• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > DAECH n’explique pas tout

DAECH n’explique pas tout

 Après Charlie, après le Bataclan, après Nice, après Saint-Etienne-du-Rouvray, après des assassinats de policiers à leur domicile, après la vague d’agressions meurtrières en Allemagne, nos sociétés se livrent à des batailles d’interprétation. Nous nous déchirons quand il s’agit de comprendre qui sont les assassins, et percer leurs motivations. Quelle est la place du religieux et celle du social ? La place du phénomène collectif et la part de la pathologie individuelle.

Il est vrai que ce n’est pas chose aisée, tant les profils des tueurs, les modes opératoires, les cibles choisies sont nombreux et divers. Le jeune fanatique qui a égorgé un prêtre, le 26 juillet, dans une église de Normandie, ne ressemble pas au tueur de Nice. Si ce n’est par un même mépris pour la vie humaine, une même cruauté, et une même envie de mourir. Devant la complexité du problème, le risque est celui d’une réponse simple, trop simple, ramenée à un seul mot : « Daech ». C’est la grande faiblesse de nos politiques en quête d’un message rapide à destination de leurs électeurs. Le politique, celui qui parle immédiatement, vite est fort, se doit de ne douter jamais. Dans le discours ambiant, l’acronyme arabe d’État islamique finit par tout expliquer, et tout résumer.

La tentation est forte d’imaginer que l’on aura résolu nos problèmes quand on aura écrasé cette secte sous les bombes, en Irak et en Syrie. Un camion fonce dans la foule à Nice, et François Hollande envoie le porte-avions Charles de Gaulle au large du Liban. Cette lecture militaire a deux inconvénients, ici et là-bas. Là-bas, elle confond Daech avec une armée traditionnelle à effectifs constants, omettant que cette organisation s’enracine dans la population sunnite, et qu’elle se reconstituera aussi longtemps que de vraies solutions politiques ne seront pas trouvées aux conflits du Moyen-Orient. L’autre inconvénient est évidemment, ici, de faire l’impasse sur les tares de notre société.

La bataille est aussi culturelle et sociale

Ces jeunes Français qui se laissent embrigader par la propagande de Daech, directement ou par une sorte d’imprégnation, sont presque tous des petits délinquants. Beaucoup ont des antécédents psychiatriques, et parfois les deux. Daech ne leur apprend ni la violence, ni la folie, mais leur donne une cause qui « légitime » à leurs yeux l’une et l’autre. Avant de vouloir mourir en tuant, ils veulent mourir tout court. Pourquoi cette idéologie du « no futur » a-t-elle prise sur ces jeunes gens qui vivent parmi nous ? La multiplication des passages à l’acte sous le label plus ou moins clair de Daech ne peut pas nous exonérer de rechercher les causes de toute cette violence au plus profond de notre société. Il s’agit moins de « déradicaliser » que d’éduquer et d’intégrer, et de donner une place à chacun.

Ces considérations n’excluent pas le renseignement, et le cas échéant, la répression. Encore faut-il que cette répression ne cède pas à ceux qui rêvent d’exploiter la situation pour renier sur les libertés publiques ou relancer un débat nauséabond sur l’identité nationale. Lorsque Nicolas Sarkozy invite le gouvernement à ne pas s’arrêter à des « arguties juridiques », qu’entend-il par là ? On peut redouter que les « arguties » en question, ce soit tout simplement ce qu’on appelle le droit. On ne manquera pas de mettre en accusation les juges qui ont accordé une autorisation de sortie quelques heures chaque jour à l’assassin du prêtre de Saint-Etienne du-Rouvray. Et avec eux, la magistrature et la justice. Et, bien sûr, une certaine presse activera la « polémique ». Mais que veut-on ? Que l’on condamne à la prison à perpétuité tous ceux qui ont eu des velléités de partir en Syrie ? Que l’on ouvre des Guantanamo à la française pour y enfermer sans jugement, et définitivement, tous les « suspects », sans savoir d’ailleurs ce que recouvre ce concept ?

La vérité, c’est que la bataille que notre société doit mener est aussi culturelle et sociale. Combat au long cours pour remédier aux méfaits de trente années de politique néolibérale, et de discrimination, et qui, certes, n’empêchera pas le crime auquel nous serons confrontés demain ou après demain. Et un combat qui n’est surtout pas exclusif des autres pour préserver des jeunes gens des mauvaises influences, et prévenir leur dérive. Mais on voit bien que le discours officiel se garde d’aborder cet aspect. Il est toujours plus facile d’externaliser le mal, de tout expliquer par « Daech », ou par le salafisme, quand ce n’est pas par l’islam tout court, que de s’interroger sur nos propres faillites.

Un article de Bellaciao repris sur 2CCR


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 8 août 2016 10:24

    si vous remontez les ficelles de la marionnette Daesh vous tomberez sur les mains des marionnettistes du Qatar et d’ l’Arabie Saoudite et avec un peu de chance mais c’est tellement masqué encore plus haut celle de l’oncle Sam .....


    • Massada Massada 8 août 2016 11:11

      @zygzornifle

      « si vous remontez les ficelles de la marionnette Daesh vous tomberez sur »

      Mahomet !

    • Ben Schott 8 août 2016 11:16

      @zygzornifle
       
      Et si on remonte les ficelles de l’oncle Sam ?
       


    • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 13:51

      @zygzornifle

      Ridicule comme toujours .Les « c’est la faute aux juifs », « c’est la faute aux patrons » a été remplacé par « c’est la faute aux USA ».

      Facile par cher et ça fait plaisir !


    • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 8 août 2016 14:05

      @marceau2

      Merci pour votre commentaire, très profond !


    • Claude Simon Gandalf 8 août 2016 14:55

      @zygzornifleDaesh, tentative américaine de fin de guerre civile entre chiites et sunnites à Bagdad. Et de contrôle d’une région riche en pétrole visiblement. Et d’émiettement au profit de la petite entitée israélienne et du contrôle des cours du pétrole.Daesh ayant perdu Mossoul, ce n’est même plus un sous-état, mais une entitée nomade.Ils sont aux portes d’Alep, à Raqqa, Der Ez Zor et Kirkouk, mais ont perdu Mossoul.


      @L’auteur : Vous avez bien raison de recentrer le débat sur ce qui nous concerne.Alors parlons de la loi travail anti-constitutionnel : http://www.marianne.net/loi-travail-fausse-victoire-valls-apres-decision-du-conseil-constitutionnel-100244796.html?utm_source=Facebook&utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox#link_time=1470382003

      Mais le conseil constitutionnel étant infesté de criminels de paix, c’est gênant.

      Peut-être que les 5000 licenciés de SFR vont le saisir, s’ils tombent sous le coup de cette nouvelle loi.

    • zygzornifle zygzornifle 8 août 2016 16:29

      @Gandalf


       faudra que les futurs 5000 licenciés SFR résilient leur abonnement box et mobile .....

    • aliante 8 août 2016 19:21

      @Massada

      plutôt du coté de Tel Aviv,,Bibi la cinglé leur offre même des hôpitaux de campagne dans le Golan occupé


    • Ned (---.---.206.35) 8 août 2016 23:04

      @Massada

      Sur des cons comme toi !


    • Nicolas_M bibou1324 8 août 2016 10:32

      « la bataille que notre société doit mener »


      Car pour vous notre société doit mener une bataille ?

      Essayons d’adopter un autre point de vue. Le très cher Bachar El Assad fait un petit génocide dans son coin. Il tue environ 300 000 civils, femmes et enfants, entre autre en employant des armes chimiques. 

      En face, une résistance s’organise. Résistance qui va en se radicalisant, vu que quand on en prend plein les dents et que quand nos proches meurent, la religion devient un échappatoire nécessaire. La résistance, comme toute résistance, fait des victimes chez l’ennemi, l’armée régulière, environ 10 000 selon les chiffres officiels. Et quelques victimes collatérales, bien sûr, en plus de victimes de la radicalisation. Car oui, pour maintenir l’unité des rebelles, les valeurs fortes de l’islam doivent être respectés par tous. Donc on lapide un peu par-ci par là.

      Mais au final, cette résistance, qu’on peut appeler Daesh si l’on veut, fait extrêmement peu de victimes, à côté du régime en place. Même si elle s’est internationalisée, même si elle fait quelques exécutions de masses, c’est zéro, que dalle, à côté de l’armée officielle.

      Et là, sans qu’on comprenne pourquoi, la France, votre société que vous idolâtrez, décide d’aider le génocidaire à combattre les rebelles.

      Daesh inclue donc dans ses ennemis la France, et fait quelques centaines de morts chez nous.

      Dans cette histoire, vous avez vraiment l’impression que c’est Daesh qu’il faut combattre ?

      Ce sont ces faits, facilement vérifiables, qu’utilisent les extrémistes pour lobotomiser des radicaux afin qu’il commettent des attentats chez nous. Car oui, si l’on regarde les faits, c’est la France le méchant de l’histoire.

      • Alren Alren 8 août 2016 11:33

        @bibou1324

        Oser écrire de pareilles saloperies en France tout en y vivant ... !!!

        Si vous en écriviez le millième contre vos copains de daesh en vivant parmi eux, vous savez ce qui vous arriverait ?


      • Aristide Aristide 8 août 2016 11:44

        @bibou1324


        Vous croyez une minute à cette fable selon laquelle ces malades, petits délinquants suicidaires, seraient sensibles aux arguments de « geopolitique » et d’explications rationnelles des responsabilités de chacun dans tous ces conflits. Vos explications discutables mais rationnelles, leur passent bien au dessus de la tête.

        Allons, le processus de radicalisation n’est pas un processus unique. Il s’agit d’une « manipulation » individualisée, une mise en condition adaptée à la personne, à son parcours, à son état moral, à son niveau d’étude, à son environnement social, ... Vous parlez justement de lobotomisation, le processus est identique à celui utilisé dans les sectes, chacun est « traité » au sens des services de renseignements, tout sera utilisé de la simple valorisation de l’image de soi à la possible rédemption dans l’action, ... Par la suite, si le processus aboutit, la personne sera utilisée en simple « prêcheur de la cause », futur combattant en Syrie, logisticien, pourvoyeur d’armes, ou terroristes. 


      • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 14:03

        @bibou1324

        -Assad a été attaqué parce qu’il est alaouite, proche des chiite et qu’il fait parti d’un axe chiite qui part de la Russie, passe par le sud de l’Irak ( à majorité chiite), la Syrie, le Liban (et le hezbollah chiite) et enfin le Hamas palestinien finance par l’Iran.

        Assad a été attaque par ce qu’il est membre d’un parti laïc le baas au pouvoir .

        Assad a été attaqué parce que son pays, la Syrie est allié, depuis plus de 50 ans , de l’URSS redevenu Russie et accorde un droit aux navires russe d’utiliser quelques ports syriens.

        Assad est attaqué parce qu’il a refusé le passage d’un pipe line qatari devant approvisionner l’Europe en gaz.

        Assad est attaqué parce que de considérable réserves pétrolières ont été découvertes dans ses eaux territoriales .

        Assad est attaqué parce qu’il a signé un accord permettant à l’Iran d’exporter son pétrole en passant par la Syrie .

        Evidemment quand on décide de faire la guerre à quelqu’un il faut d’abord le combattre idéologiquement, moralement, briser son image en le classant d’emblée dans la catégore des grands criminels qu’il faut abattre .

        Comme cela s’est passé en Serbie contre Milosevitch, le Président Serbe qui vient d’être relaxé de toute les crimes dont il était accusé !


      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 8 août 2016 14:26

        @bibou1324

        MDR.

        « Mais au final, cette résistance, qu’on peut appeler Daesh si l’on veut... »

        est composée de plus de 30 000 combattants originaires de 86 pays différents dont la France, la Belgique (2 grands « contributeurs »)...Quel rapport avec El Assad !!?

        On connait le parcours de nos sociopathes aux profils plutôt simplets qui ont certainement dû se renseigner où se trouvait la Syrie sur une carte et à quoi ressemble le Coran avant de partir à la boucherie (certainement pas Hallal pour le coup ) !!!

        Ces incultes ou égarés, comme vous semblez l’être, représentent un immense danger pour l’humanité car ils sont facilement manipulables.

        Soignez vous, éteignez votre téléviseur, prenez contact avec des Syriens et discutez avec eux de la situation stratégique au Proche-Orient...


      • Neo 8 août 2016 14:30

        Bibou,

        « Essayons d’adopter un autre point de vue. »

        Mais oui pourquoi pas ... On crée un printemps arabe en Syrie ... Mais la mobilisation n’est pas au rendez-vous ... Pire, des manifestants pro Assad défilent dans les rues en grand nombre pour soutenir le président .. Donc on cherche une autre solution pour Bachar doit partir ... Daesh et Al Norsa sont mis à contribution pour faire le plus gros du boulot pour les soi-disant modérés ...

        Ah ce cher front Al-Nosra (10 000 hommes) qui devient le Front Fath al-Cham et qui est maintenant présent aux cotés des rebelles soi-disant modérés pour la bataille d’Alep, mais qui autrefois enlevait ces mêmes modérés... Ce cher front Al-Norsa qui le 23 juin 2013 a décapité trois moines ... Ce cher front Al-Norsa qui soutient les attentats de Paris ... Ce cher front Al-Norsa qui a détruit la ville de Maaloula et qui a forcé les habitants chrétiens à se convertir à l’islam : « Ils ont dit ’ceux qui ne crient pas Allah Akbar seront tués’ - Mon père a dû le dire », [se remémore Samia] ... On voudrait sûrement que ce front continue à faire du bon boulot aux cotés des rebelles soi-disant modérés qui malgré ce passé rouge sang les acceptent maintenant comme allié ...

        « vu que quand on en prend plein les dents et que quand nos proches meurent, la religion devient un échappatoire nécessaire. »

        Qui en a mis plein les dents à certains pays Arabes, Afghanistan, Irak, Libye ? Qui a détruit ces pays ? Qui est responsable de la montée extrémiste ? C’est Al Assad ?

        Sinon histoire d’en prendre plein les dents ... Vu comment tu vois la chose on peut en déduire que tu comprends et soutiens sûrement des personnes qui se font exproprier terres et maisons par un puissant voisin qui cherche à s’agrandir ... Et que de ce fait tu comprends qu’eux aussi peuvent avoir la religion comme échappatoire ...


      • simir simir 8 août 2016 14:49

        @bibou1324
        bachar El Assad n’a pas employé de gaz chimiques
        - Les rebelles syriens ont utilisé du gaz sarin, selon Carla Del Ponte (Le Monde.fr avec Reuters | 06.05.2013)
        Des enquêteurs des Nations unies ont réuni des témoignages selon lesquels des insurgés syriens se sont servis de gaz sarin, un agent neurotoxique interdit par le droit international, a déclaré dimanche 5 mai la magistrate suisse Carla Del Ponte. Interrogée par la télévision helvète, la membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU sur les violences en Syrie a précisé que les investigations menées jusque-là ne permettaient pas de conclure que les forces gouvernementales syriennes avaient elles aussi employé des armes chimiques.
        "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin", a déclaré Mme Del Ponte, qui est également l’ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. "Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin", a-t-elle ajouté. La magistrate n’a pas donné de détails sur les circonstances dans lesquelles le neurotoxique aurait été employé et a expliqué que les recherches de la commission d’enquête de l’ONU, qui doit présenter ses observations aux prochaines sessions du Conseil des droits de l’homme de l’ONU en juin, étaient loin d’être terminées.

        - La police turque a trouvé du gaz sarin chez les terroristes d’Al Nosra. (1 juin 2013 / Zaman Gündem)
        Hier matin, à l’aube, la Direction générale de la Sécurité (Emniyet Genel Müdürlügü) a mené une opération à Adana, dans la Sud de la Turquie, contre des cellules de l’organisation terroriste Jabhat Al Nosra, fer de lance de l’insurrection en Syrie.
         Après avoir saisi plusieurs plans d’attentats, les unités antiterroristes de la police turque ont mené des perquisitions à douze adresses différentes et procédé à des contrôles routiers à divers points d’accès vers la ville.
        La police turque a découvert 2 kg de gaz sarin.
        Au cours de leur interrogatoire, les terroristes auraient avoué vouloir acheminer le gaz sarin vers les zones de combat en Syrie.
        La police enquête actuellement sur les pistes qui ont permis aux terroristes de se procurer cette arme chimique. B

        Timisoara, le prétendu génocide Serbe au Kosovo avec le fameux plan "fer à cheval", les couveuses de l’hôpital de Koweit City, pour finir avec la fiole de gaz mortel brandie à l’ONU par Colin Powell tout cela ne vous a donc pas éveillé ?

        Quant aux 45000 photos du fameux César précisons que celui-ci a toujours refusé de s’exprimer contre ces crimes contre l’humanité.
        pas une photo n’indique qui pourrait en être responsable, elles ne prouvent que l’atrocité mais l’identité de ceux qui les ont commises.
        Rien ne prouve donc que ce n’est pas ce César et ses amis qui seraient les auteurs de ces atrocités et qu’ils attribuent maintenant à Bachar pour se faire une place au soleil en occident. Cela servait même très bien à Hollande qui avait prévu de bombarder Damas avant d’être abandonné par ses « alliés » devant le peu de crédibilité de ces dossiers.


      • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 15:25

        @simir

        -Mais c’est évident.

        Il suffit de voir à qui profite le crime pour savoir qui l’a commis.

        Assad n’avait strictement aucun intérêt à recourir aux gaz chimiques puisqu’il s’agissait, comme l’avaient déclaré les autorités américaines, d’une ligne rouge à ne pas franchir au risque de voir les USA intervenir directement contre les responsables .

        Les milices islamistes avaient tout intérêt à voir les USA intervenir contre Assad, d’où leur recours à l’arme chimique que les médias ont imputé quasi unanimement à Assad, en vain !


      • gerard5567 8 août 2016 17:44

        @bibou1324
        Ce n’est pas ce que l(’auteur a voulu dire. Il faut lire la phrase jusqu’au bout.


      • aliante 8 août 2016 19:30

        @bibou1324
        tu as pris la même coke que bhl tu sais que Milosevic a été innocenté par le Tpi ? à titre posthume
        mais quand même
        la Syrie est en guerre c’est la France entre autre qui le lui a déclaré en violation complète de l’article V de la constitution
        Que les criminels de l’otan et leur alliés buveur de pisse de dromadaire arrête de se mêler de cette affaire et la Syrie sera un pays tranquille


      • izarn izarn 8 août 2016 22:31

        @bibou1324
        Vous écrivez d’un hopital psychiatrique ? Vous croyez réellement ce vous écrivez ?
        Déja Assad le génocidaire, c’est une histoire de fou...
        Donc Daesh se venge parceque Hollande bombarde Daesh le libérateur démocratique de la Syrie ?
        Vous etes malade ou quoi ? En deux ans de bombardement « alliés », l’EI a envahit le nord de l’Irak et la moitié de la Syrie...
        Vachement efficace le Hollande ou le Obama, hein ?
        Je suis content que les russes aient MASSACRES 30 000 connards de chez Daesh...
        Bien fait pour leur sale gueule de gangsters...Meme pas islamistes sérieux.
        Je te leur foutrais meme une bombe H, pour les réduire en brique de charbon...Ha mais non, il y a le pétrole...


      • Etbendidon 8 août 2016 10:58

        En ce moment il y a pire que les daechiens

        Ce sont les aoutchiens

        ^^

        Chewing gum collés sur les tables

        mégots jetés n’importe où

        aires de repos crasseuses

        gueulements, hurlements, beaufitude ….

        odeurs de friteuses

        etc.

        bref, vivement septembre

         smiley


        • tonimarus45 8 août 2016 12:57

          @Etbendidon—mais non, mais non ce ne sont pas les vacanciers mais les chiens interdits sur les plages.Ils fument et jettent les megots n’importe ou, de meme pour les canettes et bouteilles de biere et de sodas et bien content si ils ils ne brisent pas ces dernieres et que dire des couches des bebes que l’on enterre encatimini dans le sable ??Salauds de chiens !!!


        • Etbendidon 8 août 2016 14:36

          @tonimarus45
          Ouaf, encore du ouahcisme
           smiley


        • HELIOS HELIOS 8 août 2016 11:45

          *** La vérité, c’est que la bataille que notre société doit mener est aussi culturelle et sociale. ***


          Merci pour votre bon sens, ebnfin quelqu’un qui ose dire qu’une culture cela se defend.

          Nous ne demandons pas mieux que de defendre NOTRE culture... encore faut il qu’elle ne soit pas gommée, salie, reniée et remplacée par une autre. Vous savez de quoi je parle....

          Au fait... en vertu de quoi, de quelle regle, soit elle divine, devrai-je accepter ce que tous les matins et par tous les trous et toute la journée, on essai de me convaincre de l’obligation du « vivre ensemble » ???

          Je n’ai aucun probleme avec les autres cultures, mais, chez moi, c’est MA culture qui est prioritaire voire exclusive. Ne pas defendre sa culture chez soi, c’est soit ne plus etre chez soi - je vous laisse interpreter cela - ... soit engager un mécanisme de suicide culturel -eh, oui, les mots ont un sens - et dans ce cas pourquoi n’ai-je pas droit au chapitre, pourquoi dois-je écouter les assassins directs ou indirects ?

          Ne rien faire, pour se defendre c’est autoriser que notre pays soit le champ de bataille des différentes cultures dont nous avons les images et le bruit en permanence... malheureusement avec les morts aussi !!!

          • alinea alinea 8 août 2016 22:27

            @HELIOS
            De quel culture parlez-vous ? Vous avez vu une culture en France ? Moi je n’y vois plus qu’un magma mondialo-américain ! et c’est bien parce que nous ne sommes pas forts de notre culture que les autres s’incrustent plutôt que l’épouser !


          • izarn izarn 8 août 2016 22:34

            @HELIOS
            Si tu veux défendre la culture française, tu sors de l’UE : Frexit...
            Sinon, si tu restes dans l’UE...C’est l’ islamisation forçée...
            L’UE protège l’islam...
            L’UE est payée par la Saoudie et le Qatar et obéit à Washington.


          • HELIOS HELIOS 9 août 2016 01:48

            @alinea
            Votre reflexion montre que bien que j’ai raison... si je ne sais pas, comme vous le dites, définir ma culture actuelle, par contre je sais très bien définir ce qui n’y appartient pas... l’islam par exemple !


          • HELIOS HELIOS 9 août 2016 01:53

            @izarn


            nous avons, tous deux, ainsi qu’avec d’autres, un probleme de définition.

            Ce que vous appelez Europe, c’est la structure de l’UE Bruxelloise. Je suis d’accord avec vous, il faut en sortir et vite....

            Ce que j’appelle l’Europe, c’est une association de peuples, de citoyens qui ont une histoire commune, un sous continent qu’ils partagent et qui ont finalement beaucoup d’interet commun. Dans ce cadre là, l’Europe représente des collaborations étroites sur des sujets clairement definis, entre les pays... et sur ce point, je ne veux pas sortir de l’Europe.

          • Petit Lait 8 août 2016 13:00

            Hé oui.... dans une société complètement déresponsabilisée où l’on apprend sur les bancs de l’école à ne surtout rien assumer et à juste attendre que ça arrive, certains jeunes en perdent tout repères et pètent les plombs !! Des esprits simples, sans doute, et pourtant instruits dans les écoles françaises ! Et pas que des enfants d’immigrés, de confessions musulmane, mais des bons cathos qui se convertissent et se radicalisent ! Il est grand temps de se demander quels modèles et quels aspirations on donne à nos jeunes ! Parce que juste attendre les biens-faits de l’état providence, manifestement, ça ne suffit pas à certains !


            • Crab2 8 août 2016 13:47

              @Petit Lait

              J’écrivais  : Point de liberté sans interjeter le « je » dans une société très communautaire

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/08/activisme-islamique.html

              ou sur,

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/08/08/activisme-islamique-5834543.html


            • alinea alinea 8 août 2016 22:34

              @Petit Lait
              Je vous conseille l’écoute de la vidéo de Bernard Stiegler, donnée en tête de page aujourd’hui sur Avox.


            • eric 8 août 2016 13:53

              Article extremement complaisant.... ! Certes, il precise bien l’origine du mal, le neoliberalisme, mais il n’insiste clairement pas assez sur le role nefaste de Sarkozy, de Hollande et autres....


              Apres il reste quand meme une legere question sur cette vision du monde extremement subtile. Pourquoi l’ensembles des autres pays du monde et notamment du plus ou moins tiers monde, egalement victime du meme neoliberalisme, ne produisent ils absolument pas les memes phenomenes terroristes ?

              On se perd en conjectures. L’explication la plus convaincante est sans doute qu’il,s’agit d’un complot neoliberal islamophobe....


              • alinea alinea 8 août 2016 22:37

                @eric
                J’ai cru voir des attentats partout, des US au Pakistan, de Chine en Irak, d’Allemagne en GB, d’Afrique en Orient. L’Inde peut-être, la Russie s’en dépêtre...


              • Eric39 (---.---.231.207) 8 août 2016 22:43

                @alinea La question n’est pas ou ils sont commisnmais au nom de quoi... mais vous aviez compris.... En revanche l’auteur ne doit pas savoir que daesh n’est pas particukierement fan des services publics, ni par principe hostile au liberalisme, au moins en pratique.....


              • alinea alinea 9 août 2016 00:28

                @Eric39
                Je répondais à la partie du milieu de votre com ; je ne sache pas que des attentats aujourd’hui soient le fait des anarchistes !


              • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 14:25

                L’islam est une idéologie, non pas une simple religion, mais bien une idéologie globale, totalitaire qui se veut système parfait et complet.

                L’islam est né au VII siècle, et jusqu’au XIX siècle , il n’a jamais cessé de nous faire la guerre.

                Le but clairement énoncé de l’islam est de devenir l’idéologie monde qui s’imposerait partout et à tous.

                Depuis le milieu du XX siècle, l’islam a repris sa guerre contre nous , profitant du fait qu’une importante population musulmane est désormais installée en Europe et que cette population sert les intérêts expansionnistes, colonialistes de l’islam.Ce sont les nouveaux soldats, djihadiste de l’islam dans cette guerre multiséculaire qu’il nous livre. .

                Prétendre que ce conflit aurait des bases sociales qui nous appartiendrait de prendre en compte et de régler pour retrouver la paix est une bêtise, une absurdité sans nom.Une telle démarche consiste à faire porter sur les victimes des crimes commis par l’islam et non pas sur les seuls responsables , c’est à dire ceux qui les commettent..

                Tous les chrétiens d’orient, soumis au joug musulmans depuis prés de XIV siècle, suite à la colonisation de leurs terres par les envahisseurs musulmans, sont en voie d’extermination finale, de disparition définitive suite à la guerre continue menée par les colonisateurs musulmans contre eux (grecs, arméniens, assyro-chaldéens, jacobites, maronites, melkites, coptes...).Allez vous tenter de nous expliquer que c’est la situation sociale de ces musulmans qui a provoqué cette extermination des chrétiens ?

                Ce qui s’est passé pour ces chrétiens d’orient c’est ce qui nous attend inexorablement, si nous ne nous retrouvons pas rapidement ! 


                • Jordi Grau Jordi Grau 8 août 2016 15:04

                  @marceau2

                  Vous avez une vision de l’histoire pour le moins contestable. Depuis deux siècles, ce sont surtout les puissances occidentales (« chrétiennes ») qui ont agressé les pays musulmans. Pensez à la campagne d’Égypte par Napoléon, aux guerres coloniales, au coup d’État qui a destitué Mossadegh en Iran, aux guerres menées par Bush père et fils....

                  Par ailleurs, les chrétiens d’orient ont été généralement bien traités par les musulmans jusqu’à une époque récente, preuve que ce n’est pas l’islam tout seul qui est en cause, mais un ensemble complexe de causes politiques, géopolitiques, économiques et religieuses. Au moment des croisades, sauf erreur de ma part, les chrétiens d’orient ont été bien plus malmenés par leurs « frères » occidentaux que par les autorités politiques musulmanes. Cf. le sac de Constantinople par les croisés. Par ailleurs, il faut rappeler que les premières victimes des islamistes fanatiques sont des musulmans jugés apostats (et notamment les chiites). Il est simpliste de vouloir tout réduire à un affrontement entre l’islam et la chrétienté.

                  Cependant, il est certain qu’il est beaucoup plus facile et rassurant de tout expliquer par un ennemi unique, incarnation du Mal. Pour les Islamistes fanatiques de Daesh ou d’Al-Qaïda, ce sont les adversaires du « véritable islam » (occidentaux, mais aussi « mauvais » musulmans). Pour d’autres, ce sont les États-Unis. Pour vous, l’ennemi unique, ou du moins principal, c’est l’islam. La religion est le critère permettant de séparer « eux » et « nous ». Pour ma part, malgré (ou à cause de) mon éducation catholique, je me sens bien plus proche de certains musulmans (ayant, par exemple, des idées politiques proches des miennes) que de certains chrétiens.


                • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 16:12

                  @Jordi Grau

                  Je ne crois pas non.

                  L’intervention de l’Europe dans le monde musulman à commencé globalement autour du milieu du XIX pour s’interrompre au milieu du XX. En gros un siècle

                  -Au milieu du XIX siècle l’Europe intervient contre le monde musulman pour soutenir le soulèvement grec contre l’occupation ottomane, en 1830, la France intervient contre la Régence d’Alger pour mettre fin à la piraterie, à la traite esclavagiste et au razzias contre les côtes européennes. Les ottomans continuèrent à occupé une partie de l’Europe orientale jusqu’à la 1GM.Par la suite la France s’installe en Tunisie vers 1880,jusqu’en 1956 puis au Maroc vers les années 1924 jusqu’en 1954 ;La Grande Bretagne s’installera en Egypte en 1882 jusqu’en 1954, la France fondera le Liban et restera en Syrie de1920 à 1945.Quelques dizaines d’années d’occupation des pays du Moyen-Orient pas les occidentaux(France et GB).L’essentiel de la présence européenne dans le monde musulman dura environ 1 siècle .Combien de temps les musulmans occupèrent l’Europe du sud ? l’Europe orientale ?

                  -Je ne sais pas ou vous avez vu que les chrétiens d’orient auraient été bien traités par les occupants musulmans ?Devenus étrangers dans leur propre pays, les chrétiens d’orient subissaient un système discriminatoire, ségrégationniste, dévalorisant, humiliant, spoliateur, victimes de réguliers massacres et agressions diverses qui obligeait beaucoup d’entre eux à fuir., à s’exiler.

                  -Ou avez vous vu que les chrétiens d’orient auraient été maltraités par les croisès.Il y a eu un conflit avec Byzance en 1054, mais les populations chrétiennes du Moyen-Orient ont toujours soutenu les croisés.

                  Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, ni plus sourd que celui qui ne veut pas entendre


                • Jordi Grau Jordi Grau 8 août 2016 18:52

                  @marceau2

                  Si la France est intervenue en Algérie, ce n’était pas seulement pour mettre fin à la piraterie, à la traite esclavagiste et aux razzias : c’était pour la conquérir. Et cette conquête a été très violente. Il faudrait également parler de tous les autres pays à dominante musulmane qui ont été conquis par les puissances européennes (France, Grande-Bretagne, Pays-Bas), parfois même avant le 19ème siècle. Ensuite, vous me parlez des siècles d’occupation musulmane en Europe. Mais nous ne parlons pas de la même chose : agresser un pays étranger, ce n’est pas la même chose que continuer à exercer un pouvoir sur un pays conquis il y a longtemps. Je maintiens que, depuis deux siècles, les pays occidentaux ont été davantage agresseurs qu’agressés.

                  En ce qui concerne le siège de Constantinople par les croisés, je vous renvoie à ce site.

                  Pour ce qui est des chrétiens d’orient, je ne prétends pas que leur vie a toujours été rose pendant les siècles de domination musulmane. Mais c’est surtout au 20ème siècle que les problèmes les plus graves ont commencé, et si leur survie est actuellement menacée, c’est principalement à cause du surgissement d’un islam fanatique, qui a lui-même beaucoup à voir avec le chaos qui a suivi l’invasion de l’Irak en 2003. Voici ce que dit Wikipedia, dans un article qui semble bien documenté, du statut de Dhimmi (qui était celui des juifs et des chrétiens d’orient) :

                  "Si les dhimmis sont indéniablement des citoyens de seconde classe, tant sur le plan fiscal que social - voire, à quelques occasions, victimes de persécutions -, leur situation est, selon l’historien Bernard Lewis infiniment meilleure21 que celle des communautés non chrétiennes d’Europe occidentale dans les mêmes périodes22.

                  Même de seconde zone, ils n’en sont pas moins des citoyens libres et, à ce titre, à l’instar des musulmans, ils ne peuvent être réduits en esclavage23, peuvent demeurer et se déplacer en terre d’islam - à l’exclusion de La Mecque et de Médine -, et bénéficient d’une protection contre toute menace intérieure ou extérieure."

                  Le sort des chrétiens (et des juifs) d’orient a été, en somme, bien plus enviable que celui des juifs dans les pays chrétiens.

                  Pour finir, je répète qu’un grand nombre de musulmans sont ou ont été victimes de Daesh et d’Al-Qaïda, preuve que c’est moins l’islam en tant que tel qui est en cause, qu’une version ultra-violente de cette religion.


                • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 13:38

                  @Jordi Grau

                  -La France, pour s’en tenir à ce seul pays a signé 80 traités de paix avec l’une ou l’autre des 3 Régences (Alger, Tunis, Tripoli) en deux siècles, entre le début du 17 et le début du 19.Soit un traité de paix tout les 2,5 ans. Aucun de ces traités n’a jamais été respectés, par aucune des trois Régences pour une raison simple c’est que ces Régences alliées à l’Empire ottoman avaient reçu pour mission de « porter la guerre au cœur de la chrétienté » et leur survie économique dépendait très largement des pillages, vols, prédations exercés contre les pays chrétiens. En 1571 lors de la bataille de Lépante, l’aile gauche de la marine turque était occupée par des navires des régences, en 1828 lors de la bataille de Navarrin 30 à 40% des navires de la coalition turco/egyptienne provenaient des Régences.

                  Ce sont les centaines de milliers d’esclaves chrétiens détenus par ces Régences, mais aussi par le Maroc qui construisirent ces pays. Le port d’Alger, la Casbah furent construits par ces esclavages. C’est eux aussi, qui servirent de monnaie d’échange , ils étaient libérés, après de nombreuses années de détention et d’exploitation, contre rançons, payés par leur pays d’origine.Des quêtes étaient organisées dans ces pays pour racheter ces esclaves.

                  Tous les pays d’Europe (Grande Bretagne, Hollande, Danemark, Italie, Espagne,France, jusqu’au USA.....)victimes des incessantes exactions de ces barbaresques organisèrent des opérations de représailles contre ces Régences pour obtenir la libération de leurs ressortissants et imposer la signature de Traité de paix qui n’étaient jamais respectés par aucune de ces Régences, pour la simple raison que l’essentiel de leurs revenus provenait de ces pillages, prédations, de leur trafic d’esclave.

                  Isabelle la catholique, Charles Quint, Louis XIV, la Grande Bretagne,Napoléon1er... mirent en œuvre ou projetèrent de mettre en œuvre une conquête de ces barbaresques pour instaurer la paix et la sécurité de navigation en méditerranée occidentale, c’est finalement la France qui fit le boulot en 1830 sans pour autant être certaine de vouloir rester, ce n’est que progressivement le la France décida de rester en considérant que c’était le sous développement , l’arriération , la pauvreté de ces Régences qui provoquaient leur bellicisme, et qu’il suffisait de les développer, de les moderniser pour avoir une paix durable, puisqu’alors ils pourrait vivre de leur travail, de leurs productions et n’auraient plus besoins de recourir à leur prédations.

                  Mauvais calcul ! 


                • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 16:31

                  @Jordi Grau

                  « Par ailleurs, les chrétiens d’orient ont été généralement bien traités par les musulmans jusqu’à une époque récente, preuve que ce n’est pas l’islam tout seul qui est en cause, mais un ensemble complexe de causes politiques, géopolitiques, économiques et religieuses »

                  Vous êtes parti en plein délire.

                  Les chrétiens (juifs et sabéens) d’orient vivant sous le joug musulman était soumis à un système discriminatoire, ségrégationniste, humiliant, spoliateur connu sous le nom de statut de dimmis.Ils avaient le choix entre ce statut de dhimmis, la conversion à l’islam ou la mort.

                  -Les gens du livres (chrétiens, juifs, sabéens) devaient porter des vêtements de couleurs spécifiques (juifs=jaune ; chrétiens=bleu ; sabéens=brun) a une époque les juifs et les chrétiens devaient imprimer sur leur épaule gauche un singe pour les premiers un rat pour les seconds puisque dans les coran ils sont désignés sous ce vocable.

                  -Leurs maisons ne devaient pas être plus hautes que celles des musulmans.

                  -Leur témoignage valaient la moitié de celui d’un musulman.

                  -Ils ne devaient pas frapper un musulman, même pour se défendre

                  -Ils devaient se lever pour laisser les places assises aux musulmans.

                  -Ils ne pouvaient pas construire ou réparer leurs églises, synagogues.

                  -Ils ne pouvaient pas hériter d’une musulman, ni épouser une femme musulmane.

                  -Ils devaient se déplacer discrètement, humblement, baisser les yeux, il ne pouvaient monter à cheval et seul monter un âne leur était permis.

                  -Régulièrement ils devaient payer des contributions considérables 

                  -Les terres agricoles devenues propriétés des colonisateurs musulmans, leur exploitation était abandonnée aux dhimmis qui devaient payer un impôt « gharadj » aux nouveau propriétaire musulman .

                  -La djizia l’impôt reposant sur les dhimmis correspondait à 150 jours de travail pour un ouvrier copte .

                  A part ça les chrétiens étaient bien traités.

                  Ridicule et lamentable à la fois de voir ce que l’ignorance et l’idéologie peuvent pousser certains à dire !


                • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 17:04

                  @Jordi Grau

                  « Le sort des chrétiens (et des juifs) d’orient a été, en somme, bien plus enviable que celui des juifs dans les pays chrétiens »

                  Combien de juifs vivent dans le monde musulman ? combien vivent dans le monde de tradition chrétienne ?

                  -Lors de la Reconquista espagnols, environ 60 000 émigrèrent dans le monde musulman (40 000 dans l’Empire ottoman et 20 000 au Maghreb. Mais 300 000 juifs d’Espagne se réfugièrent dans le reste de l’Europe chrétienne.

                  Pourtant les juifs d’Espagne ne se conduisirent pas particulièrement bien envers les chrétiens d’Espagne et ne firent pas non plus preuve d’une loyauté irréprochable.

                  -Lors du conflit opposant, en Espagne, comme dans le reste de l’Europe, les chrétiens aux ariens, les juifs espagnols soutinrent la cause des ariens, et ce furent les chrétiens qui l’emportèrent, ils quittèrent l’Espagne et revinrent quelques temps après avec les armées arabo-berbéro-musulmanes. Ils participèrent, avec les musulmans, à la conquête de la péninsule. Leur tâche consistait, principalement à garder les villes conquises par les musulmans.

                  Maïmonide du trouver refuge en zone chrétienne pendant une longue période . Revenu en zone musulmane il eut le choix entre se convertir à l’islam ou la mort. Il s’enfuie en Egypte.

                  -Lorsque la France débarqua en Algérie elle y trouva une communauté juive assez nombreuse et très ancienne.

                  Leur situation était catastrophique. Les fontaines publiques leur étaient interdite dans la journée, ils ne pouvaient les utiliser que durant la nuit , ils devaient porter des vêtement spécifiques, tourner la tête en passant devant une mosquée, descendre du trottoir en croisant un musulman.Ils étaient méprisés, détestés, discriminés , humiliés.

                  Lorsque la France ouvrit ses premières écoles elle étaient ouverte aux musulmans, aux juifs et aux chrétiens. La détestation des juifs par les musulmans était telle qu’il fallu ouvrir des écoles spécifiques pour les juifs.

                  Ce furent ces juifs d’Algérie qui demandèrent à devenir citoyens français, la France accepta malgré l’opposition de la population musulmane qui ne supportait pas de voir les juifs occuper une position supérieure à la leur. Les autorités françaises d’Algérie alertèrent Paris d’un risque de soulèvement si la citoyenneté était accordée aux juifs d’Algérie, elle le fut et le soulèvement eut lieu en 1871 (mokrani)

                  i


                • le moine du côté obscur 8 août 2016 14:31

                  Ces jeunes ne sont sans doute que les « enfants » d’un système qui engendre dégénérés et personnes complètement déconnectées. Il faudra sans doute une profonde remise en question du système en mettant l’humain au centre des visions et des projections. Créer un système à visage et dimension humains, ce qui de mon point n’arrange pas les autoproclamées élites. D’ailleurs elles ne sont pas réellement menacées par le terrorisme, ces élites ! Il faut deux mandibules à une mâchoire pour qu’elle soit efficace et le terrorisme est indubitablement de mon point de vue une des mandibules de la mâchoire effroyable et impitoyable du système. Valls annonçant avec une méprisante insouciance qu’il y aura encore des attentats et des morts. Evidemment qu’il s’en fiche ça ne risque pas d’être les siens qui y passeront. Les morts dans la « France d’en bas » c’est bon pour émouvoir la « plèbe » et la rendre plus réceptive sans doute aux mesures sécuritaires qui ne manqueront pas de pleuvoir. Sauf que trop ça peut être trop et on voit la rage des français se retourner contre l’état dont le fumeux et fumiste état d’urgence se montre inefficace à les protéger ! Mais les gens ne vont sans doute pas assez loin dans leurs réflexions (par peur sans doute) en posant des questions dérangeantes de pourquoi par exemple Fabius n’est pas en prison ! Un homme qui a soutenu ouvertement Al Quaïda devrait être accusé d’apologie du terrorisme ! Mais ne rêvons pas le système préfère dévier la colère des gens sur le « musulman du quotidien ». Et malheureusement pour trop de gens maghrébins ou apparence de maghrébins (parce que j’ai vu des italiens et des espagnols que l’on pourrait aisément confondre avec des maghrébins) veut dire « musulmans ». Ignorant qu’il y a des gens qui Maghreb qui ont des « gueules » d’européens de souche et j’en connais plusieurs ! La question que l’on peut se poser est qui profite du crime ? Ou des crimes ? Et en quoi aller bombarder en Syrie et en Iraq peut être efficace contre « le terrorisme » ! 

                  Si la guerre contre la terreur pouvait être efficace ça se saurait ! Mais elle n’a réussi qu’à détruire des pays et à augmenter le chaos. N’est pas Frankenstein qui veut ! Mais si les élites avaient vraiment peur des terroristes, elles arrêteraient de déverser des armes à n’importe qui et elles cesseraient de mentir dans ses merdias. La guerre en Syrie c’est tout bénef pour eux. On détruit des états, on récupère les éléments « potables », on pourra piller sans emmerdement et on éliminera les « déchets » en temps utile surtout vu que ceux-ci ne sont que des crétins bons à beugler « Allah ou Akbar » etc... Ensuite dans cette rivière de « merde », la colonie israélienne (joli joujou de puissances financières qui manipulent des idiots utiles qui se croient des élus) pourra s’agrandir en trucidant du « djihadiste » pour le bénéfice de tous ceux qui veulent piller la zone. Les dirigeants du coin ont pour certains des visions de mégalomane, mais je prédis à Erdogan un destin à la Saddam quand il sera considéré comme obsolète ! Et ce n’est pas sa purge actuelle qui va le sauver. 

                  • simir simir 8 août 2016 15:04

                    @le moine du côté obscur
                    Tout à fait Fabius avait déclaré qu’Al Nosra qui est une branche d’Al Quaïda « avait fait du bon boulot »

                    Cela mérite le tribunal pour apologie du terrorisme. On arrête bien de sombres crétins pour moins que cela.


                  • Claude Simon Gandalf 8 août 2016 15:07

                    @le moine du côté obscur


                    Le chaos, mamelle du complexe militaro-industriel américain. Et de ses laquets.

                  • ENZOLIGARK 9 août 2016 06:31

                    @simir ... , Bonghjornu , ... Fabius family aura sa place sur l ’ echafaud aussi tres bientot ... . Honte aux frOncais continuant de payer ces crevures versaillistes avec leurs impots ainsi que leurs retraites dOOOree$  !!! . ... A FRANCIA FORA ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per Corsica * ...


                  • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 16:07

                    @le moine du côté obscur

                    « Mais ne rêvons pas le système préfère dévier la colère des gens sur le « musulman du quotidien  »

                    -Mais où, quand avez vous vu ça.

                    Le système est islamophile, largement soumis à l’islam c’est lui qui installe depuis des années des musulmans chez nous, qui accueille des migrants par centaines de milliers, qui tolère presque tout venant de ces populations (abattage rituel, prière de rue, construction de mosquées avec l’argent public, ou de l’étranger, anonymisation des délinquants, apprentissage de l’arabe dés le CP, construction d’un IMA monumental, aides sociales, régalurisations en masse, manipulations sémantiques pour préserver l’islam et les musulmans en mettant en avant la responsabilité de djihadistes, de salafistes, de radicalisés pour expliquer les violences imputables à l’islam et aux musulmans, repas hallal, refus d’expulser les délinquants étrangers........

                    Vous êtes complètement à l’est et vous ne savaient ce que vous dîtes. Vous vous mentez à vous même.

                    Vous êtes résolument du côté du système et à sa place vous ne feriez rien d’autre que ce qu’il fait !


                  • Jordi Grau Jordi Grau 8 août 2016 14:50

                    Merci pour cet article. Je n’ai rien à redire sur le contenu. Quant à la forme, je me permets de signaler une petite coquille : il est écrit « renier sur les libertés publiques », alors qu’il aurait fallu écrire « rogner sur les libertés publiques ». Il est vrai que l’empilement des lois liberticides, depuis une vingtaine d’années, constitue une forme de reniement à l’égard de la fameuse devise de notre république.

                    Cordialement,

                    J. Grau


                    • alanhorus alanhorus 8 août 2016 15:21

                      Daesh est juste un paravent qui a été inventé pour continuer la guerre contre les pays qui possèdent du pétrole. La plupart des attentats sont en fait des false flags pour justifier cette guerre.
                      C’est bien pour cela d’ailleurs que l’on retrouve l’Arabie saoudite et le quatar ’entre autres) comme commanditaires de daesh. l’Angleterre la France l’Allemagne les usa et Israël sont des partenaires du Qatar et de l’Arabie saoudite.
                      Nous assistons à une guerre d’une lâcheté sans précédent qui fait des millions de victimes innocentes.
                      Le rôle de la Russie n’est pas très clair, font ils réellement tout ce qu’il faut, n’y aurait il pas une voie légale pour faire condamné en justice les pays commanditaires de ces massacres. La diplomatie semble ne plus exister ce qui est inquiétant.
                      Il ne faut pas oublier que c’est la Russie qui a commencée la guerre en Afghanistan. Les usa et la Russie ne sont pas si ennemis que l’on croit.
                      Il est triste de constater que des pays dit « civilisés » se comportent de façons aussi mal honnête criminelle, lâche.et pervers.
                      On voit très bien que les point communs de cette duperie est la haine contre l’islam et contre le peuple arabe dans sont ensemble. Curieusement si vous étudiez l’histoire de l’Arabie saoudite et du Qatar vous verrez que ce ne sont pas des natifs de ces pays qui tiennent le pouvoir.
                      Il est peut être temps de ce rendre compte qu’il se passe un génocide d’une population mondiale.


                      • Venicias (---.---.153.226) 8 août 2016 15:59

                        Ne cherchez pas plus loin l’islam est le seul responsable, c’est une religion mortifère qui n’a aucun respect pour la vie humaine, ceux qui passent à l’acte dans des orgies de terreur et de génocide humain ne font qu’appliquer à la lettre cette religion.


                        Tant qu’on n’a pas compris cela, il est vain d’aborder le problème que constitue Daesh et les extrémistes...

                        • marceau2 (---.---.118.1) 8 août 2016 16:16

                          @Venicias

                          voilà qui est bien résumé !

                          certains prennent toujours la parti des musulmans ; quand nous les attaquons c’est de notre faute et quand nous les attaquons c’est aussi de notre faute !


                        • eugene eugene 8 août 2016 18:20

                          @sampiero
                          Ils sacrifient leur vie d’autant plus facilement que leur vie est vide.

                          De sens, de contenu ; 
                          On peut dire, même qu’ils sont déjà morts, et qu’ils tentent de nous tirer derrière eux. 
                          « La nuit des morts vivants », était finalement un film annonciateur des temps à venir. 

                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 août 2016 17:43

                          Il y a une certaine condescendance à considérer que les jeunes enrôlés par les islamistes ne sont que des paumés ou des abrutis dégénérés, un peu dérangés du cerveau.
                          Pour ma part, je pense que toute forme d’organisation sociale dominante engendre automatiquement une opposition, uniquement par la compétition qui est l’expression darwinienne de la lutte pour la vie. Pour des raisons ancrée dans l’histoire de leur vie que nous ne connaitrons pas, ces jeunes contestent purement et simplement le mode de vie occidental qui leur est proposé. Comme les islamistes représentent l’opposition la plus contrastée et la plus violente possible, ils choisissent cette voie.
                          Dans cette optique, il est illusoire de vouloir « rééduquer » des convertis, ce serait l’équivalent d’un lavage de cerveau. La seule possibilité est de séparer de force les deux types de société.


                          • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 18:00

                            @Gilles Mérivac

                            -Leur mode de vie, leur système de valeur, leur idéologie, leurs références , leur transcendance c’est l’islam.

                            Ils luttent , par tous les moyens, pour l’imposer partout où ils se trouvent


                          • eugene eugene 8 août 2016 18:11

                            Vous avez raison de soulever le coin du voile, comme dirait l’autre. Rien n’est simple, et il est évident que quand vous tombez malade, c’est que votre organisme est affaibli. 

                            Tellement de causes travaillent ensemble, celles qu’on veut bien admettre, celles qu’on refuse de voir. Parmi les dernières, la marchandisation de tout, le désenchantement du monde, la globalisation, la perte des repères et des interdits les plus manifestes, la crétinisation des égos , curieusement d’ailleurs de plus en plus exacerbés. 
                            Le con n’a plus honte de sa connerie, il veut en faire une valeur universelle, en faire un califat. Il confond son gros cul avec la lune noire.
                            Voilà comment à force de déchoir, daesh nous tombe dessus...Rien de nouveau malgré tout sous le soleil, la crétinerie et l’absurdité ont été toujours à nos cotés. Il faut l’admettre, le savoir, ne pas se dérober au combat, refuser les garde à vous sentencieux, l’arme au pied, et la larme à l’œil, 


                            • Samson Samson 8 août 2016 22:44

                              « Lorsque Nicolas Sarkozy invite le gouvernement à ne pas s’arrêter à des « arguties juridiques », qu’entend-il par là ? »

                              « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789
                              1. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.
                              2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.
                              3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.
                              ... »

                              S’il ne s’agit pas là d’arguties juridiques ! Même la novlangue « $ociali$te 2.0 » de notre « gauche réformiste » s’efforce plus ou moins « subtilement » d’y mettre terme ! Convenons qu’il serait difficile autrement de rétablir les « lettres de cachet » et autres instruments pourtant réputés indispensables à toute lutte efficace contre le terrorisme, qu’il soit islamiste, écologiste, cgétiste, ... ! smiley

                              « Là-bas, elle confond Daech avec une armée traditionnelle à effectifs constants, omettant que cette organisation s’enracine dans la population sunnite, et qu’elle se reconstituera aussi longtemps que de vraies solutions politiques ne seront pas trouvées aux conflits du Moyen-Orient. »

                              Pour rappel, l’épouvantail Ben Laden est une création de la CIA pour contrer les soviétiques en Afghanistan. Sauf à s’appeler John Kerry (ou Laurent Fabius), difficile de trouver de « vraies solutions politiques » d’une main, tout en finançant fort généreusement de l’autre l’instrumentalisation du fait religieux et la fanatisation des populations dans le cadre de cette « stratégie du chaos » initiée et orchestrée par l’Occident depuis plus de vingt ans pour défaire et démembrer des états (laïcs) par trop souverains et mieux s’accaparer leurs ressources énergétiques, tout cela au nom - bien sûr ! - de la « démocratie ».
                              Tout espoir de « vraies solutions politiques » n’est cependant pas perdu et - à suivre le concert actuel de couinements émis par nos éditorialistes à la botte -, il semble que Vlad Poutine s’y attelle « efficacement », ...

                              « Il s’agit moins de « déradicaliser » que d’éduquer et d’intégrer, et de donner une place à chacun. »

                              TINA ! Nous récoltons les fruits de 40 ans de néo-libéralisme, de déstructuration des services publics (éducation, santé, logement, culture, sécurité, ...), et du tissu social ouverts à la main invisible des marchés par la Pensée Unique : quand du fait d’options économiques totalitaires, un système n’offre aucune alternative politique ou sociale valable à l’exclusion et à la marginalisation d’une frange toujours croissante de sa population, quand - tant en France, en €urope ou aux U$A qu’à l’échelle mondiale -, la proportion de laissés-pour-compte croît chaque jour, ses désastreuses conséquences mentales, psychologiques, culturelles, religieuses et sociales ouvrent la voie à tous les désespoirs, et par là à tous les radicalismes .
                              Tandis que les troubles que nous vivons en apparaissent comme les plus évidents symptômes, l’effondrement d’un système financier occidental à l’agonie est annoncé comme imminent par de nombreux spécialistes et devrait survenir sans trop tarder ! Mais même en inversant la tendance (faute de toute pensée ou discours alternatif, on se demande bien comment !?), je crains bien qu’il faille une à deux générations pour réparer les dégâts et construire « tout autre chose » !


                              • marceau2 (---.---.118.1) 9 août 2016 17:55

                                @Samson
                                Ca y est, le gauchard de service nous sert sa soupe idéologique.Y’avait longtemps

                                Pour eux le monde est simple autant que les solutions:Tout est social

                                Si un conflit apparaît quelque part à un moment donné c’est parce la situation sociale de certains laisse à désirer, améliorons donc cette situation sociale et nous réglerons ainsi le conflit.

                                Rappelons à notre illuminé que :

                                Le déficit public de la France est supérieur à son PIB qui est de 2000 milliards d’euro.

                                Notre déficit extérieur est structurellement déficitaire , de plusieurs milliards, depuis une quinzaine d’année.

                                Nos comptes sociaux (sécu, chômage, retraite)sont tous en déficit structurel de plusieurs milliards d’euros depuis des années.

                                Les collectivités territoriales sont toutes en déficits depuis des années.

                                Nous avons un taux de chômage record de plusieurs millions de personnes.

                                Notre industrie ne représente plus que 3% de notre activité.

                                Notre système scolaire est en pleine déroute


                              • Samson Samson 9 août 2016 20:53

                                @marceau2
                                « PIB, ,notre déficit extérieur, nos comptes sociaux, collectivités locales, taux de chômage, déficit, déficitaire, ... », vous pouvez bien sortir les mouchoirs, mais la rengaine commence à lasser !
                                OK, 40 ans de propagande à nous marteler « TINA » à toutes les sauces de la Pensée Unique, forcément çà laisse des traces ! Et si même un président normal se revendiquant de l’héritage de Jaurès ne se lasse de nous le répéter, il est bien normal pour le lobotomisé de service de resservir la soupe que lui passent en boucle éditocrates à la botte, experts de mon c. et politicards vendus.

                                Plus de la moitié de la richesse mondiale est maintenant détenue par 1% de la population, et le quart suivant est partagé par les 10% qui les suivent, ce qui laisse à la grosse louche 7 milliards d’humains se battre pour leur part du quart restant.
                                Et malgré les touchantes professions de foi du Puceau d’Orléans ou de l’Hidalgo pour fancy-fair, ce n’est pas en engraissant les actionnaires du CAC40 qu’on réduira le « chômage » : tout au plus favorisera-t-on l’accélération de la robotisation, l’informatisation et la délocalisation des emplois restants ! Business as usual !

                                Alors que la robotisation et l’informatisation ont permis une explosion de la productivité, son bénéfice reste privatisé et les travailleurs privés des ressources qui découlaient de leur travail. Et dans le même temps, compétitivité oblige, le prix du travail résiduel est mis en concurrence avec salaires et taxes en vigueur au Bangladesh ce qui, par la réduction tant directe qu’indirecte des moyens de l’État, prive ce dernier des moyens d’assurer sa mission de service public (santé, éducation, sécurité, culture, ...).

                                Pour rappel, les années de prospérité qui ont suivi la guerre reposaient sur un consensus social : il y avait de l’avenir, les perspectives d’une vie meilleure pour les travailleurs, et l’État se portait garant des services publics (sécurité, enseignement, santé, culture, solidarité, ...).
                                Il se porte maintenant garant de la roulette financière et la rupture unilatérale de ce contrat social débouche pour la plupart sur le désespoir, l’absence d’avenir, l’inutilité sociale et la cohorte de fléaux qui l’accompagnent ; burn-out, dépression, troubles psychiatriques, alcool, drogue, violence, insécurité, ..., et le radicalisme - peu importe les oripeaux dont il s’affuble - n’en est pas le moindre.

                                Si vous estimez normal de vous laisser enfler par les €urocrates et d’accepter l’alignement de votre niveau de vie sur les standards déjà expérimenté par l’U€ en Grèce, libre à vous, mais imaginer que vous échapperez au sort commun du fait de votre appartenance à la classe moyenne revient à vous bercer de bien douces illusions : le rouleau compresseur mondialiste est en marche et rares sont ceux qui , en €urope comme ailleurs, y échapperont.
                                Peu me chaut que vous me traitiez de « gauchard » : plus que l’enseignement, c’est actuellement toute la finance occidentale qui se retrouve en pleine déroute, et le constat n’émane pas des habituels gauchistes de service !

                                Delenda Carthago !
                                Tant qu’il est encore temps, profitez-en pour virer vos confortables œillères, histoire de vous réveiller un peu ! smiley


                              • soi même 9 août 2016 13:37
                                DAECH n’explique pas tout.

                                C’est évident si l’on voit à quoi sert cet alibi ?


                                • Jonas 10 août 2016 15:22

                                  A l’auteur, 


                                  L’Etat islamique est le résultat de tant et tant de répressions et des coups d’Etat dans les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes et a très peu a voir avec la discrimination et les problèmes sociaux. chez nous. Les arabo-musulmans et musulmans non arabes sont déjà des terroristes dans leur pays. 
                                  Il existe par le monde des pays qui subissent des dictatures et des difficultés sociaux , comme la Birmanie,, la Chine , le Vietnam, le Cambodge, la Corée du Nord et bien des pays d’Amérique du Sud.
                                  Pourtant ,certains des ressortissants de ces pays , se battent chez eux malgré une répression féroce ,d’autres ont fui leur pays au péril de leur vie. 
                                  Ils ne sont pas pour autant des terroristes chez nous et ne cherchent pas à nous imposer ni leur religion ni leurs valeurs. Les Arabo-musulmans comme les musulmans non arabes , eux le font partout où ils sont présents.
                                  Je ne crois que les terroristes arabo-musulmans ou musulmans non arabes se révoltent dans leur pays à cause du racisme , de la xénophobie de la tarte à la crème « islamophobie , etc , au Pakistan-Bangladesh, Turquie , Iran-Algérie-Liban-Syrie-Irak-Egypte -Tunisie -Yémén et tant d’autres pays de religion musulmane.
                                  Non les vraie cause est l’islam , religion , violente dès sa naissance , raciste , archaïque et obscurantiste. Une religion qui kidnappe l’esprit et le corps de ses adeptes en devoir de la lutte du pouvoir. 
                                  En ce qui concerne le monde arabo-musulman , je vais citer un petit extrait d’un connaisseur de ces pays qui démontre que l’Etat islamique comme les nouveaux terroristes arabo-musulmans ne sont pas une génération spontanée. 

                                   » La succession des coups d’Etat et la férocité des luttes de pouvoir opèrent une véritable sélection darwinienne au profit du plus implacable des intrigants , celui capable d’éliminer les compagnons de toute une vie ou d’accuser les révolutionnaires authentiques des pires compromissions . C’est ainsi que Nasser, Boumédiene, Assad , Kadhafi consolident leur pouvoir absolu,dans une logique à la fois patrimoniale (accaparement des ressources du pays ) et paternaliste ( infantilisation du « PEUPLE » , ( c’est moi qui souligne ) convoqué à intervalles réguliers pour des plébiscites de confirmation)Suite 



                                   

                                  • Jonas 10 août 2016 16:30

                                    @ a l’auteur. 


                                     ( Suite 2) ) de l’extrait : a lire attentivement avant de trouver des justifications au terrorisme arabo-musulman et musulman non arabe international. 

                                    « Les bilans des cliques militaires sur le champ de bataille est accablant . Outre les défaites essuyées face à Israël en 1948, 1956, est 1967, l’armée égyptienne a été étrillées au Yémen ( j’ai souvent cité ici la défaite de Nasser au Yémen malgré ses 70 000 hommes ndlr) et l’armée algérienne a bel et bien perdu la »guerre des sables face au Maroc. ( J’avais également cité sur AgoraVox , en rappelant la sagesse du Roi Hassan II , qui avait refusé à ses généraux d’aller prier dans la mosquée d’Alger , malgré l’insistance de ces derniers . Il faut que les Algériens revoient leur histoire ndlr) . Mais ces armées vaincues à l’extérieur , sont impitoyables envers l’opposition intérieure, contre laquelle elles n’hésitent pas à se comporter en troupes d’occupations (l’ ANP dans le Constantinois en 1962 et en Kabylie en 1963, l’armée syrienne à Hama en 1964 ) L’armée irakienne atteint ainsi des sommets de violence dans la répression du soulèvement de Mossoul( mars 1959) ou de revendications kurde ( à partir de septembre 1961 et, avec des phases d’accalmie, jusqu’en 1970).
                                       Toute forme d’opposition intérieure , même loyaliste, est assimilée à une «  cinquième colonne » et à des manipulations « impérialistes » ;Cette diabolisation s’accompagne de la militarisation du contrôle politique ( l’exception de la Tunisie, fidèle à sa dimension policière ), avec une étroite collaboration entre les « moukhabarates » et le parti unique. Comme dans l’URSS stalinienne, les services de « renseignements » ont cependant le dernier mot face l’appareil partisan- mieux vaut par exemple être un cacique de la Sécurité Militaire que FLN dans l’Algérie de Boumédiene , y compris en terme d’enrichissement personnel. 
                                       Cette culture de l’arbitraire et une telle banalisation de la violence s’attaquent à la racine même du politique. En Egypte et en Syrie , islamistes et communistes sont unanimement accusés d’être des « Agents sionistes » . En Algérie , toute critique est assimilée aux sombres menées d’un « parti de la France » ; ( hizb Fransa) aussi mythique qu’omniprésent. Partout, le grand détournement des indépendances arabes , opéré par les coups d’Etat de 1949 à 1969, entraîne une régression intellectuelle absolument tragique« .fin de citation . ( Les Arabes leur destin et le nôtre » Jean-Pierre Filiu , Ed. La Découverte, Paris 2015, pp, 123/124/125. 

                                    En Conclusion un arabo-musulman et musulman non arabe et malheureux dans son propre pays en plus du mépris qu’il subi , il ne lui reste que la religion dont la marque est indélébile dans son cerveau , même lorsqu’il fui son pays. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès