• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joaquim Defghi

Ancien ingénieur devenu blogueur, observateur des mondes extérieur et intérieur.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/02/2014
  • Modérateur depuis le 15/02/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 39 58 834
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 48 31 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Joaquim Defghi 25 juin 2014 10:19

    Bonjour Jako, c’est à mon avis parce qu’il y a une croissance exponentielle des découvertes qu’on ne remarque plus les chercheurs qui sortent du lot. La complexité a augmenté à vitesse V. Je crois qu’on a eu également trop tendance à croire que l’innovation produit de la croissance de manière infinie, c’est dans cette perspective que je questionne en fin d’article. 

    D’autre part, je voulais préciser que je ne pense pas que l’homme doive avancer à partir d’utopies. Il est tout à fait envisageable de découvrir de nombreuses choses tout en restant ancré dans le monde réel. Des découvertes qui pourraient peut-être s’avérer bien plus utiles humainement que la fusion nucléaire à base d’hélium 3.


  • Joaquim Defghi 25 juin 2014 08:41

    Bonjour Asterix, je suis assez d’accord avec votre exemple. Il en a sûrement été de même avec la conquête spatiale. Le Spoutnik a littéralement eu l’effet d’une bombe aux Etats-Unis dont les habitants ont craint d’être attaqué par l’espace. Je trouve aussi intéressant de noter que cette ruée vers l’espace provient des avancées technologiques réalisées pendant la seconde guerre mondiale par les allemands avec le missile V2. Or, nous sommes également dans une période qui ressemble à une sorte de guerre mondiale, mais économique. La lutte pour l’accès aux matières premières est telle que les efforts de recherche vont probablement s’amplifier dans années à venir, ceci en parallèle d’un coût de forage qui augmente, surtout lorsque la prochaine crise aura éclaté...



  • Joaquim Defghi 18 juin 2014 21:49

    Qu’il y ait eu une non agression des forces syriennes, une entente tacite de circonstance aussi vu que l’EIIL a affronté un ennemi du régime de Bachar Al-Assad, je veux bien le croire. Mais une alliance qui perdurerait, cela me semble improbable. L’info publiée cet après-midicomme quoi les combattants chiites irakiens sur le sol syrien se replient vers leur pays d’origine pour affronter l’EIIL, ne corrobore pas une telle hypothèse.



  • Joaquim Defghi 18 juin 2014 15:39

    Merci pour le compliment !



  • Joaquim Defghi 18 juin 2014 14:13

    Si l’Iran s’allie ponctuellement aux Etats-Unis, cela ne signifie pas nécessairement qu’il se met en froid avec la Russie, qu’il devient un pivot géopolitique des USA ou dominé par ces derniers. Les alliances peuvent se modifier rapidement dans le temps, à l’image d’un monde qui change vite. 

    L’intérêt immédiat de l’Iran, c’est surtout de conserver l’axe chiite intact (Syrie-Irak-Iran) pour qu’il ait suffisamment de poids face à l’Arabie Saoudite, à l’Egypte, à la Turquie ou au Pakistan. Les intérêts étant variés, cela engendre une grande complexité, il est certain que de nombreuses choses m’échappent également...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès