• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

catastrophy

catastrophy

 Humain, a bit too much humain !

Tableau de bord

  • Premier article le 10/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 348 8
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • catastrophy catastrophy 8 juillet 2008 19:07

     Voila le message pour NWN mais cela vaut pour pas mal de gens ici :

    Madame ?,

     

     Je vous écris pour réagir à votre commentaire dans l’article de Morice à mon propos ( catastrophy).

     D’abord, je dois vous dire que vous êtes dans une confusion totale du langage que vous maîtrisez mal !

     Si, pour vous, le dogme, qui est l’érection d’affirmations en vérités universelles, est synonyme de libération, alors, vraiment, vous feriez mieux de vous libérer de vos entraves mentales qui sont nombreuses à lire vos textes. Donnez-vous la chance de ne pas croire que vous êtes DANS la Vérité. C’est d’une vanité totale. ? C’est très dangereux pour les autres que de n’avoir aucun scepticisme vis a vis de ses propres idées.

     C’est ainsi que, décérébrée, bourrée de présupposés, incapable de penser le monde autrement qu’avec un système qui explique tout, vous ne pouvez qu’avoir de la haine en vous pour ceux qui ne pensent pas comme vous. Donc, incapable de dialoguer sans polémiquer ; incapable d’échanger, incapable de questionner ; incapable de ne pas affirmer d’une manière péremptoire et définitive.

     Vous parlez de confusion ? Moi je vais parler d’ignorance à votre sujet.

    Vous employez des termes sans savoir ce qu’ils signifient. Vous envoyez des anathèmes parce que vous n’avez d’arguments que de simplistes présuppositions.

     Matérialiste ne veut rien dire à mon propos. Lisez un peu de philosophie avant d’employer ce genre de mot sans en connaître l’origine et la signification.

     

    Ce n’est pas parce qu’on est athée qu’on est « matérialiste ». Je ne suis rien, et cela vous dépasse parce que ceux qui ne pensent pas comme vous sont de dangereux « matérialistes », des staliniens ? des marxistes ? des mécréants ? de suppôts de Satan ? Que voulez-vous ?, des bûchers pour brûler les méchants, les sorcières ? Contrairement à ce que vous supposez, je ne suis rien !, car je ne suis que dans le questionnement et non pas dans l’affirmation en ce qui concerne ce monde. Je regarde, je réfléchis, Je note, j’essaie d’augmenter ma conscience dans le dessein de la partager avec le plus de douceur possible. Cela fait progresser ma pensée avec le souci essentiel de combattre toute prédation en mettant le respect des autres au centre de mes préoccupations.Or la religion (que j’ai pratiqué et en expérimenté la terreur ) est une forme de prédation vis-à-vis d’esprits faibles dévorés par la peur de la vie, la peur du plaisir, la peur du rire et de la joie de vivre, la peur des autres. Mais encore avant tout : la peur de l’absence de vérités universelles. Epura si mova !

     Quelle idiotie que de voir le monde en blanc et noir. Pour vous : soit on fait partie du monde obscur parce qu’on ne pense pas comme vous, soit on fait partie de la lumière parce que tout s’explique avec Bouddha, Mahomet, Jésus et que sais-je encore. Vous ne raisonnez qu’en anathèmes ou en vérités sous la forme de superstitions dont vous n’avez aucune (plus) conscience. Donnez-moi au moins Une idée ou Une pensée que vous avez eue par vous-même ! Vous parlez en alignant des mots valises : esprit, spiritualité comme s’ils voulaient dire quelque chose hors d’un discours rigoureux liés à des outils conceptuels.

     Mon respect des autres commence par ne rien affirmer qui soit en mesure de diviser le monde en deux camps : le mal et le bien. Vous pensez parce que l’on n’a pas de religion on est simplement des amibes ou des pierres ? Je pourrais vous parler de choses d’une complexité telle, d’une telle force et profondeur que tous vos dieux de pacotille ne paraîtraient que comme des épouvantails à moineaux.

     

     



  • catastrophy catastrophy 8 juillet 2008 10:36

     OUI !, cet article est pas mal. J’aime le ton désinvolte de l’auteur. Il dit avec simplicité (simplisme ?) et humour ce qu’il pense de la religion. Bien entendu il y a les éternels plombés du bulbe qui ne savent s’exprimer que par l’insulte. Qui ne lisent que les lignes, jamais les interlignes. Morice s’est exprimé avec sincérité, sans haine je pense. Je ne crois pas qu’il prétend expliquer le phénomène religieux d’une manière exhaustive. Je trouve même son article angélique. Car la violence religieuse qui a mis le monde à feu et à sang durant toute son histoire ( et aujourd’hui encore) c’est autre chose que des révélations fallacieuses d’un vieux commerçant d’un Silver Surfer sur la mer morte. Qui dit religion dit violence dit crimes. pourquoi ? Parce que la religion affirme être gardienne d’une Vérité non critiquable (dogme). Affirmer une Vérité et toujours porteur de violence. La vérité( le dogme) comme modèle d’un monde, est Toujours l’ennemie de la liberté. Pour être libre, il faut pouvoir Toujours réfuter. Pour en savoir plus et apprendre à penser par soi-même, à douter, se passer de dogmes, allez sur mon site et suivez Les Leçons de Mots et de Choses, entre autres. 



  • catastrophy catastrophy 13 avril 2008 15:58

     Mélenchon est une honte pour la gauche. Hier sur la 5 dans Revu et corrigé  chez Paul Amar, Il a défendu sans concession un régime de terreur en prenant parti du Stalinien de service payé par la bureaucratie chinoise.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité