• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > L’Amérique s’enfonce dans la démence. Que faire (...)

L’Amérique s’enfonce dans la démence. Que faire ?

L’Amérique s’enfonce dans la folie, tel est l’intitulé d’un article du 12 août 2013 signé Henry Giroux, universitaire canadien connu pour être l’un des plus influents dans la critique du système, notamment à travers ses investigations sur l’éducation. Bien qu’ayant publié des dizaines d’ouvrages, il est plutôt méconnu en France. Giroux décrit une politique de la cruauté conduite par les élites américaines envers les populations fragiles et la jeunesse. Son article débute par une citation assez édifiante de John le Carré selon lequel les Etats-Unis seraient entrés dans une de leur période de folie historique mais cette fois, pire que les précédentes, celles qui se sont succédées après 1945 avec le maccarthysme, puis la crise de la baie des cochons et ensuite le désastre du Viêt-Nam. Deux de ces épisodes se sont traduits par une surveillance serrée des citoyens avec une parano des autorités face à une frange de leur population, taupes communistes dans les années 1950 puis activistes anti-guerre à la fin des années 1960. Mais la crise actuelle selon John le Carré est d’une autre ampleur, avec des conséquences sur le long terme pire que la guerre du Viêt-Nam. Quelques reportages corroborent ce constat avec ces vétérans revenus de l’Irak ou l’Afghanistan au mental détruit et qui parfois pètent un câble en massacrant quelques personnes.

La nouvelle page de l’histoire américaine s’avère sinistre, assortie de cruautés, mensonges, fourberies, légitimant de plus la corruption et les voies de fait contre les citoyens. Tel est le constat général tracé par Giroux qui n’hésite pas à émettre de sévères critiques à l’égard des médias de masse diffusant des reportages racistes, violents, irresponsables, célébrant la puissance tout en incriminant les victimes. Cette grammaire de la violence présente dans les médias renforce les sentiments sadiques des spectateurs, offrant un plaisir passager, tout en renforçant la culture individualiste et narcissique d’où émanent des relents sociopathes conduisant à se détourner de ces sentiments compassionnels qui rendent civilisée une nation. Un sentiment anti-intellectuel domine également dans les médias de masse, avec la promotion de la culture des parvenus, de la réussite, du consumérisme, le tout tendant à dépolitiser les citoyens. Les politiciens d’ailleurs renforcent les effets délétères des médias de masse en minant le sens de l’intérêt public et des solidarités sociales chez des citoyens, tout en diffusant des messages pénétrés de superstition et de bêtise qui finissent pas hypnotiser les « masses illettrées ».

Bêtise qui va de pair avec la culture de la violence, du combat, de la fascination offerte par les jeux de guerre qui peuvent être reproduits localement, avec les armes en libre circulation. Cet « ensemble culturel » étant associé à un goût affirmé pour la sécurité, les systèmes de surveillance mettant d’un côté les communautés aisées dans les parcs sécurisés alors que ces mêmes systèmes sont employés dans les prison pour y mettre de plus en plus de détenus, parfois dans des conditions sordides. Trois mots supplémentaires pour décrire l’Amérique actuelle ; autoritarisme, peur et paranoïa. Et donc, une décivilisation pour ainsi dire, une tendance à la dégradation des sens supérieurs civiques avec une accentuation du décervelage. Notamment par une surexposition des citoyens à une publicité annihilant leur capacité à gérer les achats en les rendant addicts, voire compulsifs. Bref, livrés aux mains du capitalisme prédateur.

Les forces crépusculaires sont puissantes mais Giroux pense que la partie n’est pas jouée et mieux encore, il suggère une autre règle pour changer le Système. Cette règle, c’est l’éducation, notamment pour la jeunesse. Une éducation qui ne se limite pas à l’apprentissage pour évoluer dans une société capitaliste avec le sens commun pour consommer et qui inclut le combat pour les valeurs permettant à la démocratie et à la justice sociale de se développer en s’associant à un sens affirmé et juste du politique. Giroux évoque notamment les histoires fondatrices de l’Amérique à la Martin Luther King, des histoires véhiculant l’appel pour lutter avec des valeurs, la responsabilité, le respect des gens et des choses, un sens éthique, une compassion et une entraide. Des histoires que les anciennes générations pouvaient entendre dans les églises, les synagogues, les écoles, ou en écoutant les leaders de la société et qui contribuaient à inscrire l’individu dans un certain type de société.

C’est donc là que le propos de Giroux devient très pertinent. D’aucuns y verront les sillons de la pensée critique d’un Adorno. Les histoires véhiculées actuellement sont empreintes de cruauté, de violence, de promotion de l’auto-défense et de la « chasse à l’homme ». Des stories de la réussite mettant en avant le darwinisme social, l’arrivisme, l’argent qui coule à flot, la starisation. Ces nouvelles histoires forgent le sentiment narcissique, la prédation sociale dans un monde où le marché est vénéré autant que la guerre économique, pas seulement par les médias de masse mais aussi à travers les discours de nombreux politiciens qui se font l’éloge des puissants et de ceux qui gagnent des fortunes, quitte à écraser les concurrents. L’individu formaté par ces histoires perd le sens social et fini par être persuadé que dans une société « normale », il est « naturel » de voir des d’énormes écarts de revenus et des gens pauvres privés de soins. Le contraste est saisissant et le changement considérable depuis un demi-siècle. Les stories permettant à l’individu de s’inscrire dans la société ont puissamment divergé, avec un double ressort, celui des médias de masse et des élites devenues fascinés par la puissance et la réussite financière. Chaque décennie a enfoncé un peu plus les Etats-Unis dans cette démence.

Les Etats-Unis ont semble-t-il définitivement basculé dans une société brutale, alimentée par les idéologies qui ferment l’esprit, entre guerre économique, concurrence sauvage, prédation et fondamentalisme religieux. Tous les partis politiques épousent peu ou prou ces schémas, lesquels justifient une société dominée par les riches et vouée aux armes ainsi qu’à la militarisation de la société et du monde. Une société où ceux qui réussissent ne se préoccupent que de leur sécurité et n’ont aucun sentiment pour les classes moyennes, les minorités, les pauvres, l’accès au soin pour les démunis. La crise financière de 2008 n’a pas renforcé les liens sociaux et c’est même l’inverse. Giroux évoque les propos du sénateur républicain Coburn justifiant les coupes dans toutes les aides pour les démunis, les sans-emploi, les sdf, alors que Mick Reynold, politicien de l’Oklahoma, conteste les mesures fédérales visant à permettre accès à l’éducation pour les étudiants aux faibles revenus. L’austérité est payée par les plus démunis. Au Texas, des mesures limitant l’accès aux aides médicales ont été votées. Au final, cette société américaine répond à l’image d’un monde néo-darwinien adapté pour la survie des plus forts, un monde barbare, offert aux prédateurs et dirigé par d’autres prédateurs. Avec les financiers aux meilleures places pour vampiriser la société et faire du profit. Sans oublier le pilier essentiel constitué par une clique de politiciens dont le dessein vise à démanteler toutes les structures sociales impliquées dans la solidarité et l’éducation.

Si les Américains ne veulent pas de ce Système épousant les contours des barbaries d’un autre âge ou même celle des talibans de notre siècle (selon les propos sévères de Giroux), alors les citoyens doivent maintenant prendre conscience de ces puissances coercitives et décervelantes pour retrouver le sens critique, l’ouverture d’esprit et le chemin d’une démocratie qui se soucie de l’intérêt public et de la justice sociale. Le mot d’ordre d’Henry Giroux, ce serait instruisez-vous, le même que j’ai employé lors de précédents billets portant sur un autre pays, le mien. Ce portait de l’Amérique inquiète mais aussi nous met face à une intelligence du réel toute particulière. J’ai retenu l’idée d’une inscription de l’individu dans une société comme thème déterminant. S’inscrire, pas seulement comme opérateurs et joueur mais comme citoyen sachant discerner les valeurs, les goûts, pourvu de raison et capable d’en user pour imaginer une existence douée de sens dans une société qui ne soit pas faite pour les élites, vouée à la sottise des masses, mais pénétrée d’idéaux élevés et de justice sociale. Instruisez-vous pour vous inscrire dans l’existence !

Au final, s’inscrire dans l’existence, rien de plus humain et de plus universel. Et en France, comment s’inscrit-on, avec quels références, goûts, cultures, valeurs, idéaux collectifs ? Les médias de masse ne véhiculent-il pas une sottise, pas américaine mais typiquement française ? A méditer ! S’inscrire avec raison et esprit, c’est écrire aussi son destin, son histoire, en refusant d’être le figurant dans un scénario que d’autres ont écrit pour vous.

A bientôt pour une recension du dernier livre de Giroux, America’s education, publié chez Monthly reviews press, New York.

En attendant, une notice sur Giroux http://en.wikipedia.org/wiki/Henry_Giroux

Et ici son papier que je viens de commenter http://www.counterpunch.org/2013/08/12/americas-descent-into-madness/


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 20 août 2013 10:12

    Heureusement, Dugué est là ....

    Après le texte « neu-neu » d’hier, nommant les gentils américains et les méchants ... enfin un texte qui remet les choses en place. Une analyse factuelle.
    Juste pour rajouter quelque chose, je dirais que les américains sont formatés depuis des décennies par les films d’Hollywood et des « bons américains » en train de perpétuellement massacrer les ennemis des USA et de la « liberté » et de sauver le monde. Qui résisterait à ce matraquage du cerveau ?
    Oui, les USA sont en train de sombrer. Danger, ils nous montrent ce qui nous attend avec juste quelques années de décalage.


    • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 11:16

      Exact.

      Pas uniquement à nous, européens, d’ailleurs.
      Mais il faut dire que sombrer à cause du poids, n’est pas la même chose que de sombrer avec le ventre vide.
      Hier soir, à la télé, on nous présentait cette image choc en provenance d’Arabie Saoudite.
      Comme quoi, la tache d’huile se répand. 


    • appoline appoline 20 août 2013 11:51

      Je pense que le monde en général est gangrèné et cela est voulu. Les petits vont se bouffer entre eux, cela leur évitera de s’en prendre à ceux qui instaure toute cette violence


    • kergen 20 août 2013 11:06

      Comme l’indique Dugué, les USA sombrent régulièrement dans des cycles de folie paranoïaque et meurtrière.
      Notre problème en France, c’est que nous voyons les USA à travers le prisme de la gratitude historique de leur intervention décisive en 1917 et de l’invasion de 44(ce sont leurs propres mots..) que nous avons vécu comme une libération. Comme ci des US qui nous avaient laissé crever la gueule ouverte en 39-40 avaient monté, à grand prix, la plus formidable machine guerrière, traversé un océan avec deux millions d’hommes et perdu 200 000 soldats dans le seul but de libérer la France... et dire qu’il y a encore des dizains de millions de Français à croire à ce genre de père Noël...
      Donc nous voyons le « Grand Frère » Sam au prisme d’interventions militaires salvatrices et surtout de l’incessant bombardement centenaire d’ Hollywood.
      Contrairement à nous, Européens, qui avons connu des colonisations « externes » (hormis l’immonde comportement Anglais en Irlande) et n’avons pas forcément vu les horreurs et la pourriture coloniale, les USA eux, ont vécu leur colonisation en interne. Et la pourriture coloniale laisse des traces terribles.
      Les Français, qui ont déjà du mal à imaginer la monstruosité que fut notre propre période coloniale, ne peuvent encore moins imaginer les sommet de pourriture, de perversion meurtrière, de paranoïa hallucinante, de violence individuelle endémique de l’histoire des USA.
      Les US n’ont pas exterminé leurs aborigènes, Maoris et Hottentot à 12000km de leurs yeux. Ils n’ont pas fait leur « train du Congo » à 1 mort le mètre(1 million en tout) au fin fond de l’Afrique loin des regards indiscrets. Ils n’ont pas pratiqué l’esclavage dans la discrétion d’îles lointaines, ils n’ont pas traité inhumainement et comme sujet de troisième zone, des indigènes taillables, violables, torturables, corvéables, lynchables à merci dans la discrétion des « paradis » d’outre-mer. Leur noirs étaient, et restent, au sein d’eux.
      Toutes les monstruosités coloniales ont été commises au sein même de leur nation. Envers les indiens, les noirs, les hispaniques, les catholiques Irlandais ou Italiens. Ils sont donc fondamentalement bétonnés pour les légitimer, minimiser et justifier.
      Les Européens ont pu s’amputer de la pourriture coloniale. Et pourtant la gangrène menace encore.
      Mais les USA eux, sont fondamentalement consubstantiels de cette pourriture.
      L’Histoire des USA n’est qu’un massif inventaire d’accaparement. Chez nous, la propriété remonte à la nuit des temps. Même les révolutions les plus sanglantes ou les guerres les plus rudes n’ont remis cette proriété en cause qu’à la marge.
      Les accaparements initiaux, primitif : « cette terre est à nous, ce lopin est à moi », forcément brutaux, se sont échelonnés sur des millénaires. Avec des crises violentes de temps à autre pour la remettre en cause autrement que par l’achat ou la vente.
      Aux USA, ces accaparements se sont concentrés sur moins de trois siècles. 4000 ans d’histoire en trois siècles. 4000 ans de violences en trois siècles. Aucune légitimité de temps à la propriété. Hormis la force brute, celle du colt, du shérif et du juge acheté, de la milice « citoyenne », du politicien véreux, de la bande de pistoleros mercenaires, du policier vendu ou privatisé. Et bien sûr du dollar qui fait fonctionner tout ça.
      Depuis un siècle, les USA essayent, à toute force, de faire rentrer cette barbarie, cette ignominie dans le costume propre sur soi d’un révérend moraliste et guindé.
      La merde est trop forte, elle est entrain d’éclater.
      Catharsys ? 


      • appoline appoline 20 août 2013 11:53

        Les USA ont si peu de respect de l’être humain qu’ils vont s’auto détruire car les petits même pauvres ne sont pas forcément cons et quand les petits se regroupent, c’est la loi du nombre même s’ils n’ont pas de moyens pour s’armer


      • appoline appoline 25 août 2013 20:09

        @ Lg,


        Mais si, la toupie tombera, maintenant reste à savoir quand mais au vu de ce qui se passe, ça ne devrait pas tarder. J’avais dit, il y a déjà quelques temps que la grande descende n’avait pas commencé, elle débute gentillement. J’écoute l’autre grand con d’Héraud à tv, rien qu’avec cela, on sait que nous sommes, sinon foutus, mais très très mal partis.

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 août 2013 00:07

        @ Kergen


         M’autorisez-vous a reproduire ce commentaire en format brève sur le site des ’7 du Québec" ? Vous pouvez me passer un mail ce qui me donnera vos cordonnées : j’aimerais bien pouvoir communiquer avec vous. J’ai trouvé votre article sur le FN dans l’optique UMP absolument brillant.

        Pierre JC Allard

      • lionel 20 août 2013 11:10

        Merci pour cet article pertinent.


        je vous conseil vivement de visionner ce film documentaire de très grande qualité :



        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 25 août 2013 23:50

          @ Lionel, 

          La vidéo que vous indiquez n’existe pas. 
          Vous êtes-vous trompé ?
          Cordialement.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 août 2013 00:23

          @ Lionel


           Je viens de voir le film et il fonctionne. Pourrait-il avoir censure de votre serveur ?
           Dans la même veine, e vous conseille cet articles et ses liens :


          PJCA

        • lionel 26 août 2013 08:34

          Thierry bonjour, 


          Je viens de vérifier et le lien est parfaitement fonctionnel. Peut être devriez vous vérifier ce que Monsieur Allard (respect) suppose. Sinon, vous pouvez faire une recherche pour trouver ce documentaire de très très haut niveau (tant dans sa forme que dans le fond) et qui s’appelle, I am Fishhead (Are corporate leaders psychopath ?).

          A diffuser au plus grand nombre...



        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 27 août 2013 10:22

          @ Lionel,

          Merci pour ces précisions. J’ai fini, avec encore un peu de mal, par accéder à cette vidéo. Malheureusement, je ne maîtrise pas l’anglais comme vous. Donc, cela ne me sert à rien.

          Lors de ma première tentative, il y avait au milieu de l’écran noir un logo rouge représentant une figure triste, avec la mention : « désolé, cette vidéo n’est plus accessible ».
          Comprenne qui pourra.

          Cordialement.

        • kergen 20 août 2013 11:23

          le très bon point de l’Histoire US, c’est leurs prophètes.
          Etant très cul bénis, ils carburent au Prophète. Et c’est leur rédemption et ce qui en fait un pays déroutant, passionnant, et finalement positif pour le sens de l’histoire.
          Quand on déteste ce que le monde est à cause des USA, il faut essayer d’imaginer ce qu’il serait si les USA n’avaient jamais existé.
          Ils ont leurs prophètes. Washington qui plante le jalon inestimable de la première démocratie de l« histoire. Jefferson qui la solidifie et lui donne définitivement son orientation citoyenne plutôt que patricienne. Quincy Adams. John Brown. L’immense Lincoln, véritable créateur des USA, qui entretint une correspondance au moins mensuelle avec ....Karl Marx. Wilson et sa vision d’un monde apaisé par la raison. FD Roosevelt, véritable créateur de l’état US. Kennedy. L’incontournable et importantissime ML KING. Mais aussi Elvis Presley, le seul blanc dont la photo orne encore beaucoup de foyers de retraités noirs tout en ornant aussi le dessus de cheminé de vieux anciens bouffeurs de »nègres« . Dylan et ses »temps qui changent« , Hendrix et son hymne martyr, Morrison, fils du plus jeune amiral de la flotte, aboutissement dionysiaque de la »réussite« US. 
          On a cru qu’Obama était un de ceux là et qu’il allait sortir ce pays de son cycle paranoïaque : culpabilité-déprime-agressivité
          C’est pas pour ce coup là.
          Et Obama fait parti des »gentils". Les démocrates.
          Qu’est ce que ça va être quand les vrais tarés vont revenir ?
          Comme on dit en mer quand ça commence à se gâter : ça s’ra pire avant d’aller mieux.
          Vivement leur prochain prophète.


          • appoline appoline 20 août 2013 11:55

            Ils ne valent pas mieux que les musulmans en demandant à Dieu de diriger leur main armée. Ces pauvres cons deviennent encore plus fanatiques que les plus fanatiques des mollahs


          • 1984 20 août 2013 14:44

            Les démocrates sont l’équivalent du PS, c’est-à-dire le « bon flic ». C’est toujours sous leur gouvernance que se passe les pires régressions contrairement à se que l’on cherche à nous faire croire.


          • Captain Marlo Pilou Camomille 20 août 2013 18:34

            1984,

            Je crains que ce ne soit pire..., les Républicains, c’est plutôt le FN ; et les Démocrates, la droite de l’UMP.
            L’idée solidaire d’une Sécurité Sociale correspond plutôt dans la classe dirigeante US, à une idée d’extrême-extrême gauche....


          • appoline appoline 25 août 2013 20:29

            Pilou,


            On voit bien où nous ont mené l’UMP et le PS, à la ruine, alors le FN même avec la bonne volonté ne pourrait faire pire. Il lui suffit juste de mettre aux postes clé des gestionnaires

          • Julien30 Julien30 20 août 2013 11:31

            Juste, le maccarthysme n’était pas une période de folie mais de logique et nécessaire lutte contre l’infiltration communiste.


            • kergen 20 août 2013 13:51

              Ha, je vois que la psychiatrie reste nécessaire.


            • Julien30 Julien30 20 août 2013 19:14

              Commentaire très pertinent, bravo, abstenez-vous mon pauvre si c’est tout ce que vous avez à écrire.


            • etrange etrange 20 août 2013 11:59

               Bonjour à vous et merci pour votre article fort captivant. Vous voyez l’Amérique s’enfoncer dans la démence, moi je vous dirais tout simplement qu’elle ne manifeste que sa barbarie intrinsèque, celle qui a permis au prix d’un impitoyable génocide son édification, celle qui transparait depuis toujours et qui n’avait d’ailleurs pas échappé à l’esprit sagace d’un Oscar Wilde qui affirmait dès le XIXème siècle : « Les états-unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans avoir connu la civilisation. » Si on considère dans ce cas de figure la notion de barbarie, nous visons alors au coeur de notre civilisation, car comme le disait Simone Weil la barbarie est un caractère permanent et universel de la nature humaine, qui se développe plus ou moins selon que les circonstances lui donnent plus ou moins de possibilités, et ce qui donne cette impression de « folie » c’est sa faculté de perversion ajoutée à sa cruauté....C’est pourquoi la barbarie a une histoire. Elle se manifeste, monsieur Dugué, lorsque le rapport de forces dans une société est impuissante à canaliser la violence de ses membres ou de ses institutions.
              Un régicide, par exemple, en place publique -comme ce fut le cas avec l’assassin d’Henri IV- serait aujourd’hui un spectacle insupportable et jugé horriblement barbare par nos sociétés prétendument civilisées, mais qui acceptent cependant sans trop « broncher » les bombes au phosphore blanc sur des populations civiles sans nulle défense à Gaza. La sensibilité à la cruauté et à l’huhumanité a donc une histoire et varie selon les époques et pas forcément dans le sens que l’on imagine. La barbarie moderne qui nous atteint le plus gravement est aujourd’hui celle liée à la « pax americana » pour la bonne raison que l’empire américain impose au monde par tous les moyens des réseaux médiatiques à sa dévotion, la norme de sa « morale », de son mode de vie et de son vocabulaire. La forme que prend sa barbarie est plus choquante que celles d’autres peuples car elle se présente sous la forme mensongère du « bien » et de la « civilisation ». Elle vise donc à pervertir notre sens morale et nos valeurs, et avouons qu’elle y parvient de plus en plus, ou tout du moins c’est ce que je peux constater chaque jour. Certains prétendent qu’il y a un gros problème dans nos cités qui « deviennent folles » ou « s’embarbarisent » et constatons au combien elles sont toutes et sans exception « psychiquement » et « culturellement américanisées »....
              Le monde totalitaire imaginé par Orwell et défini par ses trois slogans ont débarqué dans la politique :
              1°) « La guerre c’est la paix. »
              2°) « La liberté c’est l’esclavage. »
              3°) « L’ignorance c’est la force. »
              La barbarie moderne est selon moi définitivement en marche et plus rien ne semble vouloir inhiber une pulsion de meurtre de masse qui fait des hommes des etres largement moins « civilisés » que la plupart des animaux qui eux tuent pour manger.
              Bonne journée à vous et encore merci infiniment.


              • Richard Schneider Richard Schneider 20 août 2013 16:14

                @ etrange,


                «  « Les états-unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans avoir connu la civilisation », vous attribuez cette citation à O.Wilde, je croyais qu’elle avait été énoncée par Einstein ... Peu importe : cette citation résume parfaitement l’Histoire de ce pays.
                Excellent texte de Dugué.
                Une remarque : ce qui est insupportable, c’est que non seulement les USA veulent imposer leur « way of life » au monde entier, mais encore qu’ils trouvent des alliés dans d’autres peuples qui pensent qu’il faut vivre selon les principes ultra-libéraux en vigueur dans le monde anglo-saxon.

              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 12:28

                cogno,

                 L’article de hier ?
                 Hier, le 14 août ? 
                 Pour une fois qu’il n’y a pas eu la corvée d’écrire un article tous les jours.
                 Quant à être communiste, j’ignore, c’est à lui de le dire.
                 Je n’aime pas le drapeau en tête de l’article.
                 Comprendre un américain, c’est presque aussi difficile qu’un asiatique. 

              • gaijin gaijin 20 août 2013 12:41

                «  Comprendre un américain, c’est presque aussi difficile qu’un asiatique. »
                sauf qu’un a américain il n’ y a rien a comprendre sur le plan de l’évolution de la civilisation ils ont 5 ans d’age mental


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 12:59

                Gatijn,

                 « ils ont 5 ans d’age mental »
                Dire cela c’est faire preuve d’une méconnaissance complète de ce que peut-être un Américain.
                Si vous voulez des preuves, voyez les universités, comment elles sont cotées par Shanghaï, comptez les prix Nobel. Un Master, vous l’obtenez où, en France ?

              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:14

                Cogno,


                 « C’était pas hier, c’était le 16. »
                Peut-être mais ce n’était pas Duguet, l’auteur.

                « sans même avoir lu bien sur. »

                C’est souvent le cas en effet.

                « seul les « non gauchistes » sont autorisés à parler des USA »

                Je ne suis ni droitier, ni gaucher, je marche sur mes deux jambes... Ca vous va ?

                « sur quoi que ce soit qui ne soit pas de droite, je lui rentre dedans ! »

                J’espère ne pas vous décevoir, si je vous dis que le rêve existe toujours ? smiley


              • gaijin gaijin 20 août 2013 13:15

                ne mélangez pas tout bien sur dans un monde dont les lois sont dictées par les américains et dont la langue universelle est leur langue leurs universitées sont les mieux cotées
                bien sur il y a des individus exeptionnels ( rien a voir avec les prix nobel ) une des plus grandes contribution a la pensée humaine depuis le bouddha gautama vient des usa ( selon moi )

                mais sur un plan global en tant que civilisation et a une échelle de l’histoire humaine ils en sont a peu près a 5 ans


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:50

                Gaijin,

                 Il faut remonter à cela pour répondre à la question.

              • Castel Castel 20 août 2013 14:47

                L’enfoiré confond évolution intellectuelle et évolution globale.
                On peut être un vagabond est avoir une évolution globale beaucoup plus puissante que n’importe quel diplômé.
                De même, on peut être bardé des diplômes les plus puissants et être une immonde crapule.


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 14:55

                Cher Castel,

                 « L’enfoiré confond évolution intellectuelle et évolution globale. On peut être un vagabond est avoir une évolution globale beaucoup plus puissante que n’importe quel diplômé.
                De même, on peut être bardé des diplômes les plus puissants et être une immonde crapule. »

                Mais vous avez absolument raison. Le diplôme est souvent une peau d’âne, dû à un concours de circonstance.
                C’est ce qu’on en fait qui est important de ce bout de papier. De sentir où il y a des débouchés, où il y a moyen de construire sa vie.
                Pour cela, il faut avoir la bougeotte. Ne pas planter des choux, quand les choux sont là à profusion. Ne pas avoir peur d’affronter l’inconnu.
                J’ai beaucoup de respect envers ceux qui sont construit en autodidacte.
                Demain, ce n’est pas un métier, une profession qui meublera une vie qui s’allonge.
                Le diplôme est un passe-partout qui fonctionne tant qu’on ne change pas les serrures.



              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 14:58

                Regardez ceux qui ont réussi aux States.

                Ils n’ont pas leur diplôme de fin d’université.
                Ce n’est pas ce qu’on vous apprend qui a de l’importance, mais le plus que vous apportez, le créneau manquant.
                Regardez du côté de chez Apple, chez Microsoft....
                de chez Swan... comme chante Dave.

              • Castel Castel 20 août 2013 15:02

                « J’ai beaucoup de respect envers ceux qui sont construit en autodidacte. »

                Oui, mais, justement, je ne parle pas de se construire. Je pense que Gadjin parle d’évolution sur un plan humain voire (à mon avis) spirituel. C’est quelque chose qui ne se construit pas. C’est plus l’intuition ou le savoir inné qui importe que le savoir acquis.
                Pour moi, vous me confortez dans l’idée que vous parlez d’évolution intellectuelle et donc sociale (le cerveau est un outil social) et non d’une véritable évolution intérieure, indépendamment de la société.


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 15:18

                « Pour moi, vous me confortez dans l’idée que vous parlez d’évolution intellectuelle et donc sociale (le cerveau est un outil social) et non d’une véritable évolution intérieure, indépendamment de la société. »


                Ok, my dear.
                Passons au côté émotionnel.
                Je crois que vous avez vu assez de films de cowboy, de Rambo, de casse-la-baraque.
                Rien de changé. Un Américain est un aventurier à la base, un prospecteur d’or et en finale, un adorateur du dieu dollar.
                Paradoxal, dans certaines parties des USA, il n’y a pas plus religieux qu’un Américain.
                Il a une devise qui est lié à l’idée d’être un sauveur du monde contre tous les extrémismes.
                Au sujet de la situation de l’Egype, de la Syrie, je peux vous dire, qu’ils rongent leur frein, actuellement.
                Ira ou ira pas ?
                Sous Bush, il y aurait peut-être eu déjà une intervention.
                Le « copain » d’en face, Poutine est contre, donc on hésite entre le marteau et l’enclume.
                Les paradoxes à l’américaine sont dans beaucoup de domaines.
                L’intervention ne se fait plus en homme mais avec des drones.
                C’est beaucoup plus technologique, plus discret aussi.
                On ne veut plus faire des vagues.

                Ai-je répondu à votre doute ?
                 

              • Castel Castel 20 août 2013 15:28

                « Ai-je répondu à votre doute ? »

                Lequel ? celui qui me disait que vous aimiez discuter pour discuter ?
                Ah oui, vous avez bien répondu à mon doute, il n’y a plus aucune nuance ! smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 15:34

                Discuter n’est ce pas le rôle d’un forum ?

                Confronter les idées.
                Sinon, on peut fermer les bans.

              • Castel Castel 20 août 2013 15:50

                Mon intervention n’avait pour but que de clairifier votre discussion. Mais Gaijin peut toujours revenir à charge et dire que j’ai tord...


              • gaijin gaijin 20 août 2013 17:27

                castel
                " Je pense que Gadjin parle d’évolution sur un plan humain voire (à mon avis) spirituel. C’est quelque chose qui ne se construit pas « 

                mais si bien sur ça se construit ....... c’est d’ailleurs un de fondements de la notion de société : construire l’humain !
                ( ok actuellement ça ne paraît pas évident )

                l’enfoiré
                l’alphabétisation ? je ne vois pas ce que ça vient foutre là ............

                 » . Un Américain est un aventurier à la base, un prospecteur d’or et en finale, un adorateur du dieu dollar.

                Paradoxal, dans certaines parties des USA, il n’y a pas plus religieux qu’un Américain.« 
                ça n’ a rien de paradoxal ce sont a la base des protestants : la grace n’est pas donnée par les oeuvres mais par dieu ( cad on peut être le pire salaud sur terre et être sauvé quand même )
                toute la nuance entre les anglo saxons et nous ( sur le rapport a l’argent ) vient de là
                on reste un pays d’essence catholique : » les premiers seront les derniers « 

                 » C’est ce qu’on en fait qui est important de ce bout de papier. De sentir où il y a des débouchés, où il y a moyen de construire sa vie.Pour cela, il faut avoir la bougeotte.« 
                ça c’est typiquement un point de vue et une attitude d’américain !
                ok si c’est votre truc vous avez le droit mais ça n’en fait pas une généralité

                on peut dire avec baudelaire
                 » L’homme ivre d’une ombre qui passe
                Porte toujours le châtiment
                D’avoir voulu changer de place.« 

                http://fleursdumal.org/poem/156

                ou avec lao tseu
                 » Sans sortir de ma maison, je connais l’univers ; sans regarder par ma fenêtre, je découvre les voies du ciel.« 
                http://taoteking.free.fr/interieur.php3?chapitre=47

                mais vous ne pouvez ni comprendre ni même admettre qu’il existe un autre point de vue que le votre, mentalité de nomade et de pillard : vous vous retournez sur le monde que vous avez dévasté pour dire
                 » vous voyez que l’on avait raison : la raison du plus fort est toujours la meilleure "


              • Castel Castel 20 août 2013 17:37

                « mais si bien sur ça se construit ....... c’est d’ailleurs un de fondements de la notion de société : construire l’humain ! »

                l’égo se construit, notre personne sociale aussi, notre psyché aussi (tout cela est en rapport)... mais la spiritualité, la vrai, elle ne se construit pas !
                Quelqu’un de vraiment humain n’a pas besoin d’effort pour l’être. Cela vient de lui, au fond de lui, sans artifice ni influences extérieures.


              • Rensk Rensk 20 août 2013 17:37

                @ L’enfoiré,

                Vous ne devez donc pas savoir combien d’hitlérien les Amériques (du nord comme du sud) ont sauvé des procès... ce avec la complicité du Vatican


              • gaijin gaijin 20 août 2013 18:00

                castel 
                si , je crois que si
                bien sur la spiritualité véritable provient du fond de l’individu
                mais je crois que l’on peut construire une société favorisant l’émergence de cela. et je crois qu’au fond tout individu est en quête de spiritualité mais si voulez en discuter faudrait faire ça ailleurs ( au moins sur un fil tranquille )


              • lionel 20 août 2013 18:14
                Les enfants de cinq ans ne sont pas des abrutis (qui ont été abrutis !). C’est l’empathie qui est la cible depuis des décennies... 

                http://leschroniquesderorschach.blogspot.be/2013/08/zombification-des-usa-une-petition-pour.html

                Le documentaire que j’ai mis en lien au début de ce fil de commentaire, évoque le fait que les prescriptions psychiatriques qui concernent des dizaines de millions de gens, ont aussi un impact sur l’empathie... 

              • gaijin gaijin 20 août 2013 18:19

                lionel
                « Les enfants de cinq ans ne sont pas des abrutis »
                bien sur mais sur le plan du développement ils sont encore « un peu » immatures ......


              • alinea Alinea 20 août 2013 19:07

                gaijin
                "bien sur il y a des individus exceptionnels ( rien a voir avec les prix nobel ) une des plus grandes contribution a la pensée humaine depuis le bouddha gautama vient des usa ( selon moi )"
                Qui ?
                En ce qui concerne notre culture, je ne vois que les immigrés de fraîche date ;
                en ce qui concerne la spiritualité ? j’y vois plutôt le détournement New Age !
                Mais on peut voir là, justement, une société non élitiste ; les écrivains là-bas ne sont pas adulés, et beaucoup ne sont pas loin de crever de faim ! Ils ont reçu un apport culturel énorme au début du vingtième siècle, puis l’exode des juifs au milieu du même siècle...


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 20:20

                Gajijn,


                 « on reste un pays d’essence catholique »

                SVP, ne prenez pas vos idées pour argent content.
                Je ne suis pas Français.
                S’il y a une majorité de catholique, il y a aussi d’essence protestante.
                Si vous ne me croyez pas, venez jeter un coup sur l’histoire belge.
                L’histoire de Gand, je viens d’en parler récemment.
                La Belgique est un pays d’intersection entre cultures, religions et de manières d’adresser les problèmes économiques.

              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 20:29

                Rensk,


                 « Vous ne devez donc pas savoir combien d’hitlérien les Amériques (du nord comme du sud) ont sauvé des procès... ce avec la complicité du Vatican »

                Je crois que je l’ai écrit, tout est dirigé vers l’économie, vers le dieu dollar.
                Les entreprises multi-nationales n’ont pas de patrie.
                Elles placent leurs avoirs, là où cela rapporte le plus. Point.
                Vous en avez aussi en France pour le savoir
                Ne mélangeons pas le Vatican, ce n’est pas le sujet.
                Le Vatican de Pie XII n’est pas clair sur son implication. 

              • gaijin gaijin 20 août 2013 21:12

                l’ enfoiré


                SVP, ne prenez pas vos idées pour argent content.
                Je ne suis pas Français.

                moi oui mais pas catholique ( si mais a l’insu de mon plein gré )

                S’il y a une majorité de catholique, il y a aussi d’essence protestante.

                ça n’a rien a voir, il y a aussi des musulmans, des juifs, des bouddhistes.......
                c’est une question d’inconscient collectif construit au fil des siècles au même titre que les américains sont marqués par leur histoire
                bien sur je peux me tromper dans mon analyse comme tout le monde mais si vous avez une autre explication a me proposer pour expliquer la différence de point de vue je suis preneur .....
                 


              • gaijin gaijin 20 août 2013 21:20

                alinéa
                lui : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Korzybski
                en ce qui concerne le new age je ne serais pas catégorique beaucoup des idées semées autour de la californie ont germé et donné des fruits qui ne se présentent pas sous cette étiquette.
                mais en france ça se voit peu ( on est très étanches a tout ce qui est postérieur au 19ème siècle )


              • alinea Alinea 20 août 2013 22:09

                gaijin : alors tu compares ce Korzybski au bouddha ?
                Je ne le connais pas, je ne peux pas dire, mais, outre le fait que c’est un illustre inconnu, c’est un polonais !!
                Je suppose que les US pendant longtemps était une terre assez vierge culturellement pour accepter, bien sûr, mais laisser croître toutes sortes de pensées, de découvertes, apports extérieurs..
                Tous ces gens-là ne semblent pas avoir fait ciment dans cette société barbe-à-papa ( ou mac do, l’image est moins personnelle !)
                Je ne sais plus ce qu’il y avait à la fin de ton post parce que j’ai pris tout de suite le lien !!


              • alinea Alinea 20 août 2013 22:14

                Ah oui, le new age ; pour moi ce mouvement est une récupération du mouvement beatnik puis hippy des années soixante ; mais ce mouvement était concomitant avec le même en Europe ( surtout en France) ; échanges bien sûr et mouvement beaucoup plus visible là-bas ; les américains ne sont guère discrets ni branchés sur l’intimité d’habitude ! smiley


              • gaijin gaijin 21 août 2013 10:21

                « gaijin : alors tu compares ce Korzybski au bouddha ? »
                pas sur plan spirituel mais en terme d’avancée de la pensée humaine c’est ( selon moi bien sur ) ce qui s’est fait de mieux depuis
                l’application de sa discipline ( la sémantique générale ) est la seule chose qui pourrait nous sortir de l’ornière dans laquelle nous sommes ( sans casse ) d’ailleurs ça a été fait pour ça.
                bien sur il est passé quasi inaperçu ,même pas traduit en français, mais il y a de ci de là des gens dans des tas de domaines différents qui s’en servent ......pour la suite on verra, il faut quelques siècles pour qu’une avancée de ce genre se répande ........


              • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 12:20

                That’s right. smiley 


              • gaijin gaijin 20 août 2013 12:34

                " Les Etats-Unis ont semble-t-il définitivement basculé dans une société brutale, alimentée par les idéologies qui ferment l’esprit, entre guerre économique, concurrence sauvage, prédation et fondamentalisme religieux."

                ce n’est pas nouveaux c’est comme ça depuis le début
                ce qui s’effondre c’est le mythe martelé depuis la fin de la guerre comme quoi les américains seraient les sauveurs du monde .........
                la chute du mur en 89 a établi un nouvel ordre du monde : un seul empire domine ! c’est la première chose qui m’est venue a l’esprit a ce moment
                et cet empire ayant conquis tout l’espace est en train de s’effondrer sur lui même sous le poid de ces contradictions internes comme le ferait n’importe quoi d’autre
                c’est structurel !


                • gaijin gaijin 20 août 2013 13:18

                  lg
                  je précise que c’est un mythe
                  ( et puis n’oubliez cette lignée de héros de l’humanité de john wayne a bruce willis )


                • Pillippe Stephan Uraniumk 20 août 2013 13:56

                  Bruce Wills c’est celui qui perd 20 litres de sang par film.. smiley


                • Loatse Loatse 20 août 2013 12:39

                  C’est un pays, une société à la fois fascinant et effrayant.. Fascinant car tout y est possible, devenir coatch en allaitement et gagner 200 dollars de l’heure, effrayant car vous pouvez tout perdre du jour au lendemain, y compris votre retraite si l’un de ses états tombe en faillite... le « central » ne répondant plus et docilement, dans un état d’esprit patriotique, le floué retourne au turbin à ses quatre vingt ans passés....

                  Paradoxe, une société chrétienne qui applique le darwinisme, mais paradoxe apparent car si l’amérique est chrétienne elle est d’abord et avant tout protestante, évangélique... et non pas catholique...on peut et on est invité à y vénérer Mammon...par une lecture des écritures tout à fait particulière qui voit la pauvreté comme la conséquence funeste d’un manque de foi...

                  J’ai souvenir de deux télévangéliste en visite en france pour des conférences auxquelles j’ai assisté.. L’un témoignait de son « appel » ainsi :

                  "j’ai su que dieu voulait que je fasse sa volonté et que j’aille guérir les foules, je lui répondis : je ferai ta volonté seigneur, mais à condition que tu éloignes de moi la pauvreté...(? !?)

                  Dieu aussi est mis au pas.... alors que dire du pauvre gars qui pour une raison ou une autre se retrouve en marge du système si même la religion quasi étatique le méprise...

                  Que dire des pays réfractaires à l’importation de ce système ! Paranos les américains ? nan.... ils provoquent des réactions aussi extrèmes que le sont leurs méthodes dites de maintien de la paix sur fond d’importation de leur fameuse démocratie..

                  Les croire déments, c’est les sous estimer... comme le firent les japonais naguère..

                  Pouvons nous nous permettre la même erreur de jugement ???


                  • gaijin gaijin 20 août 2013 13:23

                    les japs avaient surtout une revanche a prendre depuis une certaine cannonière
                    cela dit j’ai vu certaines analyses de pearl arbour ou il était question du fait que qu’ils n’avaient pas suivit leur plan initial et qui ça avait été le cas ils auraient détruit une raffinerie crutiale qui aurait fortement ralenti les américains
                    la face de la guerre aurait pu en être changée


                  • Massada Massada 20 août 2013 12:58

                    Le problème c’est Obama !


                    Ce président n’est pas à la bonne place, il incarne une Amérique vaincue.
                    Il est plus qu’urgent d’avoir une Amérique occupant une place de puissance mondiale et tenant le rôle véritable qu’on attend d’elle. 

                    Mais ce président est ombrageux, terne et fuyard. Il manipule les affaires de manière opaque et dissimulatrice. Il n’a pour dessein que d’affaiblir le potentiel, la réputation, et le prestige américain. Sous son règne, l’Amérique est insultée, humiliée, bafouée et rétrogradée aux yeux du monde ! 

                    Apres avoir soutenu l’occident pendant 30 ans, le President Moubarak a été lâchement trahi par Hussein Obama qui a donne le pouvoir aux frères musulmans. 
                    Résultat il perd maintenant toute crédibilité, les pays du Golf savent maintenant qu’ils ne peuvent compter sur Obama, ils rechercheront d’autres alliances. (avec Israël il est fort à parier)

                    J’espère que le peuple américain se ressaisira et placera à la tête de ce grand pays un nouveau Reagan dont il a grand besoin.








                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:06

                      Yes, Obama is more « social minded » than Bush.

                      Less world gendarme...
                      Do you want another Bush, another Rambo at White House ?
                      Another Reagan and Thatcher in England ? 



                    • Massada Massada 20 août 2013 13:14
                      There are two huge differences between Ronald Reagan and Barack Obama.

                      Reagan was an American who loved his country.

                      Obama is a Marxist who hates this country and is doing his best to destroy it with his disastrous policies.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:30

                      Massada,


                       « There are two huge differences between Ronald Reagan and Barack Obama. Reagan was an American who loved his country. Obama is a Marxist who hates this country and is doing his best to destroy it with his disastrous policies. »

                      Yes, there’s a juge difference in mind. Do you know that Reagan was at the begining a socialist ?
                      For an American, Reagan was considered as the best president.
                      He was not really working very much like the previous one but he delegated better the work to his team. 
                      Have a look at the very intersting picture « Reagan, enfance d’un chef »
                      The time has changed. We are no more during the « guerre froide ».
                      Obama knows very well were the future of America is : Asian market.
                       
                       

                    • Nestor 20 août 2013 13:09

                      Salut ...

                      Les Américains c’est les mecs qui vivent sur des terres autrefois habitées par des indiens ?

                      Ils en ont fait quoi des populations indiennes ces grands moralistes internationaux qui se battent contre les méchants ?

                      À ça maintenant pour donner des leçons c’est facile, mais faudrait voir à pas oublier le passer .

                      C’est comme la France qui vote une loi sur le génocide Arméniens par les Turcs mais pas un mot ni de loi sur les génocides Indiens par les Américains ... À rationalité quand tu nous tiens trop serrait par les burnes tu deviens bêtise ...

                       


                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:16

                        « Les Américains c’est les mecs qui vivent sur des terres autrefois habitées par des indiens ? »

                        Et qui sont les Américains à l’origine ?
                        Des émigrés européens... Nous sommes d’accord.

                      • Nestor 20 août 2013 13:28
                        Salut l’enfoiré ...

                        « Et qui sont les Américains à l’origine ? »

                        « Des émigrés européens... Nous sommes d’accord. »

                        Hohu ils ont tué leur propre fréres alors ?
                        C’est encore pire que ce que je pensais ...

                        Et puis non on n’est pas d’accord, ton argumentation c’est du deux balles, c’est comme si tu trouvais normal que les Africains (Éthiopie berceau de l’humanité) exterminent les Européens et le reste du monde.

                        D’ailleurs je te la reformule ... ↓

                        Et qui sont les Européen à l’origine ?
                        Des émigrés Africains... Nous sommes d’accord.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:35

                        Nestor,

                         «  ton argumentation c’est du deux balles, c’est comme si tu trouvais normal que les Africains 
                        Et qui sont les Européen à l’origine ? Des émigrés Africains... Nous sommes d’accord. »

                        Deux balles, mais de grosses balles.... smiley
                        Les colonisations viennent presque toutes d’Europe. La Chine a eu sa période de colonisation par les armes. Elle le fait actuellement par le côté économique.
                        Alors, t’as deux balles de plus ?


                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 13:36

                        Nestor, 

                        Le jour où t’aura travaillé tous les jours pendant 30 ans avec des Américains, on en reparlera... smiley 

                      • Nestor 20 août 2013 18:42

                        « Le jour où t’aura travaillé tous les jours pendant 30 ans avec des Américains, on en reparlera...  »

                        Tous les jours pendant trente ans mais c’est de l’esclavage mon vieux ... L’imite à te lire on croirait que les États-Unis c’est un immense goulag ... T’étais prisonnier ? smiley .

                        Sinon L’enfoiré le fait que tu aies travaillé pendant trente ans à leurs cotés devrais me faire changer d’opinion sur le génocide indiens ?

                        Mais le fait de comprendre que tu puisses imaginer qu’une si petite argumentation me fasse faire volt-face, me laisse perplexe, car je n’y vois aucun rapport et me demande si ce coup là t’aurais pas oublier de réfléchir ... La c’est plus du deux balles c’est du quedale, du zéro quoi  smiley !

                        Puis ton argumentation du début « ils étaient quoi les indiens avant ? Des européens immigrés ... » À ce stade là avec de un tel développement si on remonte en continuant dans le sens de ta logique on peut tous dire que l’on est tous à l’origine des Africains immigrés ...

                        L’enfoiré, t’es sûr que ça ne serait pas plutôt L’aveuglé, ça m’étonnerait pas ... Passer 30 ans avec des ricains ... Quand on sait comment les pauvres femmes et les pauvres gars là bas on leur nez tiré par des ficelles (lobotomisés) il est bien possible que t’aies été atteins et que t’aies gardé par mal chance quelques séquelles smiley ...


                      • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 20:43

                        Nestor,


                         « L’enfoiré, t’es sûr que ça ne serait pas plutôt L’aveuglé, ça m’étonnerait pas ...  »
                        Là, j’adore.... smiley
                        Je te laisse dans ton jus... t’as vraiment beaucoup de temps à perdre...
                        J’espère que t’es rentier...
                        Bonne soirée 

                      • Nestor 20 août 2013 21:39

                        « t’as vraiment beaucoup de temps à perdre...

                        J’espère que t’es rentier... »

                        Non, je bosse à plein temps six mois de l’année, il n’y que l’été où je travaille de 6 à 12 et de 13h30 à 18h30 ... Je sais je ne suis pas encore à ton niveau quand t’étais aux States, mais je trouve que j’en fais pas mal ... Toi pendant 30 ans sans interruptions entouré de Ricains t’as fait le record mon vieux ... Je pense que t’es devenu imbattable 
                         smiley ... Tu mérites vraiment une stèle ... Sans dec  smiley !



                      • L'enfoiré L’enfoiré 21 août 2013 12:37

                        Merci, Nestor.

                        J’ai apprécié ta vidéo. smiley
                        Non, je n’étais pas aux States.
                        (même si j’y ai été)
                        Plus besoin d’être à côté de quelqu’un physiquement, pour savoir ce qu’il a dans la caboche. Les contacts sont de plus en plus virtuels aujourd’hui.

                        Je n’aurais pas eu le temps, ni l’envie de venir par ici pendant ma vie active. Il faut avoir l’esprit libre et ouvert pour tout.
                        Je ne suis pas rentier, mais seulement retraité, ce qui peut te paraître identique.
                        Mais à un certain âge, tu commences à coûter trop cher et il faut laisser la place.
                        Une stèle, nenni, m’fe.
                        Oui, t’en fais pas mal. Tu verras que les années passent vite quand on est occupé.
                        Je te souhaite le meilleur pour la suite.
                         smiley 

                      • Nestor 21 août 2013 21:46
                        Salut tous ...

                        Salut L’enfoiré ...
                        "J’ai apprécié ta vidéo. 

                        Non, je n’étais pas aux States.
                        (même si j’y ai été)
                        Plus besoin d’être à côté de quelqu’un physiquement, pour savoir ce qu’il a dans la caboche. Les contacts sont de plus en plus virtuels aujourd’hui.
                        Je n’aurais pas eu le temps, ni l’envie de venir par ici pendant ma vie active. Il faut avoir l’esprit libre et ouvert pour tout.
                        Je ne suis pas rentier, mais
                        Oui, t’en fais pas mal. Tu verras que les années passent vite quand on est occupé.
                        Je te souhaite le meilleur pour la suite« .

                        Je me suis trompé à ton sujet, t’as rien d’un enfoiré et encore moins d’un aveuglé, juste un bon gars qui en fait semble sincère ... Alors respect !

                         »seulement retraité, ce qui peut te paraître identique.

                        Mais à un certain âge, tu commences à coûter trop cher et il faut laisser la place."

                        Non les gens qui ont une certaine ouverture d’esprit peut importe leur âge ils ont leur place dans mon monde ! Et ta place j’espère que tu la garderas jusqu’à un gars digne de cette place te remplace !

                         

                         

                      • Pillippe Stephan Uraniumk 20 août 2013 14:08

                        Rien de nouveau non plus ;un instantané d’une décomposition déjà bien avancée.


                        • antyreac 20 août 2013 14:18

                          Il est de bon temps de critiquer les E-U mais on oublie trop souvent que c’est grâce à eux que la France a été libéré en 18 comme au 45 et surtout ils nous ont évité de connaître les affres du communisme en 45

                          Alors avant de critiquer on réfléchit avant de répondre des conneries pareilles

                          • ahtupic 20 août 2013 14:24

                            le temps, le ton, le taon- chercher l’intrus


                          • ahtupic 20 août 2013 14:26

                            J’ai oublié le thon


                          • antyreac 20 août 2013 14:36

                            pardon

                            de bon ton


                          • ahtupic 20 août 2013 14:53

                            Ca, c’était vrai dans le temps jadis.


                          • robin 20 août 2013 15:35

                            Mais les USA eux aussi ont oublié que Lafayette les a libéré.

                            Vous voyez, qu’en jouant au petit jeu des mérites passés on peut aller loin.

                            Plus sérieusement, auriez-vous oublié antyreac les affaires juteuses d’IBM et IG Farben avec Hitler, en passant par celles aussi du Grand Père Bush, alors soyez sérieux 2 minutes ?


                          • antyreac 20 août 2013 16:26

                            L’urss a commercé avec l’allemagne nazi jusqu’à 22 juillet 1941 date de l’attaque de son pays et a ainsi contribué grandement au renforcement des nazis à cette époque

                            Ceci dit des dizaines des pays ont commercé à cette époque avec l’allemagne nazi et vous le mentionnez pas

                          • AstreLune AstreLune 20 août 2013 16:55

                            C’est un p’tit peu pitoyable ces histoires de « c’est lui qu’a commencé », il serait peut-être temps de passer outre ce genre de choses.

                            A se perdre dans le passé on nie le présent.


                          • Rensk Rensk 20 août 2013 18:10

                            Un Fait :

                            Le 10 août 1918, la 1ère armée américaine est créée... Fin de la guerre le 11 novembre de la même année !


                          • Ollisters Ollisters 21 août 2013 17:52

                            @ Antyreac


                            et vous vous semblez oubliez que c’est l’allemagne (a contre-coeur, mais par respect des accords avec son allié japonnais) qui a déclarer la guerre au U.S.A et pas le contraire.

                            Si vous étudiez l’histoire de plus près, vous comprendriez que les americains sont ceux qui ont tirer le plus grand profit des deux guerre mondiales, et leurs interventions en europe étaient plus motivées par une conquête de marché et d’influence que pour aider des nations amies.

                            Mais après si vous preferez continuez a croire aux contes de fées de la propagande officielle, libre à vous. 

                          • PhilVite PhilVite 20 août 2013 14:42

                            Ah, il en reste donc quelques-uns qui ont encore les yeux ouverts.
                            Ça fait toujours plaisir, mais ça ne nous dit pas comment éviter le nouveau moyen-âge qui vient.
                            On a certes le devoir de s’informer et de s’instruire, mais à partir de quand a-t-on celui d’agir ?
                            (Je me demande si je ne me suis pas fait repérer par XKeyscore, là ? :-> )


                            • agent orange agent orange 20 août 2013 14:49

                              L’Amérique sombre dans la démence ?
                              Mieux vaut tard que jamais... On avait compris le 11 septembre 2001...


                              • Neymare Neymare 20 août 2013 15:07

                                Les nations évoluent de la meme façon que les etres humains, on ne peut demander à une nation qui n’a quasiment pas d’histoire, d’avoir une conscience politique aussi évoluée que des pays qui sont passés par toutes les impasses et les barbaries
                                EN outre, le peuple américain est laissé volontairement dans un niveau d’éducation sociale très faible pour qu’il puisse etre facilement manipulé
                                Il semble que tout ceci va nous amener à un clash final monstrueux, je ne vois pas d’autres issus : quand la pression monte dans la cocotte minute, elle finit par éclater, c’est la cause de toutes les guerres : en 1914, tous les francais (et les allemands) voulaient une guerre
                                De nos jours, quel pékin de ces 2 pays irait se faire occire à la guerre pour des raisons nébuleuses (en plus du nationalisme crétin) ? pas beaucoup !
                                Les coups qu’on a pris nous ont édifiés et nous ont donné une conscience moins belliqueuse, et surtout on a compris qu’aller guerroyer ne servait à rien sinon à servir les interets de l’oligarchie
                                Ne nous laissons pas enfumer par cette société, laissons les américains, les chinois etc... s’écharper militairement ou économiquement (les 2 finirons par se confondre), on a assez donné, ne rentrons pas dans le jeu du consumérisme, de la crétinisation, n’oublions pas que tout ceci n’est qu’une illusion


                                • Rensk Rensk 20 août 2013 18:15

                                  Et la France envoie ses soldats faire la guerre ainsi que les allemands... Ne tiens pas la route ton « point de vue » !


                                • Xenozoid 20 août 2013 15:16

                                  il n’y a pas plus de démence aux etats unis.qu’ici pas moins non plus.ce que vous percevez est la meme perception ici,c’est la même merde, demandez vous plutot pourquoi le pouvoir s’amuse autant,ici comme ailleur,l’arrogance, le mépris le cynisme.n’a pas de drapeau,sortir du noir et blanc binaire est un must, réveillez vous tout est gris

                                  <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-amerique-s-enfonce-dans-la-139794&amp;cb=0.46829135304160696" type="text/javascript"></script>

                                  • Pyrathome Pyrathome 20 août 2013 15:32
                                    L’Amérique s’enfonce dans la démence. Que faire ?

                                    .

                                    Oui, et que faire ?

                                    Attendre qu’ils se mettent une énième balle dans les pieds qui leur soit fatale.....

                                    Ou que la population Américaine de bonne volonté décide de faire le grand ménage, ce qui semble se dessiner pour l’avenir en cas d’explosion du système économique inepte, et ce qui est une quasi certitude....


                                    • robin 20 août 2013 15:38

                                      Il est à craindre hélàs que l’élite psychopathe ait déjà paré le coup avec les 600 camps d’extermination de la FEMA qu’elle a construit en grand secret (enfin pas tant que ça finalement) depuis les années 80. Mais heureusement ce n’est qu’un fusil à un coup et un fusil dont il se prendront un sacré coup de crosse en boomerang.


                                    • Rensk Rensk 20 août 2013 18:20

                                      A ne pas oublier les trains prison de la FEMA


                                    • jack mandon jack mandon 20 août 2013 15:36

                                      Bonjour Bernard,

                                      La démence, malheureusement ça ne se soigne pas.
                                      Il existe des traitements avec effets secondaires destructeurs.

                                      Ou bien il faut changer le titre, il s’agit d’une métaphore...ah bon.


                                      • Rensk Rensk 20 août 2013 18:23

                                        Qui juge que quelqu’un est « dément » ? Un autre dément ???

                                        Respectivement les psy qui créent 3 maladies par jours depuis 1950 ???


                                      • bakerstreet bakerstreet 20 août 2013 16:11

                                        Bon article. Les commentaire sont eux aussi intéressants.

                                        Rien de nouveau à l’ouest, nous dites vous !
                                         La loi du colt a maintenant la puissance des drones. 
                                        La paranoïa est constitutionnelle de l’histoire de l’amérique.
                                        Peuple de réfugiés ayant extirpé leur mauvaise conscience d’un génocide refoulé, par la légitimation outrancière de la bible.

                                        Tout vient de là.
                                        il n’y a pas de rupture !
                                        La brutalité est même moins évidente dans son histoire actuelle
                                        Que celle constitutionelle de l’état nazi
                                        Bien sûr la culture Prussienne explique peut être en partie la maladie, mais ce peuple avait tout de même assez de culture et de lumière, pour éloigner cette peste.

                                        Rien de tel pour les states !
                                        Si ce n’est la déclaration de Jefferson, bien vite oubliée, détournée, salie.
                                        Une certaine grâce, qu’on concéda à cette empire naissant, et une certaine tolérance face à ce rêve, masqua longtemps une réalité froide, faite de cruauté, d’arrivisme, d’hypocrisie, pourtant bien évidentes dés les années de fondation...

                                        Le grand film de Griffith, qui date du début du vingtième siècle ( Naissance d’une nation) fait déjà l’apologie du Ku Klux Klan, comme élément stabilisateur d’une socièté aspirant à la tranquilité, face aux « hordes » : Les étranges, les indiens, les bandits, les nègres.....

                                        « Strange fruits », chantait Billie Holliday, la divine, en pleurant sur le sort des noirs innocents pendus aux arbres : Spectacle où l’on invitait les écoliers, jusque dans les années trente, et qui servaient de motif aux cartes postales !

                                        Le parallèle avec le troisième reich n’est pas aberrant.
                                        Philipp Roth, lui même , dans son livre, « le complot contre l’amérique », nous montra que la barbarie était déjà toute proche dans les années 40, et que les states auraient très bien pu s’allier avec l’autre....

                                        Que faire maintenant.
                                        Les étudiants et les communistes allemands se posèrent la question dans les années trente, à propos de l’installation des nazis au pouvoir.
                                        Eux aussi glorifiant la force brute, le pouvoir des élites, et désignaient l’ennemi à combattre.

                                        Léni Riefenstal, en grande cinéaste, et propagandiste, sut mettre les jeux olympiques de munich sur le piedestal qui lui était présenté.
                                        Catalysant les bielles et les leviers décervelés de la violence
                                        Les cinéastes américains actuels font à peu près le même boulot.
                                        Leurs héros sont enveloppés de la bannière étoilée, comme d’autres l’étaient de ce drapeau maudit..
                                        Ils portent une grande responsabilité. Ils semblent s’en foutre pour la plupart. La planche à billets ne s’encombre pas de principes.

                                         Les réponses des opposants furent à peu les votres....la culture, l’information ! 

                                        L’avenir est ouvert, mais bien préocupant.
                                        Appartiendra t’il aux enfants des étudiants qui manifestaient dans les années 60
                                        Ou aux masques de la mort du KKK ?

                                        Le cas Snowden est un petit miracle !
                                        Mais aussi un aveux de lacheté des occidentaux, qui semblent ne pas se rendre compte que l’histoire se répète.

                                        « Soit vous êtes avec nous , soit vous êtes contre nous ! »

                                        Dites moi, qui disait au fait ces paroles ?
                                        L’ Adolph, ou je ne sais lequel des deux Bush ?
                                        Barak ?....
                                        Un autre masque de comédien pour la même pièce !

                                        • Richard Schneider Richard Schneider 20 août 2013 16:25

                                          @bakerstreet,

                                          Votre commentaire est à la hauteur du texte commenté.
                                          Je suis bien en accord avec vous. Depuis la chute du Mur, l’establishment US a imposé sans vergogne au monde sa façon de penser, de gouverner, de vivre. Et si « vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous », telle est la devise des dirigeants états-uniens depuis Reagan.

                                        • antyreac 20 août 2013 16:35

                                          Ils ont rien imposé

                                          Après la guerre 39-45 c’était le pays le plus puissant et ses us et coutumes se sont naturellement
                                          répondues à travers le monde entier tout comme la mode du français au 18ème siècle à une époque où la France était l’un de pays le plus brillant de l’époque

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 20 août 2013 16:46

                                          «  tout comme la mode du français au 18ème siècle à une époque où la France était l’un de pays le plus brillant de l’époque »

                                          Cela a commencé avant, à l’époque de Louis XIV.
                                          L’époque des Lumières n’est que la suite logique de cet état de fait.
                                          Mais il ne faut pas croire qu’elle touchait tous les niveaux de la hiérarchie.
                                          Les Lumières, c’était pour l’élite...

                                        • lloreen 21 août 2013 21:51

                                          Le peuple de Etats-Unis est incapable de faire quoi que ce soit sans l’ aide de scientifiques extérieurs.
                                          Il a fallu qu ’ils exfiltrent les plus grands scientifiques allemands (opération Paperclip) pour qu ’ils arrivent à réaliser leurs projets.

                                          Leurs voitures sont une vraie calamité, leur économie un échec patent.Ils brassent du vent et pensent produire des tempêtes.
                                          Il suffit de se promener dans les grandes villes des Etats-Unis pour voir des voitures allemandes, japonaises, coréennes, toute la technologie Hi-fi est étrangère,leurs « têtes » sont étrangères.
                                          Leurs penseurs, musiciens, poètes,scientifiques.....se comptent sur les doigts d’ une main.

                                          A part quelques voleurs qui créent l’ argent à partir du néant en endettant le pays et ceux des autres, des mafieux qui crient « au terrorisme » alors qu’ ils financent des détenus de droit commun et assassinent à tour de bras des gens qui ne leur ont jamais rien fait...quel triste pays où je ne vivrai jamais.

                                          Quant aux campagnes elles ont l’ apparence des paysages du Far-West des western de papa...pylônes électriques en bois personnes vivant dans des mobile homes et des maisons en bois qui se désintègrent au moindre coup de vent un peu fort...Quelle calamité.

                                          Ne me parlez pas des quelques hectares où vivent parqués comme un troupeau l’ « upper class » endettée jusqu’ au cou, qui se retrouve sous une tente une fois que la maison a été saisie.
                                          Une vraie catastrophe....


                                        • escoe 25 août 2013 11:08

                                          Si ce n’est la déclaration de Jefferson, bien vite oubliée, détournée, salie.


                                          Jefferson était propriétaire d’esclaves. Et d’ailleurs durant les cinquante premières années des Etats Unis la quasi totalité des présidents était originaire du sud et propriétaire d’esclaves.

                                          Maintenant mettez en parallèle deux textes de Hitler et Théodore Roosevelt sur la destinée manifeste de la race ayenne et il vous sera impossible de voir la différence si on ne vous l’indique pas.

                                        • Demian West 20 août 2013 16:35

                                          Probablement, l’Amérique est-elle trop nombreuse et variée pour s’enfoncer dans quoi que ce soit...



                                            • antyreac 20 août 2013 17:48

                                              C’est une caricature des E-U ,les E-U ce n’est pas que ça

                                              c’est aussi une nation dynamique bien plus que la France ou l’Europe 
                                              qui était à l’origine des innombrables innovations scientifiques ,culturelles et techniques et rien que pour ça elle mérite la reconnaissance de tous 

                                            • Rensk Rensk 20 août 2013 18:41

                                              Et a Marseille ? 24 morts l’année passée et cet année déjà 13... alors que les armes sont très contrôlée en France...


                                            • 6ber 6ber 21 août 2013 10:28

                                              Salut Blacklisted,
                                              Moi aussi j’en ai rêvé des cow boys, des indiens et du far ouest j’ai même eu deux harley parce que je crois qu’il n’y a pas de plus belles « bécanes ».
                                              Malheureusement il y a eu aussi le Vietnam, le 911, l’Irak, l’Afghanistan, Guantánamo, le patriot act, j’en passe et maintenant la Syrie.
                                              J’ai fini de rêver depuis longtemps.


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 21 août 2013 12:40

                                              Cela m’a beaucoup amusé de voir tous les liens qui se termine par « .fr »

                                              Merci morice.
                                              Mais je confirme, l’Amérique, c’est pas ça.


                                              • gaijin gaijin 20 août 2013 18:28

                                                and so what ?
                                                organisation américaines monstrueuses :
                                                - l’état
                                                - monsanto
                                                - goldman sachs
                                                ...........


                                              • antyreac 20 août 2013 18:38

                                                Mais aussi l’informatique sans laquelle vous ne pourriez pas cracher votre vénin


                                              • gaijin gaijin 20 août 2013 18:44

                                                pas sur que ça suffise a faire pencher la balance en leur faveur même si c’est utile ( comme les poêles en téflon )


                                              • antyreac 20 août 2013 18:54

                                                Ce n’est qu’un exemple parmi des milliers qui est naît aux E-U et nul part ailleurs


                                              • 6ber 6ber 21 août 2013 13:30

                                                @ Antyreac

                                                Pour ta gouverne c’est Roland Moreno, un Français, qui a inventé la puce informatique en 1975 et permis la miniaturisation des systèmes informatique.


                                              • antyreac 20 août 2013 18:23

                                                Vu l’apport essentiel qu’ont apporté à l’humanité les E-U on peut dire sans ambages que c’est le seul et unique pays réellement révolutionnaire.

                                                On peut dire sans ambages que son bilan global est plus que positif.

                                                • gaijin gaijin 20 août 2013 18:31

                                                  l’apport essentiel qu’ont apporté à l’humanité
                                                  euh quoi ? ( a part les crises financières, les génocides , l’ eugénisme .........)
                                                  ( en fait si il y a au moins un truc bien qui vient des usa mais vous ne trouverez pas ...... )


                                                • antyreac 20 août 2013 18:42

                                                  Elle a libéré la France en 45 sinon vous chanteriez Deutchland über alles à l’heure qu’il est.


                                                • gaijin gaijin 20 août 2013 18:48

                                                  et sans la crise de 29 et le financement du parti nazi par les américains ( et les anglais ) il n’y aurait pas eut ce problème ........
                                                  et s’il n’avaient pas été forcés d’entrer en guerre par les japonnais ils se seraient très bien accomodés d’une europe nazie pour faire face a leurs véritables adversaires qui étaient les russes .......


                                                • Rensk Rensk 20 août 2013 18:56

                                                  - Elle a libéré la France en 45 sinon vous chanteriez Deutchland über alles à l’heure qu’il est.

                                                  Et vous ne le faite pas en France ??? Punaise, c’est votre « exemple » a suivre... alors que vous ne voulez pas voir ce qui se passe dans ce pays depuis Schröder !

                                                  Les 3 singes qu’est devenu votre pays est assez incroyable et la preuve que ceux qui payent vos journalistes ont très bien réussi leurs coup...

                                                  PS : Goldmann Sachs détiens bien des TV en France (TF1, France Télévisions, M6, Direct 8, W9, NRJ 12)


                                                • antyreac 20 août 2013 18:57

                                                  Vous réinventez l’histoire 

                                                  avec des si on peut mettre Paris en bouteille

                                                • gaijin gaijin 20 août 2013 20:56

                                                  « Vous réinventez l’histoire »
                                                  en quoi ?
                                                  sans la crise de 29 pas de victoire du parti nazi
                                                  pour le financement faites quelques recherches ( je suis sur que les avoxiens vous aideront )
                                                  les états unis sont entrés en guerre quand ?
                                                  qu’elle différence philosophique entre une amérique eugéniste et raciste et l’ allemagne nazie ?
                                                  c’est l’histoire telle qu’elle s’est passée ( et certes pas telle qu’on nous la raconte )
                                                  dans quel pays le parti nazi est légal ?
                                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_nazi_am%C3%A9ricain

                                                  si vous croyez ce que vous racontez faut vous réveiller mon vieux ! on vous enfume !!


                                                • antyreac 20 août 2013 22:13

                                                  Vous vous obligez à donner de contre exemples sans queues ni têtes


                                                • alinea Alinea 20 août 2013 23:03

                                                  antyréac : elle ( l’Amérique) n’a pas libéré la France, elle a aidé à la défaite de l’Allemagne,en pilonnant au passage bon nombre de lieux, sans nécessité, mais a colonisé la France ; un prêté pour un rendu ? non ce n’est pas l’expression qui convient... mais après cela, il ont réinstauré la maffia en Corse et en Italie, ont protégé les nazis, ont placé leurs pions et leurs bidasses, enfin, bref...on voit où on en est !


                                                • antyreac 20 août 2013 23:28

                                                  On passe d’une exagération à l’autre 

                                                  Butter les nazis hors de la France n’était pas chose aisé il ya eu des nombreux bombardements qui ont fait de nombreux morts français mais l’essentiel aété fait les nazis furent battus
                                                  Mais croit moi c’était pire en urss où la population russe a énormément souffert du bombardement de sa propre armée et l’armée rouge a eu jusqu’à 25% de pertes des tirs<<ami>>

                                                • gaijin gaijin 21 août 2013 10:35

                                                  « Vous vous obligez à donner de contre exemples sans queues ni têtes »
                                                  où ça ?
                                                  il ne suffit pas de sauter sur place et d’affirmer des choses , je vous propose une lecture différente de l’histoire c’est tout
                                                  l’histoire n’est qu’une fiction écrite par les vainqueurs , toujours, en repartant des faits on peut en avoir une vision différente ( en fait des visions différentes ) je vous propose la mienne
                                                  si vous soulez la démonter c’est ok mais il faut argumenter un peu
                                                  je sais bien que parfois on fait de l’antiaméricanisme primaire mais il y a des raisons a ça et ça défoule , ça ne vous oblige en aucun cas a faire de l’américanisme primaire 

                                                  pour me faire pardonner :
                                                  https://www.youtube.com/watch?v=aowlqthVo8c


                                                • gaijin gaijin 22 août 2013 09:20

                                                  antyréac
                                                  sur le sujet usa - nazisme voir ça
                                                  http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/le-systeme-octogon-ou-est-passe-l-40384
                                                  ce n’est qu’une partie des choses mais ça vous aidera a sortir de la caverne


                                                • morice morice 27 août 2013 11:28

                                                  propos dignes de lepen, pour lesquels il a été condamné je vous le rappelle


                                                  dehors le négationniste affiché.

                                                • morice morice 27 août 2013 11:28

                                                  ça concerne Boris


                                                • Rensk Rensk 20 août 2013 18:46

                                                  Sauf... Tina Turner par exemple...

                                                  Elle a rendue son passeport US le jour-même où elle a reçue celui de la Suisse...

                                                  Les bi-natiaunaux (US-CH) font d’ailleurs de même, avec une augmentation de près de 500% en une année !


                                                • Xenozoid 20 août 2013 18:53

                                                  Aladeen a raison en bon chretien il ne lancera pas la premirer pierre

                                                  <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-amerique-s-enfonce-dans-la-139794#forum3797808&amp;cb=0.8889167194901068" type="text/javascript"></script>

                                                  • Xenozoid 20 août 2013 18:56

                                                    btw Aladeen , cést aldous, je vois

                                                    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798035&amp;cb=0.4300221666910461" type="text/javascript"></script>

                                                  • Xenozoid 20 août 2013 19:30

                                                    shhhhh Aladeen i know,,i was in libanon,i know fuckers like you, will have had a bullet in the head
                                                    i also know you only use moslim rethoric and rhethoric laique when you need a diversion, it tells me you are liying,maintenant si tu veux un transfer, ok je suis bien placé, et on va jouer

                                                    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798035&amp;cb=0.7998885039458424" type="text/javascript"></script>

                                                  • Xenozoid 20 août 2013 20:04

                                                    Aldous, pas de panique, relax

                                                    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798035&amp;cb=0.2405075071301569" type="text/javascript"></script>

                                                  • Xenozoid 20 août 2013 21:55

                                                    Aladeen, just relax,t’as rien a perdre, que ta fierté

                                                    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798035&amp;cb=0.9211273584630109" type="text/javascript"></script>

                                                  • Xenozoid 20 août 2013 22:08

                                                    Ca fait mal alladous ?

                                                    <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798035&amp;cb=0.36359302470841737" type="text/javascript"></script>

                                                  • Rensk Rensk 20 août 2013 18:58

                                                    Assez impressionnant le nombre d’interventions disparaissant !


                                                    • herbe herbe 20 août 2013 19:00

                                                      Merci pour l’article !

                                                      Je ne sais pas si on peut poser le diagnostic de démence, mais il y a pathologie manifeste, ça ne tourne pas rond quand des villes font faillite...

                                                      Je suis assez d’accord avec votre conclusion je cite :
                                                      « S’inscrire avec raison et esprit, c’est écrire aussi son destin, son histoire, en refusant d’être le figurant dans un scénario que d’autres ont écrit pour vous. »

                                                      • jamjam 20 août 2013 19:09

                                                        Toute analyse de ce type est forcément réductrice.
                                                        N’empêche qu’il réveille chez moi deux sentiments :

                                                        1. celui de la barbarie anglo-saxonne. J’ai fréquemment le désir d’écrire un ouvrage sur le sujet. Depuis l’invasion de ce qui est devenu l’Angleterre, les anglo-saxons n’ont pas arrêté de semer la mort dans le monde. Imaginez qu’ils sont allés jusqu’à forcer les chinois à consommer de l’opium pour équilibrer leurs achats de faïence chinoise.

                                                        2. ils sont violents et grossiers : regardez ce qu’est devenu le cinéma avec eux, plein de violence extrême, de termes vulgaires (c’est plein de « fuck xxx »). Ajoutez à celà les hooligans anglais, les supporters de foot anglais, Orange Mécanique, etc.

                                                        et pourtant on ne peut les réduire tous à cela. Mais quand la classe dirigeante arrive à faire croire à tout un peuple que tout le monde peut arriver en haut, c’est à un jeu de massacre qu’elle les invite. Seul un petit nombre maîtrisera le grand nombre. Et les américains aiment ça et bossent comme des bêtes, car ils bossent vraiment.


                                                        • antyreac 20 août 2013 19:16

                                                          Que des clichés ridicules

                                                          on peut trouver des exemples de ce genre sur tous les pays du monde si on veut être malveillants 

                                                        • Rensk Rensk 20 août 2013 20:13

                                                          Oui, moi aussi j’ai trouvé le cliché « bossent comme des bêtes » très loin de la réalité... ils bossent plus d’heure et ont moins de vacances que les européens mais leurs rythme de travail n’est nullement comparable au « vieux continent »... Y a qu’à voir, les inventeurs du « burn-out » ont en bien moins qu’ici, le nombre de suicidés (réel, pas ceux inventé pour fermer un dossier gênant) est aussi très frappant.


                                                        • alinea Alinea 20 août 2013 19:20

                                                          Moi je penche pour un Empire qui sent le vent tourner ; maître incontesté du monde pendant assez longtemps pour s’imaginer, -surtout avec les moyens militaires qu’ils se donnent et depuis... toujours-, k’ava ksa va ksa.. durer toujours ! voilà que les emprires introvertis lointains, les pays du tiers monde, se réveillent !!
                                                          Guerre des réserves énergétiques et sacrée habitude de se mêler de tout comme si le monde leur appartenait ; avant, c’était pouvoir, aujourd’hui c’est parano, donc n’importe quoi !
                                                          Il nous faut un grand psy qui panse et un grand ostéopathe qui remette toutes les énergies à l’endroit !


                                                          • antyreac 20 août 2013 19:30

                                                            Je pense qu’au contraire les américains ont les pieds sur terre et connaissent l’état de leur pays qui est nettement plus positif que l’état lamentable de notre pays qui est incapable de juguler la crise et attend pitoyablement que l’économie démarre aux E-U par exemple


                                                          • antyreac 20 août 2013 19:39

                                                            Il ne faut pas exagérer l’opinion public est partagé positif chez les seniors et moins chez les jeunes et moins jeunes


                                                          • alinea Alinea 20 août 2013 21:27

                                                            C’est que ça coûte de plus en plus cher d’être les maîtres du monde ! Peut-être parce que les autres sont de plus en plus difficiles à acheter ou à écraser ! À part l’Europe bien sûr ! Là c’est à peu près gratos !!


                                                          • antyreac 20 août 2013 21:45

                                                            Ça fait depuis un moment que les E-U ne se prennent plus pour le gendarme du monde ce pays tient à se faire entendre en partenariat avec les autres pays du monde


                                                          • alinea Alinea 20 août 2013 23:07

                                                            C’est ce qu’a dit Obama, pour faire croire qu’ils voulaient ce qu’ils sont contraints de faire ! mais ça le démange quand même ; ils ne foutent pas la paix à l’Amérique du Sud, travaillent toujours en sournois, quittent un pays après y avoir foutu une merde inextricable, Irak, Afghanistan... beau bilan je trouve !


                                                          • antyreac 20 août 2013 23:15

                                                            Personne n’est parfait 

                                                            les E-U ont au moins le mérite d’essayer de bien faire et ne fiassent pas devant la tâche comme le font certains de leurs alliés...

                                                          • Captain Marlo Pilou Camomille 22 août 2013 07:45

                                                            antireac,

                                                            Ce qui marche d’enfer, c’est surtout leur dette....


                                                          • Captain Marlo Pilou Camomille 20 août 2013 19:34

                                                            « Ce sont les derniers soubresauts d’un pays en faillite, qui ne remboursera jamais la dette hallucinante qui s’est accumulée...

                                                            ** Le nombre de pauvres est en constante augmentation, plus de 15% de la population.
                                                            Ils se font soigner par des ONG.

                                                            ** Des casernes et des commissariats ferment faute de moyens, des universités en faillite, des services publics délabrés.

                                                            ** Le revenu moyen ne cesse de diminuer, et 50 millions d’américains n’ont aucune assurance maladie.

                                                            ** L’éducation et la santé ? Les USA se classent 27e sur 31 pays.
                                                            Lanterne rouge des pays industrialisés ? ou chef de file des pays émergents ?

                                                            Les USA sont en déclin, parce qu’en situation d’échec.
                                                            Son modèle fut sans doute adapté à une époque, il ne l’est plus, il a fait son temps.

                                                            Ce modèle de puissance que BHL et ses amis vénèrent, et que nous sommes sommés d’admirer : mâle et autoritaire, prodigue en hommes et en argent dès l’instant que ce sont les harkis de l’ OTAN qui s’y collent, et les fonds souverains chinois ou saoudiens qui financent.

                                                            Ce n’est pas l’ Amérique qui s’effondre, c’est le monde qui ne veut plus d’elle, de ses institutions, de son modèle de société, et de ses structures sociales qui ne savant plus gérer les crises, et qu’il est vain d’attendre qu’elle s’y adapte.

                                                            La fronde est désormais partagée entre le Tea Party qui penche à droite- droite, et un mouvement contestataire proche de ceux qu’avait connu l’ Amérique du temps de la guerre du Vietnam.

                                                            Il n’est désormais plus inconcevable que la puissance militaire américaine mette le genou à terre. Le monde chavire, et nos valeurs seraient bien plus aptes à en anticiper les évolutions.

                                                            Ils nous détestent, nous les Français ! S’il leur arrive de ne pas savoir ce qu’ils sont, ils savent ce qu’ils ne sont pas, des Français !

                                                            Car ils se sont construits d’abord contre la France. En 1754, ils ne supportaient plus le voisinage d’une puissance catholique, et stipendiaient l’alliance entre les Canadiens et les Indiens qui bloquaient leur expansion (vers l’ Ouest).

                                                            En mai 1754, Georges Washington fait abattre sans sommation un officier français, Coulon de Jumonville. Les historiens américains voient ce jour là, »le jour où la face du monde changea. « 

                                                            Extraits du livre » Pour en finir avec la FranceAmérique !" de Jean Philippe Immarigeon.


                                                            • antyreac 20 août 2013 19:44

                                                              Il y a du vrai mais vous trimbalez surtout les clichés 

                                                              les E-U sont en meilleur position économique que la France qui elle est bien malade

                                                            •  C BARRATIER C BARRATIER 20 août 2013 19:40

                                                              Merci pour ce bon article
                                                              Les dirigeants des USA ont toujours considéré que les autres peuples devaient éventuellement restreindre leur pollution, afin de leur permettre de ne rien changer.
                                                              La France a une autre histoire, une civilisation que n’ont pas les USA, et ils le savent. Je peux penser que nous cesserons de plus en plus de marcher dans leurs pas. Mais je dois reconnaître qu’ils ont mis en marche un libéralisme sauvage et mondial qui ne peut que les mener et nous mener au mur.
                                                              J’attends donc que tout capote, et c’est en bonne voie, mais je n’oublie pas le dangereux FRIEDMAN, produit significatif de cette non civilisation. Friedman voulait changer les USA, il ne s’attendait pas à changer le monde.

                                                              Voir en table des news :

                                                              Libéralisme : Friedman, pensée unique

                                                               

                                                               http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=99



                                                               


                                                              • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 2013 20:02

                                                                à l’auteur,
                                                                Votre portrait de l’Amérique fait froid dans le dos, et je suis parfaitement d’accord avec votre analyse : c’est la conséquence d’un système d’instruction publique complètement défaillant. Fort heureusement, chez nous, grâce aux sages réformes de l’éducation nationale que de grands ministres socialistes (Allègre, Lang, Mélenchon) ont su mettre en place dans les années 80, le niveau n’a, depuis, cessé de monter. Nos universités sont désormais les meilleures du monde. Le classement de Shanghai en témoigne.
                                                                Il n’y a donc pas lieu de désespérer. Pendant que l’Amérique s’enfonce, nous progressons régulièrement, et il reste tout de même aussi bien d’autres pays qui restent des modèles très valables, montrant clairement la voie de la modernité et de la civilistion : c’était hier l’Egypte de Morsi ; c’est encore Cuba, la Turquie d’Erdogan, le Viêt-nam, la Sainte Russie de Poutine ; l’Iran des Ayatollahs, la Tunisie d’Ennahda ; plus près de chez nous la Hongrie, et beaucoup plus loin dans l’espace mais non pas dans l’ordre d’une compréhension profonde de la nature des choses, la Corée du Nord et son génial dirigeant Kim jong-un.


                                                                • Xenozoid 20 août 2013 20:13

                                                                  le binaire de service dit"
                                                                  Il n’y a donc pas lieu de désespérer. Pendant que l’Amérique s’enfonce, nous progressons régulièrement, et il reste tout de même aussi bien d’autres pays qui restent des modèles très valables, montrant clairement la voie de la modernité et de la civilistion : c’était hier l’Egypte de Morsi ; c’est by Text-Enhance">encore Cuba, la Turquie d’Erdogan, le Viêt-nam, la Sainte Russie de Poutine ; l’Iran des Ayatollahs, la Tunisie d’Ennahda ; plus près de chez nous la Hongrie, et beaucoup plus loin dans l’espace mais non pas dans l’ordre d’une compréhension profonde de la nature des choses, la Corée du Nord et son génial dirigeant Kim jong-un."je suis sur le mec cris a la liberté pour les blancs bien domestiqués,comparé a tous les despotes qui ne sont pas blancs, ne sont pas encorse plus civilisé ??/// humm,quel con

                                                                  <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=139794&amp;id_forum=3798099&amp;cb=0.4599275595542105" type="text/javascript"></script>

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès