• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

minidou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 452 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • minidou 24 avril 2012 17:26

    Vous vous trompez lourdement sur votre analyse de Melenchon :
    - Même si l’objectif de dépasser le FN était affiché, il constituait plus une carotte pour motiver les troupes, une ambition, qu’un objectif concret d’une campagne démarée à 5% d’intentions de vote.
    Avec 11% l’objectif est bien atteint, mais les choses difficiles commencent, il s’agit maintenant de constituer un groupe parlementaire, objectif jamais atteint par Bayrou qui a payé, 5 ans plus tard, son essai non transformé ! Ce même Bayrou aujourd’hui derrière le FDG...
    - La consigne de vote pour Hollande, n’est pas une capitulation, mais au contraire le respect d’un engagement pris dès le début de la campagne, qu’auriez vous dit s’il s’était abstenu ! Sans conditions, car sinon cela l’aurait engagé sur la voix d’une négociation qui n’était souhaitée ni au PS ni au FDG... de toute façon son électorat ne l’aurait pas attendu pour se reporter sur François Hollande...
    - Quant au succès du FN, il retrouve en nombre de voix son niveau de 2002, s’il s’agit d’un succès pour MLP, c’est un succès politique face à la stratégie de siphonnage de l’éléctorat FN par l’UMP. Sinon en 2002 JMLP faisait 17.5% et Megret 2.5 % ce qui avait placé l’extrême droite à 20%, mais avec une abstention supérieure. Donc le FN retrouve son niveau d’avant Sarkozy et Megret, ce qui est déjà un succès, mais pas où les analyste le situent dans leurs commentaires.



  • minidou 20 avril 2012 11:32

    Comme on le voit aux USA, pour une victime d’agression qui s’en sort grace à ses armes, combien d’innocents tués, par erreur, par accident, par le fait que les armes finiront toujours dans les mains de ceux qui en ont utilité, les malfrats. Depuis Hobbes on sait qu’une société civilisée repose sur le monopole de la violence détenu par l’Etat.



  • minidou 18 avril 2012 11:44

    Quant à l’aveuglement des intellectuels, je pense qu’elle marque le début du déclin de cette caste des grands intellectuels jusqu’à la situation actuelle..L’aveuglement de Sartre annonce l’inconsistance d’un BHL...



  • minidou 18 avril 2012 11:42

    Merci pour votre réponse. Je ne partage que partiellement votre avis. Oui le terrorisme est un crime, en particulier lorsqu’il vise des civils. Mais l’histoire militaire montre que c’est un éléments important de la lutte du faible contre le fort (je ne parle pas sur un plan moral, mais du point de vue du rapport de force), et la non violence n’a historiquement fonctionné que dans des contextes très particuliers.
    Vous attribuez l’usage de la violence en algérie à la violence du FLN, c’est pour moi se focaliser uniquement sur la periode de guerre et non sur l’ensemble du conflit, qui démarre au lendemainde la Libération sur des revendication civiques et non nationaliste. S’interroger sur la violence du FLN, et sur la nature du regime qui suivra, sans prendre en compte que sa radicalité a été encouragé par l’intransigeance française tant sur le plan politique que sur celui de la repression, en gros favoriser l’adversaire le plus extremiste pour ne pas négocier, stratégie qui finalement s’est avérée perdante.
    De même lorsque vous comparez la violence de la Résistance qui ne s’en prend qu’aux ennemis identifiés (les allemands et les collabos pour faire simple), à la violence aveugle du FLN, vous ometez la fondamentale différence de nature entre une occupation militaire, et une occupation de peuplement. Le résistant n’a pas devant lui des familles, mais des soldats ou des paramilitaires. Ce n’est en rien une excuse pour ceux qui commettent de telles horreurs, mais cela permet de compendre pourquoi elle ont lieu dans un cas et pas dans l’autre.
    Ce qui me déplait dans votre point de vue (par ailleurs tout à fait respectable, je me situe dans un esprit de débat), c’est que vous essentialisez le terrorisme, alors qu’il n’est qu’un aspect de la guerre moderne, et qu’il ne condamne par plus le peuple qui le pratique, que nos aviations ne nous condamnent. Au final, on ne peut juger d’une cause que sur un plan politique...



  • minidou 17 avril 2012 11:28

    Donc si je comprend bien le propos de l’auteur, si Breivik existe, c’est, dans l’ordre, la faute aux arabes, la faute aux intellectuels gauchistes coupable d’indulgence aux méchants terroristes palestiniens antisémites...Hmm oui d’accord..Donc c’est pas la faute aux gentil antimusulman, aux gentils fascistes, à la gentille extrême droite...hmm oui très bien...C’est ptet même pas de sa faute à Breivic en y reflechissant bien...
    En fait vous avez raison, si les résistants n’avaient pas lachement assassiné des allemands, l’idéal européen ne serait-il pas réalisé ? Si les algériens s’étaient laissé oppresser, et avaient accepté leur statut d’être inférieur que dame nature leur a attribué, nous n’aurions pas de problème energétique et encore moins de démantellement de nos centrales...Si les palestiniens s’étaient montré plus généreux et avaient élégament donné leur terre en compensation des (gentils) crimes allemands nous n’aurions jamais eu de conflit au moyen orient...
    Enfin, et si la principale source d’oppression etait justement la lutte contre celle-ci...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès