• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gjou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • gjou 4 mars 2016 16:43

    Bon, je ne vais pas en remettre sur les anglicismes, mais il est patent (pourtant je me débrouille plutôt bien dans cette langue..) que l’anglais n’est pas une langue « claire ». Lorsque vous écoutez l’allemand en revanche, si vous connaissez le mot prononcé, vous le reconnaissez sans problème... J’ai à l’esprit (mais il y a mille exemples) une infirmière recevant un patient anglais qui disait « surgeon », entendre « sergent » .. La prononciation des mots repose sur des nuances parfois difficilement audibles, et si l’accent tonique n’est pas suffisamment marqué ça devient vite une bouillie (le fameux « yaourt »)..



  • gjou 26 février 2016 15:11

    @Sarah
    Il s’agit quand même de l’évolution de la langue, lorsqu’on déplore l’usage de mots français avec le sens de leurs homonymes anglais. A cet égard Victor Hugo s’indignait déjà de ce purisme qui, selon lui, fige la langue. Dans Cromwell, il écrit que « c’est en vain que nos Josué littéraires crient à la langue de s’arrêter ; les langues ni le soleil ne s’arrêtent plus. Le jour où elles se fixent, elles meurent. Voilà pourquoi le français de certaine école littéraire est une langue morte ».



  • gjou 26 février 2016 14:36

    @Croa : En anglais on dit « drug dealer » ce qui somme-toute n’est pas très différent ..



  • gjou 25 février 2016 17:18

    Désolé, mais je ne trouve pas ça très grave .. Une langue n’est pas figée, mais évolue, notamment au contact d’autres langues .. Je suppose que lors de l’occupation romaine de la Gaule, l’auteur aurait vitupéré contre l’affadissement du latin parlé par les locaux, qui a créé ... le français. En outre, rapprocher le sens des mots anglais et français similaires nous évitera de tomber dans le piège des faux cousins, et nous simplifiera donc l’apprentissage de l’anglais ..



  • gjou 16 février 2016 16:27

    Savez vous que 40 à 50 % des mots anglais (souvent dans le domaine du langage soutenu) proviennent du vieux français ? C’est frappant quand on lit et écoute couramment l’anglais .. Les anglophones ignorent souvent qu’ils utilisent des mots français d’ailleurs (« these french, they don’t even have a word for entrepreneur’ »), de même que les français d’ailleurs qui disent challenge en le prononçant tchalenge, alors que c’est un mot français. Et puis quand les français utilisent l’anglais, c’est souvent à contresens : squeezer pour dire court-circuiter (squeeze = serrer), smart pour dire élégant (smart=intelligent). Bref le meilleur moyen de ne pas mélanger les deux langues c’est de parler correctement l’une et l’autre. Ceux qui abusent des termes anglais sont généralement incapables de tenir une conversation dans cette langue !


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité