• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Luc RICHEVAUX

Jean-Luc RICHEVAUX

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 26 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 9 février 2018 10:16

    Très bon article, Il est quand même dommage que l’illustration en soit celle de Roméo et Juliette qui montre plus une histoire d’amour que de d’infidélité.



  • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 22 janvier 2018 11:00

    Faut-il, une fois l’analyse ou plutôt le diagnostique fait, le syndrome ou plutôt la pathologie reconnu, mettre en place une réforme ou plutôt une thérapie qui puissent améliorer la politique « trumpiste » ou plutôt guérir le malade ?

    Les symptômes sont parfois trompeurs et le diagnostique parfois erroné ,s’en suis une thérapie mal appropriée alors se pose la question, l’analyste politique ou le médecin s’est-il trompé ?

    La démocratie est-elle toujours la philosophie politique la mieux adaptée aux bouleversements avenir dans l’équilibre des forces géostratégique ?



  • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 29 octobre 2017 17:02

    @Antoine

    Bonjour,

    « Il faut savoir ce que vous dites puisque vous dites que la « France peut arriver à éduquer etc... »

    J ai le regret de vous dire que je sais ce que je dis puisque je l’écrit pour vous le dire.

    Peut être n’avez vous pas compris ce que j’ai écrit, je me répète,donc en vous disant que :

    Les parents éduquent leurs enfants.

    La France ou si vous préférez l’État Français instruit dans ces écoles les enfants de la république.

    Alors quand vous me dites : « La France, c’est pas les parents. C’est bien l’état ? » je pense que vous avez interprété à votre façon ce que je voulais dire qui est :

    La France peut y arriver, d’autre pays aussi, mais il reste encore beaucoup de travail de persuasion à faire pour une grande majorité d’autres nations du monde.

    La France (le pays) peut y arriver à travers l’éducation des enfants par les parents et leurs l’instruction par l’école. Ceux qui veut dire que le rôle des parents et d’éduquer et celui de l’école d’instruire.

    Ceci étant ma conviction,vous n’êtes pas obligé de la partager. Mais ne détournez pas mon propos en clamant que je ne sais pas ce que je dis.

    Cordialement,

    le_retraité



  • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 26 octobre 2017 19:00

    Lucchesi Jacques

    Bonsoir,

    « Au demeurant, je ne suis pas en train de pêcher par angélisme. Les hommes ne sont pas des porcs, ils ne sont pas des anges non plus. Et je déplore sincèrement que beaucoup d’entre eux aient, aujourd’hui encore, des comportements déplacés, abusifs, voire violents envers les femmes. Ceux-là, sans nul doute, doivent s’amender et s’obliger à plus de respect envers elles. Mais ça ne peut pas être par la contrainte policière et l’humiliation du pilori. »

    Il est toujours tentant pour les hommes de vouloir décortiquer le comportement de la gente féminine tant ils ont du mal à comprendre leurs réactions face à certaines de leurs demandes et à certains de leurs comportements . Ils croient en s’excusant ne pas être ceci ou cela, à fin de dédramatiser certaines situations ou certains propos et comportements plutôt sans équivoque quand à leur vraie nature.

    J’avoue en avoir fait parti, mais ils faut reconnaître aujourd’hui que les choses ont évolué .Des femmes courageuses,comme Simone Veil et d’autres en leur temps, ont pris la parole pour faire changer les choses. Elles, aujourd’hui, le font à travers ce #balance ton porc# peut être maladroitement pour nous dire que « ça suffit maintenant ». Notre devoir et notre responsabilité est de les écouter toutes, actrices ou pas . La manière employée pour y parvenir n’a que peut d’importance tant elles attendaient ce moment là depuis longtemps. Pour ceux qui n’ont rein à se reprocher pourquoi avoir peur, ceux qui doutent ils est temps de faire votre mea-culpa.

    «  Cela ne peut pas passer, non plus, par la criminalisation du désir qui circule naturellement, depuis toujours, entre les sexes. Dans cette évolution forcément partagée, les femmes ont aussi un rôle à jouer : non pas celui de sempiternelles victimes, comme une minorité de mères fouettardes voudraient, avec calcul et profit, le leur faire endosser, mais bien de personnes libres et désirantes face à d’autres êtres désirants. »

    Criminaliser le désir sexuel n’est pas la question à se poser pour expliquer qu’il ne faut pas légiférer sur le sujet. Il le faudra de toute façon tant la de demande est prégnante pour une majorité de femmes. Le débat qui naît suite à ces révélations, n’existe que pour des faits qui sont racontés à la suite du #balance ton porc#. Ceux sont des agressions sexuelles mais aucunement du désir qui circule naturellement entre deux être de sexe opposé. Dire qu’il ne faut pas le criminaliser comme vous le sous entendez est scandaleux.

    D’autre part, bien sûr que les femmes ont un rôle à jouer mais nous aussi les hommes avons un rôle à jouer. Elles pourraient alors vous rétorquer, non pas celui du sempiternel goujat impulsif comme une minorité de vieux ou jeunes cons voudraient avec stupidité et couardise nous le faire endosser.

    Dans cette évolution du rapport femme homme ou homme femme il est certain que le désir de l’autre ne doit pas être à sens unique mais partagé et sans équivoque. Je pense que la relation sexuelle n’est pas une question d’ être désirants ou désirantes mais plutôt de personnes qui se plaisent ou s’aiment et se désir. C’est à mon sens une nuance importante à prendre en compte dans l’évolution de la relation sexuelle des être humains.

    Cordialement

    Le_retraité


























  • Jean-Luc RICHEVAUX Jean-Luc RICHEVAUX 26 octobre 2017 15:33

    @Antoine

    Bonjour Antoine,

    « Et vous comptez sur l’état pour éduquer nos enfants à la sexualité »
    « C’est ça votre projet ? »

    Moi qui croyait que l’éducation des enfants c’était le rôle des parents et celui de l’école de la république de les instruire Je suis surpris de cette exclamation.

    Mon projet c’est justement celui là.

    « De la fabrique à crétins nous allons passer à la fabrique à pervers »

    Pour vous, j’espère que de mures réflexions vous feront évoluer pour que l’on ne vous considère plus comme un crétin. Quand à la fabrique des pervers nul besoin d école pour cela. la nature humaine est ainsi faite qu’elle est largement capable de sans débrouiller toute seule.

    Cordialement

    Le_retraité

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès