• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cevennevive

cevennevive

Retraitée, éco-citoyenne, tendance minimaliste. Cévenole à tête dure. 
Etudes de lettres (lointaines...)
De prime abord, je ne crois jamais en ce que l'on me dit de façon péremptoire, je vérifie, et si je ne le peux pas, je réfléchis, je compare.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/02/2011
  • Modérateur depuis le 27/04/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 3213 312
1 mois 1 69 42
5 jours 1 26 42
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 681 663 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • cevennevive cevennevive 18 septembre 09:26

    Bonjour Amaury,


    Que de généralités Amaury, que de généralités !

    Heureusement votre conclusion est douce et bienveillante et vous auriez pu écrire, comme dans la chanson : « femmes je vous aime ».

    Bien des remarques sont vraies, mais ne viennent-elles pas de certains déboires que vous avez subis auprès de « garces » ? Il y en a tant ! Mais je ne crois pas que l’on puisse taxer ces harpies de « féministes », ce sont des revanchardes qui se sont estimées maltraitées par les hommes, alors que ces « maltraitances » viennent de la vie tout simplement. Elles n’ont pas compris que tout ne leur est pas dû"...

    Les problèmes psychologiques proviennent des couples, mais pas seulement des femmes. Et un couple c’est fragile. Il faut que l’équilibre des personnalités soit parfaitement maintenu. Et lorsque ce n’est pas le cas, il y a autant d’acrimonie d’un côté comme de l’autre. Alors, on traite la femme de féministe, et l’homme de macho.

    Bien à vous.



  • cevennevive cevennevive 17 septembre 13:04

    @bébert, bonjour,


    Vous déformez mes paroles...

    Je parle de situations que j’ai vécues et je pense sincèrement que bien d’autres les vivent ou les vivront s’ils cèdent aux injonctions de notre président.

    Si vous me connaissiez, vous verriez que je suis bien loin de « tout pour ma gueule ».

    Mais je vous pardonne, mauvaise tête !





  • cevennevive cevennevive 17 septembre 12:23

    @Fergus, bonjour,


    Si vous ne voyez pas le mépris, qu’y voyez-vous ? De la désinvolture ? De l’inconscience ? De l’ignorance de la « galère » de certains jeunes pour lesquels les parents ont payé des études et qui se retrouvent à devoir accepter n’importe quoi ?

    Combien d’étudiants ont exercé dans des restaurants ou bistros pour financer leurs études ? Ils savent bien, eux, ce qu’est un travail dans ce milieu. Et moi, je le sais aussi. Soit pour moi autrefois, soit pour mes enfants et petits enfants.

    Toute pacifique que je sois, j’ai dû me « bagarrer » deux ou trois fois, juste pour obtenir un juste droit au salaire (ou même aux égards...) pour mes filles.



  • cevennevive cevennevive 17 septembre 12:12

    @Gwynplaine,


     Joker ! Salut !

    je m’aperçois que contrairement à mes habitudes, j’ai oublié de vous saluer. Peut-être la désinvolture de ce petit ado attardé qui a déteint sur moi...

    Double salut, et la bise si vous l’acceptez.
     


  • cevennevive cevennevive 17 septembre 10:15

    Maintenant, ce sera :


    « Balance ton chômeur » qui ne veut même pas « traverser la rue » pour trouver quelques heures de boulot.

    Et puis, en traversant la rue, on risque de se faire écraser...

    Quel mépris ! Hélas, j’en viens à préférer le « casse toi pauvre con » de Sarkosy.

    Ne pourrait-on pas lui donner une gifle à ce morveux, comme ce conducteur de car l’a fait sur un adolescent méprisant ? Car notre Macron a gardé la mentalité de l’ado boutonneux. Il n’a pas évolué depuis ses années de lycée.


Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Société Société


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Ne pas se fier aux apparences !




Palmarès