• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

L'impertinent

L’impertinent

L’impertinent – revue pamphlétaire et d’investigation – se revendique comme un lieu coopératif d’expression politique, sociale et culturelle bien décidé à ne pas se faire que des amis chez les méchants. Aurait aussi pu s’appeler L’emmerdeur, mais c’est moins joli.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/10/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 26 208
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • L'impertinent L’impertinent 23 octobre 18:21

    @Lugtata


    Et bien manifestement vous n’avez toujours rien compris de l’Espagne après deux ans. 
    Renseignez-vous, sortez un peu, lisez, instruisez-vous.
    Ce sont vos propos d’une ignorance crasse qui sont la marque d’une discussion de café du commerce.
    C’est pas mon genre désolé, bonne continuation.


  • L'impertinent L’impertinent 23 octobre 18:17

    @McGurk

    Vous manifestez là votre ignorance la plus totale, déjà bien bien démontrée jusqu’ici, de la situation espagnole. Cette histoire est partout depuis cet été dans la presse espagnole suite aux révélations d’un journal d’investigation et à un lanceur d’alerte qui a balancé des tonnes d’enregistrements accablants. Une commission parlementaire a été créée sur le sujet, les députés de l’opposition ont il y a quelques jours validé l’existence de ce cabinet noir et les investigations se poursuivent. Un méga scandale de plus pour le PP.

    Evidemment les médias français n’en parlent pas car ça ne rentre pas dans la version officielle qui trouve chez vous un écho si facile chez vous puisqu c’est cette version qui vous arrange idéologiquement. Pas de bol c’est un tas de mensonges.

    Si vous parlez espagnol (j’imagine que ça doit être le cas pour grand expert comme vous de l’Espagne) voilà de quoi être un peu moi ignorant ce soir avant avant de vous coucher. Vous comprendrez aussi la véritable nature criminelle du PP et à quel point leur grands discours sur la légalité sont une escroquerie :




    Par contre désolé je ne vais plus dialoguer avec vous. Vous êtes non seulement un ignorant, mais aussi un être profondément anti-démocratique et d’une vulgarité sans limite. Donc bon vent.



  • L'impertinent L’impertinent 23 octobre 17:45

    @Lugtata Le problème c’est que manifestement pour dire ça vous ne connaissez strictement à l’histoire et la société espagnole depuis 40 ans, et comme vous n’y connaissez rien vous projetez la situation française sur l’Espagne, ce qui est complètement hors-sol.


    Vous avez des rues Maréchal Pétain en France ? Des francisques sur les plaques ? Des écoles Drieu La Rochelle ? En Espagne c’est ce que vous avez encore, parce que le Partido Popular qui a recyclé tous les cadres du franquisme après 1975 reste dans la nostalgie de Franco.

    J’explique plus haut pourquoi le Partido Popular est effectivement un parti néo-franquiste, je l’explique aussi dans mon article mais je pense que vous ne l’avez pas lu.


  • L'impertinent L’impertinent 23 octobre 17:38

    @Lugsama Permettez-moi de corriger un certain nombre d’imprécisions et de contre-vérités (pour le dire poliment) :


    1) Aux dernières élections de 2015 les partis indépendantistes ont obtenu 48% des voix pas 40. Et ce dans un contexte où l’état espagnol a mené de manière occulte ce qu’on appelle « L’opération Catalogne ». C’est à dire un cabinet noir gigantesque et complètement illégal pour déstabiliser les hommes politiques catalans, en créant de toutes pièce des faux scandales, c’est en cours d’investigation et déjà les parlementaires de l’opposition ont validé son existence. C’est excessivement grave, dans n’importe quelle démocratie, le gouvernement aurait déjà sauté, mais pas en Espagne : parce que l’Espagne n’est pas un état de droit, car il n’y a pas de séparation des pouvoirs, le Tribunal Constitutionnel étant aux ordres du Partido Popular (cf 2). 48% des voix, une majorité parlementaire indépendantiste, et plus de 80% des Catalans qui veulent un référendum y compris les anti-indépendantistes (cf dernier sondage paru dans le Pais en septembre) c’est très largement suffisant pour accorder un référendum, ce que Madrid s’obstine à nier depuis des années, violant ainsi le droit fondamentale des peuples à l’auto-détermination, et refusant aux Catalans ce qui été accordé sans problème aux Ecossais ou aux Québécois.

    2) L’origine du problème catalan remonte à 2006-2010 et est complètement la responsabilité de Rajoy et du PP, ce que vous ignorez visiblement. 

    Le PP a perpétré un véritable coup d’état institutionnel entre 2006 et 2010. En effet, à 120 voix sur 135 (une majorité on ne peut plus claire, les 15 autres étant du Partido Popular) les députés du Parlement catalan avaient adopté en 2006 un Statut d’autonomie, en rien indépendantiste, et tout à fait comparable à ce que Madrid a accordé au pays basque (qui lui il est vrai maniait la bombe) et où en conséquence de cet autonomie l’indépendantisme a virtuellement disparu. Ce Statut avait été approuvé au Cortes, le parlement espagnol. Mais le Partido Popular, ulcéré par un Statut de la Catalogne contraire à son idéologie, a porté cela devant le Tribunal Constitutionnel – entité non-élue donc, et notoirement aux ordres du Partido Popular – qui l’a vidé de sa substance, ce qui a créé un sentiment d’humiliation en Catalogne et un mouvement indépendantiste qui n’existait absolument pas il y a dix ans. Depuis, le gouvernement Rajoy est dans un déni total de la question catalane, refuse tout débat sur le sujet, et rétorque tout ce qui vient du parlement catalan comme notamment des mesures socialement progressistes. C’est véritablement Rajoy et sa clique néo-franquiste qui ont créé l’indépendantisme catalan, qui plus qu’une revendication bêtement nationaliste, comme on le croit souvent en France à tort, est très largement une protestation citoyenne contre un état de fait non-démocratique, qui semble à beaucoup de Catalans totalement irréformable.

    3) Si vous niez le lien entre Rajoy, le PP et le franquisme c’est que vous ne connaissez strictement rien à l’Espagne. Le fondement de la constitution de 1978 a été aussi le recyclage en douceur de tous les cadres franquistes, sans qu’il y ait de procès malgré tous les crimes de 40 ans de dictature. En 1975 il n’y a pas eu d’épuration ou de défranquisation, tous les cadres du cadres du franquisme et maintenant leur progéniture sont venus nourrir les rangs du Partido Popular : ils en ont gardé l’idéologie franquiste-jacobine, les méthodes autoritaires mais aussi criminelles, il faut ne jamais oublier que c’est le parti le plus corrompu d’Europe, idem pour la monarchie qui est le VRP des ventes d’armes, l’Espagne étant le 3ème fournisseur de ventes d’armes d’Arabie Saoudite. La restauration de la monarchie par Franco (qu’avait refusé le père de Juan Carlos qui était un démocrate) n’a jamais voté par les Espagnols, à côté le référendum catalan pour une république a mille fois plus de légitimité que ce fantoche corrompu. La monarchie a accumulé 2 milliards d’euros depuis sa restauration de manière complètement occulte : en volant tous les Espagnols par de la corruption aggravée, c’est pour ça qu’elle est complice des corrompus du PP.





  • L'impertinent L’impertinent 23 octobre 14:20

    @Mélusine ou la Robe de Saphir. non je vous rétorque surtout que votre commentaire surréaliste est fort drôle, je suppose que c’est de l’humour ;) 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès