• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

credohumanisme

credohumanisme

Simple citoyen. Centre d'intérêts :
Politique et société
Science et déontologie
Pauvreté dans le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/03/2012
  • Modérateur depuis le 27/03/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 383 349
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 73 35 38
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • credohumanisme credohumanisme 27 avril 12:43

    "Pour exemple, on estime à 5% l’incertitude des mesures prises par les instruments de mesure que l’on utilise en physique, en chimie, en médecine."

    Vous voulez dire qu’avec mon vieux double décimètre en bois j’ai une imprécision d’1/2 centimètre quand je mesure 10 cm ? moi qui pensais mesurer à peu près à 1 mm ...

    Avec un pied à coulisse j’ai une précision de 1/10è de mm (1/20è avec un bon modèle).
    Soit 0,1 % (voir 0,005) sur une mesure de 10 cm ... rien à voir avec vos 5% ... vous êtes un drôle de scientifique :)



  • credohumanisme credohumanisme 2 février 17:26

    @Trelawney
    Sauf erreur de ma part le contrat de travail est obligatoire sauf pour les CDI à temps plein.
    La déclaration préalable à l’embauche est obligatoire dans tous les cas.

    les qualifications juridiques des « emplois fictifs » sont multiples, détournement de fonds publics, abus de bien sociaux, recel d’abus de biens sociaux ... et n’ont rien à voir avec la légalité formelle du contrat mais avec la réalité et la substantialité du travail effectué.
    Un citoyen lambda avec un avocat basique serait poursuivi et condamné sans le moindre doute, mais certains citoyens étant plus égaux que d’autres l’avenir vous donnera peut-être raison.



  • credohumanisme credohumanisme 16 septembre 2016 12:03

    Il y a déjà de nombreuses drogues légales, légaliser le cannabis ne me pose pas de problème d’ordre moral.

    L’argument du pragmatisme économique que vous développez omet toutefois, il me semble, une donnée importante. « L’outil économique » ainsi créé ne va pas apparaitre ex-nihilo mais bien se substituer à l’économie souterraine existante.

    Il importe ainsi de comparer d’une part les avantages que vous citez à un inconvénient majeur, souvent omis, qui est le retrait brutal de centaines de milliers ’d’emplois« de personnes souvent »peu qualifiées« .

    Le »ruissellement" du gros truand à la petite frappe fonctionne sans doute aussi bien (aussi mal ?) dans l’économie souterraine que dans l’économie réelle.

    Le vrai pragmatisme économique qui correspond en partie au choix politiques est sans doute de maintenir le statu quo sauf à avoir une solution viable et plus général aux problèmes économiques de la société, ce qui n’est bien sûr pas le cas.



  • credohumanisme credohumanisme 24 août 2016 11:53

    Comme souvent l’auteur n’est pas avare d’approximations.
    L’appel au boycott n’est pas illégal sauf s’il entre dans le cadre d’une des discriminations prévues par les articles 225-1 et 225-2 du code pénal.2



  • credohumanisme credohumanisme 4 juillet 2016 15:13

    J’ai été veuf jeune et j’ai élevé seul mes enfants (et financièrement je les assiste encore) je ne crois pas que ce soit plus facile pour les hommes solos que pour les femmes (les inégalités administratives sont d’ailleurs en défaveurs des hommes par exemple pour la validation des trimestres retraite).

    Mais peu importe ce qui me dérange surtout dans cet article c’est son misérabilisme. Je côtoie beaucoup de parents solo (dont -ne vous en déplaise- des hommes également), les difficultés existent pour tous, la situation que vous exposez existe, certes, pour certains. En faire un archétype ne fait que contribuer au regard condescendant que porte la société sur les personnes qui élèvent seules leurs enfants : « Il n’a pas fait ses devoirs ? mais vous savez sa mère vit seule et la pauvre elle a du mal .... ».

    Il n’y a pas de fatalisme, les solos que je côtoie sont globalement heureux, sans doute ni plus ni moins que les autres.

    Nous ne nous réduisons pas à cette caractéristique de parent solo, nous pouvons nous épanouir dans notre travail, nous avons des amis ...

    Vous me rappelez ce psy qui parlant de l’avenir des mes enfants fraichement orphelins annonçait tous les malheurs du monde.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès