis à un pass nous présentent aussi le leur.


                                                          • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 09:37

                                                            Bilan Macron :

                                                            équarrissage de la SNCF, du code du travail, de l’assurance chômage et des retraites

                                                            massacre des gilets jaunes

                                                            travailleurs contre chômeurs

                                                            travailleurs contre retraités

                                                            jeunes contre vieux

                                                            vaccinés contre anti-vax

                                                            pro migrants contre anti migrants

                                                            80km/h contre 90km/h etc ....

                                                            Le président de la discorde est en marche accélérée pour 2022 ....


                                                            • Clocel Clocel 13 juillet 09:46

                                                              @zygzornifle

                                                              Les fiottes se laissent faire, il aurait tort de s’en priver...

                                                              Ça va fait 40 ans qu’ils investissent dans la fabrique de bétail de stabulation, les résultats sont là et bien là.

                                                              Macron moissonne mais il ne faut pas perdre de vue le boulot effectué en amont.


                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 13 juillet 10:04

                                                              @zygzornifle
                                                               
                                                              Bilan Macron : rien que du bon sens, comme dit l’inénarrable Fergus :
                                                               
                                                              ’’« Pas un parti politique ne s’est opposé à Macron »
                                                              Normal ! Macron a fait — hélas ! — les annonces de bon sens ...

                                                              ’’
                                                               
                                                              Vous noterez le magnifique ’’hélas’’., qui dit tout et son contraire.
                                                               
                                                               Le même inénarrable ajoute : ’’J’ai toujours dénoncé les décisions ou les actes qui ne vont pas dans le sens des intérêts des classes populaires.’’
                                                               
                                                              Ben voyons : l’obligation vaccinale, c’est pour le bien des classes populaires ! Hélas !!!
                                                               
                                                              ET son bilan aussi ?


                                                            • Montagnais .. FRIDA Montagnais 13 juillet 09:56

                                                              Ne nous alarmons pas devant les délires de nos « dirigeants » ..

                                                              • L’industrie de l’Ausweiss « alternatif » se met en place
                                                              • La Résistance s’organise (le cocciné sympa du quartier fera les courses pour tous)
                                                              • Bars et restaurants « clandestins » .. heu ... non ! privés, nouveau concept,  commencent à proliférer
                                                              • L’heure de la décrédibilisation du « politique » vient de sonner (vous avez remarqué qu’aucun parti n’a réagi contre Macon Saint-Véran ?)
                                                              • .. 

                                                              Au passage, et entre autre : .. « 40 % des nouveaux cas sont des personnes vaccinées », comme l’a effectivement relevé le professeur Gabi Barbash. Une source très officielle, il est l’ancien directeur général du ministère de la Santé israélien

                                                              ..



                                                              • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 09:59

                                                                Je me demande quelles saloperies vont sortir des labos pour l’après Covid.

                                                                Faudra bien que l’usine a médocs tourne a fond ...

                                                                Un jour on verra peut être des canadairs nous lâcher les vaccins en brouillard au dessus de nous et les flics nous faire sortir de force de nos baraques et apparts ....


                                                                • William 13 juillet 10:25

                                                                  Les plus de 65 ans sont vaccinés à plus de 80% -et cela tend vers 90%-, donc en cas de rebond des contaminations, la proportion de cas graves (vraies réanimations) et de décès va être bien plus basse que lors des vagues précédentes. Déjà en mars/avril dernier le nombre de décès quotidiens toutes causes confondues (plus fiable que l’attribution plus ou moins arbitraire au covid) n’a pas eu de pic contrairement à l’année précédente, juste un léger renflement. Or depuis le taux de vaccination a augmenté.

                                                                  Reste à renforcer l’effort vaccinal sur les personnes plus jeunes à comorbidité (obésité, diabète) -en même temps que la pédagogie sur l’équilibre alimentaire, pour le long terme-.

                                                                  La vaccination obligatoire des soignants en contact avec des personnes à risque non vaccinées (env 20%) ou à forte immunodéficience induisant l’inefficacité vaccinale (5 à 10%) peut se justifier, le covid étant désormais la principale maladie nosocomiale dans les services non-covid.
                                                                  Mais généraliser la vaccination à toute la population dès l’adolescence n’a pas de justification en terme de risque personnel par rapport à l’effet collectif (l’immunisation naturelle des jeunes est sans doute même préférable).

                                                                  De même,  la généralisation du pass sanitaire, contrairement aux engagements gouvernementaux, est abusive.

                                                                  Concernant les tests, la France était en retard l’an dernier, le gouvernement à poussé les labos à s’équiper, et maintenant ceux-ci veulent rentabiliser leurs investissements. Si on teste plus en France qu’ailleurs, c’est que c’est gratuit pour ceux qui y ont recours, « quoiqu’il en coûte » au budget public.


                                                                  • Les policiers, les gendarmes, les juges ne seront pas soumis à l’obligation vaccinale en septembre

                                                                    Cela est la preuve que le pouvoir est dans les mains des forces de l’ordre ...

                                                                    Les Français seront jugent des comportements de ces gens — d’armes et de cette justice.



                                                                    • William 13 juillet 18:11

                                                                      @SPQR complotiste chasseur de comploteur...
                                                                      « Les policiers, les gendarmes, les juges ne seront pas soumis à l’obligation vaccinale en septembre »
                                                                      Ni les profs, ni les percepteurs, ni les employés de bureau, ni les commerçants, ni les maçons...


                                                                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 13 juillet 10:44

                                                                      Notre liberté ne peut plus être garantie que par l’armée qui doit rappeler les articles de la Constitution et des droits de l’homme de 1789 bafoués, travail normalement échu au Chef de l’Etat.

                                                                      « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. » (Art.5 Constitution de 1958)


                                                                      • ETTORE ETTORE 13 juillet 11:14

                                                                        Daniel PIGNARD

                                                                        « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. 

                                                                         

                                                                        QUEL PRESIDENT ? LEQUEL ?

                                                                        Celui qui vient de faire dotation à ses sbires, de manteaux en cuir, et de Luger , déguisés en seringues ?

                                                                        Le même qui brillait par son errement maladif « sortez, amusez vous », qui vient de monter le premier stalag en France, pour protéger son cul coute que coute ?

                                                                        SA liberté de persécuter, contre NOTRE liberté de vivre !

                                                                        Soit...Comment passer du dégoût le plus profond, à la haine la plus noire.

                                                                        Quel exemple pour le monde ! Une fois de plus, la France pourrie de l’intérieur, par ses génocidaires financés, donne une image pitoyable, d’un pays, ou les rats, sont plus libres que les humains .

                                                                        Et dire, dire, qu’ils voulait se payer une joute avec le FHAINE pour se faire valoir.

                                                                        Comment peut t’on être satisfait d’un tel état de décrépitude ?

                                                                        Les mêmes qui le portent aux nues, après ce qui, ne peut être, qu’une violation des droits humains, vont ils ( si ils sont encore vivants d’ici là) lui offrir la toute jeune génération en sacrifice ?

                                                                        Alors les amateurs d’holocauste, vous êtes bien dans votre peau ?

                                                                        Vous l’avez pondu votre oeuf, qui vous gicleras du nid, dans peu de temps ?

                                                                        Vous êtes bien, comme ça, séparé de l’ « humanité » ?



                                                                          • Mirlababo 15 juillet 01:57

                                                                            Le taux d’incidence est un outil politique, en l’ajustant on passe du vert au rouge.

                                                                            Il est passé de 400 à 50 juste par envie. 

                                                                            Ensuite En France, au plus fort de la crise sanitaire, le nombre de patients hospitalisés pour la covid19 avait pu atteindre +30.000 lits, 6.000 patients en réanimation, 1.000 décès (Avril 2020) et 40.000 nouveaux cas (Novembre 2020). Le 14 Juillet, le nombre de patients hospitalisés en réanimation pour la covid19 est de 931 patients, nous dénombrons moins de 10 décès et 8.875 nouveaux cas.

                                                                            Ce que vous appelez vague mon petit est surtout la noyade de nos services de santé or nous en sommes loin actuellement. Si reprise il y a ca sera en automne hiver car la covid se propage mieux avec le froid et l’humidité. Pas de bol nous sommes en été. 


                                                                            • Mirlababo 15 juillet 02:04

                                                                              Notons qu’une personne contaminée ne va pas nécessairement faire une forme grave, cet indicateur n’a donc qu’un intérêt très relatif.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité