• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Drugar

Drugar

Adhérent de l'UPR depuis 2013. Je suis ingénieur en informatique et j'habite Orléans.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 518 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Drugar Drugar 29 mars 17:58

    @beo111
    Non, c’est bien la faute du système qui favorise largement l’émergence des candidats favorables au système, en particulier par le biais des médias, en ne diffusant (ou peu s’en faut) que les messages politiques de ces candidats adoubés par le système. Il existe quasi-systématiquement des candidats alternatifs à ces élections, prouvant bien qu’il y a des citoyen qui se sont « bougé le cul », comme vous le dite, pour proposer autre chose.
    Cependant, la seul présence de candidats valables ne suffit pas, encore faut-il que les votant aient l’entièreté des informations à leur disposition, ce qui n’est pas le cas.
    De plus, les élus n’ayant aucune obligation de réaliser ce qu’ils ont promis, c’est la porte ouverte à tous les menteurs et manipulateurs que l’on retrouvent ensuite aux pouvoir. Le système a contribué à cela en infantilisant la population qui n’a donc que peux ou pas de culture politique et se laisse berner par le premier bonimenteur venu.



  • Drugar Drugar 29 mars 17:31

    @beo111
    « Ben oui, si des gens ne veulent pas être représentés, eh ben ils ne sont pas représentés, cela me parait démocratique. »

    Ce n’est pas que les gens ne veulent pas être représentés s’il votent blanc ou nul, c’est qu’ils ne veulent pas être représentés par n’importe lequel des candidats qui leurs sont proposés, ce qui tout à fait différent.
    Le problème avec le système actuel, c’est que s’il on à le choix entre la peste et le cholera (ce qui est bien trop souvent le cas !) on est obligé d’avoir l’un des deux. Les votes blancs/nuls expriment que l’on ne veut aucun de ceux-là. D’où l’idée de recommencer élection avec d’autres candidats, ceux qui viennent d’être fraîchement refusés ne pouvant se représenter.



  • Drugar Drugar 29 mars 17:22

    @Lucasdeparis

    Je suis tout à fait d’accord avec votre propos : les votes blancs et nuls devraient être pris en compte de la manière dont vous le décrivez.

    Comme vous le précisez, cette prise en compte ne peux se faire qu’avec un système de vote cohérent et en accord avec ce principe de prise en comptes de ces types de votes.

    Il existe plusieurs vidéos sur youtube faisant des propositions d’autres type de scrutins, comme cette vidéo de ScienceEttonante qui totalise environ 1 million de vues, tout de même

    Mais il est certain que les tenants du pouvoir feront tout pour garder le système actuel qui est bien trop pratique pour prendre le pouvoir eux-même ou y placer leurs marionnettes

    Certain mouvements politiques, comme l’UPR, proposent la reconnaissance du vote blanc avec pouvoir révocatoire (dernière ligne du premier chapitre du programme présidentiel)

    Je souhaiterais qu’un tel système soit mis en place. La question qui reste en suspens est de savoir comment le mettre en place à partir de la situation actuelle.



  • Drugar Drugar 29 mars 14:21

    @BA
    Le problème ne vient de quelque centaines de lits en plus ou en moins, mais de la politique générale de destruction de l’hôpital et des services de santé dont l’avant dernier paragraphe de l’article de l’AFP que vous mettez en lien est tout à fait révélateur : 
    « Au cours des 20 dernières années, près de 100.000 lits d’hospitalisation générale ont ainsi été supprimés dans les 3.042 hôpitaux et cliniques français comme le rappelait l’AFP en mai 2020. »

    Merci donc à l’UE et sa politique de destruction des services publiques, politique que Macron se fait une joie de mettre en oeuvre.



  • Drugar Drugar 19 février 16:55

    @Nabum

    « Cap Satan », private joke d’orléanais, forcément smiley. En effet j’évite Cap Saran comme le diable et surtout la cohue de zombies acheteurs qu’il draine.

    Ce n’est en effet pas nouveau que des malheureux, des oubliés de la réussite comme vous dites, se soient installés sous place d’Arc. Mais dernièrement j’ai trouvé qu’il y en avait plus qu’avant, ce qui n’est malheureusement pas entonnant, puisque notre pays s’enfonce dnas la misère. Cela fait un moment que je passe de temps en temps devant cette petite ville faite de cartons et autres matériaux de récupération et j’ai un pincement au cœur à chaque fois, de constater à quelle point notre société marchande peut mettre sur la touche, sans état d’âme, tant de gens.

    Mais, dans cette société du paraître et de l’illusion, mieux vaut « déplacer » ou cacher le problème, plutôt que de le résoudre : cachez ce sein que je ne saurais voir ! Un peu la même idée que les prostituées qui ont été chassées des alentours du quai du Roi (La cité Johannique ne saurait héberger des femmes de peu de vertue !) pour se retrouver Faubourg Bourgogne.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité