• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Coppo Marc-Antoine

Mathématicien français né en 1963.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/05/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 23 153
1 mois 1 21 146
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Coppo Marc-Antoine 1er décembre 21:28

    J’en profite pour donner le bilan chiffré de cette « non-épuration » :

    Exécutions sommaires (extrajudiciaires) : entre 9000 et 10000

    Peines de mort prononcées par des cours de justice : 7042 (767 exécutées)

    Condamnations aux Travaux forcés : 13339

    Condamnations à des Peines de prison : 24927

    Condamnations à la Dégradation nationale : 50223

    Acquittements : 26177

    Source : La France pendant la seconde guerre mondiale, Atlas historique, Fayard, 2010.



  • Coppo Marc-Antoine 1er décembre 21:09

    Pour ceux qui ne l’auraient pas vu mais que le sujet intéresse, je signale que le documentaire « La tondue de Chartres » suivi du débat entre ALR, Virgili et Aglan est rediffusé cette nuit à minuit sur la chaîne LCP.

    Ainsi, chacun pourra se faire son opinion...



  • Coppo Marc-Antoine 27 novembre 00:33

    @MAUGISMICHEL

    « C’est tout à fait normal de ne pas dire la même chose durant 2 débats séparés dans le temps, et devant un aréopage différent. »

    Mais est-ce normal de dénigrer les historiens de la nouvelle génération (ses collègues de l’université en principe, bien qu’ALR soit retraitée) quand ils ne sont pas là pour se défendre et faire valoir leur point de vue ?

    Surtout quand on a débattu avec deux d’entre-eux (Virgili et Aglan) un mois plus tôt sur un plateau de télévision et qu’on s’est montrée d’une très grande discrétion dans la critique...

    Si un jour je rencontre ALR, je lui dirai en face (poliment mais fermement) ce que je pense de ses méthodes, je n’attendrai pas qu’elle soit partie pour le faire.

    La dernière fois, je n’ai pas pu le faire parce que, comme je l’ai expliqué au début de mon texte, la parole n’a pas été donnée à la salle.

    Mais je peux vous assurer, pour avoir échangé quelques e-mails avec ALR, qu’elle ne supporte aucune critique. Et si on insiste un peu, elle vous black-liste.



  • Coppo Marc-Antoine 26 novembre 01:22

    @Paul Leleu

    « disons que le féminisme il y a 30 ans c’était en faveur de femmes conscientisées, politiques, responsables et autonomes. »

    Il faudrait aussi dire qu’il y a 30 ans, la société française n’avait pas la même sensibilité qu’aujourd’hui aux violences spécifiques faites aux femmes (conscientisées ou non).

    C’était encore plus vrai à l’époque de la libération où les femmes étaient encore plus ou moins considérées comme des mineures appartenant à leur maris. Tondre les femmes qui avaient fauté avec les allemands (en plus de les condamner à l’indignité nationale), les promener dans des bétaillères sous les crachats et les insultes apparaissait comme un châtiment corporel bien mérité. À notre époque, il en irait différemment parce que le regard de la société a changé et que le « curseur » s’est déplacé.



  • Coppo Marc-Antoine 26 novembre 01:05

    @MAUGISMICHEL

    « Un marxiste ne traite jamais ses adversaires en lui affligeant un anathème qui se veut dénigrant (comme stalinien) »

    Encore une fois, vous vous méprenez : je n’ai dit nulle part qu’elle était stalinienne.

    J’ai dit qu’elle tenait un double langage, qu’elle dissimulait ses opinions lorsqu’elle avait face à elle un historien spécialiste de la question du genre en temps de guerre, qu’elle dénigrait les historiens français en bloc, et tous les travaux portant sur l’épuration depuis 20 ans comme fantaisistes.

    Donc, oui, je maintiens qu’ALR est lâche et très peu marxiste dans sa démarche.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès