• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

edend

edend

Nature : enfant de la lune
Fonction : rêveur de réalités
Je dirige un label Le colibri Nécrophile qui diffuse gratuitement depuis 2000 des mp3 sur internet.
http://www.horsnorme.org Et j’anime une compilation internationale de musique libre http://www.necktar.info
Professionnellement, je suis animateur informatique dans un foyer de vie au Croisic, dans ce cadre j’ai fais des activités de découverte musicale, en utilisant myspace et dogmazic pour réaliser des compilations.
Musicalement, je suis un mélomane qui a décidé un jour de passer à la pratique pour plus de pertinence. J’ai bénéficié de la copie privée pour découvrir de nombreuses œuvres, j’ai donc trouvé naturel de diffuser librement mes œuvres. Mes principaux projets sont Parrhesia Sound System / Gestalt OrchestrA / Symbol Of Subversion / Chromatic / Cortex / OresteS / OP / ATros BoXon / etc.
J’ai commencé le blog Hors Norme en 2004, les parutions sont très aléatoires, il se poursuit sans publicité à cette adresse http://hors.norme.blog.free.fr/

Tableau de bord

  • Premier article le 12/06/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 82 23
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • edend edend 29 avril 2009 00:21

    Il y a justice et justice :
    Julien Coupat est emprisonné depuis le 11 novembre 2008, aujourd’hui de nouvelles preuves auraient finalement enfin été trouvées... tant d’acharnement pour punir ce dangereux terroriste, si seulement les politiciens corrompus étaient poursuivis avec autant d’application.

    Il y a violence et violence :
    « Terroristes », c’est ce qu’on pouvait lire sur les affiches nazis qui invitaient à dénoncer les résistants... Coupat coupable ou non de bloquer des trains, au moins lui il ne s’entraine pas comme les militaires de la DGSE à faire sauter des voitures...

    L’album en libre diffusion Serta Zikaï lui est dédié http://morne.free.fr/celluledessites/SymbolOfSubversion/sertazikai.html



  • edend edend 29 avril 2009 00:08

    « Terroristes », c’est ce qu’on pouvait lire sur les affiches nazis qui invitaient à dénoncer les résistants... Coupat coupable ou non de bloquer des trains, au moins lui il ne s’entraine pas comme les militaires de la DGSE à faire sauter des voitures...
    L’album en libre diffusion Serta Zikaï lui est dédié http://morne.free.fr/celluledessites/SymbolOfSubversion/sertazikai.html



  • edend edend 28 avril 2009 17:44

    Le pourquoi du comment :
    Connaissant l’engouement de m. sarkozy pour la politique de la marmite cf le coup du karcher pour faire bouillir la marmite des banlieues et après la mater d’un coup de couvercle sécuritaire. Il semble évident qu’il essaie de refaire de même cf le coup de bouclier fiscal étendu pour faire réagir les personnes qui n’en peuvent plus des injustices, et quand aux prochaines élections le npa aura pris du poids il sera amalgamé par les médias a ces violences pour détourner les votes... Résultat un deuxième mandat. Et au lendemain des élections un niveau de souffrance et de non représentativité tel qu’il y aura un risque de soulèvement plus élevé que jamais.
    La différence avec autrefois ce sont les nouvelles technologies qui permettent désormais le verouillage de la société à un niveau suffisant pour empêcher même une revolution.
    Du coup on peut s’attendre à ce que m sarkozy et sa junte face un maximum pour provoquer des violences et justifier plus de repression tout en parallèle en développant les capacités de controle des nouvelles technologie. La seule façon pour qu’il évite une révolution est d’atteindre un point de controle de la population suffisament élevé à l’aide des nvlles technologies. Alors il serait temps de défendre ce qu’il reste d’indépendance du cyberespace. Non ?



  • edend edend 27 avril 2009 13:00

    Dans son article « Le suicide professionnel d’un musicien » Bob Ostertag explique qu’il préfère diffuser librement ses oeuvres, entre autre car tant qu’il les commercialisait, son public si il ne piratait pas, passait des années à fouiller en vain les bacs, car ses œuvres étaient bloquées pour des raisons de droit ou surtout parce que les éditeurs préfèrent ne pas rééditer des albums de qualité pour éviter de faire de la concurrence à leurs « artistes » préfabriqués... http://bobostertag.com/writings-articles-professional_suicide.htm

    Concrètement face à l’uniformisation de la culture dans les médias, au boycott semble t il des créations non commerciales dans les médias, (exceptions faite de marianne ou elle qui ont abordés le sujet de la culture libre), si il n’y avait pas eu les réseaux peer to peer comme prodigieux instrument de découverte culturelle, nombre de chef d’œuvres seraient encore introuvables. Qu’il est été positif ou non, on aurait sans doute pas connu le revival de l’underground des années 80.

    Alors, oui, le piratage fait vivre la création musicale.
    Et ce même si on peut lui préférer la libre diffusion, qui préfigure le monde de demain.
    Si vous voulez en avoir un aperçu musical, libre à vous d’écouter le volume 1 de Necktar 2017 www.necktar.info



  • edend edend 27 avril 2009 00:50

    Une licence globale ?
    Uniquement à la condition qu’elle soit optionnelle.
    Sinon cela veut dire que le public qui préfère la création libre aux marchandises commerciales serait obligé de payer pour ce contre quoi il lutte !

    Les exemples de créations libres ne manquent pas www.necktar.info pour la musique, www.sitasingstheblues.com pour les films ou encore pour la littérature les auteurs d’In Libro Veritas tels Morne http://www.inlibroveritas.net/auteur7278.html

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès