• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lebaleze

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • lebaleze 10 mars 2009 01:37

    "Moi non plus, je n’ai jamais lu ce qu’écrit Faurisson. Mais je suis scandalisé qu’une loi d’un pays prétendument libre interdise de dire des conneries."
    Comment peux t-on être scandalisé par ce que l’on ne connait pas ? Sacré guignol !
    Donc l’incarcération d’un homme dont vous ne connaissez pas les méfaits doit vous paraitre une atrocité.
    "Mac Dutrou ? Non, je ne connais pas. Mais laissez moi vous dire que je suis scandalisé que l’on puisse mettre en prison impunément cette personne !"
    Heureusement que le ridicule ne tue pas.
    "Aux USA, il existerait un parti nazi affichant les uniformes de SS, la saztawa et les autres signes nazi. La loi américaine ne l’interdit pas. QQ centaines de zozos se ridiculisent chaque année en défilant au pas de l’oie sous l’uniforme nazi. Ca ne gêne personne"
    Comment le savez-vous que ça ne gêne personne ? Vous êtes plein de certitudes et pourtant vous ne savez rien. Vous représentez tout à fait le stéréotype de l’imbécile ignare qui se permet de juger sans connaître.
    "Ce serait absurde de faire une loi limitant la liberté d’expression. "
    Non, ce qui serait absurde, ce serait de ne pas débattre de ses limites.
    Il est facile d’être pour la liberté totale d’expression comme ça, par principe, c’est joli sur le papier, mais que faites vous de ceux qui profitent de la liberté d’expression pour véhiculer des idéologies dont le principe est justement d’interdire la liberté d’expression ?
    Si je vous suis bien, il faut légaliser la pédophilie, le racisme, l’esclavage, le travail des enfants, bref, toute une liste de choses qu’il serait légitime de s’autoriser à penser et donc, logiquement, de pratiquer.
    Et oui mon cher guignol, si vous autorisez des gens à écrire des livres vantant la pédophilie, c’est que vous lui reconnaissez une légitimité, donc je vois mal comment vous allez justifier de punir ceux qui passent à l’acte.
    "Si on n’a plus le droit de dire des conneries, alors, il faut interdire aussi de parole les politiciens et autres diseurs de bonne aventure."
    Ca dépend quelles conneries. Des conneries il y en a de toute sorte. Il y a des conneries qui font rire, il y en a d’autres qui incitent les gens à faire des génocides.
    Comme vous sembler manquer cruellement d’opinion constructive et de repères concernant le sujet, je vais vous y aider.

    1) Faurisson est un littéraire, et un très mauvais.
    Sa thèse de doctorat en est un très bon exemple.
    Faurisson est un mec qui comme vous, croit tout savoir et se sent capable de donner des leçons au monde entier car il n’a pas besoin de chercher, il sait (c’est un don).
    Si vous voulez bien vous donner la peine de lire une critique de la thèse du monsieur :
    http://mapageweb.umontreal.ca/lafleche/ma/st101.html#ptf

    2) Faurisson n’a jamais eu aucun diplôme d’historien et il n’a jamais eu la démarche d’un historien.
    Faurisson n’est PAS un historien, ce n’est pas en le disant que ça lui en conférera le statut, c’est trop facile.
    Un historien à pour but de rechercher TOUS les éléments historiques permettant de retracer le plus fidèlement possible la façon dont les évènements se sont déroulés.
    Faurisson, lui, a de toutes autres méthodes. Il sait déjà comment ça s’est passé et il utilise tous les moyens possibles (mauvaise foi, mise à l’écart de preuves gênantes, détournement de textes, négation pure et simple de tout ce qui le dérange comme par exemple des milliers de témoignages, etc...) pour "prouver" ce qu’il sait déjà.
    Vous appelerez ça comme vous voudrez, mais surtout pas un historien. "Faussaire de l’histoire" convient tout à fait à ce genre de personnage.
    Les "thèses" de Faurisson ne sont que des thèses malsaines car ses motivations sont douteuses et ses méthodes indignes d’un scientifique.
    Pour vous expliquer les choses simplement, Faurisson a autant de crédibilité scientifique qu’un créationniste, il emploie d’ailleurs exactement les mêmes méthodes malhonnêtes. J’imagine que vous ne connaissez rien à la littérature créationniste mais qu’elle a à vos yeux autant de crédibilité que la paléontologie puisque les créationistes ont écrit des tas de bouquins (tous aussi nuls et malhonnêtes les uns que les autres) mais qu’importe, ils sont nombreux et reconnus (entre eux seulement, hein).
    Il faut avoir lu Faurisson expliquer que les chambres à gaz n’ont pas pu exister parce que le HCN a une température de fusion de 26°C et avoir quelques notions de chimie pour réaliser que ce guignol puant est un cancre dans toutes les matières.
    Si vous voulez de la documentation, en voici :

    http://www.anti-rev.org/textes/Fresco80a/

    http://www.phdn.org/negation/

    Mais bon, il faut lire un peu, apprendre l’histoire c’est du boulot, c’est un VRAI métier d’ailleurs quand il est pratiqué par des gens honnêtes et compétents qui ont les diplômes qu’il faut.

    3) Faurisson a passé sa vie à nier la Shoah, il n’ a pas beaucoup d’autres centres d’intérêt depuis 30 ans.
    Par exemple il se contrefiche de l’esclavage, je n’ai jamais entendu parler d’un bouquin de Faurisson traitant du sujet.
    Donc la petite annecdote de Dieudonné concernant l’île de Gorée, c’est juste une petite "quenelle" pour vous faire croire que Faurisson a nié la traite négrière mais que les bien pensants sinonistes qui gouvernent notre pays ne s’en préoccupent pas. C’est assez malhonnète de la part de Dieudonné mais bon, quand on défend une cause juste, tous les moyens sont bons, pas vrai ?
    Une petite recherche sur Wikipedia vous donnera d’ailleurs une info très intéressante :

    "À Gorée, l’ancienne demeure d’Anna Colas Pépin, connue dans le monde entier sous le nom de Maison des Esclaves, est un lieu plus symbolique qu’historique. En effet, le passage des esclaves par Gorée était très minoritaire : ils embarquaient directement et discrètement dans des fortins — « les Fabriques » — répartis sur toute la côte. Néanmoins le nom de Gorée reste étroitement attaché à cette période tragique."
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gor%C3%A9e

    La soit-disant contestation de Faurisson concernant l’île de Gorée parait tout d’un coup bien moins subversive...
    C’est pas grave, ce qui compte c’est de faire passer le message : les juifs sont de vilains négriers qui veulent nous cacher la vérité...







Palmarès