• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mohamed Pascal Hilout

Mohamed Pascal Hilout

Corédacteur de Riposte Laïque, initiateur du « nouvel islam » et coauteur du livre « Les dessous du voile »

Tableau de bord

  • Premier article le 17/07/2006
  • Modérateur depuis le 10/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 176 664
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 27 janvier 2012 23:39

    Monsieur Pirrotin,

    C’est vous qui êtes obsédé par Riposte Laïque puisque vous nous éclaboussez dans votre article alors que nous n’avions rien à y faire. Je ne serais pas venu apporter quelques correction à votre vision de l’histoire des sciences, si vous n’aviez pas cultivé cette ridicule manie de salir Riposte Laïque.

    La ténacité (et non obsession) dont je fais preuve ici consiste à démontrer que vous trompez vos lecteurs :

    Lisez les magnifiques travaux d’Archimède (collection Guillaume Budé - Belles Lettres par exemple) et vous verrez qu’il fait des expériences, des mesures et en déduit des lois mathématiques pratiques et valables aussi bien de son temps que du notre. Preuve que ce n’est pas une éphémère métaphysique. Comment osez-vous affirmer une contre-vérité. Je vous cite sans corriger votre texte : 

    « Archimes utilise Aristarque, et aprés... et ni l’un ni l’autre n’étaient des scientifques au sens où nous l’entendons, les mathèmatiques ayant un aspect religieux dans la tradition pythagoricienne. »

    Pouvez-vous démontrer à l’aide d’exemples en quoi les mathématiques, la géométrie et les découvertes en physique d’Archimède sont encore religieuses ? Est-ce que vous ne confondez pas exprès l’époque de Pythagore et d’Archimède pour duper et embrouiller vos lecteurs. N’auriez-vous pas noté que les Eléments d’Euclide avaient tout changé ?

    Je n’ai jamais cherché à diminuer la valeur propre d’Ibn al-Haytham. Mais il fallait rendre à Archimède et à Aristarque ce qui leur revenait et remettre à sa place la critique qu’Ibn al-Haytham a faite de Ptolémée. Vous ne l’expliquez pas à vos lecteurs. Cette critique est un net recul par rapport à ce qui était déjà acquis par les Grecs. Démonstration : Ibn al-Haytham revient à un modèle de physique strictement géocentrique. Cette vision est héritée d’Aristote. C’est comme si l’inanité de la physique d’Aristote n’avait pas été démontrée par Archimède. Exemples : Poussée. Démultiplication des forces. 

    Ptolémée a remis en question l’idée aristotélicienne de la terre comme centre unique de tous les mouvements célestes. Les modèles géométriques de Ptolémée ont démontré que ce géocentrisme stricte d’Aristote est contredit par des observations. Même les Chaldéens les avaient bien notées.

    Vous osez pourtant affirmer que le modèle de Ptolémée est géocentrique. En réalité, il n’y a que son modèle pour les étoiles qui l’est. Les planètes et la lune tournent autour d’excentriques, d’équants et de déférents. 

    Aristote était trop attaché à sa métaphysique pour considérer ce que ses collègues et élèves géomètres avaient relevé et compris. Son élève Calippe par exemple, mesure très bien les durée inégales des saisons. Ptolémée en déduit que la terre ne peut pas être au centre du mouvement solaire et utilise un excentrique. 

    Certes les modèles de Ptolémée étaient compliqués, comme vous le notez bien, mais ceux du Moyen-âge à prédominance arabophone, étaient encore plus alambiqués. Mes ancêtres avaient bel et bien traduit les travaux d’Aristarque de Samos, ils savaient donc très bien qu’il avait géométriquement démontré que le soleil était autrement plus grand que la terre, mais il n’osaient pas en déduire, comme lui, que ce sont les petits corps qui doivent tourner autour des grands. Il faut de l’audace grecque pour tout envisager.

    Vous racontez des bêtises au sujet d’Archimède et d’Aristarque pour faire une fleur à mon ancêtre Ibn al-Haytam, opticien théorique de talent. Mais je reste critique à l’égard de mes compatriotes d’aujourd’hui (à l’égard de M. Pirrotin par exemple), mais autant à l’égard mes ancêtres de l’autre côté de la Méditerranée. Si je vous racontais tout ce que les biographes d’Ibn al-Haytham racontent sur lui, vous n’en reviendrez pas ! Ils n’étaient pas aussi flatteurs que vous l’êtes. 

    Il se peut que vous ayez des raisons que la raison ignore.



  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 24 janvier 2012 19:38

    Vous enfoncez des portes ouvertes : je vous ai renvoyé à l’Arénaire d’Arichimède où il cite Aristarque de Samos. J’ai bien dit que le modèle de Ptolémée a démontré que la terre ne pouvait pas être le centre UNIQUE des mouvements célestes comme Aristote le prétendait.

    L’honnêteté scientifique voudrait que vous respectiez mes propos et ne pas faire semblant de me corriger. 

    Et si vous n’aviez pas de parti pris, vous auriez pu mentionner la méthode expérimentale et géométrique d’Archimède.

    La bonne foi, c’est aussi simple que cela.




  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 23 janvier 2012 23:11

    Monsieur Pirrotin,

    Si vous aviez de réelles connaissances sur la méthode des deux astronomes et physiciens Ptolémée et Ibn al-Haytham إبن الهيثم, vous auriez mentionné et la méthode de l’un et la critique de l’autre pour éclairer vos lecteurs et non pas rester au niveau de fausses généralités et lancer une pique, en passant, à Riposte Laïque pour divertir vos lecteurs.

    Ibn al-Haytham, comme tous les savants du Moyen-âge judéo-islamo-chrétien, n’admettait pas que les modèles astronomiques et mathématiques de Ptolémée aient démontré et acté que la terre ne pouvait pas être le centre unique des mouvements célestes.

    Ce faisant, les critiques de l’astronome Ptolémée, y compris Ibn al-Haytham, ne faisaient qu’ânonner la « physique » géocentrique d’Aristote, et revenaient donc à sa théorie de la terre centre unique des mouvements de l’univers et à sa représentation de l’univers en couches d’oignon. Modèle qui n’a jamais été mis en équations pour permettre une quelconque prévision de la position des astres.

    Voilà la vérité historique et scientifique vérifiable par le premier venu de nos lecteurs. En plus vous oubliez Archimède et son admirable méthode.

    Comme vous, Ibn al-Haytham et mes ancêtres arabes avaient tout faux. Il fallait donc attendre le trio Copernic-Kepler-Galilée pour donner un bon coup de pied dans le derrière d’Aristote, d’Averroès et d’Ibn al-Haytham.

    Vous attaquez Riposte Laïque et choisissez une dame. Quel comportement de malotru ! Mais vous ne pouviez pas plus mal tomber : je suis rédacteur à Riposte Laïque depuis les tout débuts et il se trouve que j’ai publié en novembre 2000 une étude de 67 pages sur ce sujet : l’astronomie antique et médiévale et l’incapacité de mes ancêtres arabes à comprendre que le modèle d’Aristote ne pouvait pas fonctionner et que sa prétendue physique n’était que tautologies : l’air monte parce que c’est dans sa nature ! C’est la physique géométrique et expérimentale d’Archimède, premier contradicteur d’Aristote, ravivée par Galilée, qui explique mieux que celle d’Aristote pourquoi les bateaux flottent même s’ils sont chargés de plomb. Mais comme vous avez l’âme d’un dhimmi, d’un soumis, vous êtes prêt à vous prosterner devant moi dès que je vous dis que j’ai des parents arabes et musulmans. 

    Relevez la tête et soyez fier de l’Europe et des Grecs qui, dès les tout débuts avaient envisagé le mouvement de la terre autour d’elle-même et autour du soleil. Lisez l’Arénaire d’Archimède par exemple et vous comprendrez peut être.

    Ceux qui lisent l’arabe et veulent vérifier sur pièce ce que j’avais écrit en son temps, voici un des liens qui reproduit le texte (sans les schémas) de l’étude que la revue marocaine Fikr wa Naqd (Pensée et critique) m’avait publiée :

    http://www.nadyelfikr.com/showthread.php?tid=6367




  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 23 janvier 2012 21:58

    C’est ignoble ce que vous venez d’écrire.

    je vous cite : « Monsieur Hilout. Je suis d’origine polynésienne. J’ai été adopté à l’âge de trois ans à Papeete, baptisé, et vit depuis en métropole. Chacun sa croix. Contrairement à la maçonnerie juive racialiste qui finance en loucedé votre association pour préparer la guerre civile en France (et accessoirement vous donne tribune pour mener à bien votre thérapie personnelle), l’islam est le cadet de mes soucis. Bonne soirée Mohamed. »

     Il se trouve que je connais des personnes qui ont lancé Agoravox, il se trouve que moi aussi je suis évaluateur d’articles sur ce site et il se trouve que parmi les personnalités qui ont lancé ce site où vous exercez votre langue de vipère, il y a des juifs.

    Mais je ne me permettrais pas d’écrire que le site où vous écrivez est financé en douce par qui que ce soit, parce c’est trop facile d’affirmer qu’il y a un complot juif derrière tout succès.

    Nous avons bâti le succès de Riposte Laïque par la sueur de nos fronts et nous n’avions besoin que de notre temps et de nos claviers. Il se trouve que nous ne sommes pas racistes et que le métèque d’origine marocaine que je suis côtoie des Français et des Française de souche, le juif d’origine polonaise ou le chaldéen venu du fin fond de l’Orient.

    Ce qui nous réunit c’est l’amour de la France, de sa culture de sa désinvolture qui ne fait pas de cadeaux aux religieux quelle que soit la couleur de leurs robes

    Vos propos sont tout simplement ignobles en plus d’être gratuits. Vous devriez vous excusez si vous avez quelque sens de l’honneur.


  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 20 janvier 2012 22:12
    Chère Scorsonère noire géante de Russie,
    Je suis rédacteur à Riposte Laïque depuis les tout débuts, je suis d’origine sémite et aussi l’initiateur du « Nouvel Islam ». J’ai toujours pensé que Jean-Marie Le Pen est antisémite et je l’ai écrit (http://www.nouvel-islam.org/article-243)
    A Riposte Laïque nous luttons pour l’émancipation des musulmanes et des musulmans. L’islam, religion de mes deux parents est, jusqu’à nouvel ordre, une religion liberticide, ségrégationniste, séparatiste, misogyne, belliqueuse et peu confraternelle. Ici-même, sur Agoravox, j’ai expliqué ce qu’était Riposte Laïque et j’ai répondu à toutes les questions et objections : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/riposte-laique-feministe-58913. Arrêtez donc de dire que nous sommes racistes.
    D’ailleurs, même les Identitaires, avec lesquels nous avons des divergences, ne sont pas aussi sectaires que vous pensez : moi, le métèque qui ne suis ni Niçois ni Bourguignon, mais marocain d’origine, ce sont des bien des Identitaires qui m’ont protégé le 18 décembre 2010 pour que je puisse m’exprimer librement lors de nos Assisses sur l’islamisation de nos pays. 
    Comme tous le monde criait au racisme, à la xénophobie et demandait l’interdiction de ces assises internationales à Paris, la police avait délégué des représentants pour s’assurer qu’il n’y ait pas de dérapages racistes ou xénophobes. Nos assises ont été suivies en direct et puis sur Youtube par des millions d’internautes, personne, absolument personne, n’y a trouvé à redire.
    Alors vos accusations, retirez-les s’il vous plaît ou alors argumentez pour nous permettre de nous améliorer ! 
    Ni voile, ni burqa, l’islam ne passera pas ! Voilà ma contribution à l’émancipation des musulmanes et de leur progéniture.
    Parole d’un fils de voilée
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Islam Laïcité Sports Ethique






Palmarès