• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

manuel

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • manuel 14 septembre 2008 21:11

    Ca c’est une sacré argumentation !

    Vous constatez que vous avez tort et en réponse vous me donner des lecons de lecture : D

    Mais peu importe ... je vais meme etre sympa je vais vous donner des liens vers d’autres éléments de lecture intéressants toujours en relation avec le sujet de votre texte.

    Par exemple celui-ci http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:31992H0442:FR:HTML

    Bonne lecture.



  • manuel 14 septembre 2008 11:49

    Cher Yannick.

    Votre article est bien intéressant mais votre argumentation souffre néanmoins d’un défaut majeur.

    L’Union européenne EST déja largement de nature confédérale.

    Voyez par exemple la définition que donne Wikipédia de ce mot.

    cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9d%C3%A9ration_(organisation_politique)

    Une confédération est une association d’États indépendants qui ont, par simple traité, délégué l’exercice de certaines compétences à des organes communs destinés à coordonner leur politique dans un certain nombre de domaines, sans constituer cependant un nouvel État superposé aux États membres. Elle s’oppose ainsi à une fédération, où est constitué (par le biais d’une constitution fédérale), un État fédéral.

    La confédération est une association d’États qui respecte en principe la souveraineté internationale de ses membres, au regard du droit international, son statut résulte d’un traité qui ne peut être modifié que par l’accord unanime de tous ses signataires.

    La nature des relations entre les membres d’une confédération varie considérablement. De même, les relations entre les États membres et les institutions communes et la distribution des pouvoirs entre eux, est hautement variable. Quelques vagues confédérations ressemblent à des organisations internationales, alors que d’autres plus étroitement intégrées peuvent ressembler à des fédérations.

     



  • manuel 14 septembre 2008 10:21

    Désolé, mais la carte de sécurité sociale européenne n’est pas "un simple accord multilatéral de délégation de service, comme on en a avec des tas de pays hors UE". Elle est le résultat d’une politique de l’Union européenne ayant pour but d’améliorer la protection sociale dont disposent les européens pour leur déplacements aux sein de l’Union. cf http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:32003D0753:FR:NOT

    Quant à la Charte des droits fondammentaux elle a bien un rapport avec la question que vous me posiez (voir ci-dessous). Contrairement à ce que vous dites les politiques et lois européennes ont bien permis d’améliorer les conditions de travail de nombreux européens. Par exemple ceux qui vont travailler dans différents pays de l’Union au cours de leur carriere mais également au sein meme de certains Etats membres comme en Irlande ou les conditions d’acces au travail par les femmes ont évoluée grace à l’Europe.

    Article 34
    Sécurité sociale et aide sociale
    1. L’Union reconnaît et respecte le droit d’accès aux prestations de sécurité sociale et aux services
    sociaux assurant une protection dans des cas tels que la maternité, la maladie, les accidents du travail, la
    dépendance ou la vieillesse, ainsi qu’en cas de perte d’emploi, selon les modalités établies par le droit
    communautaire et les législations et pratiques nationales.
    2. Toute personne qui réside et se déplace légalement à l’intérieur de l’Union a droit aux prestations
    de sécurité sociale et aux avantages sociaux, conformément au droit communautaire et aux législations
    et pratiques nationales.
    3. Afin de lutter contre l’exclusion sociale et la pauvreté, l’Union reconnaît et respecte le droit à une
    aide sociale et à une aide au logement destinées à assurer une existence digne à tous ceux qui ne
    disposent pas de ressources suffisantes, selon les modalités établies par le droit communautaire et les
    législations et pratiques nationales.
    Article 35
    Protection de la santé
    Toute personne a le droit d’accéder à la prévention en matière de santé et de bénéficier de soins
    médicaux dans les conditions établies par les législations et pratiques nationales. Un niveau élevé de
    protection de la santé humaine est assuré dans la définition et la mise en œuvre de toutes les politiques
    et actions de l’Union.

    FR C 364/16 Journal officiel des Communautés européennes 18.12.2000



  • manuel 14 septembre 2008 01:25

    Il n’y a pas grand chose a dire sur cet article. Un rapide coup d’oeil à votre liste d’articles postés en dit déja suffisamment ; 2008 année noire, 2007 année grise, lamentations européenne, grosse crise ... la grosse déprime quoi. Celui de Yannick Harrel qui vous a inspiré est par contre nettement plus consistant. J’aimerais d’ailleurs rappeler à cet égard que la constitution européenne est un projet largement confédéral autrement dit que l’opinion qu’il défend va bien en deca de celui d’une confédération.

    Pour ce qui est de la protection sociale européenne, je fais par exemple référence à la carte de sécu européenne, a la charte des droits fondammentaux et au fait que les conditions de travail en Europe sont souvent bien meilleures que dans le reste du monde. Il est vrai que la plupart des politiques sociales dépendent encore des Etats membres mais on peut espérer que cela évolura rapidement vers plus d’intégration et que des politiques sociales européennes ambitieuses soient prochainement mises en place notamment a l’égard des travailleurs qui auront exercés des emplois dans différents Etats de l’Union au cours de leur carriere ce qui devient de plus en plus commun (Londres est bien entrée dans le top 10 des villes francaises).

    Enfin contrairement à ce que vous dites, j’ai bien posé une question dans ma réponse : est-ce que vous préférez l’Europe des années 60 a celle de 2008 ?? Vous faites constamment référence aux politiques menées ces 40 dernieres années ce qui nous ramene a peu pres dans les années 60.



  • manuel 13 septembre 2008 23:09

    L’Union moribonde ... mais quelle rigolade !!!

    Je crois que vous prenez surtout vos désirs pour des réalités. Moi je trouve que l’Union européenne se porte plutot bien et qu’elle a permis de réaliser de très grand progrès surtout depuis l’impulsion que lui a donné Mitterrand en 1992 sous la pression de la réunification allemande. Je suis personnellement très fier d’etre citoyen européen et très attaché aux avantages qu’elle me procure en terme de liberté de circulation, de travail et d’études au sein de l’Union ainsi qu’en terme de protection sociale (retraite, droit du travail et assurance maladie).

    Je ne vois pas très bien à quoi vous faites référence en parlant de quarante ans de crise et en comparant notre situation actuelle à 1929 ?! La crise, est-ce que vous l’avez connue vous en tant que Versaillais, "Ingénieur et docteur ès sciences qui exerce depuis 25 ans des fonctions d’études, recherche et direction technique." Vous voulez peut-etre parler des quelques milliers d’euros que vous avez perdu récemment sur le marché immobilier ... c’est ca ??
    Si vous étiez un chomeur survivant dans un gettho de la banlieue parisienne je pourrais encore comprendre ! Mais voyez-vous, vous me semblez encore plus persimiste qu’eux alors que vous avez certainement moins de raison de l’etre et j’en conclus assez facilement que votre si terrible crise est surtout une invention de votre esprit ! Comme on dit souvent "Quand on veut se débarraser de son chien, on prétend qu’il a la rage".

    Finalement ce qu’exprime votre article c’est un profond euroscepticisme, un point c’est tout ! Un eurosecpticisme qui semble si bien se porter en France que les anglais passeront bientot pour des europhiles de premier ordre en comparaison des francais !

    Alors s’il vous plait, arreter avec vos phrases hypocrites sur le theme "On peut espérer que l’Union européenne y survive" quand il est complètement transparent que vous ne souhaitez qu’une chose c’est sa disparition. Arretez avec vos crises imaginaires ou du moins expliquez nous sérieusement à quoi vous faites référence et trouvez en des causes et origines valables.

    Si vous faisiez une comparaison objective de l’état de l’Europe entre l’année 1960 et l’année 2008 vous ne pourriez que constater les formidables progrès réalisés et ce en grande partie grace à l’Union européenne. Rappelez vous une minute de ce qu’étaient l’Espagne, l’Irlande, la Pologne, la RDA, la RFA et la France dans les années 60 et regarder ce qu’elles sont devenues ! Est-ce que vous voulez vraiment revenir en arrière ?? Pas moi, non merci, sans facon !

    D’autant plus qu’un tel retour en arriere n’est plus possible depuis la chute de mur de Berlin. Si retour en arriere il y a, ce sera vers l’Europe des années 30 ! Alors oui vous pourriez sans doute avoir à découvrir le gout amer de la vraie crise ! Certaines régions européennes, comme les balkans, en ont d’ailleurs malheureusement déjà fait les frais et c’est bien pour cette raison que je crois qu’aujourd’hui nous avons encore plus besoin de renforcer l’intégration européenne et l’Union européenne.







Palmarès