• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

  • Premier article le 14/11/2008
  • Modérateur depuis le 14/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 96 153
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • RougeNoir 9 avril 2010 18:20

    Sans doute serait-il bon de maîtriser un sujet avant de l’aborder... smiley

    http://largument.over-blog.com



  • RougeNoir 3 mars 2010 01:02

    Qu’on laisse enfin les gens vivre, bon sang ! Qu’on leur foute la paix !



  • RougeNoir 3 mars 2010 01:02

     

    VIVE LA MALBOUFFE !!! Tellement plus savoureuse que toute ce forcing totalitaire nous obligeant tous à manger une feuille de laitue et un yaourt (0%). Perso, j’adore les hamburgers, même si je le reconnais, ceux de Quick ne sont pas les meilleurs, mais ils sont tout de même infiniment plus savoureux que le repas « équilibré » qu’on tente de nous imposer et les restrictions sur tous les produits de grande surface et dans pas mal de boulangerie (moins de sel, moins de calories, pas de sucre, pas de beurre. Cette dictature de la bonne bouffe, du « un esprit sain dans un corps sain », qui tente de faire marcher le monde entier au pas en en dérobant toute saveur et toute couleur, ici haro sur les graisses, là haro sur les fumeurs, on est en temps de guerre ou sous une dictature ??



    Marre de ces gens qui nous disent de rester minces, un esprit sain dans un corps sain, qui nous disent ce qui est admissible sexuellement, dans notre mode alimentaire, dans notre vie, à tout niveaux : ce qu’on doit ou non manger et pourquoi pas ce qu’on doit ou non faire, penser, dire... Ah non ? D’autres s’en chargent déjà ? Ah oui, c’est vrai ! Quel vent de liberté souffle sur le monde en ce moment !

    Marre de l’emmerdeur public qui nous crache son dégoût et son aigreur contre les hédonistes, contre ceux qui aiment vivre, et qui aiment se régaler par exemple devant un bon hamburger, des frites, du Coca (et pas seulement !)


    VIVE LES HAMBURGERS, VIVE LES FRITES, VIVE LES SODAS, VIVE LES TWIX, VIVE LES NUTS, VIVE LES SNICKERS, VIVE LES CLOPES, VIVE LES HOMOS, VIVE LES ARABES, VIVE LES NOIRS, VIVE LES JUIFS, VIVE LE SEXE, VIVE LE P2P, VIVE LA NEUTRALITE DU NET, ET MERDE AUX PETITS DICTATEURS QUI VEULENT NOUS EMPECHER DE VIVRE !



  • RougeNoir 17 février 2010 21:42

    Sauf que Hitler n’agissait pas contre la religion juive mais contre le peuple Juif. Il exterminait Juifs religieux comme Juifs non-religieux. Prétendre qu’il agissait par « laïcité antijuive » implique le déni de reconnaissance de l’existence du peuple Juif et criminalise dans le même temps la laïcité en la présentant comme le précieux outil d’Hitler. Alors que Hitler ne s’attaquait ni à la religion catholique, ni protestante ni bouddhiste, ni juive, etc... Mais aux personnes même athées du peuple Juif. Nuance de taille.

    Enfin, mettre en parallèle (et pêle-mêle trotskystes, léninistes, staliniens, castristes, guévaristes, maoïstes, etc... l’auteur ne s’embarrasse pas des différences majeures entre ces tendances) communistes (et usurpateurs) et nazis est très révélateur de l’intention de l’auteur, du message qu’il tente de délivrer derrière cette tribune d’apparence libérale (dans le sens réel du terme, pas dans le sens détourné par le système capitaliste). Présenter les deux idéologies comme criminelles. Alors que l’idéal communiste n’a rien de criminel mais par ses revendication progressistes, il a été l’outil d’usurpateurs voulant accéder au pouvoir (car la concentration des richesses du peuple dans les poches de l’Etat -comme en URSS- ou des multinationales -comme en Chine-, ce n’est pas du communisme mais du capitalisme d’Etat, l’idéologie communisme impliquant la répartition égales des richesses et la protection sociale du peuple (éducation, soins, toit).

    Gare aux usurpateurs, et plutôt que de condamner sans distinction de manière grossière « le communisme », documentez-vous sur celui-ci, comme on doit se documenter sur tout ce sur quoi on veut s’exprimer.



  • RougeNoir 12 décembre 2009 15:21

    Je crois que Damien Perrotin se trompe : les nationalistes ne se fourvoyent pas dans l’idée que la France est éternelle, au contraire. Ils la présentent comme menacée : valeurs qui se perdent, immigrés prêts à nous envahir et nous détruire par l’apport de leur culture et le métissage. C’est là-dessus où ils se fourvoyent. Ils perçoivent complètement la France comme proche de la fin de son existence et misent d’ailleurs sur cette crainte irrationnelle pour asseoir leur combat d’arrière garde. En fait, leur vision des choses n’est pas très éloignée de celle que développe Damien Perrotin dans son article tout en se présentant comme opposé aux nationalistes. Il les conforte dans l’idée qu’une personne internationaliste sait bien que la France risque de disparaître bien vite à cause de l’immigration ou à cause de l’islam (deux thèmes cauchemar pour l’extrême droite... ou la droite... Aujourd’hui la nuance a été pulvérisée et ces deux sensibilités politiques cousines germaines n’en font plus qu’une. C’est ce que l’on nomme « la droite décomplexée »). Les internationalistes situés à gauche ou hors scène politique au contraire n’agitent pas ce propos apocalyptiques de ce genre. Un pays ne disparait pas par l’arrivée d’immigrés. Nous ne sommes plus à l’époque des conquêtes ou des croisades sauf dans l’esprit de ceux dont l’idéologie est liée à la notion de conquête et d’impérialisme, de nation et de drapeau, CAD la droite (que je viens d’ailleurs d’évoquer plus haut). Et le danger ne vient alors pas de l’extérieur du pays (qui bien souvent a plusieurs métros d’avance en ce qui concerne les notions absurdes de nation, de frontières, d’autarcie, et prône le plus souvent l’international plutôt que le national. L’ouverture des frontière et la libre circulation des personnes (les personnes, ce que semble avoir malheureusement oublié l’UE dans son projet de "libre circulation des biens et des personnes").

    En gros, ce ne sont pas les déplacements migratoires qui constitue une menace mais bien ceux qui les perçoivent comme une menace. Et ceux-là sont à l’intérieur de nos pays.

    Damien Perrotin semble beaucoup tenir aux religions et cela n’est guère surprenant si l’on prend son article de mon point de vue. Cela concorde parfaitement ett cela semble même assez bien confirmer la compréhension que j’ai de celui-ci.

    Les religions dans la sphère publique reste un combat d’arrière garde de plus mené par la droite. La droite veut en bannir certaine mais en favoriser une, qui elle pourrait, au détriment des autres, s’afficher publiquement. Sarkozy s’est déjà rendu en cérémonie religieuse et fait le signe de croix, il a écrit le livre « Les Religions : L’Espérance », il entretient des liens étroits avec Benoît XVI et parle de la France comme « la fille ainée de l’Eglise ».

    Le combat mené par les laïcs de gauche est que toutes les religions aient une loi identique qui protège des guerres de religions en reléguant celles-ci (toutes, y compris le catholicisme) à la sphère privée.

    Ce n’est pas pour rien que les choses ont été établies ainsi.

    Là où le sujet sème la confusion, c’est que la droite s’en sert pour favoriser le catholicisme au détriment d’autres religions, et particulièrement de l’islam, traitées alors comme des religions de 2ndes zones... parce que pas françaises ? Mais le catholicisme est-il français, lui ? Et même s’il l’était, cela justifierait-il qu’on lui laisse une place qu’on refuse à d’autres ?

    J’ignorais que la tombe du père de Jésus était en Allemagne. Pour moi, Jésus est un mythe. Son père l’est donc aussi, tout autant que sa mère. Un mythe qui ne convainc que les religieux (facile étant donné qu’il leur est continuellement demandé de ne pas voir pour croire). Mais d’un point de vue religieux, j’avais toujours entendu dire que Jésus était Hébreu. Peu importe, en tous cas, il n’était pas Français.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité