• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

GdeBell

Ingénieur et économiste de formation, j'exerce depuis plus de 15 ans le métier de trader.
Tavaillant au sein d'une banque, je suis un observateur privilégié du système financier sur lequel je porte un regard critique averti.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/06/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 67 154
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • GdeBell 4 janvier 2014 23:16

    L’exemple de l’Italie devrait convaincre tout le monde. 

    Je trouve Mendes encore trop modéré sur le sujet du marché commun (point de vue économique), mais très lucide sur l’aspect politique.


  • GdeBell 4 janvier 2014 23:00

    Cette « Europe » est devenue incontrôlable. Un pilote rectifiera-t-il un jour la trajectoire avant le crash ? Il y a urgence.



  • GdeBell 4 janvier 2014 22:46

    Bof, Dieudonné a un très grand talent, supérieur à celui de Desproges je pense (qui était déjà une pointure), mais cela ne signifie rien : Céline surclasse Zola en matière de littérature, et Céline, lui, avait un réel penchant antisémite. Dieudonné ? Sincèrement, je ne crois pas même si il a fait une ou deux plaisanteries d’un goût douteux... Mais qui n’en fait pas ? 

    De nos jours, l’offense e l’invective sont très diffusées, à droite comme à gauche : l’insulte est devenue un mode normal de s’adresser à qui n’est pas de son bord, de son avis, de sa religion, de son milieu, -merci les canal plus, Charlie hebdo, etc-. On milite pour caricaturer les uns, blasphémer les autres, rire des jaunes, moquer les noirs, ridiculiser les « beaufs », singer le pape -les « cathos » sont d’ailleurs les victimes les plus fréquentes et les moins défendues : souhaiter la mort de manifestants (P Bergé au sujet de la manif pour tous) n’émeut plus personne. 
    On se croit spirituel parce qu’on fait un bon mot et on ricane en permanence des railleries, on se vautre dans le sarcasme. Et cette permissivité générale provoque des « dérapages » inéluctables. La télévision est bien le mal du siècle tant elle éloigne le spectateur de toute forme de raisonnement et l’abrutit par sa médiocrité.

    Je crois de plus que les temps ont changé, le conflit des civilisations a été théorisé et pratiqué ( 11/09, guerre en Irak etc) : l’ennemi d’hier, le communiste, est remplacé par le musulman. Les mentalités sont imprégnées par ces théories qui, sans être racistes, stigmatisent l’autre dans ce qu’il peut avoir de plus cher, de plus profond.
    On monte en épingle, on essaie de faire prendre la mayonnaise : les juifs, les noirs, les musulmans, les Roms, les syriens, les cathos, les russes etc. Conséquence : montée des communautarismes. Hier tous les français étaient français d’abord. Le modèle « laïc et républicain », qui n’a jamais fédéré les français que de 1945 à 1968, montre aujourd’hui ses limites et ne résiste pas aux multiples forces centrifuges qui secouent le pays.
    L’immigration de masse pose un problème économique et social, c’est évident. De plus, on tente d’importer le conflit israélo palestinien dans notre pays, dans nos banlieues et ailleurs. 

    Bref, comparer Dieudonné et Desproges par le contenu de leurs spectacles, c’est faire un anachronisme. Que ferait Desproges aujourd’hui ? Qu’aurait produit Dieudonné il y a trente ans ? Nul ne peut le savoir. Les « artistes » ( ces deux-la en sont, je pense) sont indissociables des époques qu’ils traversent.


  • GdeBell 4 janvier 2014 21:04

    Je suis d’accord : cette fille ( j’ai du mal à dire cette femme, tant elle semble immature, et pourtant, nous avons le même âge) est peu crédible et Paris mérite mieux (mon député B. Debré est nettement au dessus). Mais en face, c’est guère mieux.

    Dur dur de voter dans ces conditions. Cela dit ( je suis parisien, j’habite le 17ème), j’ai remarqué une baisse d’intensité dans la campagne de NKM depuis trois semaines (moins de tracts) et je crois que les carottes sont cuites. D’ailleurs, les rats quittent le navire...je jouerais le PS à 90 % : l’original, même exécrable, est toujours préférable à la copie.


  • GdeBell 4 janvier 2014 16:12

    Combattre l’antisémitisme et toute forme de racisme est toujours très sain et avec qui que ce soit ( même si il me semble très exagéré de considérer ce problème comme important en France aujourd’hui : il y a peu de racisme dans notre pays et c’est tant mieux) Cela dit, d’accord avec vous pour souligner le ridicule du soutien à l’opposition ukrainienne, aux « islamistes » anti Bachar (un coup d’oeil à la situation irakienne devrait inciter à la prudence et à la modération) etc. Quant au prétendu soutien à Israël, je pense que tous les gouvernements occidentaux ( en incluant la Russie) ont une position équilibrée : voilà pourquoi ils sont critiqués par les deux camps ( « pro israélien » et « pro palestinien »). 


    De plus, voir en Valls un raciste parce qu’il s’inquiète des problèmes de voisinage qu’impliquent la présence des Roms, c’est ridicule.
    Le cas Dieudonné, enfin, me paraît être une tempête dans un verre d’eau. Dieudonné est un humoriste talentueux ( et de grand succés) mais irrévérencieux et même outrancier selon moi dans ses propos (je considère qu’il va trop loin et qu’il n’est pas le seul). Mais calmons- nous et n’appelons ni à la guerre civile ni aux « troubles à l’ordre public » ( la situation sociale est suffisamment compliquée, il ne convient pas de jeter de l’huile sur le feu). Des lois existent, qu’on les applique s’il y a lieu !

    Le gouvernement agite un chiffon rouge pour faire oublier que notre pays connaît un malaise social très profond. La grosse ficelle ne semble pas fonctionner ( seuls quelques benêts tombent dans le panneau) : Hollande and co seront jugés sur leurs résultats économiques et sociaux, et c’est peut-être justement ce qu’ils craignent.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès