• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Stezer

Stezer

Simple citoyen 

Tableau de bord

  • Premier article le 17/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 11 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Stezer Stezer 25 avril 2007 15:35

    J’ai lu l’article « en france on n’a pas de pétrole, et pas d’idées non plus ». Pour ce qui est de la géothermie, des éoliennes, des panneaux solaires et des barrages hydrauliques, rien à redire. En revanche pour ce qui est du méthane et du charbon, ils n’ont d’autre avantage que celui de l’indépendance énergétique : il connaissent les mêmes problèmes que le pétrole et le gaz importés que l’on utilise actuellement. Ensuite vous parlez des voitures. Pour ce qui est du colza, cela ne peut fournir assez de carburant pour toutes les voitures, et n’est pas totalement « propre », mais admettons, cela est toujours mieux que les solutions actuelles. Pour le moteur à air comprimé, il faut bien fournir au préalable l’énergie nécessaire à la pressurisation de l’air, c’est une solution pour les moteurs de voitures mais pas pour la production d’énergie en elle-même. Enfin pour les moteurs à hydrogène, le problème est le même : pour avoir de l’hydrogène en grande quantité, il faut utiliser l’eau, mais l’électrolyse de l’eau demande de l’énergie électrique.



  • Stezer Stezer 25 avril 2007 15:22

    Si on en sait quelque chose, tu devrais lire cet article : http://www.horizons-et-debats.ch/37/37_01.htm

    « On commence à se rendre compte que les polluants chimiques et les particules fines sont à l’origine de bien des problèmes de santé. Il est bien moins dangereux de travailler sur un site nucléaire que dans une station-service (exposition au benzène et autres hydrocarbures cancérogènes), dans la viticulture et l’arboriculture(pesticides) ou le nettoyage des plages après une marée noire au fioul lourd. »

    Je ne remets absolument pas en cause cette affirmation, je ne parlais pas des sites nucléaires mais bel et bien des armes (en l’occurence des obus) à l’uranium appauvri.



  • Stezer Stezer 25 avril 2007 14:39

    « Les anciens de la guerre du Golf, ceux qui ont travaillé et vécu aux abords de Mururoa et dans le Sahara, en savent quelque chose... »

    Petite précision : pour les anciens de la guerre du golfe, les pathologies dont ils souffrent encore sont dûes à l’utilisation par l’armée américaine d’armes à l’uranium appauvri.



  • Stezer Stezer 25 avril 2007 13:05

    "De plus, concernant le statut d’Areva et contrairement à ce que disent les naïfs et les angéliques pro-nucléaires, cette société est certes publique actuellement, comme l’étaient les sociétés d’autoroute, mais chacun sait bien qu’elle sera prochainement privatisée, notamment lorsque les frais énormes liés à l’EPR auront été payés par le contribuable (publics), et vendue à vil prix aux lobbies (privés) :

    Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le sort réservé aux autoroutes (qui devaient devenir gratuites) qui ont été privatisées récemment, à EDF, à GDF ou à toutes les entreprises publiques ou presque (les autres sont en cours de privatisation). Et n’oublions pas non plus qu’Areva dès à présent engraisse déjà de nombreux lobbies militaro-financiers privés qui sont ses fournisseurs officiels !!"

    Je vous suit tout à fait sur ce point, la privatisation d’ Areva aura sûrement lieu, ce qui est à mon avis une très mauvaise chose

    « Enfin soyez sérieux 2 minutes : L’Iran peut construire la Bombe comme l’a fait israël en toute illégalité parce qu’il dispose d’un programme »paravent" de nucléaire civil !

    Sinon, si le nucléaire y compris civil était déclaré illégal, ni Israël, ni l’Inde, ni l’Iran, ni la Corée, ni le Pakistan n’auraient la bombe nucléaire actuelle"

    Par illégal vous entendez sûrement interdit par quelque convention internationale que ce soit. Hônnetement je ne suis pas convaincu que cela ait changé quoi que ce soit. En effet certains pays ont développé leur programme nucléaire en secret et ne l’ont révélé qu’après avoir la bombe, donc cela ne change pas grand chose.



  • Stezer Stezer 24 avril 2007 21:53

    En ce qui concerne le papier d’Hermann Scheer : Il parle des éoliennes et des panneaux solaires, mais ces solutions ne se suffisent pas à elle-mêmes. Il parle de la bio-masse, mais quand elle n’est pas au moins aussi polluante que les énergies fossiles, elle s’oppose au besoin élémentaire de nourriture : des champs destinés à l’alimentation sont transformés en champs pour produire de l’énergie (ex : l’éthanol de la canne à sucre). Il parle de l’énergie des vague, mais il oublie qu’à l’heure actuelle les résultats ne sont pas concluants : cela coûte cher et produit quasiment rien. Il ne parle pas de l’énergie fournie par les courants marins : les résultats sont meilleurs que pour les vagues, mais la technologie n’est pas encore au point.

    « pensez-vous vraiment qu’on pollue moins avec le nucléaire quand on prend en compte la nocivité des déchets ? »

    Est-ce que tout produit nocif pollue ? Non, s’il est gardé sous certaines conditions. Donc la pollution par le nucléaire est un risque et non un dommage collatéral.

    En conclusion, à l’heure actuelle se passer du nucléaire est utopique. Il faut donc continuer à faire des progrès dans ce domaine tout en cherchant des solutions viables dans les autres voies possibles.

    "Si je te suis bien Cassandre, les dizaines de milliers de morts de Tchernobyl (et les autres à venir, vu comment ils ont peur en Suède...) sont un mal nécessaire ?...

    Et que fais-tu de ces générations de mutilés qui naissent encore de nos jours dans la région de Tchernobyl ?!

    Lamentable de dénis d’humanité... Tout pour le progrès, tout pour la technologie tant que c’est pas nos enfants. Les Ukréniens n’ont eu (on ont encore) que ce qu’ils méritaient ces ça ?smiley

    Nisco"

    Les effets néfastes du nucléaire ont une influence lors des grosses catastrophes. Les énergies comme le gaz ou le pétrole ont des effets néfastes lors de leur exploitation. La catastrophe de Tchernobyl a eu lieu dans des conditions qu’il ne faut pas occulter (incompétence du directeur de la centrale qui était ingénieur en therodynamique et non spécialiste du nucléaire, la conception de la centrale ne répondant pas aux normes de sécurité de l’époque -renforcées depuis-, les expérimentations sur le coeur n°4 non prévues, etc.) ; Je ne veux pas minimiser les conséquences d’un telle catastrophe, néanmoins il ne faut pas oublier que l’exploitation régulière des réserves de pétrole, de gaz et de charbon ont fait bien plus de victimes que le nucléaire (conditions de travail dans les mines, cancers des poumons dans les villes à forte pollution -quel que soit l’âge-, réchauffement climatique, etc.). Alors je préfère une catastrophe qui peut s’éviter par des normes de sécurité appropriées qu’une catastrophe inévitable.







Palmarès