• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 5 ans après, toujours plus Charlie

5 ans après, toujours plus Charlie

Il y a cinq ans jour pour jour, je faisais partie de ceux qui avaient défilé au nom de #JesuisCharlie. Aujourd’hui, j’invite tout le monde à acheter le Charlie Hebdo de la semaine, numéro spécial 5 ans après. Par-delà l’importance symbolique majeure que Charlie Hebdo soit toujours debout aujourd’hui alors que les terroristes souhaitaient sa disparition, l’équipe actuelle y porte un message essentiel sur « Les nouvelles censures » et l’évolution de la liberté d’expression dans nos sociétés.

 

Un esprit toujours plus nécessaire
 
Il y a cinq ans, c’est bien la liberté d’expression et le droit au blasphème que des terroristes ont voulu abîmer dans notre pays en allant massacrer sur place la rédaction de Charlie Hebdo, qui fait probablement une utilisation plus important de cette liberté et ce droit, marqueurs courants d’une démocratie. La France s’est levée et s’est retrouvée dans #JesuisCharlie, de l’horreur a paradoxalement jailli de belles choses, une prise de conscience renforcée des horreurs islamistes, de l’importance de la liberté d’expression, et une forme de renforcement de notre communauté nationale. Ce massacre nous a tristement permis de mieux comprendre ce que c’est qu’être français, une partie de nos valeurs, de nos droits, ainsi qu’une farouche envie de les défendre, chose qui aurait sans doute plu à Bernard Maris.
 
 
Il faut lire l’éditorial de Riss du 7 janvier où il note justement que « nous avons cru que seules les religions avaient le désir de nous imposer leurs dogmes. Nous nous étions trompés  ». Car paradoxalement, depuis cinq ans, un vent mauvais et liberticide souffle dans les grandes démocraties occidentales. Il pointe à raison que « la gauche anglo-saxonne a inventé le politiquement correct pour faire oublier son renoncement à lutter contre les injustices sociales  ». On pourrait prolonger en notant les compromissions avec les pires communautarismes, présents à la manifestation dite contre l’islamophobie. Et ici apparaît une tension entre les valeurs de notre pays et celles du monde anglo-saxon.
 
La France n’est pas la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis  : parce que le commun passe avant le particulier, ce dernier est sans doute mieux respecté par ceux qui sont différents. Notre pays refuse fondamentalement les accommodements anglo-saxons avec les obscurantismes communautaristes, qu’ils supposent l’enfermement des femmes dans des tenues qui les séparent du reste de la société tout en marquant un statut inférieur, ou une volonté de censure de tout propos offensant à l’égard d’une communauté, religieuse ou autre. Et si nous résistons au puritanisme, à certaines formes de censure ou à la remise en cause de la place des femmes, c’est un combat de tous les jours.
 
Comment ne pas être effaré par les volontés de faire taire Elisabeth Badinter, François Hollande ou la représentation d’une pièce tirée du livre de Charb dans des universités, lieu de savoir, comme un écho aux pratiques effarantes anglo-saxonnes ? On pense aussi à la censure de L’Origine du monde par Facebook. Plus récemment, certaines réactions à l’arrivée de Zemmour sur C8, ou la volonté d’Anne Hidalgo d’interdire une campagne publicitaire révèlent un fond peu démocratique et ne sont définitivement pas Charlie. Il est également utile de noter le rôle à double-tranchant des réseaux sociaux, qui peuvent tout autant libérer la parole que donner des armes à ceux qui veulent la restreindre.
 
 
Merci à Charlie Hebdo pour tout ce que vous avez fait et ce que vous faites encore. Vous avez payé le prix du sang pour défendre des valeurs fondamentales de notre pays. Merci d’être à la fois un pôle de résistance mais aussi pour votre capacité à réveiller les consciences, faire prendre conscience de certaines aspects essentiels de notre société, et d’être un aiguillon utile au débat public.

Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 11 janvier 10:46

    « Merci à Charlie Hebdo pour tout ce que vous avez fait et ce que vous faites encore »  et merci à vous pour cet article


    • rogal 11 janvier 10:50

      Oui, il faut le dire et le redire.


      • samy Levrai samy Levrai 11 janvier 12:03

        Depuis « Charlie » , l’islamophobie a progressé et la liberté d’expression a régressé, je chie Charlie.


        • L'Astronome L’Astronome 11 janvier 12:55

           
          @samy Levrai : «  l’islamophobie a progressé »
           
          La voilà la vraie censure, la voilà la vraie dictature : être inféodé à l’islam.
           


        • samy Levrai samy Levrai 11 janvier 13:33

          @L’Astronome
          Combien de guerres et combien de victimes « musulmanes » depuis que nous sommes dans le commandement intégré de l’OTAN ? Combien de guerres illégales et meurtrières ?
          Tu as appris a détester tes victimes comme les médias de l’oligarchie te le demande ? 


        • Jeekes Jeekes 11 janvier 16:49

          @samy Levrai
           
           
           
          ’’je chie Charlie’’
           
          J’aurais pas dit mieux.
          Je n’ai jamais adhéré au contenu de ce torchon, même avant, bien avant...
           
          Pige pas cet à-plat-ventrisme devant cette bande de guignols minables à ’’l’humour’’ de merde. Ces bouffons $ionards subventionnés.
           
          J’suis pas charlie, je n’ai jamais été charlot !
           
          Et je conchie tous ceux qui, bienpensants, ce croient obligés de lécher leur fion qui pue. Mais il parait que tous les goûts sont dans la nature, hein ?
           
          Ah ouiche, note à ceux que je vais choquer.
          Les p’tits gars, je viens simplement de me mettre au niveau de ce papier-cul que vous semblez tant aimer...
           
          Alors soyez fidèles à vos convictions, applaudissez-moi !
           


        • mmbbb 11 janvier 16:54

          @samy Levrai te fatigues pas , c est ce que dit ton mentor Ton mentor pro muslim ,Ta pensee est pleine contrairement a la mienne , mais tu plagies Tu es atteint de psittacisme En ce qui concerne Charlie, il s agit plutot de defendre une valeur cardinale de nos democraties , la liberte de la presse Je ne pense pas que les auteurs de cet attentat le firent afin de venger les victimes des guerres Cela t echappes 
          Tu es assez con bien que tu sois condescendant envers les autres . Tu melanges un peu tout 
          Quant au monde musulman il est divise ; c est ce que dit Leila Shaid .
          Le roi du Maroc a une hantise comme l Algerie , l islamisme Ton petit copain Salah Abdelsam aurait eu une autre sort 
          Abdel Hansenlineau devrait s unir avec Merluche , parti muslim de France , vous auriez des chances de prendre le pouvoir 
          Quant a a reaction et le mepris affiche pour les victimes de Charlie et celles des autres attentats , montre que tu es une pute Mais je n en doutais pas L enferment ideologique est deletere 


        • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 00:22

          @mmbbb
          Democratie ? liberté de la presse ? mmon vieux bbbaveux tu es toujours aussi à coté de tes pompes...au nom de tes valeurs imbeciles. 
          Combien de lois liberticides depuis Charlie ? combien de débiles dans ton genre blâmant ceux que l’on massacre chez eux ? 


        • mmbbb 12 janvier 09:31

          @samy Levrai je t en conjure ducon je m attendais pas a tant d eloges Et surtout apprend a lire cretin , je ne suis pas le chantre des lois Liberticides ? Ou ai je ecris cela J ai ecris que les assassins de Charlie ont commis cet acte non pas pour venger les victimes des guerres mais pour le delit de blasphème . Tu es un sacre connard le suceur de bite des imans .


        • mmbbb 12 janvier 10:08

          @samy Levrai l essentiel est que l UPR plafonne a 1,5 % ; un mega tsunami au prochaine presidentielle de 2022 ! Vous êtes trop con dans ce parti et tu es un illustre representant . De tes commentaires , je m en bas les couilles Quel est l audience de ce media ? Elle est nulle Un cercle prive de petits intellos qui censurent .et s auto congratulent . Les auteurs n aiment que les thuriféraires et la brosse a reluire Cela satisfait leur petit ego Les arguments essentiels c est la faute a l OTAN a l Europe , aux sionismes aux complotismes aux banskters Voila ou ne est ce canard pronant la democratie ! 


        • toubib41 11 janvier 13:11

          Car le droit au blasphème s’use si l’on n’en use. Charlie ! Charlie ! Charlie ! je suis Charlie !


          • Raymond75 11 janvier 13:31

            100 % d’accord !


            • xana 11 janvier 15:04

              Charlie, l’expression du conformisme et de la pensée unique. Charlie, la dérision et l’irrespect pour tout ce qui n’est pas nous-mêmes (sauf l’Amérique, évidemment). Rien à voir avec la liberté de penser ou de s’exprimer (quand on a quelque chose à dire)...


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 janvier 15:18

                La majorité de ceux reprenant le slogan « je suis Charlie » ne faisait pas partie des lecteurs réguliers de l’hebdomadaire avant 2015.

                L’explication la plus répandue pour expliquer ce paradoxe est qu’il s’agissait d’une déclaration d’empathie vis-à-vis du journal plutôt que d’une adhésion à son humour et à sa ligne politique (s’il en avait une). Il se serait agi surtout, pour la plupart, de défendre la liberté d’expression.

                En fait, il s’agissait surtout d’un sentiment de peur manipulé et canalisé comme un exutoire pour évacuer les tensions à travers un exutoire su le modèle de la chasse aux sorcières.

                D’ailleurs, de nombreuses personnalités politiques, elles-mêmes « cibles » de l’humour Charlie, étaient présentes lors des marches de janvier 2015, côtoyant un certain nombre de personnalités politiques étrangères venues honorer le journal au nom de la liberté d’expression alors que cette dernière était bafouée dans leurs pays respectifs.

                Or, après les événements de janvier 2015 et la mise en avant de ce besoin de liberté d’expression, les médias français, sinon la société toute entière a encore du mal à apprécier l’humour noir.

                En 2017, plusieurs émissions ont déprogrammé des interviews de Jérémy Ferrari au sujet de son spectacle « Vends 2 pièces à Beyrouth ». L’humoriste en a conclu que, si les médias exaltaient la place donnée à la liberté d’expression, se moquer de la guerre ou du terrorisme demeurait un sujet sensible.

                De la même façon, depuis 2015, minimiser l’attaque, voire critiquer le journal, est devenu un délit d’« apologie du terrorisme », même (ou surtout ?) à l’école : un élève qui avait fait une blague au sujet de l’un des terroristes a été puni et chargé de recopier plusieurs fois la phrase « on ne rit pas de choses sérieuses ».

                Visiblement, il ne s’agit pas de démystifier les sorcières.


                • mmbbb 11 janvier 17:02

                  @Séraphin Lampion « je suis Charlie » veut dire je defends ce que j ai de plus cher ; la liberte de la presse j acquiesce Quant au guignol il y avait la marionnette du Mollah Omar , un grand moment . Les terroristes auront gagne lorsque dans nos democraties l humour noir la caricature le second degre le blasphemes seront blâmes Je crains qu ils aient a moitie gagne la partie 


                • Berthe 12 janvier 02:13

                  @mmbbb
                  pourquoi Val a t il viré Siné alors ?

                  Personnellement je suis Charlie, parc que rien de tel que la caricature pour motiver la pensée (caricature aujourd’hui interdite dans la presse USA je dis çà en passant)...
                  Je n’aime pas Val du tout, un gauchiste qui a sombré dans ses ambitions de fumiste. Mais Je pense très précisément à Bernard Marris, excellent économiste que j’aimais bcp lire, Volinski avec un I à l’humour grinçant, etc... des pépites qui ne feront plus jamais rire ou penser. Une véritable énorme perte pour nous tous...
                  Et en dépit de ce que la plupart des commentateurs veulent croire ou propager, Charlie n’a jamais attaqué les musulmans, mais la politique et les religions dans leur ensemble. Jamais Charlie ne s’attaquait au pékin lambda, ce n’est pas son rôle ... Dommage pour l’incompréhension !


                • mmbbb 12 janvier 09:24

                  @Berthe je rentre pas dans leur cuisine interne ; j ai lu ce canard lorsque j etais plus jeune et j ai decroche . Je parle de la liberte de la presse qui est un droit fondamental de notre democratie , La censure , le droit a l expression notamment l humour reculent dans ce pays . Sachez distinguer le general du particulier ! 


                • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 10:28

                  @Mmon Bbbaveux
                  Pauvre vieuc, ce n’est pas Charlie Hebdo mais « je suis Charlie » que nous attaquons, la farce des pires gouvernents de la planete réuni pour se refaire une virginité, les bons sentiments guimauves qui donnerent lieu a des reculs de liberté d’expression et un racisme debridé par les trou du cul de ton style.
                  Tu es vulgaire , bête et méchant, mais sans talent.


                • ZXSpect ZXSpect 11 janvier 18:36

                  La question n’est pas « Je suis Charlie » ou pas.
                  .
                  La question n’est pas j’approuve ou je n’aime pas la ligne éditoriale de Charlie.
                  .
                  La réalité est que des journalistes et des caricaturistes ont été massacrés, et que ceux qui poursuivent aujourd’hui la parution de Charlie sont menacés de mort.
                  .
                  La réalité est que la dérision, l’irrespect, le blasphème, sont auto-censurés par les media, les universités, les lieux de débat, tant sont craints les massacreurs de Charlie.

                   smiley


                  • ZXSpect ZXSpect 11 janvier 18:57

                    @ZXSpect
                    .
                    Et que celui qui « chie » et « conchie » usant, sans risque, la liberté d’expression... imagine un monde dans lequel la dérision, l’irrespect, le blasphème, seront réprimés !
                     smiley


                  • meyves 11 janvier 19:17

                    @ZXSpect
                    J’imagine très bien. je le vois même ce monde, puisque je vis en France.


                  • Ecureuil66 11 janvier 22:56

                    Je ne suis pas Charlie.....Que veulent les terroristes ? qu’on parle d’eux bien sür et là c’était plus que réussi...La foule veut des lois sécuritaires, mais c’est du pain béni pour les gouvernements... plus de policiers, plus d’argent pour l’armée et donc augmentation des impôts pour ceux qui en paient évidemment et tout celà à la demande de la foule whouaoo ! voilà pourquoi je ne suis pas charlie...la France est en guerre ? pas moi ...mais du coup on voit des patrouilles armées comme des porte avions dans tous les coins du pays..pour bien rappeler aux gugusses comme moi qu’on est en guerre....il y a plus de victimes de violences conjugales dans notre pays que du fait d’attentats mais bon tout le monde sait celà non ? 

                    l’exploitation de l’émotion légitime pour consolider le pouvoir des élites autoproclamées NON ! ce qui ne veut pas dire que je ne compatis pas à la douleur des familles et des victimes

                    au fait j’espère que j’ai le droit de dire que je ne suis pas charlie ..


                    • julius 1ER 14 janvier 10:40

                      La foule veut des lois sécuritaires, mais c’est du pain béni pour les gouvernements... plus de policiers, plus d’argent pour l’armée et donc augmentation des impôts pour ceux qui en paient évidemment et tout celà à la demande de la foule whouaoo 

                      @Ecureuil66
                      mon pauvre, la foule quelle foule ??????
                      moi je suis Charlie et je suis contre les Lois sécuritaires !!!
                      tu devrais relire la stratégie du choc de Naomi Klein, cela éclairera tes neurones !!!
                      qu’un pouvoir en place essaie de récupérer un evenement quel qu’il soit n’est pas un signe de discrédit pour l’evenement en soi ....car si l’on décrypte finement c’est plutôt un discrédit pour le pouvoir en place !!!!
                       


                    • Ecureuil66 14 janvier 18:35

                      @julius 1ER
                      tu te prends pour un grand intelligent mais tu n’es qu’un mouton servile tes connaissances sont dans des livres mais ton cerveau sonne creux il semble que tu es incapable de réfléchir par toi même et surtout parler ou du moins écrire sans agressivité tu manques de confiance en toi mon ami 


                    • agent ananas agent ananas 12 janvier 06:00

                      La liberté d’expression ?

                      hmm ... qu’en pensent Dieudonné, Soral, Chouart, Siné ? ...


                      • ZXSpect ZXSpect 12 janvier 19:02

                        @agent ananas

                        Ont-ils des collègues massacrés ?
                        Sont-ils menacés de mort ?


                      • agent ananas agent ananas 12 janvier 19:47

                        @ZXSpect
                        N’importe quoi !!!
                        Depuis quand il faut avoir des collègues massacrés ou être menacé de mort pour avoir droit à la liberté d’expression ? Et si on ne rempli pas ces conditions on n’y pas droit ?
                        Dommage que l’on ne vous a pas offert un nouveau cerveau à Noël ... L’année va être longue sans neurones, Charlot !
                        PS : Pour votre information, Soral et Dieudonné ont été attaqué plusieurs fois par la LDJ ...


                      • Jelena Jelena 12 janvier 08:47

                        >> Merci d’être à la fois un pôle de résistance (...)

                        Charlie ce sont des « résistants » dont le gouvernement et tous les médias font la promotion... Il n’a vraiment rien compris au film papy Herblay.


                        • ZXSpect ZXSpect 12 janvier 18:39

                          @ l’auteur
                          .
                          Des commentaires à votre article, je n’attendais et ne souhaitais, sur AgoraVox, aucun « Je suis Charlie » dont la formulation ne me plait guère.
                          .
                          J’espérais une réaction massive au souvenir de ces journalistes et caricaturistes qui ont été massacrés, que l’on approuve, ou non, la ligne éditoriale de Charlie.
                          .
                          Le nombre de lecteurs de l’article et celui des commentaires, renseignent sur l’évolution du media AgoraVox

                           smiley


                          • julius 1ER 14 janvier 10:50

                            Mr Herblay vous auriez dû citer Voltaire en préambule de votre article, cela aurait simplifié les choses :

                            « je ne suis pas en accord avec ce que vous dîtes mais je ferais en sorte que vous puissiez le dire » 

                            c’est bien là l’Alpha et l’Omega de la Liberté d’expression même s’ il peut y avoir des « couacs » parfois, il ne faut pas oublier que 20 siècles ont été nécessaires pour en arriver là .... et encore rien n’est acquis car tapis dans l’ombre certains malfaisants seraient bien prompts à remettre cela en question ....

                            toujours au nom de bonnes intentions,bien sûr, car le chemin de l’enfer en est pavé !!!!


                            • Ecureuil66 14 janvier 21:44

                              il ne sert à rien d’écrire en caractères gras ...cela n’étouffera pas la parole de vos contradicteurs c’est aussi ça la liberté d’expression : admettre que des gens peuvent avoir un avis différent du vôtre (peut être même est ce vous le malfaisant tapis dans l’ombre non ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès