• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Odin

Odin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 947 0
1 mois 0 33 0
5 jours 0 5 0

Derniers commentaires



  • Odin Odin 16 février 18:54

    @orianeborja

    « Le plastique, c’est de la merde. »

    Ne pas oublier le Bisphenol A 

    http://www.cancer-environnement.fr/231-Bisphenol-A.ce.aspx



  • Odin Odin 16 février 14:48

    @Clocel
    Avec sa tête de pervers, je doute fort que son attirance soit en direction des femmes.



  • Odin Odin 16 février 13:11

    Les tensions en Asie centrale résultent, comme ailleurs, non pas de problèmes religieux, qui ne sont que l’instrument pour la déstabilisation de ces régions, mais d’une guerre économique pour la suprématie économique mondiale. 

    L’objectif étant pour la Trilatérale (Amérique du nord / Europe / Japon) de tout faire pour que les échanges Chine / Occident ne puissent se développer par la route de la soie, plus rapide et moins coûteuse que la « route » maritime avec ses incertitudes (Yemen etc..). 

    La route de la soie la plus courte pour rejoindre la Méditerranée est : Chine / Pakistan / Afghanistan / Iran / Irak / Syrie étant à court et moyen terme compromise, principalement à cause de l’Afghanistan :

    « des jihadiste ont été acheminés par les armées US dans le sous-continent indien, en Afghanistan, au Pakistan, en Inde, au Bangladesh et au Myanmar (mais pas au Sri Lanka), ainsi que l’a révélé Zamir Kabulov, l’envoyé spécial de Vladimir Poutine en Afghanistan. »

    http://www.voltairenet.org/article199647.html

    Pour contourner cet obstacle, une route de la soie plus au nord serait possible pour éviter le Pakistan et l’Afghanistan :

    Chine / Tadjikistan / Ouzbékistan / Turkménistan / Iran / Irak / Syrie. Il est certain que des conflits importants sont à prévoir en Asie centrale pour que cette route plus au nord soit interrompue comme celle plus au sud. Mais cette rupture devrait être beaucoup plus difficile, voir impossible, en raison du partenariat Chine / Russie et que cette dernière a un rôle stratégique et économique prédominant dans cette région.



  • Odin Odin 15 février 16:37

    @eddofr

    « c’est au Yemen, pas au Venezuela. »

    Au Yemen les problèmes sont :

    l’extermination des chiites et Bab-el-Mandeb, le 4ème passage maritime au niveau mondial en termes d’approvisionnement énergétique. Les USA oeuvrent en sous main avec les Saouds, pour qu’ils fassent pour eux ce génocide. (pacte de Quincy 1945)

    Sans parler de la destruction de traces archéologiques prouvant la présence de tribus que l’on souhaite ne pas voir à cet endroit.

    Au Venezuela, en plus de ce qu’indique l’auteur, il y a le problème bancaire qui est indépendant (création monétaire) et le plus important le pétrole qu’il commerce avec la Chine sans passer par le €. 

    Ne pas intervenir au Venezuela aurait pour conséquence l’effet domino en Amérique Latine, pas difficile à comprendre, je pense.



  • Odin Odin 15 février 12:51

    @julius 1ER

    « en plus d’être« fachos » ils sont aussi très cons, mais çà on le sait depuis longtemps »

    En plus d’être « trosko-terra-novien » ils sont aussi très cons, mais çà on le sait depuis longtemps » 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès