• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

GHEDIA Aziz

GHEDIA Aziz

Qui suis-je ? Disons tout simplement un « Chirurgien algérien qui essaie, entre deux interventions chirurgicales, de gribouiller quelques notes à propos de tout et de rien » ! Depuis quelques jours, je fais partie du collectif qui anime le site « Forum démocratique ».

Tableau de bord

  • Premier article le 10/04/2007
  • Modérateur depuis le 23/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 100 202 1564
1 mois 1 13 7
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 201 165 36
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 17 septembre 13:36

    En lisant cet article, j’avais l’impression de vivre encore au 19 ème siècle, tout à fait au début des luttes syndicales et des agitations sociales. A l’ère de la machine à vapeur et des mines de charbon telles qu’elles sont décrites par E.Zola dans son fameux Germinal.



  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 15 septembre 18:06

    Pourquoi nier l’évidence alors que le gouvernement français lui-même a reconnu qu’il s’agissait bel et bien d’une guerre ? On ne parle plus « d’evenements ». Il est temps d’appeler un chat un chat.



  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 14 septembre 18:24

    @bébert

    Bebert, on devrait te mettre au vert. Ta réaction est complètement disproportionnée par rapport à ce que j’ai dit. Occupes-toi donc de l’ecologie, les problèmes politiques, ça te dépasse.

    N.B : je rigole.



  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 14 septembre 17:19

    C’est ce qu’ on pourrait appeler aussi un pardon à géométrie variable. C’est encore un pas supplémentaire de la part de la France officielle de reconnaître ses crimes de guerre envers le peuple algérien durant la colonisation. En tous les cas, je pense que c’est comme cela qu’ il faut le prendre. On devrait donc encourager cette politique des petits pas en étant un peu souple dans nos revendications d’autant plus que ceux de nous autres algériens qui sont censés demander des comptes à « Fafa », les ex secrétaires généraux du FLN et les ex ministres des moudjahidines, ont élu domicile, pour leurs retraités dorées, dans la capitale française. Par ailleurs, il est plus facile et sans risque de voir les anciens partisans de l’Algérie française se soulever, de demander pardon à une personne ou même à une famille qui plus est de souche bien française que de demander la même chose à tout un peuple. Emmanuel Macron a bien compris cela. Son mea culpa, au nom de la France, n’a pratiquement pas de portée historique qui risquerait de chambouler les choses outre- méditerranée mais il sera, dans nul doute, bien apprécié côté algérien.



  • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 11 septembre 20:57

    @ Dach

    Je n’avais pas lu ce commentaire mais en tous les cas ça n’honore pas celui qui l’a posté. En ce qui me concerne, je respecte la charte d’Agoravox et, de ce fait, je ne verse jamais dans l’insulte et la diffamation.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès