• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

enebre

enebre

comme tout , je suis .

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 20 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • enebre enebre 31 mai 20:52
    Yanleroc merci pour ta note, j’apprécie beaucoup.

    Tu as raison, je pourrais en faire le sujet d’un article, ça serait peut-être bien accepté, vu que les événements sont maintenant plus en adéquations pour ouvrir le débat social.

    Puis-je utilisé ton titre ? :
    [L’ orgueil et l’ Ego comme responsables de impossibilité récurrente à s’ entendre.]
    et te citer pour ta proposition et citer également cet article en référence à l’initiation du sujet.
    Alinéa seriez-vous d’accord ?


  • enebre enebre 31 mai 20:26
    @alinea
    Peut-être que votre vision représente ainsi la classe moyenne, mais votre prisme n’est pas bien adapté, malgré la description que vous en faites et qui pourrait être validée par la majorité, ce n’est pas la majorité qui signe pas la réalité pour autant.

    Selon moi, la classe moyenne seront les grands perdants des événements futures. Ils vont perdre tout ce pour lequel ils se sont données corps et âme durant toute leur vie, on n’a pas à juger, ils y ont cru et c’est tout.

    L’élite n’a plus besoin d’eux, ils vont à terme, tout automatiser et auront seulement besoin de maintenance et ce avec très peu de gens, d’où une formidable crise sur les salaires, si encore ils décident de payer quelque chose, car ce seront peut-être des travaux forcés en punition à la rébellion.

    Le pire encore à venir pour eux, c’est que l’élite a dans ses objectifs de faire main basse sur le patrimoine dormant de la classe moyenne.

    les polices et les armées sont en cours de formations pour la répression envers les populations.

    La solidarité, du moins la non-agression entre les différentes classes sociales qui composent le peuple, ne doit pas trop attendre à se rétablir, et si l’on ne fait rien, ça ne se fera pas tout seul et nous aurons tous grandement besoin de cette cohésion sociale.

    Les sites et blogs offrant la possibilité des commentaires sont aujourd’hui pour nous, ce qu’étaient les pamphlets du passé, si nous voulons faire passer un message au monde, ce n’est pas en nous critiquant de cette façon qu’on pourrait arranger les choses.

    On doit voir plus loin que ça, et être volontairement plus constructif avec un but, ce ne sera pas facile et ça prendra du temps, mais nous devons nous y préparer. C’est possible non ?



  • enebre enebre 31 mai 19:24
    Le texte d’Alinéa, C’est du beau travail, mais ce n’est pas correcte.

    Il n’y a pas vraiment de coupable parmi le peuple, ceux du dessous qui ne peuvent plus travailler, reçoivent de quoi boire, ce droguer, et de quoi acheter une télé, un smartphone et un canapé pour s’y vautrer, ils ne sont plus capable de penser à la complexité du monde.

    La classe moyenne écoute les infos vers 7 ou 6 heures du matin et partent travailler et quand ils rentrent chez eux, il n’y a que les infos du vingt heure. Peut-être suivi d’un petit film et dodo. Ils n’ont pas le temps de penser et souvent son lessivés par le stress toujours croissant du labeur.

    Qui reste t-il, les érudits apparemment, ceux qui ont reçu l’éloge d’écrire sans faute et de pouvoir construire de belles phrases, pourtant ce sont-eux qui passent leur temps à mettre de l’huile sur le feu, à se gargariser de leurs belles lettres, à jouer a être d’une autre classe, hors concours sans doute, qui rêvent de politique, et d’étalage de ce qu’ils on apprit, mais rarement exposent des idées car ils n’en ont pas et sans n’en ont jamais eu.

    Ils citent l’un ou l’autre illustre personnage, comme s’ils pouvaient s’imbiber de cette splendeur qui n’est pas la leur.

    Ce qui leur manque le plus c’est l’humilité et l’altruisme, car alors ils pourraient peut-être apporter quelque chose au Monde, car oui, ils ont les outils ad-hoc, comme on dit, mais ces gens là n’existes plus, avalé par l’orgueil de leur égo, ils sont comme ces artistes peintres qui aujourd’hui font des tâches et disent que c’est de l’art, ou encore ces musiciens qui font du vacarme et disent que c’est de l’art.

    Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond.

    Même ces gens qui arrivent en Europe pour se sauver de la guerre ou de la famine, lorsqu’ils posent le pied en Europe, ils sont comme contaminés par cette maladie, qui rend les gens destructeurs de tout, une maladie qui rend les gens fous.

    Attention ! Nous sommes fous et c’est contagieux.
    Voilà ce qu’il faudrait placarder à tous les points d’accès de l’Europe.





  • enebre enebre 31 mai 17:44
     @pemile

    Je suis bien de votre avis.On peut faire que le constat social de la division qui empêche les uns et les autres de faire évoluer notre société.

    On se tire dans les pattes, à la première occasion, peut-être que c’est voulu par ces fameux 1%, mais il y quand même des gens assez intelligent qui devraient faire l’effort de ne pas tomber dans le panneau.Je penses que les commentaires pourraient être tournés avec un esprit plus fédérateur.Des différences de classes, il y en aura toujours, il doit bien y avoir quelque chose pour nous unir et reformer un esprit collaboratif, constructif, avec des valeurs humaines, et tout et tout.

    À ce jour sur aucun site il n’y a ce genre de débat, on ne voit que de la haine de l’autre et je ne parle pas des immigrés, c’est entre nous que ça ne fonctionne pas, c’est le premier point à résoudre.Les 1% profitent allègrement de ce clivage social, pour nous recadrer de plus en plus vers ce qu’ils désirent comme société.

    C’est par cette division que nous ne sommes plus en mesure de changer quoi que ce soi.On ne réagit plus, comme les bêtes dans les élevages intensifs, on ne sait plus ce qu’est la vraie vie, on attend...Quoi ? personne ne le sait.


  • enebre enebre 6 septembre 2015 20:50

    Une photo choc ! un leurre pour qu’on crie au scandale afin que l’immigration puisse augmenter, il est clair que nos z’élites programment une attaque de l’occident(ale) .
    Nous ces gêneurs et empêcheur d’abus sociaux, car oui bien sur nous sommes aux aguets contre le capitalisme, c’est une deuxième nature pour l’européen moyen.

    Sauf que depuis le putsch des capitalistes contre la démocratie avec leur stratégie de déstabilisation des pays non-alignés et par chance d’une ethnie différente, c’est du pain béni par satan pour eux, ils organisent cette immigration de masse vers l’europe au lieu d’apporter l’aide nécessaire à ces pays et ajoute une propagande anti-immigrant bien étudiée et irritante, et de l’autre côté ils nous abreuvent d’histoires choc.

    Ils savent bien que ça finira en baston, c’est pas pour rien que c’est majoritairement des hommes aguerri qui sont sélectionné pour franchir nos frontières.

    L’ultra capital nous a déclaré la guerre, à nous peuple européen et plus globalement aux peuples du monde, le noyau dur actuel c’est nous, nous (étions) capable de leur faire barrage, enfin avant au temps jadis, maintenant la majorité applaudi au passage de bandit genre sarkozi, hollande, onu, otan, et crie à mort les supposés criminels exposés par les adeptes du n.o.m.

    un monde à l’envers, qui nous met la tête dans le cul, abrutissement généralisé pour les médias nous informant de mensonges en permanence, normal qu’après peu de temps les gens tourne stupide. C’est voulu !

    Oui bien sur il y aura une 3 em grande guerre, elle est déjà sur les rails, nous allons nous entretuer dans nos pays et dans nos rues jusqu’à l’horreur totale, au final après grandes souffrances et peines indicibles, les riches imposeront leurs nouvelles lois pour nous sauver des atrocités de l’envahisseur (qu’ils ont fait rentrer chez nous), et une nouvelle ère débutera.

     Ca ne s’appellera pas « esclavage », car le dire sera punissable, ni évoquer la moindre critique ou exprimer un sentiment anti-le-nouvel-ordre.

    Seul le positivisme sera accepté et la critique sera punie par la maladie.
    La santé est un levier plus puissant que le porte-monnaie.

    Voilà un avenir peu enviable, mais si nous restons devant nos téléviseurs, nous y allons surement.







Palmarès