• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Appel à la dénonciation dans l’Essonne

Appel à la dénonciation dans l’Essonne

Confidentialité garantie, nous dit le commissaire Borel-Garin. En appelant à la dénonciation anonyme, on peut dire qu’il a au moins réussi à sortir de l’anonymat… Il souhaite que les habitants du département aident la police nationale en transmettant témoignages, photos, vidéos, par courrier électronique. Alors, que faut-il en penser ?

En dehors de son aspect discutable sur le plan de l’éthique, cette démarche amène à réfléchir à quelques difficultés d’applications.

À partir des informations reçues, et s’il y a des éléments d’infraction, le policier doit avertir le procureur de la République et dresser une procédure d’enquête préliminaire. Or imaginons qu’un renseignement parvenu par voie de mail (qui laisse donc des traces) ne soit pas convenablement exploité et qu’il soit par la suite suivi d’effets graves, comme un meurtre ou des sévices à enfants… Quelle serait la responsabilité des fonctionnaires de police ? Mais comment trier dans le fatras de mails qui peuvent ainsi parvenir à la police ? Comment être sûr de ne pas passer à côté de la bonne info ?

Ensuite, avant de cliquer sur sa souris, « l’informateur » doit être conscient que la dénonciation calomnieuse est visée par l’art. 226-10 du CP. La peine encourue est de 5 ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende. Il est vrai que la fausseté des propos doit être entérinée par une autorité compétente.

Mais à défaut d’utiliser ce texte, le simple fait d’avoir déclenché d’inutiles recherches par des allégations mensongères est un délit punissable de 6 mois d’emprisonnement et 7.500 € d’amende.

Enfin, pour aller plus loin dans ce domaine, il est bon de se rappeler qu’en France il n’y a pas d’obligation à dénoncer un crime ou un délit qui a été commis. Il en va différemment lorsqu’il existe une possibilité d’empêcher le crime ou le délit, ou d’en limiter ses effets, ou encore d’empêcher qu’il ne se renouvelle. Dans ces cas, le fait de ne pas avoir prévenu les autorités judiciaires peut entraîner une peine de 3 ans d’emprisonnement (C. pén., art. 434-1). Sont exclus de cette obligation les personnes astreintes au secret professionnel et les parents, conjoints, etc., de l’auteur du crime - sauf si la victime est un mineur de 15 ans. Donc ici, pas question de mail anonyme.

Il est des cas cependant où le législateur encourage à la dénonciation. Comme dans les affaires de stupéfiants, où les auteurs ou complices peuvent voir leur peine réduite de moitié si leurs confidences permettent de mettre fin au trafic et/ou d’arrêter les autres coupables. Ou en matière d’attentat ou de complot…

Il existe même la possibilité pour un détenu d’obtenir une réduction jusqu’au tiers de sa peine (loi du 9 mars 2004), s’il dénonce les infractions commises par d’autres détenus. Ainsi, si un compagnon de prison avait dénoncé les intentions de Jean-Pierre Treiber, il aurait pu bénéficier de cette loi.

Ce marchandage du législateur est souvent contesté car il encourage une démarche immorale : la délation. Mais il est vrai qu’il peut se révéler utile et éviter l’aboutissement d’un projet criminel.

Alors, cet appel à la dénonciation publique relève-t-il « d’une police d’une autre époque  », comme le dit Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance, ou bien « faut-il vivre avec son temps », comme lui répond le commissaire Borel-Garin ?

En fait, la véritable question est de savoir s’il faut sacrifier ses principes sur l’autel de l’efficacité ! Personnellement, je ne le crois pas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • abdelkader17 21 septembre 2009 12:31

    Dernière trouvaille du Sarkozysme triomphant l’encouragement à la délation.
    Est il bien utile de mettre en œuvre ces dispositions,la délation ne date pas d’hier les lettres anonymes et autres coups de téléphone sont monnaie courante.
    le résultat de la sortie médiatique d’Hortefeux n’aura pas été inutile voilà comment retourner une situation à son avantage,la caméra amateur la photo, en appui à la vidéo surveillance généralisée,le pouvoir n’est jamais en retard en matière de restriction des libertés et des moyens du contrôle social.


    • Allain Jules Allain Jules 21 septembre 2009 15:18

      @Abdelkader17,

      Bonjour.

      Mais, où le bât blesse dans cette affaire, il y a encouragement à la délation c’est vrai, mais, sans frais pour la police. Veulent-ils se débarasser de leurs indics en faveur du citoyen lambda à qui on ne donne même pas un kopek ? Sans doute. Une perte d’éthique s’il en est pour les flics, mais aussi, le risque d’une dérive haineuse injustifiée au sein de la population..

      Il est très facile d’ouvrir une adresse e-mail et de la détruire après utilisation en postant en plus dans un cybercafé.
       
      Il faut qu’Eric Zemmour nous en parle, puisqu’il veut qu’on parle de tout

      Quelle connerie !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 septembre 2009 17:15

      @ Allain Jules :  Mon article de ce jour sur le même thème - et publié sur cette même page AGV, tout en bas - adopte un tout autre point de vue !  Voyez-le après celui-ci. Je trouve amusant qu’on puisse regarder l’éléphant et en décrire ainsi la tête et la queue, sans double emploi et sans jamais se contredire ! smiley 



    • François51 François51 21 septembre 2009 12:38

      ce sera un très bon moyen pour « regler ses comptes » avec son voisinage, ou autres.
      le delit de sale gueule, en quelque sorte.
      en tout cas, pour en arriver là, cela démontre un aveux d’impuissance de la part de nos « chers » flics.
      citoyens ! a vos claviers !



        • tvargentine.com lerma 21 septembre 2009 12:42

          Il ne s’agit pas de « délation » mais de dénoncer les trafiquants qui pourrissent des cités d’habitations en instaurant l’Etat de non droit et en terrrorisant la population qui y habite

          Je trouve normal ,dans la mesure cette procédure et elle devrait être en application dans toute les villes.

          La délinquance se combat avec internet ,car internet est un moyen moderne et efficace d’informer les forces de police que des voyous pourrissent un quartier et cela s’en mettre en danger
          les victimes

          Il sera plus facile pour un bobo de stigmatiser cette mesure que je qualifie de moderne car les bobos n’ont pas de trafiquants qui leur pourrissent la vie et leur quartier

          Personnellement,je l’avais fait à Sartrouville pour dénoncer 2 voyous qui avaient tapassé
          une personne agée et malheureusement la police à mis 15 jours à réagir mes les 2 voyous se sont retrouvés au trou.

          On ne peut pas affronter les voyous sur leur terrain de la violence et prendre le risque d’aller à la police c’est le risque d’avoir des represailles car ,je serais toujours étonné de savoir que les impôts me réclament encore de l’argent sur mes revenus de mon travail alors que les voyous qui roulent dans des bonnes voitures de luxes et ont des appartements ne font pas l’objet de vérifications fiscales

          Il y a ici « Monsieur le fonctionnaire de Police » qui écrit cet article quelque chose qui me choque,alors au lieu de cracher sur une mesure utile,expliquez nous pourquoi les conditions de ressources des voyous ne sont jamais recherché ????

          Ce sont vos balances ???
          Ils ont « le droit » de détruire contre des « informations » ????

          Je crois que ce qui vous choque,c’est que vous ne risquez plus de faire « travailler » vos « balances » ,qui faisaient votre travail pendant que vous écriviez vos bouquins durant vos horaires de travail et que d’autres faisaient des extras dans des boites de sécurités privées comme agent de sécurité (emplois dissimulées fraude fiscale)

          Vous venez de comprendre que la technologie va vous obliger à bosser un peu plus sur le terrain

          http://www.tvargentine.com/




          http://www.tvargentine.com/


          • dom y loulou dom 21 septembre 2009 14:12

            oui oui lerma, nous savons bien que pour vous « modernité » veut dire la barbarie, le totalitarisme commencé il y a 4000 ans à Babylone.

            Que la misère de ces voyous est entretenue par les mêmes qui vous appellent à les dénoncer et que tout le système militariste hyperviolent que vous chérissez tant , en passant par la production de cauchemars fictifs et télévisés à l’infini et en trouvant la guerre « normale » alors qu’elle engloutit déjà VOS finances, ne vous vient pas à l’esprit.

            taper sur des voucs émissaires est bien plus simple
            quand ce sera vous qui serez victime de ce que vous prônez aujourd’hui... vous ne vous plaindrez pas n’est-ce pas ?



          • Nobody knows me Nobody knows me 21 septembre 2009 15:25

            Franchement lerma, je prendrais bien 5 minutes pour vous expliquer comment c’est la vie.... mais en fait non, je vais pas le faire.


          • abdelkader17 21 septembre 2009 15:27

            @Dom
            les imbéciles du calibre de Lerma nourris à la sauce tf1 ne comprennent même pas qu’en tout temps le pouvoir à besoin d’ ennemis pour justifier son appareil sécuritaire,ses modes de contrôle social, de la constitution des classes dangereuses au 19 siècle à la figure du délinquant islamisé d’aujourd’hui une seule et même logique,la construction de l’ennemi intérieur.
            Méthode de gouvernance ayant trouvé son application directe lors du conflit de décolonisation en Algérie entre 1954 et l’arrivée au pouvoir de de Gaulle qui en limitera l’usage à partir de 1958.
            L’armée Française dont à l’époque les cadres étaient profondément anti communistes voyaient dans l’insurrection des mouvements de décolonisation la main de l’urss,ils ont donc mis en place la doctrine de guerre totale,guerre révolutionnaire popularisée par l’ouvrage de Roger Trinquier ,celle-ci consistait à utiliser toutes les méthodes possibles pour venir à bout des insurgés,torture, disparition, camp de regroupement,viol,surveillance des populations... en toile de fond la France et son empire premier rempart contre la subversion communiste.
            Il semblerait que depuis le 11 septembre on assiste sournoisement à un retour des méthodes de la guerre révolutionnaire,retour aux pratiques d’exception,montée en puissance de l’appareil judiciaire et pénal,généralisation de la surveillance.
            Lerma en arabe ça veut dire l’aveugle, ça ne pouvait pas mieux coller au personnage.


          • Roch Faure 21 septembre 2009 16:14

            « le pouvoir à besoin d’ ennemis pour justifier son appareil sécuritaire,ses modes de contrôle social, de la constitution des classes dangereuses au 19 siècle à la figure du délinquant islamisé d’aujourd’hui une seule et même logique,la construction de l’ennemi intérieur. »

            C’est, en ce moment même, sur la première page de « www.fdesouche.com » :

            - Des bandes ethniques attaquent la Techno Parade

            - Marseille : trois cinémas fermés en raison des dégradations et violences à l’occasion de l’Aid,

            - Nice : un train vandalisé par une centaine de « jeunes »

            - Emeutes à Angers : 200 à 300 personnes prennent les policiers à partie

            - Emeutes à Besançon : « Fais pas chier, c’est ramadan »

            Et ce sont juste les faits vraiment saillants d’une fin de semaine très ordinaire, les milliers de cambriolages, incendies de véhicules, agressions en tous genres, ne figurant plus, depuis longtemps dans les rubriques de l’actualité nationale.


          • abdelkader17 21 septembre 2009 16:36

            @Roch Faure
            engagez vous dans la police l’état cherche de braves petits soldats pour assurer la tranquillité de la bourgeoisie.


          • Roch Faure 21 septembre 2009 16:46

            « ... l’état cherche de braves petits soldats pour assurer la tranquillité de la bourgeoisie. »

            C’est possible, mais moi, je vous parle d’abord de la tranquillité et de la sécurité des petites gens de certains quartiers populaires...

            Parce que voler dix mille euros à un bourgeois, fait moins de dégâts que d’en voler cent à une retraitée...

            Et les gens que vous défendez ont une abjecte prédilection pour les victimes fragiles et vulnérables.


          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:27

            Cher lerma,

            Auriez-vous l’obligeance de tester pour nous le vaccin anti grippal h1n1 et de nous tenir informer de votre état de santé.

            Par avance, merci.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 septembre 2009 17:32

            @ Lerma : 


             Mais oui, il s’agit de délation... La question est de savoir si elle est justifiée. De savoir, plutôt, QUAND elle est justifiée, car peu de gens trouveraient choquant de dénoncer un abuseur d’enfants... Il faut se méfier des réactions conditionnées. Allez lire mon article « Délation et mauvaise conscience », plus bas sur cette même page.

            Pierre JC Allard
             

          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:52

            La dénonciation et la délation sont des mots qui ont été regroupés pour ne faire qu’un et servir les puissants, alors qu’il est acceptable votre civique de dénoncer la politique de Sarkosy, la délation s’adresse à l’encontre des plus faibles, entre autre cher lerma de son voisin gauchiste qui critique la politique de Sarkosy et qui se permet de chercher du travail sans allégeance au pouvoir en place.


          • Gasty Gasty 21 septembre 2009 17:54

            « alors qu’il est acceptable, voir civique »


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:19

            Des bandes ethniques attaquent la Techno Parade

            C’est-y pas beau tout ça ? Fdesouche qui défend désormais les techno parade...
            On aura tout vu. A quand une alliance avec l’association des gays de France.
            Parce que les bandes ethniques, ça n’aime pas les homosexuels et le FN lui, il adore les homosexuels...

            « Je suis une bande ethnique à moi tout seul » - La Rumeur


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:22

            Et ce sont juste les faits vraiment saillants d’une fin de semaine très ordinaire

            Non, ce sont juste « des faits saillants d’une fin de semaine très ordinaire vue par fdesouche ».
            Avec une volonté toujours forte de glisser des termes comme « jeunes » entre guillemets, on sent pas du tout d’orientation de la part de ce site.
            Toujours très objectif...


          • Roch Faure 22 septembre 2009 10:33

            « Fdesouche qui défend désormais les techno parade...
            On aura tout vu. »

            Tout ? Ah non et surtout pas l’information en question sur « fdesouche.com ». Parce que loin de défendre cette pitoyable exhibition, on s’y paie joyeusement la tronche des organisateurs, de Frédérick Mitterrand, de Djack Lang et de Sophie Bernard, grands mixiteurs angéliques devant l’Eternel.

            Pour ce qui est du terme « jeunes » entre guillemets, si vous pouviez faire quelque chose pour abattre le politiquement correct et la disposition légale qui interdisent d’appeler un chat, un chat, ce genre de formules tomberaient d’elles-même dans le oubliettes...


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:47

            Comme je le pensais, fdesouche n’a rien à foutre des faits, ni des victimes. Le seul but, c’est de trouver des infos avec des « jeunes » dedans.
            Et vous nous direz qu’il ne s’agit pas d’un blog d’extrême droite, après. C’est un pur défouloir. Appelons un chat un chat voulez-vous (dans la limite de la légalité), soyons un peu politiquement « incorrect »...
            Politiquement correct, ou loi Gayssot, qui vous interdit simplement d’insulter des personnes en fonction de leurs origines, orientation sexuelle, religion, ... C’est chiant hein ?


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 10:49

            Parce que loin de défendre cette pitoyable exhibition

            Rien de tel qu’un bon vieux bal musette avec le manège carré et la bière qui coule à flot.


          • Roch Faure 22 septembre 2009 11:08

            « Politiquement correct, ou loi Gayssot, qui vous interdit simplement d’insulter des personnes en fonction de leurs origines, orientation sexuelle, religion, ... »
             
            Je ne crois pas que l’Auvergnat, hétérosexuel et catholique soit protégé par la loi de ce cheminot stalinien ni par aucune autre, au demeurant.

            « C’est chiant hein ? »

            Chiant pour qui ? Pour ceux qui protestent contre l’utilisation du terme « jeunes » entre guillemets ? Il vous faudrait savoir ce que vous voulez !!!


          • Roch Faure 22 septembre 2009 11:11

            « Rien de tel qu’un bon vieux bal musette avec le manège carré et la bière qui coule à flot. »

            Et pourquoi pas ? Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que le fait de tortiller du cul en se saoûlant de décibels est la marque de l’appartenance à une humanité supérieure...


          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 11:30

            Il faut dire qu’historiquement, on décompte relativement peu d’auvergnats à s’être faits balancer dans la Seine ou ratonnés durant les année 1960 à 1980.
            Je pense par ailleurs que ça ne le blesse pas tant que ça. Sinon, ils n’ont qu’à médiatiser le débat.

            Et pourquoi pas ? Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que le fait de tortiller du cul en se saoûlant de décibels est la marque de l’appartenance à une humanité supérieure...

            Mais je ne portais aucun jugement sur le bal musette. Je me joins d’ailleurs régulièrement au manège carré. Ainsi, je ne porte pas de jugement sur la musette. En l’occurence vous concernant, les technival. Cela ne vous empêche pas de mépriser le public, la musique et la danse qu’on y pratique, les qualifiant d’humanité inférieure ou médiane j’imagine, puisque n’appartenant pas à « l’humanité supérieure »...


          • Serge Serge 21 septembre 2009 12:46

            Sarkozy a dit qu’il voulait ...« tourner la page de 1968... » en occultant le fond de sa pensée ... pour revenir à celle de Vichy !


            • décurion 21 septembre 2009 13:11

              Nous trions nos déchets, et les déposons dans des containers spéciaux. Demain, il nous sera demandé d’emmener le tout au centre de recyclage. Après demain, le co-camionnage sera organisé par des éco-citoyens, et un jour, les éboueurs seront inutiles.
              Caméras de surveillance, citoyens rapporteurs caméramans, devrait très fortement réduire le besoin d’enquêteurs judiciaires. Si l’on imagine des citoyens bénévoles légistes, habilités à rédiger des rapports, il ne manque que le juge informatique pour parfaire l’ensemble.
              Quelques salariés d’une multinationale de sécurité, bien calés devant leurs claviers, devraient etre à même de nous fournir une poli-justi-pénitenciare au meilleur rapport qualité / prix.
              Y aura t il encore des contribuables, pour payer la bête ?
              L’avenir le dira !


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 21 septembre 2009 13:28

                Si c ’est pour dénoncer un voisin pour pass’k’il est pas comme soi c’ est nul ,

                si réellement on habite dans un endroit où il y a des rodéos avec bruits et tumultes , ou si vous voulez rentrer chez vous et des gens vous emmmerdent pourquioi pas ?

                J’ ai fait des marchés à des endroits où ça craint , vols , insultes , ben j’ ai pu faire d’ autres marchés ailleurs ,

                Le mec qui est obligé de vivre dans un endroit pourri a droit au respect de sa personne .


                • Dolores 21 septembre 2009 17:01


                  Il y a une très large marge entre déposer une plainte parce qu’on subit des nuisances et dénoncer les mêmes nuisances.

                   La plainte se fait au grand jour .La délation est une lâcheté dans l’anonymat.

                  On a déjà vu où menait la délation. Pas de remake de l’histoire svp !

                  La police est payée (par nos soins) pour faire des recherches ; si elle en est incapable, changeons-la !


                • Fergus Fergus 21 septembre 2009 13:42

                  J’ai bien aimé cet article qui pose le problème de manière nuancée. Et entièrement d’accord avec la conclusion de l’auteur.


                  • Annie 21 septembre 2009 14:05

                    J’ai une certaine aversion pour la délation, mais je vis dans un pays où elle est plus ou moins instutionnalisée et cela ne semble pas poser de problèmes particuliers, qu’il s’agisse d’éthique ou de seulement gérer les débordements.
                    Je serai plutôt d’accord pour accorder à la France un statut d’exception en la matière, vu son passé. Mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il s’agit d’un manque de confiance de votre part ainsi que de beaucoup de gens, en cela qu’il présume le pire des Français, ou de maturité de leur part s’ils ne peuvent pas gérer cette situation d’une manière responsable.


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 septembre 2009 17:49

                      C’est bien du Annie ça, par principe la délation c’est pas bien mais dans la pratique si ça ne pose pas de problème (comme chez moi en Suisse) !!!!...La suite est peu ragoutante :« manque de confiance de votre part ainsi que de beaucoup de gens, en cela qu’il présume le pire des Français, ou de maturité de leur part s’ils ne peuvent pas gérer cette situation d’une manière responsable. »Quel charabia. Ce qui voudrait dire en bon français c’est que vous ne comprenez pas pourquoi on ne fait pas confiance dans nos autorités ...Et bien Annie je vais vous expliquer , le peuple français garde dans sa mémoire l’image forte d’une police et d’une justice française complètement au service de l’occupant nazi et que pendant ce temps les allemands (jusqu’à 1943) n’ont pas eu besoin d’intervenir dans la chasse aux juifs et aux résistants tellement les flics français étaient efficaces. Le groupe Manouchian fut une des nombreuses victimes de l’efficacité des « brigades spéciales »...


                      (Vous n’êtes pas Suisse Allemande ?)


                    • Annie 21 septembre 2009 18:56

                      Mon pauvre Chapoutier, de toute évidence pour vous, il faut être une suisse allemande pour raconter des conneries. Je suis sûre que les intéressés apprécieront.
                      Non, non je suis bien française et inutile de me rappeler l’affaire Manoukian, je connais mon histoire de France. Pas la peine donc de prendre avec moi un ton professoral pour me donner une leçon d’histoire. Il se trouve que j’habite un pays où la police a souvent recours à la dénonciation et non pas la délation comme je l’ai écrit (c’est mon côté suisse-allemand) en faisant appel à la population pour obtenir des informations. Si vous êtes rebuté par mon charabia, je vais être plus explicite. Si vous pensez qu’un appel à la dénonciation va transformer le bon peuple de France en une armée de délateurs, alors il y a un tas de libertés qu’il faut supprimer pour éviter les dérives. Mais il est vrai que les dérives, vous connaissez !!


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 22 septembre 2009 18:04

                      Mais non ma cocotte votre langue n’a pas fourché, il s’agit bien de délation c’est le mot exact, délation c’est l’habitude de dénoncer, et le pays ou vous habitez est l’Allemagne pourquoi le cachez vous ? Et oui c’est triste les protestants ne voient aucun inconvénient à la délation ce qui ne les rend pas très sympathiques.


                    • décurion 22 septembre 2009 18:33

                      " Mais non ma cocotte votre langue n’a pas fourché, il s’agit bien de délation c’est le mot exact, délation c’est l’habitude de dénoncer, "
                      Et , justement non, la délation, ce n’est pas l’habitude de dénoncer, et vous confondez délateur et indicateur ;
                      La Délation, cela consiste à dénoncer par intérêt personnel (le sort réservé à Edmond Dantés qui se retrouve au château d’If )en ce sens, la délation, n’est pas forcement anonyme, et le plus souvent isolée, sans récidive.
                      Dans le cadre de la mesure, objet de l’article, chaque fois qu’un individu, utilisera ce moyen pour récupérer le territoire, le commerce ou la gonzesse du dénoncé, il y aura délation.
                      Chaque fois qu’un individu témoignera ce qu’il constate dans son quartier, il y aura dénonciation.
                      Comprendre la différence, juger ensuite, c’est la démarche normale.


                    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 22 septembre 2009 23:13

                      Qui t’a sifflé toi ? Qui t’es toi ? Le schtroumpf donneur de leçon ?...Mais ta démo est nulle il n’y a pas d’intérêt personnel, c’est de la pure affabulation, tu lis trop de bd (et pas des meilleures), mais par contre il y a bien de la compulsivité là-dedans...

                      Et oui délation c’est de la dénonciation cradingue, on dénonce de l’injustice, et les délateurs sont des collabos, des traitres, des lâches et des nullités, des malades mentaux donc il y a quelque chose du TOC dans cette histoire. Cette boite mail est donc bien un appel à la délation.


                    • décurion 22 septembre 2009 23:53

                      Qui suis je ?

                      Quelqu’ un qui trouve aberrant que l’on puisse juger sur la réputation d’un mot , sans en connaître le sens.« Le schtroumpf donneur de leçon » c’est bien toi , moi, je ne fais que te reprendre sur ton erreur et, ne t’en déplaise, la délation consiste pour l’essentiel à dénoncer un concurrent. Ce peut être en amour, en affaire, ou tout simplement crapuleux.C’est pourquoi, la délation a, à juste titre une mauvaise réputation.

                      Que tu mettes la délation et la dénonciation au même niveau est ton droit le plus stricte, mais tu ne peux argumenter en amalgamant l’une et l’autre, sans t’abaisser au niveau que tu dénonces, avec la conscience tranquille.

                      Il est par ailleurs, amusant de constater, que tu n’as nul besoin de te sentir victime, pour accuser et dénoncer des personnes que tu présumes capables de faits.

                      Pour finir, je te fais remarquer que je n’ai pas pour habitude d’être sifflé, et je n’apprécies pas trop ta façon de participer à un débat.Le cas échéant, s’il advient, je ne manquerais pas de me mettre à ton niveau.


                    • Dolores 23 septembre 2009 15:27


                      Vous confondez témoin et délateur.

                      Il est normal d’apporter son témoignage, ce qui se fait dans la transparence.

                      La délation se fait dans l’ombre et ses motivations sont souvent sordides.

                      Elle fait appel à ce qu’il y a de plus bas dans les instincts humains.
                      En faire l’éloge, démontre que notre société est sans conscience et que chacun est prêt à dénoncer son voisin pour des raisons qui ne sont pas uniquement dans un but de justice mais de vengeance ou de prendre la place qu’il laisse vacante.

                      La délation, devenue pour certains la norme, est contraire à l’éthique dont on cherche à se dédouaner sous toutes sortes de prétextes pour garder bonne conscience.

                      Il est remarquable que ceux qui l’encourage ou la loue ne pensent un instant qu’ils peuvent eux-même en faire les frais dans d’autres temps ou d’autres situations.
                      Personne n’est à l’abri de la délation et la trouver normale est très dangereux.

                      Ce commissaire devrait être révoqué car il se montre incapable de faire correctement le métier pour lequel il est rémunéré : il pouvait faire un appel à témoin mais il fait appel au délateur.

                      On cite les témoins au grand jour. Les délateurs se cachent dans l’ombre de l’anonymat, ce qu’ils ne feraient pas s’ils avaient la conscience tranquille !


                    • Dolores 23 septembre 2009 15:31


                      Mon commentaire s’adresse @ Annie


                    • décurion 23 septembre 2009 17:05

                      Dolores,

                      A chaque campagne électorale nous sommes les spectateurs privilégiés, de délations multiples, parfois fondées, souvent calomnieuses. Elles ont toutes en commun, d’avoir été retenues pour être servies au moment opportun, pour déstabiliser le concurrent. Elles sont également le contraire de l’anonymat et de la confidentialité.
                      La plupart des spectateurs, jettent un voile pudique sur la méthode, et ne se privent pas d’en utiliser le produit qui sert « leur » candidat.
                      C’est un fait connu et avéré, et ceux qui jugent sur ce fil, utilisent la méthode sans complexe et sans se flageller, lorsque cela les arrange.
                      Si l’association d’idée va au plus court, à Vichy, un zeste de réflexion en plus, nous rappelle Jésus et la femme adultère « Que celui qui n’a jamais pêché, jette la première pierre ! »
                      Si ce précepte avait été appliqué sur ce fil, on y verrait une réelle différence !
                      A moins de démontrer que mon exemple est faux, il est flagrant de constater que la délation dénoncer par principe et utilisée comme moyen par ceux là même qui la voue aux gémonies.
                      La majeure partie des professions de foi largement étalées dans les commentaires ne sont pour la plupart que des postures sans consistance réelle. Dans les faits, ce n’est pas la dénonciation, qui est rejetée sans appel, mais une catégorie de personnes qui sont définitivement trop vils et méprisables pour être capables de n’agir autrement qu’avec bassesse.
                      Ce sujet, comme d’autres se heurte à l’hypocrisie, ou l’on peut tout dire, à l’intérieur d’une limite.
                      Moi, personnellement je suis contre l’avortement par conviction, mais je laisse chacun se démerder avec sa conscience.Celui qui agit selon sa conscience, même s’il se trompe, mérite le respect. Celui qui professe des principes et les transgresse en connaissance de cause, est un étron. Celui qui ne s’aperçoit pas qu’il en fait de même est un abruti.
                      C’est ce que je crois, et je n’ai rien à rajouter.


                    • Fred2 21 septembre 2009 14:06

                      E-fred il défend tout le temps Julien C. et les poseurs de bombes... !!! C’est un terroriste !!!
                      Schnell !!! A la Kommandantür !!!


                      • sisyphe sisyphe 21 septembre 2009 14:47

                        Quand y aura-t-il, à la disposition des citoyens, une adresse mail, pour dénoncer, auprès de la justice, les exactions et abus de la police ?


                        • charles-edouard charles-edouard 21 septembre 2009 15:23

                          sujet trés difficile,car la police il est vrai n’a guère de fan les bons flics ont ne les voient que dans les films .
                          ce metier est tellement entaché de scandales et bavures qu’il faut je pense une bonne dose ’d’inconscience pour leurs faire confiance , de plus avec le sarcosysme la confiance c’est un mot
                          qui devrai etre rayé du petit larousse tellement il est devenu desuet

                          je suis tres nuancé avec les propos de l’auteur,car la police a toujours fait appel à des indics s’en pour autant les appeller des delateurs,des affaires ont pu étre resolu grace à des témoignages
                          reposent sur l’anonyma,témoigner demande parfois un certain courage,la délation pour moi c’est nuire à autrui part des témoignages diffamants et non fondés
                          part cette appel de monsieur borel-guarin nous pouvont nous poser la question la police a t’elle
                          les moyens d’assurer sa mission de protection ou est -elle au service d’un gouvernement répréssif
                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/venere-un-commissaire-enerve-61779


                          • Serge Serge 21 septembre 2009 15:33

                            Au delà de la légitime crainte ( pour ne pas dire plus ! ) pour les libertés et le respect de la vie privée en France avec la mise en place OFFICIELLE d’une procédure de dénonciation je vous conseille la lecture du discours de Sarkozy à l’université d’été du MEDEF de Jouy-en-Josas le 30/08/2007...EDIFIANT !
                             Cynisme,hypocrisie,défense et protection des riches sont plus que jamais les fondements de la politique sarkozyste !

                            Extraits du discours que vous pouvez consulter sur le web...

                            « J’ai demandé à la garde des sceaux, R.Dati, d ’INTERDIRE LA PRATIQUE DES DENONCIATIONS ANONYMES.

                            A quoi sert-il d’expliquer à nos enfants que Vichy,la collaboration,c’est une page sombre de notre histoire et de tolérer des contrôles fiscaux sur une dénonciation anonyme ou DES ENQUÊTES SUR UNE DENONCIATION ANONYME. »

                            Il est vrai que cet engagement ne s’ adressait pas à « la France d’en bas » mais à ses amis du Cac 40 !!!


                            • Roch Faure 21 septembre 2009 15:40

                              Dénoncer un malfaiteur, c’est rendre service à celui contre qui un préjudice a été, est ou sera commis, mais rendre service, sans être assuré d’une contrepartie substantielle, ce n’est pas vraiment dans la mentalité française.

                              Ce que révèle cette mesure, par ailleurs, c’est que le pouvoir politique n’est plus à même de rétablir puis d’assurer la sécurité des citoyens : c’est une capitulation de l’Etat face aux Grandes Compagnies du XXIe siècle.

                              Le moment paraît donc venu de rappeler au « souverain » le statut de ses sujets par rapport aux questions de sécurité, selon Hobbes :

                              « L’obligation des sujets envers le souverain s’entend aussi longtemps, et pas plus, que dure la puissance grâce à laquelle il a la capacité de les protéger. »

                              Et si le souverain n’a plus cette capacité, il conviendrait d’assouplir les conditions du recours la légitime défense, afin que le citoyen soit en mesure de faire ce que l’Etat ne fait plus, toujours selon Hobbes :
                               
                              "...le droit que, par nature, les humains ont de se protéger eux-mêmes, quand personne d’autre ne peut le faire, ne peut être abandonné par aucune convention.


                              • Serge Serge 21 septembre 2009 16:41

                                Vous confirmez bien mon inquiétude sur les dérives inévitables en écrivant...« dénoncer un malfaiteur,c’est rendre service à celui contre qui un préjudice a été,est ...OU SERA COMMIS. »
                                L’emploi du futur est lourd de signification...il s’agit bien de DELATION !!!


                              • Roch Faure 21 septembre 2009 16:58

                                « L’emploi du futur est lourd de signification...il s’agit bien de DELATION !!! »

                                Je ne vois pas... La délation est une dénonciation qui « est dictée par des motifs vils et méprisables ». Or, je ne vois pas ce qu’il peut y avoir de vil ou de méprisable dans le fait de dénoncer un comportement suspect.

                                Commencez donc par apprendre la langue française.


                              • Serge Serge 21 septembre 2009 18:20

                                Merci de me faire prendre conscience de la médiocrité de mon français.

                                Cela dit ...dénoncer ( informer si vous voulez...où est la différence ? ) à la police un « comportement suspect » FUTUR ( à venir...du genre...je crois pouvoir vous dire que... ) donc NON CONCRETISE...j’affirme que c’est de la DELATION !

                                Bien que ma connaissance de la langue française soit des plus douteuses je vous précise que délation vient du latin « delatio » qui signifie...« accusation,dénonciation. »

                                « Qu’est-ce que la délation sinon la DENONCIATION prise toujours en mauvaise part. » ( LIttré )

                                « La frontière entre délation et la dénonciation est si ténue lorsqu’on accuse,que pour ma part je n’y vois guère autre chose qu’UN SEUL ET MÊME ACTE PESANT SUR LA CONSCIENCE. » ( Patrick Pike )


                              • meccano44 21 septembre 2009 18:45

                                A Roch Faure :
                                Délation : dénonciation intéressée, méprisable, inspirée par la vengeance.
                                Vous ne sentez pas le danger ?


                              • Roch Faure 21 septembre 2009 18:57

                                « Délation : dénonciation intéressée, méprisable, inspirée par la vengeance.
                                 »Vous ne sentez pas le danger ?

                                Ah non. Parce que cela se passe déjà tous les jours. Entre le mail anonyme et la lettre de même métal, je ne vois pas de différence significative.

                                En fait, la seule vraie faiblesse du système, c’est l’usage « saturant » que vont en faire les racailles pour paralyser le système. Ce sera donc, à la réflexion, un échec de plus de la politique sécuritaire de l’inepte gouvernement qui est échu à la France


                              • Roch Faure 21 septembre 2009 19:45

                                « Merci de me faire prendre conscience de la médiocrité de mon français. »

                                Il n’y a pas de quoi...

                                «  ( Patrick Pike ) »

                                C’est qui, ce mec ?


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 septembre 2009 13:37

                                Quand la loi ne fait pas consensus, quiconque dénonce est un délateur pour quelqu’un. C’est le consensus qu’il faut reconstruire.



                                Pierre JC Allard



                              • TSS 22 septembre 2009 16:54

                                les gens comme vous etaient rue Nelaton il y a 65 ans ou avec le beau beret de la milice... !!

                                c’est comme cela que vous voyez la legitime defense ...en milices armées ... !!


                              • Annie 21 septembre 2009 15:46

                                En y réfléchissant, le problème est mal posé. Il s’agit moins du signalement d’un crime que d’une supposée collusion avec la police qui rend cet appel à la dénonciation détestable aux yeux de certains. J’imagine que si quelqu’un était témoin d’un crime, d’un meurtre disons, tout en connaissant le coupable, il est difficile d’imaginer qu’il n’en dise rien. Bien que l’appréciation de ce que constitue un délit puisse être très subjective, ce qui est en cause ici est vraiment l’endossement ou l’encouragement présumé de la police à commettre un acte répréhensible. Auquel s’ajoute un manque évident de confiance dans la capacité de cette dernière à faire son travail correctement et impartialement.
                                Je trouve aussi intéressante cette remarque : « Enfin, pour aller plus loin dans ce domaine, il est bon de se rappeler qu’en France il n’y a pas d’obligation à dénoncer un crime ou un délit qui a été commis. Il en va différemment lorsqu’il existe une possibilité d’empêcher le crime ou le délit, ou d’en limiter ses effets, ou encore d’empêcher qu’il ne se renouvelle ». On pourrait arguer dans ce cas que de dénoncer un crime est aussi empêcher qu’il se reproduise. 


                                • Bobland59 Bobland59 21 septembre 2009 15:52

                                  Je suis d’accord avec bon nombre d’entre vous, cela sent le vert de gris, vichy et tous ses crimes contre l’Humanité ne serait donc pas révolu ???
                                  D’ailleurs le sondage effectué aujourd’hui par AgoraVox est quand même presque rassurant puisque 58.7% pensent que cela ressemble aux vichystes . Mais il y a quand même 12.50 + 3.30 % qui trouvent ça BIEN ???? Cela fait peur quand même qu’il y ait tant de pétainistes sur ce site . .


                                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 septembre 2009 13:41

                                    @ Bobland & AGV


                                    Le 58,7% diminue... Je serais curieux d’avoir le pourcentage pour les derniers 100 votes.

                                    PJCA

                                  • goldorak 21 septembre 2009 15:58

                                    Lorsque l’on informe la police nationale de faits exacts il ne s’agit pas de délation, ni de dénonciation, il s’agit de civisme. Aucune police ne peut d’ailleurs correctement fonctionner sans du renseignement et sans l’aide de la population puisque les policiers ne disposent pas de boules de cristal ou de cartomanciennes. Je lis beaucoup de commentaires sur la période de l’Etat français (expression remise au goût du jour par un célèbre avocat corse et qui est, stupidement, employée dorénavant pour parler de l’Etat) avec une énorme confusion entre « lettre anonyme de dénonciation à l’occupant et à ses collaborateurs » ce qui est hautement condamnable et « information d’une police démocratique dans un état démocratique » ce qui est hautement justifié. Cette confusion montre d’ailleurs un curieux mélange entre méconnaissance historique des choses et analyse douteuse des faits. Avec un résultat principal : la justification de l’incivisme. Et un résultat accessoire : la non élucidation de nombreux faits de petite et moyenne importance judiciaire qui perturbent pourtant la vie quotidienne du citoyen. Cette confusion des genres conduisant au triste bilan de voir des délinquants se pavaner en étant certains de l’impunité ; de voir des citoyens justifier, à bon compte, leur lâcheté ; de voir des policiers se désintéresser des enquêtes faute d’implication de quiconque dans le dossier. Le tout amenant un climat détestable dans certains points du territoire, au détriment de ceux qui y vivent. Et si chacun se posait la question de son choix : cercle vertueux ou cercle vicieux ? Ce qui aurait peut être pour conséquence d’avoir des policiers demeurant, en région parisienne, dans leur ville d’affectation. Et donc une proximité. Et donc une solidarité. Et donc une sécurité. Et donc un éventuel retour des services publics et des commerces. Dans le cas contraire nous aurons, après demain, des patrouilles à l’afghane avec casque, fusils d’assaut et gilets pare-balles à port apparent.


                                    • Serge Serge 21 septembre 2009 16:57

                                      « justification de l’incivisme... » Que pensez vous du discours de Sakozy que je cite ci-dessus ?

                                      « énorme confusion entre... lettre anonyme de dénonciation à l’occupant et à ses collaborateurs et information d’une police démocratique dans un état démocratique. »

                                      Vous pensez vraiment que les « dénonciations anonymes » n’existent qu’au temps d’une occupation ?
                                      Le problème de fond est bien le qualificatif « démocratique. » !!! Je ne peux que vous renvoyer encore une fois au discours de Sarkozy cité ci-dessus.

                                      Je donne à méditer cet autre extrait de ce fumeux discours...

                                      « LA PENALISATION DE NOTRE DROIT DES AFFAIRES EST UNE GRAVE ERREUR.JE VEUX Y METTRE FIN. »


                                    • Jojo 21 septembre 2009 16:07

                                      Biiijour M’ssieu Police-ddsp
                                      Tout d’abord avant tout first of all, puis-je vous appeler 91 ?
                                      Ensuite, il y a mon voisin le bellâtre d’un mètre 95, ben je suis sûr qu’il n’a pas jeûné durant le ramadhan vu qu’il était tout le temps souriant sans la moindre trace d’agressivité hypoglycémique… C’est quand même louche ça non ?
                                      Même que pour faire diversion, il n’arrêtait pas de faire la prière, de donner aux pauvres et de faire des B.A. en veux-tu en voilà. Y compris en utilisant son énoooorme 4x4 qui (soit dit en passant), nous empêche ma femme et moi de voir l’horizon depuis notre fenêtre, mais que fait la police ?
                                      Bon d’accord il envoie ses gosses faire les courses pour la vieille du 3ème Ok ok, il s’arrange pour payer les courses et dit à ses gosses de rendre 95% de la somme comme étant de la monnaie, mais est-ce une raison hein ? Je vous le demande.
                                      Un hypocrite, un je m’as tu-vu de première ? Vous ai-je raconté que tout le monde avait fini par savoir pour l’orphelinat qu’il avait construit Hein ? Ce n’est pas une preuve ça ? Comment ça vous ne comprenez pas ? Mais s’il était vraiment sincère et bien personne n’aurait su voilà !
                                      Et puis son large sourire chaque matin quand il me croise mais c’est insupportable. Pourquoi le laissez vous me narguer comme ça ? Ai-je demandé qu’on me dise bonjour moi ?

                                      Alors Mr 91 faites le nécessaire. Je sais que vous serez à la hauteur… Euh, évitez de lui demander la compta des loyers de l’immeuble où j’habite … Euh en fait… Euh, il ne nous prend rien… Et à ce propos, j’ai toujours dit à ma femme que c’était pour nous humilier, un monstre je vous dis.


                                      • french_car 21 septembre 2009 17:49

                                         D’une part on sait bien que la délation n’est plus dans les moeurs françaises depuis l’Occupation alors qu’elle relève du civisme aux USA ou au Japon qui n’ont pas connu ces excès.
                                         D’autre part c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi. Et que l’on ne dise pas que personne ne regardera les dénonciations anonymes, quand on sait la facilité avec laquelle ont peut envoyer un mail anonymisé on peut imaginer que les pandores vont vite se retrouver submergés de dénonciations calomnieuses et autres oeuvres de mythomanes.


                                        • Jojo 21 septembre 2009 17:55

                                          " et autres oeuvres de mythomanes.
                                          Et de pyromanes...


                                        • Lapa Lapa 21 septembre 2009 17:59

                                          merci pour ces explications et cet article nuancé.


                                          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 septembre 2009 19:16

                                            Cette histoire de « boite mail cafteuse » me fait penser à l’implantation des caméras de surveillance chéres à Brice Hortefeux (bonnes pour les plébéiens que nous sommes mais pas pour lui ou l’arroseur arrosé)...Mais qu’est-ce qui va se passer si des citoyens envoient des vidéos d’exactions de policiers de la BAC par exemple. Ces images seront-elles traitées comme il se doit ? On en droit d’en douter légitimement...


                                            Les habitants du 91 vont-ils renouer avec des habitudes anciennes peu ragoutantes, habitudes qui visiblement restent en vogue chez les pandores du 91, inoubliable Vichy...Bien sûr cette boite va avoir beaucoup de succès, il y a toujours pas mal de pauvres types prêts à dénoncer leurs voisins à la Gestapo, « je les ais vu, c’est des terrroristeuh anarcho-autonomeuh tapis dans l’ombre le couteau entre le dents, mettez les dans des camps, la preuve c’est qu’ils sont chômeurs... !!! » 

                                            • Montagnais Montagnais 21 septembre 2009 21:44

                                              Pauvre Chapoutier.. ! On vous plaint au milieu de tous ces « pauvres types » que vous évoquez, et entouré par la « Gestapo » que vous nommez, tout droit sortie de votre cerveau affaibli. La Gestapo dans le 93, à Mazamet, à clochemerle.. Vous regretteriez pas un peu les soviets et la Russie ?

                                              Nous on s’en fout de cette loi et de cette boite.. On ira nous même buter les délateurs jusque dans les chiottes.


                                            • Suldhrun Coyotin 21 septembre 2009 19:58

                                              A tous les gauchistes du site....


                                               Que pensez vous des 3 000 noms , sis en Suisse compte banqua ire , 

                                              Saisis , par délation ou par information

                                              Allez dites 

                                              • TSS 22 septembre 2009 16:57


                                                vous êtes bien le seul à croire que la liste existe... !!


                                              • JL JL 21 septembre 2009 20:07

                                                D’en appeler à la délation, le Pouvoir met les citoyens dans l’obligation de prendre parti, soit de la docilité et la soumission, soit de la complicité avec les voyoux au nom de ce que celui « qui ne dit mot consent ». C’est ainsi que ls voyoux le percevront.

                                                Il met les citoyens entre le marteau des délinquants et l’enclume de la force publique. Il prend les citoyens en otage.

                                                Ces procédés relèvent du totalitarisme.


                                                • Suldhrun Coyotin 21 septembre 2009 20:50

                                                  L enclume de la force publique , est avant tout, pour les délinquants et non pour les citoyens


                                                  @ JL

                                                  • JL JL 21 septembre 2009 21:31

                                                    Coyotin, l’image du marteau et l’enclume ne vaut que s’il y a quelque chose entre les deux. Votre remarque est vaine.


                                                  • Suldhrun Coyotin 21 septembre 2009 21:41

                                                    Entre les deux il y a , tout simplement les délits !

                                                    @JL


                                                  • Suldhrun Coyotin 21 septembre 2009 21:43

                                                    Et non les citoyens a marteler


                                                  • JL JL 22 septembre 2009 08:10

                                                    Coyotin, drôle de conception que la votre qui voit, entre le marteau du pouvoir et l’enclume de voyoux, des délits !

                                                    Vous ne connaissez manifestement pas le sens de l’expression « entre le marteau et l’enclume ». Allez, sans rancune, à une autre fois.


                                                  • Suldhrun Coyotin 22 septembre 2009 13:10

                                                    Et vous JL vous , ne connaissez manifestement rien du délit et des nuisances que cela peut occasionner , voir des drames !

                                                    Ok sans rancune


                                                  • 65beve 65beve 21 septembre 2009 21:40

                                                    Bonsoir,
                                                    Cette mesure est totalement inefficace et je le prouve.
                                                    Après une fête de famille à Seignosse, un quidam a sorti une vanne raciste et il a été filmé.
                                                    Bien que tout le monde y compris la police ait vu cette vidéo, le type en question n’a pas été ennuyé le moins du monde....
                                                    Etonnant, non ?

                                                    Dormez bien braves gens, vos voisins veillent sur vous !


                                                    • Radix Radix 21 septembre 2009 21:46

                                                      Bonsoir

                                                      Comme vôtre article porte sur le même sujet que le sondage d’Agoravox nous allons pouvoir le commenter en direct !

                                                      Nous avons donc :

                                                      C’est inacceptable et relève d’une police d’une autre époque 58.4%
                                                      C’est dangereux car il y aura des abus 21.4%
                                                      Ce sera inefficace 3.5%
                                                      Bonne idée, il faut vivre avec son temps 3.8%
                                                      Très bonne idée, à généraliser dans tout le pays 12.8%

                                                      58,4% de gens raisonnables,
                                                      21,4% de faux culs qui trouvent l’idée séduisante mais faudrait pas que çà dérape (traduisez : faudrait pas qu’on me dénonce aux impôts !),
                                                      3,5% de mecs qui ont voter mais qui s’en branlent,
                                                      3,8% qui ont déjà rédigé leur premier mail au commissariat
                                                      et enfin 12,8% de membres de l’UMP !

                                                      Radix


                                                      • edend edend 21 septembre 2009 22:39
                                                        De toute façon, il doit déjà y avoir déjà plein de farceuses et farceurs qui utilisent l’email police-ddsp.91@interieur.gouv.fr pour s’inscrire sur les sites internet, poster sur les blogs etc. Je me demande combien de temps leur adresse va rester opérationnelle avant que ce soit une grosse poubelle a spam. Ce à quoi elle était prédisposée de toute façon ?

                                                        • armand armand 21 septembre 2009 23:23

                                                          J’aimerais que les bonnes âmes ici expliquent comment une mère seule, un petit vieux ou tout simplement un mec qui n’est pas taillé comme Rambo doit faire pour se plaindre des incivilités, des délits et même des crimes qui se démultiplient en banlieue.

                                                          Demander « gentiment » aux caillera de cesser leur traffic ?
                                                          Porter plainte et se faire repérer en se rendant au commissariat (on sait que dans certains coins tous ceux qui prennent tel ou tel bus qui dessert le commissariat sont soupçonnés d’être des balances...) ?

                                                          Intervenir avec quelques copains et un équipement suffisant ? Quand on sait que la loi est bien plus soucieuse de protéger l’intégrité physique du malfrat que de défendre l’honnête citoyen, c’est potentiellement cher payé.

                                                          Nous avons à ce point dévirilisé notre société que même des gardiens de square d’1m95 ont des consignes de ne pas réprimander des gamins racketteurs de 12 ans... mais d’appeler la police qui passera... quand elle passera.

                                                          Alors franchement, je verrais quelques sursauts d’autodéfense comme un symptôme peut-être regrettable, mais inévitable. A moins de retourner aux bonnes vieilles méthodes ancestrales, démultiplier les patrouilles de sergents de ville, deux par deux, puis dix s’il le faut. Ou proclamer dans certains coins l’état de siège...


                                                          • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 00:38

                                                            Voià où va nous conduire un tel système imaginé par des politiciens scélérats qui veulent instiller la haine et la peur dans l’esprit des citoyens. Armand tente déjà d’instrumentaliser la haine raciale en pointant du doigt la population paupérisée des banlieues qu’il qualfie presque de criminelle. Ce genre de propos dissimule évidemment un racisme bien commode qui tend à stigmatiser une catégorie de la population Française durement touchée par la politique durablement ségrégationniste qui diabolise les gens issus de l’immigration et prépare la répression aveugle tous azimuts. La note hystérique du discours d’Armand est bien connue des sociologues et des psychanalystes spécialisés dans la communication à visée propagandiste. Ce type qui se présente comme un individu policé et plein de bonnes intentions est en réalité un réactionnaire sioniste de la pensée unique, eu égard à ses précédentes interventions suintant la haine de la figure de l’étranger musulman qu’il entend marquer, avec l’aide de ses diatribes consternantes à deux balles, par le signe de l’infamie. 


                                                          • armand armand 22 septembre 2009 11:08

                                                            Pour ta gouverne, mon petit, je suis au contact de ces racailles tous les jours dans mon quartier. Leur « paupérisation » ne les empêche pas de se filer des petits paquets de billets de cent euros en échange de traffics divers. Et les familles (nombreuses) aux quelles ils appartiennent se servent grassement de l’argent de mes impôts sous forme d’allocs, de logements subventionnés. Et oui, ils sont souvent d’origine étrangère, voire étrangers.

                                                            Alors quand j’ai un problème avec eux, comme quand on deale sous mes fenêtres à trois heures du matin, je vais les voir en personne. Et ça se passe plutôt bien. Mais la plupart des gens en ont peur. Et la situation sera bientôt incontrôlable.
                                                            Cela n’a pas à être dans MON pays, dans mon quartier, dans ma rue.
                                                            Et si ce que je dis ne te plaît pas, je t’emm...de.
                                                            Et sais-tu ce que tu peux faire de tes divagations obsessionnelles sur le sionisme, ton obsession, numéro 1. Je te laisse le soin de deviner.


                                                          • Nobody knows me Nobody knows me 22 septembre 2009 11:16

                                                            Et oui, ils sont souvent d’origine étrangère, voire étrangers.

                                                            Je croyais la construction des Etats artificielle ?
                                                            Je tiche, rien de grave


                                                          • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 12:11

                                                            S’ils sont si dangereux que ça, comment expliquer qu’un bravard grincheux comme toé reste encore en bonne santé. Pour un enseignant du supérieur, tes propos et le repère de brigands détrousseurs dans lequel tu vis, semblent contredirent la première affirmation. T’es sans doute davantage un mytho borné, présomptueux et honteux qu’un génial ou brillant universitaire capable de transmettre ses connaissances acquises dans une discipline ardue. Tu devrais consulter vitement et te faire admettre dans un lieu adapté aux délirants et affabulateurs qui pensent tenir la dragée haute à ses contradicteurs en narrant des histoiriettes controuvées. 


                                                          • armand armand 23 septembre 2009 11:04

                                                            Si tu te donnais la peine de lire la réponse que j’ai donné à l’une des bouses que tu as pondues sur le fil de mon article, tu comprendrais. Mais peut-être tes capacités de lecture sont-elles inversement proportionnelles à tes logorrhées indigestes.

                                                            On peut être universitaire et sportif aussi. Quand je n’avais pas de poste, je faisais des boulots dits ’de sécurité’, et j’ai même donné des cours dans un institut où s’entraînent les hommes du GIGN. Alors franchement, le lascar de basse j’en ai rien à battre, je lui dis ce que j’en pense, poliment, et généralement il me répond « OK » ou même « Excusez-nous Môsieu ».

                                                            Maintenant, si tu n’en es pas convaincu....


                                                          • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 00:24

                                                            Cette initiative sent le soufre et rappelle de mémoire d’hommes, de désagréables souvenirs aux relents putrides. L’appareil d’Etat va donc remettre à l’ordre du jour, des méthodes honteuses qui ont fait jadis leur preuve en matière de dénonciations calomnieuses et de dénonciation de délits imaginaires motivés par l’esprit de revanche, la jalousie, la volonté de nuire ou le besoin de porter préjudice à un adversaire (concurrent).
                                                            La justice et les services de police ne seront jamais inquités (leur responsabilité est souvent ignorée ou escamotée par la hierarchie compétente ou par es autorités publiques assumées par des collègues analogues) en cas de dérive du système mis en place qui provoquera inéluctablement des victimes des deux machineries. La première étant celle de la délation, la seconde celle combinée de l’institution policière et judiciaire. La méfiance, la crainte et la peur se renforceront au fil du temps entre les voisins, les amis, et les relations finiront par se déliter pour donner lieu à un univers de paranoïa où la suspicion gagnera toutes les composantes du tissu sociétal. 


                                                            • Hermione Hermione 22 septembre 2009 12:40

                                                              Le problème c’est que pour une violence conjugale ou sur enfant signalé, on a 50 délations pour éclats de rire intempestifs et fêtes qui dérangent le gentil travailleur, 30 dénonciations pour soupçons d’avoir fraudé le fisc et tout le reste pour des faits totalement mineurs, alors bon ouais, bien sûr que c’est éthique de signaler des violences sur autrui... mais combien de ces gentils moralistes le font ? 9 fois sur 10, les voisins ferment courageusement les yeux sur les femmes battues. On invoque le « ben on ne savait pas, on ne se mêle pas de ce qui ne nous regarde pas ».
                                                              Ce qui serait éthique, c’est que les gens interviennent carrément, se montrent, aident la femme qui morfle, l’accueille et l’incite à porter plainte. Là oui... pour le reste, moi, j’appelle ça de la bonne conscience.

                                                              Je précise que pas besoin d’être taillée comme un Rambo pour se faire respecter par les racailles. Le tout, c’est déjà peut être de respecter les autres et de ne pas avoir peur. Mais ça effectivement, tout le monde n’en est pas capable.


                                                            • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ BADGURU 22 septembre 2009 03:23

                                                              bahhh…çà devait arriver…je me rappelle avoir eu une fulgurance mystico-légale lorsque la sarkoze chronique dont nous sommes tous et toutes des victimes innocentes (ben voyons ! complices ouais..) s’était manifesté en une de ses éruptions xénophobo-démagogologiques récurrentes et rituelles et avait con-sacré la délation à l’encontre des négrobronzés sans papier comme un devoir mili-citoyen…

                                                               

                                                              et pan, v’là pas que j’ai une de ces fulgurances juridico-révélateuses, et que le mot « jurisprudence » m’apparaît en grosses lettres fluo de 20 mètres de large de haut en bas dans mon studio de 900m²…

                                                               

                                                              je m’dis, réfléchis un peu p’tit-vilain guru, en France, (en passe de devenir FranSSe conséquemment à la sarkoze chronique dont nous souffrons depuis quelque beaucoup trop de temps)..bref dans notre lumineuse RF la Loi est sensée être la même pour tous, et applicable à tous les cons-citoyens et connes-citoyennes…et les zôtres...genre squatteurs négrobronzés en carence de papier…donc réflexion : notre Con-ducator strasso-pailleté passait en douce la délation comme une noble activité mili-citoyenne..ok, bon la plupart de mes cons-citoyens et connes-citoyennes s’en tapaient vu que c’était les négrobronzés la cible..

                                                              mais là, v’là le truc, une fois que c’est passé,..disons le sample-test a marché...personne a moufté à part ces idéalobranleurs droits-del’hommiste...ben il te reste plus qu’à élargir la Loi en même temps que le rectum des hexagonaux-avec-papier…et v’là pas que çà arrive, et que c’est un de nos vaillants et nobles Gardiens du Zordre qui le dénonce..comme quoi, même dans le bleu y’a pas que du noir..bahhh…

                                                               

                                                              ben exercice de rélexion collective d’anticipation préventive : hier, délation des négrobronzés = passé comme un colis chez UPS, conséquence logicofasciste : maintenant délation mili-citoyenne élargie à tous et toutes…continuons : hier tests génétiques pour encore les négrobronzés, demain élargis aux hexagonaux en trois couleurs et de souche ?

                                                              Continuons hier pas-de-cagoule pour les anarchoaltermondialeux autonomoracaillistes ? demain élargissement à l’ensemble des fashion-victims hexagonales et « lois sur les bonnes sapes » ou uniforme obligatoire avec système GPS dans le string ? Ecterarara…

                                                               

                                                              Bref, chaque jour que la Démagogocratie fait, ben la sarkoze chronique vire fachométastatique…çà sera quoi demain ? le croissant vert pour les négrobronzés circoncis ? des sections d’assaut dans les zones de non-droit volontairement crées et maintenues par nos politiques à l’esprit (bahh je déconne !) trés-trés démagogopratique ? et après des petits ronds, triangles, carrés, etc..pour les dangereux de l’ultragauche, de la paradroite de l’altercentre ? des sections spéciales pour les mis-au-chômage-perpétuel ? etceterarara…Bahhh…

                                                               

                                                              Moi, je suis d’accord pour cette campagne de vaccination obligatoire nationale…mais pas pour la grippe groin-groin, mais pour nous préserver de la sarkose chronique qui nous affecte de plus en plus..ok pas les Scientos…d’accord…


                                                              • Suldhrun Coyotin 22 septembre 2009 14:10

                                                                A ce que je sache sampiero , Jésus n a jamais urine dans les escaliers , dile , rodeoe , fait la tournante, brule des ânes , gueule a 2 heurs du mat , les ascenseurs..... et de plus son sacrifice en fut volontaire , le Judas il en voulait

                                                                Sous réserve bien sur , qu il existe un évangile apocryphe , relatant sa période zonarde !

                                                                Ne nous égarons pas , et d ailleurs les journaux aussi , tel le canard ,a ses indics anonymes pour les délits en col blanc ou de glauque politique . N est ce pas d actualité ?

                                                                 


                                                                • fonzibrain fonzibrain 22 septembre 2009 15:06

                                                                  Délation anonyme pour arreter les arabes des cités,le pires racistes en revaient,l’essonne l’a fait.Et aucune vague,c’est vraiment de pire en pire,ça prend forme petit à petit,l’état fasciste raciste se met en place.L’histoire nous apprend que lors de grave crise,il y a toujours un bouc émissaire.septembre 22, 2009 par fonzibrain

                                                                  L’ouverture par la police de l’Essonne d’une adresse mail permettant aux habitants de transmettre des renseignements sur des infractions, initiative “rare” selon les policiers, est loin de faire l’unanimité dans le département. Cette boîte aux lettres électronique a pour but de “mieux répondre aux attentes de la population” pour des délits tels “l’occupation des halls d’immeuble, les ivresses sur la voie publique, ou les rodéos de motos”, a expliqué vendredi la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

                                                                  Une fiche explicative sera mise à disposition du public, dans les commissariats et des mairies, avec la mention suivante : “Aidez la police nationale dans son action au service des citoyens”. Cette fiche, que dévoile Le Parisien, propose d’envoyer “témoignages, photos, vidéos” et garantit la “confidentialité” aux éventuels utilisateurs. “Il s’agit d’être plus réactifs, ce n’est pas de la délation”, assure Jean-Claude Borel-Garin, le “patron” de la police dans l’Essonne, qui avait mis en place, il y a un an, un tel dispositif dans l’Isère, alors qu’il y était en poste.

                                                                  Alliance, le deuxième syndicat de gardiens de la paix, a pourtant condamné samedi cette “fausse bonne idée”, selon son responsable, Jean-Claude Delage. “C’est une police d’une autre époque” a-t-il déclaré à l’AFP. Sur France Info, le syndicat avait déclaré craindre de “donner l’impression de réinstaller la police de Vichy”.

                                                                  “BEAUCOUP DE GENS ONT PEUR”

                                                                  En revanche, Emmanuel Roux, pour le Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN, majoritaire) a apporté son “soutien” à la DDSP. “C’est une façon pour les habitants de signaler à la police, de manière feutrée, des faits de délinquance”, a-t-il dit. Nicolas Comte, secrétaire général de l’Union SGP-FO/Unité police (premier syndicat de gardiens de la paix) est allé dans le même sens en déclarant “ne pas être choqué” par cet “appel au civisme”.

                                                                  Du côtés des élus locaux, les avis divergent aussi. Pour Nicolas Dupont-Aignan, député-maire (Debout la République) de Yerres, “c’est une bonne initiative” si c’est “bien encadré”. Georges Tron, député-maire (UMP) de Draveil estime qu’il “est normal que les gens puissent témoigner sans représailles” et Vincent Delahaye (Parti radical), maire de Massy, insiste sur le fait que, selon lui, “beaucoup de gens ont peur”. “Cela ne me choque pas, la police a besoin d’indices”, ajoute-t-il. Gérald Hérault, maire socialiste de Montgeron s’inquiète, lui, “des effets pervers” et parle de “délation”.
                                                                  le monde

                                                                  Tranquille quoi,c’est Vichy.Après la délation incriminant les juifs,voila la délation incriminant les arabes.
                                                                  Quel est le dégénéré qui a décidé de mettre ce raciste au poste de chef de la Police de l’essonne,surtout en sachant qu’il avait déja fait cela à grenoble et qu’il a souvent eu la main lourde pendant des manifs, articlearticle .

                                                                  C’est à croire qu’ils veulent créer des émeutes.

                                                                  Le principe de délation est déja abject,mais dans le cas présent,c’est de la délation avec une dimension ethnique qui est en jeu.Même si on vous dit le contraire,c’est bien les jeunes arabes des cités qui seront visés.Et cela pour deux raisons.
                                                                  Diviser la population.Pour installer un climat de délation,il suffit de jouer sur les peurs,les incompréhensions et les ressentiments des uns et des autres,et en divisant,c’est l’aptitude à résister globalement qui est détruite.
                                                                  Et ensuite parceque dans les situations de graves crises,il y a toujours un bouc émissaire,c’est une constante historique.

                                                                  L’essonne n’est pas l’isère,qu’une telle méthode soit appliquée dans un département à forte population immigrée ou française d’origine nord africaine est extrèmement grave,les abus seront la norme.
                                                                  Ce civisme la est de la collaboration pure et simple
                                                                  Nous continuons à glisser vers une société fascisante et raciste dans les faits sans que rien ne se passe,c’est stupéfiant.Un peu de justice d’exception par la,un peu de délation par ci,un peu de hadopi-lopsi,un peu de fin du juge d’instruction,etc
                                                                  Le pays est sur une mauvaise pente,mais bon,force est de constater que c’est la règle générale dans le monde entier,les USA sont en tête mais l’italie de berlusconi,les mesures anti terroristes allemandes ou anglaises ne sont pas loin.Le mouvement est global,le traité de Lisbone est essentiel pour l’établissement du NWO,n’oublions pas que nous sommes le prototype de ce nouvel ordre.

                                                                  http://fonzibrain.wordpress.com/


                                                                  • décurion 22 septembre 2009 16:44

                                                                    Si la confidentialité de dénonciation peut être assurée, cela signifie en principe, qu’elle n’est pas anonyme.Je pense qu’il y a une différence de taille entre dénonciation anonyme et dénonciation confidentielle. S’il s’agit de remplacer le coup de fil par un mail , et si l’on reste punissable pour des actes de calomnies ou blagues douteuses, je pense que la morale est sauve, au moins sur le principe, si ce n’est sur le contenu.
                                                                    Ce qui est abject, c’est de revendiquer des principes et de ne pas les appliquer.
                                                                    Jouer les gros bras et balancer ses complices, moyennant deux claques dans la gueule, ça c’est abject.
                                                                    Etre flic, et profiter d’un casse , ou d’une perquisition, pour se mettre trois bricoles dans la poche, ça c’est abject.
                                                                    Etre proxo et balance, ou flic et proxo, ça c’est abject.
                                                                    Ramper devant ses supérieurs et « enculer » ses subalternes, ça c’est abject.
                                                                    Aimer ses bourreaux est anormal, et refuser d’être victimes et complices et sain, logique et naturel. On ne peut exiger, au nom d’une morale de circonstance, que des personnes qui se considèrent honnêtes, soient les complices silencieuses d’actes qu’ils réprouvent.
                                                                    On ne peut s’ériger en moraliste, et rédiger des articles qui dénoncent les abus et les injustices, et refuser à d’autres d’en faire autant avec les moyens dont ils disposent.
                                                                    Pour de nombreuses raisons, cette mesure sera inefficace, et il n’y a , de toute façon, aucune urgence à jeter de l’huile sur d’ hypothétiques conséquences


                                                                  • lord_volde lord_volde 22 septembre 2009 15:49

                                                                    Les délations recueillies vont surtout servir à alimenter les fichiers de police sans que les personnes concernées n’en sachent quelque chose...Les flics eux-mêmes vont balancer des saloperies sur untel et untel afin de criminaliser les fiches par des annotations appuyées sur des rumeurs et la calomnie. Un jour, à l’occasion d’une audition, vous apprendrez que vous commis un certain nombre de forfaits quelques années auparavant et que ces faits ont été classées sans suite...Mais les fiches restent et demeureront consultables par les fonctionnaires dépositaires de l’autorité publique. Dans le doute, et par apllication du principe de précaution, on vous refusera l’entrée dans la fonction publique et l’on pourra utiliser ces informations contre vous si vos ambitions vous conduisent dans le terrain de la politique. Vous serez politiquement et civilement disqualifié à tout jamais. Cette configuration est possible compte tenu du climat délétère actuel qui pousse à la suspicion généralisée. 


                                                                    • loulou 22 septembre 2009 17:05

                                                                      Je souhaite repondre en particulier a Bobland, mais vous criez tous au vichysme et compagnie !Vous avez peut être lu la brêve sur les gosses qui se font attaquer dans l’Essonne.Qu’en pensez vous ? ce môme que vous ne connaissez pas, terrorisé et esquinté , ça ne vous fait rien ?Vous faites quelque chose quand vous voyez des problêmes dans les transports en commun ou ailleurs ?Ce dont parle F desouche a-t ’il existé ou pas ?pourquoi si c’est vrai, la grande presse n’en parle t-elle pas ?Je sais que pour beaucoup vous êtes pleinement satisfait de vous même.Vous êtes bons, démocrates et chassez la bête immonde « le Facho »Et vous avez peut être raison.nous allons peut être vers un système Vichyste .Mais ceux qui sont les meilleurs garants que ce système voit le jour, c’est vous.Pourquoi:La population qui voit jour après jours la violence se developper dans ce pays optera peut être pour ce système, mais vous , vous niez cette violence , ces gosses , ces profs qui se font agresser etc....Vous croyez que vous allez pouvoir encore longtemps nier la realité ?Que vous allez rester« Bons » et critiques en restant dans votre tour d’ivoire ?Vous vous foutez de la gueule de Lerma, mais peut être que lui defend les souffrances des gens qui subissent des violences réelles.Vous, tout ce que vous savez faire , cest jouer les démocrates détachés et finalement tout nier.Vous savez, un jour ou l’autre, la realité devrait vous rattrapper.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès