• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Peut-etre

Un Brestois, la trentaine.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 12 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Peut-etre 27 mai 18:54

    La forme du procès était étonnante également. Un procès pénal se fait normalement avec 5 - 10 prévenus, ils sont interrogés successivement, chacun écoute l’histoire des autres, puis le ou les juges s’en vont délibérer.

    Le verdict est alors rendu en public devant tout le monde : on a la honte.

    Tel ne fut pas le cas, il y avait bien environ 5 clampins convoqués à cette audience, mais ils ont été jugés avant notre ami délinquant. La raison : l’avocat de l’avocat vient de tellement loin (Toulouse-Auch : 1h) qu’il ne sera là qu’à 11h !

    Du coup on a eu une sorte de huis clos pour un procès pénal, et le procureur, très sévère 1 heure avant était tout miel pour son confrère.



  • Peut-etre 27 mai 17:38

    Dans la même veine : un avocat du barreau du Gers a enlevé ses enfants, les a emmené au Togo pendant 1 an pour qu’ils ne voient plus leur mère.

    Le juge d’instruction, saisit au bout de 6 mois déclare (5 ans plus tard) :
     - il n’y a pas d’infraction pour les 6 premiers mois car il n’y avait pas de décision de justice (c’est déjà contestable)
     - il y a 1 semaine de non présentation d’enfant : je demande un procès
     - les 6 derniers mois : je n’ai pas été saisit par le procureur mais je pense que c’est prescrit.

    En fait ce n’est pas prescrit car l’instruction interrompt la prescription, mais hein, ils n’y ont pas pensé.

    Au procès, le procureur faisait l’éloge de ce bon père de famille, critiquait les décisions de justices précédentes, s’excusait auprès du délinquant des tracas que la justice lui avait posé.

    Le juge a relaxé en estimant qu’une semaine de non présentation d’enfant : c’est insuffisant, et ajoutant que le procureur ne l’a pas saisie pour les 6 mois de non-présentation d’enfant.

    Et par ailleurs, la mère perds tous ses procès JAF, logique non ?

    Une justice pour les aigles, une autre pour les pigeons.



  • Peut-etre 10 novembre 2015 11:11

    Si je reprends les chiffres de l’article :

    • L’augmentation de son taux d’habitants n’est que de 2,6%, et ce n’est que grâce à l’immigration qu’il a pu atteindre ce seuil, sans lequel en 1 an, la population n’aurait augmenté que de 200 000 personnes

    Donc, comme la France à 67 millions habitants, l’augmentation est de 1.7 millions par an, dont 1.5 par l’immigration.
    • 900 000 personnes entrent chaque année en Espagne, le pourcentage d’étrangers en Espagne est de 11%

    Donc, comme l’Espagne a 44 millions d’habitants, cela fait 4.8 millions d’étrangers, et 5.7 millions l’an prochain. L’an prochain, l’Espagne aura 12.7% d’étrangers, dans deux ans 14.5%, etc.

    Est-ce que je me trompe ?



  • Peut-etre 23 août 2011 22:16

    Il y a plusieurs solutions pour quitter l’euro :
     a. les grecs quittent l’euro, en reprenant la drachme, dévaluent et doivent rembourser une dette immense... deviennent « esclave à vie » de leurs créanciers. Puis viens le tour des PIGS, de la France, etC.

     b. les grecs quittent l’euro et font l’« euro grec » et déclarent : notre dette est libellée en euro grecs. Du coup ils peuvent dévaluer et restructurer leur dette. Puis viens le tour des autres pays...

     c. les Allemands quittent l’euro, en reprenant le marc, l’euro dévalue par rapport au marc. Les Allemands remboursent en euro. Puis les grands pays suivent l’exemple de l’Allemagne... et de fil en aiguille, l’euro deviens la monnaie grec.
     
    L’un de ces 3 scénario me parait inévitable, tant il me paraît invraisemblables que la nation la plus riche (l’allemagne) ait l’inflation la plus faible. Mais je crains que ce soit le scénario (a) qui soit choisis car il garanti la rente des créanciers.



  • Peut-etre 11 juin 2011 10:35

    Et moi qui croyais que la fête des voisins avait été créé à Toulouse, Place Arnaud Bernard... en 1999 !!!

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement Armée Nucléaire Transports






Palmarès