• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

A.J.B Minime Jr.

A.J.B Minime Jr.

Poète. Franco-centrafricain. Passionné d'Histoire et de Sciences-humaines, d'arts et des délices de la vie. Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/ajbminime.veni

Tableau de bord

  • Premier article le 13/04/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 41 407
1 mois 1 0 75
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • A.J.B Minime Jr. A.J.B Minime Jr. 5 juin 20:37

    @Aita Pea Pea

    Je suis entièrement d’accord. Et c’est regrettable.



  • A.J.B Minime Jr. A.J.B Minime Jr. 5 juin 20:23

    L’humanité doit tendre vers un idéal biologique de préservation de l’espèce. Et cela commence par le b.a.-ba : apprendre de ses erreurs.



  • A.J.B Minime Jr. A.J.B Minime Jr. 5 juin 20:03


    À mon grand regret, l’écrasante majorité des commentaires postés est tristement hors-sujet.

    Je le rappelle une énième et dernière fois : la déclaration de madame Christine Angot mentionnait, de manière explicite, la traite négrière telle que pratiquée durant le Commerce triangulaire — autrement nommé « traite transatlantique », ou « traite occidentale » —, et uniquement elle.


    Alors, assurément, nombreux étaient les Noirs vendant les leurs aux négriers européens à cette époque, ainsi qu’il a en a été l’usage de tous temps et de presque toutes civilisations dans l’Histoire de l’humanité ( les Grecs et Romains antiques, les peuples Nordiques/ou encore dits « Vikings », les Égyptiens et Nubiens anciens, les Geishas Japonaises, les serfs en Europe médiévale, les bagneux sous la Renaissance… ). La plupart de ces esclaves étaient des prisonniers de droit commun et des trophées de guerre, souvent étrangers à la cité donnée. Si l’on s’en tient à des considérations morales, philo-éthiques ou religieuses, rares sont les sociétés répertoriées ( présentes-évolutives, éteintes, ou légendaires ) par les anthropologues n’ayant que peu à se reprocher. Quantité de sociétés africaines ancestrales n’y dérogent pas.


    Le fait de juger les actes passés n’équivaut pas à condamner l’intégralité ou partie des moeurs d’autrefois. En l’occurence, il s’agit davantage de qualifier l’esclavage comme crime contre l’humanité, que de qualifier l’ensemble de la société esclavagiste de criminelle. La nuance parait certes infime, mais elle est pourtant de taille. Dissocier l’acte, ses auteurs, du reste ; contextualiser. Pourquoi ? Car les moeurs du présent ne sont pas nécessairement les mêmes que celles d’antan, et que le droit international généralisé ( porté par l’universalisme des Lumières, héritage-enseignement des Guerres mondiales ), qui jette un opprobre justifié sur ces tragédies historiques, n’est que tout récent. Dénoncer un pan obscure de l’histoire d’un pays, ce n’est pas faire table rase de tous les pans positifs adjacents. C’est faire preuve d’objectivité, de relative neutralité idéologique, plutôt que d’agir dans l’affect et le sentiment. C’est là l’essence même de la déontologie du métier d’historien, et de chercheur en Sciences-humaines. Et en cela, la France doit pouvoir affronter son passé colonial avec dignité sous peine, comme l’on en perçoit déjà les braises, de voir sa société profondément et durablement divisée.


    Bon, maintenant que l’on a dit que l’esclavage n’a jamais été pratiqué par les Blancs seuls, est-ce pour autant à dire qu’il faudrait excuser ou amoindrir le mal que ces derniers ont commis ? Bien sûr que non.


    Ainsi, je vous exhorte à souffrir de bien vouloir vous cantonner au sujet dont il est question ici : le Commerce triangulaire, objet de la polémique Angot. Pour discuter d’autres formes d’esclavage, vous avez tout le loisir d’ouvrir d’autres topics.



  • A.J.B Minime Jr. A.J.B Minime Jr. 5 juin 15:54

    Certains commentaires postés ici, tout empreints de bile, relèvent du pur scandale. Que de malhonnêteté intellectuelle, d’errances historiques, ethnologiques et sociologiques...mais aussi et hélas surtout, de lie morale.



  • A.J.B Minime Jr. A.J.B Minime Jr. 4 juin 23:25

    @Alexis L’esclavage dont il est question ici ( l’objet de la polémique ) est celui de la traite négrière lors du commerce triangulaire. Et non pas la pratique de l’esclavage étendue à l’humanité en général, en termes « universels ». Votre intervention, bien que très intéressante ( et véridique ), est par conséquent hors-sujet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès