• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eliane Jacquot

Eliane Jacquot

Citoyenne du monde, Economie, Finance, Fiscalité, Précarité , Culture ( hors Saint-Germain des Près, Rue d'Ulm et autres gadgets parisiens ) , Méditerranée , Migrations ...

Tableau de bord

  • Premier article le 07/07/2014
  • Modérateur depuis le 17/06/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 55 132 1382
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 20 avril 17:10

    @sylvain

    Vous avez raison .Notre économie repose sur des multinationales largement internationalisées confrontées à l’augmentation de leurs couts de production contrairement à d’autres pays européens , tels que l’Allemagne . Nos grands groupes ont ainsi choisi les délocalisations de leurs sites de production en produisant dans des pays à faibles couts depuis les années 2000 ( CF Alcatel Alstom ) au détriment de l’emploi industriel . Ces stratégies sont fondamentales pour analyser la désindustrialisation de la France en freinant la productivité et en corollaire la croissance du pouvoir d’achat de la population active . Ce phénomène affecte depuis des années certains bassins d’emplois positionnés sur des secteurs d’activité en déclin situés en dehors des grandes métropoles . L’espace allant du Nord -Est jusqu’au Massif Central constitue uns zone sinistrée touchée par la fin d’un cycle industriel – sidérurgie, hauts fourneaux , acier, industries lourdes – ayant entraine un inexorable déclin démographique . Tous ces éléments ont des conséquences profondes en termes d’inégalités sociales .

    Mais ne nous leurrons pas . La plupart des emplois ouvriers des industries traditionnelles sont amenés à disparaître dans le futur , parce que la demande de qualification dans l’industrie est de plus en plus grande et entraine un grand nombre d’emplois non pourvus .

    « On produit aujourd’hui deux fois plus qu’il y a trente ans avec deux fois moins de monde . »note Pierre Veltz , auteur de La Société hyper – industrielle : Le Nouveau Capitalisme productif , 2017 .

    Les événements récents cités dans ma note , ainsi que la volonté affichée du gouvernement ont conduit à relocaliser certains activités en parvenant à des couts de production voisins des asiatiques ( ex , Aigle dans la Vienne ) .

    Comment re-créer de la valeur en France pour financer notre modèle de société ? Seul un Etat stratège , garant du temps long de l’industrie pourrait ici jouer un rôle déterminant , à l’encontre des saupoudrages d’argent publics des politiques mais aussi des entreprises multinationales prises dans leurs exigences de rentabilité .




  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 20 avril 13:07

    @Séraphin Lampion
    Bonjour, 
    Je suis désolée de vous dire que vous êtes hors sujet . Il n’est en aucune façon question des inégalités sociales dans le devenir de la révolution industrielle à laquelle nous assistons , créatrice d’emplois qualifiés . Merci de m’avoir lue .



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 1er avril 17:27

    @troletbuse

    J’opte pour votre première hypothèse .

    Je fais en effet partie des bisounours .De plus,

    « Tout ce qui travaille au développement de la culture travaille aussi contre la guerre . »

    S Freud, à Albert Einstein , 1932 .


    Mais il m’arrive de m’intéresser à ce qui ce passe dans notre monde, et même en France .


    https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-autre-economie-239977


    Bonne lecture et bonne soirée




  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 10 mars 08:54

    @mmbbb
    bonjour,
    Il est fabriqué en Corse, territoire oublié de la France . Cela vous convient-il ? 



  • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 9 mars 17:59

    @Octave Lebel

    C’est un secteur d’activité où de puissantes mutuelles( ex : MAIF) côtoient de minuscules associations . En France, les salariés y travaillent accompagnés de pas moins de 22 millions de bénévoles . Les jeunes actifs à la recherche d’un travail ayant du sens s’y bousculent . On voit ainsi émerger un autre modèle de production plus juste et plus éthique autour de finalités dd contrat social et d’esprit démocratique .

    A l’encontre de l’échec des outils macroéconomiques prônés par nos politiques , les acteurs de l’ESS expérimentent des remèdes de terrain et une économie de proximité et conçoivent la production de richesse en tenant compte d’impératifs fondés sur l’intérêt général .

    C’est une « économie populaire » qui interpelle le capitalisme dans son absence de vision de l’utilité sociale des entreprises . L’émergence de ce modèle de développement en Europe est inéluctable ,en tant qu’alternative à la brutalité du capitalisme et c’est tant mieux .

    Sans vouloir plaquer les raisonnements d’une époque sur une autre Marx serait-il redevenu notre contemporain pour comprendre les facettes du capitalisme mondialisé et sauvage de par sa description de l’industrialisation européenne au XIX ème siècle ? 


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité