• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’Afrique s’enfonce à son tour dans l’épidémie de la (...)

L’Afrique s’enfonce à son tour dans l’épidémie de la Covid-19

L’Afrique a dépassé fin juillet les 900.000 cas confirmés de Covid-19 et quelques jours plus tard, le 3 août, elle comptait déjà 957 905 cas et 20 304 personnes décédées. Le virus est aujourd’hui présent dans chacun des 54 pays d’Afrique.

Moins affecté longtemps que le reste du monde, le continent africain fait face, à une forte augmentation des cas ces trois dernières semaines. Des mesures précoces et strictes de confinement ont pourtant permis en général, dans un premier temps, de « geler » la progression de l’épidémie.

L’Afrique, qui compte 1,2 milliard d’habitants (soit plus d’un sixième de la population mondiale), ne représentait à la mi-juillet que 5,45 % des contaminations et seulement 2,8 % des décès dans le monde. Ces chiffres étaient néanmoins trompeurs car, si on les examine de plus près, ce continent a connu, entre le 27 juin et le 2 août, une progression de 162,7% du nombre des nouvelles infections et de 114,5% du nombre de décès, contre respectivement  80% et 39,5% dans le monde. On semble même assister ici et là ces derniers jours à une perte de contrôle des autorités sur l’épidémie. Faisons le point sur les raisons de cette envolée des chiffres et sur la situation globale à partir de l’ensemble des données fournies, notamment par le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine.

JPEG - 137.8 ko
L’Afrique dans la tourmente de l’épidémie du coronavirus

Sommaire : I/ Une zone longtemps à « l’abri » de la crise, II/ Un déconfinement trop vite confondu avec la fin de la pandémie, III/ Une surmortalité ignorée ou passée sous silence, IV/ L’inquiétude à juste titre de l’OMS sur la tournure des évènements, V/ Une situation contrastée et instable au Maghreb, VI/Des systèmes de santé en difficulté en Afrique Noire – ANNEXES pour en savoir plus

I/ Une zone longtemps à « l’abri » de la crise

L’Afrique a semblé longtemps bien mieux résister que les autres continents au coronavirus. Le premier cas est relevé le 15 février 2020 en Egypte, deux mois après qu’il ait été identifié « officiellement » pour la première fois en Chine. La maladie semblait y progresser partout ou presque plus lentement qu’ailleurs.

On l’expliquait alors par le climat (le virus résiste moins bien dans des conditions chaudes et sèches), par la jeunesse de la population africaine (les formes graves étant liées à l’âge du patient), la faible densité de population jointe au fait qu’elle se déplace moins que celle des pays développés et enfin par une meilleure protection indirecte contre le virus du fait de l’emploi déjà courants des antipaludéens dont la chloroquine. La suite des événements a balayé malheureusement toutes ces hypothèses. En fait, ce sont plutôt les mesures de confinement et le respect des règles de distanciation qui ont, dans un premier temps, surtout permis de ralentir la diffusion du virus.

II/ Un déconfinement trop vite confondu avec la fin de la pandémie

JPEG - 15.6 ko
Confinement / déconfinement au Maroc

Le confinement n’a pas pu être maintenu trop longtemps ou trop strictement dans certains pays connaissant déjà une économie fragile et où une proportion importante de la population vit au jour le jour dans des activités informels. Ces mesures ont même parfois dû être levées de façon précipitée à cause des troubles sociaux.

Une bonne partie des populations ont cru surtout que le déconfinement signifiait la victoire définitive sur le coronavirus. Alors que les responsables s'évertuaient encore à mettre en garde la population contre tout relâchement dans le respect des mesures de protection (port du masque, distanciation, hygiène...), on a oublié souvent toute prudence dans l’espace public. On constatait même, par exemple au Maroc, que les fonctionnaires ne portaient même pas, ou très peu, le masque dans certains services locaux alors qu’ils étaient pourtant censés donner l'exemple à la population !

Ces négligences pouvaient se « comprendre » parce que les populations étaient usées par le confinement et vivaient déjà dans l’angoisse d’un chômage de masse peu ou non indemnisée, comme en Europe, plus que de la peur du virus lui-même. D’où une explosion ensuite du nombre de contaminations qui était malheureusement prévisible. La conséquence malheureuse de ce phénomène a été que beaucoup de ces pays n’ont pas eu le temps d’augmenter leur capacité de contrôle de l’épidémie avec la mise en place des tests et d’un traçage réellement efficaces des personnes contacts.

III/ Une surmortalité ignorée ou passée sous silence

L’impact réel du Covid-19 est certainement sous-estimé dans de nombreux pays africains. On sait très bien partout dans le monde, et notamment la communauté scientifique, que les victimes d’une épidémie, quelque qu’elle soit d’ailleurs, ne peuvent pas être toutes comptabilisées dans les bilans quotidiens des autorités.

Seules, les statistiques de la surmortalité (l’excès de décès lors de la crise par rapport à la situation normale) permettent réellement d’établir un bilan réel. Cela passe par une comparaison des décès hebdomadaires dans la période de l’épidémie par rapport à une valeur attendue (de décès) fondée sur la moyenne des cinq années précédentes. Cette mesure permet également d’englober la mortalité indirecte due au Covid-19 (provoquée par la peur de certains d’aller se soigner au moment de l’épidémie et/ou le manque de moyens disponibles pour les pathologies classiques mobilisés à ce moment là dans la lutte contre le coronavirus. On compare ensuite ces statistiques aux résultats des bilans quotidiens (souvent établis au début sur les seuls résultats hospitaliers) pour apprécier l'exactitude de ces derniers.

JPEG - 6.9 ko
respect des gestes barrières ; port du masque, distanciation sociale, hygiène des mains

On a vu, selon des données publiées très récemment par l’Institut français de la statistique (Insee), que les écarts peuvent être significatifs.On sait maintenant que la surmortalité en Europe a enregistré une hausse de 50% entre fin mars et début avril, en raison de la pandémie et plus précisément respectivement de 71 % en Espagne, 49 % en Italie, 44 % en Belgique et de 28 % en France sur l’ensemble des 8 semaines comprises entre début mars et fin avril.

En Afrique, ces analyses de la surmortalité font la plupart du temps défaut car les appareils administratifs sont souvent incapables de produire dans un délai raisonnable des remontées précises des enregistrements de décès. Une exception notable, tout de même, l’Afrique du Sud où des chercheurs estiment déjà qu’environ 17 000 décès supplémentaires causés par le coronavirus n’ont pas été enregistrés depuis début mai dans les statistiques officielles qui s’établissent à seulement 8 800 morts ! Une meilleure connaissance de ce phénomène de surmortalité en Afrique serait pourtant fort utile pour le suivi de l’épidémie et, ne serait ce qu’en mémoire de toutes les victimes ! L’écart entre surmortalité et bilan officiel serait en tout état de cause certainement plus faible en Afrique du fait d’une beaucoup moindre proportion de personnes âgées (les victimes principales). 

IV/ L’inquiétude à juste titre de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la tournure des évènements

Même si l’OMS a été abondamment critiquée ces derniers mois pour sa gestion parfois erratique des débuts de l’épidémie, on doit reconnaître, au vue des chiffres, que l’OMS alerte avec raison sur la situation actuelle en Afrique.

 Le directeur des situations d’urgence sanitaire à l’OMS, Michael Ryan, s’est récemment ainsi dit « préoccupé » par l’« accélération » des contaminations en Afrique. L’OMS prévient d’ailleurs que le pic de la pandémie est à venir alors que de nombreux pays ont assoupli trop vite les restrictions. En outre, l'OMS craint que l'Afrique ne puisse vraiment "affronter" la pandémie et elle a demandé le 31 juillet aux gouvernements africains de renforcer les tests et la recherche des contacts

Observons maintenant les situations locales sur le terrain au Maghreb puis en Afrique Noire et plus précisément portons un éclairage sur les faits marquants de certains pays (énumérés par ordre alphabétique).

V/ Une situation contrastée et instable au Maghreb

JPEG - 15.8 ko
Le monde arabe face au coronavirus

Alors que l’Egypte domine difficilement la situation, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc sont confrontés à une croissance forte des cas, ce qui contraint les autorités à revoir leurs mesures de déconfinement et durcir les restrictions. En pleine saison estivale, ces pays craignent le pire.

En outre, certains experts dans le monde arabe avaient demandé la suppression de la fête du sacrifice, l'Aïd (al-Adha) qui avait lieu du jeudi 30 juillet à la soirée du lundi 3 août, et cela compte-tenu du contexte exceptionnel (rappelons que cette fête commémore la force de la foi d'Ibrahim, Abraham dans la tradition judéo-chrétienne, à Dieu, symbolisée par l'épisode où il accepte de sacrifier son fils Ismaël, Isaac dans la tradition judéo-chrétienne, sur l'ordre de Dieu). Ces fêtes sont l’occasion de retrouvailles familiales lors de congés qui durent souvent plus d’une semaine. Ces voix n’ont pas été entendues alors que ces déplacements de population et ces retrouvailles ont certainement amplifié massivement la dissémination du virus dans la population.

Algérie

L’Algérie comptabilise 31 465 cas et 1231 décès au 2 août, soit une augmentation depuis fin juin de 148 % du nombre de nouvelles infections et une augmentation de 39 % du nombre de décès depuis la fin juin. Plus de 3000 professionnels de la santé ont été par ailleurs testés positifs.

Depuis le début du mois de juillet, le nombre officiel de contaminations par jour a doublé par rapport à juin, soit aux environs de 500 cas, contre 250 précédemment. Nombre de médecins s’alarment publiquement de la situation catastrophique dans certains hôpitaux.

Les autorités ont reconduit, le 27 juillet, pour 15 jours supplémentaires des mesures de confinement partiel dans 29 wilayas, Le port du masque est par ailleurs obligatoire dans tout le pays.

Égypte

Deuxième pays africain le plus touché, il est aussi l’épicentre de l’épidémie au Maghreb : il avance rapidement vers les 100 000 cas de contaminations officiels (au 2 août exactement 94 483 cas 42 455 et 4865 décès.

Depuis la fin du mois de mai, on relève plus de 1 000 nouvelles infections chaque jour. Le Syndicat des médecins, le syndicat le plus important (près de 11 000 adhérents), a mis en garde contre un « possible effondrement total » du système de santé si les autorités ne réagissent pas.

Les autorités ont pourtant pris des mesures très strictes, en imposant un couvre-feu nocturne depuis le 25 mars. Le pays a commencé son déconfinement seulement depuis le 1er juillet. Le gouvernement a par ailleurs tendance à utiliser la répression (et la prison) en réponse à ceux qui osent critiquer sa gestion de la crise. Ce qui n’aide pas à la mobilisation des bonnes volontés !

 Maroc

L’épidémie, qui a considérablement augmenté son rythme récemment, a obligé le gouvernement à prendre tout un ensemble de mesures restrictives. Après des records de nouveaux cas de contamination dépassant les mille les trois derniers jours de juillet et début août, le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, a annoncé mercredi 5 août un bilan de 1.283 nouveaux cas d’infection au coronavirus en 24 heures. Le bilan global est de 28.500 contaminations et 435 morts depuis le début de l’épidémie.

Face au risque de submersion des hôpitaux, les autorités ont décidé le 5 août le maintien à domicile des cas asymptomatiques (peu âgés et ne souffrant pas de maladies chroniques) avec un suivi assuré par les médecins libéraux. Le ministre marocain de la santé, Khalid Aït Taleb, a annoncé, le 3 août 2020, l'annulation de tous les congés pour le personnel de santé. Un délai de 48h a été donné à ceux déjà en congé pour regagner leurs postes.

Rappelons que le premier cas de covid-19 au Maroc remonte au 2 mars. A partir de là, le Royaume a ensuite plutôt bien dominé la situation en étant très réactif et en prenant les mesures là où il le fallait. Il est d’ailleurs considéré comme le pays qui a le mieux géré la crise sur le continent africain. Fin juin, après un confinement strict, il avait « déconfiné » par étapes en permettant la réouverture des cafés, restaurants… et la reprise du tourisme national et des déplacements interurbains. Ensuite la situation s’est malheureusement gâtée à la suite d’un relâchement du respect des règles de distanciation d’une bonne partie de la population. Les autorités ont dû alors « revoir leur copie » en interdisant, à partir du lundi 27 juillet, les déplacements de et vers huit villes du pays dont Casablanca, Marrakech, Fès et Tanger.

L’annonce de ces dernières restrictions a été faite seulement cinq heures avant qu’elles ne prennent effet et elle a provoqué des scènes de chaos et de nombreux accidents sur les routes marocaines. De nombreux Marocains ont en effet tenté au même moment de regagner rapidement leurs domiciles, de peur d’être coincés, ou de fuir au contraire ces villes en quarantaine !

Tunisie

La Tunisie recense plus de 1 500 cas de contamination et 51 morts depuis début mars. Le couvre-feu a été levé et le pays est sorti du confinement début mai. Les voyageurs venant de pays comme la France ou l’Allemagne ne sont plus soumis à des restrictions. Des touristes français, allemands et luxembourgeois ont ainsi pu venir à Djerba en juillet. La Tunisie, qui s’en sort plutôt mieux que ses voisins pour le moment, a néanmoins décidé le 27 juillet, au vu de la remontée des cas, de réimposer un isolement obligatoire de trois jours aux voyageurs en provenance de pays à risque et qui ne pourraient pas justifier d’un test PCR négatif.

JPEG - 44.3 ko
L’Afrique Noire en lutte contre la Covid-19

VI/ Des systèmes de santé en difficulté en Afrique Noire

Cette zone connaît depuis un mois une propagation très rapide de la Covid-19. Le taux de mortalité par habitant reste cependant encore faible par rapport à d'autres régions, ce qui s'explique par la jeunesse de la population (plus de 60 % des habitants ont moins de 25 ans), une donnée qui a aussi masqué pendant longtemps l’étendue réelle de l’épidémie.

Quelques exemples marquants de la situation.

Afrique du Sud : L'Afrique du Sud est le pays le plus touché par le virus en Afrique et le cinquième le plus atteint au monde. A elle seule, l'Afrique du Sud compte plus de la moitié des cas de nouveau coronavirus sur le continent africain. Le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a annoncé samedi dernier qu’elle recensait 503.290 cas. Plus de 8 800 personnes en sont mortes officiellement. Le taux de mortalité y paraît toujours faible : 1,6 % des cas. Des projections officielles en tout cas font état de l’éventualité de 40.000 à 50.000 décès d'ici la fin de l'année.

Le ministre sud-africain de la santé a annoncé également, ce mercredi 5 août, qu’environ 24 000 professionnels de santé ont été contaminés depuis mars dernier, et que 181 en sont morts.

Le pays a pourtant entamé le 1er mai son déconfinement mais les restrictions sont encore nombreuses. Face à l'augmentation des cas, un couvre-feu de 21h00 à 4h00 est à nouveau instauré dans tout le pays depuis le 13 juillet. Des tests sont par ailleurs actuellement effectués dans le pays pour la mise au point d’un éventuel vaccin.

Bénin : Le 29 juillet, le Bénin enregistre 1 770 cas de coronavirus dont 35 décès.
Il faut noter que le pays est en pointe pour imaginer des solutions pour combattre les virus. Un médecin béninois a ainsi mis en place le Réseau d’échange entre médecins d’Afrique (REMA) qui est présent maintenant dans de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest. Cette application (déjà disponible sous Android et en septembre sous IOS) fournit aux professionnels de santé un service de collaboration médicale à distance.

Cameroun : Le Cameroun, qui n’a pas imposé de confinement strict, est le pays d’Afrique centrale le plus touché avec officiellement 17 255 cas et 387 décès, au 2 août, soit une progression de 37% des nouvelles infections et de 23,6% du nombre de décès en un peu plus d’un mois. La gestion de l’épidémie a été fortement critiquée aussi bien par l’opposition au sein du pays que par les organisations internationales, y compris l’OMS. Gestion calamiteuse et absence de rigueur ont souvent été les formules employées pour juger les mesures prises. Le chef de l’État, Paul Biya, a paru d’abord longtemps « aux abonnés absents » lors de cette crise : il ne s’est pas exprimé publiquement pendant deux mois et n’est apparu à la télévision que le 19 mai. Ensuite, il n’y jamais eu vraiment de stratégie de lutte contre le virus clairement affirmé pendant ces derniers mois marqués par une imposition des masques tardives, une réouverture prématurée, le 1er juin, des écoles et universités, l’absence de fermeture totale des bars, restaurants et discothèques !

 Guinée équatoriale

La Guinée équatoriale comptait 3 071 cas déclarés et 51 décès fin juillet. Le président Teodoro Obiang Nguema a reçu beaucoup de critiques pour sa gestion de la crise : son pays en effet ne publie aucun bilan quotidien des nouveaux cas de malades et a même exigé le départ de la représentante de l'OMS pour avoir « falsifié » selon lui les statistiques sur le nombre de contaminations.

République Démocratique du Congo (RDC)

JPEG - 15.4 ko
L’Afrique Noire dans la lutte contre le coronavirus

3 200 cas étaient confirmés le 29 juillet, dont 54 morts. La situation semble assez confuse dans le pays depuis le début de l’épidémie. Ainsi, en mai, un médecin, le docteur Denis Mukwege, en charge de l’épidémie dans la région du Sud-Kivu, a alerté le gouvernement sur le risque à venir d’une courbe exponentielle de cas de covid-19 si sa région n’est pas approvisionné en tests. Le chef de la lutte contre le coronavirus de ce pays, le Dr Jean-Jacques Muyembe, s’est plaint le 20 juin de n'avoir reçu que 1,4 million de dollars depuis le début de la crise.

Le vice-ministre de la Santé, Albert M'Peti Biyombo, lui-même, a dénoncé en juillet des réseaux mafieux dans son propre ministère qui détournent l’argent destiné théoriquement à l'épidémie. Ces réseaux exigeraient des rétro-commissions jusqu'à hauteur de 35% auprès des organisations bénéficiaires de ces fonds ! A Kinshasa, la capitale, les professionnels de santé chargés de la lutte contre l'épidémie ont déclenché à la même époque une grève illimitée car ils ne sont pas payés depuis trois mois !

Sénégal : La première victime de l’épidémie dans ce pays est Pape Diouf, l'ex-entraîneur de football, bien connu des français, décédé dans un hôpital de Dakar le 31 mars. 10 344 cas et 209 décès y ont été enregistrés, soit, en un peu plus d’un mois, une progression de 18,3% des nouvelles infections et de 113% du nombre de décès. 

Zimbabwe

 2 817 cas ont été déclarés au 29 juillet dont 40 morts. Le confinement a frappe durement la population qui, privée de travail, éprouve de graves difficultés à se nourrir.

Le ministre de la Santé a été démissionné début juillet. Il est soupçonné de corruption pour avoir octroyé sans procédure ad hoc un contrat de 20 millions de dollars à une société de Dubaï pour la fourniture de tests de dépistage et d'équipements de protection contre la Covid-19. A la même époque, des infirmiers en grève manifestait devant l'hôpital de la capitale, Harare, pour obtenir des hausses de salaires ! Enfin, le quasi effondrement du système de santé du pays s’est clairement vu le week-end dernier avec la diffusion d’images de sept nourrissons morts à l'hôpital public de Harare en raison sans doute des pénuries de toute sorte dans cet établissement.

Signalons enfin deux cas atypiques et plutôt « pitoyable ». Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, s’évertue à vanter les vertus d’une tisane contre le Covid-19 à base d’Artémisia annua. On attend toujours une étude scientifique qui pourrait confirmer ces dires. En attendant, l’épidémie flambe dans le pays, même si pourtant cette tisane a été largement distribuée gratuitement. Quant à la Tanzanie, son président, John Magufuli, affirme tranquillement que le coronavirus ne circule plus et donc qu’il n’y a pas de Covid dans son pays.

****

Les prévisions économiques pour l'Afrique ne sont pas très encourageantes à court terme. L’aggravation de l’épidémie risque encore plus d’hypothéquer l’avenir, d’autant plus que ces pays ont souvent généralement des structures hospitalières fragiles qui risquent d’être rapidement « dépassées  ». Alors que le nombre de cas en Afrique augmente actuellement à un taux d’environ 6% par jour, de nouvelles stratégies, pour certains pays, et des changements des comportements individuels (meilleure respect des règles de distanciation) sont certainement nécessaires pour vraiment enrayer la pandémie.

Nous n’avons pas, pour le moment, de solutions effectives : ni traitement préventif ou curatif ni vaccin, ni quoique ce soit sauf un seul moyen vraiment efficace qui ne dépend que de chacun de nous : le respect des gestes barrières plus que jamais et même plus que pendant le confinement : distance d’au moins un mètre lors d’une discussion avec une autre personne, nettoyage des mains à chaque fois que vous venez d’être en contact avec des objets susceptibles d’avoir été touchés précédemment par d’autres et port du masque ! C'est un peu frustrant comme recommandations pour des relations sociales agréables et détendues mais... ça marche !

Casablanca, le 06/08/2020

Dr MOUSSAYER KHADIJA الدكتورة خديجة موسيار

Spécialiste en médecine interne et en Gériatrie en libéral, Présidente de l’association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques (AMMAIS), Présidente de l’Alliance des Maladies Rares au Maroc

JPEG - 37.3 ko
Dr Moussayer khadija, spécialiste en médecine interne et en gériatrie

POUR EN SAVOIR PLUS : Vous trouverez, ci-dessous, un tour d’horizon complémentaire de la situation dans différents pays du Maghreb et d’Afrique (par ordre alphabétique), des précisions sur l’action des associations AMMAIS et AMRM pendant la pandémie ainsi que les références des principales sources de l’article.

JPEG - 61.7 ko
Association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques الجمعية المغربية لأمراض المناعة الذاتية والجهازية

1/ Tour d’horizon complémentaire

1.1 Maghreb

Libye : La guerre civile fragilise la lutte contre le Covid-19. Le 29 juillet, le pays répertoriait 3 017 cas déclarés et 67 morts. Parmi les morts, figure Mahmoud Jibril, ex-chef de l'exécutif de la rébellion libyenne, qui a participé au renversement de Kadhafi en 2011. 

Soudan : 11 738 cas et 752 décès sont comptabilisés le 2 août, soit une progression de 26,8% des nouvelles infections et une augmentation de 31,4% des décès en un peu plus d’un mois. Les Magasins et restaurants ont été rouverts dans la capitale Khartoum depuis le 8 juillet. Si le couvre-feu reste en vigueur de 18h à 5h du matin dans l'état de Khartoum, il a été levé dans le reste du pays. Les Soudanais éprouvent par ailleurs beaucoup de difficultés à se fournir en médicaments.

1,2 Afrique Noire

Burkina Faso : Peuplé de 20 millions d'habitants, il est le pays le plus touché en Afrique de l'Ouest en comptant au 29 juillet 1 105 cas confirmés et 53 décès.

Congo-Brazzaville  : Ce pays d’environ cinq millions d'habitants compte 8 873 cas officiellement déclarés et 208 décès, le 29 juillet. Il est resté en confinement total du 31 mars au 3 mai dernier.

 Côte d'Ivoire : Elle comptabilise 16 182 cas et 102 décès, soit une progression de 85% des nouvelles infections et 59,3% des décès par rapport à fin juin.

Gabon : 7 189 cas sont confirmés au 29 juillet, dont 49 morts. En dépit d’une progression des contaminations depuis mai, le pays a décidé un déconfinement progressif depuis le 30 juin.

Gambie : Quatre membres du gouvernement ont été testés positifs au coronavirus en quelques jours entre fin juillet et début août. Le chef de l’État, Adama Barrow, s’est aussitôt placé lui-même en isolement. Le pays a officiellement enregistré 498 cas de coronavirus et 9 décès.

Ghana : Le Ghana, qui a été l’un des premiers pays à déconfiner, compte, au 2 août, 37 014 cas positifs et 182 décès, soit une augmentation, par rapport au 27 juin, de 133% des infections et de 77% des décès.

Kenya : le nombre de cas déclarés a triplé en un mois, avec près de 18 000 contaminations et 285 décès. Le président Uhuru Kenyatta a décidé dernièrement de prolonger d’un mois le couvre-feu et de ne rouvrir les écoles primaires et secondaires qu’en janvier 2021.

Nigeria : Le Nigeria a beaucoup de mal à contenir la pandémie. Le plus peuplé du continent avec ses plus de 200 millions d’habitants, il est le deuxième pays le plus touché en Afrique subsaharienne. Il enregistre en effet, au 2août, 43 841 cas, et 888 décès, soit une progression, par rapport au 27 juin, de 88% des infections et de 60% des décès.

2/ La mobilisation de l’Association Marocaine des maladies auto-immunes et systémiques (AMMAIS) et de l’Alliance des Maladies Rares au Maroc (AMRM) face à la Covid-19.

Rappelons que les objectifs d’AMMAIS, créée en 2010, sont d’informer et de sensibiliser le grand public et les médias marocains sur les maladies auto-immunes et systémiques, d’aider à leurs meilleures prises en charge et de promouvoir la recherche et les études sur elles. Ammais est par ailleurs à l’origine de la création en 2017 de l’Alliance des Maladies Rares au Maroc (AMRM).

Les deux associations, sans beaucoup de moyens financiers mais avec beaucoup de bonne volonté, se sont mobilisées depuis le début de l’épidémie au Maroc en Mars pour :

- informer et sensibiliser la population aux risques que fait courir la Covid-19 et aux enjeux de cette crise inédite et violente. ;

- apporter leurs soutiens et leurs aides à d’autres associations de malades. 

Elles ont à cet effet intensifié leurs collaborations avec d’autres associations, et en particulier avec les associations marocaines des malades souffrant d’angioedèmes (AMMAO) présidée par Imad El Aouni, de mucoviscidose (AMM) présidée par Fenna Builler, du syndrome de Rett (AMSR) présidée par Mustapha El Mokhtar, pour, de solidarité avec les enfants de la lune (ASELM) présidée par Habib Ghazaoui, des Intolérants et Allergiques au Gluten (AMIAG) présidée par Mme Jamila Cherif Idrissi, des Maladies Auto-immunes et Systémiques (AMMAIS), de Biologie Médicale (AMBM) présidée par Abdellatif Loudghiri, ainsi que le groupe d’étude de l’auto-immunité (GEAIM) présidée par le Dr Fouzia Chraibi, assistée notamment du Dr Mounir Filali, Secrétaire Général.

Dans une tribune publiée le 7 juillet sur le site Oujdacity et intitulée « PAS D’ARMISTICE À ATTENDRE AVEC LE COVID-19 ! », l’auteur de ces lignes, présidente des 2 associations, a alerté sur le risque de rebond de l’épidémie au Maroc en prévenant que  « Nous avons gagnés la première bataille mais pas encore la guerre » et en précisant : 

« On aura de toute façon à faire face à des risques de retour de la pandémie ; le tout est de savoir si cette dernière se réduira à des « vaguelettes » ou malheureusement à une forte vague, si on continue à perdre le sens des réalités ».

L’auteur de ses lignes avait ensuite réitéré ses mises en garde sur la continuation de l’épidémie et la venue rapide d’une nouvelle « vague » dans plusieurs articles, et notamment, le 9 juillet sur le forum médical SBA-Médecine.com

3/ Bibliographie de l’article

- Coronavirus en Afrique : quels sont les pays impactés ? Mise à jour 29.07.2020 à 12:16 par Oumy Diallo AFP TV5 Monde https://information.tv5monde.com/afrique/coronavirus-en-afrique-quels-sont-les-pays-impactes-350968

- Coronavirus : l'OMS met en garde les pays africains contre l'assouplissement des restrictions BBC News 31 juillet 2020 https://www.bbc.com/afrique/region-53610543

- Coronavirus : à quelle vitesse se propage-t-il en Afrique ? Peter Mwai et Christopher Giles BBC Reality Check 27 juillet 2020 https://www.bbc.com/afrique/region-53560175

- Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine : http://www.africacdc.org/.

Covid-19 en Afrique : pour l’OMS, il est urgent de faire respecter les gestes barrières France 24 30/07/2020 https://www.france24.com/fr/20200730-covid-19-afrique-pandemie-progression-oms-inquietude-respect-gestes-barrieres

- Europe : hausse de 50% de la surmortalité en Europe à cause du coronavirus Par Maroc diplomatique avec MAP 29 juillet 2020 https://maroc-diplomatique.net/europe-hausse-de-50-de-la-surmortalite-en-europe-a-cause-du-coronavirus/

- PAS D’ARMISTICE À ATTENDRE AVEC LE COVID-19 ! Moussayer Khadija/ 07/07/2020 –Oujdacity https://www.oujdacity.net/debat-article-137912-fr/pas-darmistice-a-attendre-avec-le-covid-19.html

- L'épidémie flambe à travers la planète- Moussayer khadija -SBA-Médecine.com 9 juillet 2020 https://www.sba-medecine.com/t5656-l-epidemie-flambe-a-travers-la-planete


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

235 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 7 août 13:25

    Etes-vous sur le bon medium ? Ici tous les auteurs expliquent que l’épidémie n’existe pas et est inventée pour soumettre les peuples. Je ne sais plus qui croire. Je préférais une unanimité ; c’est plus apaisant. 


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 7 août 16:51

      @Septime Sévère
      Merci de votre commentaire !

      Sinon, ça va sur Agoravox ! C’est normal que toutes les opinions s’expriment et il ne faut pas avoir peur de la contradiction. Et la plupart des lecteurs commentataires restent courtois


    • Septime Sévère 7 août 17:05

      @Dr Khadija Moussayer
      Ce qui s’exprime sur ce site ne se limite pas à des opinions. Les manifestations psychopathologiques y sont nombreuses et font peut-être l’objet de travaux que nous ignorons encore. 


    • eau-pression eau-pression 7 août 17:27

      @Septime Sévère

      Et les objectifs de ces travaux ?


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 7 août 18:32

      @Septime Sévère
      Il faut s’y mettre alors(aux travaux) et trouver le médicament qui va avec cette psychomachin : peut-être qu’un coup de beaujolais calmerait tout le monde !


    • Patrick Samba Patrick Samba 7 août 22:19

      @Septime Sévère
      « Ici tous les auteurs expliquent que l’épidémie n’existe pas »

      on tient le premier malade, docteur ! Un grand malade de la généralisation qui font tant de dégâts à l’humanité ! J’espère que vous saurez bien le soigner ! Avec du beaujolais ou bien autre chose, peu importe, mais du moment que vous nous le soignez bien...


    • Super Cochon 8 août 01:16

      .
      .
      Les Masques ne servent à RIEN !
      .

      Explication d’une infirmière , les masques obligatoires sont inutiles et dangereux !
      .
      .
      .
      VIDEO — 5 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=_yGyZPYXF9Q&feature=emb_title
      .
      .
      .


    • Super Cochon 8 août 01:18

      .
      .

      Ce Vaccin ....... c’est un cauchemard !
      .
      .

      — Deux injections à quatre semaines d’écart !
      .
      — injecter un code génétique ADN dans l’organisme de la personne afin de déclencher une réponse immunitaire spécifique contre le corona
      .
      — Le vaccin est injecté sous la peau par une aiguille , puis il est activé par un appareil ressemblant à une brosse à dents , qui délivre une mini-impulsion électrique , d’une fraction de seconde, permettant à l’ADN de pénétrer les cellules du corps et d’y remplir sa mission !
      .
      .
      https://www.lesoir.be/310442/article/2020-06-30/resultats-preliminaires-positifs-pour-un-vaccin-experimental-contre-le

      .
      .


    • Super Cochon 8 août 01:19

      .
      .
      Quand les Firmes Pharmaceutiques TUENT et DÉTRUISENT volontairement des vies humaine pour faire de l’argent !
      .
      .
      .

      VIDEO — Documentaire IMPORTANT — 50 minutes
      .
      https://francais.rt.com/documentaires/45547-accros-medicaments
      .
      .
      .
      Quand vous voyez ces mécanismes de manipulations et de corruptions que mettent en place les Firmes Pharmaceutiques , vous comprenez rapidement que cette Crise du Covid à été organisée de A à Z !

      .
      .


    • Super Cochon 8 août 01:20

      .
      .

      Puisque l’on vous dit qu’il n’y a pas de complots ! ......... mort de rire !

      .

      Le Déconfinement des Français est géré par l’Américain Bain , annexe bien connue du MOSSAD !

      .

      Marianne a publié un joli scoop en montrant que le ministère de la Santé du Gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au cabinet de management américain Bain & Company .

      La patronne de Bain & Company se trouve être l’israélo-américaine Orit Gadiesh , une ancienne cadre supérieure du MOSSAD , elle-même fille d’un général israélien !

      .

      https://www.marianne.net/politique/coronavirus-le-cabinet-prive-qui-pilote-la-strategie-de-depistage-de-la-france

      .


    • Super Cochon 8 août 06:05

      .
      .

      Cette FAUSSE pandémie à un autre objectif inavoué que l’on commence à voir apparaitre ! ....... c’est la destruction de l’économie mondiale par le ralentissement et son arrêt dû au Covid . Après un effondrement économique , cela permettra d’imposer aux pays une nouvelle gouvernance mondiale avec une monnaie unique . Pour cela il faut détruire les monnaies par des planches à billets à répétition des Banques Centrales qui auront pour conséquence la dévaluation de l’argent à un tel point qu’il n’y aura pas d’autre choix que d’accepter cette nouvelle monnaie unique qui existe déjà , elle se nomme Terra !
      .
      Imposez un masque à toute une population dans les milieux clos à pour but de maintenir les gens dans la peur . Le masque est un instrument d’obéissance et de conditionnement afin de contrôler une population entière . ...... Elle est ainsi soumise !
      .
      .

      .
      .

    • Super Cochon 8 août 06:06

      @Septime Sévère ........ OUI , ils ne s’en cachent même pas !

      .
      .

      .
      .

    • Septime Sévère 8 août 07:57

      @Patrick Samba
      .
      Je connais un auteur qui passe sur Agoravox TV une vidéo montrant une manifestation d’environ 1 h 20 à Berlin et nous affirme qu’elle comprend 1,2 million de personnes. Cela supposerait qu’il en passe 250 à la seconde : 
      .
      1 200 000 / (80 x 60) = 250 
      .
      alors qu’en prenant un repère tel que le bas de l’image ou la rambarde du pont, on peut voir qu’il n’en disparaît guère de l’image que trois par seconde. 
      Cet auteur s’indigne du discours des media qui parlent de 20 000 personnes, alors que c’est bien l’ordre de grandeur correct, 60 fois plus bas que ses affirmations. 
      .
      Un tel auteur, si lucide et si soucieux d’exactitude, serait assurément qualifié pour me faire votre critique smiley


    • Patrick Samba Patrick Samba 8 août 09:28

      @Septime Sévère
      Parler d’exactitude quand il s’agit de dénombrer le nombre de participants à une manifestation est une gageure. Si vous n’en avez pas conscience, il vous manque un critère de jugement essentiel.
      Il ne peut s’agir forcément que d’approximation.
      Les médias (et avant eux la Police allemande) ont parlé d’une participation de 17 000 à 20 000 personnes ce qui a l’évidence est un mensonge.
      Vous évoquez une des vidéos, et ignorez la seconde. Elles n’avaient pour but que de donner une idée de l’affluence.
      J’ai relaté le chiffre qui a été avancé par d’autres sources dont je n’ai pas d’idée de la véracité : 1 200 000 personnes.
      Ça permet au lecteur de se faire une idée du fossé entre les estimations.

      Il y en a encore d’autres : Berlin : « Plus de 500 000 manifestants contre la dictature du Corona ». Observateur Continental

      Et il y a aussi des sources évoquant la disparité des comportements de la Police et des dirigeants politiques d’un Lander à l’autre.
      Si ça, ça vous fait rigoler, grand bien vous fasse :
      La Saxe veut envoyer ceux qui refusent leur quarantaine en hôpital psychiatrique | Covid Infos

      (j’espère, dans votre souci d’exactitude, que vous avez ouvert et lu les liens proposés par Super cochon, c’est très intructif.)


    • Francis JL 8 août 09:51

      @Septime Sévère
       
      Je me demande par où ils sont passés ceux-là !


    • Francis JL 8 août 09:52

      @Septime Sévère
       
      Je me demande par où ils sont passés ceux-là !


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 10:11

      @Super Cochon
      Bonjour,

      Je pense que le masque donne souvent une illusion protectrice et accroît en fait le risque de propagation du virus quand il est mal utilisé .Il est vrai que le port correct du masque est très contraignant.

      Le port de masques me paraît quand même effet utile car il réduit quelque peu la quantité de particules expirée par des sujets contaminés.

      Mais attention, il faut bien avoir en tête que si vous avez un masque, ce n’est pas surtout pour vous protéger, c’est pour protéger les autres aussi. Le virus passe en effet par tous les masques, sauf les masques médicaux FFP2.

      Il n’a en fait d’efficacité que s’il complète les autres gestes barrières :

      • lavage des mains régulier ;
      • distance de 1 mètre entre les personnes ;
      • confinement.

      Le danger est que le masque apparaisse comme une garantie contre le coronavirus – un « faux sentiment de sécurité », et qu’on abandonne quelque peu ces autres mesures de précaution

      Voilà mon avis sur ce sujet
      Bien cordialement et bonne journée


    • pemile pemile 8 août 10:36

      @Dr Khadija Moussayer « Voilà mon avis sur ce sujet »

      Malheureusement sur Avox, cet avis simple et raisonné, vous expose à être insultée comme suppôt d’un « complot mondial de mise en place d’une dictature » ! smiley


    • Super Cochon 8 août 10:55

      @Septime Sévère
      .
      .
      MANIPULATION des chiffres par le Système
      .
      .
      La minimisation et la manipulation du nombre de manifestants par le Système quand ça l’arrange est connu de longue date . Aujourd’hui , on est en face de la même stratégie de manipulation des chiffres et du nombre de manifestants à cette manifestation des ANTI-masques à Berlin .
      .
      VOICI les photos retouchés et manipulés par la préfecture de police et repris par les Médias à la botte du Système lors de la manifestation de la Manif pour Tous le 24 Mars 2013 à Paris .
      .
      .
      .
      ARTICLE de L’Obs ......... MENSONGE d’État !
      .
      https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-le-demonte-rumeur/20130424.RUE5786/le-gouvernement-a-t-il-truque-des-images-de-la-manif-pour-tous.html
      .
      .
      .


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 11:09

      @pemile
      Bonjour,
      Heureusement, il y a des gens raisonnables comme vous, même si vous n’êtes pas d’accord avec tout ce que j’ai écrit.
      Quand je disais qu’il faut se laver les mains en conclusion de mon article, je ne pensais pas encore que je participais pas à un complot mondial... mais en y réfléchissant bien, on va peut-être croire bientôt que je suis à la solde d’une multinationale du savon
      Bien cordialement et bonne journée


    • Super Cochon 8 août 11:21

      @Septime Sévère
      .
      .
      " alors qu’en prenant un repère tel que le bas de l’image ou la rambarde du pont, on peut voir qu’il n’en disparaît guère de l’image que trois par seconde. "
      .
      ==========================================================
      .
      .
      Trois par seconde ? .......... MENTEUR !
      .
      Pour ceux qui souhaitent voir par eux même la vidéo en plein écran , et prendre la rambarde du pont comme point de repère , vous verrez que le panorama n’est pas assez grand pour voir les manifestants qui se trouvent à droite de la rue . Maintenant allez à 01,01,08 ....... c’est dire 1 heure 1 minute et 08 seconde , j’ai comptez 60 personnes à 2 centimètres du haut de la rambarde du pont comme point de repère !
      .
      .

      VIDEO Manifestation Anti-masques à Berlin

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=275&v=gKuGWFeQCN4&feature=emb_title


    • Super Cochon 8 août 11:39

      @Dr Khadija Moussayer
      .
      .
      Vous avez des arguments de contradiction à nous donner ? ........ parce je ne vois chez vous que prétention et sarcasmes . Il y a suffisamment de preuves pour prouver que c’est un projet qui va bien plus loin qu’une simple épidémie .
      .
      Je vois que vous ignorez beaucoup de choses , informez vous avant de prendre les autres de haut ! ....... Vous pensez que les Firmes Pharmaceutiques nous veulent du bien ? ....... NON , elle sont là pour faire de l’argent ! ...... Vous avez entendu parlez du scandale des médicaments antidouleurs à base d’opiacés aux USA qui tue chaque année entre 200 000 et 300 000 personnes ?

      .

      On sait aujourd’hui que certaines Firmes Pharmaceutique TUENT volontairement des gens pour de l’argent (les preuves dans cette enquête documentaire qui à fait scandale aux USA sur les antidouleurs à base d’opiacés ) !
      .

      VIDEO — Documentaire — 52 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=Kp6Y5rMhuVQ
      .
      .
      .


    • Super Cochon 8 août 11:40

      SUITE du message
      .
      .

      On sait aujourd’hui que certaines Firmes Pharmaceutique TUENT volontairement des gens pour de l’argent (les preuves dans cette enquête documentaire qui à fait scandale aux USA sur les antidouleurs à base d’opiacés ) !
      .
      .

      VIDEO — Documentaire — 52 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=Kp6Y5rMhuVQ
      .
      .
      .


    • Super Cochon 8 août 11:50

      @Septime Sévère
      .
      " alors qu’en prenant un repère tel que le bas de l’image ou la rambarde du pont, on peut voir qu’il n’en disparaît guère de l’image que trois par seconde. "
      .
      ==========================================================
      .
      Trois par seconde ? .......... MENTEUR !
      .
      Pour ceux qui souhaitent voir par eux même la vidéo en plein écran , et prendre la rambarde du pont comme point de repère , vous verrez que le panorama n’est pas assez grand pour voir les manifestants qui se trouvent à droite de la rue . Maintenant allez à 01,01,08 et faite ARRÊT sur image ....... c’est à dire 1 heure 1 minute et 08 seconde , j’ai comptez 60 personnes à 2 centimètres du haut de la rambarde du pont comme point de repère !
      .

      .

      VIDEO — Manifestation Anti-masques à Berlin

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=275&v=gKuGWFeQCN4&feature=emb_title


    • astus astus 8 août 11:53

      @Dr Khadija Moussayer

      Merci pour cet article précis et documenté qui s’oppose aux habitués d’Agoravox qui ne savent rien mais qui diront tout. Ils ne sont d’ailleurs pas à une contradiction près car après avoir critiqué l’absence de masque en début d’épidémie ils s’insurgent à présent sur le fait de le porter, ce qui n’est guère logique. Or protéger (partiellement) autrui par ce moyen est en effet une réelle contrainte mais c’est aussi un signe de bienveillance et d’attention à d’autres que soi. Un homme ça s’empêche disait le père de Camus. Et c’est justement cela qui permet d’être libre dans sa tête. Cdlt


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 12:04

      @astus

      Vous écrivez : « Or protéger (partiellement) autrui par ce moyen est en effet une réelle contrainte mais c’est aussi un signe de bienveillance et d’attention à d’autres que soi. »

      Les masques sont totalement inutiles pour empêcher la propagation des virus respiratoires aérosols. 

      Extrait d’une documentation du haut conseil de la santé publique : 

      « Dans la prévention de la grippe saisonnière, l’analyse des sept essais, qui constitue le plus haut niveau de preuve atteignable pour l’évaluation de ces interventions, ne met pas en évidence d’efficacité des masques respiratoires en population générale ».

      A lire ici : https://www.mesvaccins.net/textes/hcspr20150925_preventiongrippe.pdf


      Par ailleurs, les masques, les gestes barrières et les gels sont inutiles pour lutter contre la propagation des virus respiratoires aérosols !

      https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY&t=150s


      Les masques ont une grande utilité : ils créent un climat anxiogène propice aux peurs structurantes !



    • pemile pemile 8 août 12:09

      @Legestr glaz « Les masques sont totalement inutiles pour empêcher la propagation des virus respiratoires aérosols. »

      Les transports en commun, métro et bus, espaces clos et passagers nombreux et peu espacés, sont en activités depuis plusieurs mois avec port du masque obligatoire, vous avez une tite étude qui démontre que c’est un lieu de contamination ?


    • Super Cochon 8 août 12:13

      @astus
      .
      .
      Les masques ne servent à RIEN ! ....... ton masque est une passoire !
      .
      .
      La taille du Covid19 fait entre 0,1 et 0,2 microns , c’est à dire entre 1000 à 500 fois plus petit que le diamètre d’un cheveu ! ....... Pour que tu comprennes je vais prendre un exemple , l’espace entre les fibres de ton masque bleu à trois bandes est de 5 mètres et le taille du Covid19 est de la taille d’une bille (1 centimètre) !
      .
      .
      Tu vois l’image ? ....... Tu lances un objet de la taille d’une bille de 1 centimètre dans une raquette de tennis qui a des trous de 5 mètres entre chaque cordes !
      .
      Sincèrement , est que tu crois que ta bille va traverser la raquette ?
      .
      .
      .


    • astus astus 8 août 12:19

      @Legestr glaz

      Vous avez parfaitement raison : éliminons systématiquement le port du masque en milieu médical ou hospitalier, car cela ne sert à rien, c’est une dépense inutile et ça fait peur aux enfants ...


    • Super Cochon 8 août 12:19

      @pemile
      .
      .
      Les transports en commun , métro et bus , espaces clos et passagers nombreux et peu espacés , sont en activités depuis plusieurs mois avec port du masque obligatoire, vous avez une tite étude qui démontre que c’est un lieu de contamination ?
      .

      ======================================================
      .
      .
      Si c’est pas un lieu de contamination ! ........ alors , pourquoi on nous impose un masque ? ....... qui ne sert à RIEN !
      .
      .
      CQFD ! ........ réfléchi avant de poster un commentaire !
      .
      .
      .


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 12:22

      @astus
      Bonjour, merci de votre commentaire qui reconnait quand même quelque qualité à mon travail ; ça fait plaisir !


    • foufouille foufouille 8 août 12:27

      @Super Cochon

      Preuve YouTube qui prouve que spock existe.

      J’espère aussi que tu auras très mal un jour et longtemps.


    • Super Cochon 8 août 12:30

      @foufouille
      .
      .
      Pas d’arguments de contradiction ! ...... Tu peux donc passer ton chemin !
      .
      .
      .


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 12:32

      @astus
      Ma position sur le masque :

      LE MASQUE UN MOYEN PEU COÛTEUX ET QUI PEUT RAPPORTER GROS !

      La diffusion aérosolisée et aéroportée du coronavirus constitue la voie majeure de propagation et de nombreux travaux confirment l’efficacité du port du masque en réaffirmant sa nécessité dans les mois qui suivent le déconfinement et dans l’attente de vaccins et/ou traitements contre l’infection. Ils mettent bien en évidence que le masque est non seulement utile pour empêcher les gouttelettes de toux infectées d’atteindre des personnes non infectées, mais aussi pour éviter de respirer ces minuscules particules aérosolisées qui peuvent également contaminer. Rappelons qu’une seule toux, à elle toute seule, peut produire jusqu’à 3 000 gouttelettes, les éléments les plus dangereux qui risquent de s’étaler sur les vêtements et sur les surfaces qui les entourent !

      Toutes ces données clairement connues maintenant, ainsi que certaines mesures de précaution et de prévention, ont malheureusement fait défaut dans de nombreux pays du monde, notamment européens, qui ont souvent affirmé le contraire en matière de port du masque et l’ont payé au prix fort en terme de surmortalité pourtant évitable !

      La Chine où les habitants portent des masques depuis des années, principalement à cause de la pollution, ainsi que les quatre « dragons » asiatiques -Taïwan, Corée du Sud, Hong Kong et Singapour - ont bien su par contre contrôler l’épidémie par le port obligatoire du masque dès le début, accompagnant une stratégie globale de dépistage massif, de quarantaines très strictes et de suivi au cas par cas grâce aux outils numérique, ce qui pose problème tout de même en terme de liberté individuelle.


    • Super Cochon 8 août 12:32

      @Dr Khadija Moussayer
      .
      .
      T’es médecin ! ...... et tu passes ton temps sur un forum !
      .
      .
      .



    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 12:48

      @Super Cochon
      Je rappelle que nous sommes samedi et que je ne vais travailler aujourd’hui que dans l’APM


    • Francis JL 8 août 12:50

      @Dr Khadija Moussayer
       
       ma position sur les masques :
       
       s’ils peuvent avoir un sens en hiver contre les épidémies de grippes saisonnières, en revanche, les masques n’ont pas de sens en plein été dans notre hémisphère : de mémoire d’hommes on n’a jamais vu les grippes perdurer si loin.
       
       Mais peut-être avons nous à faire à un virus créé en laboratoire ?
       
       « Article paru dans un grand quotidien français le 19/11/1969 "Les Américains vont créer des virus de synthèse capables de transformer l’homme.

      S’adressant à un séminaire de rédacteurs scientifiques, le Dr Sinsheimer a déclaré qu’il déplore « le projet récemment annoncé par le département de la Défense de fabriquer un virus de synthèse contre lequel on ne connaît de défense ». Mais, d’autre part, a-t-il ajouté, « Si nous n’étudions pas la possibilité de créer des virus synthétiques et que d’autre pays le font, nous n’auront pas les connaissances suffisantes pour lutter contre ce qu’ils créent ».

      Au cours d’une interview qui a suivi sa conférence, le biologiste a souligné que les États-Unis sont « prêts d’être à même de fabriquer des virus synthétiques qui pourraient transformer l’évolution d’organismes même aussi complexes que l’homme en introduisant un nouvel élément génétique dans le noyaux de la cellule  ».

       
       Cité : « si la vaccination est un acte généreux dans l’esprit, compte tenu des récentes connaissances acquises en immunologie depuis l’apparition du sida, il convient d’étudier cet acte vaccinal avec un nouveau regard.
      Tous les auteurs établissent un lien direct entre l’abus d’usage de substances biologiques et l’apparition du sida (transfusions sanguines, hormones diverses)
      or les vaccins sont aussi des substances biologiques actives puisqu’ils sont censés agir sur de longues années ;
      pourquoi ces substances échapperaient-elles aux lois de la biologie ?
       »


    • Super Cochon 8 août 12:54

      @Dr Khadija Moussayer

      .

      Il n’a en fait d’efficacité que s’il complète les autres gestes barrières :

      • lavage des mains régulier ;
      • distance de 1 mètre entre les personnes ;
      • confinement.
      ==============================================
      .
      .
      C’est FAUX !
      .
      .

      Au lieu de raconter n’importe quoi , je te conseille vivement d’écouter les interview du Professeur Didier Raoult de l’IHU de Marseille , lui , il sait de quoi il parle !
      .
      .
      .


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 13:04

      @astus
      Et 2 références sur le port du masque dont une de l’OMS

      1/Zhang R, Li Y, Zhang AL, Wang Y, Molina MJ. Identifying airborne transmission as the dominant route for the spread of COVID-19 [published online ahead of print, 2020 Jun 11]. Proc Natl Acad Sci U S A. 2020 ;202009637. doi:10.1073/pnas.2009637117

      Identifying airborne transmission as the dominant route for the spread of COVID-19

      2/Advice on the use of masks in the context of COVID-19 OMS -COVID-19 : Infection prevention and control 5 June 2020

      https://www.who.int/publications/i/item/advice-on-the-use-of-masks-in-the-community-during-home-care-and-in-healthcare-settings-in-the-context-of-the-novel-coronavirus-(2019-ncov)-outbreak


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 13:13

      @Super Cochon
      Oui, c’est un copier/coller extrait d’un article que j’ai écrit donc je ne vois pas où est le problème !
      je ne vais pas piquer mes idées chez les autres dans ce cas de figure !
      OUI ou NON
      Bien cordialement quand même !


    • Septime Sévère 8 août 13:16

      Super Cochon m’écrit : MENTEUR ! 
      .
      Ironisez, raillez, moquez-vous, accusez de sottise, d’erreurs de toute sorte, mais songez à respecter quelques barrières. L’anonymat du pseudo à qui on parle avec un peu de légèreté n’est que relatif. Le pseudo peut être connu de ses proches, de ses amis, de ceux qui vont regarder ce qu’il écrit. En outre le porteur du pseudo doit pouvoir conserver et conserve la faculté de le changer pour son vrai nom, se découvrant ainsi sans avoir à craindre les effets d’injures qu’on lui aurait adressés auparavant. 
      .
      Je crois que vous vous trompez sur la question de la largeur de champ depuis la balustrade. Il importe peu qu’on n’en voie pas l’allée secondaire de droite là où elle passe sous la balustrade, puisqu’on la voit dans toute sa largeur quelques pas plus en amont. Pour que votre remarque ait quelque valeur, il faudrait qu’un torrent humain venu d’une voie latérale débouche entre la balustrade et la distance mini à laquelle on voit toute la largeur de la rue.
      .
      La densité de la foule à 1 h 1 mn 08 s ou tout autre temps ne mène à aucune conclusion : c’est le flux, qui compte. Chacun peut ralentir par quatre le défilement de la vidéo, et chercher vainement le passage des 250 personnes par seconde de temps réel, ou 62 personnes par seconde de temps dilaté, nécessaires à trouver 1,2 million de manifestants. Une intelligence moyenne suffit amplement à comprendre cela ; je ne vois que la passion pour ne pas le comprendre. 
      .
      A part des observations qui en elles-mêmes ne démontrent rien, vous n’avez en aucune façon justifié un chiffre qui bouleverserait le chiffre officiel. Vous criez sans justifier. 


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 13:19

      @Super Cochon



      Et dans un autre article je me moque un peu de l’OMS et de ses errements en indiquant :

      L’OMS se fait le propagandiste du port du masque !

      Après avoir déconseillé le port du masque au début de l’épidémie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publier de son côté un guide de bonnes pratiques sur l’utilisation du masque qui recense un nombre impressionnant de consignes à respecter (presque trop !) et à consulter dans sa dernière mise à jour, mise en ligne le 6 juin : « Advice on the use of masks in the context of COVID-19 OMS -COVID-19 : Infection prevention and control ». Il n’est jamais trop tard pour bien faire !


    • Super Cochon 8 août 13:26

      @Septime Sévère
      .

      " alors qu’en prenant un repère tel que le bas de l’image ou la rambarde du pont, on peut voir qu’il n’en disparaît guère de l’image que trois par seconde. "
      .
      ==========================================================
      .
      .
      Trois manifestants par seconde ? .......... t’es vraiment un MENTEUR !
      .
      .

      à 01,01,08 et faire ARRÊT sur image ....... c’est à dire à 1 heure 1 minute et 08 seconde , j’ai compté 60 personnes à 2 centimètres du haut de la rambarde du pont comme point de repère !
      .

      .

      VIDEO — Manifestation Anti-masques à Berlin

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=275&v=gKuGWFeQCN4&feature=emb_title

      .
      .
      .



    • pemile pemile 8 août 13:33

      @Super Cochon "c’est à dire à 1 heure 1 minute et 08 seconde , j’ai compté 60 personnes à 2 centimètres du haut de la rambarde du pont comme point de repère ! "

      Et ils mettent combien de secondes pour passer ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 14:42

      @pemile

      C’est une très bonne question : avez vous une « tite » étude qui démontre que c’est un lieu de contamination ? A vous de jouer. Cela n’existe pas à la saison où l’humidité absolue est haute dans les pays continentaux. Les masques sont inutiles ! 

      Est-ce que vous voudriez que je vous rappelle comment les virus respiratoires aérosols sont transportés et pourquoi les contaminations sont réduites à néant en saison estivale en pays continentaux. Je peux le répéter si vous ne l’avez pas compris.
       En hiver, humidité absolue très basse : les virus respiratoires aérosols restent dans l’air très longtemps et son très contaminants.
       En été, humidité absolue très haute : les virus respiratoires aérosols ne peuvent pas se maintenant dans l’air et ne sont donc plus contaminants. 

      https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY

      C’est notre immunité qui peut lutter contre les virus respiratoires aérosols, rien d’autre (je n’évoque même pas l’idée des vaccins). Les masques sont inutiles, les gestes barrières sont inutiles, les gels sont inutiles pour se prémunir des virus respiratoires aérosols. 

      « Plus le seuil de cycle est bas, plus la quantité d’ARN (matériel génétique) est élevée dans l’échantillon. Plus le nombre de cycles est élevé, moins il y a d’ARN dans l’échantillon.

      Qu’est-ce que ça veut dire ?

      Ce problème de détection est omniprésent pour la détection des virus à ARN. Le SRAS-CoV, le MERS, la grippe Ebola et l’ARN viral du virus Zika peuvent être détectés longtemps après la disparition du virus infectieux.

      Le système immunitaire agit pour neutraliser le virus et prévenir d’autres infections. Alors qu’un stade infectieux peut durer environ une semaine, parce que l’ARN inactivé se dégrade lentement avec le temps, il peut encore être détecté plusieurs semaines après la dissipation de l’infectiosité. »

      https://www.cebm.net/covid-19/infectious-positive-pcr-test-result-covid-19/


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 14:53

      @pemile

      Vous n’avez qu’à regarder la vidéo, non ? J’ai compté juqu’à 20.000 et après j’ai arrêté, cela prenait trop de temps. 


    • nono le simplet 8 août 14:56

      @Legestr glaz
      — En été, humidité absolue très haute : les virus respiratoires aérosols ne peuvent pas se maintenant dans l’air et ne sont donc plus contaminants. 
      voui ! l’humidité de l’air les plaque au sol ... et c’est d’ailleurs pour ça que certains sports de plein air sont interdits cet été comme le rugby ou la lutte gréco-romaine ou encore le jeu de la brouette humaine ...
      tout devient lumineux ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 août 14:59

      @nono le simplet

      Merde...même la brouette thaïlandaise ?


    • nono le simplet 8 août 15:00

      @Legestr glaz
      J’ai compté juqu’à 20.000 et après j’ai arrêté, cela prenait trop de temps. 

      tu sais compter jusqu’à 20 000, c’est dèjà ça ...


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 15:14

      @nono le simplet

      Et il en restait beaucoup. Ce qui veut dire que les médias dominants ont très, très ,très , très, très, très, largement menti sur le nombre de participants à cette manifestation.

      Nous voilà effectivement revenu au bon vieux temps de l’URSS avait un contrôle très pointu de l’information, de ce qui « doit » être dit, et de ce qui doit être « dissimulé » ou « transformé ». 
      Votre morale n’est pas très belle nono pour soutenir ce genre d’action, pas propre du tout !

      https://www.youtube.com/watch?v=3E5kIP4R-Qw


    • vesjem vesjem 8 août 15:32

      @Dr Khadija Moussayer
      peux-tu nous dire les yeux dans les yeux combien es-tu rémunéré (e) par big pharma ; c’est la loi de la transparence pour éviter les conflits d’intérêts


    • foufouille foufouille 8 août 15:46

      @vesjem

      Cuba est payé par bigpharma ?


    • vesjem vesjem 8 août 16:19

      @Dr Khadija Moussayer

      le corona mesure 2µ, alors qu’une maille de masque bleu mesure 25µ, ce qui fait que 150 virus par maille peuvent passer à la fois (approx)
      un masque fait 200mm de large par 100mm de haut, ce qui fait 20 000 mm2
      soit 20 000 000 000 000 000 µ2
      si on admet que la moitié de la surface de ces mailles sont de la matière, il y a approx 10 000 000 000 000 000 µ2 de trous
      soit, dans le « meilleur » des cas : 10 000 000 000 000 000 x 150 = 
      1 500 000 000 000 000 000 virus peuvent passer en même temps dans un sens ou dans un autre ; ils peuvent même se télescoper et se recombiner en une nouvelle souche plus dangereuse que les premières ...amen...

      en résumer, 1 milliard 500 millions de milliards de virus peuvent franchir le masque, à chaque connerie émise soit par le porteur du masque « a » soit par le porteur du masque « b »

      s’il manque un zéro, ou qu’il y en a un de trop, chacun peut corriger


    • vesjem vesjem 8 août 16:21

      @foufouille
      et cul haut, payé par qui ?


    • vesjem vesjem 8 août 16:23

      @foufoune
      toi, tu as subi une vexation que tu n’as pas su résorber


    • Septime Sévère 8 août 18:02

      Super Cochon m’écrit une seconde fois : t’es vraiment un MENTEUR ! 
      Ghislaine Marchal écrivait avec son sang, Super Cochon écrit avec son lisier. 


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 20:50

      @nono le simplet

      Le propagandiste à la solde de la finance internationale se jette à l’eau, et il se noie dans son commentaire inepte.

      Et oui l’humidité absolue est le phénomène qui fait que les virus respiratoires aérosols se propagent, ou non, facilement. Quand il s’agit de noyer le poisson, nono répond présent.

      L’humidité spécifique est la vraie teneur intrinsèque en eau de l’air ; elle est indépendante de la température et de la pression de l’air. L’humidité absolue est la concentration en eau de l’air ; elle varie avec la température et la pression, car ces deux grandeurs ont une influence sur la densité de l’air. En fait, l’expression d’humidité absolue se distingue surtout de celle d’humidité relative qui, elle, s’exprime en taux (pourcentage).

      Voilà nono, une nouvelle baffe dans la figure, rien que pour vous, vous l’avez bien cherché aussi ! 

      «  Des études précédentes n’étaient pas parvenues à établir une forte relation entre humidité et virulence du virus de la grippe, mais ces recherches ne tenaient compte que de l’humidité relative, dépendant de la température, relèvent le Dr Jeffrey Shaman, un épidémiologiste du ministère de la santé de l’État d’Oregon (nord-ouest des États-Unis), l’un des co-auteurs de cette recherche.

      « Les fortes corrélations entre le niveau d’humidité absolue et la survie du virus de la grippe ont été surprenantes », explique-t-il dans un communiqué.

      « Quand l’humidité absolue est faible, le virus de la grippe saisonnière survit plus longtemps et le taux de transmission augmente », précise le médecin dont l’étude paraît dans les Annales de l’Académie Nationale américaine des Sciences (PNAS) datées du 9 février.

      Le Dr Shaman et ses collègues ont testé de nouveau ces différentes combinaisons mais en utilisant une humidité absolue comme référence. Ils ont alors découvert qu’un temps froid et sec augmentait la survie du virus de 90% et sa transmission de 50%.

      Ces chercheurs n’ont pas été en mesure d’expliquer ce phénomène mais notent qu’un accroissement de l’humidité dans les hôpitaux devrait permettre de contenir la propagation de la grippe.

      Article publié en 2009. Nos »décideurs« font mine de ne pas savoir ! 
      https://www.lapresse.ca/dossiers/la-grippe-a-h1n1/200902/10/01-825850-plus-lair-est-sec-et-froid-plus-le-virus-de-la-grippe-sepanouit.php

      Une grande partie de l’augmentation hivernale de la mortalité observée dans les régions tempérées est attribuée à la grippe saisonnière. Une ré-analyse récente des expériences de laboratoire indique que l’humidité absolue module fortement la survie et la transmission du virus de la grippe dans l’air. Ici, nous étendons ces résultats au niveau de la population humaine, montrant que l’apparition d’une augmentation de la mortalité liée à la grippe en hiver aux États-Unis est associée à des niveaux d’humidité absolue anormalement bas au cours des semaines précédentes. Nous utilisons ensuite un modèle épidémiologique, dans lequel les conditions d’humidité absolue observées tempèrent les taux de transmission de la grippe, pour simuler avec succès le cycle saisonnier de la mortalité liée à la grippe observée. Les résultats du modèle indiquent que la modulation directe de la transmissibilité de la grippe par l’humidité absolue seule est suffisante pour produire cette saisonnalité observée. Ces résultats fournissent un soutien épidémiologique à l’hypothèse selon laquelle l’humidité absolue est à l’origine des variations saisonnières de la transmission de la grippe dans les régions tempérées.

      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20066155/

      Maintenant que cette affaire est soldée, on parle de quoi nono ? 

       »’humidité absolue est à l’origine des variations saisonnières de la transmission de la grippe dans les régions tempérées." What else nono ? 


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 août 21:01

      @astus

      J’ai posté en pièce jointe les recommandations du CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales). Le CLIN est présent dans tous les hôpitaux de France. Les membres du CLIN savent que des études existent qui indiquent que le port du masque et le lavage des mains n’influencent pas la contamination par les « virus respiratoires aérosols ». 

      Ne faites pas de « généralisation », cela ne vous convient pas au teint !

      Ne vous faites pas davantage plus bête que vous ne l’êtes. Nous parlons des virus respiratoires aérosols. Les masques et le lavage des mains protègent d’autres choses. Et si vous voulez tout savoir, puisque vous avez réagi « sans lire » le document, vous avez un cession de rattrapage ! 
      https://www.mesvaccins.net/textes/hcspr20150925_preventiongrippe.pdf


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 21:09

      @Super Cochon
      Je ne pense pas être dans le sarcasme et je n’ai pas de « vérité révélée » à imposer Dans l’article, je parle de l’épidémie à venir en Afrique comme celle que vous avez eu en Mars/avril en Europe. Nous subissons maintenant la même chose avec un temps de retard. C’est tout ce que je me borne à dire.
      Je ne fais la promotion de rien en plus dans mon article, ni médicament, ni vaccin... ; si ce n’est de mieux se protéger pour éviter de transmettre la maladie ou d’être contaminé. Je n’ai pas l’impression, en recommandanr une distanciation, le port du masque ou de se laver les mains, que celà fasse de moi quelqu’un à la solde des labos ou de qui que ce soit 
      Je pense qu’on fait dire à mon article beaucoup plus que je n’ai écrit en fait
      Bonne soirée


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 8 août 23:41

      @vesjem
      Bonsoir, 
      Quand vous parlez de Big Pharma, vous parlez de qui exactement, parce que ce sont les chinois qui ramassent la mise en Afrique et au Maroc, la majeure partie de tout le médical vient de ce pays : les tests, les masques, les instruments et vêtements médicaux, les casques de protection, les plateaux, les médicaments génériques...Et la plupart du temps, ce sont des sociétés 100 % chinoises, ils n’ont plus besoin des européens ou des américains ! La France ne vend pratiquement plus rien de ce côté là. L’Afrique a bien changé ces dernières années, les chinois ont pignon sur rue partout dans tous les secteurs et de nombreux asiatiques vivent dans nos pays tandis que l’influence française, européenne et américaine baisse rapidement d’année en année. Les anciens maîtres ne font plus la loi, il faut s’y habituer. 


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 9 août 10:31

      @Legestr glaz
      Bonjour,
      Merci de votre envoi de la note du HCSP toujours utile à connaître. Je l’ai regardée et je me permets de m’insérer dans votre conversation avec @astus
      LA NOTE PRECISE DONC :
      "Etat des connaissances sur l’efficacité des masques en communauté Dans son rapport du 1er juillet 2011 sur le stock état de masques respiratoires [1], le HCSP écrivait : « Dans le contexte d’un risque élevé tel que le SRAS, la revue systématique d’études observationnelles suggère une efficacité préventive élevée des masques de soins et des acité préventive élevée des masques de soins et des appareils de protection respiratoire« 
      ................................................................
       ».Les « Centers for Diseases Control » ont ensuite insisté sur l’importance de la « cough etiquette » [8] incluant la formation des professionnels de santé, patients et visiteurs - la mise à disposition d’instructions écrites pour la conduite à tenir - la limitation de la dissémination des sécrétions respiratoires du patient par le port d’un masque chirurgical autant que possible - l’hygiène des mains après contact avec les sécrétions respiratoires - et la séparation physique des patients entre eux ". 
      ...................................................................... ..............................
      Donc, par prudence et pour des raisons pratiques, il est pertinent de porter le masque chirurgical dès l’entrée dans la chambre. C’est ce qui est préconisé dans les recommandations 2013 de la Société française d’hygiène hospitalière [18]. 2.3 - Hygiène des mains 
      ...................................................................... ...........................................
      2.3 - Hygiène des mains  En milieu communautaire (y compris les collectivités telles que crèches, écoles…)

      Au total, les études sont peu nombreuses, très variables mais semblent en faveur de l’efficacité de l’hygiène des mains pour prévenir les infections respiratoires aiguës dont la grippe. Ces études donnent peu d’informations sur le mode ou la fréquence du lavage des mains. La valeur ajoutée d’un désinfectant reste à démontrer par rapport à un lavage par de l’eau et du savon. Il est difficile de donner une valeur globale d’efficacité, celle-ci étant très variable d’une étude à l’autre. Pour autant, même si son efficacité était faible ou modérée, sa simplicité et son faible coût encourage à la promouvoir, notamment au travers des outils internet comme suggéré par van Weel


      En milieu de soins, l’hygiène des mains est la mesure primordiale pour limiter la transmission croisée des micro-organismes dans le cadre des précautions standard à appliquer en routine par tout professionnel de santé [20]. De nombreuses publications scientifiques ont montré l’importance de privilégier, en l’absence de souillures par des liquides biologiques ou de la poudre de gants, la friction hydro-alcoolique des mains [21,22], l’eau et le savon demeurant une alternative.
      CONCLUSION 
      Les passages ci-dessus ne paraissent pas être en accord avec les conclusions que vous tirez de cette note

      Bonne journée


    • Legestr glaz Legestr glaz 9 août 11:13

      @Dr Khadija Moussayer

      Les passages « ci-dessus » sont tronqués et ne reflètent pas ce qui est véritablement exposé par la HCSP.

      S’il s’agit des « virus respiratoires aérosols » les masques et le lavage des mains sont inutiles. Le covid19 est un virus respiratoire aérosol. 
      Les masques, le lavage des mains concernent d’autres virus, d’autres bactéries, d’autres pathogènes. 
      La source du HCSP est ici : 
      https://www.mesvaccins.net/textes/hcspr20150925_preventiongrippe.pdf

      Je remarque « simplement » que vous avez cité, dans votre premier paragraphe, la première partie de la réponse sur l’efficacité des masques « omettant » de citer la suite de ce premier paragraphe « ’introductif ». La suite indique : 

      « Dans la prévention de la grippe saisonnière, l’analyse des sept essais, qui constitue le plus haut niveau de preuve atteignable pour l’évaluation de ces interventions, ne met pas en évidence d’efficacité des masques respiratoires en population générale »


      Pourquoi vous êtes vous arrêtée à la première partie de la démonstration ? Je vais dire : je l’ignore, mais, ce faisant, vous travestissez totalement la précision du commentaire. La première phrase, celle qui vous citez, est « introductive », la seconde, que je viens de « copier-coller », est descriptive. 

      La question qui se pose est bien celle de savoir si vous « contestez le contenu de cette phrase que je viens de reproduire en gras ? Cette phrase représente l’opinion de la HCSP concernant l’efficacité des masques en ce qui concerne les virus respiratoires aérosols.

      Pour des raisons de »physique des fluides", que le monde médical méconnait, mais que les physiciens maitrisent, la propagation des virus aérosols est maintenant comprise. 

      Une autre source d’information ici :

      https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY


      Et encore une autre : 

      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20066155/

      https://www.lapresse.ca/dossiers/la-grippe-a-h1n1/200902/10/01-825850-plus-lair-est-sec-et-froid-plus-le-virus-de-la-grippe-sepanouit.php






    • foufouille foufouille 9 août 11:46

      @Legestr glaz

      Tu as écrit grippe et ce n’est pas une grippe.


    • Legestr glaz Legestr glaz 9 août 11:59

      @foufouille

      Le covid19 est un virus respiratoire aérosol, comme le sont les virus grippaux. Il fonctionne de la même façon dans sa propagation et sa létalité. 

      Satisfait foufouille ? 

      https://www.lapresse.ca/dossiers/la-grippe-a-h1n1/200902/10/01-825850-plus-lair-est-sec-et-froid-plus-le-virus-de-la-grippe-sepanouit.php


    • foufouille foufouille 9 août 13:00

      @Legestr glaz

      Ben non, et quand il pleut la grippe est toujours là

      Et le masque ne sert pas à rien.


    • vesjem vesjem 9 août 16:45

      @Dr Khadija Moussayer
      salut « savant »
      tu n’as pas commenté mon calcul
      quant aux approvisionnement de matos par les chinois, sache que presque tous les pays sont concernés par ces importations chinoises, et non pas seulement par du matos médical ; nos capitalos et les tiens ont tout extradé la manufacture des produits en chine
      n’oublie pas que les évènements de l’histoire (donc du futur) obéissent à la loi du balancier ; si celui-ci part trop loin à gauche, le retour à droite est également plus prononcé, voire amplifié !


    • vesjem vesjem 9 août 16:47

      @vesjem
      erreur : « savant » à déplacer après « calcul »


    • Legestr glaz Legestr glaz 9 août 17:55

      @foufouille

      La pluie frappe votre cerveau, c’est certain !


    • Legestr glaz Legestr glaz 9 août 17:57

      @foufouille


      Pour les autres, pas pour vous qui transpirez la très mauvaise foi.


      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20066155/


    • foufouille foufouille 9 août 18:01

      @Legestr glaz

      tu es trop malade pour comprendre avec ton cétogène.


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 août 19:11

      @Dr Khadija Moussayer vous nous dites, entre autres : "L’Afrique a bien changé ces dernières années, les chinois ont pignon sur rue partout dans tous les secteurs et de nombreux asiatiques vivent dans nos pays tandis que l’influence française, européenne et américaine baisse rapidement d’année en année. Les anciens maîtres ne font plus la loi, il faut s’y habituer. ".

      Si les Chinois viennent nous voler nos Africains, où va-t-on ?

      Bien entendu, à lire au second degré.


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 9 août 20:45

      @Legestr glaz
      Bonjour, oui, c’est vrai l’avis de 2015 ne recommande pas le port du masque en population générale mais seulement en milieu professionnel
      Et je ne me suis attachée qu’ à la protection respiratoire en milieu de soins où il est recommandé
      DONC MEA CULPA 
      Sinon les avis ont été quelque peu modifiés depuis ave la crise.
      En tout état de cause, je ne dis pas qu’il faut le porter partout et tout le temps, surtout en Afrique où on étouffe sous le masque avec la chaleur mais qu’il faut le porter lorsqu’on est dans une situation à risque.
      Quand on est dans sa voiture, c’est idiot de porter le masque par exemple comme on le voit sur certaines photos !


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 10 août 01:40

      @amiaplacidus
      Bonsoir,
      Oui, c’est très bien dit ! où va-t-on en effet ?
      Remarquez, nous, au Maroc, on vient aussi vous voler vos retraités qui sont nombreux à venir s’installer dans notre pays ! ça sera bientôt l’heure du « grand remplacement ». Les marocains ne vont plus se sentir chez eux ! Il faut réagir !
      Bien cordialement !


    • Dr Khadija Moussayer Dr Khadija Moussayer 11 août 10:43

      @Dr Khadija Moussayer

      ERRATUM :CONFUSION DANS LES CHIFFRES ENTRE LE CONGO - BRAZZAVILLE ET LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO 

       il y a une grosse coquille à propos des chiffres du Congo et j’en suis vraiment, vraiment désolée : j’ai lors du récollement des chiffres interverti involontairement ceux de la République Démocratique du Congo (RDC) et du Congo-Brazza (qui étaient traités côte à côte dans mon texte initial).
      Au 9 août :
      Le Congo-Brazzaville, c’est 3664 cas officiellement déclarés et 58 décès 
      La République Démocratique du Congo (RDC) :
      9 436 cas sont confirmés dont 218 morts

       
      Sinon, j’ai vérifié pour les autres chiffres et ça colle.

      AVEC TOUTES MES EXCUSES ! 


    • binary 7 août 14:07

      Vous parlez de statistiques en Afrique alors qu on arrive pas à avoir un seul chiffre crédible dans les pays soi-disant développés.

      Le futur problème de l Afrique ce n est pas le covid ou autre virus, c est la fin programmée du versement des allocs de la « chance ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité