• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Georges Yang

Le plaisir d'énerver les autres est une satisfaction sans borne !
Rien ni personne n'est respectable a priori
Citoyen français vivant de moins en moins en France.
Entre Nairobi Kampala et Paris, mais me tenant au courant de l'actualité !
Médecin vivant dans le monde arabe et en Afrique centrale et de l'est depuis 1976, actuellement le plus souvent à Kampala.
Iconoclaste aimant la peinture, l'art, la Littérature et la controverse, attaché à la défense des libertés individuelles, adepte de Nietszche, Machiavel et Jean-Marc Reiser.
Esprit libre, provocateur ironique et cynique dans le sens de Diogène, nostalgique de la liberté individuelle de plus en plus bafouée de nos jours. Hostile à toute pensée commune , car penser en commun n'est pas penser.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2007
  • Modérateur depuis le 11/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 238 3504 9667
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 56 13 43
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Georges Yang 11 février 2013 19:56

    Faut pas voir du machisme primaire partout ! Il existe des traditions venues d’une autre époque

    Prenons les pieds bandés, éradiqués par Mao Tsé Toung

    En fait, il s’agissait d’une question de prestige

    Avec des pieds tout petits, on ne peut pas travailler aux champs. Les paysannes chinoise avaient des pieds normaux, plutôt larges du fait du manque de chaussures

    En épousant, ou prenant une concubine aux pieds bandés, on montrait qu’on a suffisament de fric pour avoir une femme qui ne travaille pas, c’était du prestige, pas du machisme

    Malgré tout, Mao a réussi, là où tous les leaders arabes et africains ont échoué sur l’excision et il l’a fait sans ONG féministes occidentales



  • Georges Yang 11 février 2013 13:35

    L’âge légal du marriage est de 18ans pour les filles au Cameroun, or elle sont de plus en plus sollicité dans la société moderne, alors qu’elle se marriait très jeune dans la société traditionelle

    Une fille enceinte perd de sa valeur au niveau de la dot, tout est donc fait pour qu’elle reste vierge le plus longtemps, mais surtout moins exposée à la grossesse précoce

    Ca ne marche pas très bien, le repassage des seins est un pis aller ( avec ou sans sans jeu de mots)



  • Georges Yang 11 février 2013 13:13

    La tradition est essentiellement transmise par les femmes, quelle que soit la culture

    Il n’y a que les traditions guerrières qui le soient par les hommes

    Il semble que le repassage des seins viennent du désir d’empêcher leur croissance, c’est à dire maintenir la fillette à l’état apparent d’impubère afin d’éviter les prédateurs sexuels le plus longtemps possible Ca ne marche pas avec les violeurs pédophiles, mais les gens appliquent la coutume ; pas plus que de ne pas manger d’oeuf pendant la grossesse pour ne pas avorter !

    Si la coutume persiste c’est que paradoxalement, les filles surtout en milieu urbain ne sont plus mariées nubiles par les pères et oncles, et que les grossesses d’adolescentes non mariées sont de plus en plus nombreuses, y compris au Cameroun

    De plus, dans le centre et le sud du Cameroun, Yaoundé, Douala et Kribi (surtout christiano-animiste) la liberté sexuelle est de plus en plus grande, garder les filles moins attirantes le plus longtemps possible est tout juste une solution empirique

    Dans le sud du Tchad et du Soudan entre autres, les scarifications sur le visages des filles avait pour principale motivation de les enlaidir aux yeux des esclavagistes arabes venus du nord, ça marchait pas très bien, les filles scarifiées finissaient esclaves agricoles, les non scarifiées dans les harems ou comme esclaves domestiques

    Ces formes d’empirisme ne sont donc pas des formes de machisme au premier degré, mais ont un lien avec la sexualité

     

     



  • Georges Yang 9 février 2013 20:10

    Bien avant le 11 septembre, nous avions eu droit à la supercherie des « armes de destruction massive » de Saddam Hussein. Les USA récidive en 1998 en bombardant l’usine pharmaceutique Al Shifa dans une banlieue de Khartoum L’usine appartenait soi-disant à Ben Laden et fabriquait des armes chimiques La réalité est que cette usine fournissait la quasi totalité des médicaments fabriqués au Soudan Tous les Soudanais, même les opposants communistes se sont insurgés contre ce bombardement Ben Laden possèdait bien un entrepôt dans le quartier, mais à une centaine de mètres de là et abandonné depuis des mois

    L’usine fumait de partout , des centaines de secouristes, pompiers et badauds sont restés autour des ruines pendant des heuresS’il y avait eu des produits toxiques, il y aurait u des morts, or, personne ne portait de masque J’étais à Khartoum à l’époque, et j’ai subi une pénurie de médicaments pendant plusieurs mois

    Raimbaub était en poste à cette époque, son homologue allemand avait protesté

    Il y avait donc un plan de déstabilisation américain du Soudan, bien avant le 11 septembre 



  • Georges Yang 9 février 2013 11:41

    Sur cette discussion, on retrouve tous ceux qui ne supportent pas Fourest, soit parce qu’ils ne partagent pas ses prises de positions sur tout et n’importe quoi (c’est mon cas), soit qu’ils ne peuvent encadrer de façon viscérale la « lesbienne islamophobe » qui, même si elle disait que Paris est la capitale de la France, ils hurleraient à la désinformation. Fourest exite l’opinion, c’est avant tout son fond de commerce, mais pas plus que BHL. L’important est de démonter des fantasmes, les siens et ceux des conspirationistes (en un ou deux mots)

    Le plus intéressant est de ne pas associer « complot américano-sioniste » concernant le 11 septembre (ce qui est possible sans être probable, mais non avéré) et le fait qu’il existe un plan de déstabilisation Américain et israelien de déstabilisation du monde arabo-musulman, avec la complicité des monarchies pétrolières

    On peut donc voir la main des USA et d’Israel derrière, entre autres, l’élimination de Khadafi et la guerre civile en Syrie, sans pour autant cautionner une manipulation CIA/Mossad dans l’attentat du 11 septembre

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv