• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marcel Chapoutier

Marcel Chapoutier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 969 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 17 décembre 2015 16:25

    Coucou me revoilou !
    C’est vrai que l’abruti congénital Donald Duck, pardon Trump, raconte n’importe quoi à longueur de temps, il se répand sur les médias qui bien sûr se repaissent de ses perpétuelles guignolades, il faut bien faire de l’audience et Trump le clown réac craignos est une bénédiction pour eux...Qu’il parle du 11/9 et dit avoir vu des arabes qui sautaient de joie devant les Twin Towers en train de s’écrouler est quand même assez douteux, à quoi il a vu que c’était des arabes, il portaient le burnous ou le turban etc...

    Quand à Schneidermann c’est un cas à part, après avoir fait une émission plutôt honnête sur le 11/9, il s’est fendu d’un édito diatribe fustigeant la paranoïa des conspirationnistes ne trouvant pas de qualificatifs assez durs pour stigmatiser ces renégats de la démocratie.
    Mon explication c’est qu’il a dû se faire remonter les bretelles par des « collègues »bien intentionnés qui lui fait miroiter de possibles mesures draconiennes pour descendre son site ASI. Il n’y a qu’à voir comment Fred Taddei s’est fait agonir d’ injures quand il a osé monter un débat sur le 11/9, dans son émission, sujet tabou dans les médias.

    VIVE LA DÉMOCRATIE smiley



  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 3 mai 2013 15:12

    Guéant, Woerth, Guaino (et d’autres) même moule de marginal oligarque au service exclusif d’un parti conservateur et d’une classe dirigeante. Ces « big boss » ont tellement l’habitude de pratiquer la crapulerie de haut vol totalement illégale , qu’ils ne comprennent pas que l’on puisse leur reprocher quoique ce soit.

    Ça s’explique par le fait qu’ils sont par définition au dessus des lois, bénéficient d’une impunité presque totale, non assujettis au sort commun, en échange d’un service exclusif et à tout crins 24h sur 24 quasiment « in mortem ». Ils sont super puissants et détiennent le vrai pouvoir, le seul problème c’est qu’ils ont du mal à rester dans l’ombre et là c’est le début des ennuis vu qu’ils se mouillent, trempent et commandent des coups tordus innommables, brassent des millions d’€ quotidiennement...

    Cela explique leur stupeur quand on leur dit comme dans le cas de Guéant, « mais dites donc mon petit monsieur ils viennent d’où ces 500 mille euros » ? C’est comme si on avait reproché à Landru d’avoir utilisé un charbon très polluant, d’où sa maladresse pour se défendre !
     smiley



  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 1er mai 2013 17:47

    L’INTERNATIONALE

    Couplet 1 :
    Debout ! les damnés de la terre !
    Debout ! les forçats de la faim !
    La raison tonne en son cratère,
    C’est l’éruption de la fin.
    Du passé faisons table rase,
    Foule esclave, debout ! debout !
    Le monde va changer de base :
    Nous ne sommes rien, soyons tout !

    Refrain : (2 fois sur deux airs différents)
    C’est la lutte finale
    Groupons-nous, et demain,
    L’Internationale,
    Sera le genre humain.

    Couplet 2 :
    Il n’est pas de sauveurs suprêmes,
    Ni Dieu, ni César, ni tribun,
    Producteurs sauvons-nous nous-mêmes !
    Décrétons le salut commun !
    Pour que le voleur rende gorge,
    Pour tirer l’esprit du cachot,
    Soufflons nous-mêmes notre forge,
    Battons le fer quand il est chaud !

    Refrain

    Couplet 3 :
    L’État comprime et la loi triche,
    L’impôt saigne le malheureux ;
    Nul devoir ne s’impose au riche,
    Le droit du pauvre est un mot creux.
    C’est assez languir en tutelle,
    L’égalité veut d’autres lois :
    « Pas de droits sans devoirs, dit-elle,
    Égaux, pas de devoirs sans droits ! »

    Refrain

    Couplet 4 :
    Hideux dans leur apothéose,
    Les rois de la mine et du rail,
    Ont-ils jamais fait autre chose,
    Que dévaliser le travail ?
    Dans les coffres-forts de la bande,
    Ce qu’il a créé s’est fondu.
    En décrétant qu’on le lui rende,
    Le peuple ne veut que son dû.

    Refrain

    Couplet 5 :
    Les Rois nous saoûlaient de fumées,
    Paix entre nous, guerre aux tyrans !
    Appliquons la grève aux armées,
    Crosse en l’air et rompons les rangs !
    S’ils s’obstinent, ces cannibales,
    À faire de nous des héros,
    Ils sauront bientôt que nos balles
    Sont pour nos propres généraux.

    Refrain

    Couplet 6 :
    Ouvriers, Paysans, nous sommes
    Le grand parti des travailleurs ;
    La terre n’appartient qu’aux hommes,
    L’oisif ira loger ailleurs.
    Combien de nos chairs se repaissent !
    Mais si les corbeaux, les vautours,
    Un de ces matins disparaissent,
    Le soleil brillera toujours !

    Refrain



  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 mars 2013 11:33

    @machin
    Pffff, l’enfer t’en as pas entendu parler ? Un certain Dante l’a très bien décrit, mieux que je ne pourrais le faire, je te le conseille !...



  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 mars 2013 11:03

    On nous refait le coup du pape « des humbles et des pauvres » !...
    L’église catholique c’est plutôt « pourquoi ils la ramènent puisque le royaume de dieu leur appartient » une fois morts bien sûr !...
     smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité