• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

reprendrelamain

reprendrelamain

"Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux"
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 10/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 326 30
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • reprendrelamain reprendrelamain 29 août 2013 13:35

    « si les enfants sont en difficultés, que les parents les assument »
    Avec ce genre de raisonnement vous pourriez aussi écrire :
    si les femmes sont battues, qu’elles assument leurs conjoints ou si les syriens sont gazés, qu’ils assument leur gouvernement etc. etc.



  • reprendrelamain reprendrelamain 28 août 2013 20:03

    « nous sommes décidément dirigés par des fous » 
    tout à fait d’accord avec vous mais ces fous sont légitimes puisqu’ils sont élus démocratiquement...cherchez les fous !



  • reprendrelamain reprendrelamain 28 août 2013 15:59

    La télévision pour véhiculer leur propagande à travers le monde entier a été une arme bien plus forte pour les américains que tout leur matériel de guerre… Faire semblant de donner accès a internet aux pays pauvres fait partie de la même stratégie et Google n’est que le bras armé de Big brother !



  • reprendrelamain reprendrelamain 22 août 2013 18:23

    Nos chères professions libérales externalisent le plus souvent leur service magazines, de 40 à 70 % de remise sur les revues invendues, recyclées et revendues par Publica, le prix toujours le prix et le sens de l’économie...libérale !



  • reprendrelamain reprendrelamain 30 juillet 2013 10:26

    @l’auteur,

    « L’état donc ne pratique pas la solidarité puisqu’il n’y a pas de consentement, il fait de la redistribution. Il prend à l’un et le donne à l’autre. »

     Pour construire des hôpitaux, des écoles ou des routes publiques l’état n’a besoin d’aucun consentement il fait ce que les gens attendent de lui.

    Vous préférez sans aucun doute quand il sort de son rôle en permettant à des fonds de pensions américains de racheter des cliniques et ainsi de se gaver sur le dos de la sécu, en revendant des autoroutes à des groupes privés qui, de fait, rançonnent les automobilistes et s’en mettent plein les poches ou en payant les enseignants dans les écoles privées et ainsi mettre en danger l’éducation publique, citoyenne et égalitaire.

    Libertalien n’a rien d’un nouveau point de vue, Friedman œuvrait déjà au coté de Pinochet en 1973 pour tester ses théories néolibérales qui nous ont amené où nous en sommes aujourd’hui grâce à ses disciples Reagan et Thatcher et à ses millions de petits soldats dont vous faites surement parti... 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Citoyenneté

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité