• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

blh

Retraité de l'armée et de l'éducation nationale, je navigue sur la toile en toutes matières.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/03/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 162 212
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • blh 15 juillet 2012 13:42

    On peut même sans trop de peine préciser que la vassalisation de la France par les UsRaêl datent de 1945, mise en tutelle tant tu point de vue philosophique que celui plus direct ,économique. Lois fabius-Gayssot-Taubira d’un côté, découlant des « jugements » de Nuremberg, et dont les contenus visent à un seul but, sidérer, diaboliser les quelques récalcitrants au politiquement correct, et reformater ces délinquants selon les nouvelles normes en vigueur, soit par le biais de la XVII<sup>e</sup> Chambre Correctionnelle, soit plus subrepticement par les médias de tout niveau ( Nous sommes en plein « meilleur des mondes » et « 1984 » ), plan Marschall de l’autre, suivi par les C.E.C.A, C.E.D, C.E.E, agrémentés par les accords de Schengen et autres traités de Rome, Maastrich, Nice, Lisbonne, j’en passe...Europe vite supra-nationalisée, régentant tout, depuis le nombre d’allumettes dans leurs boîtes jusqu’à la révision des lois de chacun des états la constituant. Europe supranationale théorisant une économie mondiale sous la houlette des argentiers de Wall Street, Fmi ...
    Et croire un seul instant que le fameux « changement » annoncé à grands renforts de coups de bec en avant et gonflements de poitrines soit vraiment l’alternance politique souhaitée par un Français sur deux - l’autre ayant compris l’inanité de ces vœux pieux depuis longtemps - est typique de nos gentils bisounours et bobos-gochos-troskos...
    Nous vivons dans un système fier, sur de lui et accaparant qui nous impose un triple déni, déni des réalités les plus intangibles, déni des communications, fausses ou remodelées et déni d’harmonie, où non seulement la haine de l’autre est souvent mise en exergue , mais de plus en plus la haine de soi débouche sur l’auto-culpabilité, la repentance.
    Quant on voit un repris de justice, savemment disculpé, responsable mais pas coupable , voulant employer la force des armes pour dézinguer Bachar el Assad, alors qu’en matière de droit , notre Cour de cassation dit que une telle demande a été rejetée par la Cour, par arrêt du 13 mars 2001 au motif que la coutume internationale interdit de poursuivre un dirigeant d’État en exercice, quelle que soit la gravité du crime commis. Et voyant qu’en définitive qu’il n’est que très peu suivi - du moins officiellement - il se retourne et tricote maintenant une intervention militaro-démocraique au Mali ; sans toutefois nous préciser qui sont les méchants !
    En définitive, il y a une belle continuité en matière de politique étrangère et M. « Sang Contaminé » en est le héraut pur et dur.




  • blh 8 février 2012 22:52

    Vous n’avez rien compris et aboyer avec vos amis du landerneau ps-coco au naziiiiiiiiiisme, fachiiiiiisme, etc ne vous empêche pas d’écrire TOTALEMENT la proposition du sieur Guéant, dont le contenu ne casse pas trois pattes à un canard. Votre haine du F.N n’a d’égale que votre malhonnêteté intellectuelle . Ce qui ne surprend pas beaucoup de monde.



  • blh 8 février 2012 22:34

    Vous oubliez l’essentiel - vous n’êtes pas le seul - un soldat est fait pour combattre, qu’il soit dans des troupes régulières, légion, béret rouge... ou daimyo japonais, servant ainsi un chef, un maître, dont la double mission est la plus simple : tuer son ennemi et rester vivant. Tout le reste n’est que littérature et les résistants de toute obédience, fussent-ils de la 25ème heure, l’ont bien compris.Toutes les conventions voulant réglementer les guerres sont pour le moins hypocrites car ayant du mal à être vérifiées et, surtout, appliquées. ( cf, les jugements de Nuremberg).Qu’il y ait des « codes d’honneur » entre combattants est évident mais ne résout pas le vrai problème : pourquoi combattent-ils ? Et puis aussi,ce sont les vainqueurs qui établissent les règles. Que soit en Indo, Algérie...et maintenant Afghanistan, nos soldats n’ont pas à rougir, mais devraient plutôt se demander pour quelles raisons les politiques les ont abandonnés.



  • blh 8 janvier 2012 11:33

    Il y a comme ça des articles qui respirent la préciosité avec un réel brio et dont les auteurs doivent écrire devant un bien beau miroir tout en se répétant à l’envie : je suis le meilleur, je suis le meilleur...Votre copie ? un exercice de style d’un élève troisième qui se venge parce que sa voisine chinoise ne veut pas de lui.
    Le pire évidemment est dans vos commentaires où votre argumentaire ad hominem n’a d’égal que votre arrogance à chaque phrase.
    Mais bon, ainsi que le disait le poète, ily a des moments où il faut être le plus court possible ; le légendaire Cambronne l’avait bien compris.



  • blh 4 janvier 2012 04:00

    Bien entendu, il faut la forcer à faire son auto-crtique, puis la tondre de haut en bas ; nos valeureux résistants de la 25e heure se porteront volontaire. Et son mari cassé de son grade, radié de l’armée et envoyé dans un camp quelque part en Europe pour le restant de sa vie au motif de complicité passive et de complotisme en vue de reconstruire le 4eme reich...

    Une question que je pose à tous les contempteurs de cette femme : vous en avez pas marre d’êtreaussi stupides - je suis poli. ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité