• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

de Lima

de Lima


Pascal de Lima est un économiste de l'innovation, knowledge manager et enseignant à Sciences-po proche des milieux de cabinets de conseil en management. Essayiste et conférencier français (conférences données à Rio, Los Angeles, Milan, Madrid, Lisbonne, Frankfort, Vienne, Londres, Bruxelles, Lausanne, Tunis, Marrakech) spécialiste de prospective économique, son travail, fondé sur une veille et une réflexion prospective, porte notamment sur l'exploration des innovations, sur leurs impacts en termes sociétaux, environnementaux et socio-économiques. Après 14 années dans les milieux du conseil en management et systèmes d’information (Knowledge manager auprès de Ernst & Young, Cap Gemini, Chef Economiste-KM auprès d'ADL et Altran 16 000 salariés, toujours dans les départements Banque-Finance...), il fonde Economic Cell en 2013, laboratoire d’observation des innovations et des marchés. En 2017, il devient en parallèle Chef Economiste d'Harwell Management.
Diplômé en Sciences-économiques de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (PhD), de Panthéon-Sorbonne Paris 1 (DEA d'économie industriel) et de Grandes Ecoles de Commerce (Mastère spécialisé en ingénierie financière et métiers de la finance), il dispense actuellement à Sciences-po Paris des cours d’économie. Il a enseigné l'Economie dans la plupart des Grandes Ecoles françaises (HEC, ESSEC, Sup de Co, Ecoles d'ingénieur et PREPA...).
De sensibilité social-démocrate (liberté, égalité des chances first et non absolue, rééquilibrage par l'Etat in fine) c'est un adèpte de la philosophie "penser par soi-même" qu'il tente d'appliquer à l'économie.
Il est chroniqueur éco tous les mardis sur Radio Alfa, 98.6FM, et chroniqueur éco contractuel hebdomadaire dans le journal Forbes.
www.economic-cell.com

Tableau de bord

  • Premier article le 08/12/2008
  • Modérateur depuis le 04/02/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 61 6 929
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 1 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • de Lima de Lima 1er novembre 2016 21:50

    @Jean Pierre

    Non non je sais bien, dans une tribune le risque qu’une synthèse ne se transforme en amalgame occultant la pensée d’origine est toujours bien réel malheureusement. Mais j’ai apporté une petite modification. Merci. Pascal de Lima


  • de Lima de Lima 26 juillet 2014 15:43

    La vitesse n’est absolument pas responsable d’accidents sur les routes, il n’y a pas la moindre étude un peu sérieuse, scientifique qui démontre une causalité de ce type. 


    C’est l’imbécillité, l’irresponsabilité, et l’incapacité à savoir quand on peut aller vite ou quand on ne peut pas qui en est la cause, bref, la responsabilité face à un environnement aux alentours : 2/3 des conducteurs dans leur jus sont incapables de faire une analyse de situation et sont inaptes à la responsabilité, du coup : on met un code de la route qui frêne les bons conducteurs vaste sujet.... 


  • de Lima de Lima 18 décembre 2012 12:33

    Il s’agit du même papier que j’ai publié dans deux blog.



  • de Lima de Lima 29 octobre 2012 21:33

    Oui, on connait aussi, c’est la haine de l’autre, les économistes contre les citoyens, les multinationales contre les PME, les entreprises contre les universités ect...on connait c’est un fléau qui s’intensifie depuis une dizaine d’années, la haine, la jalousie, l’envie ect...ca donne ce que l’on voit dans la circulation automobile tous les jours, protégé dans son véhicule, sous le couvert de l’anonymat...de la haine, de la haine de la haine. belle France. 



  • de Lima de Lima 29 octobre 2012 17:33

    Je pose simplement un calcul rationnel, vous pouvez ajouter ou retirer ce que vous voulez. On peut évaluer aussi les coûts sociaux. C’est étonnant en France dès que l’on calcule un tout petit peu, une simple soustraction, ça part dans l’idéologie. Le texte est apolitique et vous pouvez construire votre raisonnement comme vous le voulez à partir du moment où la méthode est respectée, ce n’est pas un article ou il est possible d’être pour ou contre. Ha la France ça ne s’arrange pas.







Palmarès