• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

C'est Nabum

C’est Nabum

Bonimenteur de Loire.
" Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto"
Je suis Ligérien , je considère que rien de ce qui concerne la Loire ne m'est étranger .

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2012
  • Modérateur depuis le 13/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1978 17456 46536
1 mois 26 399 1565
5 jours 4 65 191
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 92 61 31
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • C'est Nabum C’est Nabum 19 avril 19:19

    Commentaire de mon ami Gérard


     Moi je venais d’avoir 17 ans et dans ma petite ville charentaise, c’était plutôt plan-plan. Je profitais de ces longues journées sans lycée et guère sans manifs pour amener ma jolie petite voisine au bord de la Charente et lui conter (maladroitement) fleurette...Le soir, je m’endormais l’oreille collée au transistor pour écouter les évènements parisiens sur les radios de liberté qui s’appelaient alors Europe 1 et RTL. Retour à la case lycée mi-juin, avec néanmoins suppression de la distribution des prix, mais maintien d’une forte tradition : match de rugby élèves-professeurs suivi d’un banquet avec tous les élèves de terminale, dans une île de rêve au milieu de la Charente. Et début juillet, épreuves du bac (oral exclusivement).. Mais mon mai 68 eut lieu en fait quelques années plus tard, pendant l’hiver 1970-1971 à Poitiers. En décembre 70, le nouveau campus, qui vient de sortir de terre et où je suivais mes études de géographie, est le théâtre de très nombreux accidents car la RN 151 qui le traverse n’a ni feux ni passage piétons. La mobilisation démarre tout de suite en flèche contre l’État, la mairie et la presse. Des barricades sont érigées grâce à du matériel pris sur des chantiers. Une manifestation qui se dirige vers le centre-ville est bloquée à la hauteur de la prison. La police fait usage de gaz lacrymogènes. Les étudiants retournent vers le campus et au cours de la nuit nous sommes plusieurs centaines à affronter les CRS.
    En janvier, un climat de fortes tensions entoure les élections universitaires. Puis, le mouvement repart de plus belle en février 1971 à l’occasion d’un problème banal d’annulation de cours d’anglais. Une assemblée générale est organisée. Le doyen y est invité. Il tarde à venir. Les étudiants vont le chercher très violemment dans son bureau. Il est séquestré. Le recteur arrive sur place. Il est à son tour séquestré. Finalement, les deux hommes sont libérés par des étudiants de droite venus de la faculté de droit. Cinq étudiants sont convoqués au tribunal. Comme trois ans plus tôt à Paris le slogan “ Libérez nos camarades ” mobilise les étudiants. Des nouvelles barricades sont montées. Un amphithéâtre de la fac droit est détruit. La faculté est occupée. Le centre-ville est bloqué. Étudiants d’extrême droite et d’extrême gauche, casqués et armés, s’affrontent. Il y a de nombreux blessés. Un soir, les CRS obtiennent l’autorisation d’envahir le campus et prennent les étudiants en étau, avec là encore de nombreux blessés. Miraculeusement, occupé ailleurs à l’anniversaire d’une copine, c’était le seul soir où je n’avais pas manifesté avec mes potes et je ne me suis donc pas retrouvé dans les cars de keufs pour y être tabassés comme les autres puis largués en pleine forêt à une vingtaine de km..avec suggestions policières de rentrer à pinces !

    Tout s’arrête sans vraiment d’explication après les élections municipales qui voient la très large réélection au premier tour du maire de droite. Les blocus sont levés. Les étudiants retournent en cours. Rideau, circulez, y’a plus rien à voir...



  • C'est Nabum C’est Nabum 19 avril 19:19

    @L’enfoiré

    Vous êtes un analyste distingué je ne suis qu’un témoin subjectif



  • C'est Nabum C’est Nabum 19 avril 19:18

    @Aqualung

    J’étais un peu plus précoce grâce à mes deux chaperons

    j’ai écouté Le Forestier aussi



  • C'est Nabum C’est Nabum 19 avril 19:17

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Faites comme vous le pensez



  • C'est Nabum C’est Nabum 19 avril 19:11

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Je devine le traumatisme encore

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès