• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Romain Baudry

Adulescent de 28 ans, sciences-potiron, esclave en droit international et européen, écrivain imaginaire, girouette chronique, apérivore, voyageur statique, angéliste sceptique, asianisant, dilettante diversifié, photodépendant mais vespéral, quelque peu gynocentrique, partageant de nombreux traits de caractère avec le requin-baleine. De façon générale, complètement inutile.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/10/2006
  • Modérateur depuis le 14/11/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 315 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Romain Baudry 22 juillet 2008 00:05

    Je commence sincèrement à en avoir plein le dos de tous les diatribeurs qui nous prédisent que cette réforme est l’avènement d’une quasi-dictature en s’appuyant sur des ÉLÉMENTS QUI EXISTENT DÉJÀ DANS LA CONSTITUTION !! Parmi les six "dangers profonds" sur lesquels cet article prétend attirer l’attention, il y en a trois qui sont déjà en vigueur depuis longtemps et qui le seraient restés si la réforme n’avait pas été adoptée. La possibilité pour le Président de causer devant le Parlement n’a quant à elle rien de bien dramatique. Et je ne vois pas en quoi le fait que l’ordre du jour soit partagé entre le gouvernement et la majorité parlementaire serait pire que le fait qu’il reste le quasi-monopole du gouvernement.

    La vraie critique qu’on peut adresser à cette réforme, c’est de s’être refuser à certaines modifications importantes (non-cumul des mandats, élections des sénateurs...). Mais ce n’est pas une raison pour la vouer aux gémonies et encore moins pour la refuser... et conserver un système moins bon.



  • Romain Baudry 13 juillet 2008 03:03

    Le sujet m’intéressait beaucoup il y a un certain temps mais la réforme ne semble plus avoir aucune chance de passer, alors à quoi bon ? Les socialistes voteront non si le mode d’élection du Sénat n’est pas réformé, les sénateurs de droite (pas fous...) voteront non s’il l’est, une tripotée d’autres s’opposeront au projet parce qu’il inclut ou n’inclut pas tel ou tel élément et certains voteront non simplement pour voter non. Obtenir une majorité au Congrès semble à peu près impossible.



  • Romain Baudry 18 juin 2008 15:45

    Merci pour cet article sur un sujet trop peu traité par les médias français. Il me paraît aujourd’hui certain que Mugabe gardera le pouvoir à tout prix, même s’il doit renoncer à toute apparence de démocracie pour ce faire. Les pressions des pays occidentaux s’exposent constamment à l’accusation de néocolonialisme et, comme vous l’observez, les dirigeants africains manifestent une tolérance assez extraordinaire vis-à-vis de Mugabe.



  • Romain Baudry 8 mai 2008 19:00

    Une question simple : est-ce que vous pensez que la France d’aujourd’hui serait plus démocratique et plus respectueuse des droits de l’homme qu’elle ne l’est effectivement si l’Union Européenne n’avait jamais existé ?



  • Romain Baudry 8 mai 2008 13:59

    Cet article rappelle utilement les apports positifs que présente la réforme prévue des institutions européennes. Il n’est pas très étonnant qu’il ne séduise pas les foules : ce genre d’exposition méthodique et raisonnée n’avait pas marché en 2005 non plus...

    La démocratie dans l’Union Européenne passe à mon avis par le renforcement du Parlement Européen (prévu par la réforme, même si cette évolution ne devrait pas s’arrêter là) ET par un lien resserré entre les citoyens européens et leur Parlement. Les citoyens des Etats de l’UE devraient s’intéresser davantage à l’activité de leur Parlement et contrôler davantage l’action de leurs députés européens. (Ca ne va bien entendu pas être évident, surtout en France où les gens ont pris l’habitude d’ignorer le Parlement et de ne s’intéresser qu’au gouvernement). Les partis européens (PPE, PSE et autres) n’ont aucune visibilité pour le citoyen ordinaire et cela devrait changer.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès