• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pie 3,14

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3438 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pie 3,14 11 juillet 21:01

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Cela me fait penser à un dessin de fabcaro je crois mais n’en suis plus si certain où une femme déambulant dans une rue exotique dit : je suis déçue, je voyais ça plus pauvre...


  • Pie 3,14 11 juillet 19:35

    @bob14

    Passer de 5 à 7 ? mon Dieu on est foutu  !!!

    Tentons de mettre un peu de rationalité dans cet océan de bêtise.

    D’abord nous n’étions pas cinquième mais sixième.
    Il s’agit du PIB global qui ne signifie rien puisqu’il ne tient pas compte du nombre d’habitants.
    En réalité la France produit 2582 milliards de dollars de richesse en 2017 avec 67 millions d’habitants quand l’Inde en produit 2597 avec 1.34 milliard d’habitants.

    Cela signifie que le PIB par habitant en Inde est 20 fois inférieur à celui de la France (1940 $ contre 38477 $).
    L’Inde produit aujourd’hui autant de richesse que la France mais avec 1.34 milliards d’humains. Elle va continuer à croître parce qu’elle devient le pays le plus peuplé mais surtout parce qu’il y a maintenant une classe moyenne d’au moins 300 millions de personnes dans le pays. 

    Cela ne signifie en rien que la France dégringole, est mise au « rebut ». Cela prouve simplement notre considérable confort par rapport aux indiens et aussi le développement à l’oeuvre en Inde.


  • Pie 3,14 9 juillet 21:05

    L’insurrectionnel suppose un projet politique, pré-insurrectionnel ne veut rien dire à moins de supposer que l’on suppose un projet politique ...


    Il s’agit d’une classique émeute urbaine, une « émotion populaire » comme l’on disait sous l’Ancien Régime. Pas de leader proclamé pas de porte parole, on détruit son quartier avec en premier lieu les espaces publics et collectifs ainsi que les bagnoles. 
    Les causes sont toujours identiques : le sentiment d’injustice généralement lié à la violence policière (c’est le cas ici à Nantes) ou la vie chère dans les pays pauvres. 

    L’auteur qui ne supporte pas que des livres soient brûlés nous ressort le cliché des zones de non-droit dont j’avais acté la disparition depuis la fin de Sarkozy. Il embraye ensuite sur le totalitarisme et l’effondrement de la civilisation... il ne manque que l’apocalypse nucléaire.

    Deux possibilités : crise d’hystérie ou abus de rosé en plein soleil. Le débat n’est pas tranché.


  • Pie 3,14 16 juin 12:07

    @Paul Leleu

    « le pauv’ Duchamp qui a tant souffert »...Si vous aviez lu une biographie de Duchamp vous n’écririez pas de telles idioties. Il a eu une vie plutôt agréable de joueur d’échecs plus que de peintre, très entourée, confortable dans l’ensemble avec, cerise sur le gâteau, une reconnaissance la vieillesse venue pour des choses réalisées 40 années avant.
    Il ne rentre pas du tout dans le cliché de l’artiste maudit.





  • Pie 3,14 15 juin 22:12

    Le premier urinoir de 1917 n’a jamais été acheté ni même exposé là où il devait l’être. Il a été perdu.


    Les autres refaits du vivant de l’artiste après la guerre sont pour la plupart dans des musées. Duchamp n’a jamais été un artiste pour spéculateurs de son vivant. C’est un intellectuel qui produit très peu a peu été acheté. Son apport est conceptuel, les modernes disent que tout peu faire art, Duchamps ajoute que c’est celui qui regarde qui décide.

    Une idée forte exprimée plastiquement...
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès