• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jefresi

Lecteur vorace...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 149 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • jefresi 14 avril 2021 11:31

    Il est marrant (?) de lire que la philosophie de Marx inclue l’économie capitaliste...

    Et, il manque au moins 2 personnages à la liste des « philosophes » cité en préambule : Lénine et Trotski. Il est vrai que ces deux là n’ont à leurs actifs que quelques milliers de pages qui à défaut de combler les trous de Marx et d’Engels les complètes, en attendant les suivantes.

    Ces deux derniers ont au moins à leurs actifs d’avoir su démontrer que la révolution prolétarienne est possible même si elle a échouée à ce stade de l’histoire de l’humanité.



  • jefresi 14 avril 2021 10:07

    Il n’y a pas d’erreur ! Il n’y a pas de problème !

    Depuis un an une guerre civile a été lancée à l’échelon de la planète avec pour commencer un prétexte sanitaire fallacieux. L’étape suivante, c’est la vaccination ayant pour but de discriminer les vaccinés de non vaccinés avec l’instauration de passeports sanitaires. L’étape suivante sera la création de parc ou centre de concentration de non vacciné, mais aussi des malades des vaccins pour lesquels aucun antidote n’existe à ce stade. Les malades au, au sens très large, puisqu’ils seront rejoints par tous les autres parias, notamment politiques, qui seront créés par les circonstances. À la fin, l’extermination des impropres sera la logique du processus.

    Ce schéma est la reprise de celui du nazisme (hérité des colonisations), mais aussi des procès de Moscou, du Maccarthysme, et, enfin, des guerres, dites asymétriques, dont les modèles sont ceux mis au point au cours du 20ème siècle, en Indonésie, en Amérique Centrale et du Sud, en Afrique, et bien sûr au 21ème siècle, au Moyen Orient.



  • jefresi 12 avril 2021 11:48

    Décidément, c’est le jour !

    Plusieurs articles du site reprennent la symbolique du triangle dramatique genèse de tous les jeux humains !

    Merci aussi à Nabum de sa contribution propre à élever, à sa façon, la conscience de ses lecteurs des jeux et enjeux dans lesquels sont plongés les sapiens au moins depuis un an.



  • jefresi 12 avril 2021 11:34

    « La crise nous dévoile un monde hypnotisé par ce qui est nouveau et qui serait forcément un Graal sans cesse réinventé. »

    Un autre article très intéressant sur AgoraVox discours de l’hypnose médiatique du covidisme.

    Mais plus que l’hypnose, cet article illustre les jeux de rôles qui s’interchangent dans le triangle dramatique, connu depuis la nuit des temps, dans lequel l’humanité est plongé depuis plus d’un an. Les acteurs de ce triangle (victime, bourreau, sauveteur) ont chacun un ou des bénéfice(s) à jouer leurs jeux, plus ou moins consciemment, hélas. Et pour le moment, chacun semble satisfait du jeu ! Jusqu’à quand ?



  • jefresi 12 avril 2021 10:46

    Merci pour cet article qui rappelle le rôle hypnotique des écrans quels qu’ils soient, bien sûr agrémenté du son !

    Cela rappelle aussi le rôle des religions dans la diffusion de leurs croyances, notamment via les vitraux des églises, accompagnés de chants quasi monocordes ou d’injonctions expiatoires propres à tenir dans la honte du péché son public en attendant la rédemption du Sauveur.

    Le triangle dramatique ou de Karpman, évoqué à la fin de l’article et dont les sommets (victime, bourreau, sauveur) constituent en réalité l’universalité des jeux humains. Ce triangle dramatique, connu depuis la nuit des temps, est à la base, le socle du théâtre, mais aussi des contes, histoires, romans, etc... A lui seul, ce triangle mériterait d’être une introduction à cet article.

    Il s’applique parfaitement à la situation politique du covidisme parce que les jeux du covidisme a des bénéfices pour chacun des acteurs.

    Tant que les jeux sont possibles le triangle subsiste et ses jeux de rôles avec. Mais, si l’un des acteurs refuse de jouer, le triangle disparaît et la lutte entre les deux derniers protagonistes apparaît. Pourquoi ? Parce que les joueurs peuvent se liguer contre l’un d’eux. Généralement, c’est la fin du jeu car il n’y plus de bénéfice, mais ça peut prendre du temps...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité