• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Martin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 33 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Martin 24 janvier 2008 11:19

    « Qiu peut m’expliquer comment un "faux malade" ou même un "vrai malade" peut faire une surconsommation abusive de médicaments, sans la complaisance du médecin ? »

    Mais c’est extrêmement simple, oublions un instant le brassage de vent, les attaques ad hominem et autres histoires sans intérêt de nos pseudo spécialistes qui n’y connaissent rien et redevenons sérieux.

    Avec le système actuel, rien ne vous empêche d’allez chez un autre médecin que votre référent. Si vous restez dans votre « zone de résidence » vous serez moins remboursé sur votre visite et si vous sortez de votre zone de résidence vous serez même remboursé au taux normal.

    Les médicamentophiles n’hésitent pas à allez voir des dizaines de médecins qui leur prescrivent chacun et en toute bonne foi les médicaments dont ils ont besoin. Certains malades vont même, en inventant des faux prétexte (départs à l’étranger nécessitant de faire quelques réserves par exemple), jusqu’à grappiller quelques boites ou quelques tubes supplémentaires.

    Mais il n’y a pas que les médicamentophiles qui trichent, il y a aussi tous ceux qui alimentent leurs familles en médicaments dans certains pays où ils ne sont pas disponibles ou hors de prix (Magreb, Afrique, Asie). Enfin il y a ceux qui les revendent essentiellement en Afrique et en Europe de l’Est mais c’est un autre problème.

    La sécurité sociale estime ces gaspillages à plus de 100 millions d’euros/an.



  • Martin 24 janvier 2008 10:45

    Laissez tomber Renève et les ploucs qui vont avec, vous n’intéressez personne avec vos postures ridicules, vos jérémiades permanentes et vos attaques ad hominem (comme celle-ci) qui n’amusent plus que vous. Tous ceux qui on suivi le débat savent que le « Pauvre con, tu n’as pas compris », etc. » n’était qu’une forme de caricature au « @ l’âne Martin, Pauvre con tu crois qu’on t’a attendu pour faire du soutien scolaire » de Léon et qui a maintenant été supprimé par la modération, très certainement à votre demande en préparant de « coup » minable. Lui le sait parfaitement, voila sans doute pourquoi il ne s’est pas joint à cette tentative avortée de lynchage collectif.

    Ce n’est pas non plus difficile pour les lecteurs de voir qui sont les agresseurs en meute (Zen, Furtif, JL et Léon dans une moindre mesure, auxquels se joignent parfois quelques autres) qui s’acharnent sur celui auquel ils ne savent pas répondre autrement. C’est de toutes les façons le même folklore digne du plus pur guignol sur tous les fils. Il suffit de parcourir ce fil pour voir qui sont les accusateurs de tout et n’importe quoi et qui ne répondent jamais quand on leur demande de s’en justifier. Franchement, vous n’en avez pas marre d’être systématiquement ridicules ?

    Quant à savoir pourquoi je ne réponds pas à vos questions débiles, je vous répondrais : essayez de deviner par vous même. Maintenant allez donc jouer ailleurs que je puisse répondre aux quelques questions intéressantes qui m’ont été posées.



  • Martin 23 janvier 2008 21:08

    C’est encore pire que l’on aurait pu le penser, l’âne Léon est en pleine régression. Il nous dit très fier de lui : « Il a abandonné l’argumentation de la « responsabilisation du malade » et nous parle désormais du problème de l’équilibre de l’assurance-maladie, structurellement déficitaire sous le doble effet du vieillissement de la population et du progrès médical  ».

    Finalement j’hésite en 2 hypothèses : soit il ne sait pas lire, soit il ne comprend pas ce qu’il lit. En effet comment aurais-je pu abandonner l’argumentation de la « responsabilisation du malade » alors que pas un seul de mes commentaires ne reprend cet argument ? Et comment peut il dire « et nous parle désormais du problème de l’équilibre de l’assurance-maladie (…) » alors que je ne fais que ça depuis le début. Est il complètement sénile ou juste de mauvaise foi ? Tout cela m’a l’air très confus pour lui.



  • Martin 23 janvier 2008 14:46

    L’âne Léon qui tient absolument à se ridiculiser jusqu’au bout, nous rappelle certainement très fier de lui : « ben nous aussi on a cotisé ». On entendrait presque le fameux « Mais oui, mais oui, on y a droit, on y a droit ». Incapable de comprendre que ce qui nous intéresse ici est l’avenir de la sécu, et non le passé ; comment la sortir du déficit chronique et comment répartir la charge de son coût sans systématiquement se défausser sur les dos des actifs et des entreprises qui sont déjà bien chargés. Nous savons bien que la gauche ne se serait pas creusée, elle aurait bêtement augmenté la CSG d’un point, puis d’un autre etc. Simpliste et comme nous le voyons depuis des années, cela mène à rien.

    Pour les restes, je n’ai pas bien compris ce que viennent faire ces histoires de « dépassements d’honoraires » dans cette histoire. Indépendamment du fait que ce sont encore une fois que des affirmations gratuites (l’âne Léon lit certainement dans le marre de café), les dépassements d’honoraires ne sont pas concernés par la sécu et encore moins par les franchises médicamenteuses. Encore une fois, nos petits « camarades » à bout d’arguments cherchent à noyer le poisson d’un côté pendant que de l’autre ils se livrent à de minables attaques ad hominem. Les lecteurs apprécierons (c’est même déjà fait).

    Mon pauvre Léon âne bâté vous êtes, âne bâté vous finirez.



  • Martin 23 janvier 2008 13:49

    Comme l’âne Léon n’est pas assez intelligent pour le comprendre par lui même, on va essayer de lui mettre les points sur les "i" : seuls les actifs et les entreprises génèrent des richesses. Les CSG et RDS versées par les inactifs ne sont qu’une fraction de ce qu’ils ont reçu de la solidarité nationale. Ca suffit ou il faut qu’on vous fasse un dessin ?

    Pour les restes, c’est tellement nul que je ne vois pas la nécessité d’y répondre. A quoi bon !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès