• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Luc Crucifix

Jean-Luc Crucifix

Jean-Luc Crucifix arrive au Venezuela en 1983... et s’y trouve toujours. Directeur de l’Alliance Française de Mérida de 1989 à 1998 et agent consulaire de France dans cette ville de 1993 à 1998. Actuellement directeur de projets à la Fondation Programa Andes Tropicales (Mérida).
Auteur du blogue venezueLATINA.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/06/2007
  • Modérateur depuis le 03/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 41 37 603
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean-Luc Crucifix Jean-Luc Crucifix 26 juillet 2011 14:01

    @Miha, vous êtes mal informé, la constitution a été amendée depuis 1999 et autorise maintenant la réélection indéfinie.



  • Jean-Luc Crucifix Jean-Luc Crucifix 19 juillet 2011 04:19

    Bon, je fais erreur aussi. Guyana est le nom historique d’une province qui a fait partie de la Capitainerie Générale du Venezuela avant l’indépendance du pays, puis du Venezuela indépendant. En 1901, l’état Guayana prend le non d’état Bolívar (en hommage à Simon Bolívar), qu’il conserve encore aujourd’hui. Mais on parle encore de Guyana vénézuélienne pour désigner la région géographique.



  • Jean-Luc Crucifix Jean-Luc Crucifix 19 juillet 2011 03:00

    Chávez sur le chemin de la guerre ? À part quelques menaces à l’encontre de la Colombie voisine en plein milieu d’une crise diplomatique entre les deux pays, pas le moindre signe belliqueux. En 12 ans de pouvoir, il n’a pas tiré un seul coup de feu sur un territoire étranger. On ne peut pas en dire autant de bien des présidents occidentaux, suivez mon regard...


    Quant à la Guyana, vous faites erreur : le plus grand état du Venezuela s’appelle Guyana, c’est de lui dont il s’agit ici. La revendication sur l’Esequibo appartenant au pays Guyana voisin, à laquelle vous faites allusion, est mise en veilleuse depuis longtemps.


  • Jean-Luc Crucifix Jean-Luc Crucifix 21 décembre 2010 22:42

    Signalons tout de même que ce n’est pas Hugo Chávez qui a inclus l’Esequibo sur les cartes officielles du Venezuela. Cette inclusion est bien antérieure à son arrivée au pouvoir. Cela fait plusieurs dizaines d’années que cette région apparaît comme « zone en réclamation » sur les cartes publiées au Venezuela.

    N’accusons donc pas Chávez de ce qu’il n’a pas fait.


  • Jean-Luc Crucifix Jean-Luc Crucifix 29 septembre 2010 03:08

    C’eut été préférable en effet. L’article original sur http://venezuelatina.com a été publié le dimanche matin, pendant le déroulement des élections. Apparemment, Agoravox n’a pu réagir suffisamment rapidement pour le publier sur-le-champ.

    Cela dit, à la vue des résultats maintenant connus, l’article conserve à mon sens toute son actualité.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès