• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ndnm

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 63 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ndnm 8 septembre 2008 14:44

    "c’est parceque je pense que le web 2.0 c’est pas vraiement du vent. A mon avis, ca cree un contrepouvoir politique, ca fait enfin debattre serieusement les gens, ca cree une intelligence collective."

    Ce qui est du vent, c’est de faire croire que c’est un concept nouveau, une idée révolutionnaire... 
    c’est surtout internet comme il est depuis le début mais en plus joli (des videos à la place d’un texte en blanc sur fond noir) et plus accessible à tout le monde (une connexion de base ne coutant plus 3 mois de salaire d’un cadre), y compris à ceux qui n’y comprennent rien et qui du coup redécouvre l’eau chaude toutes les 5 minutes...

    En revanche, que l’usage se devellope et recouvre des domaines de plus en plus variés est effectivement un phénomène nouveau et interessant.

    ensuite, qu’il y ait du monde pour en vivre, il y a toujours des "bon samaritains" pour vivre de la naiveté des pigeons... 



  • ndnm 8 septembre 2008 14:35

    mouais, chacun a sa définition du web2.0 ...qui est surtout un concept marketing fumeux avant d’être l’innovation technologique tant clamée... 
    Par ailleurs, et cela a déja été dit, les applications gérées par des servers et distribuées aux clients (avec un navigateur web ou une autre interface, peu importe) existent depuis les tous débuts d’internet (voire même d’arpanet.. à vérfier... ). Après on peut refaire l’emballage tant qu’on veut, refaire l’étiquette et tout ce que l’on veut : l’idée n’en sera pas plus neuve.

    Prise avec raison, cette idée de confier à des serveurs distants des applications qui se gèrent très bien sur les clients (comme la bureautique) n’a de vrai avantage que pour des google et consorts qui accroiterons la dépendance de leurs clients. Enfin, cela se justifie pour un nombre très limité et des types très particuliers d’applications mais pour la bureautique... c’est de la bétise à l’état brut. En effet, coté client, c’est surtout la promesse de soucis en cas de coupure du reseau : pas de connexion au server = pas de service = plus de traitement de texte ! bravo la belle idée moderne !
    Sans parler de la confidentialité des données... et vous pourrez brandir tous les cryptages du monde... un bon man-in-the-middle et le cryptage est parfaitement inopérant... 

    Et pour finir : linux 2.0 ?? c’est à dire, un nouveau noyaux de système d’exploitation ? Parce que, vu comme l’auteur semble "technique" il ne doit pas lui échapper que linux n’est pas un système d’exploitation, mais un noyau. Il ne doit pas non plus lui échapper que le concept d’application intégrée à des navigateurs n’a que faire du système d’exploitation ... ?



  • ndnm 8 septembre 2008 11:24

    Article interessant à plus d’un titre mais ...


    - 450 000 est un chiffre, soit. En réalité il suffit d’y penser plus d’une seconde pour réaliser qu’il s’agit d’une estimation dont on aimerait bien savoir qui l’a produite et de quelle manière.


    - L’argument principal des Majors pour se lamenter sur cette estimation est qu’ils le concoivent comme un manque à gagner. Encore une fois, il n’y a pas besoin de réfléchir bien longtemps pour se rendre compte que cette affirmation navigue entre la naiveté et le mensonge. Si, d’un coup, le téléchargement illégal était impossible, ces téléchargements ne se transformeraient pas tous (loin de là) en achat...

    dernière petite précison, le mot hacker n’est pas du tout l’équivalent de pirate. La traduction/notion correcte est "bidouilleur". Celui qui met un pot "ninja" sur sa mobilette est un hacker de mobilette. 



  • ndnm 3 septembre 2008 16:39

    calmos,

    c’est une sorte de menace bien étrange que vous proferez là ... non content d’être un imbécile sectaire vous etes en plus un dangereux raciste ?





  • ndnm 3 septembre 2008 14:02

    ."on" a dit que sous windows, pas de bug ni de spywares ni de problèmes.
    => On a surtout dit que ça dépendait du comportement de l’utilsateur. Pendant 2 ans mon pc a tourné sous winxp sans spyware ni virus et avec pas franchement plus de bug que sous mon linux actuel. 

    pour les virus et spywares, d’accord mais avec combien de "firewall" et autres antivirus
    => si vous etes derrière un routeur, le firewall ne sert à pas grand chose même sous windows.

     ? ? ? Aucun necessaire chez Linux (ce n’est pas pour rien que la majorité de la fonction publique est en train de migrer, notamentla DGSE !)
    => pour l’antivirus, c’est la faible part de marché de linux qui le rend dispensable. Linux a des failles et peut etre la proie de virus (et autres rootkit) comme tous les systèmes. Attention à ne pas croire qu’un système serait mystérieusement immunisé contre les virus... 

    Compatibilité du matériel sous windows... Tien ?! Et depuis quand ? ?!! Combien de jeux ne fonctionnant plus sour XP alors que c’était OK en W98 ? J’avais un volant à retour de force Microsoft (s’il vous plait !) Plus possible à utiliser avec le retour de force sous XP, il fallait en acheter un autre !!!
    => vous confondez materiel et logiciel ... et le volant a retour de force est plus qu’anedoctique.... par contre, sous linux il peut effectivement arriver que du materiel "standard" (certaines imprimantes notamment) ne fonctionne pas
    comme dit plus haut c’est souvent la faute du constructeur mais c’est un fait : linux prend en charge moins de matériel que windows.

    Je pense que ce n’est pas demain que vous rentrerez dans mon système Linux (qui est d’ailleurs obligatoirement sur une parttion à part des dossiers stockés, ce qui se fait tout seul lors de l’installation)
    => mefiez vous de ce genre de croyance,
    à distance, le bruteforcage marche très bien sur un linux out of the box...
    avec un accès physique à votre machine, vous seriez effrayé de voir comme il est facile de lire TOUTES les données de vos disques... (quelque soit l’OS) à moins que vous n’ayez chiffré vos disque ce dont je doute très fort...

    9. Et enfin, lors de l’installation de Ubuntu sur une partition libre de mon ordinateur, ça à été enfantin, et quelle surprise de constater que lors du premier lancement de Ubuntu TOUTES mes configurations de windows ont étées reprises par Ubuntu,
    => en fait, ubuntu n’a simplement rien fait du tout à windows... il n’a rien repris ... il n’y a pas touché ! et heureusement que lorsqu’on install un os sur une autre partition ca ne modifie pas le premier !! Vous auriez installé n’importe quelle distribution de linux que grub ou lilo (les chargeurs de démarage) auraient pris en compte la partition windows de la même manière... 

    y compris la photo qui me servait de papier peint !!!!! Trouvez mieux !!!!
    => là franchement, je suis désolé mais on touche le fond ... comment un OS installé sur une autre partition que votre windows aurait pu modifier le papier peint de votre windows... ? mystère et boule de gomme...

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv