• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Orélien Péréol

Orélien Péréol

Auteur, essayiste, écrit nouvelles, pièces de théâtre... Acteur. Ex enseignant, participe de la sociologie de l'Analyse Institutionnelle...

Tableau de bord

  • Premier article le 09/12/2008
  • Modérateur depuis le 26/03/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 264 757 3955
1 mois 3 7 25
5 jours 1 6 24
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 123 93 30
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Orélien Péréol Orélien Péréol 21 avril 22:28

    @Jean Luka

    Nous votons, nous nous réunissons, nous avons une presse multiple et l’accès à Internet, nous sommes en démocratie. Beaucoup de pays n’ont pas ça.
    Les discours qui considèrent que nous ne sommes pas en démocratie parce que la démocratie n’est pas parfaite me semblent ne pas parler de ce qui se passe et décourager toute idée d’améliorer la démocratie.
    J’ai déjà écrit ça je ne sais où : « Arrêtez de dire que nous ne sommes pas en démocratie parce que la démocratie a des défauts ».

    Les élus peuvent sortir du peuple, il n’y a pas de prérequis.
    Quant à l’intérêt général, je ne suis pas sûr qu’il y en ai un. Il peut y en avoir deux ou trois, un plus certain que l’autre, l’autre plus risqué mais plus puissant s’il réussit... Il peut même ne pas y en avoir. Il est l’objet d’un débat permanent, dans tous les domaines...


  • Orélien Péréol Orélien Péréol 20 avril 16:21

    @Sparker

    Je ne vous comprends pas bien : « Voyez Hulot à NDDL qui les enjoint de prendre la main tendu du gouvernement, retournement de situation et ça va marcher, il justifieront par le refus des zadistes la prochaine attaque qui sera décapante et s’il y a des morts ils seront imputés aux zadistes. »
    Selon moi, ces discussions pourraient se perdre dans une longueur qui permettrait que les zadistes restent sur place et tout le monde garderait la tête haute (c’est ce que j’ai écrit). Il est déjà commencé que cela ne se fera pas.
    Quant à imputer comme vous dites un mort aux zadistes, les Français ne le verront pas comme ça. Cela ne marchera pas.


  • Orélien Péréol Orélien Péréol 20 avril 14:12

    J’ai proposé cet article au Monde, qui « offre » une rubrique à ses abonnés. Je le fais fréquemment.Ma tribune a été refusée « par manque de place », comme à chaque fois.

    J’ai pris date avec la rédaction du Monde (avec tous les citoyens en fait). J’ai rajouté cette phrase dans le corps de mon texte : Je prends date.
    Je précise que je ne prédis pas. Je vois la situation et je vois son évolution la plus probable, tellement probable que je prends date.
    Je peux me tromper, on verra.


  • Orélien Péréol Orélien Péréol 20 avril 14:07

    @Gasty 
    Je ne juge pas et n’exprime pas de crainte. J’essaie de dire comment vont les choses, à quelle vitesse, dans quelle direction, j’essaie de dire de quoi nos affaires communes sont faites.Je dis que Macron va devoir renoncer à évacuer la ZAD, j’espère qu’il le fera avant qu’il y ait un mort, et qu’ensuite, toutes les luttes montreront une détermination absolue qui rendra toute réforme impossible. J’avais écrit, il y a presque 10 ans « la gauche réactionnaire » : « La gauche n’est pas réactionnaire parce qu’elle serait passée à droite, elle est réactionnaire parce qu’elle a fait vertu de résister. D’abord de résister, et finalement, seulement de résister. » et

     « Il faut réinventer des actions de gauche. La gauche représentait la possibilité de changer le monde, elle faisait de l’âge d’or l’avenir. Elle proposait un travail de la société sur elle-même pour obtenir la réalisation de cet idéal, au moins une tendance, un effort vers la réalisation de cet idéal. » 
    http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2008/11/23/la-gauche-reactionnaire_1122067_3232.html
    Les zadistes disent qu’il inventent des choses, des façons de produire... Peut-être, mais c’est auto-déclaratif et autosatisfait (des informations directes me font penser que c’est comme partout, les grandes gueules font taire les petites gueules, les embrouilles politiciennes en dehors des réunions sont les vrais lieux de pouvoir)...
    Mon article voit dans la volonté qu’a eu Macron de tout clore l’erreur qui va paralyser son quinquennat. J’ai pris date, on verra si j’ai raison.
    Pour moi, je ne sais pas ce qu’il faut faire (pour nos affaires communes) en politique, mais je ne vois pas que crier « tout va mal, surtout ne changeons rien » puisse être intéressant.


  • Orélien Péréol Orélien Péréol 20 avril 13:52

    @ZenZoe
    Certes, c’est triste.

    Le syndrome Astérix : quand des Bretons ont cassé les portiques en opposition à une loi écologique, ce qui coûte cher en argent et en CO², ceux qui se disent écologistes n’étaient pas là pour faire de l’écologie.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès