• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ResPublica

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ResPublica 14 avril 2014 23:20

    Le cœur m’en dit aussi.

    J’allais m’embarquer dans la rédaction d’un long commentaire étayé d’expériences personnelles, d’argumentations qui eussent apporté leur lot de pours et de contres, mais j’ai finalement décidé de m’abstenir.

    Je n’en dis pas plus, car l’auteur sait déjà que l’essentiel de ma pensée qui provient de mon cœur passe par le vide (qui n’est pas vide, mais vecteur d’information), et que nous sommes connectés, ce qui a infiniment plus d’importance que le fait que nous soyons d’accord ou pas.



  • ResPublica 13 avril 2014 20:29

    Hervé Hum, j’abonde tout à fait dans votre sens. Et vous pointez le cœur du problème dans votre phrase :
    "Bref, recréer un CNR ; Mais qui des leaders de ces groupes accepteraient de jouer le jeu ? Peut être aucun... Mais quid de leurs adhérents ou sympathisants ?"
    .
    Car effectivement pour aboutir à ce projet il faut abandonner la logique de parti, et raisonner en étant un simple citoyen sans étiquette.
    .
    Pour les adhérents ou sympathisant, je comprends que ce soit un acte difficile (ou facile par déclic) d’arrêter de suivre une logique de parti, surtout quand on baigne dedans depuis des dizaines d’année. Mais s’ils ne le font pas, la plupart d’entre eux ne prendront pas conscience qu’ils sont souvent d’accord sur la majorité des idées défendues par d’autres partis qui les abordent sous un autre angle.
    .
    Quant aux chefs de file, l’idéal serait qu’ils donnent justement l’exemple en se repositionnant en tant que simple citoyen, ce qui embarquerait en même temps un paquet de leurs adhérents, mais là, cela relève du rêve (pour l’instant)...



  • ResPublica 13 avril 2014 12:42

    Je ne suis d’accord avec l’auteur que sur UN point : marcher n’a plus aucune efficacité quant au fait d’infléchir un gouvernement. Souvenons-nous des marches de 2010 contre la réforme des retraites : entre 2 et 3 millions de personnes ; résultat : rien.
    Pour que ça ait une incidence, une marche devrait rassembler au moins 10 millions de personnes, et encore... Ils seraient capable d’envoyer l’armée pour tirer dans le tas.
    .
    Pour le reste, cet article n’est qu’un ramassis de poncifs soraliens :
    * Mélenchon = franmac_cumulard-qui-gagne-des-millards-donc-s’en-fout-des-pauvres ;
    * Syndicats = pro-immagration-donc-contre-frontières-doncpro-MEDEF ;
    * Femmes = ok-mais-dommage-qu’elles-ne-soient-pas des-hommes ;
    etc.
    .
    En revanche, quand l’auteur dit "Les révolutions populaires, 1848, la commune de 1871 et dans une certaine mesure le mai 68 ouvrier ont été rendues possibles par la perte de contrôle des structures d’encadrement sur la populace« , là ça devient intéressant.
    .
    En effet, pour que l’insurrection advienne, il faut que la masse arrête de se faire foule et devienne peuple. Et pour faire peuple il faut une cause commune.
    .
    Alors je lance un ballon d’essai : que tous ceux parmi nous qui veulent »changer le système« , arrêtions de raisonner en terme de parti politique, et de nous rassembler, dans un premier temps, sur nos luttes communes. Et ce pour tous les bord : les souverainistes, les soraliens, les frontistes des deux côtés, les anarchistes...etc.
    .
    L’immigration ? tout le monde n’est pas d’accord, allons laissons ce sujet de côté, nous le traiterons plus tard. Concentrons-nous d’abord sur les choses sur lesquelles nous sommes d’accord :

    .

    * Les gouvernants ne servent pas l’intérêt général, mais ceux du MEDEF ;
    * Les médias ne font plus leur travail d’information de la population mais de propagande de l’idéologie néo-libérale ;
    * La dette publique n’existe pas : c’est une arnaque qui date de 1973, une privatisation de la capacité de battre monnaie ;
    * La »crise" est une arnaque totale qui veut faire croire qu’il faut se serrer la ceinture alors que les plus grandes fortunes augmentent de 10% à 25% chaque année ;
    * Nous voulons une démocratie réelle : marre de soit-disants représentants qui ne pense qu’à leur carrière. Nous voulons participer à l’élaboration des lois qui vont nous régir
    * Nous voulons que les salaires soient augmentés pour avoir une vie digne ;
    * Nous voulons sortir du traité de Lisbonne pour ne plus faire partie de cette Europe-là ;
    etc...
    .
    Bref, unissons nous sur un cœur d’idées fédératrices, plutôt que de nous diviser et nous écharper imbécilement en défendant telle personnalité ou telle parti ! smiley



  • ResPublica 7 mars 2013 22:30

    Oh la vache ! Chapeau bas, ça au moins c’est du vrai journalisme.
    Chaque assertion, argumentée, est associée à une source. C’est rarissime.

    Je ne vous connais pas Monsieur Cabanel mais en tous cas, quelle que soit l’opinion que l’on porte sur votre article, ce sont des gens comme vous qu’il faudrait à la place des Aphatie, Joffrin, ElKabbach, Cohen, Pernault, Chazal, Haziza, Fressoz, Thréard et tant d’autres pantins moutonniers et incompétents.

    Mes respects.



  • ResPublica 29 janvier 2013 22:10

    @ L’auteur,

    Belle piqûre de rappel mais qui ne fait que prêcher des convaincus.

    C’est la grande masse devant TF1 qu’il faut convaincre, pas les lecteurs d’AgoraVox qui ont déjà vécu leur éveil consciencieux.

    Conscientiser... C’est une sacrée tâche, que j’ai pratiquée avec un succès très médiocre, et dont j’ai beau retourner le problème dans la tête, je n’ai pas trouvé de solution quand la plupart se battent même corps et âme pour ne pas éveiller leur conscience...







Palmarès



Agoravox.tv