• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Babar

Babar

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 29/01/2007
  • Modérateur depuis le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 178 15 7796
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Babar Olivier Bailly 18 mai 2010 13:02

    @Voltaire
    L’explication que vous donnez à propos du Gaucho ne contredit pas mon papier. Je parle d’une combinaison de causes. Les apiculteurs que je cite et qui connaissent sans doute mieux leur métier que vous ne connaissez le leur (je ne vois pas dans votre bio que vous êtes biologiste, apiculteur ou généticien) constate simplement que lorsque le gaucho a cessé d’être utilisé les colonies d’abeilles sont revenues. C’est une citation et jusqu’à preuve du contraire, les gens ont droit d’avoir leur avis même si vous n’êtes pas d’accord avec eux...
    Vous dites « beaucoup trop d’erreurs factuelles ». Comme certains lecteurs je souhaiterais que vous les rétablissiez. C’est l’idée d’un média participatif...



  • Babar Olivier Bailly 26 août 2009 15:11

    Bonjour Fergus, 

    Effectivement l’AdP est l’un des plus anciens des journaux français (peut-etre meme plus vieux que le Figaro). L’histoire de ce journal est intrinsequement liee a l’immigration « interieure », celle des Auvergnats qui monterent àParis au 19eme siecle. Au fil du temps, sa formule et sa pagination ont beaucoup evolue. Ces derniers temps l’AdP etait moins un journal d’information pour les Auvergnats exiles a Paris qu’un organe professionnel destine aux restaurateurs, bistrots, hoteliers. La concurrence dans ce domaine est rude. A ces deux raisons il faut sans doute ajouter le relatif desinteret des actionnaires. l’Adp n’est plus une entreprise familiale, il faut s’y resoudre. ..
    J’ai apprecie votre partie sur Cointepas. Il faut savoir qu’a son epoque les chroniques de l’AdP etaient ecrites par l’excellent Jacques Yonnet, auteur du fameux Rue des malefices. Une fois disparu, en 1975, c’est le non moins excellent Robert Giraud, auteur quant a lui du Vin des rues qui pendant quinze ans, fidele au poste (et pour un salaire derisoire), evoqua les bistrots parisiens. 
    L’Adp ni les bistrots - et particulierement les jeunes qui commencerent leur activite en ces annees - ont un peu oublie ce grand chroniqueur de la vie parisienne. 


  • Babar Olivier Bailly 3 juillet 2009 09:57

    De l’auteur @Frederic Lyon

    Ah ah ah ! Ce faisant, vous vous placez au-dessus de la melee et vous nous expliquez que vous en savez plus que tout le monde - et en particulier que Montaldo - sur la question. Pourquoi, si vous savez tant de choses, les gardez-vous pour vous ?
    Jean Montaldo exprime un avis apres avoir longuement et serieusement enquete. On ne peut pas mettre sa probite en doute. Rien, absolument rien ne vous empeche de mener ce travail. Nous serons heureux de lire vos conclusions.



  • Babar Olivier Bailly 1er juillet 2009 18:27

    de l’auteur @peripate
    C’est tout a fait vrai en ce qui concerne les pays arabes. Le seul chiffre que je cite concerne la Turquie. On parle la de 80 000 exemplaires/an Ce qui est enorme, surtout si l’on considere qu’on y lit moins que chez nous...



  • Babar Olivier Bailly 1er juillet 2009 18:23

    de l’auteur @bobbygre
    Je me suis deja explique la-dessus ce matin (cf Epeire). Moi, ce que je trouve navrant c’est ton manque de vocabulaire.
    Finalement je me demande si je n’ai pas eu raison d’associer les lecteurs d’heroic fantasy a MK. Tu ne me convaincs pas que j’ai eu tort. Un peu d’humour que diable.







Palmarès