• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

niackho

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • niackho 17 août 2011 00:46

    « Les bonnes monnaies sont acceptées par les gens eu même. Les mauvaises monnaies sont refusées par les gens eux même. »

    Connaissez-vous l’expérience de monnaie fondante à Lignières-en-Berry en 1956 ?

    Qu’est-ce que l’argent ? En écoutant leur intérêt personnel, les Ligniérois ont su mieux répondre que les économistes :
    « C’est le moteur qui fait tourner l’économie ». « Notre monnaie disaient Lardeau et Tournadre a la propriété de faire conjuguer intérêt individuel et collectif’.
    Cette expérience s’est passée en 1956. Aujourd’hui, il ne circule plus de « bons d’achat » à Lignières Pourquoi l’expérience s’est-elle arrêtée ? G. Lardeau donne la réponse éloquente : « parce que cela marchait trop bien et que le gouvernement français avait peur que l’expérience ne fasse des émules ».

    http://1001monnaies.files.wordpress.com/2011/03/lignieres-en-berry_10-12.pdf



  • niackho 16 août 2011 22:48

    C’est justement parce que certains épargnent que d’autres ne pourront pas rembourser comme je l’ai montré dans cette article.

    Si les gens ont la volonté d’avoir un petit matelas pour se sentir en sécurité, c’est par peur de l’avenir. Dans le système que je propose, chaque citoyen se verrait verser un revenu de base qui lui apporterait la sécurité qu’il recherche en épargnant.

    Peut-être que les gens au départ chercherons à maximiser leurs achats pour ne pas être pénalisés par la fonte de la monnaie, en réalisant des projets qu’ils ont à cœur, mais une fois ces projets concrétisés peut-être qu’ils accepteront la fonte de leur surplus d’argent et peut-être prendront-ils conscience qu’ils gagnent trop par rapport à leurs besoins et décideront alors de travailler moins, ce qui libérera du travail pour les chômeurs.



  • niackho 16 août 2011 16:03

    Que la banque soit privée ou publique, il y a des coûts de fonctionnement incompressibles, il faut rémunérer le service rendu.D’un côté on a des fonctionnaires, de l’autre des salariés et actionnaires.Même si la banque crée de la monnaie pour fonctionner, pour moi elle ne peut le faire que dans la limite de ses ressources financières dont les intérêts font partie, sinon depuis le temps que le système existe, les banques seraient devenues propriétaires de tout.
    Il n’y a qu’à attendre que les banques privées fassent faillite et les saisir à ce moment-là pour un euro symbolique. De cette manière le peuple reprendra les commandes et pourra décider du fonctionnement du système bancaire à adopter.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Monnaie






Palmarès